Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Police : le pistolet à impulsion électrique va remplacer la technique de l’étranglement

[…]

« Personne ne doit risquer sa vie lors d’une interpellation. » Invité ce matin de BFMTV, Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, a répété ce qu’il avait annoncé lundi, affirmant la suppression de la clé d’étranglement comme technique d’interpellation. Le ministre a en revanche tout de suite mis un bémol, rappelant que les policiers devaient disposer « d’autres moyens techniques d’interpeller ».

 

Pour compenser la disparition de cette technique d’interpellation, le ministère de l’Intérieur va, selon nos informations, généraliser la dotation du pistolet à impulsion électrique (PIE). « C’est la corrélation obligatoire, assure une source proche du dossier. On est obligé de donner aux policiers un moyen de compenser. » […]

Cette généralisation se heurte toutefois à quelques problématiques. Actuellement, l’utilisation du pistolet à impulsion électrique n’est pas enseignée dans les écoles de police. Pour être équipé, un agent doit passer une habilitation supplémentaire. Les formations continues vont devoir se multiplier dans les mois à venir. […]

[…]

« Il va falloir des achats en masse de cette arme intermédiaire », assure Fabien Vanhemelryck. « Il en faut au moins un par équipage », confirme David Le Bars. Les différents syndicats s’accordent en tout cas sur l’erreur de timing du ministère de l’Intérieur qui « aurait dû généraliser le port du pistolet à impulsion électrique avant la suppression de la prise par le cou », estime David Le Bars.

Ceci dit, l’usage régulier du pistolet à impulsion électrique a déjà été amorcé. Dans son rapport rendu public, lundi, l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), la police des polices, indique une augmentation de 30 % son usage alors que celui du lanceur de balles de défense (LBD) et grenade de désencerclement est en baisse. Il a aussi l’avantage d’être équipé d’une caméra en cas de tir.

Mais sa généralisation ne risque pas forcément de calmer ceux qui dénoncent une police violente. « C’est une arme qui comporte des risques, explique un formateur de la police. Si on ne sait pas que des gens ont des problèmes de cœur et que l’on tire, on les expose à plus de danger qu’avec une prise par le cou. » Un rapport d’Amnesty International a ainsi comptabilisé 334 cas de morts aux États-Unis entre juin 2001 et août 2008 après l’usage d’un pistolet électrique.

Lire l’intégralité de l’article sur leparisien.fr

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ils sont toujours plein d’idées et surtout toujours très rapide quand il s’agit de martyriser les Français,
    Par contre quand il s’agit de les protéger ( entre autre d’un virus inconnu), c’est plus le même enthousiasme ni la même réactivité .

     

  • #2480600

    Ça va sentir le poulet grillé dans les artères de la Raie-publique. Tant que c’est pas du 220 !
    Pourvu que l’émotion ne dépasse pas les nobles intentions de certains policiers anti-Jaunes !

    Peut-on aussi prendre le droit de compenser par un moyen de son choix afin de sauver nos vies ?


  • Une technique pour le bétail.
    Pour subjuguer des gens, il y a ce qui est appliqué au Français normaux : amendes, taxes...
    Pour la diversité entretenue, il n’est pas très difficile de diminuer ou couper les allocs si le comportement est anti-social grave.
    Pas besoin de torturer les gens comme des bêtes.
    Contrairement aux idées reçues, la diversité est plutôt docile et crédule. Celle qu’on agite en ce moment serait assez facilement contrôlable dans le bon sens, avec de vraies techniques. après tout, seuls les exploiteurs ont besoin de ces gens implantés de force sur un territoire qui leur est étranger.
    Le pays dans son ensemble peut parfaitement se passer de gens comme George Floyd, comme Traoré et sa famille.
    Il suffit de le faire comprendre à bon entendeur.


  • ..” il faut en acheter en masse !”....qui les fabrique ?

