Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Un enfant japonais survit 6 jours seul dans la forêt

Les ressources étonnantes du corps humain

Un garçonnet de sept ans, disparu depuis six jours après avoir été laissé par ses parents dans une forêt de Hokkaido dans le nord du Japon en guise de punition, a survécu en se débrouillant seul et a été retrouvé vivant vendredi.

Le petit Yamato Tanooka, dont la disparition a soulevé l’émotion dans le pays et des critiques acerbes envers les parents, a été découvert par un soldat dans un camp d’entraînement militaire, a indiqué à l’AFP un porte-parole des forces d’autodéfense, Manabu Takehara. « Il semble en bon état physique, mais a été conduit à l’hôpital en hélicoptère. »

L’enfant a raconté à la police avoir marché dès samedi, jour de sa disparition, à travers l’épaisse forêt où il n’est pas rare de rencontrer des ours, jusqu’à un local de ce terrain militaire situé à 5,5 km du lieu où ses parents l’avaient laissé, a rapporté le quotidien régional Hokkaido Shimbun.

« Il n’avait pas de blessure externe visible et il s’est présenté comme Yamato Tanooka », a confirmé un représentant de la police, Tomohito Tamura. Ses parents l’ont rejoint à l’hôpital.

« Pendant six jours, il n’a pour ainsi dire bu que de l’eau », a déclaré lors d’une conférence de presse un médecin qui l’a examiné, ajoutant qu’il était un peu déshydraté et que sa température était légèrement basse.

Selon Nippon TV, il y avait un robinet à l’extérieur de l’endroit où il s’était abrité et il y avait bu régulièrement pendant son séjour.

Les télévisions montraient des images d’une pièce sombre en forme de demi-cylindre en tôle, avec des matelas étalés à même le sol.

Le petit garçon a dit s’être glissé entre deux matelas pour se garder du froid, selon un responsable de l’armée interrogé sur la chaîne publique NHK. La température était descendue vendredi à l’aube dans la région à 4,6 °C, selon l’agence de météorologie. L’enfant avait faim et le soldat qui l’a trouvé en entrant dans le local lui a donné à manger, a aussi raconté le militaire.

 

« Un miracle incroyable »

Le père est apparu à la sortie de l’hôpital où il a dit quelques mots à la presse.

« Mon acte excessif a forcé mon fils à vivre des moments pénibles », a-t-il confié, les yeux baissés. « Je présente de profondes excuses à son école, aux secouristes et à tout le monde pour avoir créé tous ces ennuis. »

« La première chose que j’ai dite à mon fils est : “Je te demande pardon pour t’avoir fait souffrir par ma faute” », a relaté le père, Takayuki Tanooka, ajoutant que Yamato avait hoché de la tête.

Il s’est ensuite courbé en signe de contrition devant les caméras et photographes.

Les médias japonais ont interrompu leurs programmes vendredi pour annoncer l’issue heureuse d’une affaire qui a suscité dès le début un déchaînement de critiques anonymes envers les parents sur les réseaux sociaux.

Sur Twitter les commentaires allaient vendredi bon train et l’on s’étonnait surtout de la capacité de survie du garçonnet. « Comment un enfant peut-il survivre avec seulement de l’eau  ? », demande un internaute. Et un alpiniste de renom, Ken Noguchi, qui a conquis l’Everest, s’émerveille : « S’il a survécu tout seul, c’est un miracle incroyable. »

Quelque 200 soldats, pompiers, policiers et bénévoles s’étaient mobilisés pour retrouver Yamato, que ses parents ont dit avoir abandonné en bord de route samedi dernier pour le punir.

Le petit, sa soeur aînée et leurs parents se promenaient lorsque le couple a perdu patience face au comportement du garçon, qui jetait des pierres sur des voitures et des passants, avaient rapporté la police japonaise et des médias locaux.

Sur le trajet du retour, les parents avaient fait sortir Yamato de leur voiture et l’avaient laissé en bord de route en pleine forêt, avant de poursuivre leur chemin sur une distance de quelque 500 mètres.

Ils ont affirmé être revenus sur le site immédiatement, mais le garçon n’était plus à l’endroit où ils l’avaient laissé.

