Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Zéon : "La liberté d’expression n’existe nulle part"

Le dessinateur satirique répond aux questions de RT

Vainqueur du premier prix du concours international de dessins et de caricatures sur l’holocauste organisé par l’organisme iranien House of Cartoon, le dessinateur Zéon a répondu aux questions de RT France.

 

RT France : Pouvez-vous nous expliquer le sens de ce dessin qui vous a fait remporter ce concours ?

Zéon : Ce dessin, intitulé « Shoah Business » dénonce la marchandisation et l’utilisation comme arme politique de l’Holocauste, qui est aussi un des principaux tabous « sacrés » du monde occidental contemporain. Il ne fait que retranscrire la vérité connue de tous les initiés, qui consiste à traiter d’antisémite toute personne qui pose problème. Une ex-ministre israélienne, Shulamit Aloni, le reconnait très simplement : lorsque quelqu’un critique Israël, on lui sort la « combine de l’Holocauste » pour le faire taire.

 

Comment définissez-vous le « Shoah Business », et selon-vous, qui en profiterait ?

Le « Shoah Business » est une arme de domination politique, de racket et d’intimidation utilisée jusqu’à l’excès par certaines élites mondialisées juives et plus spécifiquement par les lobbies pro-israéliens. L’historien Norman Finkelstein en parle très bien dans son livre L’Industrie de l’Holocauste, ou Tova Reich dans son roman satirique Mon Holocauste.

 

Avez-vous conscience du fait que ce genre de dessin puisse heurter les survivants des camps nazis et leurs descendants ? Est-ce que cela vous pose problème ?

Au contraire, c’est rendre hommage à toutes les victimes (au sens le plus large) de la Seconde Guerre mondiale, que de dénoncer ceux qui utilisent leur martyr à des fins de basse politique et de justification de massacres comme en Palestine. Tout dessin satirique heurte, sinon il ne serait pas satirique. Bien sûr que cela me pose un problème d’être mal compris, peut être ai-je été parfois un peu maladroit dans ma manière d’aborder mes sujets... Mais derrière cette première impression de provocation, il y a une volonté sincère d’ouverture, de dialogue et de réconciliation avec ceux qui peuvent être choqués pas mes dessins.

 

Nombre de vos dessins tournent autour de la communauté juive, ou des défenseurs de l’État d’Israël. Pourquoi choisir ces thématiques en priorité ?

On peut avoir l’impression que je suis centré uniquement sur ces sujets mais c’est faux (d’ailleurs mes dessins ne parlent pas de la communauté juive dans son ensemble mais de ceux qui se réclament de leurs élites politiques), j’ai abordé bien d’autres thèmes, divers et variés, mais ces dessins n’ont pas fait scandale donc il est normal qu’on les ai moins vus.

 

Certains vous accusent d’être antisémite, que répondez-vous à cela ?

Les personnes qui me traitent d’antisémite ont souvent tendance à traiter quasiment tout le monde d’antisémite, y compris des juifs. Cela doit être terrible pour eux de vivre dans un monde aussi hostile... Je n’ai pas grand chose à répondre de plus, leurs gesticulations ne m’intéressent pas plus que ça.

 

En France, vous avez été poursuivi en 2013, notamment par la LICRA, pour un dessin portant sur la thématique de l’Holocauste. En Iran, on vous donne le premier prix pour votre travail. Comment expliquez-vous cette différence de perspective ?

C’est simplement que les tabous et les « sacrés » dont on a peur de parler ne sont pas toujours les mêmes en fonction des lieux géographiques.

 

Iriez-vous jusqu’à dire que la liberté d’expression est plus grande en Iran ? Plusieurs artistes ont déjà été condamnés pour leurs dessins critiques du pouvoir en place, voir d’autres forcés à l’exil...

La liberté d’expression n’existe nulle part, il n’y a qu’un combat pour la liberté d’expression. Une fois que le pouvoir change de mains, les « sacrés » sont remplacés par d’autres « sacrés ». Quand on remet en cause le pouvoir en place, il est naturel qu’il vous attaque, cela vaut pour la France comme pour l’Iran... Il en a toujours été ainsi. Si ­le pouvoir local est en danger, il sera plus radical dans sa riposte. Cuba à résisté face à l’impérialisme américain mais il y avait peu de place pour la liberté d’expression dans les années d’embargo.

En mars 2015, lorsque la police est venue me chercher à mon domicile [suite à une plainte du BNVCA pour un dessin sur un enfant palestinien poignardé par un couteau ayant la forme de l’Etat d’Israël], j’ai contacté Plantu et Cartooning for Peace, mais je n’ai eu aucun soutien de leur part, et cela ne m’a pas étonné... J’ai été mis en examen et mon procès est prévu pour la fin de l’année 2016.

Il est vrai que je ne connais pas en détail la politique iranienne, un dessinateur iranien exilé en France me l’a très justement fait remarquer. Mais lui-même ne comprend pas grand chose à la situation du monde occidental puisqu’il a fini chez Charlie Hebdo en pensant qu’il s’agissait d’un réel journal de résistance alors que c’est à mon sens le journal le plus collaborationniste avec le pouvoir, puisqu’il défend avec fougue tous les « sacrés » du monde occidental. S’il se documentait intelligemment et se mettait à redessiner avec courage sur les thématiques qui posent problème chez nous, il serait vite censuré, puis harcelé de procès, de condamnations, ainsi que de menaces de morts, voire d’agressions physiques. Il pourrait finir par devoir s’exiler sur une île déserte pour être tranquille !

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La liberté d’expression c’est la liberté donnée à l’esclave d’exprimer en public les idées de ses bourreaux. C’est ça la liberté d’expression, seulement elle a été mal comprise par l’esclave qui veut lui aussi exprimer en public ses propres idées.

    Cordialement.

     

  • Zeon est un dessinateur inspirateur de très grand talent ,qui par ses dessins provoque la réflexion et la gène pour certains.Qui a t-il de mal à transcrire la vérité sur un dessin ,surtout quand il n’est pas grossier à par déranger la liberté d’expression ?


  • #1481880

    Vous voulez une vraie pensée dissidente, qui ne tourne pas en rond, à la place de toutes ces hypocrisies et absurdités matérialistes athées qui n’aboutiront jamais à rien ?

    Soyons réellement libres à l’intérieur de nous-mêmes, spirituellement, et l’environnement sociétal et humain nous donnera obligatoirement la liberté, par résonance, car nous rencontrons ce qui nous correspond, tout étant énergie divine.

    Si on nous ferme le clapet, c’est qu’on a nous-mêmes une énergie à fermer le clapet aux autres. Il s’agit donc d’ouvrir le Coeur, de nous connaitre nous-mêmes, profondément - pas seulement avec des considérations limitées psy - en développant notre potentiel spirituel, et personne ne pourra rien contre nous.

    Toute victimisation est donc stupide, une pleurnicherie aberrante, et lâche, qui refuse de regarder le véritable auteur de ce qui nous arrive : nous-mêmes.

     

    • Entièrement d’accord !

      Il y aurait beaucoup de choses à dire à partir de votre commentaire, notamment concernant E&R. Car la "vraie pensée dissidente" que vous appelez de vos voeux se trouverait alors ravalée au rang de niaiserie, pas assez critique, rageuse, en un mot pas assez négative (mais cela s’applique aussi à celui qui l’énonce).

      Je ne sais pas si je me fais bien comprendre ?

      C’est trop facile de dire : c’est la faute à les Etats-Unis, à Israël... ils organisent des coups d’états qu’ils renomment "révolutions colorées". C’est peut-être vrai, mais les pays arabes, l’Ukraine, demain peut-être la Russie ont qu’à être moins cons que l’Empire.

      Tiens, j’en profite pour faire de la pub (mon commentaire part vraiment dans tous les sens, c’est n’importe quoi !) à un philosophe dont je m’étonne qu’E&R parle si peu (mais les raisons se trouvent peut-être en partie dans votre message) : Dany-Robert Dufour, sans doute le plus grand philosophe français actuel (plus important que Jean-Claude Michéa (qui depuis quelques années s’auto-caricature et se répète lamentablement) ou Alain de Benoist).

      A lire absolument "On achève bien les hommes" ou "L’individu qui vient..."

      Bref, la vraie révolution, c’est celle qui commence par se changer soi-même (cf. Krishnamurti) !


