Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

11 vaccins : enjeux, décryptages et vérités – Conférence et débat à Nice

L’association Culture populaire organise à Nice le samedi 10 février 2018 à partir de 14h une conférence-débat exceptionnelle avec six intervenants sur le thème : « 11 vaccins : enjeux, décryptages et vérités ».

 

Les intervenants

 

- Pierre-Jean Arduin (docteur en neurosciences) : s’est intéressé au sujet de la vaccination au hasard de discussions et de lectures. Devant l’ampleur du travail accompli, l’importance du sujet et l’actualité de la question, il a décidé de publier le résultat de ses recherches sous la forme d’un livre accessible à tous. Son parcours singulier lui a permis de bénéficier de compétences fort utiles pour la production de cet ouvrage : exploiter un grand nombre de données sur les maladies et tracer les courbes importantes. Diplômé de l’École Polytechnique, thèse de neurosciences reçue en 2011.

- Pr. Michel Georget (agrégé de biologie) : né en 1934, professeur de biologie (classes préparatoires), à la retraite depuis 1994. Il a été Président de la LNPLV (Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations) de 1992 à 1993. Il est l’auteur des livres Vaccinations, les vérités indésirables (2007) et L’apport des vaccinations à la santé publique, La réalité derrière le mythe (2014).

- Me. Jean Pierre Joseph (avocat) : Jean-Pierre Joseph est avocat au Barreau de Grenoble, il a plaidé et obtenu gain de cause dans plusieurs affaires relative à l’obligation vaccinale et aux dégâts post-vaccinaux. Il est l’auteur de Vaccins – On nous aurait menti ? L’avis d’un avocat et de Vaccins, mais alors on nous aurait menti ?.

- Dr. Alain Scohy (médecin) : médecin de campagne dans l’Aveyron pendant cinq ans. Dans le cadre de sa pratique, il est très rapidement effaré par la santé déplorable des petits enfants. Il mettra trois ans à en comprendre l’une des causes : la pratique des vaccinations multiples avant l’âge de 9 mois, c’est à dire pendant une période de la vie où les petits enfants sont en poussée de croissance majeure. À partir de 1978 et jusqu’en 1996, il exerce la médecine à Orange dans le Vaucluse en tant qu’homéopathe, acupuncteur. En 1996, il est radié à vie de l’Ordre des Médecins pour délit d’opinion : il a osé demander à ses « pairs » l’application du principe de précaution et du Code de Déontologie Médicale.

- Dr. Christian Tal Schaller (médecin) : médecin, essayiste et conférencier suisse engagé dans la promotion de la médecine non conventionnelle. Dans ses livres Vaccins, l’avis d’un médecin holistique et Les vaccins sont des poisons !, il explore le thème de la controverse sur la vaccination. Il exerce aujourd’hui en pratique libérale non conventionnée, à Pierrelatte et à Genève.

- Dr. Didier Tarte (médecin) : médecin du travail dans un Centre de gestion de la fonction publique territoriale. Plusieurs fois menacé par le conseil de l’ordre, il a démissionné en 2011. Très critique à l’égard de ses pairs qui dénoncent l’inutilité, voire la dangerosité d’une pléiade de médicaments, mais se taisent face au tabou des vaccins. Il considère que la médecine conventionnelle est une impasse, qui méprise l’influence électromagnétique dans la structuration du vivant sur le plan cellulaire.

 

Thèmes abordés :

 

- Historique de la genèse et du principe de la vaccination

- Apports du Dr. Béchamp dans ce domaine, demeuré dans l’ombre de Pasteur ; les contradictions de la « philosophie » vaccinaliste

- Observations de terrain sur adultes et enfants, effets secondaires des vaccins et « tabou » des vaccins dans le milieu médical

- Vaccins et terrain immunitaire : inefficacité et risques d’une vaccination systématique

- Apport spécifique des neurosciences, composition des vaccins

- Synthèse, spécificité de la médecine holistique, hypothèse d’un génocide vaccinal

- Cadre légal de l’obligation vaccinale : conséquences et recours possibles

 

Renseignements et inscriptions :

 

Entrée : 10 euros

Réservations : rendez-vous sur le site de Culture populaire

 

 

Reportage

 

Le reportage de Culture populaire à l’occasion d’un rassemblement contre la loi d’obligation vaccinale le 15 octobre 2017 à Nice :

 

Bien préparer la conférence avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Génial ce colloque ! Oui il vaut mieux aller en prison que vacciner son enfant !

     

    • C’est clair !
      Il faut tenir bon et ne pas se laisser intimider par ces voyous. Ce qu’ils feront au pire c’est de mettre en prison une poignée de parents avec une couverture médiatique massive afin de dissuader les autres parents...mais cela s’arrêtera là. Il est inconcevable que l’état mette 10000, 100000, 1000000...de personnes en prison pour non vaccination de leurs enfants et ceci d’autant plus que cela ferait de ces femmes et de ces hommes des martyrs. Quant à ceux qui auront été sacrifiés seront très certainement rapidement libérés, de bons avocats se chargeront de leur cas et obtiendront aisément leur libération. Au niveau juridique la vaccination forcée est un acte médical illégal.
      Il faut tenir et ne pas se laisser impressionner ! Les enfants c’est la seule chose qui reste après sa mort !


    • Bien malin qui peut prévoir ce que la cohabitation de 11 anti corps différents peut entraîner dans l’organisme d’un bébé . Il faudra compter combien de cobayes tués pour arrêter l’expérimentation ?


    • A mon avis ils seront plus vicieux que ça et ils déclareront les parents inaptes, direction perte d’autorité parentale, familles d’accueil, foyers, et tout le toutim. Lire la marche royche de Marion Sigault. L’histoire se répète


  • Ces onze vaccins, c’est de la folie... Il n’y a pas d’épidémies qui justifient cet excès...

     

    • Et pourquoi d’après vous il n’y a plus d’épidémie ?
      Parce qu’on vaccinent les gens !
      J’étais au début contre les onze vaccins et a force de me renseigner , je suis plutôt pour.
      Fumer et boire sont beaucoup plus nocif pour la santé que les vaccins et pourtant il n’y pas autant de polémiques.
      Et pour l’histoire de l’aluminium nos grands parents utilisaient des casserole en quelle matière ?



    • Pascal

      Et pourquoi d’après vous il n’y a plus d’épidémie ?
      Parce qu’on vaccinent les gens !
      J’étais au début contre les onze vaccins et a force de me renseigner , je suis plutôt pour.
      Fumer et boire sont beaucoup plus nocif pour la santé que les vaccins et pourtant il n’y pas autant de polémiques.
      Et pour l’histoire de l’aluminium nos grands parents utilisaient des casserole en quelle matière ?