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Tout le matériel de survie vous attend chez Prenons le Maquis :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1479883
    le 03/06/2016 par Mille Sabords !
    Un enfant japonais survit 6 jours seul dans la forêt

    "« Comment un enfant peut-il survivre avec seulement de l’eau  ? », demande un internaute. "

    C’est quoi ce délire ? le corps humain NORMAL peut survivre sans eau pendant 3 a 4 jours, et sans nourriture pendant 3 semaines à 5 semaines, sans subir de sequelles...
    Perso, je jeûne de temps en temps (une fois par an environ), pendant 2 a 3 semaines selon l’energie et l’humeur, tout en gardant certaines activités physiques..
    Il existe des individus qui ont arreté de manger et de boire, et que la science est incapable d’expliquer, ou meme de prouver une quelconque fraude.
    Nombre de mystiques, dont des chretiens ont arreté de manger et de boire, ce fut attesté. Il me semble me rappeler que le Padre Pio a plusieurs fois jeûné longtemps sans jamais avoir de problemes.

     

    • Padre Pio ? Le gars qui se faisait acheter de l’acide à la pharmacie et se retrouvait après avec des stigmates sur les mains ? (sur les mains et non pas les poignets où l’on crucifiait les gens -Dieu se tromperait-il ?)


    • #1479951

      @ Seb
      Documente toi au lieu de raconter des bêtises.
      Fais aussi des recherches sur therese neuman, par la même occasion.
      Je t’envie presque.
      Tu vas pouvoir ouvrir ta conscience a des nouveaux champs de connaissances qui vont élargir ton horizon.


    • #1479982
      le 03/06/2016 par Woo-Tong Pyjama
      Un enfant japonais survit 6 jours seul dans la forêt

      @Seb :
      Encore les racontars sur l’acide ? Il faut dire qu’ils ont été exhumé récemment par Luzzatto (nom typiquement israélite en Italie), qui est un "libre penseur", historien de la révolution française, fan de robespierre, et qui n’a aucune qualification sur le dossier, mais qui a voulu faire son petit livre sur l’affaire parce qu’il faut toujours saloper la réputation d’un type qui fulminait contre la corruption intérieure de l’Eglise (et de son ordre).
      Le témoignage de la pharmacienne ressorti par Luzzatto avait déjà été discrédité à l’époque, mais surtout, il est balayé par la logique : non seulement les plaies du padre Pio ne correspondaient pas à des blessures qu’on se serait infligées avec de l’acide, mais il faudrait encore expliquer quel processus chimique ou médical aurait permis de maintenir des plaies dans un même état pendant 50 ans, sans aggravation, ni infection pour le reste de l’organisme, sans même altérer l’état et la fonctionnalité des doigts.


    • Plaies qui dégageaient des senteurs extraordinaires qui embaumaient autour de lui et ce qu’il touchait.


    • #1480052
      le 03/06/2016 par Mille Sabords !
      Un enfant japonais survit 6 jours seul dans la forêt

      @seb,
      espèce de bouffon, puisque tu fais une fixette sur Padre Pio, je t’invite a lire le livre de Pïerre Jovanovic : "Enquête sur l’existence des anges", un bouquin de 600 pages qui parle des stigmatisés ( il y aurait 4 groupes selon P.J.), avec le mystère jamais résolu par la science moderne de l’incorruptibilité des corps de ces stigmatisés qui défient la science (nouvelle religion qui me semble autrement plus débile/arbitraire et sectaire que les religions du livre), au point que les stigmatisés furent démembrés, ties corporelles intactes bien apres leur mort, dispersées pour en conserver les reliques, qui un bout de peau d’os, de bras, etc...

      Il y a un chapitre entier sur Padre Pio (1887-1968) qui fut quand même le premier prêtre signé par Dieu depuis 2000ans. Il est donc un as unique dans l’histoire de la chrétienté, en plus d’avoir été dénigré par l’Église pendant longtemps, qui n’a JAMAIS pu prouver quoi que ce soit qui serait une escroquerie.
      Padre Pio voyait le fond des âmes humaines, et personne ne pouvait tenir devant lui, pas même les évêques, cardinaux, venus nombreux vérifier les miracles qu’il faisait et qui faisaient le tour de l’Europe... Les dizaines de milliers d’histoires qui circulaient sur le Padre, attestées par des milliers de témoignages, n’étaient pourtant qu’une infime partie de l’œuvre de l’italien, qui vivait chaque seconde dans le surnaturel.
      Oser sortir cette grossière et ridicule histoire d’acide, montre que tu ne t’ai pas beaucoup informé et que tu verses gravement dans la plus basse caricature !

