Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Zemmour : "Nos agriculteurs n’ont même pas l’élégance de mourir en silence"

Autrefois, les paysans étranglés par la dureté de leurs conditions de travail, prenaient la fourche et partaient réclamer justice. Ça se terminait mal, en général, les jacqueries. Zemmour, ce 11 février 2016 sur RTL, a trouvé les mots pour qualifier la révolte des (petits) agriculteurs. Ce sont des mots justes, mais ce ne sont que des mots.

 

La crise agricole permanente, depuis la fin de la politique agricole commune, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

49 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Vous dites dans votre encart de présentation : "Ce sont des mots justes, mais ce ne sont que des mots. "

    Il me semble que derrière les mots, il y a la possibilité qu’un enfer-mement cesse et ça, ce n’est pas rien.

    Ensuite, tout dépend de ce que nous en faisons, ou la fin d’une impasse ou un enfoncement encore plus grand.

    Mais la pensée servie par les mots est bien le pivot d’une action possible, non ?

    Car une pensée qui reste sans mot reste potentielle et la pensée doit passer par la parole pour aller vers l’action !


  • Ce petit discours tout en second degré est excellent, il faut quand même avouer que Zemmour est agréable à écouter.


  • Pour l’exception culturelle, j’avais d’autres noms que celui de Depardieu à l’esprit ; mais bon...


  • Mr Zemmour fait parti de la stratégie du choc de civilisation comme Charlie Hebdo ,comme hollande ,comme Valls ,comme le boucher de Gaza ,comme l’ONU ....

     

  • Chez Lidl j’achète régulièrement 1 kg de hauts de cuisses de poulet à 3,45 euros . Excellents . Origine ? Allemagne . En Allemagne il y a des centaines de fermes à 1000 vaches et à 2000 porcs . Pourquoi pas en France ? Parce qu’en France il y a 1% de parasites goulus qu’il faut entretenir par des impôts et des taxes toujours plus lourds : les paysans sont les premiers à en être écrasés .

     

    • Pas tous... Le monde de l’agriculture en France est l’image même de la cinétique de notre société. Les plus riches s’enrichissent avec de plus en plus d’avance sur le peloton de la classe moyenne qui s’appauvrit. Tout comme les paysans possédant beaucoup de terre qui ne sont absolument pas à plaindre et qui se font lécher le cul par les commerciaux des multinationales d’engrais ou par les représentants de je ne sais quel vendeur de graines enrobées aux pesticides, génétiquement modifiées.. Y’a qu’à matter la gueule de leurs engins.. 300cv, guidés au cm prêt par GPS.. Tout ça au nom de l’éfficacité.. Ou alors juste pour se la peter ? Ça coûte 150.000€, quand même !

      Non, ceux qui sont à plaindre sont tous ces petits agriculteurs qui se partagent le reste et qui galèrent comme des chiens. Ceux qui arrivent proche de la retraite et qui n’ont pas de repreneurs parceque fiston préfère bosser le cul sur une chaise.. Quel avenir ?


    • Vous vous sentez bien dans vos pompes, à venir ici faire de la pub pour le dumping allemand ?

      La moindre des choses si on achète de la volaille de merde c’est qu’elle soit française.

      Les fermes à 1000 vaches et autre sal*peries productivistes sont l’ultime coup de poignard dans le dos de la paysannerie française, vous devriez sérieusement vous remettre en question.

      Côté consommateur, à vouloir à tout prix atteindre des prix "chinois" on finira par tous bouffer du plastique.
      Question : A combien acceptez vous de vendre votre heure de travail ?


    • On en reparlera quand t’auras ton cancer ! "Pays"
      Je doute que l’avenir ce trouve dans l’élevage intensif...
      Si tu veux agir, consomme intelligemment, producteur local, ferme coopérative, bio... En Alsace il y en a plein, et c’est pas forcement plus chère contrairement à ce que beaucoup pensent !


    • Tu n’as sûrement jamais goûté un vrai poulet fermier.