      T’as déjà vu un nouveau né fumer et boire ?
      Et tes grands parents, ils lavaient leurs casseroles avec du Dreft ? En injecterais tu à tes enfants ?
      Pour ce qui est des épidémies, ne néglige pas le fait que depuis un siècle on a fait d’énormes progrès pour ce qui est de l’hygiène.
      Tu étais contre la vaccination, te voila pour. Très bien, mais saches qu’ici la majorité des gens ont un avis bien plus nuancé que toi.

      Dans cet épineux débat, ceux qui n’y connaissent rien devraient juste se taire, malheureusement tout le monde veut ajouter son petit grain de sel.


    • Ils ne le disent pas mais les 11 vaccins obligatoire c’est peut-être à cause de l’afflux de migrants qui apportent avec eux des maladies contagieuses, ils viennent de "pays de m..." où la vaccination justement est aléatoire .


    • En novembre 2017 Luc Montagnier assisté d’Henri Joyeux a dénoncé le risque que ces 11 vaccinations faisaient courir aux nourrissons : tollé général ! Montagnier est le découvreur du virus du sida en 1983, un rien... En 2010 Montagnier déclara qu’il "fuyait le climat de terreur intellectuelle" qui sévissait en France pour prendre la tête d’un laboratoire en Chine . En 1997, "atteint par la limite d’âge" il avait été proprement VIRE de son laboratoire de l’Institut Pasteur !


  • Que faire contre ces abus, ? Attendre que nos gosses crèvent ou tombent malades ?


  • Excellente initiative. Le combat contre la volonté de nuire aux enfants doit continuer.


  • La rémunération des médecins pour "objectif de santé publique". Voila qui explique pourquoi ils menacent les parents qui ne veulent pas faire vacciner leur enfant.


  • J’espère que cette conférence aura lieu dans d autres villes !


  • Trop génial ! Il manque juste le professeur Joyeux ???


  • Il n’y a pas que le enfants que l’on force à vacciner.

    Il ne faut pas oublier tous les séniors à qui l’on fait croire que la grippe sera terrible cette année et qu’une bonne solution pour l’éviter est le vaccin, et que si l’on est frappé par la maladie, elle sera beaucoup moins pénible. La bonne blague !
    J’ai découvert chez mon médecin cette semaine que la Sécu envoie un listing de tous ces clients potentiels qui n’ont pas investi dans le vaccin avec la consigne de les inciter autant que faire se peut.
    Racolage actif !
    Même la Sécu travaille pou les labos de façon éhontée !

     

    • Une épidémie de grippe en maison de retrait c’est catastrophique, outre les complications graves (respiratoires notamment) que peut donner ce virus à une personne fragile, l’isolement des patient dans ces structures est quasiment impossible, voilà pourquoi :
      - la haute contagiosité
      - le manque de personnel
      - la difficulté à maintenir les patients isolés (eh oui un patient alzheimer qui va dans 5 chambres avec sa grippe avant de se faire attraper ça existe)
      Quand une personne âgée fragile chope ce virus, au vu du risque, un traitement antiviral est souvent de mise. Ces traitements présentent bien plus de risque et sont bien plus cher, alors pourquoi ne pa laisser tout ces vieux la choper puisque ca permet de vendre un traitement plus cher et moins efficace (œuvrant ainsi pour ce fameux plan de réduction de la population mondiale)


  • La CAF nous gratifie d’un article bien collabo, extraits



    Une mesure contestée mais qui n’entraîne pas de modifications majeures.




    La loi n’entraîne pas de bouleversement du calendrier vaccinal. « Pour 70 % des nourrissons, cette mesure ne change rien puisqu’ils recevaient déjà les onze vaccins recommandés », développe Lise Barnéoud, journaliste scientifique et auteure du livre Immunisés ? Un nouveau regard sur les vaccins.



    http://www.caf.fr/allocataires/vies...


  • Je vais être tante en février je suis très inquiète, j’ en ai discuté avec mon frère et ma belle- soeur mais vont-ils m’ écouter et résister à la pression ..d’ autant plus qu’il doit alller en crèche...

     

  • Dans le sacrifice d’Abraham, Dieu demande à son serviteur de sacrifier son fils pour tester sa foi mais l’épargne au final car il est bienveillant.
    Ici l’Etat (le lobby pharmaceutique) exige la même chose, sans bienveillance et uniquement pour des questions d’argent.

     

  • On ne peut vacciner un enfant sans explications préalables ou, c’est non-assistance à personne en danger .Et après explications préalables, un choix démocratique doit être fait pour les personnes concernées .Mais faire des vaccins à titre arbitraire est une violation démocratique à but lucratif .Ce qui est le cas . Sommes nous un pays libre ?


  • Il ne nous reste plus qu’ a vivre en dehors de la société dans des communautés (réligieuses ou autre). On sait par ex. que dans la communauté des Amish qui ne se font pas vacciner il n’y a pas (pratiquement) d’autistes...


  • waou ça bouge, enfin !!! ma fille autiste a eu 11 vaccins, j’espère pourvoir tout faire pour venir !!! merci de cette super initiative( pour info je suis une des mamans de la vidéo)

     

    • Bonjour monsieur ;
      J’ai 66 ans, et je n’ai jamais entendu parler d’autisme à l’époque , et depuis une vingtaine d’années nous entendons parler d’autisme à tout bout de champ .Cette maladie n’est quand même pas une grippe. Cette réunion à mon sens permettra peut-être d’en savoir un peu plus sur la vaccination à outrance .
      Je vous souhaite beaucoup de courage, et ainsi de pouvoir enfin décrypter la vérité grâce à cette conférence .


  • pas assez de mobilisation ni d’information sur un sujet aussi crucial !

    bill gates a déclaré lui meme vouloir réduire la population mondiale de 15%
    avec les vaccins
    sa fondation est poursuivie par l’état indien pour empoisonnement de milliers d’enfants
    sanofi a voulu empoisonner les philippins avec son vaccin anti dengue non testé, responsable d’enfants morts, suite à quoi duterte a interdit ce vaccin
    il faut s’interesser à l’imposture pasteur, et aux travaux de bechamps pour comprendre qu’avec la vaccination, on s’est trompé de voie, et de conception du corps humain ainsi que de la medecine en occident !
    voir la vidéo sur youtube nommée, la medecine interdite qui traite de pasteur contre bechamp !

     

    • Attention.
      Bill gate se repose sur une étude qui a ""démontré"" que le ratio du nombre d’enfants par femme est inversement proportionnel à la qualité de vie et l’accès aux soins.
      En gros, si y’a pas de maladie, si y’a pas de manque d’eau etc, la femme fera moins d’enfants.
      Selon lui donc, la population pourrais diminuer de 15%. Mais ce n’est pas un aveu de dangerosité des vaccins.
      Comme toute étude, elle est fort discutable. Moi même je suis outré par ce genre de calculs, et je vous contredis ici uniquement pour que vous vous rendiez compte à quel point il est nécessaire d’être exact.
      Si j’avais été votre contradicteur dans un débat public, votre argument concernant Bill gate aurait été le bâton avec lequel vous vous seriez fait battre.