    • C’est bien gentil ta philosophie gentillette "Dieu est en nous" mais pour ma part je la trouve dangereuse.
      Elle vise à sa manière à culpabiliser les gens sur le désordre ambiant tout en épargnant les véritables responsables. Je trouve que ces propos "New Age" qui ne sont pas vraiment nouveaux ont participé à notre conditionnement afin que certains messages soient de plus en plus acceptés par la population ! :
      "on a le gouvernement qu’on mérite", "les anciens vivent sur le dos des nouvelles générations"... sans parler du réchauffement climatique..
      Crois bien que nos élites se réjouissent et s’emploient ardemment afin que la "populace" endosse la responsabilité de leur propre forfaiture mais redoutent le jour où le rideau tombera et que ce même peuple engagera le combat contre leurs saloperies !


    • #1482176

      @chercheur,

      Je rejoins ce qu’écrit thihen42 ci dessus, il ne faut pas tout mélanger...

      Ce que tu décris est une chose (qui n’a RIEN à voir avec l’article d’un dessinateur excellent qui fait du bon boulot en critiquant le pouvoir frontalement et en assumant son action = aucune victimisation ici, il décrit le fait de se faire embarquer par la police pour un dessin en France au XXIe siècle, il est pas là à s’appitoyer sur son sort !).

      Je dirais que la vérité se situe entre vos deux commentaires !

      - Le new age c’est de la merde mondialiste. Tout le monde d’un peu informé sait que c’est récupéré par le NWO. Mais il y a des choses vraies dans ton discours sur le fait qu’on attire ce vers quoi on se concentre. Les chamans disent qu’il faut penser PAIX et non pas craindre la GUERRE. En pensant PAIX on attire la PAIX. En construisant dès à présent un monde meilleur on laisse le monde du passé s’effondrer. Lutter n’est pas la meilleure stratégie à long terme c’est même la pire probablement !

      mais...
      - la culpabilisation est L’arme absolue pour nous soumettre, tout le monde sait ça ici ! donc rentrer dans le discours "ce qui t’arrive c’est de ta faute", ou qu’on est victime uniquement parce que c’est la loi du karma et qu’on a cherché ça c’est légèrement excessif... pensez aux gamins qui crèvent de faim, ils l’ont cherché ? non, c’est de la connerie et on sait qui les affame (cf le livre d’Estulin en lien de l’article). Ne pas lutter à court terme c’est crever...

      En résumé : se prendre en charge, mais dénoncer l’injustice... être dans la construction plutôt que dans l’opposition... être dans le rassemblement mais pas dans la division... ne pas faire de la lutte ou de la victimisation son cheval de bataille mais accepter l’idée qu’on puisse y venir (à la lutte) ou qu’on puisse devenir une victime même si on n’aime pas la victimisation à outrance.Garder l’empathie pour ceux qui souffrent par la domination de ce système pervers... et rester humains et pas lobotomisés par aucune idéologie quelle qu’elle soit (new age, victimisation, etc).


    • #1482532

      Thihen42,

      - Ce qui est dangereux, c’est l’incompréhension. Je n’ai pas élaboré de "philosophie gentilette", j’ai juste exposé le fonctionnement effectif et pratique de la vie, à savoir, on rencontre ce qui nous correspond, et se purifier nous met énergétiquement hors d’atteinte des nuisances des autres. C’est la seule façon, courageuse, de faire et ce qui est gentillet et naif, c’est de bricoler uniquement le monde extérieur, en pensant l’améliorer définitivement, alors que c’est évidemment un miroir aux alouettes pour naifs matérialistes.
      - Parler de la Connaissance de Soi n’est pas forcément parler de Dieu.
      - se remettre en question, développer son potentiel spirituel, et se connaitre soi-même, ce n’est pas de la culpabilisation du tout. Seuls les crétins modernes se culpabilisent dès qu’on énonce les lois de la vie à suivre, au lieu d’agir sur soi. Et c’est ça le new age : rejeter l’ascèse (catholique ou autre) et les efforts à produire à cause des culpabilisation stupides. C’est ce qu’a fait mai 68, donc c’est ta pensée qui est new ageuse, je ne fais que décrire les enseignements multi-millénaires de la chrétienté, du Taoisme chinois, de l’Hindouisme et du Bouddhisme. Et je mets en pratique, sans culpabiliser.
      - ainsi, je n’ai jamais énoncé mon post précédent pour produire une idéologie ou pour culpabiliser, mais au contraire, j’ai décrit une démarche pratique pour SORTIR de la ronde infernale du fonctionnement matérialiste, qui ne mène nulle part.
      - les élites adorent les idéologies, qui bloquent l’homme, oui, mais la mise en pratique de ce que je propose, en action et non en dogme, est le pire ennemi du mondialisme, sois en bien conscient.
      Le new age, c’est de tout interpreter bêtement avec la tête, intellectuellement, sans pratique et sans ascèse, ce qui mène à la culpabilisation, donc à la bêtise.

