Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

11 vaccins : enjeux, décryptages et vérités – Conférence et débat à Nice

L’association Culture populaire organise à Nice le samedi 10 février 2018 à partir de 14h une conférence-débat exceptionnelle avec six intervenants sur le thème : « 11 vaccins : enjeux, décryptages et vérités ».

 

Les intervenants

 

- Pierre-Jean Arduin (docteur en neurosciences) : s’est intéressé au sujet de la vaccination au hasard de discussions et de lectures. Devant l’ampleur du travail accompli, l’importance du sujet et l’actualité de la question, il a décidé de publier le résultat de ses recherches sous la forme d’un livre accessible à tous. Son parcours singulier lui a permis de bénéficier de compétences fort utiles pour la production de cet ouvrage : exploiter un grand nombre de données sur les maladies et tracer les courbes importantes. Diplômé de l’École Polytechnique, thèse de neurosciences reçue en 2011.

- Pr. Michel Georget (agrégé de biologie) : né en 1934, professeur de biologie (classes préparatoires), à la retraite depuis 1994. Il a été Président de la LNPLV (Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations) de 1992 à 1993. Il est l’auteur des livres Vaccinations, les vérités indésirables (2007) et L’apport des vaccinations à la santé publique, La réalité derrière le mythe (2014).

- Me. Jean Pierre Joseph (avocat) : Jean-Pierre Joseph est avocat au Barreau de Grenoble, il a plaidé et obtenu gain de cause dans plusieurs affaires relative à l’obligation vaccinale et aux dégâts post-vaccinaux. Il est l’auteur de Vaccins – On nous aurait menti ? L’avis d’un avocat et de Vaccins, mais alors on nous aurait menti ?.

- Dr. Alain Scohy (médecin) : médecin de campagne dans l’Aveyron pendant cinq ans. Dans le cadre de sa pratique, il est très rapidement effaré par la santé déplorable des petits enfants. Il mettra trois ans à en comprendre l’une des causes : la pratique des vaccinations multiples avant l’âge de 9 mois, c’est à dire pendant une période de la vie où les petits enfants sont en poussée de croissance majeure. À partir de 1978 et jusqu’en 1996, il exerce la médecine à Orange dans le Vaucluse en tant qu’homéopathe, acupuncteur. En 1996, il est radié à vie de l’Ordre des Médecins pour délit d’opinion : il a osé demander à ses « pairs » l’application du principe de précaution et du Code de Déontologie Médicale.

- Dr. Christian Tal Schaller (médecin) : médecin, essayiste et conférencier suisse engagé dans la promotion de la médecine non conventionnelle. Dans ses livres Vaccins, l’avis d’un médecin holistique et Les vaccins sont des poisons !, il explore le thème de la controverse sur la vaccination. Il exerce aujourd’hui en pratique libérale non conventionnée, à Pierrelatte et à Genève.

- Dr. Didier Tarte (médecin) : médecin du travail dans un Centre de gestion de la fonction publique territoriale. Plusieurs fois menacé par le conseil de l’ordre, il a démissionné en 2011. Très critique à l’égard de ses pairs qui dénoncent l’inutilité, voire la dangerosité d’une pléiade de médicaments, mais se taisent face au tabou des vaccins. Il considère que la médecine conventionnelle est une impasse, qui méprise l’influence électromagnétique dans la structuration du vivant sur le plan cellulaire.

 

Thèmes abordés :

 

- Historique de la genèse et du principe de la vaccination

- Apports du Dr. Béchamp dans ce domaine, demeuré dans l’ombre de Pasteur ; les contradictions de la « philosophie » vaccinaliste

- Observations de terrain sur adultes et enfants, effets secondaires des vaccins et « tabou » des vaccins dans le milieu médical

- Vaccins et terrain immunitaire : inefficacité et risques d’une vaccination systématique

- Apport spécifique des neurosciences, composition des vaccins

- Synthèse, spécificité de la médecine holistique, hypothèse d’un génocide vaccinal

- Cadre légal de l’obligation vaccinale : conséquences et recours possibles

 

Renseignements et inscriptions :

 

Entrée : 10 euros

Réservations : rendez-vous sur le site de Culture populaire

 

 

Reportage

 

Le reportage de Culture populaire à l’occasion d’un rassemblement contre la loi d’obligation vaccinale le 15 octobre 2017 à Nice :

 

Bien préparer la conférence avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1884150

    Ces vaccins sont faits au titre d’ expérience sur quelques années. Super, nos enfants vont servir de cobayes puis on constatera les méfaits.
    Une amie a eu le vaccin d’hépatite B, elle a de la sclérose en plaque depuis presque quinze ans et elle est pratiquement grabataire, un autre ami qui a a reçu le le même vaccin a une cirrhose du foie sans avoir consommé de l’alcool à outrance etc.
    Je suis contre le fait que ces vaccinations soient obligatoires, où est la liberté en France ?