  • Bonjour à tous,
    Il me semble avoir lu quelque part que l’obligation vaccinale était très discutable voire peut-être même illégale car contrevenant à l’article 1111-4 du CSP des médecins,si c’est le cas cela faciliterait grandement l’angle d’attaque des familles contre cette mesure fasciste (fasciste dans le sens imposée unilatéralement de façon autoritaire par l’état sans consultation préalable de la population)...
    PS:j’aimerais bien entendre,en rapport au droit français, le point de vue de Me Viguier sur la question car apparemment seul le DTP (Diphtérie-Tétanos-Poliomyélite) serait à ce jour obligatoire en France...


  • Bonjour !

    Serge Rader n’avait pas fait une conférence à Lille en fin d’année ! Elle ne sera pas diffusée ?

    Nice c’est trop loin mais je connais quelques intervenants, le livre de l’avocat est très bon ! Hâte d’avoir son avis vu que la loi a changé depuis !


  • J’aimerai bien débattre avec ces antivax pour les mettre face à leurs contradictions.

     

    • Bonjour, je pense que votre contribution est tout à fait la bienvenue car il n’y a pas d’"antivax" à proprement parler mais des personnes qui émettent des doutes quand à l’innocuité voire l’efficacité ou la nécessité de certains vaccins ou de l’âge auquel ils sont administrés ou encore du caractère obligatoire de la vaccination. Si vous voulez faire avancer le débat, vous pouvez également le faire ici sans venir à Nice et nous dire les contradictions que vous relevez. Vous n’êtes nullement empêché de vous exprimer et ce qui caractérise cette thématique vraiment c’est l"absence de débat contradictoire. En ce qui me concerne je crois que le doute est toujours salutaire.


    • Je l’ai fait en commentaire ici sur un autre article.
      Tout à fait, le doute est salutaire, et avoir une démarche critique envers la vaccination c’est une très bonne chose, ça amène a la recherche d’informations et à la réflexion !
      Comme le dit Etienne Chouard, un argument vaut mieux que mille arguments. En voici un :

      La rougeole est une maladie grave. Elle se complique en encéphalite (inflammation du cerveau) dans un pour mille des cas, ce qui donne systématiquement des séquelles psychiques irréversibles. L’encéphalite touche préférentiellement les enfants bien portants par rapport à ceux d’aspect maladif. La rougeole est extrêmement contagieuse. On peut attraper la rougeole par inhalation dans une pièce qu’un malade a quitté il y a deux heures (imaginez dans un métro...). Avant l’introduction du vaccin aux Etats-Unis, entre 3 et 4 millions de personnes attrapaient chaque année la rougeole aux Etats-Unis. En 2017, c’était 120 personnes.
      https://www.cdc.gov/measles/vaccina...
      Sauf que... la plupart des blogs antivax ne regardent pas l’incidence de la rougeole, mais seulement sa mortalité. Comparez les graphes de l’incidence ici : https://theierecosmique.com/2015/09... et de la mortalité ici : https://faireavancerleschmilblick.w...
      Les graphes qui ne montrent que la mortalité ne montrent pas de point de rupture l’année de l’introduction du vaccin... Ce qui induit les gens en erreur et leur fait croire que le vaccin ne sert à rien (alors qu’une rougeole sur mille donne un handicap mental à vie, ce qui est énorme).


    • Bonjour, vous avez choisi la rougeole comme exemple de maladie à agiter comme chiffon rouge tout comme notre ministre de la santé, il vous en reste dix ’). La rougeole peut avoir des incidences graves, pneumopathie sévère chez l’enfant, encéphalite chez l’adulte. Il n’y a pas d’épidémie en France, en 2017 il n’y a eu que 387 cas (25000 en dix ans dont 14000 rien qu’en 2011), attribuer ces bons chiffres à la vaccination c’est aller un peu vite en besogne. Il y a l’hygiène, l’isolement des malades...En face de votre démonstration vous devez obligatoirement placer l’acte de vaccination et répondre aux questions posées plus haut : Quelle est l’efficacité du vaccin, puisque on sait que certaines personnes ont contracté la maladie bien que vaccinées ? ( Notez que pour la vaccination anti-rougeoleuse on nous dit qu’il faut considérer qu’elle préserve des complications graves et pas regarder que la mortalité, on nous dit l’inverse pour la vaccination anti-grippale !) Le vaccin est-il sans danger (voir des travaux des Pr Exley, Guerardi et Authier) ? Qu’est-ce qui rend urgent le caractère obligatoire de la vaccination et où est le libre choix thérapeutique et le respect de la personne ? Les effets adverses des vaccins lorsqu’ils sont groupés sont-ils étudiés ? Quand on a des enfants on se pose ce genre de questions. Vous auriez pu choisir la polio comme exemple, c’est 17 cas du virus "sauvage" au Pakistan et en Afghanistan l’année dernière, l’Europe étant déclarée exempte depuis 2002 ( le virus d’origine vaccinale dû au VPO a causé bien plus d’épidémies, allez voir sur le site de l’oms), . Vu le mode de contamination, oro-fécal, et l’absence de vecteur en Europe (eau potable + assainissement), pourquoi l’obligation tient encore ? La fin du bcg obligatoire en 2007 n’a pas conduit par exemple à une hausse notoire de l’incidence de la maladie et les pays qui n’ont jamais adopté le BCG (Pays Bas, USA) ont observé de la même manière une disparition de l’occurrence de la maladie au même rythme. Enfin vaste sujet ! Il y a une chose que vous devez garder à l’esprit c’est que les parents qui font vacciner à tour de bras leur enfant et ceux qui ne le font pas sont animés des mêmes intentions : garantir et préserver la bonne santé de leur progéniture. Venez à Nice à la conférence pour porter la contradiction aux intervenants...


    • La rougeole est une maladie nécessaire à l’enfance.


    • La rougeole de Disneyland, épidémie ou manipulation ?
      https://m.youtube.com/watch?v=FBhs1...


    • Ne perdez pas votre temps avec castagnette, il vend des médicaments. Faites une recherche avec son pseudo. Peut on attendre une vérité d’un vendeur ? Non, il relaie la doxa dominante parce que ça le fait vivre et là il ne s’agit pas de voitures. La vérité est que des enfants à la santé fragile qui se font vacciner développeront des maladies auto-immunes. Et vous savez quoi ? Ils vont vacciner contre les maladies auto-immunes, il est pas beau le monde à buzinzin ?
      Bande de pourriture.


    • @PAS

      Ce n’est pas parce que Castanietsche est pharmacien qu’il ne faut pas discuter avec lui ! Au contraire, la discussion n’en est que plus intéressante. Dommage qu’elle soit limitée à des commentaires épars en dessous d’articles de presse et ne se déroule pas sur un forum de discussion.


    • Le problème avec cet espace de commentaires est qu’on n’est pas averti quand on a une réponse.
      J’ai regardé le début de la vidéo de Philippe Jandrok. Après 15min inutiles d’histoire, il se double-vautre :
      - premièrement, il affirme que la myofasciite à macrophages serait une maladie (donc quelquechose de grave, avec des symptômes). Or il n’en est rien ! C’est juste une inflammation, ce qui est intéressant à observer au microscope mais en aucun cas grave ou problématique. Ce n’est pas une maladie, on ne se sent pas plus mal parce qu’on a une myofasciite à macrophage que sans. D’ailleurs, on ne s’en rend compte que fortuitement, personne ne consulte pour ça (vu qu’il n’y a pas de douleurs, fatigues, etc. pas de symptômes)
      - deuxièmement, il affirme que l’aluminium servirait à conserver les vaccins. Je crois qu’il s’emmêle les pinceaux avec les parabènes, parce que l’aluminium sert bien evidemment à activer le vaccin en déclenchant une réaction inflammatoire ! Et oui, l’aluminium (tout comme le mercure) sont des toxiques, toxiques avérés à fortes doses ou pour une exposition chronique. Pour ces doses-ci, oui il a été testé que les vaccins n’étaient pas toxiques (l’AMM se fait avec une formulation complète, et pas seulement des excipients) et il a été estimé que ce vaccin avait un rapport bénéfice/risque positif. Sans l’aluminium ou un déclencheur de la RI, le vaccin ne fonctionnerait pas.
      - En petit bonus, il s’emmêle complètement à 17min sur le stress oxydant et les méthémoglobinisants, ce qui est assez pitoyable... L’excès d’hydrogène dans l’eau s’appelle l’acidité, et ça n’a rien à voir avec le stress oxydant (où les principaux acteurs sont la vitamine C, le glutathion, le bleu de méthylène, l’acétylcystéine). Pour voir la différence, comparez la toxicité de l’aspirine (choc acidobasique car toxique bulbaire à forte dose) et des nitrites (par exemple les poppers, pur oxydant, méthémoglobinisant etc.). Rien à voir !

      Merci de m’indiquer si vous voulez parler d’un autre passage de la vidéo. Je ne sais pas si j’ai le droit de laisser mon mail ici...


    • Nissabella, si je vous donne la raison de vous vacciner pour 1 des 11, c’est déjà largement assez pour moi. Qu’on rejette un médicament vaccin ou qu’on rejette le principe général de la vaccination, ça n’a rien à voir.
      Continuons sur la rougeole plutôt que de se disperser :

      Un vaccin n’est pas efficace à 100% sur une personne. Pour la rougeole, il ne l’est qu’à 90%. Mais c’est très, très largement assez !

      Il faut comprendre le concept d’immunité de groupe : quand une part très importante de la population est vaccinée, le virus n’a plus d’hôte sain chez qui se multiplier.

      C’est ce qu’on fait avec la polio (on arrêtera le vaccin quelques années après que la maladie soit éradiquée, vu que contrairement à la dengue le réservoir est strictement humain et que contrairement à la tuberculose il n’existe pas d’individu porteur sain).

      La rougeole est extrêmement contagieuse, si du jour au lendemain elle pouvait infecter n’importe qui, son réservoir exploserait. Or le vaccin empêche non seulement de contracter la maladie, mais empêche aussi le virus de se multiplier en soi...

      L’immunité de groupe est indissociable de l’efficacité d’un vaccin. C’est elle qui permet aux enfants de 2 semaines (qui ne peuvent pas se faire vacciner, car trop jeunes) ou aux patients sous immunosuppresseurs de ne pas contracter la maladie, puisque personne ne leur refourgue !

      Et non pour la rougeole l’hygiène de vie ne change rien à l’incidence de la maladie. Au contraire, elle touche préférentiellement les patients en apparente bonne santé (c’est la seule maladie où on ait ce témoignage des médecins).
      Par contre, l’hygiène de vie et le système de soin touchent énormément la mortalité de la rougeole.

      Aujourd’hui, le problème de la rougeole ce n’est pas vraiment sa mortalité (un peu plus de 0.01%), donc oublions la mortalité.

      Un autre argument imparrable sur hygiène de vie et efficacité des vaccins, c’est... Les vaccins sur animaux sauvages. Exemple : la rage chez les renards en France https://upload.wikimedia.org/wikipe...


    • @Castanietsche



      il affirme que la myofasciite à macrophages serait une maladie (donc quelquechose de grave, avec des symptômes). Or il n’en est rien ! C’est juste une inflammation, ce qui est intéressant à observer au microscope mais en aucun cas grave ou problématique.




      Tu n’es pas très bien renseigné, pour un pharmacien... Il faut mettre à jour tes connaissances si tu veux exercer ton métier correctement.

      « Les principaux symptômes associés à la myofasciite à macrophage sont les suivants :

      - des douleurs chroniques au niveau des muscles : dont le développement est plutôt lent (sur une durée de quelques mois). Ces symptômes concernent entre 55 à 96 % des patients concernés par la maladie. Il a été montré que ces manifestations cliniques se développent généralement à distance des petites cotes pour s’étendre progressivement dans le corps entier. Pour une minorité de patients, ces douleurs musculaires entraînent des complications fonctionnelles. Par ailleurs, des douleurs au niveau de la colonne vertébrale sont fréquemment recensées. Ces douleurs sont souvent ressenties dés le réveil de la personne et s’accentuent lors d’exercices physiques et d’activités du quotidien ;

      - une fatigue chronique, qui concerne entre 36 et 100 % des patients. Cette fatigue intense cause généralement une réduction des activités quotidiennes de la personne, aussi bien mentales que physiques ;

      - des anomalies cognitives, conséquences longtemps négligées dans la maladie. Ces manifestations se traduisent par de la dépression, une diminution des performance cognitives et intellectuelles, des troubles de l’attention, etc.

      D’autres signes caractéristiques peuvent également être associés à la maladie. Il s’agit notamment de manifestations psychiatriques, particulièrement des troubles de l’humeur.
      De la dyspnée (difficultés respiratoires) et des maux de tête ont également été mis en évidence chez certains patients. »

      Source : passeportsante.net


    • Salut Titus,
      En sources de la page passeport santé, il y a 3 publications scientifiques qui ne vont absolument pas aussi loin que passeport santé sur le lien entre myofasciite à macrophages et symptômes systémiques.

      La première source :

      http://www.who.int/vaccine_safety/c...

      The small sample size on which these observations are based, together with the absence of data regarding the prevalence of local MMF lesions in the general population after vaccination, makes it difficult to assess potential links between local MMF and systemic disease.

      La deuxième source, ici :

      https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/ar...