    • @ pays : Du poulet à 3,45€ le kilo "excellent" !!!!! Tu n’as surement jamais mangé de poulet fermier de ta vie.
      Tu iras faire soigner ton cancer en Allemagne.


  • Ce ne sont peut-être que des mots, mais ils sont justes.....


  • Bravo Eric Zemmour , il dit les choses avec humour et moquerie
    mais en même temps l’explication est si vraie .

    Pauvres paysans , ils ne sont pas prêt d’être pris au sérieux , ce
    que veulent ces mondialistes , c’est la disparition d’un maximum
    de fermes afin d’y installer leurs fameuses fermes des 1000 vaches.

    La vie de ces pauvres gens n’a aucune importance pour ces
    mondialistes hors sol .

    Et le marché transatlantique va activer le processus.....
    nos gouvernants ont accepté ce marché désastreux et dangereux ,
    sans aucune hésitation , les européistes sont à fond pour la
    mondialisation , voila d’ou vient le problème.....


  • Bravo, quelle clarté !!! Merci à ER de relayer les videos de Zemmour.


  • TOUT EST DIT. Le vrai choc des Civilisations est là. Civilisation Urbaine, hédoniste et consumériste, détruisant la Civilisation rurale qui est par définition identitaire. L’Urbain manipulable à volonté source de profits et de l’exercice du Pouvoir,
    Cela fait 65 ans que le processus est en route et nous vivons les derniers soubresauts.
    A moins que les exploitants agricoles redeviennent paysans et mènent une jacquerie.
    Hors les syndicats bien évidemment courroies de transmission de l’oligarchie.
    regardez ce que sont devenus les "Bonnets Rouges". Leur meneur Troadec a fait installer une gigantesque laiterie chinoise chez lui., Combien achètera t elle le litre ???

     

  • les agriculteurs comprendront-ils un jour que Marianne ne comprend QUE le rapport de forces ?

    Oui, ils le comprendront un jour et ce jour là sera celui où la dissidence elle-même se sera rendu à l’évidence...que Marianne ne comprend QUE le rapport de forces !

    Il est illusoire en démoncratie-républicaine-mondialiste-francmaçonne-atlantiste de vouloir obtenir la réalisation du Bien commun autrement que par l’action violente

    Vous vous moquez de Zemmour qui ne dit que des mots (justes)
    Mais c’est exactement ce que fait la dissidence devant la XVII chambre !

    Zemmour et la dissidence ont raison dans leurs mots (justes)

    Tant que ce ne seront que des mots (même justes) ils ne seront d’aucun secours pour les agriculteurs ni aucune autre victime de la république mondialiste, c’est-à-dire d’aucun secours pour aucun des Français.

    Nous devons apprendre à être violents.

     

    • Nous pensons d’abord, puis nous exprimons nos pensées, pour ensuite agir, n’est-ce pas l’ordre requis par notre condition humaine ?

      Pour ce qui est de la violence, elle est anti-productive à mon sens.

      C’est utiliser notre énergie à développer nos capacités positives qui fera reculer la maladie actuelle.

      La violence pour moi, ce serait un peu comme un traitement chimiothérapique qui tue des cellules saines tout en essayant d’atteindre les cellules malades.

      En revanche, stimuler et croire en nos capacités, les réveiller, y avoir foi et surtout avoir une volonté forcenée de construire d’autres relations sociales fera forcément place à la santé et la maladie s’éradiquera parce qu’elle n’aura plus de place pour se développer, ou moins.C’est toujours une question de place, d’espace !

      Il faut chercher la faille et s’y engouffrer. Relativiser aussi cette nécessité qui voudrait que nous soyons perdus d’avance. Non, nous ne sommes pas perdus, à nous d’y croire assez et à rester en position active et non passive.

      Maintenant, je suis obligée de reconnaître que nous arrivons à un carrefour sacrément dangereux, le cancer est tellement généralisé qu’il va falloir recourir à la chirurgie drastique pour éviter que nous succombions définitivement ou sous forme de semi-humains ! Mais il ne faut pas non plus, se laisser perdre par le cours des événements. Il faut être hyper-vigilant et intervenir quand le moment sera propice pour opérer un retournement , jamais une oppression ne peut l’emporter complétement. Elle le peut un temps, dans des conditions absolument atroces, mais il y a toujours un moment où il y a une faille !


    • @ FrançoisDesvignes

      Et bien allez y, montrez nous l’exemple, passez devant, vous m’avez l’air suffisamment agité pour ça !
      Une foi que vous et vos petits camarades (vous ne manquerez pas de trouver d’autres "courageux" soyez en sûr) seront tombés, il suffira au pouvoir de venir un peu fouillez vos lectures et ordinateurs. Et s’en servir ensuite pour accoler l’étiquète VIOLENCE à toute la dissidence.
      S’en suivront persécutions et dissolutions des divers mouvements constitués, pour le plus grand bonheur de nos chers dirigeants.

      Conseils gratuits : prenez l’air frais, respirez un grand coup, abonnez vous à une salle de sport et enfin, lisez ou visionnez les positions (claires et nettes) d’Alain Soral et des autres meneurs de la dissidence française sur le sujet.

      La révolte populaire massive et violente serait utile et légitime seulement en réaction à une coercition visible et indéniable et dans la mesure ou ce mouvement de colère serait habilement utilisé par un mouvement très bien structuré et avec un appui extérieur fiable.
      Dans tout autre cas il y a 99,9% de chance de passer par la case "idiot utile" et de faire le jeu du système.
      Les révolutions automotrices viables à moyen voir long terme, c’est un mythe.


    • @durandal
      d’accord avec vous, mais les grands bouleversements sont toujours le resultat d’une action coordonnée menée par de petites minorités organisées...


  • Ou quand on passe d’un prédicat qualitatif à un prédicat quantitatif,"c’est bon,c’est beau..." se translate en" combien ça vaut ?",tout dépend alors de l’interaction entre le producteur et le consommateur (en novlangue des agents) sachant que les mêmes sont en fonction de la marchandise l’un ou l’autre...
    Un agriculteur propriétaire d’engins made in germany doit il être blâmé par un salarié licencié par un constructeur français au nom de la compétitivité...Relativisme du productivisme ou contradictions insoutenables de l’agent producteur-consommateur.Se constitue alors un cercle vicieux ...structurel,et nos élus d’entonner des incantations réformatrices le plus souvent clientélistes ,fonction du poids de l’agent devenu par métamorphose citoyen-électeur.
    Un Zemmour toujours excellent.


  • De toute façon, avec l’arrivée du TAFTA et du traité transatlantique ils seront tous morts à terme. Sans euthanasie bien sûr.


  • je sais pas pourquoi il parle de depardieu comme beneficiaire de l’exception culturelle pour le coup c’est maladroit

    mais il est fini le temps de Z comme Zemmour

    la c’est "on le laisse parler mais on pense l’inverse juste au cas ou"

     

    • Pas d’accord, il est vrai que l’acteur est mal choisi, il aurait du prendre Bruel ou Kev Adams !

      A la base, le traité transatlantique (TAFTA) intégrait aussi le cinéma français à la concurrence directe avec les pays nord américains (comme le projet agricole : viande aux hormones, OGM et phytosanitaires en masse, bientôt chez nous !!).

      Mais là, l’état c’est positionné immédiatement pour défendre "l’exception culturelle française" en laissant nos agriculteurs de côté.

      Il y a un sujet jamais débattu en France : les subventions à la culture et à l’art, qui plombent lourdement notre économie et en enrichissant une petite caste parisienne qui en + ne paient pas d’impôt en France !!

      Donc moi je trouve la chronique pleine d’ironie et de qualité...


  • Quand j’étais petit (c’était à Poilly-sur-Serin dans l’Yonne) les blés étaient blonds et hauts et il y avait même des coquelicots dans les champs. A présent la terre est morte à 90%, le blé fait 40 centimètre, il est gris et les feuilles pleines de champignons. On ne peut pas être contre Monsento, sans l’aide de Monsento plus rien ne pousse du tout.