      Jklambert,

      Idem.
      - ma réponse avait tout à voir avec Zéon, car exiger une liberté d’expression, sans travail sur soi, est un leurre total. Si on respecte la liberté des autres, on nous respectera. Rien n’est au hasard.
      - le new age, c’est de la merde, mais je n’en avais pas parlé, ce sont VOS incompréhensions qui sont du new age. Le karma, énoncé par le Christ ("celui qui tue par l’épée périra par l’épée") et par d’autres traditions, est réel, et libre à chacun de refouler les lois de la vie, afin de fuir l’ascèse, comme l’a fait le monde moderne, avec le résultat qu’on voit.
      - luttons à court terme, oui, mais sans ascèse, ce sera 0.


    • #1482989

      @ Chercheur

      Je trouve juste un peu énorme de venir donner des leçons ici sur une bel article qui montre la détermination et la finesse d’analyse de Zéon.

      Vous écrivez quand même "toutes ces hypocrisies et absurdités matérialistes athées qui n’aboutiront jamais à rien" en sous entendant que ce que fait Zéon c’est de la fausse pensée dissidente...

      L’humour, le dessin humoristique, l’art, sont probablement les meilleurs vecteurs qu’on puisse trouver pour réveiller, interpeler, interroger la folie de notre monde bref...

      Je répète que je suis d’accord avec ce que vous écrivez (sauf l’introduction et la conclusion creuse sur "l’auteur de ce qui nous arrive, c’est nous même") oui il est nécessaire de se prendre en main, oui à la résonnance et à la concentration sur du positif, il y en a sur ce site même si je suis d’accord avec vous par moments on tourne en rond sur du négatif et on s’enfonce. Mais pourquoi écrire ce commentaire ici ??

      - Je ne connais pas assez Zéon pour dire s’il travaile ou non sur lui. Merci de partager les éléments dont vous avez connaissance...
      - Merci aussi de détailler en quoi votre commentaire est en rapport avec l’article. Zéon explique que son dessin n’est pas une quenelle dans le fion des salauds qui manipulent le monde depuis 70 ans mais un hommage à toutes les victimes de cette période de guerre.
      - Comprenez qu’on ait pu vous prendre pour un troll, vous développez ici des concepts qui sont largement diffusés par les cellules new-age. Je pense que le boudhisme même s’il est plein de concepts très intéressants est largement utilisé/propagé par les mondialistes parce qu’il est justement compatible à 200% avec le matérialisme et le marché libre... Il n’y a qu’à voir comment les sectes boudhistes sont sponsorisées en France et partout dans le monde et comment tout cela sonne faux (récupération pour bobos en mal de repères). Le fait de balancer qu’on est responsable de tout ce qui nous arrive est concevable à un certain niveau mais lorsque c’est dit par le pouvoir la cela me fait sauter au plafond. Idem quand quelqu’un sort ce genre de concept suite à un article brillant comme celui que nous commentons.
      - Vous écrivez "si on respecte la liberté des autres, on nous respectera" Ah bon ?? Il n’existe pas quelques malades mentaux au pouvoir qui n’en ont absolument rien à faire de votre respect et qui font ce qu’ils veulent ?


    • #1482990

      (suite)
      Faites donc une recherche sur le résumé de "ponérologie politique" vous allez apprendre des choses.
      - En quoi Zéon ne respecte pas la liberté des autres ?? La je sèche...

      Pour résumer, l’introduction de votre premier commentaire emprise de jugement est presque mal polie... le concept que vous développez - que je partage en partie - semble totalement hors de propos ici (d’ou les interrogations qui ont suivi)... et puis vous n’avez pas répondu à ma question sur les enfants qui crèvent de faim du fait de politiques aiguisées depuis des décénies pour torpiller l’Afrique. Est-ce que ces enfants l’ont cherché ? N’y a-t-il pas des limites à ces raisonnements sur ’on a ce qu’on mérite, ou ce qu’on provoque par effet miroir...’ ? En ne manifestant aucune empathie pour ces personnes, vous faites le jeu des cinglés aux manettes qui ont la possibilité en quelques heures d’enrayer définitivement le problème de la faim dans le monde mais qui ne font rien parce que cela accroit leur pouvoir et leur domination.