     

    Répondre à ce message

  • Bien que je sois globalement favorable à une réflexion sur le principe et la composition des vaccins (notamment sur le remplacement de l’aluminium par du phosphate de calcium) je trouve tout de même que cette magnifique diversion qu’est l’obligation vaccinale se voit aborder de manière beaucoup trop binaire.
    Je dis diversion car la plupart de ces vaccins étaient déjà administrés chez quasi tout le monde avant cette loi.

    Que disent ses contradicteurs (je reprend quelques arguments vu ici à la pelle afin d’apporter un peu à la discussion)
    Les mesures d’hygiène sont plus efficace :
    Peut être pour certaines maladies, mais par exemple pour la rougeole, la transmission est aérienne, c’est à dire que tout l’air de la pièce transporte le virus, l’isolement implique le port de masque FFP2 pour toute personne entrant dans la pièce (pour peu que la personne contaminée n’en sorte pas et que l’on sache qu’elle l’est), on comprend bien les limite logistique et matérielle à l’isolement d’un tel virus.

    Que dire du vaccin contre le tétanos puisque c’est une maladie non immunisante :
    Effectivement la bactérie n’est pas immunisante mais le vaccin ne cible pas la bactérie mais les toxines qu’elle produit que elle sont immunisante.

    Les statistiques ne montrent pas l’effet du vaccin lors de sa mise en place siur la maladie :
    Il faut différencier incidence (nombre de nouveau cas sur une année) et prévalence (pourcentage de gens qui ont la maladie) ou encore mortalité (nombre de gens qui en meurt).

    Les vaccins rapportent des tonnes aux labo : c’est faux ce sont les antihypertenseurs , les statine ou autre traitant des maladies chroniques fréquentes qui rapportent le plus ( car plus cher et plus vendus).

    Pasteur était un arnaqueur :
    C’est vrai mais le principe du vaccins ne date pas de lui, je vous conseille de vous intéresser à la variolisation en chine bien avant pasteur.

    Le lien entre autisme et vaccins ou encore sclérose en plaque et vaccin contre le VHB.
    Outre le fait que le VHB soit la 1ère cause mondiale de carcinome hépatocellulaire, aucune étude sérieuse ne démontre une corrélation entre vaccins et autisme ou SEP, en tout cas j’ai pas trouvé ( si l’un d’entre vous possède le lien d’une étude sur le sujet, je suis preneur)

    Je terminerai en parlant du fait que l’hygiène à outrance de notre société tend à développer les allergies et les maladies auto-immunes (et ce bien plus que les vaccins) cf la théorie hygièniste.

     

    Répondre à ce message

  • Merci a l’equipe de moderation de bien vouloir publier ce lien :

    http://initiativecitoyenne.be/artic...

    car voyez vous , outre une efficacité "relative", outre une toxicité inhérente aux adjuvants, le mode de fabrication n’est jamais mis en avant, or ce point me parait comme étant essentiel a connaitre

     

    Répondre à ce message

  • Vaxxed - Vaccins, De la dissimulation à la catastrophe (2016) VOstfr

    https://www.youtube.com/watch?v=IHl...

    Si la vidéo disparait, voici une sauvegarde :

    https://www.dropbox.com/s/w30t093mx...

     

    Répondre à ce message

  • #1897041

    Dommage, c’est a Nice à quand une conférence à Paris ?

     

    Répondre à ce message

  • Comment être sûr que ces vaccins ne soient pas reprotoxiques ou pire stérilisateurs comme ceux dispensés aux Kenyanes (estimation : 500,000) ?

     

    Répondre à ce message

  • #1897580

    L’énoncé des participants rappelle les films... Faut mettre pause, afficher le nom, et écrire leurs bio.

    Ça donnerait une très bonne intro.

     

    Répondre à ce message

  • Dans cette nouvelle tragédie qui plane sur les bébés et leurs parents,il y a plusieurs éléments qui rentrent en jeu. Je peux les synthétiser comme suit :
    1) sur le plan historique : limitons nous au milieu des années 70. Le peuple s’est laissé faire,et a laissé passer la"loi"sur l’avortement,appelée "ivg"pour banaliser ses effets dévastateurs. Citons en trois.sur le plan des mœurs,notamment pour les jeunes filles qui ont compris que "ça y est,les verrous pour le sexe à tour de bras ont sauté". Sur le plan démographique,la population française tend à stagner,voire à régresser.Enfin,l’institution sacrée du mariage a été visée par l’ivg,et effectivement les dommages ont pris les proportions d’un désastre quasi irréversible.
    Déjà donc avec l’ivg, l’oligarchie se sentait que le potentiel de colère et de révolte du peuple s’amenuise dans des proportions qui gomment toute menace contre les complots inscrits dans le vaste plan de destruction de la nation.
    2) sur le plan de démolition des structures sociales séculaires de la nation française,
    l’oligarchie est passée aux phases suivantes,dont les plus sinistrement spectaculaires :
    - "le mariage pour tous"et la panoplie des"mesures"d’accompagnement,notamment les graves remises en cause de la liberté de critiquer ces dévastations.
    - l’inoculation aux petits gamins la criminelle"théorie du genre".
    3) sur le plan démographique : le maillon avortement est
    complété,aujourd’hui,par les"11 vaccins"infligés aux innocents bébés.
    Le plan diabolique est"en marche". Bientôt,le"consentement"des enfants de 13 ans pour se donner au sexe,exonère les criminels pédophiles de toute poursuite judiciaire.
    Parallèlement à ces"réformes", l’extinction du soleil du savoir est,aussi,"en marche". Le système éducatif sera tout simplement détruit pour plonger la nation dans la débauche et éteindre toute capacité de critique et de révolte...
    Lorsqu’on assiste à cette tragédie de crucifixion d’une nation sur le mur
    du crime,comment ne pas sentir au plus profond de son être cet odieux
    outrage à l’intégrité de la personne humaine et perdre toute foi en l’Homme ?...