    Qui se suicide le plus plus en France ? Les agriculteurs, les policiers, les enseignants ?

     

    • "On ne peut pas être contre Monsento, sans l’aide de Monsento plus rien ne pousse du tout."

      Je ne suis pas certain, c’était de l’ironie ?

      Parce que sinon, bah c’est marrant mais moi avec une bêche, un arrosoir et un truc magique appelé huile de coude, j’arrive à faire pousser des légumes dans mon jardin. Curieusement j’ai pas eu besoin de Monsanto pour nourrir ma famille la saison dernière. Et il me restait du rabiot à donner aux voisins et aux collègues, et encore, je faisais ça en dilettante.


    • Alors toi t’as rien compris. Plutôt que d’essayer de trouver une solution tu préfères mettre la tête de le sable et continuer à détruire et polluer la Terre.

      Comment est-ce que tu peux être pour Monsanto alors qu’ils sont en grande partie responsable du merdier actuel. La réalité est exactement le contraire de ce que tu dis.


    • @durandal

      Le plan de l’ONU 2015-2030 est d’interdire quiconque (ça veut dire toi et les tiens) de vivre en autarcie. Il est des lieux où tu ne peux faire pousser que du décoratif sur ta terre, rien de comestible (au nom de la sécurité alimentaire, l’hygiène, gna-gna-gna). Privatisation de toute l’eau potable comme en Grèce.

      Où as tu vu que le maître laissait dire/faire à son esclave ; ciao mec, on n’a plus besoin de toi, on se débrouille très bien tout seul.

      Voici le lien E&R en question

      http://www.egaliteetreconciliation.....


    • @ Rémi Lobry

      Bah je veux bien que ce soit le projet des maitres, mais c’est pas dit qu’ils y arrivent et de toute façon, c’est pas une raison pour se résigner à l’avance et encore moins en plébiscitant l’ennemi. Tous les empires ont eu leur chute, rien n’indique que celui ci sera éternel.

      Moi aussi je vous transmet un lien qui vous sera peut être utile :
      http://www.egaliteetreconciliation....

      Perso, s’il faut choisir entre les chaines ou la battue, je préfère crever en courant à travers champ...


    • "...sans l’aide de Monsento plus rien ne pousse du tout."

      C’est vrai que c’est grâce à Monsanto que les premiers hommes se sont mis à l’agriculture.


  • ils n’ont qu’à se reconvertir, arrêter d’empoisonner la terre, la nourriture, arrêter de faire de l’industrialisation, de torturer des animaux, et après on les soutiendra. Qu’ils retournent aux coop, et qu’ils virent la FNSEA qui les arnaque. Il est vrai que les agriculteurs viennent de se rendre compte dans quel piège ils étaient tombés depuis 50 ans, à eux de reprendre leur vrai travail et à commencer par respecter la terre et se remettre au bio et non de demander encore plus de subventions. Certains l’ont fait donc c’est possible ....

     

    • Donc, selon vous, nous les secondaires ou tertiaires on doit attendre que les puissants lobby agroalimentaires et la Banque qui tiennent beaucoup de ces paysans, le couteau sous la gorge, abandonnent d’eux même cette main mise au lieu de continuer à diriger en sous main (vous avez surement raison pour la FNSEA) au lieu de les soutenir, au moins moralement ?

      C’est du même acabit que si vous observiez un type en train de se noyer et de lui balancer : "bah t’as qu’a apprendre à nager mon pote ! Certains l’ont fait donc c’est possible..."

      Marre des commentaires de yakafokon .


    • @ demitrius, un maraîcher en conversion bio touche 900 euros de l’hectare par an pendant 5ans ensuite pour le maintient 600 euros de l’hectare plus un crédit d’impôts de 2500 euros par an Il n’y a pas que les conventionnels qui font de la prime.
      Je suis éleveur caprin, j’ai commencé les mises bas sur mon troupeau le 02 Février depuis cette date, j’allume la lumière à la chèvrerie à 5 heure, je l’éteins à 22 heures, tu fais combien d’heures dans le mois ? Demain je vais livrer 40 chevreaux à l’engraisseur pour un chiffres d’affaire de 160 euros !!!