      La première fois que ses stigmates apparurent, le supérieur des Capucins exigea des photographies, ainsi nous avons son histoire complète, jusqu’à sa mort en 1968... Stigmates qui furent toujours, et presque systématiquement niés par l’Eglise qui se mefiait des mystiques et des stigmatisés, en levitation ou en bilocation ( c’était une spécialité du Padre Pio).
      Et si Pierre Jovanovic lui consacre un chapitre entier, c’est qu’il fut le SEUL en ce XXe siecle a converser quotidiennement avec son Ange Gardien, qu’il voyait comme il voyait celui des autres.

      Il a mème été dénoncé au Vatican, pourtant un nombre incroyable de médecins/scientifiques sont venus étudier son cas, et n’ont JAMAIS pu déceler aucune supercherie !

      Alors ton histoire d’acide est d’un plus haut comique et ne peut être le fait que de quelqu’un qui n’a jamais étudié sérieusement le cas de ce prêtre modeste, pauvre, et compagnon de Dieu.


    • #1480126

      @seb

      voir Marthe ROBIN : un peu d’ouverture d’esprit fait beaucoup de bien.


    • @seb
      Que penses-tu de Bruno Groening et de toutes les guérisons miraculeuses qu’il a engendrées ? Encore un qui gênait le système et était harcelé par la justice en Allemagne !
      Il faut parfois accepter l’inexplicable pour le commun des mortels. Chacun peut demander à se brancher au courant guérisseur sans que cela demande un haut niveau de spiritualité mais un effort de lâcher-prise.


    • #1480130

      @Seb

      C’est un peu légère votre conclusion sur l’acide. Connaissez vous l’histoire de Bernard Henri Levi et ses plaies Christiques sur ses mains ?

      C’est un évènement parisien des années 1990 mettant en scène Dominique de Villepin, secrétaire général de l’Elysée, et Bernard-Henri Lévy. Ce dernier, meurtri par l’échec du film qu’il venait d’offrir à ses contemporains, était invité par le premier au Château. Souhaitant remettre du baume au cœur, Villepin aurait confié à Botul : « Vous me faites penser à un Christ sans plaies. "

      La formule lui (BHL) coupe le souffle. Il ne répond rien, il a l’impression que la tête lui tourne”. Villepin parle toujours mais l’écrivain-philosophe ne l’entend plus. BHL abrège l’entretien et sort.

      La journée de Bernard-Henri Lévy est “inexplicablement difficile”. Ce “Christ sans plaies” le hante , son sommeil est agité. En pleine nuit, il se réveille en criant : ses mains saignent ! “Il a des sillons de sang à chaque paume, la peau s’est craquelée en plusieurs endroits et suppure”, écrit son biographe Boggio.

      Gazes, pommades, bandages… Avec l’aide de sa femme, BHL tente de se soigner, fait le tour des hôpitaux de Paris puis de ceux de Londres et de Milan. “Après deux ou trois semaines, ses blessures ont tendance à réapparaître en fin de journée et à se refermer la nuit”. ..

      Après quelques semaines , une fois les plaies guéris, BHL fait des tatouages cabalistiques afin d’effacer toute trace du Christ.

      Même le très maçonnique "L’Express" confirme cette histoire invraisemblable.

      http://www.lexpress.fr/culture/livr...


    • @tous > Détendez-vous y a 1 million d’euro à gagner pour tout évenement extra-ordinaire et inexpliqué (par la science, bien sûr) :
      https://en.wikipedia.org/wiki/One_M...

      Ha zut, c’est vrai que depuis 1964, et des milliers de candidats/prétendants, ZERO vainqueur du prix.

      C’est ballot, parce que vous m’aviez convaincu et Padre Pio aurait pu les gagner (il est mort en 1968) ou Marthe Robin (morte en 1981). Ils auraient pu faire beaucoup de bien autour d’eux avec ce million de dollars ! C’est vraiment trop dommage...


    • #1480309

      @ Seb

      Haaaaaaa le fric... ces "superbes" petits bouts de papiers qui font faire n’importe quoi à n’importe qui, et qui sont la raison du monde et de sa déchéance... Mais PERSONNE de sérieusement mystique n’en voudrait de votre fric, ni le Padre Pio, ni le Curé d’Ars, ni Marthe Robin... Il n’y a que les pauvres hères comme vous qui en veulent tellement et toujours plus, jusqu’à ne plus en dormir la nuit, qu’ils n’ont plus de vie si on leur sort ces bouts de PQ...

      Mon pauvre ami, comme je vous plains... Que Dieu vous pardonne votre ignorance et votre aveuglement.


    • #1481194

      on peut survivre sans eau pendant au moins une semaine. le record connu de notre ère récente est de 18 jours.
      le corps puisse dans le liquide lymphatique pour s’hydrater. on a 3 fois plus de ce liquide que de sang.


  • #1479893

    Infos complementaires :
    * les parents vont devoir payer une TRES grosse facture pour les equipes de secours, rapatriement par helicoptere, mobilisation de l’armee japonaise pour les recherches... Au Japon on doit payer les frais de secours si l’accident est arrive par sa propre negligence.
    * l’enfant borne’ comme un ane est parti dans la montagne par colere (son pere l’a puni parce qu’il jetait des pierres sur les voitures) et a trouve un hangar de l’armee japonaise. Par chance le hangar a ete laisse ouvert par negligence et l’enfant a donc pu y penetrer. Il s’est blotti dans des matelas (temperature de 10 degres).


  • #1480000
    le 03/06/2016 par Benoit Cornette
    Un enfant japonais survit 6 jours seul dans la forêt

    Effectivement, survivre 6 jours avec de l’eau ne me parait pas excessif, rappelons que nous sommes des chasseurs-cueilleurs, fait pour survivre à des périodes de disette parfois longues.

    Je me serais plutôt inquiété pour le froid personnelement.

     

    • #1480636

      Je confirme pour le froid, étant "bêtement" parti 2 fois en camping sauvage sous la tente durant les vacances de pâques avec des affaires d’été. Les nuits ont été très pénibles.

      Une 3ème fois, à cinq (5) dans une caravane de 10 m3 (sans prise de courant, on comptait sur la chaleur animale dans un espace réduit). ça s’est bien passé, mais on sentait que c’était un peu limite.

      Il était tout seul, lui. Il a eu de la chance de trouver un abri (pour l’humidité et la pluie) et des matelas , c’est tout de même ce qui ressemble le plus à une couette d’hivers.


  • #1480002

    Le petit Yamato, contrairement au cuirasse du meme nom, n’a pas sombre a sa premiere sortie. Bravo gamin


  • #1480029

    De la graine de Hirō Onoda (pour la discipline, il faudra attendre, apparemment) ?

     

    • je trouve qu’on est un peu dur avec des parents qui ont voulu éduquer un garçon turbulent . Car le gamin en a profité pour faire une fugue en forêt .
      Pour avoir vécu la même punition a peu près au même age, le comportement habituel d’un gamin est de courir pour rattraper la voiture ou de rester au bord de la route en pleurant.


  • #1480119
    le 03/06/2016 par J’en reviens pas
    Un enfant japonais survit 6 jours seul dans la forêt

    Le miracle s’est d’avoir mis 6 jours avec tout les moyens technique et humain déployés pour retrouver un enfant se déplaçant à pieds dans une forêt près d’un camp militaire en sachant exactement où et quand il avait disparu . Enfin heureusement que ce militaire lui a sauvé la vie .

     

    • #1480284

      Heuu.. Le militaire en question ne s’est pas étonnée de voir un enfant seul dans une forêt ??! En plus, il le laisse dans le hangar plusieurs jours !. N’était-il pas au courant que le monde entier où presque s’inquiétait !. Et l’équipe qui cherchait l’enfant n’ont pas eu l’idée d’aller toquer à la base militaire juste comme ça pour voir !. Et ben.....

      En tout cas, bravo à ce petit bonhomme !.


    • Tu m’étonnes. Les chiens n’existent pas au Japon ?


  • #1480405

    Yamato était l’ancien nom du Japon, quand celui-ci était viril et fier !