Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

1961 : les Français sont-ils racistes (et antisémites) ?

« Faire Face », un sujet diffusé sur la ORTF le 11 septembre 1961.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Si nous étions racistes ou antisémites, nous aurions pas les premières communautés africaines, maghrébines, asiatiques et juives de toute l’Europe. Simple bon sens.

     

  • On croirait la propagande de SOS racisme et de la LICRA.


  • Les Français n’ont jamais été raciste et pas plus antisémite .Ça c’est une invention faite par SOS racisme à l’époque de Mitterrand dans les années 1980 pour endiguer la montée du FN .Dans les années 1960, il y avait des petites réflexions quelques fois avec les Italiens (bouffeurs de macaronis) ou les "macaronis", mais vraiment rien de raciste, c’était très rare .
    Sur l’antisémitisme, il n’y avait absolument rien, en tout cas dans mon entourage je n’en ai jamais vu .
    Si on compare l’émigration intraeuropéenne avec le racisme inexistant de l’époque, par rapport à l’émigration outrancière d’aujourd’hui de l’Afrique du nord et l’acharnement de vouloir faire monter l’antisémitisme en France .On se rend compte que le racisme et l’antisémitisme sont de vieux fantasmes de gauche qui ne fonctionnent pas .En tout cas pas comme il le voudrait .On se rend compte que le Français a les épaules très larges, et ce n’est pas un euphémisme .

     

    • @dixi
      Ce qu’on m’a raconté au sujet des italiens va complétement à l’inverse de ce que vous dites.
      Quand à la France de cette époque, faut être sourd et aveugle, ou alors c’est encore un trucage...


    • Quelques fois que vous dites...
      Vous êtes un drôle : interrogez les Polacks, des années 20, les royals (Macaronis, inventeur de la course à pied), les Espagouins et les Portos des années 50. La génération de 10 piges avant la mienne a été élevée dans la discrimination (pour ne pas dire la haine) du Bougnoule, du Boche et du Rouge. On leur parlait très peu des juifs si ce n’est qu’après la guerre du Kippour : et à la marge.
      Quant aux Black, il n’en existait qu’un au kilomètres carré : je n’en ai même connu moi-même, la quarantaine passée, qu’un seul en classe, l’année de troisième. L’immense partie de la génération dont je vous parle, nourrie au King-Kong en noir et blanc, supposait même qu’ils bouffaient de l’être humain : d’où la possible méfiance. Il aura fallu Martin Luther King dans le poste TV pour distiller le doute...
      Je ne vous parle même pas de Niakoué et autres faces de citron à l’arrivée des bateaux people, ceux que certains cornichons de Levalloisiens appellent grain de riz...
      Et tant d’autres « anecdotes ».

      Pour rappel aux associations, je ne dispose d’aucun droit d’auteur sur les dénominations et autres expressions ci-dessus présentées et dont je me fais l’humble rapporteur historique valant dialectique : l’offre étant, sur le sujet, pléthorique.


    • Erratum du commentaire ci-dessus où Royals = Ritals.

      P.S. Si vous saviez comme c’est insupportable d’entendre parler d’intelligence artificielle lorsque le correcteur est plus incapable encore que tout allogène redoublant son CM2 pour la troisième fois, qu’il vous change les mots, parfois même contre d’inexistants, à tout le moins, ne faisant aicun sens. Or c’est bien là, toute l’essence de l’intelligence.


  • à 8’ .. lorsqu’il arrive qu’un nord africain monte dans le métro toutes les têtes se tournent vers lui..c’était en 1961. Aujourd’hui lorsqu’il arrive qu’un français blanc de souche monte dans le métro à certaines stations ... c’est juste juste un constat.


  • Ce n’est pas "en France". c’est dans le monde entier, mais pas forcément de même nature. il ne faut pas non plus que tout se renferme autour d’un simple terme comme "préjugé raciale", cela part d’abord d’un manque d’habitude de ce que l’on voit.
    On mettrait une personne habillé très différemment avec cette femme, les gens porteraient le même regard. Après il y a une partie des gens, selon leur éducation et leurs influences, qui partiront sur des préjugés raciaux et d’autres qui partiront sur des préjugés de différence sans forcément tomber dans le racialisme.
    Mais notre société actuel dont nos élites sont à la tête et pour le coup racialiste "eux", utilise une stratégie d’influence sur "la bienpensance" plutôt que partir sur une stratégie de ce qu’ils pensent réellement.
    Faire croire que vous êtes un bon samaritain alors que vous n’en pensez pas moins c’est la meilleur stratégie pour se faire passer pour ce que l’on n’est pas aux yeux des masses je pense.


  • Excellente archive ! On voit à quel point le politiquement correct a gagné les esprits, les gens exprimaient sans la moindre haine leur réserve à propos du métissage forcé. La femme, à partir de 11’14’’, qui s’exprime sur la communauté organisée, serait sans doute jetée au trou aujourd’hui....


  • 1961. En plein contexte de la guerre d’Algérie et des attentats en France et en Algérie.


  • #2421054

    La réponse est dans la question et sans aucune hésitation : nous le sommes !



  • demandons à un maghrébin, un chinois, un japonais s’ils seraient d’accord que leurs filles épousent un africain, je sais déjà que la réponse serait bien plus catégorique contre cette union, les français même en 1960 étaient moins catégorique !!! le Français est loin très loin d’être raciste, si vous ne voulez pas faire corps avec nos us et coutumes là les choses se compliquent et c’est normal.


     

    • #2421436

      ..."le Français est loin très loin d’être raciste, "



      C’est pourquoi votre pays est dans une merde profonde, idiot ! La France, pays de lâches !

      Il n y a rien de malsain d’être raciste dans ton pays, chez toi, dans ta patrie,
      et personne, je dis personne n’a le droit de te juger toi et tes opinions patriotiques et raciales concernant les non-Français et les non-Blancs installés par force dans ton pays.

      Je le répète, tu es chez toi, t’a tous les droits de penser et d’agir comme bon te semble, pauvre lâche !
      Quelle est la situation aujourd’hui ? :

      L’Afrique aux Africains, le Maghreb aux Maghrébins, la Chine aux Chinois, l’Inde aux Indiens, le Mexique aux Mexicains, et……. l’Europe à tout le monde !
      (c’est n’est pas mieux aux USA et le Canada, pays Blancs par excellence )

      Quelle doit être la situation juste, saine et normale ? :

      Les Africains en Afrique, les Maghrébins au Maghreb, les Chinois en Chine, les Indiens en Inde… …… et les Européens en Europe !
      Partout où le Blanc construit dans son propre pays,les autres races détruisent nos efforts et nos systèmes sociales ! Cela doit cesser ! REMIGRATION !!!


    • #2421590

      Je suis d’accord avec toi yougoslave sur le sens de ton message, le problème est qu’en république on a pas le droit de le penser et de le dire.
      Quand il me restera un morceau de pain j’aurai tendance a le donner a ma famille plutôt qu’au voisin, ce ne sera pourtant pas raciste, mais humain.
      Le racisme n’est pas le problème, c’est son utilisation qui l’est. Si on sait qu’une personne ne nous aime pas, on va pas la voir.
      Les étrangers qui débarquent sont souvent manipulés et victimes elle aussi.


    • @le yougoslave

      si tu es effectivement yougoslave ou d’origine yougoslave, objectivement tu n’es pas un Français de souche et es par suite de même que les autres promis à remigrer.


  • On devient "racistes" à cause des guerres et des histoires personnelles. Sinon c’est juste vouloir s’intégrer au milieu ambiant , avec les blancs on est blanc et avec les noirs on préfèrent être noirs. Par contre je trouve que le journaliste oriente un peu les réponses ; blanc c’est propre, alors noirs c’est sale, c’est un peu gros quand même.
    C’est le début de la fin de la liberté de parler...et de penser surtout.


  • #2421093

    Encore une fois le chinois démontre son intelligence.


  • #2421095

    et des castes dans certains pays avec des gens de même couleur , vous en pensez quoi - pourtant en 2020 , ça existe toujours !!!
    et la grande partie des Gjaunes qui sont chez eux et qui sont emmerdés , maintenant , par des minables qui ne sont français que par un bout de papier et souvent à double Nationalité , vous en pensez quoi ?


  • Un régal ce reportage, contraste affolant entre aujourd’hui et avant..
    On remarque que la liberté d’expression a disparu de nos jours, je trouve bien plus agréable l’innocence des personnes dans ce documentaire que ceux de notre époque ou les mentalités/pensées sont formatés.

    Perso j’évite de généraliser sur les origines/races mais j’accepte et je comprends autant celui qui va me dire j’aime pas les noirs ou les indiens par exemple que celui qui va me dire j’aime pas les grosses ou les moches, pourtant l’un peut se dire mais pas l’autre..

     

    • Je m’auto rectifie l’un comme l’autre se pense mais ne peuve pas se dire..
      Par contre on aime pas les races on est raciste , on aime pas les grosses peu etre grossophobe mais si j’aime pas les gens moches, laid ou bete je ne sais si on a trouvé un mot.. Je m’arrete la avant d’être accusé d’antisémite..


  • les Français sont-ils racistes et antisémites ?
    je ne le pense pas sauf si ces derniers nous prennent pour des cons et veulent prendre notre place comme ça se fait depuis un moment avec des vauriens qui ne sont même pas français ou certains français corrompus par le pouvoir et l’argent qui tolèrent ça - en ce moment ( en suivant les réseaux sociaux ) , ils deviennent de plus en plus antisémites , on se demande bien pourquoi ?

     

    • #2421614

      Attention aux généralités et a l’embrouille antisémite, le pouvoir sioniste est a dénoncer, même si c’est tentant ne généralisons pas avec tous les juifs, le mot antisémite a été créé pour cela.. Evitons ce piége.

      Rappel : antisémite = n’aime pas les juifs , je m’en fou le souci c’est que c’est interdit donc je pense qu’il ne faut pas tomber dans l’amalgame et mélanger antisémite et antisioniste.


  • Si nous étions racistes ou antisémites, nous aurions pas les premières communautés africaines, maghrébines, asiatiques et juives de toute l’Europe. Simple bon sens.

     

    • #2421343

      En effet,nous ne sommes pas racistes dans notre majorité,mais je n’ai pas envie "que Colombey-les -Deux-Eglises devienne un jour Colombey-les deux Mosquées",ce qui change tout dans l’appréciation des choses ;et puis a-t-on demandé au peuple s’il voulait cette immigration ?Les réponses ne différeraient pas de celles des années 60,mais seraient bien plus radicales aujourd’hui.
      Pour bien le connaître ce monde quelque peu différent,je puis vous assurer que ,mis à part 15%,c’est zéro de confiance.
      Le fondement d’une civilisation demeure sa culture,son histoire,sa philosophie,sa religion.


  • #2421141

    Que du bon sens en somme. Les noirs chez eux pensent exactement pareil vis à vis des blancs ou des jaunes... Ce qui n’empêche nullement les rapports cordiaux. Pour contrebalancer un peu ce documentaire à charge : mon père, né dans les années 50 dans une famille paysane très traditionnelle du Sud-Est de la France, à l’eccart de la ville et des médias, invitait chez lui un ami noir, ce qui était rare à l’époque, et ce dernier a toujours été traité exactement comme les autres, sans aucune arrière pensée.


  • #2421150

    Les francais sont ils racistes ??
    Moi ça dépend, par exemple j’espère voir des africains si je voyage en Afrique mais je déteste l’équipe de France composé d’africain, j’aime la bimbo brésilienne mais pas le tatouer mexicain, dites moi je suis raciste ou pas ? Et si le suédois me dérange moin que le chinois je suis quoi européiste ou coloriste ?? Plus grave si j’aime pas attali j’espère que je ne suis pas raciste non antisémite ?!

    Comme bcp j’ai beaucoup d’amis de tout horizon et je ne me ressens pas du tout raciste malgré mes goûts et mes couleurs préférés.. Avec un peu de bon sens pas besoin d’être raciste pour comprendre que l’immigration est un désastre pour la France et les français..


  • #2421153
    le 29/03/2020 par toto la ciboulette
    1961 : les Français sont-ils racistes (et antisémites) ?

    C’est toujours les blancs que l’on doit éduquer, le résultat 60 ans après de ce bourrage de crâne c’est que c’est toujours le blanc le raciste.

    Où sont les reportages de chances pour la France que l’on pourrait intérroger dans le même sens, qui eux ne se définissent pas comme racistes et pourtant qui se comportent en racistes.

    C’est toujours à sens unique, c’est insupportable, surtout quand on voit certain rappeur qui pour faire le buzz en rajoute une couche dans la haine pure du blanc, une haine "Crystalline" comme dirait Dieudo.

    C’est marrant la diversité ne se retrouve pas dans les spots de la RATP, dans les spots dénoncant la fraude ni dans ceux dénoncant la violence, de toutes façons c’est le vivre ensemble obligatoire à base de Padamalgam 500, mais pas le mourir ensemble comme au Bataclan.

    En définitive, le raciste est celui qui se sent de la race supérieure, le reste ce sont des préjugés et là toute l’humanité en a pour tout étranger, certains plus que d’autres ......


  • #2421154

    C’est Amanda Lear.... Avant transformation, la vignette ????


  • #2421155

    Les français sont ils racistes et antisémites ?

    Autant que les autres nationalités.


  • #2421183

    A 4"15, la phrase qui tue. Le commentateur précise noir, arabe, jaune et...juif.
    Impossible aujourd’hui. Le lawcost est passé par là.


  • #2421308

    Vous avez très bien choisi la miniature de l’article. En plus de son sourire contagieux il a tout dit :)


  • Pourquoi systématiquement mettre une blonde avec un noir....jamais une noire avec un blond, jamais une arabe avec un noir...encore moins une arabe avec un blanc, et je ne parle même pas des asiatiques généralement absents de ce genre de reportage ou des publicites


  • Super de pouvoir constater les changements après soixante années de bourrage de crâne d’idéologie mondialiste. Et ce qui est intéressant, à partir de 17 mn, c’est les enfants qui veulent rester blancs sauf s’ ils habitaient en Afrique, ils voudraient être noirs pour être comme tout le monde !! Le mimétisme, le besoin inconscient d’appartenir à un groupe.... et donc ne pas être rejeté, sûrement par instinct de survie !!
    Par contre, au sujet des juifs, je suis sceptique car comment reconnaître un juif si il n’a pas une kippa ? Si il est séfarade on le prendra pour un arabe, si il est ashkénaze on le prendra pour un européen, si c’est un juif de Pékin on le prendra pour un asiat’, et si il est felasha on le prendra pour un africain. Donc je ne vois pas commun un juif peut subir du racisme s’il n’a pas un signe vestimentaire en lien avec sa religion, et c’est du coup cette dernière qui est visée, non ? Je ne nie pas qu’un racisme à l’égard des juifs existe, mais ils sont 1000 fois moins touchés que les africains, arabes ou asiatiques dans le monde réel car c’est un racisme plus d’ordre idéologique (genre "j’aime pas les juifs car ils sont riches"), alors que les autres c’est plutôt lié à la couleur de peau, non ??


  • Ce débat est déjà cloisonné d’avance par les termes choisis, qui non seulement criminalisent les innocents (car ce ne sont pas les français qui ont pour objectif de détruire tout un peuple...) et qui en plus ne permettent pas la réflexion de fond.

    Il ne faut plus parler de réactions comportementales individuelles, c’est par là qu’ils nous tiennent, mais de filiation et de génération.

    Avant l’immigration massive comme stratégie politique destructice de l’Europe, le peuple français était un peuple homogène, lié à ses ancêtres, avec un patrimoine historique, terrestre, culturel mais aussi biologique qui se transmettait.

    La famille, dans sa continuité, s’inscrit dans le temps par l’Histoire d’un pays et par les générations, ainsi que dans l’espace par l’occupation d’un territoire, et forme un peuple déterminé, qui se distingue par des caractéristiques propres des autres peuples, voilà de quoi il faut parler.

    Si on parle avec leurs mots, on accepte de porter les ornières intellectuelles qu’ils veulent nous faire porter, et on accepte de se retrouver jugés à leur place, alors que ce sont eux qui doivent être jugés pour leur oeuvre criminelle à notre égard.

    Maintenant, relions nous à nos ancêtres, car seul ce lien de filiation nous permettra de reprendre conscience de ce que nous devons à nos descendants : un avenir, une terre, un héritage.
    Et ceci permet aussi d’identifier réellement le coupable et son crime : qui souhaite retirer leur terre et leur avenir à nos enfants ?
    C’est un crime odieux et abjecte, arrêtons donc de nous laisser jugés à la place des assassins !


  • Raciste veut dire " qui donne préférence à a race " , du moins trouvait-on cette définition dans les anciens dictionnaires ! Alors, je suis raciste et pourtant en tant que blanche bien blanche, j’ai toujours préféré les Indiens aux yankees pourris qui les ont exterminés .. Ceci dit, chacun a le droit de vivre comme il le veut ....chez lui


  • Pour compléter mon précédent message, je viens d""hériter "" de voisins réunionnais , noirs comme du charbon .. Les rapports sont corrects, mais j’ai dû mettre les holas quant à leur façon de vivre, bruyante et sans-gêne . Leur ayant dit, ils m’ont répondu qu’ils comptaient bien vivre comme dans .. leur pays ! Mais, leur dis-je , vous êtes français ? "Bah oui, répondent-ils, mais c’est parce qu’on ne peut pas faire autrement , vous "les blancs" vous ne savez pas vivre .. et si on pouvait être indépendants de vous, on retournerait direct dans notre pays " ... Voili Voilà


  • « Si votre sœur parlait d’épouser un portugais, que diriez-vous ?
    - Beng écoutez laissez moi twanquille, je ne peux faiwe aucune déclawation à l’heuwe actuelle. »

    Coluche, Le CRS arabe. (1974)

    À cette question, comme celle de l’antisémitisme ou du même genre sur l’aspect confessionnel, je réponds : « Oui, mais que je ne suis pas pratiquant ».
    En fait, l’homme est ainsi fait que, sans connaître, il a le plus grand mal à interagir avec ceux qui ne sont pas ses semblables. C’est ainsi que les robots aspirateurs, de maison ou de piscine ne ressemblent à rien d’autre que ce qui leur est fonctionnel, tandis que ceux qui doivent interagir avec l’être humain tentent de leur ressembler.
    Il en est ainsi des personnage 3D ou dessinés répondant à de doux prénoms qui nous « parlent » en ce qui concerne de nombreuses pages de FAQ sur Internet.
    C’est dans la nature primaire de l’homme et qui répond à l’adage : « Qui se ressemble, s’assemble ». Ce n’est pas un préjugé, mais l’instinct de préservation qui relève au préalable de l’innéité.
    Plus loin, c’est aussi pour cela que les femmes préfèrent le plus souvent être entre elles, comme les bonshommes. On observe cela chez les petits, qui sont pourtant des groupes mixtes et ceci, sans rien leur dire.
    Cependant, ceux qui ont vécu dans des cours d’école métissées ont moins ce réflexe-là, sauf s’ils ont subi une quelconque discrimination.

    Alors bien sûr que cela me pose un problème que mon poisson rouge fraye avec une carpe Koï... Pour autant, je m’éclate avec le caviar iranien ou russe. Comme quoi...


  • La couleur des races a fait son histoire depuis, comment dire c’est un peu s’arracher le coeur de sa terre que de vouloir le greffer sur une autre quant au porte greffe c’est vouloir ralentir sa croissance,le fruit n’aura pas la chaire de ses origines mais au delà de ça c’est une souffrance stérile qui déracine une volonté divine, seul l’amour peut faire supporter la transplantation et devient une richesse et non un appauvrissement.


  • #2422165

    En tout cas on a retrouvé le troisième frangin Bogdanov, alors on dit merci au service illustration d’ER.


  • #2422623

    On voit bien que le mot « raciste » est un piège sémantique. On a ici des gens qui expriment avec honnêteté un sentiment naturel : ils préfèrent fréquenter et être entourés de gens de même « race », c’est tout. Selon la théorie de la « ressemblance génétique » (Genetic Similarity Theory) de Rushton, fondée sur des recherches expérimentales, une personne éprouve d’autant plus d’empathie pour une autre personne qu’elle est proche de lui génétiquement (tous autres facteurs égaux par ailleurs). Cela s’observe même chez les nourrissons. Il s’agit d’une donnée anthropologique universelle, une loi naturelle. Par conséquent, le droit à la préférence raciale fait partie du droit naturel, quoi qu’en dise le droit positif. Cette loi de la préférence génétique (j’aime mieux mes enfants que mes neveux, etc.) est la loi fondamentale de toute société organique (et en parlant de vision organique de la société, on pense à Proudhon). C’est une loi générale, qui n’interdit pas les exceptions (c’est dans l’exception que l’homme est le plus intéressant). Mais culpabiliser les blancs (et uniquement les blancs) pour ce sentiment naturel, jusqu’à leur faire haïr leur propre race, voilà la pire des aliénations.


  • ce qui me marque outre le fait qu’on a fais du chemin quand même (certains propos même pour le fervent patriote que je suis sont inecoutable en 2020) c’est la qualité d’élocution des gens, y compris les arabes et les noirs s’exprime dans un français parfais on est loin des zyva et des wesh wesh les arabo/africains devraient écouter leur ainés et se rendre compte de la misére intellectuel et la régression dans laquelle les ont plongés 50 ans d’antiracisme gauchiste qui les assignent au rap, au foot et a l’islam en leurs interdisant toute assimilation a la culture française.


Commentaires suivants