      Les agriculteurs n’ont qu’à retourner aux coop, facile à dire le ventre à table le dos à la cheminée, mais quand tu fais un métier qui ne te laisse pas plus de temps que de capacité d’investissement tu m’expliques la marche à suivre ! Les vaches grasses première catégorie, se vende en ce moment au même prix qu’en Février 1984 ! En 32 ans les fermages( plus de 80% de la surface agricole est louée à des tiers !) ont augmenté de 150%, l’heure de mécanique de 300% et le fioul était à 1 Francs 20 ! Jusqu’à maintenant les gars ont tenu le coup en faisant du volume, mais ce n’était pas un choix ! La limite physique dans notre métier est atteinte ! J’en ai marre de me faire insulter par des types qui n’ont jamais rien produit de concret dans leur vie.


    • @demitrius Tu fais fausse route. Eteint ta télévision ! va voir se qu’il se passe dans les exploitations...


  • Ah ce n’est pas Attali et BHL qui défendraient avec autant de passion nos terroirs et nos paysans.Ces grands bourgeois mondialistes préfèrent le confort aseptisé et impersonnel d’un hôtel ou d’un aéroport plutôt que cette France millénaire et rurale qui sent bon le crottin de cheval


  • Une fois de plus , les Banquiers ( sachant téléguider les vainqueurs pour étendre leur puissance ) , ont eu raison du monde paysan d’avant la guerre ! amadoués par le bien être ( logique) , d’un certain confort enfin trouvé avec la mécanisation de tous les moyens de production , nos paysans sont devenus des "entrepreneurs" agricoles , mais tombés dans le piège ...de l’argent " dette" ...à la grande satisfaction des ..banquiers , et des constructeurs d’engins ( qui au passage , sont exclusivement étrangers ) , une fois de plus , dans ce domaine extrémement sensible en France , la boucle est bouclée ! ...l’autonomie perdue profite à ceux qui ont réellement le pouvoir ! ( jusqu’à ce que ce " manège" s’interrompe par une volonté "politique" affirmée et affichée ) ... mais là , c’est une dimension plutôt chaotique et guerrière qui nous pend au nez ! (toutefois , jamais d’omelettes sans casser quelques oeufs ).


  • Héhé !

    Finalement, Dieudonné a peut-être trouvé un successeur...


  • Les paysans subissent une épuration ethnique ! Les suicides, les dépressions, les maladies professionnelles, le dégoût et la solitude... tout ça pour éviter que le marché noir ne revienne comme en 40...

    Les banques ont procédé de la même manière que pour la dette des pays, ils ont guidé la paysannerie vers l’endettement et l’utilisation de produits toxiques à grand renfort de propagande dans les lycées agricoles.

    Lorsque les banques auront retiré tout le cash, la seule issue sera le troc avec les petits paysans pour survivre... mais comme il n’y aura plus que des fermes à mille vaches, c’est à dire le TAFTA, le contrôle sur la population sera total...

    Il ne suffira plus alors qu’à exploiter du faux gaz de schiste pour polluer définitivement les nappes phréatiques... va faire pousser les poireaux de ton jardin avec de l’eau salée !

    Nos politiques sont vendus et revendus à l’UE et au mondialisme, donc il n’y rien à attendre d’eux... par contre aller acheter directement à la ferme, ça c’est un geste de résistance aujourd’hui...

    Les consommateurs doivent faire un pas et les paysans doivent en faire un autre à leur rencontre notamment dans le domaine du conditionnement individuel et ça va drôlement compliquer le business des centrales d’achat, des syndicats véreux, de la grande distribution et des collabos au TAFTA...