      However, if biopersistence of the adjuvant in the body is a priori undesirable, the exact significance of MMF remains uncertain since a conceptual link is still a missing between the observed persistence of particle-loaded MPs at site of previous immunization and the systemic, especially neurologic, clinical manifestations. Alum is potentially highly neurotoxic,[33] but it is used at concentrations viewed as an acceptable compromise between adjuvanticity and toxicity by industry and regulatory agencies. In fact, the potential toxicity of alum will be influenced by whether the bioactive nanomaterial remains localized at injection points or rather scatters and accumulates in distant organs and tissues. Characterization of the fate of i.m. injected particles is therefore crucial for understanding pathophysiology of MMF and related disorders.

      La troisième source ne développe pas beaucoup le sujet, mais je donne le lien :

      https://www.frontiersin.org/article...

      Concernant les douleurs musculaires, l’aluminium disparaît en moyenne au bout de 70 jours du muscle (d’après la deuxième source). Dans la 3ème source on dit bien que 70% des patients arthromyalgiques sur les 130 testés n’ont pas de myofasciite à macrophages. D’ailleurs le diagnostic de myofasciite à macrophages (une biopsie musculaire) se fait extrêmement rarement, c’est pourquoi on a très peu d’informations à ce sujet. D’autant que ces études sur la myofasciite à macrophages sont presque exclusivement françaises, on n’en parle dans aucun autre pays.

      Le point le plus important, c’est que pour tout médicament le risque zéro n’existe pas. C’est devant la protection pour une maladie qu’on lui accorde ou pas l’autorisation de mise sur le marché ou pas. La plupart des médicaments ont des effets secondaires très graves.


    • Tu es étudiant en 4ème année de pharmacie et tu as tendance à déclamer ton "credo", tu détailles trop. S’il y a bien un vaccin que je ne ferai pas à mon gosse, c’est celui de la rougeole. C’est une maladie qui est parfaitement bénigne et dont on a rien à redouter quand on est pas immuno-déprimé. Tout ce qu’on a gagné avec le vaccin c’est repousser l’age de la maladie et aggraver les complications chez l’adulte. Il y a 20 fois plus de décès en France chaque année à cause de la varicelle qui est beaucoup plus fréquente que la rougeole devenue rare. Tout le monde sait pourtant que chopper la varicelle n’est rien, ce vaccin est malgré ça obligatoire en Italie, il le sera demain France. Bientot les femmes enceintes seront vaccinées aussi comme aux USA malgré les risques de fausse couche. Le sujet est vaste...tu parles de la dengue, tu ferais mieux de s’abstenir puisque "l’expérimentation" grandeur nature aux Philippines est un fiasco cuisant avec des risques accrus pour les personnes vaccinées, quand aux vaccins pour les animaux, le sarcome du chat lié à l’aluminium vaccinal est largement documenté mais c’est encore assez bon pour nos bébés. Les vaccins assurent certainement une rente pour tout un petit monde médical qui vit des maladies qu’il provoque, c’est un truc de pompier pyromane. En Italie c’est Ranieri Guerra, Numéro 2 du ministère de la santé qui a signé les décrets portant à 10 les vaccins obligatoires, il est accessoirement au conseil d’administration du labo GSK qui a l’exclusivité... Tu repenseras à tout ça qd tu auras des enfants. Un médecin allemand a écrit un livre dont le titre résume ce que je pense, c’est un "business basé sur la peur."


    • nissalabella :
      - la rougeole n’est pas bénigne. certes elle ne tue pas ou presque pas, mais elle laisse des séquelles neurologiques à vie dans un pourmille des cas.
      - vous affirmez que le vaccin contre le VZV va devenir obligatoire chez l’enfant en France, j’aimerais savoir si c’est une information sourcée ou juste du pipo bingo
      - si on vaccine les femmes enceintes contre le VZV dans tous les pays du monde, c’est que la primo-infection au VZV enceinte est extrêmement grave
      - je parlais du vaccin contre la dengue et du bcg pour étayer des exemples de vaccins où justement il n’y a pas d’immunité de groupe. Au contraire, pour la rougeole, l’immunité de groupe est primordiale.
      - tous les toxicologues vous rient au nez quand vous dîtes "l’aluminium est toxique" de manière générale sans préciser la dose, la voie d’administration (en l’occurence intra-veineux, intra-musculaire ou sous-cutané) et la durée d’exposition.
      - D’ailleurs les sarcomes humains sont des maladies très rares.
      - Les vaccins ne sont qu’un marché de niche, les industriels font BEAUCOUP moins de profits avec les vaccins qu’avec des médicaments recombinants, des antirétroviraux, des anticancéreux ou des statines... http://fr.calameo.com/read/00204928...
      - Le lobbying et la corruption existent, mais c’est un coup de pouce. Vous croyez vraiment que la masse énorme de personnes qui travaillent dans les agences de santé publiques du type InVS produisent des rapports directement trafiqués par big pharma ? Vous pensez vraiment qu’un décideur peut aller dans le sens contraire des rapports qui lui sont remis ?
      Si il était facile de mettre en évidence des effets secondaires graves sur un vaccin, de 1) les études exploseraient à ce sujet partout dans le monde (qui dit p-value faible dit étude pas chère...) et de 2) peut-être bien qu’on continuerait à vendre ce vaccin parce que la balance bénéfice/risque resterait positive par rapport à ce à quoi il protège.


    • Chaque fois qu’on veut nous fourguer quelque chose de foireux, on nous invente un nouveau mythe ! L’immunité de troupeau pour protéger ceux qui ne peuvent être vaccinés en est un. Tu es immunisé contre la rougeole toi peut être ? Non ? Donc tu es un vecteur potentiel ? Si tu as contracté la maladie, c’est acquis, tu es immunisé, mais l’immunité conférée par le vaccin elle est de courte durée ( on parle de 5 à 10 ans d’où l’arrivée des fameux vaccins boosters et des graves complications chez l’adulte). Même si on vaccine à 100% nos enfants, ils vont perdre progressivement leur immunité à moins d’être sans cesse vaccinés tout au long de leur vie ou en contact avec la maladie, devenue rare, ce qui produit un rappel naturel. Et ça, à supposer que le vaccin serve à quelque chose, ce qui reste à démontrer. https://www.inquisitr.com/1177096/m...
      Par contre les effets adverses du vaccin sont eux parfaitement documentés, y compris les encéphalites (qui te tiennent tant à coeur) post-vaccinales. Je ne crois pas du tout que les scientifiques de l’INVS produisent des rapports frauduleux, mais ce qui est sûr c’est que cet organisme est sous la tutelle de la ministre de la santé. Tout dépend si on veut faire une carrière à la Alain Fischer ou à la Andrew Wakefield. Tous les toxicologues rient quand on parle toxicité de l’aluminium ? Pas le Pr Christopher Exley. Et puis ce n’est pas à mon nez qu’ils rient, c’est à celui des personnes rendues malades par des vaccins. J’ajoute que des études sont en cours au sein de l’INSERM pou évaluer la toxicité de l’aluminium vaccinal, organisme dirigé par Yves Levy, à la ville époux de la ministre de la santé. Regarde un peu l’histoire de l’amiante dont la toxicité était connue dès la fin du 19ème siècle et interdit d’usage seumement en 1997. Est-ce que le cri d’alarme d’un Luc Montagnier ne mérite pas notre attention ? À oui mais il a le syndrôme du Nobel pas vrai ?! Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage. C’est un adage populaire, pas une citation de Louis Pasteur.


