Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

1975 : les Français face aux violences policières

« Le malaise dans la police » : un sujet diffusé sur FR3 le 16 avril 1975.

 

Dernières nouvelles à propos de la police française, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

2 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2480982

    Je cite " passer leur temps à risquer leur peau pour mettre hors d’état de nuire des individus dangereux..." On se rend compte que les temps ont bien changé, car aujourd’hui les gens considérés comme "dangereux" peuvent être simplement des personnes qui s’avisent d’exprimer une opinion contraire à la pensée générale.

    Gardiens de la Paix, au lieu de nous la garder, ils feraient mieux de nous la foutre :)


  • #2481314
    le 11/06/2020 par alderic-dit-le-microbe
    1975 : les Français face aux violences policières

    Comment expliquez-vous qu’en Normandie, il n’y avait pas de flics durant des siècles, et qu’un anneau en or était accroché au milieu d’un bois, et qu’il n’a jamais bougé ?
    .

    A cette époque, la Normandie était peuplée de Normands. C’était une vraie nation, ethnique, donc une famille élargie.
    .

    Vous avez créé les conditions du chaos avec l’immigration, et votre vision déformée de la nation, et vous venez maintenant justifier les miliciens de l’état qui a créé ce chaos.
    .

    J’ai comme l’impression que vous nous prenez pour des bulots.
    .

    La police est un instrument de pouvoir que les gouvernements ont tendance à utiliser toujours à mauvais escient.