    • #1483182

      Jklambert,

      - mon post initial ne fait évidemment pas référence à Zéon, qui est un dissident courageux et actif. ça faisait référence à ce que je vois souvent dans la sphère dissidente : des matérialistes conditionnés athées-gauchos par la société qui se proclament dissidents. Quand je dis ça, est-ce que ça fait référence à Zéon, Soral, Dieudo, Vernochet, etc ? Evidemment, non.

      - si vous ne voyez pas le rapport entre mon post initial et le sujet, alors que je vous ai déjà répondu, basta.

      - c’est vous qui proférez du new age ici et croyez que les enseignements multi-millénaires des Taoisme, Bouddhisme, Hindouisme, etc , c’est du new age. Faire ce mélange, sans rien y connaitre, c’est ça le new age, et c’est de la bêtise.

      - je ne suis pas bouddhiste, et les enseignements hindous et taoistes ne sont pas supportés par le système du tout, au contraire, c’est réprimé durement par le système. Un ashram d’Arnaud Desjardins (que j’ai connu) a été fermé, sur contrôle fiscal. Et quand ER a fait la fameuse ferme, j’ai expliqué longuement à ER quels étaient les moyens employés par le Système pour couler une communauté : ils envoient les pompiers et le préfet et interdisent une vie communautaire si le moindre truc n’est pas aux normes. ça s’appelle "la chasse aux normes". Et si c’est insuffisant, ils passent un coup de fil au député du coin, qui ordonne au fisc de faire un contrôle fiscal. On m’a remercié de mes explications (ici, j’ai résumé). Donc, venir dire qu’on est supporté par le système, alors qu’on a en a été victime, c’est du grand n’importe quoi.

      - vous dites que "lorsque c’est le système qui culpabilise, vous pétez un câble". Or, le système n’a rien dit, c’est moi qui ai parlé de karma et de Jésus. Et j’ai explicité ci-dessus que la culpabilisation, c’est du crétinisme. Une loi spirituelle est faite pour qu’on agisse, pas pour culpabiliser.

      - quand je dis "respectons et on nous respectera", ça ne veut pas dire que les gars du pouvoir sont bons, ça veut dire que, énergétiquement et individuellement, on ne sera victime de rien, si on a le coeur pur.

      - Personne ne respecte la liberté d’autrui.

      - le karma est universel. Je suis en assoc humanitaire, je ne vois pas où je manque d’empathie. Vous, que faites-vous ? Rien ! Empathie en blabla.

      - j’ai bien dit qu’il fallait agir à court terme, mais avec ascèse, car bricoler l’extérieur ne mène à rien sur le long terme.

      Comprenez avant de répondre. Je ne réponds plus aux bêtises.


    • En matière de religion ou de spiritualité, la pratique est tout et la théorie n’est rien. Donc tant qu’on en a pas soi-même fait l’expérience, le mieux, pour ne pas s’exposer à dire de bêtises, c’est encore de se taire.

      C’est ce qui manque terriblement à des penseurs comme Lasch, Michéa, De Benoist ou Dufour (que je citais plus haut) : ils ont une formation philosophique, politique, historique, sociologique... mais ils n’ont pas de formation religieuse, et donc quand ils parlent de méditation, de bouddhisme ou de récupération du bouddhisme par la système, ils parlent de ce qu’ils ne connaissent pas et donc ils disent des bêtises.

      - Avoir le réflexe intellectuel, dès qu’on parle de spiritualité, de sortir l’étiquette "new-age" est un non-sens.

      J’ajoute, et cela est pour moi très important, mais sera sans doute très peu entendu sur E&R, que la politique et la religion sont 2 domaines radicalement incompatibles. C’est comme l’eau et l’huile, ça ne se mélange pas. C’est ce qu’avait parfaitement compris Vivekananda, disciple de Râmakrishna


    • #1483347

      Maurice,

      Je souscrit totalement à vos 2 merveilleux posts. Merci pour le conseil sur Dufour.