    • Castanietzsche :
      Vous ecrivez : "Sans l’aluminium ou un déclencheur de la RI, le vaccin ne fonctionnerait pas." Faux et archi faux le vaccin fonctionnerait parfaitement (il fonctionnait avant qu’on y ajoute l’aluminium), mais à une dose beaucoup trop elevé au regard des statistiques (10 à 15 % des gens vaccinés mourraient ou etaient gravement malade à cause de la "surdose" inclus dans le vaccin...
      Vous ecrivez egalement 1 seul suffirait à justifier la vaccination totale (les 11) mais justement vous êtes dans l’inversion statitique ; ce n est pas parce que 1 est efficace qu il faut injecté 11... Il faut et il suffit d’injecter le bon et surtout pas les autres....
      Enfin sachez que cette conf n’est pas une conference anti vaccins mais opposé au projet de loi du ministre de la santé, à savoir les 11 "obligatoires", en fait rien n’obligent les parents à le faire...
      Capito ????



    • J’ai regardé le début de la vidéo de Philippe Jandrok. Après 15min inutiles d’histoire, il se double-vautre :
      - premièrement, il affirme que la myofasciite à macrophages serait une maladie (donc quelquechose de grave, avec des symptômes). Or il n’en est rien ! C’est juste une inflammation, ce qui est intéressant à observer au microscope mais en aucun cas grave ou problématique. Ce n’est pas une maladie, on ne se sent pas plus mal parce qu’on a une myofasciite à macrophage que sans. D’ailleurs, on ne s’en rend compte que fortuitement, personne ne consulte pour ça (vu qu’il n’y a pas de douleurs, fatigues, etc. pas de symptômes)



      Je ne suis pas allé plus loin, ce n’est pas nécessaire. Ce type est soit un troll, soit un criminel qui est payé par les firmes pharmaceutiques pour étouffer l’énorme scandale sanitaire en cours. Pour tous ceux qui auraient quelques doutes sur la réalité de la myofasciite à macrophages (qui n’est qu’un nom désignant un symptôme visible dans le muscle, mais le problème est que ce symptôme s’associe à des lésions cérébrales irréversibles) je conseille VIVEMENT la lecture de Toxic Story du Pr. Gherardi. Et ils en apprendront de belles aussi sur le fonctionnement des institutions de santé comme l’OMS ou l’Affsaps...

      Et pour clouer définitivement le bec à cet irresponsable (ou troll rémunéré, ça existe) de Castanietzsche, voir le gros travail de traduction en français d’articles scientifiques qui traitent du sujet par l’association pour les vaccins sans aluminium :

      https://www.vaccinssansaluminium.or...

      Pour ceux qui veulent un résumé simple et pédagogique des connaissances en 2 minutes :

      https://www.vaccinssansaluminium.or...


    • La première réponse de Nissalabella de demander un débat contradictoire.
      Castanietzsche donne un exemple, sur la rougeole d’ailleurs,
      Le lien sous entendu semble être : la méfiance envers les vaccins par une généralisation des doutes trop souvent non avérer. (Autisme/sclérose en plaque et aujourd’hui un nouveau doute envers l’aluminium qui demande réflexion.))

      En gros, à force de douter de tout, n’importe comment, n’est-on pas contre productif quand on parle de vaccination ?

      La réponse est dommage : "Chiffon rouge" "comme notre ministre", on empoissonne le puit.
      Il en reste 10 ! (On commence par le plus évident, ça me choque pas. Mais effectivement il ne faudra pas généraliser les conclusions. Bon raisonnement ! Que tu ne gardera pas en citant le BCG pour preuve potentiellement généralisable.)
      Il prend l’exemple le plus criant, donc vous êtes d’accord ? Même pas. "Pas d’épidémie", On se moque des mesures d’éradications de 2005...
      Pour passer ensuite à "obligatoirement (...) placer(...) et répondre (...)". C’est lui qui a ouvert le sujet sur la rougeole... Et tu lui demande de répondre à des attaques ? C’est un renversement de la charge de la preuve.

      Réponse à une question : L’efficacité est environ de 90% chez les très jeunes, ça décroit avec les années d’ou 2ème piqure... (ca peut décendre jusqu’à 70%), je te laisse chercher parce que toi non plus tu source rien !
      (et 70% des morts nourrisson ne PEUVENT pas être vacciner. (contre indication))

      Les dangers des vaccins sont aussi très bien sourcé dans la biblio scientifique. Et le consensus est qu’ils sont négligeable en regard des risques et bénéf.
      Sachant que "nouveaux risques", mal étudié, bah sont pas encore assez pertinent pour qu’il bénéficie du principe de précaution.

      La poliomyélite... Pourquoi alors qu’on en trouve pas ? Premièrement on en retrouve dans le monde, principalement dans des pays ou la vaccination est dure
      Et nouvelle importante, les gens se déplacent dans le monde est vont et viennent aussi dans ces pays.
      Le monde de contamination oro-fecale, c’est aussi le mode de contamination de la Gastro-entérite.(c’est pour des peuples sous-dvp)
      De plus éradiquer une maladie est dur (autant de pas lui redonner de porte d’entrer pour être sur d’en avoir fini et devoir refaire le travail), surtout qu’on est sur le point de l’éradiquer mondialement.
      Bref, c’est un exemple même de réussite du vaccin, un très bon exemple. Merci (plus de place)


    • Suite et fin :
      "Tu n’es pas très bien renseigné, pour un pharmacien" source hautement scientifique.

      Maladie reconnu par personne d’autre qu’une association pour le moment, c’est une maladie franco-française qui plus est. (C’est une lésion en faite pour le moment...)
      Donc non factuel, tu peux avoir des opinions, si on parle de vaccin, si on en restait au fait ?
      Les articles sont en dessous par exemple
      Depuis 2016, tout cela à bien avancer... Et entre autre, un comité pour personne incapable de lire des articles scientifiques à pris la peine de faire un rapport (qui a déjà plus d’un an)
      http://www.who.int/vaccine_safety/c...

