Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

1970 : être clochard à Paris

Un sujet de l’émission Rond point diffusé sur l’ORTF le 5 décembre 1970.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2365575
    le 16/01/2020 par Karim
    1970 : être clochard à Paris

    La France c’était mieux avant, la police n’avait pas de LBD.


  • #2365589
    le 16/01/2020 par Palm Beach Post : "Cult !"
    1970 : être clochard à Paris

    ça déchire le coeur

    enfin..
    le peu qu’il en reste..

     

  • #2365596
    le 16/01/2020 par Palm Beach Post : "Cult !"
    1970 : être clochard à Paris

    Que ta volonté soit faite,
    sur la terre comme au Ciel


  • #2365666
    le 16/01/2020 par abcd
    1970 : être clochard à Paris

    Oui, la seule grande différence c’est que de nos jours, on peut être SDF en travaillant... c’est voir la progression sociale de notre pays.
    Dans ce reportage, nous voyons ces malheureux qui pour la plupart, acceptent leur sort avec une certaine fatalité. On voit l’alcool couler à flot et, comme le dit le commissaire, une bonne majorité d’entre eux se retrouvent dans cette situation suite à cette dépendance.
    Hier soir, j’ai regardé un reportage sur justement des travailleurs se retrouvant SDF sur la 23 (oui je regarde encore la télé et malgré tout, on arrive à voir encore des choses intéressantes...). Constat : travailleurs à grande majorité "de souche", et pas de problème d’alcoolisme. J’ai presque envie de dire, la situation est d’autant plus dramatique de nos jours qu’à l’époque du reportage ici présent...

    La grande différence en revanche, c’est que je reste toujours relativement impressionner par l’éloquence des gens de l’époque. Bien que pour les SDF la voix reste étouffée par le froid et l’alcool, on ne peut pas dire qu’ils cherchent leurs mots. Dieu est cité plusieurs fois, même par le commissaire qui d’ailleurs, en costume, présente bien mieux, non seulement par la tournure de ses phrases mais aussi par sa prestance, que les blaireaux d’aujourd’hui.
    Une époque ou la France était la France, pas plus riche, mais certainement plus confiante. Et surtout, ou ses racines étaient encore bien présentes dans l’âme et le cœur des gens.

     

    • #2365748
      le 16/01/2020 par Ted
      1970 : être clochard à Paris

      En gros, les commissaires (et pareil pour les préfets et cadres dirigeants d’entreprise) de 2020 ont tout juste un niveau d’éloquence et d’élégance équivalent à celui des SDF de 1970. C’est dire l’effondrement.


    • #2365866
      le 16/01/2020 par abcd
      1970 : être clochard à Paris

      @Ted, vous allez peut être un peu loin là, ce n’est pas ce que j’ai dit non plus ^^ !
      Je trouve juste que, malgré le côté rustre de ces sdf, leur français reste correct et en plus ils gardent un certain esprit de foi en évoquant à plusieurs reprises Dieu. Pareil pour le commissaire, ce côté vieille école avec costume cravate inspire le respect. On sait qu’il s’agit d’un commissaire, à l’ancienne. Une autre époque.


    • #2365959
      le 17/01/2020 par Pitchou
      1970 : être clochard à Paris

      @abcd
      Désolé de gâcher votre tableau idyllique, c’était déjà la société républicaine de consommation forcenée ou l’on ne pouvait pas être cabossé par la vie et se retrouver à mendier. Non, fallait déjà faire place net, le pauvre peu importe à quel degré il l’est et le comment il en est arrivé à ce grade si bas, fallait nettoyer pour donner une impression de réussite collective et de propreté dans tous les sens du terme. Interdit la mendicité, or le mendiant est reconnu par les religions, mais sous la république démocratique laïque, il n’existe plus c’est le représentant externe de l’ancien régime français régi par le christianisme et donc la charité pour le coup est devenue un délit, clochard ou simple mendiant.


    • #2366116
      le 17/01/2020 par Decee
      1970 : être clochard à Paris

      A propos de racines (et de culture au sens large), on remarque que ces "clochards", hommes ou femmes connaissent des chansons, qu’en est-il aujourd’hui, quel SDF est capable de chanter ? (ou pas SDF au demeurant)


    • #2366117
      le 17/01/2020 par abcd
      1970 : être clochard à Paris

      @Pitchou
      2020 est le retour du vouvoiement entre nous deux ?
      Je signal tout de même que je ne dresse absolument pas un tableau idyllique de cette société, je remarque juste qu’à l’époque, malgré le fort encrage de la République, les français restaient encore un peu chrétiens. Qui de nos jours s’en remet à Dieu pour évoquer sa situation ?
      C’était juste une simple remarque.

      Je constate aussi qu’aujourd’hui, on peut être sdf en travaillant, cause de la dégradation sociale.
      Je suis inquiet, je vois que j’ai décidément bien du mal à me faire comprendre.


    • #2366146
      le 17/01/2020 par Pitchou
      1970 : être clochard à Paris

      @abcd
      Méa culpa, ce vouvoiement incongrue, tu me le pardonneras je l’espère , je reste poli et courtois....
      Je suis aussi inquiet sur la marche des choses, cette financiarisation et ces progrès sociétaux toujours mis en avant coute que coute à outrance magnifiés vers une transformation de nos sociétés à s’adapter soi disant aux besoin de notre époque, contre la volonté des gens... a de quoi soulever de sérieuses questions dans un tas de domaines impactant nos vies...Des spécialistes sur ce site en parlent mieux que moi.
      En tout cas, je suis content de t’avoir retrouver dans cet océan de gens censés de ce site béni ;-)


    • #2366199
      le 17/01/2020 par abcd
      1970 : être clochard à Paris

      @Pitchou, plaisir partagé !

      Oui en effet, il y a de quoi être inquiet de nos jours à voir de plus en plus de travailleurs pauvres, certains vivant même dans leur voiture ou carrément sous un pont...
      Le progressisme... Le seul choix politique acceptable nous dit-on... dramatique !


    • #2366301
      le 17/01/2020 par abcd
      1970 : être clochard à Paris

      @Decee

      Très bonne remarque ! Il est vrai que le chant ne fait plus partit de notre quotidien. Comme si on avait couper le sifflet aux français !
      J’ai eu l’occasion de chanter dans les stades de foot, mais peut on parler dans ce cas de "chant" ^^ ?!
      Non, malheureusement, les français ne chantent même plus la vie, comme leurs anciens le faisait.
      J’ai des souvenirs d’enfance de ces grandes tablées familiale où les chants partaient à un moment donné (peu être dû au vin d’ailleurs ^^) ! Aujourd’hui, il n’y a plus ces grandes tables, les grands pères ou les grands oncles sont tous morts, et les chants avec eux...


  • #2365673
    le 16/01/2020 par SMIV
    1970 : être clochard à Paris

    Avec la vague de chômage qui devrait arriver avec l’ajout plus important des robots, le système satanique sera sûrement tenter de ne pas garder ses clochards et d’épurer avec une guerre démarrant au moyen Orient.

     

    • #2365789
      le 16/01/2020 par kantor
      1970 : être clochard à Paris

      Trop voyant la guerre...non, une mauvaise hygiène de vie, mauvaise alimentations, absence de soins, manque de sommeil, abrutissement de masse avec leur merdia, peu d’activité physique, le revenu minimum est nous avons un truc qui s’appelle la mort lente...


  • #2365698
    le 16/01/2020 par petithous
    1970 : être clochard à Paris

    Que c’est beau, c’est beau la viiiiiiiiiie .


  • #2365750
    le 16/01/2020 par fanch
    1970 : être clochard à Paris

    Le PRIVILEGE BLANC dans toute sa splendeur !

     

    • #2365863
      le 16/01/2020 par Encyclique à une jambe Unam Guibollus
      1970 : être clochard à Paris

      @fanch
      Avec le suicide des agriculteurs


    • #2365927
      le 16/01/2020 par Rachid
      1970 : être clochard à Paris

      leur connerie de privilege blanc j’y ai jamais cru, j’ai 46 ans et en banlieue on etait tous pareil, au turbin si tu veux grailler...

      ca nous vient d’amerique le privilege blanc car chez eux y avait des lois raciales jusque dans les annees 60/70

      chez nous le blanc pauvre c’est un negro comme les autres...


  • #2365848
    le 16/01/2020 par Roublon
    1970 : être clochard à Paris

    Petit je voyais une clocharde avinėe, assise sur des sacs poubelle toute l’année dehors.
    Quand elle est morte, la police a ouvert et retrouvé des milliers de billets dans les sacs.
    La pauvre était siffonée mais richissime.
    Paix à son âme, comme quoi l’argent...


  • #2365858
    le 16/01/2020 par La haine par ruissellement en traversant la rue
    1970 : être clochard à Paris

    1970 je naissais ,la rue, les foyers, je l’ai connu, durant ma jeunesse, aujourd’hui, je suis père de famille.
    Et j’ai l’impression de régresser niveau travail, salaire, socialement ...
    Putain de société de merde
    Normalement dans la vie on s’élève

     

    • #2366002
      le 17/01/2020 par Snake Plissken
      1970 : être clochard à Paris

      Ben non les "trente glorieuses c’est fini mon vieux,faudra arracher ta survie et celle des tiens avec tes dents ou alors accepter l’euthanasie "progressiste" que l’oligarchie nous réserve à plus ou moins long terme,à force de vouloir refuser de se battre on finit massacrés !!!!


    • #2366094
      le 17/01/2020 par On arrache que dalle sans dent
      1970 : être clochard à Paris

      Ça s’appelle le progrès
      Et pour une fois on est dans le peloton de tête


  • #2365915
    le 16/01/2020 par Max_du_Vexin
    1970 : être clochard à Paris

    La voix off au début on dirait Manuel Valls qui parle ahaha


  • #2365916
    le 16/01/2020 par kribe
    1970 : être clochard à Paris

    À lire le livre de Patrick Declerck "Les naufragés" (Terre humaine), une immersion dans le monde de nos modernes clochards, ces "survivalistes" de nos enfers urbains..

     

    • #2366003
      le 17/01/2020 par Snake Plissken
      1970 : être clochard à Paris

      J’ai lu son bouquin il y a dix ans,son problème c’est qu’il ne parle que de cas les plus désespérés car un tiers des clodos finissent quand même par s’en sortir (enfin ça c’était avant et c’est de plus en plus dur maintenant).
      Le vrai problème en France c’est les loyers sont bien trop chers car la spéculation immobilière est encouragée en sous-main par l’oligarchie et que quand tu tombes socialement chez "les Blancs" peu de personnes te donnent la main,car souvent tes amis et même parfois ta famille te tournent le dos au lieu de t’aider à remonter la pente,un mal bien français même si certaines régions (celles qui sont restés catholiques) sont moins pires que d’autres...


  • #2365964
    le 17/01/2020 par Babybel
    1970 : être clochard à Paris

    Même les clochards étaient mieux avant !
    (d’ailleurs on est passé de clochard à SDF, tout est dit)

     

  • #2366001
    le 17/01/2020 par Snake Plissken
    1970 : être clochard à Paris

    Ces gens dans les années 70 étaient (beaucoup) plus libres que nous !!!
    L’embourgeoisement c’est la mort mentale et spirituelle assurée,je me demande si la déchéance physique et sociale ne sont pas finamement plus nobles que cette hypocrisie sociale et sociétale et tous ces moutons formatés par le système !!
    Les bourgeois feront de belles charognes permettant au vers de festoyer,fussent-ils enterrés dans des mausolées...
    Comme disait ma grand-mère :"la terre est basse" et tous ces gens qui suivent comme des zombies le système me dégoûtent profondément...


  • #2366036
    le 17/01/2020 par Le Marquis
    1970 : être clochard à Paris
  • #2366055
    le 17/01/2020 par Olivier_8
    1970 : être clochard à Paris

    La laideur miroir de la laideur bourgeoise ...


  • #2366103
    le 17/01/2020 par AXE
    1970 : être clochard à Paris

    dans les années 70 les cloches buvaient uniquement du pinard et même après 80 et 90 maintenant ils tournent tous à la bière * 8.6 * une des moins chers et la plus forte


  • #2366149
    le 17/01/2020 par Slav
    1970 : être clochard à Paris

    Une majorité d’hommes blancs hétérosexuels chez les clodos...mais pour une fois ça ne dérange personne et surtout pas les féministes et les gauchiasses.


  • #2366155
    le 17/01/2020 par paco
    1970 : être clochard à Paris

    Bonjour à tous,
    Ce que l’on peut voir dans ce reportage, qui maintenant appartient à l’histoire, c’est le niveau de maîtrise de la langue française et de son expression orale qui sont remarquables ! La petite dame clocharde raflée par les SS s’exprime dans un français très correct au regard de sa condition sociale (la plus basse dans la norme sociétale). Je ne peux m’empêcher de faire le rapprochement avec les gens du 21° siècle qui, pour certains, malgré leur bac + 5 s’expriment en français piteusement...

    Avec ce reportage ces personnes méprisées par les "Hitler" de la préfecture de police sont entrées dans "l’histoire audiovisuelle" en nous laissant
    leur vision de la société et leur mal être de l’époque.

    Aujourd’hui on a créé des clochards "distingués" en leur donnant le RSA, un logement social et des bons alimentaires....
    Quand l’humanité abolira le système capitaliste et sa société mercantile, elle aura réglé 99% des problèmes sur cette Terre.
    Si les personnes travaillaient ne serait-ce que 3h par jour pour le bien de l’humanité, cette planète deviendrait un jardin d’Eden...


  • #2366996
    le 18/01/2020 par Lilirose
    1970 : être clochard à Paris

    La plupart du temps.. et je l’écris droite dans les bottes : Ce sont les femmes qui sont responsables de la chute tragique des Hommes.


Commentaires suivants