      Je dis sans arrêt comme vous : tous les Nietzsche et consorts ne sont que des intellos, ils n’ont rien réalisé en pratique, tout ça n’est pas de la véritable philosophie, il n’y a aucune sagesse pratique, aucune connaissance des lois de la vie, rien, c’est de la masturbation intellectuelle, sans aucune ascèse. Et appeler tous ces gens "philosophes" montre la décadence extrême dans laquelle nous sommes tombés. On devrait parler de Folisophie, plutôt. On nous dit que Heidegger est le meilleur, on prend la vie du mec et il était pro nazi, ah ah ah, quelle blague. ^^ Rideau.

      En effet, parler de new age dès qu’on parle spiritualité, c’est une bouffonnerie de gens qui cherchent à refouler le moindre effort spirituel pratique à faire, car ils sont complètement conditionnés par la "philo" matérialiste décadente. Ils veulent qu’on leur parle seulement d’actes matériels, comme d’habitude, parce que c’est ce que papa maman font, c’est ce que le prof, les potes et la télé ont dit, alors il faudrait répéter ça comme un perroquet, bêtement, tout en se proclamant "dissident", quelle plaisanterie encore. A quoi sert de mettre la télé à la poubelle, si on l’a dans la tête ?
      Cette attitude matérialiste est exactement ce pourquoi une civilisation disparait, mais les mecs n’ont toujours pas compris ! On a beau être au seuil de la fin, ils continuent avec leurs mécanismes matérialistes à la con qui ne mènent nulle part, c’est dingue !

      Spiritualité et politique sont 2 domaines séparés, toutefois, si on fait une ascèse pratique dans son coin, et purifie le Coeur, cela attirera énergétiquement, et par résonance, des politiciens corrects.
      Tout arrive par miroir, et la spiritualité illumine tout. On rencontre ce qui nous correspond.

      Merci pour votre partage.


    • #1483452

      @ Chercheur,

      Je pense que vous le faites exprès c’est pas possible autrement...
      Vous bottez en touche et au lieu de répondre à mes questions (qui vous dérangent bien puisqu’elles vous mettent totalement en porte à faux) vous préférez utiliser l’argument d’autorité (on a aidé E&R, on fait partie d’une asso et pas moi etc...) Comment savez vous ce que j’ai dans la tête et ce que j’ai fait dans ma vie ? C’est dingue d’être face à des personnes aussi fermées.

      Je vous répète que je suis d’accord avec ces concepts de spiritualité sauf qu’ils ont des limites, qu’ils ne peuvent pas s’appliquer à tout.

      Si on écrit que vos propos ressemblent étrangement à du New Age moisi, c’est que vous n’êtes pas très clair... Nous savons ce qu’est le New Age et comment il est utilisé par le Nouvel Ordre mondial...

      Si vous avez une démarche de recherche de pureté vous avez encore du boulot vu comment votre égo prend le dessus sur tout...

      En gros, pour résumer, vous faites un post totalement hors sujet, vous embrouillez ensuite tout le monde, puis vous dites que finalement votre post n’a rien à voir avec Zéon évidemment, (?), puis vous nous dites que si mais vous n’expliquez pas en quoi Zéon pleurniche, ni en quoi les petits enfants africains qui meurent de faim ont provoqué leur sort, ni pourquoi vous avez posté ce commentaire totalement hors sujet ici plutôt que de soutenir Zéon qui se mouille en dénonçant intelligemment le business de la seconde guerre mondiale...

      Ne vous inquiétez pas je ne vous confond pas avec le système, c’était juste pour illustrer que des mécanismes se mettent en place chez de plus en plus de monde pour démasquer les raisonnements bidons. Cela devient un réflexe...

      En fait au lieu d’argumenter, vous vous faites mousser avec vos expériences et votre génie... C’est assez pitoyable. Mais forcément vous êtes dans la lumière et n’avez pas besoin de vous abaisser à me répondre :-)

      Bon courage pour vos recherches d’élévation spirituelle !


    • #1483456

      “Spiritualité et politique sont 2 domaines séparés, toutefois, si on fait une ascèse pratique dans son coin, et purifie le Coeur, cela attirera énergétiquement, et par résonance, des politiciens corrects.”

      Haha, vous m’avez tué sur ce coup là. :-)
      Bon ben on sait ce qu’il reste à faire pour 2017 !!! :-) LOL


    • Chercheur,

      je vous rejoins à 100% sur la question de la philosophie. La religion est la plus grande et la plus belle des choses, la philosophie n’en est qu’un maigre succédané. Quant à ce pauvre Nietzsche, il s’est ridiculisé pour les siècles des siècles avec ses livres plein de morgue et d’infatuation.

      Les philosophes, qui prétendent comprendre la vie et le monde, en sont bien incapables, et pour cause, les outils dont ils se dotent (raison et intellect) ne le permettent pas ! Il y a 3 niveaux :
      1. Les sens
      2. La raison
      3. Le supra-sensoriel

      Seul ce dernier (qui ne contredit jamais les données de la raison mais la supplante totalement) est capable de percer le mystère du monde. Donc oui la philosophie n’est, à bien des égards, que de la masturbation intellectuelle, qui peut néanmoins être utile par exemple, si l’on veut comprendre la société -toujours relative et contingente- dans laquelle on vit.

      Dufour est athée mais sa théorie sur la néoténie est très intéressante et c’est un grand philosophe.

      Pour moi, Râmakrishna, que je citais plus haut, l’un des plus grands mystiques de tous les temps, représentent Dieu lui-même sous la forme humaine.

      Je pourrais ajouter que la spiritualité est l’exacte opposé d’une philosophie gentillette et new-age : c’est la chose la plus dure, la plus périlleuse, la plus impitoyable, et parfois la plus noire (c’est parfois ainsi quand on plonge en soi-même) qui soit.

      C’est moi qui vous remercie pour cet échange.


    • #1483495

      jklambert,

      Votre réponse est, une fois de plus, totalement stupide, vous n’avez rien compris, ni à mes explications très claires, ni à ce que dit Maurice, ni à ce que dit la tradition spirituelle, ni à ce qu’est le new age.
      ah c’est du lourd. et ce n’est pas de l’ego de le dire, vous poussez les gens à bout à force de ne rien comprendre, et votre phrase finale est encore une illustration de ce que je dis. Allez voter pour pierre paul jacques, vous verrez si c’est le fn qui va sauver la France.
      Les mêmes choses se répètent à l’infini, et vous n’en tirez aucune leçon, pathétique !

      Le spirituel recouvre tout, et le nier, c’est ça le new age.

      Bref, adios.


    • #1483952

      Chercheur a écrit :



      ma réponse avait tout à voir avec Zéon, car exiger une liberté d’expression, sans travail sur soi, est un leurre total. Si on respecte la liberté des autres, on nous respectera. Rien n’est au hasard.



      puis Chercheur a écrit :



      mon post initial ne fait évidemment pas référence à Zéon, qui est un dissident courageux et actif. ça faisait référence à ce que je vois souvent dans la sphère dissidente : des matérialistes conditionnés athées-gauchos par la société qui se proclament dissidents. Quand je dis ça, est-ce que ça fait référence à Zéon, Soral, Dieudo, Vernochet, etc ? Evidemment, non.



      C’est sur, c’est vachement clair !

      Quand on vous demande le rapport avec Zeon et le travail sur soi : aucune réponse... (je n’ai pas vu Zéon s’opposer à la liberté d’expression des personnes qu’il critique ou alors j’ai loupé quelque chose).
      Quand on vous demande le rapport avec votre post et l’article : aucune réponse...
      Quand on vous demande d’illustrer simplement votre thèse "tout ce qui vous arrive vous le provoquez" dans le contexte d’un enfant qui crève de faim dans un pays africain par exemple : aucune réponse...

      "Si on respecte la liberté des autres on nous respectera" et en se concentrant très fort positivement on va avoir des bons hommes politiques qui vont arriver au pouvoir. Ca c’est la solution ! C’est sur... C’est vraiment des bons conseils que vous nous prodiguez. Merci pour votre lumière...

      Bref, c’est n’importe quoi. Mais je ne dois pas être assez élevé spirituellement pour vous comprendre. Je suspecte sutout que vous soyez ici simplement en train de fabriquer de la confusion...


  • Quelle lucidité, vraiment. Bravo.


  • LIMPIDE !!!
    Tellement de bon sens en si peu de phrases.
    Respect


  • En Iran un p’tit peu .


  • #1482352

    Quand on arrache 1 patte à une mouche et qu’on lui dit vole, elle vole. Mais quand on lui arrache les 4 pattes et qu’on lui dit vole, elle ne bouge pas. Conclusion, quand on arrache les 4 pattes à une mouche, elle devient sourde.

     

  • #1482806

    Soutient totale à Zéon, il ne se fait pas d’illusion et sait appuyer là ou ça fait mal.
    Chapeau l’artiste !