      Mais tu as raison, il faut se poser des questions et continuer. Mais les questions s’empillent plus vite qu’on ne peut y répondre, et se qui nuit à l’intérêt publique, c’est comment on traite les questions.
      Une question devrait être une joie... Essayer d’y répondre un plaisir.
      En faire de ces questions, une peur, et de faire de cette peur un argument d’opinion, j’ai vraiment du mal à faire la différence avec les théories complotistes ? (On retrouve malheureusement d’ailleurs ces arguments ou ? Dans ces sphères... Ou dans des sphères naturopathies, homéopathies... Même méthode. CQFD (c’est leur seul point commun)
      Le principe de précaution ne étant à charge pur. Alors que sans aucun vaccin... le principe de précaution serait justement d’en prendre. Dure paradoxe. Qui amène à des opinions.

      L’opinion publique ayant déjà à moulte reprise montrer son incapacité à juger sans retomber direct sur la vaccination dans sa globalité. Normal, le réflexe de la peur, c’est l’évitement. Et on peut éviter un évitement sans raison valable. TOUS normalement. (Et même les "antivax" le disent : Pas contre les vaccins, contre l’aluminium)

      Ok, pour la discussion, mais en France, je crois qu’on a perdu le droit légitime de taper sur les vaccins publiquement, sur le mal qu’on a déjà fait en le faisant : depuis, 1998, sclérose, puis autisme, et encore et encore.


    • Rectificateur, puisque tu cites des articles, lis attentivement le fait que tes sources disent expressément que l’aluminium ne passe pas la BHE en dehors d’une surexpression de MCP-1/CCL2.
      Qui est extrêmement rare, et suffisament d’ailleurs pour que la balance bénéfice/risque de ces vaccins soit favorable.
      On pourra à l’avenir chercher les mutations qui induisent ce passage pour ne pas admninistrer le vaccin à ces patients (qui compteront alors sur l’immunité de groupe).

      À tout principe actif est associé un risque, et là on parle de maladies bien véner tout de même.

      Nissabella, concernant la durée d’efficacité des vaccins, sachez qu’une infection chez un patient qui a été vacciné il y a trop longtemps n’a rien à voir avec celle d’un patient naïf à l’épitope. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles on vaccine des enfants à l’hépatite B (dont la principale contagiosité est la MST).
      Une autre raison est que le vaccin est mieux supporté chez les jeunes enfants (mais l’argument ne fait pas l’unanimité, par exemple au Japon).


  • J’ai malheureusement une idée saugrenue tout au fond de moi, cette idée étrange qui heurte si peu les médias : le sentiment que ceux qui sont en charge de la santé du peuple, auxquels le peuple pense avoir accordé toute sa confiance, mais qui cependant ne sont pas davantage scrupuleux ou moraux que ne le sont naturellement les gens de ce peuple, ont livré ce dernier pieds et poings liés à l’avidité débridée des lobbies, ici donc le Linky à 6 milliards d’euros et les laboratoires des vaccins qui font leur beurre. Les chiens ne font pas des chats dit-on, il est certain qu’un peuple a toujours le régime qu’il mérite. Celui-là va bien le saigner.


  • Une seule bonne nouvelle : aujourd’hui, les parents ne voulant pas vacciner leur enfant ne peuvent plus être poursuivis pénalement. Bien entendu, le chantage à la crèche et à l’inscription scolaire demeure.

    Conseil aux mamans et couples qui auront un enfant dès cette année : que la maman s’occupe de son enfant pendant les 3 premières années, ce qui est bénéfique à tout point de vue. Pas besoin de ces usines à enfants que sont les crèches, rien ne remplace l’éducation parentale. D’ici là, quand il faudra l’inscrire à l’école, les choses auront peut être évoluées, avec une explosion (hélas) d’accidents vaccinaux qui finiront bien par être médiatisés et le chantage à la vaccination sera peut être moins fort qu’aujourd’hui.


  • Ces vaccins sont faits au titre d’ expérience sur quelques années. Super, nos enfants vont servir de cobayes puis on constatera les méfaits.
    Une amie a eu le vaccin d’hépatite B, elle a de la sclérose en plaque depuis presque quinze ans et elle est pratiquement grabataire, un autre ami qui a a reçu le le même vaccin a une cirrhose du foie sans avoir consommé de l’alcool à outrance etc.
    Je suis contre le fait que ces vaccinations soient obligatoires, où est la liberté en France ?


  • Bien que je sois globalement favorable à une réflexion sur le principe et la composition des vaccins (notamment sur le remplacement de l’aluminium par du phosphate de calcium) je trouve tout de même que cette magnifique diversion qu’est l’obligation vaccinale se voit aborder de manière beaucoup trop binaire.
    Je dis diversion car la plupart de ces vaccins étaient déjà administrés chez quasi tout le monde avant cette loi.

    Que disent ses contradicteurs (je reprend quelques arguments vu ici à la pelle afin d’apporter un peu à la discussion)
    Les mesures d’hygiène sont plus efficace :
    Peut être pour certaines maladies, mais par exemple pour la rougeole, la transmission est aérienne, c’est à dire que tout l’air de la pièce transporte le virus, l’isolement implique le port de masque FFP2 pour toute personne entrant dans la pièce (pour peu que la personne contaminée n’en sorte pas et que l’on sache qu’elle l’est), on comprend bien les limite logistique et matérielle à l’isolement d’un tel virus.

    Que dire du vaccin contre le tétanos puisque c’est une maladie non immunisante :
    Effectivement la bactérie n’est pas immunisante mais le vaccin ne cible pas la bactérie mais les toxines qu’elle produit que elle sont immunisante.

    Les statistiques ne montrent pas l’effet du vaccin lors de sa mise en place siur la maladie :
    Il faut différencier incidence (nombre de nouveau cas sur une année) et prévalence (pourcentage de gens qui ont la maladie) ou encore mortalité (nombre de gens qui en meurt).

    Les vaccins rapportent des tonnes aux labo : c’est faux ce sont les antihypertenseurs , les statine ou autre traitant des maladies chroniques fréquentes qui rapportent le plus ( car plus cher et plus vendus).

    Pasteur était un arnaqueur :
    C’est vrai mais le principe du vaccins ne date pas de lui, je vous conseille de vous intéresser à la variolisation en chine bien avant pasteur.

    Le lien entre autisme et vaccins ou encore sclérose en plaque et vaccin contre le VHB.
    Outre le fait que le VHB soit la 1ère cause mondiale de carcinome hépatocellulaire, aucune étude sérieuse ne démontre une corrélation entre vaccins et autisme ou SEP, en tout cas j’ai pas trouvé ( si l’un d’entre vous possède le lien d’une étude sur le sujet, je suis preneur)

    Je terminerai en parlant du fait que l’hygiène à outrance de notre société tend à développer les allergies et les maladies auto-immunes (et ce bien plus que les vaccins) cf la théorie hygièniste.


  • Merci a l’equipe de moderation de bien vouloir publier ce lien :

    http://initiativecitoyenne.be/artic...

    car voyez vous , outre une efficacité "relative", outre une toxicité inhérente aux adjuvants, le mode de fabrication n’est jamais mis en avant, or ce point me parait comme étant essentiel a connaitre


  • Vaxxed - Vaccins, De la dissimulation à la catastrophe (2016) VOstfr

    https://www.youtube.com/watch?v=IHl...

    Si la vidéo disparait, voici une sauvegarde :

    https://www.dropbox.com/s/w30t093mx...


  • Dommage, c’est a Nice à quand une conférence à Paris ?


  • Comment être sûr que ces vaccins ne soient pas reprotoxiques ou pire stérilisateurs comme ceux dispensés aux Kenyanes (estimation : 500,000) ?


  • L’énoncé des participants rappelle les films... Faut mettre pause, afficher le nom, et écrire leurs bio.

    Ça donnerait une très bonne intro.


  • Dans cette nouvelle tragédie qui plane sur les bébés et leurs parents,il y a plusieurs éléments qui rentrent en jeu. Je peux les synthétiser comme suit :
    1) sur le plan historique : limitons nous au milieu des années 70. Le peuple s’est laissé faire,et a laissé passer la"loi"sur l’avortement,appelée "ivg"pour banaliser ses effets dévastateurs. Citons en trois.sur le plan des mœurs,notamment pour les jeunes filles qui ont compris que "ça y est,les verrous pour le sexe à tour de bras ont sauté". Sur le plan démographique,la population française tend à stagner,voire à régresser.Enfin,l’institution sacrée du mariage a été visée par l’ivg,et effectivement les dommages ont pris les proportions d’un désastre quasi irréversible.
    Déjà donc avec l’ivg, l’oligarchie se sentait que le potentiel de colère et de révolte du peuple s’amenuise dans des proportions qui gomment toute menace contre les complots inscrits dans le vaste plan de destruction de la nation.
    2) sur le plan de démolition des structures sociales séculaires de la nation française,
    l’oligarchie est passée aux phases suivantes,dont les plus sinistrement spectaculaires :
    - "le mariage pour tous"et la panoplie des"mesures"d’accompagnement,notamment les graves remises en cause de la liberté de critiquer ces dévastations.
    - l’inoculation aux petits gamins la criminelle"théorie du genre".
    3) sur le plan démographique : le maillon avortement est
    complété,aujourd’hui,par les"11 vaccins"infligés aux innocents bébés.
    Le plan diabolique est"en marche". Bientôt,le"consentement"des enfants de 13 ans pour se donner au sexe,exonère les criminels pédophiles de toute poursuite judiciaire.
    Parallèlement à ces"réformes", l’extinction du soleil du savoir est,aussi,"en marche". Le système éducatif sera tout simplement détruit pour plonger la nation dans la débauche et éteindre toute capacité de critique et de révolte...
    Lorsqu’on assiste à cette tragédie de crucifixion d’une nation sur le mur
    du crime,comment ne pas sentir au plus profond de son être cet odieux
    outrage à l’intégrité de la personne humaine et perdre toute foi en l’Homme ?...


  • E&R a déjà organisé de très bonnes conférences mais là je crois qu’ils se sont surpassés. N’ayant pas pu en être, j’espére que cela aura été filmé et sera bientôt mis en ligne. Beaucoup de choses intéressantes n’ont pas été dites dans les médias . Notamment :

    Qu’advint il des doses de vaccin H1N1 non utilisées de 2009/2010 ?
    la firme Clean Harbors, une firme de gestion des produits toxiques proposa de débarrasser les doses de vaccin puisqu’elles comportaient suffisamment de thimérosal(variante de mercure) pour être considérées comme déchet toxique. La limite est de 200 parties par milliards pour qu’une fiole soit
    considérée comme déchet toxique aux States .le Vaccin contre l’hépatite B contenait récemment 25000 p.p.m le vaccin DTP contenait lui 50000 p.p.m

    Le syndrome de la guerre du golfe en 91 semble lié à un problème de vaccin. Les soldats français ont été majoritairement épargné par ce mal excepté ceux qui ont servi avec les troupes US et ont reçu le même vaccin contre l’anthrax et renfermant du squalène. Les analyses de sang des soldats malades montrent la présence d’anticorps contre le squalène.
    Chris Shaw de Vancouver a observé que l’adjuvant hydroxyde d’aluminium dans ce vaccin tue en grand nombre les cellules cérébrales des souris.
    Cet adjuvant est maintenant présent dans les vaccins pour enfants.

    Laura Hewitson a testé sur des nouveaux nés macaques le calendrier vaccinal complet que doivent recevoir les enfants. Elle a trouvé un retard comportemental chez les singes avec des réflexes primitifs(sucer, déraciner, flairer) acquis bien plus tard.

    Gallagher et Goodman ont mené une étude en 2008 sur le vaccin hépatite B contenant du thimérosal. Résultat, les enfants vaccinés ont huit fois plus de probabilités d’avoir besoin de soutien scolaire que les non vaccinés.

    La Food and Drug Administration déconseille la consommation de poisson s’il contient plus d’un microgramme de mercure pour un gramme de poisson.
    Or une portion de poisson fait environ 20gr. Les vaccins antigrippe peuvent contenir jusqu’à 25 microgrammes de mercure soit à peu près l’équivalent d’une portion de poisson considérée impropre à la consommation.

    Harris Coulter affirme que les vaccinations entraînent des inflammations cérébrales(encéphalite) plus souvent qu’on ne le pense.
    Des cris stridents, des pleurs interminables, des coups de têtes, des convulsions ou regards perdus sont autant d’indications d’une inflammation cérébrale.


  • Au sujet de l’aluminium, je suis tombe sur un truc incroyable :

    la marque Gerber (la gentil bou-bouffe en pots pour les bébés) a choisi un enfant trisomique pour le plus beau sourire de l’année (avec un chèque de 50k dollars pour les parents ! C’est énorme ! ÉNORME ! Le truc se passe au Etats-Unis (comme d’habitude) C’est encore pire que la blague Conchita Wurst a l’Eurovision...

    L’aluminium est un neurotoxique, quelle que soit la dose, ce n’est pas bon pour la santé.
    Une étude du magazine "60 millions de consommateurs" met en garde sur la présence d’aluminium dans le lait en poudre donné aux nourrissons.

    Plus de la moitié des laits pour bébés contiennent de l’aluminium. Ajouter le fluor et bye-bye la carrière de scientifique...

    La solution du Capital face aux questions de santé publique ? Faire passer les handicapés pour de beaux bébés, gentils et rigolos ! Oh le beau sourire, mongolito !

    Voici le lien, (je croyais que c’était une blague, mais Gerber a ose cette infamie)
    https://www.lexpress.fr/actualite/s...

    À vomir.

    Vous pouvez faire un article sur cette énième monstruosité du grand merdia-Capital !


Commentaires suivants