     

    Répondre à ce message

  • E&R a déjà organisé de très bonnes conférences mais là je crois qu’ils se sont surpassés. N’ayant pas pu en être, j’espére que cela aura été filmé et sera bientôt mis en ligne. Beaucoup de choses intéressantes n’ont pas été dites dans les médias . Notamment :

    Qu’advint il des doses de vaccin H1N1 non utilisées de 2009/2010 ?
    la firme Clean Harbors, une firme de gestion des produits toxiques proposa de débarrasser les doses de vaccin puisqu’elles comportaient suffisamment de thimérosal(variante de mercure) pour être considérées comme déchet toxique. La limite est de 200 parties par milliards pour qu’une fiole soit
    considérée comme déchet toxique aux States .le Vaccin contre l’hépatite B contenait récemment 25000 p.p.m le vaccin DTP contenait lui 50000 p.p.m

    Le syndrome de la guerre du golfe en 91 semble lié à un problème de vaccin. Les soldats français ont été majoritairement épargné par ce mal excepté ceux qui ont servi avec les troupes US et ont reçu le même vaccin contre l’anthrax et renfermant du squalène. Les analyses de sang des soldats malades montrent la présence d’anticorps contre le squalène.
    Chris Shaw de Vancouver a observé que l’adjuvant hydroxyde d’aluminium dans ce vaccin tue en grand nombre les cellules cérébrales des souris.
    Cet adjuvant est maintenant présent dans les vaccins pour enfants.

    Laura Hewitson a testé sur des nouveaux nés macaques le calendrier vaccinal complet que doivent recevoir les enfants. Elle a trouvé un retard comportemental chez les singes avec des réflexes primitifs(sucer, déraciner, flairer) acquis bien plus tard.

    Gallagher et Goodman ont mené une étude en 2008 sur le vaccin hépatite B contenant du thimérosal. Résultat, les enfants vaccinés ont huit fois plus de probabilités d’avoir besoin de soutien scolaire que les non vaccinés.

    La Food and Drug Administration déconseille la consommation de poisson s’il contient plus d’un microgramme de mercure pour un gramme de poisson.
    Or une portion de poisson fait environ 20gr. Les vaccins antigrippe peuvent contenir jusqu’à 25 microgrammes de mercure soit à peu près l’équivalent d’une portion de poisson considérée impropre à la consommation.

    Harris Coulter affirme que les vaccinations entraînent des inflammations cérébrales(encéphalite) plus souvent qu’on ne le pense.
    Des cris stridents, des pleurs interminables, des coups de têtes, des convulsions ou regards perdus sont autant d’indications d’une inflammation cérébrale.

     

    Répondre à ce message

  • #1899903
    Le 13 février à 14:36 par Aluminium & Petits Pots
    11 vaccins : enjeux, décryptages et vérités – Conférence et débat à (...)

    Au sujet de l’aluminium, je suis tombe sur un truc incroyable :

    la marque Gerber (la gentil bou-bouffe en pots pour les bébés) a choisi un enfant trisomique pour le plus beau sourire de l’année (avec un chèque de 50k dollars pour les parents ! C’est énorme ! ÉNORME ! Le truc se passe au Etats-Unis (comme d’habitude) C’est encore pire que la blague Conchita Wurst a l’Eurovision...

    L’aluminium est un neurotoxique, quelle que soit la dose, ce n’est pas bon pour la santé.
    Une étude du magazine "60 millions de consommateurs" met en garde sur la présence d’aluminium dans le lait en poudre donné aux nourrissons.

    Plus de la moitié des laits pour bébés contiennent de l’aluminium. Ajouter le fluor et bye-bye la carrière de scientifique...

    La solution du Capital face aux questions de santé publique ? Faire passer les handicapés pour de beaux bébés, gentils et rigolos ! Oh le beau sourire, mongolito !

    Voici le lien, (je croyais que c’était une blague, mais Gerber a ose cette infamie)
    https://www.lexpress.fr/actualite/s...

    À vomir.

    Vous pouvez faire un article sur cette énième monstruosité du grand merdia-Capital !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents