Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Il n’y a plus de solution, à part se mettre hors la loi"

Le désarroi des parents réfractaires aux vaccins obligatoires

La France est le pays où l’on enregistre le plus haut taux de défiance envers les vaccins. Selon le Vaccine Confidence Project (Projet confiance dans les vaccins) dont les résultats ont été publiés sur EBioMedicine en septembre 2016, 41% des Français interrogés estiment que les vaccins ne sont pas sûrs, un record mondial.

 

En France, en 2017, trois vaccins sont obligatoires : ceux contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Mais, pour les enfants nés après le 1er janvier 2018, seront aussi obligatoires les huit vaccins recommandés jusqu’alors, à savoir ceux contre la coqueluche, la rougeole, les oreillons, la rubéole, le méningocoque C, le pneumocoque, l’haemophilus influenzae B et l’hépatite B.

« Quand les vaccins sont obligatoires, les gens sont en confiance, personne ne doute de la sécurité du DT-Polio, que tout le monde fait », avait expliqué sur BFMTV Agnès Buzyn, le ministre de la Santé, qui espère que la réforme aura un impact sur la défiance française.

 

 

Si cette nouvelle obligation se veut être un gage de la sûreté des vaccins, elle a eu, pour certains, l’effet inverse. Franceinfo a interrogé ces parents, qui souvent ne se définissent pas comme des « antivaccins », mais qui comptent tout mettre en œuvre pour contourner cette obligation.

 

Fatima : « J’essaierai de trouver un pédiatre qui exemptera mes enfants »

Fatima ne compte vacciner ni son premier enfant de 18 mois, qui couvre sa voix au téléphone de gazouillements et de cris, ni son deuxième, qui doit naître en juin. « Je ne les vaccinerai pas, pas tant qu’on n’aura pas de vaccins sans aluminium », assène cette jeune maman de 26 ans, qui travaille dans le secteur du community management en Ile-de-France. Parmi les nouveaux vaccins obligatoires pour les enfants, tous en contiennent, à l’exception du ROR (rougeole-oreillons-rubéole).

Les sels d’aluminium sont « un sujet hautement polémique », reconnaît Liliane Grangeot-Keros, de l’Académie nationale de pharmacie. C’est le plus ancien adjuvant utilisé dans les vaccins pour accroître leur efficacité, en augmentant la réponse immunitaire. Et leur dangerosité est régulièrement mise en avant par les antivaccins pour justifier leur choix.

La communauté scientifique insiste pourtant sur le fait qu’aucune étude n’a prouvé que l’aluminium des vaccins pouvait être toxique. Le professeur Romain Gherardi, chef de service à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne), estime néanmoins que les particules d’aluminium pourraient être à l’origine de la myofasciite à macrophages chez des personnes génétiquement prédisposées.

Toutefois, « il y a très très peu de patients qui font état de myofasciite à macrophages à la suite d’un vaccin. Nous n’avons aucun signalement depuis 2015. Au long cours, on en a eu assez peu : moins de 10 cas diagnostiqués depuis 2006 », a expliqué l’Agence nationale de sécurité du médicament à franceinfo.

Fatima est engagée comme bénévole auprès de l’association Ensemble pour la liberté vaccinale depuis plusieurs années. Son cheval de bataille est le droit de choisir.

[...]

Cindy : « Le soir même du vaccin, mon fils a vomi »

Le fils de Cindy reçoit un vaccin Meningitec contre le méningocoque C le 11 septembre 2014. Peu après, le laboratoire CSP (centre spécialités pharmaceutiques), responsable de l’exploitation du Meningitec en France, retire du marché tous les lots en cours de validité. Plusieurs seringues défectueuses, avec de la rouille sur le bouchon, ont été découvertes.

Le fils de Cindy avait 18 mois lorsqu’il a reçu le Meningitec. « Le soir même du vaccin, il a vomi et s’est endormi en tressautant, raconte Cindy. Et du jour au lendemain, pendant trois mois, il a eu une diarrhée terrible », qui le conduira à deux reprises aux urgences. Ensuite, son fils commence à développer des troubles autistiques.

C’était un bébé éveillé, en bonne santé, et là il n’avait plus de regard.

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

À lire chez Kontre Kulture :

Prendre soin de sa santé avec Kontre Kulture :

 

À ne pas manquer, sur E&R :

Buzyn, dangereuse et liberticide, voir sur E&R :

 






Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1872230
    Le 2 janvier à 19:30 par Igor Meiev
    "Il n’y a plus de solution, à part se mettre hors la loi"

    Beaucoup vont peut être comprendre par ce biais que la loi en elle-même n’est pas nécessairement garante du Bien. En d’autres termes il ne suffit pas de dire que la loi doit être respectée parce que c’est la loi.

    La seule qui soit respectable c’est celle en corrélation avec la Vérité. Sans Vérité pas de justice, sans justice le bien ne peut gouverner. Hors la Vérité il faut la chercher puis la trouver au-delà de nous-même car elle nous dépasse. Elle n’est ni temporelle, ni relative, ni abstraite : elle est éternelle et personifiée, car qui dit Justice dit Juge.

    Merci à Jésus d’être le Juge car, vraiment, la justice des Hommes c’est de la merde.

     

    Répondre à ce message

  • #1872233

    je viens d’entendre les journaputes d’RTL soir faire l’apologie de cette dégueulerie gavée par les labos, richissime .. "La pauvre petite Agnès voyait ses séances de cinéma écourtées car son popa, chirurgien était appelé au bloc, ouin ouin " ... Ils font coup double avec cette vaccination ( et le reste ) : rendre les gosses malades à vie, qui sera courte , enrichir les labos et réduire la population mondiale !

     

    Répondre à ce message

  • #1872278

    il n’y a que lorsque l’enfant (ou un très proche) d’un ministre impliqué dans ce délire vaccinal sera atteint d’une déficience majeure neuronale due aux vaccins que, peut-être, ils cesseront ce diktat criminel et nullement démontré quant à son efficacité réelle.

    La plupart des maladies infantiles ont disparues, non pas "grâce" aux vaccins, mais à l’hygiène qui a changé les comportements. Le tétanos n’est pas transmissible, son vaccin est donc scientifiquement inutile. La polyo peut être évitée par l’ingestion par cure de chlorure de magnésium, le vaccin est superflu. L’aluminium créé une inflammation anormale et violente, c’est cela qui rend les vaccins "efficaces". Faut-il être tordu pour provoquer des immunités forcées par injection multisouches ?
    Ceux qui acceptent de se faire vacciner savent-ils d’où viennent les souches adn composant les vaccins ? Ce sont des séquences adn de singes verts, de cobayes, de bovins, de poules etc... Top, non ? Savent-ils que le meilleur moyen de permettre à un nourrisson de développer un excellent et combatif système immunitaire c’est qu’il soit nourri au lait de sa mère ?
    Ben non, forcément, ils ne savent pas. On vit dans la.... croyance totale. Etonnant pour un pays qui se veut quasi areligieux !

     

    Répondre à ce message

    • #1872544

      même pas, car entre "frères", les oligarques obtiendront une dispense médicale pour LEURS progénitures, ou gagnent entre 7’000 et 12’000€ par parents et par mois donc peuvent s’offrir une nounou privée, elle au SMIC, ou trouveront le moyen de créer une association parascolaire bidon subventionnée car reconnue d’utilité publique par un "frère de caste ou la truelle". Regardez Schiappa, ses enfants dans une école privée religieuse... les lois c’est pour ceux d’en bas alors soyez rassuré, ils ont que des solutions pour ne pas subir leurs propres perversions

       
  • #1872300

    La grippe qui sévit actuellement sur la France est d’une virulence suspecte à l’heure ou Sanofi veut imposer la vaccination obligatoire et que des tractations ont eu lieu en catimini entre le Ministre Edouard Philippe et Sanofi en juillet 2017 ???
    http://www.atlantico.fr/decryptage/...
    Une grippe échappée d’une éprouvette à l’insu de son plein gré ???

     

    Répondre à ce message

  • #1872330

    Vaccination ,massacre des innocents

    En faisant vacciner votre enfant ,vous prenez le risque qu’il devienne autisme
    à cause de l’Aluminium et du ROR ;c’est prouvé par une centaine d’études
    Environ 1% d’autistes en France
    2% aux USA , en particulier chez le noir male
    Le risque que la vie de votre enfant et de votre famille soit détruite

    Personnellement ,jamais je ne le prendrais ,quelqu’en fussent les conséquences

    En Angleterre 15% des enfants ne sont pas vaccinés et une association de parents y a mené l’enquete revelant qu’un seul sujet etait autisme dans ce groupe de 2 millions d’enfants, alors que chez les petits vaccinés 1 sur 150 est autiste soit 70000 enfants

    https://www.youtube.com/watch?v=Hax...
    Pour les récalcitrants qui ne croient pas à ce lien, un exemple caricatural de la nocivité des vaccins :
    Tasha David a eu 8 enfants ,les 6 premiers vaccinés, les 2 derniers non vaccinés :
    - les 6 premiers sont malades,détruits par les vaccins
    - 3 autistes,
    - 1 hyperactif-troubles de l’attention (ADHD)
    - 1 troubles sévères du langage
    - 1 troubles sévères de l’humeur
    En association avec diverses maladies chroniques

    Les 2 derniers,non vaccinés sont en bonne santé

    En Australie ,on supprime les aides sociales aux familles non vaccinées !!
    La dictature vaccinale !

     

    Répondre à ce message

  • #1872489
    Le 3 janvier à 01:59 par Aryakshatrya
    "Il n’y a plus de solution, à part se mettre hors la loi"

    C’ est tellement plus simple de laisser faire la nature . On meurt ? Ben oui on meurt c’ est le principe mème de notre conditionnement au sein de la matière . C ’est mieux d’ avoir un mode de vie sain , de se soigner avec les plantes , les huiles essentielles , de faire des diètes, des jeunes etc et si on doit être malade et mourir on n’ y échappera pas de toutes façons , quand c’ est l’ heure c’ est l’ heure . Mettre sa confiance en un médecin , un scientifique, un matérialiste, un politique , c’ est comme essayer de traverser l’ océan accroché a la queue d’ un chien .

     

    Répondre à ce message

  • #1872716
    Le 3 janvier à 16:10 par pleinouest35
    "Il n’y a plus de solution, à part se mettre hors la loi"

    Avec le LINKY et les vaccins obligatoires, nous avons deux outils extraordinaires de dictature pour l’éradication possible de l’être humain.

     

    Répondre à ce message

  • #1872756

    Nous on a évité de vacciner nos enfants depuis qu’ils sont nés. On est donc hors-la-loi depuis 2005. Ca ne date donc pas d’hier. Je ne vais pas m’étaler sur le pourquoi. Je ferai juste remarquer que il "faut" faire ses maladies infantiles (rougeole, oreillons, coqueluche) c’est ce qui renforce nos défenses immunitaires mais aussi psychologiques, ça trempe le caractère. Vacciner vos enfants contre les maladies infantiles c’est fabriquer une génération de lopettes et de futurs malades. Il faut faire de faux carnets de vaccination, renseignez-vous sur les forums pour savoir comment vous y prendre. Ne vous laissez pas faire.

     

    Répondre à ce message

    • #1873063
      Le 4 janvier à 10:57 par giustizia
      "Il n’y a plus de solution, à part se mettre hors la loi"

      Bravo ! Mais il y a moins de 30 commentaires sur ce sujet pourtant vital. Et s’ils veulent marquer le coup, quelques réelles arrestations pour faire peur, laissant des enfants innocents souffrir des conséquences et la grande majorité ne fera rien.
      Encore une fois, il y a quelques temps sur E&R nous débattions des vaccins, pourtant limités à 3, et d’un coup on passe à 11 !!! Ici en Suisse romande on n’y est pas encore, ça viendra sûrement aussi. Je suis dégoûtée, même au Maroc pour faire entrer son enfant de 4 ans à l’école maternelle il faut la liste complète, sinon retour à la maison.

       
  • #1873100
    Le 4 janvier à 12:39 par Teddy Ted
    "Il n’y a plus de solution, à part se mettre hors la loi"

    Le situations où il FAUT se mettre hors-la-loi se multiplient.
    Et c’est un sujet sur lequel il vaut mieux rester discret.

     

    Répondre à ce message

  • #1873214
    Le 4 janvier à 15:36 par l’après Macron
    "Il n’y a plus de solution, à part se mettre hors la loi"

    Ce qu’il me parait pertinent de faire, à l’annonce de chaque mauvaise nouvelle, c’est de voir si nous ne pouvons pas la retourner à notre avantage.

    Dans le cas de la vaccination, puisque l’entrée à l’école sera interdite, alors faisons sans l’école. De toutes façons, cette dernière est devenue psychiquement dangereuse pour les enfants, et ne sert plus qu’à entretenir le flot de mensonges dans lequel ils nous font vivre et par lequel ils obtiennent notre consentement.

    Bien sûr, tout le monde ne peut pas - pour des raisons économiques (obligés de travailler à deux, pas de potager/verger/ferme/subsistance alimentaire) s’en passer, mais peut-être qu’une partie d’entre nous peut déjà mettre en place cette action ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents