Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’OTAN au secours de Taïwan

Dans le contexte de l’extension de l’OTAN à la région indo-pacifique [1], l’Organisation considère l’opposition politique à Hong Kong comme une opportunité et la présidente taïwanaise, Tsai Ing-wen, comme une alliée de choix.

 

En 1989, les États-Unis, la France et le Royaume-Uni avaient soutenu une tentative de coup d’État de Zhao Ziyang [2]. Sur la place Tian’anmen, le célèbre agent de l’OTAN Gene Sharp dirigeait les opérations qui tournèrent à l’affrontement et au massacre [3]. Réagissant à cet échec, ces trois puissances exfiltrèrent environ 400 disciples de Zhao Ziyang vers Hong Kong qui était alors une colonie britannique, ce fut l’opération « Yellow Bird » [4]. Identiquement, les manifestations puis les émeutes qui viennent de secouer Hong Kong devenue chinois ont été organisées par l’ancien réseau de Yellow Bird. Là aussi, vu l’échec, les trois puissances ont commencé à exfiltrer les meneurs vers Taïwan.

La présidente taïwanaise, Tsai Ing-wen, – réélue le 11 janvier 2020 pour un second mandat – souhaite dénoncer le compromis de 1992 (« un pays, mais deux systèmes ») et proclamer l’indépendance de son pays par rapport à la Chine continentale. Elle a déclaré une « guerre de l’information » et a fait adopter l’année dernière une loi pénalisant les personnes relayant des fakes news d’origine chinoise. Elle considère les troubles à Hong Kong comme une justification de sa position et accorde donc l’asile aux meneurs en fuite.

L’ancien secrétaire général de l’OTAN Anders Fogh Rasmussen [5] considère qu’après les États-Unis en 2016 et la France en 2017 face aux fakes news russes, Taïwan sera le prochain pays touché par les fake news chinoises. C’est donc sur ce front extrême-oriental qu’il faut défendre la démocratie face à l’autoritarisme.

L’Allemagne et la France sont déjà disposées à soutenir militairement Taïwan face à la Chine.

 

Notes

[1] « L’OTAN souhaite devenir l’Alliance atlantico-pacifique », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 10 décembre 2019.

[2] « Tienanmen, 20 ans après », par Domenico Losurdo, Traduction Marie-Ange Patrizio, Réseau Voltaire, 9 juin 2009.

[3] « L’Albert Einstein Institution : la non-violence version CIA », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 4 juin 2007.

[4] Opération Yellow Bird, Sophie Lepault, Film de 62 minutes, Illégitime Défense.

[5] « Taiwan – nächste Frontlinie im Kampf gegen Chinas Machtgelüste », Anders Fogh Rasmussen, Die Welt, Januar 8, 2020.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2365672
    le 16/01/2020 par Marco Polo
    L’OTAN au secours de Taïwan

    la révolte des Boxers reste dans toutes les mémoires
    des pays colonisateurs et esclavagistes
    de l’Empire Britannique, Etats-Uniens et de la RF Maçonnique !
    trafic et commerce d’opium des narcotrafiquants et des barons de la drogue
    de ces mêmes puissances pour avilir et corrompre l’identité
    et le Nationalisme Chinois terrorisées déjà à l’époque à l’idée
    que la Chine ne se réveille pour faire trembler le monde
    (des affairistes capitalistes mondialistes)


  • #2365708
    le 16/01/2020 par Lamax
    L’OTAN au secours de Taïwan

    La France se battrait contre la Chine ? AH AH AH AH AH AH Vous avez illuminé ma soirée d’un grand rire.

     

    • #2365831
      le 16/01/2020 par VORONINE
      L’OTAN au secours de Taïwan

      La France....peut etre, n’oublions pas que les français ont la réputation de faire la guerre pour le roi de Prusse, toute leur histoire est pleine de ces aventures douteuses, et puis….c’est le pays des doigts de l’homme .En revanche, je vois mal d’autres pays européens se lancer contre l’armée chinoise pour complaire aux bridés taiwanais : l’Allemagne ?...L’Italie ?...La Grece ? La raison veut que cet ilot rejoigne la mère pâtrie .


    • #2366709
      le 17/01/2020 par anonyme
      L’OTAN au secours de Taïwan

      cet ilôt (grand comme la Belgique quand-même, allez dire aux belges qu’ils ne sont qu’un ilôt, vous allez vous faire recevoir !) ne fut colonisé par les chinois qu’à partir du XVIIè siècle, après l’avoir été des portugais et des hollandais. Là aussi les indigènes ont été refoulés comme en Amérique du Nord. Alors"la mère patrie".
      La Chine n’a pas toujours été unifiée, relisez son histoire, elle a à plusieurs époques été divisée en plusieurs royaumes.
      Si les chinois de Taiwan capitaliste mais démocratique ne se sentent pas d’obéir aux pékinois capitalistes (la chine cotinentale n’est plus communiste en fait !) et totalitaires, c’est leur droit non ?


  • #2366027
    le 17/01/2020 par L’articulation du mensonge et de la supercherie
    L’OTAN au secours de Taïwan

    Gene Sharp un enculé de première, qui soi-disant prône la non-violence et qui est derrière l’origine, l’étymologie et le concept de révolution non violente ou colorées
    Il fout le bordel un peu partout dans le monde pour les USA ,entre-autre avec le mouvement Otpor, en serbe cyrillique Отпор déclenchant les Balkans, il inspire aussi les revolutions arabes (printemps arabes ) on le prénomme le faiseur de coups d’état à « visage démocratique »
    Il écrit plusieurs livres sur cela, que l’on retrouve dans les mains des groupes d’insurrection (contrôlés ) comme De la dictature à la démocratie
    Une vraie pute d’agent oligarque a la solde de l’OTAN
    Des horreurs, du sang, des massacres,des charniers sur son âme
    Qu’ils pourrissent en enfer, lui et l’OTAN


  • #2366033
    le 17/01/2020 par un expatrié vivant à Taïwan
    L’OTAN au secours de Taïwan

    Le gouvernement de la république populaire de Chine est un régime orwellien extrêmement dangereux qui serait prêt à tuer les 23 millions de taïwanais pour éviter que Taïwan ne devienne indépendant. Et en disant cela je ne défend absolument pas le gouvernement de Taïwan ni l’empire américain mais j’énonce un simple fait. Je vis à Taïwan depuis 7 ans et je peux vous dire que ce ’’pays’’ n’a rien à voir avec la République populaire de Chine. Les gens ne se sentent pas chinois, sauf les gens qui font du business avec la Chine, et les taïwanais ne vivent pas comme les chinois. Une grande partie de la population n’utilise même pas le chinois pour communiquer mais le taïwanais, le hakka ou les langues aborigènes. Les taïwanais veulent être indépendants et de fait, Taïwan n’a jamais appartenu à la république populaire de Chine.
    Le gouvernement chinois est simplement puéril : ’’Taïwan, c’est à moi, c’est pas un pays, je veux pas...’’ Bon je trolle un peu là...
    Taïwan est de facto indépendant depuis 1949, a un gouvernement, une monnaie, un passeport, et une population qui s’est récemment exprimée en faveur de l’indépendance en rejetant Han Kuo Yu, candidat créé et envoyé par le PCC pour contrer la présidente indépendantiste Tsai Ying Wen. Malgré cet échec, la Chine n’abonnera jamais Taïwan. Il faut dire qu’elle revendiquerait le monde entier si elle le pouvait...

    N’oubliez pas que selon la Chine, le plateau continental chinois, c’est tout le continent Eursasiatique, donc un jour, Xi Jinping revendiquera l’Europe comme un territoire à l’ouest du plateau continental chinois qui a historiquement appartenu à la Chine à l’époque de Gengis Khan, grand père de l’empereur Kubilai Khan, premier empereur de la dynastie des Yuan.

    Les gens qui fréquentent ce site sont suffisamment éclairés pour comprendre qu’on peut défendre la Chine contre les vélléités impériales américaines mais qu’on peut également la critiquer quand elle veut hypothétiquement faire la guerre à un pays qu’elle revendique mais qui de facto ne lui a jamais appartenu.

    J’ai conscience que ça va à l’encontre des intérêts chinois, donc guerre il y aura. Reste à savoir quelle forme elle prendra...

     

    • #2366059
      le 17/01/2020 par Big Data
      L’OTAN au secours de Taïwan

      Le gouvernement de la république populaire de Chine est un régime orwellien extrêmement dangereux qui serait prêt à tuer les 23 millions de taïwanais pour éviter que Taïwan ne devienne indépendant.



      Mais non, mais non... Aujourd’hui, avec les nouvelles technologies, l’Art de la Dictature, c’est d’exploiter indirectement la populace, puis, de la laisser pourrir sur pieds...


    • #2366159
      le 17/01/2020 par un expatrié vivant à Taïwan
      L’OTAN au secours de Taïwan

      Mais si, mais si... La Chine a prouvé avec Tian An Men, le Falun Gong et les Xinjiang qu’elle n’hésite pas à massacrer des centaines ou des milliers de personnes pour ne pas risquer de compromettre l’unité du pays.
      La Chine a eu une grande influence à Taïwan sur les élections locales de l’année dernière, mais les taïwanais se sont braqués après les événements de HongKong. De plus, la plupart des taïwanais détestent la Chine, il y a de nombreux termes péjoratifs pour décrire les chinois... La Chine avait presque réussi à récupérer Taïwan grâce aux nouvelles technologies, mais la situation a changé et Taïwan se méfie de tout ce qui vient du continent. Il y a même de nouvelles lois pour contrôler les informations qui viennent de Chine.
      Donc pour l’empereur XiJinPing, il n’y a pas beaucoup de solutions, lui qui a promis de récupérer Taïwan avant 2025...


    • #2366218
      le 17/01/2020 par Big Data
      L’OTAN au secours de Taïwan

      Tian An Men, le Falun Gong et les Xinjiang...



      Tien An Men !!! La jeunesse Cohn Bendit, en mode citron bridé en soif de liberty et de Coca-Cola... Ah ah ah...

      Donc, des centaines, peut-être des "milliers" de massacrés (?)

      - OH MY GOD ! SOOO HORRIBLE !

      ... Vas faire de la comptabilité avec l’Uncle Sam en Irak et reviens me parler d’Empereur sanglant Chinois post-68, après ça...


    • #2366280
      le 17/01/2020 par Expatriation vs Exil...
      L’OTAN au secours de Taïwan

      @expatrié vivant à Taïwan

      Il ne suffit pas d’être "expatrié" dans un pays, pour comprendre ses habitants. En fait, c’est même le phénomène opposé qui se produit.

      Les expatriés restent isolés des locaux de par la nature même de leurs "condition d’étrangers",
      ils sont "expatriés" le temps de leurs contrats et socialisent naturellement avec leurs semblables (leurs "communautés respectives" d’expats)

      Les taïwanais sont chinois de race et de culture, tout comme les honky’s qui veulent conserver leurs privilèges financiers exclusifs à HK (petit paradis fiscal fondé par les marchands d’opium de la City avec leurs réseaux locaux...)

      "Chinois" ne signifie pas Mao & son petit livre Rouge (1949-1989...)

      Taïwan n’a jamais appartenu à la République populaire de Chine, tout comme la République populaire de Chine, ne représente absolument pas l’essence (la culture véritable) de la race chinoise. La RPC est une "aberration culturelle forcée" au service du Capital appatride.

      Les chinois de Taïwan sont sous la même influence du Spectacle de le Marchandise que n’importe quel autre Chinois de la diaspora.

      Ils sont chinois de par le sang, les cultes, le language etc, mais ne veulent pas de la politique de Beijing. C’est aussi simple que cela.

      Autre chose, la langue officielle des taïwanais est le -> Mandarin (chinois administratif international)

      Un des dialectes le plus courant est aussi un dialecte chinois (le hokkien) mais avec une petite influence japonaise, dû à l’occupation de ces derniers pendant une cinquantaine d’années (ce qui n’a pratiquement rien changé de leurs cultes taoïstes ancestraux du Mainland et leur mentalité très-très chinoise)

      Le reste, c’est des alliances géo-politiques, du buisness (ou du roman national, pour les plus romantiques des contribuables...)


    • #2366368
      le 17/01/2020 par Mao Zedong maire de Lutèce
      L’OTAN au secours de Taïwan

      c’est sûr que les Taïwanais biberonnés au Coke of americaca et au $$$ of americaca
      ne sont pas des fans du collectivisme pur et dur à la Mao Zedong
      et qu’ils seraient plutôt américanophiles et chinophobes
      au point de renier leur propre langue maternelle qui est le Mandarin pour mieux adopter l’Anglais
      la langue Mondialiste par excellence !
      ainsi que de rejeter en bloc leur spiritualité philosophale originelle qu’est Confucius
      au profit d’un Faux-Dieu matérialiste et vénal qu’est l’oncle Sam !
      en somme Taïwan ne serait il pas en réalité que le 51ème Etat des States of Americaca ???


    • #2366426
      le 17/01/2020 par un expatrié vivant à Taïwan
      L’OTAN au secours de Taïwan

      Je suis d’accord avec les arguments de chacun. Par contre avoir une vision caricaturale des expatriés n’est pas très Charlie... Je parle parfaitement chinois, me débrouille en taïwanais et ne suis pas du tout isolé de la population locale.
      En dehors de ça, je ne remets en cause aucun de vos arguments. Je ne défends pas l’empire. Le fait que Taïwan soit un état américain, j’en ai pleinement conscience.
      Je pense juste que Winnie le président d’à côté n’hésitera pas à utiliser la force pour reprendre Taïwan.
      Et même si Taïwan et la Chine ont une culture commune et que les dialectes de Taïwan viennent de Chine, sauf les dialectes austronésiens, il faut se rendre compte que ces dernières années, les taïwanais ont développé un sentiment national, ils se disent et se sentent taïwanais et non pas chinois. L’élection de la Tsai est une preuve de ce rejet de la Chine, c’est un sentiment profond sur l’île.
      Taïwan reviendra probablement à la Chine, j’en suis convaincu, car la Chine craint la balkanisation de son territoire et Xi refusera de paraître faible.
      Je suis d’accord avec vous tous alors pourquoi caricaturer mes propos ? Je dis juste que la Chine communiste se fout de la vie humaine, et je ne dis pas que les Etats Unis s’en préoccupent plus... Les deux empires sont monstrueux mais ont des stratégies différentes.


    • #2366487
      le 17/01/2020 par Pierre
      L’OTAN au secours de Taïwan

      Merci, pour votre commentaire, et d’avoir étudier l’histoire de Taiwan, ma femme est taïwanais et me rend à Taiwan tous les ans pour voir ma famille, où personne ne parle le mandarin, langue imposée lors de la dictature du KMT. La Chine fait pression sans cesse sur tous les pays occidentaux pour ne pas mentionner Taiwan. Vous ne trouvez pas d’ambassades Taiwanaises mais des bureaux de representation, à chaque fois que Taiwan est mentionné, le nom du pays est toujours accompagné de la mention (R.O.C) republic of China, or cette république n’existe pas, ou bien Province de Chine, ou Taiwan, Chine, ce qui est fort étranger pour un pays indépendant, depuis la fin de la seconde guerre mondiale, et la fin de l’occupation japonaise. Taiwan, n’est pas présent à l’OMC, ne peut pas afficher son drapeau (controversé) aux jeux olympiques et doit s’appeler Chinese Taipei lors de représentations sportives. A savoir aussi que la Chine a fait beaucoup pression sur les compagnies aériennes et aéroport, pour ne pas mentionné Taiwan commence destination mais Taipei. La Chine fait juste pression sur Taiwan, pour accentuer sa "guerre" avec les USA.


    • #2366820
      le 18/01/2020 par Marco Polo
      L’OTAN au secours de Taïwan

      en même temps c’est le dictateur anti-communiste viscéral qu’est le 1er président
      de Formose-Taïwan que fut Tchang Kaï-Chek qui a entretenu cette haine de la Chine
      continentale et de la mère patrie ...
      un traitre qui renie ses racines et crache sur sa race ne peut être que foncièrement mauvais
      pour lui-même et pour les Taïwanais qui sont en réalité des Chinois de corps et d’esprits !


    • #2366879
      le 18/01/2020 par un expatrié vivant à Taïwan
      L’OTAN au secours de Taïwan

      Tchang Kai Tchek n’a jamais renié la Chine, il a continué a appelé son pays"République de Chine" jusqu’à sa mort et avait pour ambition de reconquérir la Chine... Cet objectif était inscrit dans la constitution et n’a été retiré que récemment. Il n’a jamais renié sa patrie, il détestait les coco, c’est différent...
      Et c’était un dictateur oui, c’est indéniable. Il était contrôlé par les États-Unis, ce qui l’est tout autant.
      Il n’a jamais renié sa patrie et sa race puisqu’il a imposé le mandarin comme langue officielle, et que jusqu’à aujourd’hui, la langue, la culture, la littérature et l’histoire de Chine sont enseignées à Taïwan dans toutes les écoles.
      Le fait que Tchang Kai Tchek détestait le communisme ne veut pas dire qu’il détestait la Chine. Et ne veut pas non plus dire qu’il était un dictateur vertueux... Il faudrait éviter d’avoir une vision manichéenne de l’histoire.


    • #2367074
      le 18/01/2020 par Expat vs Exilé
      L’OTAN au secours de Taïwan

      Histoire d’en finir avec Tchang Kai Tchek :

      - il était membre de la franc-maçonnerie. Le reste, c’est la niaiserie imposée par le roman national officiel.


  • #2366058
    le 17/01/2020 par Sedetiam
    L’OTAN au secours de Taïwan

    Il est vrai que les belettes sur la photo d’illustration ressemblent plus à des occidentaux qu’à des asiatiques...

     

  • #2366166
    le 17/01/2020 par Le king
    L’OTAN au secours de Taïwan

    Faut pas pousser : je serais Teiwanais , je ne serais pas chaud à l’idée de dépendre du gouvernement chinois, lequel fiche et note ses concitoyens, jusqu’à interdire de déplacement les individus les plus suspects ( ou les moins dociles)...un grand référendum réglerait la question...

     

    • #2366202
      le 17/01/2020 par Mao Zedong maire de Lutèce
      L’OTAN au secours de Taïwan

      . . . pourquoi , tu crois que dans belle démoncratie et ta belle ripoublique
      de l’ex-France et de l’ex-Navarre tu n’es pas étiqueté ? fiché ? pisté ?
      tracé ? écouté ? géo-localisé ? peut être ?


  • #2368454
    le 19/01/2020 par gorgez
    L’OTAN au secours de Taïwan

    Il suffit de prendre une carte de la région et de voir que la Chine n’a aucun accès direct à la mer : au nord la Corée du Sud et le Japon à l’est Taiwan, au sud-est les Philippines. Tous ces pays ont des bases américaines ou des sympathies US... Ensuite au sud le Vietnam. Conflit permanent de la Chine avec ses voisins pour s’approprier des îlots et la zone maritime associée. (construction de base militaire)
    Taiwan (Formose) a été l’île a avoir accueilli "Tchang Kai Tchek" grand ami des présidents américains, après la défaite contre Mao.
    Taiwan est la clé de voûte de cette zone asiatique et ne peut pas tomber dans l’escacelle chinoise et si cela arrivait la marine chinoise deviendrait maître des océans.