    Le co-voiturage s’organise, pourquoi pas le co-approvisionnement ? Le gouvernement va mettre un frein au développement des AMAP et autre vente des produits de la ferme (suffit de regarder les perquisitions dans les fermes bio) mais la volonté générale sera plus forte.

    Ayons confiance, c’est nous qui cultivons, c’est nous qui nourrissons nos enfants.

     

    • Oui, bien sûr que les consommateurs doivent faire un pas vers tout ce qui peut contribuer à maintenir une activité de qualité saine à proximité de leur habitation.

      Oui, il faut qu’il y ait une véritable volonté de notre part, que l’on mange moins mais de meilleure qualité et que l’on boycotte toutes les saloperies que veulent nous faire acheter les grandes surfaces. S’ils perdent leur clientèle, pour sûr, que ça modifiera quelque chose. Le bénéfice, c’est le nerf de leur guerre !


    • Ouf ! Enfin un commentaire constructif, je commençais à désespérer.
      Effectivement, au fond les solutions ne sont pas bien compliquées, c’est l’épais brouillard d’ignorance et de peur dans lequel nous maintient ce système qui forme le principal obstacle.

      L’approvisionnement direct au producteur à ses limites, surtout dans des pays peuplés à dizaines de millions avec une majorité d’urbains, mais il ne tient qu’à nous de trouver des astuces, les nouvelles technologies peuvent servir à ça au lieu de nous proposer de devenir des robots...

      La certitude qu’il faut toujours jouer selon leurs règles du jeu (celles des architectes du NOM) même sur ce site en paralyse plus d’un.
      C’est sûr, chacun dans son coin, on fait pas le poids, mais à la louche si on en juge par l’aura de certaines vidéo d’Alain Soral (des centaines de milliers de vues) ont doit être assez nombreux à avoir fait tilt maintenant.
      La loi n’est légitime que par le pouvoir que le groupe lui confère, idem pour nos dirigeants.

      Je veux pas particulièrement leur faire de pub mais en cela les zadistes ont compris qu’occuper le terrain rurale c’est primordiale, et en nombre.

      Le labyrinthe dans lequel on se croie tous coincés a des murs en papier mâché (en papier à billet en fait), un bon coup de latte et on se taille.
      Laissons se démerder entre eux ceux qui veulent continuer à jouer au banquier et au client (une variante moderne du touche pipi). Le jour ou ils viendront nous chercher des poux ou tenter de nous piquer nos noisettes on sera assez nombreux pour gentiment leur botter le croupion.

      Merci Rouillasse pour ce message de bon sens.


    • Merci Durandal, en plus vous faites rire de bon matin, le top ! Et bien sûr merci à Rouillasse, il paraitt que merci ça veut dire sauve la vie, nous sommes bénis alors !


  • Génial...
    ben vous avez voulu la politique agricole commune
    vous l’avez eu
    ben maintenant venez pas nous faire c...r


  • Le dromadaire maghrébin de descendance coloniale fait son éloge de Raconte Ta Life sur un sujet d’actualité !

    Franchement je pense que l’ironie humoristique, vu les circonstances, n’a pas sa place dans le journalisme contemporain ... ah, si ! suis-je bête


  • Excellent. Vive Zemmour. Vive Soral. Vive la France !


  • Merci Zemmour !

    Aux critiques, il va falloir accepter le fait que critiquer l’Islam, ne pas aimer l’Islam ne fait pas de vous un mondialiste !

    Zemmour est un patriote, jusqu’à ce qu’on me prouve le contraire. Je ne l’ai jamais vu attaquer la France, ni les Français. Entre Zemmour et Calvi, entre Zemmour et ... je cherche un maghrébin qui soit à la fois dans les médias et dans patriote... je ne trouve pas... bref, je choisis Zemmour.

    Les musulmans ne comprennent pas que tant qu’on est pas inattaquable, nos critiques qu’elles soient justes ou non sont inaudibles.

    Zemmour fait du bien, et on le sait quand on est Français, par contre on ne le voit pas quand on est musulman ou maghrébin avant d’être Français.


Commentaires suivants