     

  • C’est sûr qu’eux ne risquent pas leur vie lors d’une interpellation, car il n’y a aucune interpellation.

    https://www.msn.com/fr-fr/actualite...


  • Hum !!! Opération ronce.

     

    • Un pas de plus dans la déshumanisation des rapports humains. Un plaquage violent n’entraîne que rarement la mort, surtout en France et marqué une certaine forme de virilité. Un tir électrique animalise les rapports humains, instauré peur et dictature.
      Une femme ou un homme de 1m50 pourra tirer sur un Dettinger au nom du bien ?
      Nous sommes bien des palestiniens, gardés par d’autres palestiniens.


  • « Personne ne doit risquer sa vie lors d’une interpellation. » Christophe Castaner.

    "Mon œil" un gilet jaune

     

    • En effet personne ne doit risquer sa vie dans une interpellation, selon Rantanplan-Gaztamer, mais on peut perdre un oeuil, une main et être estropié à vie ... à condition d’être blanc et gilet jaune ! Pour les autres, l’émotion est au dessus des lois !
      A quand le goudron et les plumes pour cet énergumène ?


  • Le PIE peut être dangereux certes,néanmoins si tu te tiens à carreau,tu n’auras pas de raison de te faire taser...
    Celui qui se prend une chataîgne c’est qu’il a déconné à un moment donné...ceci dit un bon taquet dans les ratiches ça coûte moins cher que d’équiper toute la police avec ce genre d’équipement

    Français sans peur
    Catholique sans reproche✊

     

    • Ah oui, comme tous les gilets jaunes qui ont perdu un oeil, ils l’avaient cherché à votre avis ? Vous avez regardé les images semaine après semaine des personnes pacifiques se faisant défoncer par les forces de police ???
      Je pense que certains n’ont pas compris qu’on avait changé d’ère...


    • "Le PIE peut être dangereux certes,néanmoins si tu te tiens à carreau,tu n’auras pas de raison de te faire taser... " Se tenir à carreau comme les gilets jaunes ?


    • "Le PIE peut être dangereux certes,néanmoins si tu te tiens à carreau,tu n’auras pas de raison de te faire taser…"

      Marrant, on dirait à s’y méprendre le commentaire d’un lecteur du site le Figaro. Croyez vous qu’il en est autrement de l’utilisation du taser que de celle du LBD ? A votre avis, la gamine de 20 ans (entre autres) éborgnée au LBD durant les manifs Gilets Jaunes, elle était super dangereuse pour une compagnie de CRS surarmés ?


    • Il suffit juste de dire un truc qu’il ne faut pas (selon leurs critéres) pour se prendre des coups (éléctroniques divers et variés., inventés par des cerveaux malade de haine envers tout ceux qui dévi selon leurs crtéres....Pas besoin d’étre l’ennemi public numero 1 pour souffrir dans son corp.....


    • Jean François, si seulement nous nous étions connus, je vous aurais suggérer de venir participer à quelques manifestations ces deux dernières années avec moi. Vous vous seriez rendu compte que je ne suis ni un casseur, ni insultant envers la police, je suis principalement là pour aider les autres, et tenter un dialogue avec la police ( ce que j’ai abandonné maintenant ) et pourtant vous auriez pu constater le nombre de mandales que je me suis prises au tonfa, lacrymos ( l’une d’entre elle m’a même cramé mon sac à dos une fois ), bouclier, coups de bottes, coups de canon dans le plexus, gazeuse à main à 60 cm du visage, grenade de désencerclement jetée à mes pieds, insultes, provocations et même vol de deux écharpes et une paire de gants...
      Un autre Français catholique sans peur et sans reproche ( mais dans le réel lui. )


  • La technique de l’étranglement bien maîtrisée et bien utilisée est plus sécurisée qu’un pistolet qui peut tuer par atteinte cardiaque peu importe qui utilise cette arme ( qui pourrait en plus être sur utilisée vu que c’est beaucoup plus simple d’appuyer sur une gâchette que de faire la technique d’étranglement sur quelqu’un ).


  • Y’a encore plus simple ! A moins que ça ait changé, quand j’ai vécu, jeune (1978), quelques mois En Côte d’Ivoire, on voyait les prisonniers chaînes aux pieds et encadrés pour aller nettoyer les fossés et autres. Quand un Policier sifflait, on s’arrêtait sous peine de se ramasser une rafale. Efficace et citoyen. Bon après, on pourrait parler arrangement avec un petit billet, mais c’est un autre sujet.


  • Achat en masse, formation en masse, signifie enveloppes bien épaisses.
    Castaner n’a rien à fiche de la santé des gens.
    Il l’a amplement prouvé.


  • En fait ces propositions sont produites par le ministre de l’intérieur suite à l’affaire George Floyd ?
    On baigne en plein mondialisme là non ?
    Un noir se fait abattre aux USA dans des circonstances non clairement établies, et la police Française change ses procédures ? On se foutrait pas un peu de notre gueule là ?

     

    • Ça m’étonnerait ! On est rarement pris pour des cons dans ce pays !

      À croire, rétrospectivement, que le but de tout ce coup monté était de généraliser, systématiser, l’utilisation du TAZER.

      Vu qu’il est plus facile d’appuyer sur une gâchette, que de se mettre à trois pour immobiliser, coucher et immobiliser un individu réfractaire, des "bavures" encore plus nombreuses sont à prévoir !

      Et notez que Castaner n’a pas remis en cause l’efficacité du traitement des plaintes par l’IGPN... donc l’impunité sera totale.


    • Mondialisation à géométrie variable ! Quand des Palestiniens se font défoncer par des policiers/militaires israéliens, pas question de remettre en cause les procédures en France. Ils nous prennent pour des con et c’est normal puisqu’on continue à voter pour eux.


    • Oui c’est d’autant plus étonnant que nous avons eu un cas identique en France en janvier. Cédric Chouviat est mort d’asphyxie avec fracture du larynx suite à un plaquage ventral avec prise d’étranglement (il avait deux flics sur lui). Tout comme l’affaire Floyd, l’interpellation de Cédric Chouviat a été filmée. Mais pour Cédric Chouviat, personne n’a moufté en France. Pas de grande manif, pas d’hommage, juste un fait divers qui a été rapidement oublié. Bien sûr Castaner a nié la responsabilité des flics, un premier projet de loi pour mettre fin au placage ventral proposé par Ruffin a été rejeté, et à ma connaissance les deux flics tueurs n’ont pas été inquiétés. Encore pire, quand Castaner est passé chez Bourdin pour parler de l’affaire Floyd, Bourdin a abordé le cas Chouviat et Castaner a eu l’immense culot de dire que ce n’est pas l’intervention de la police qui a provoqué l’asphyxie et de la fracture du larynx.


  • Floyd n’était il pas cardiaque ?

    Quid de l’usage d’un tazer sur un sujet cardiaque ?

    À faire l’autruche de force, on est pas sorti de la barge...

     

  • Pas sûr que pour remplacer LBD, plaquage et étranglement, l’impulsion électrique soit moins dangereuse, surtout si un vice caché peut augmenter le voltage et les ampères du pistolet ... en particulier par un tir au niveau des yeux, de la tête ou du cœur des gilets jaunes...


  • #2480649

    la chaise électrique c’est mieux et plus efficace
    et c’est moins sanguinaire que la guillotine !

     

  • Il est urgent de se souvenir de Cédric Chouviat, ce Français de France, père de 4 enfants, mort "en marge d’une manifestation de gilets jaunes" pour reprendre le lexique de l’occupant, tué par la police suite à une fracture du larynx ayant entraîné un état de choc et une crise cardiaque.
    Ou sont les drapeaux pour lui ? Trop blanc ? Trop père ? Trop pauvre ? Trop gilet jaune ?
    J’en arrive à souhaiter non pas la victoire de Trump, mais l’auto annihilation de ce prêtendu pays que sont les Usa, qui ont detruits par une entremise qu’il est inutile de présenter ici, toute la civilisation occidentale.
    En attendant :

    #mémoire pour CedricChouviat
    #giletsjauneslivesmatterstoo

     

  • Les amis préparez à ce que la torture soit "open bar" ! Que le pistolet électrique c’est de la torture et comme cela ne laisse pas ou peu de trace et qu’en général c’est peu létal les flics pervers s’en donne à cœur joie avec le Taser ! Une arrestation où pendant laquelle sont utilisées abusivement des techniques de contention cela laisse des traces qui peuvent être constatées médicalement, pas une séance de torture au pistolet électrique. Prenons par exemple le cas récent de ce petit voleur de scooter de 14 ans qui s’est fait défoncer la tronche lors de son arrestation. Le gars s’est fait arrangé le portrait d’une telle manière que l’on peut difficilement le nier ; les traces physiques sont bien présentes et constatables par un examen médical qui sera validé par un certificat. Le fait que les brutalités policières "traditionnelles" laissent des traces physiques, peuvent mutiler voire tuer impliquent que les flics sont contraints à une certaine retenue dans leur dérive. Et même quand on est dans un état policier où les flics sont relativement bien protégés le nombre de victimes défigurées, mutilées...cela reste quand même emmerdant car le jour où ce pouvoir s’effondrera cela en fera du monde et des preuves concrète de sa brutalité... En revanche avec une petite séance de gégène le seul constat qu’il aurait été possible de faire c’est une culotte pleine de pipi et caca, c’est tout. Les flics peuvent nier avoir tazé leur victime ou qu’ils se sont juste contenté d’une décharge électrique réglementaire face à un individu récalcitrant et ce dernier n’aura pas les moyens de prouver l’usage abusif du pistolet électrique (les caméras embarquées des flics auront dysfonctionné pile poil à ce moment là...)

     

  • Et personne ne devrait être torturée durant une interpellation ! Manants comprenez bien une chose : l’oligarchie vous laisse le choix entre torture, humiliation avec risque de décès ou torture, humiliation avec un risque moindre de décès. Vous allez voir comme le pistolet électrique sera abondamment utilisé dans la joie et la bonne contre les simples citoyens manifestant pour leurs droits élémentaires...Comme la torture à impulsion électrique ne laisse pas ou peu de traces visibles de traumas, que sa létalité est relativement basse les gars vont s’en donner à cœur joie ! Les fragiles qui crèveront d’un arrêt cardiaque feront des parties des incompressibles statistiques qui n’auront pas supporter une décharge électrique réglementaire et parfaitement conforme aux droits de l’homme...


  • Le larbin est prêt à se mettre à genou à la "mémoire" du Black Floyd, faut pas confondre avec les Pink-Floyd, comme les vrais élites(Raoult) et, les faux (pieds nickelés). Dire que cette racaille d’en haut ne sait plus quoi faire, entre tirer avec un LBD, une prise par le cou et un pistolet électrique ! Le dialogue il est où bande de loups ?


  • Acheter a Tel Aviv avec notre oseille toujours aussi larbin c’est rat.


  • Va en n’avoir des morts par ce pistolet,c’n’est qu’une question de temps,puis reboulotte,manif,pancarte,g’noux a terre assia en colère kool shen,joey et le nique ta mere ! LoL

     

  • Encore une riche idée de notre gouvernement sioniste, c’est formidable, nous "avons" de la chance le Français étant un mouton, ils auraient pu opter pour les chiens mais cela faisait peut-être trop les "zeures" les plus sombres. Du coup aux prochaines manifestations des BLM( Brutes Lamantables Manipulées) le slogan ça va être quoi ? Nous ne sommes pas des ampoules ? Possible mais ils n’ont pas l’air d’être trop éclairés


  • #2480750
    le 10/06/2020 par Varan ou lézard du monde médical
    Police : le pistolet à impulsion électrique va remplacer la technique de (...)

    Ouf, un moment j’ai eu peur du pire....ils auraient pu faire ingérer aux méchants protestataires gilets jaunes du Plaquenil, et vu tous les rapports sérieux sur l’hydroxychloroquine c’eut été terrible.


  • Ils regorgent d’idées pour la répression et la persécution des citoyens ! Par contre pour éviter le chômage, la précarité, l’insécurité, là non, ils n’ont pas d’idées...

     

  • A force de traiter les gens comme des animaux ils vont finir par se comporter comme des animaux. Personne n’a le monopole de la brutalité. C’est dans celle qui a règnée pendant la WW1 et les années qui l’ont suivie, que sont nés les camps de concentration de la WW2. Des brutalités actuelles émaneront des choses peut-être encore plus atroces, car ce n’est pas dans le pire qu’il y a des limites. Les effets de balancier pourraient bien mettre en retour, une nouvelle fois, les fauteurs de brutalité d’aujourd’hui, dans une position encore plus pénible que celle de leurs victimes révoltées. Quelque chose qui ferait passer les camps de la WW2 pour des colonies de vacances. Il se passe ici-maintenant beaucoup de choses impardonnables. Il ne faut jamais oublier que l’important n’est pas de savoir ce dont les gens sont capables de faire, mais de savoir ce qu’ils sont capables de laisser faire...et que les grands événements sociaux sont le fait de minorités agissantes. Le pouvoir par tous les moyens est un choix qu’on fini par devoir assumer.


  • Au pouvoir à tout prix, tous les moyens sont bons. La tyrannie prend ses aises. Avec ses milices comme bras armé ; ses organes de propagandes comme portes-parole ; ses banques transnationales comme ressources ; les prédateurs transnationaux comme commanditaires ; leurs exigences de domination intégrale comme mot d’ordre. Il ne se passe rien d’autre ici-maintenant. Cet endroit du monde est une dictature de la pire espèce, qui accumule tout ce qu’une ’’société’’ peut accumuler de pire en matière de turpitudes. C’est un cloaque pestilentiel parvenu à l’hystérie.


  • #2480769

    Les marchands sont heureux de la perspective des bénéfices qu’ils vont engranger.
    Un problème ? Réponse : une marchandise.
    La déesse marchandise donne une réponse à chacun de ses adorateurs.


  • Le problème n’est pas tant le Taser que le cerveau qui est au bout du bras qui le tient
    Et pour ce faire une idée du QI moyen dudit cerveau moyen, il suffit de regarder les videos, en anglais, des gars qui font des audits de la police aux Usa. Chercher audit du premier amendement. Vu de loin ces gars, bien qu’américains, seraient plutôt ER compatibles. Certes les USA ne sont pas la France. Mais ces vidéos permettent assez bien d’évaluer l’effet destucteur que produit un uniforme bleu et un revolver à la ceinture sur les neurones.

     

    • T’as raison mon grand, il suffit de porter du bleu marine et un flingue à la ceinture pour amoindrir les capacités intellectuelles de celui qui les porte, c’est bien ça ton raisonnement ?
      Tu sais quoi ? À réfléchir comme ça c’est peut-être toi qui devrait t’ interroger sur tes neurones ...

       

      • Les mecs qui ne comprennent et et se payent le luxe d’être méprisants, ça me scie les nerfs à vitesse grand V.

        Pour ta gouverne, mon cher Fif, un uniforme et un flingue, ça te donne un pouvoir sur les gens et là, que ton QI soit celui d’une pintade ou qu’il flirte avec les 180 ne change strictement rien au film : il s’agit de jouir de son pouvoir et ça, ce n’est pas dans la sphère rationnelle de la psyché que ça se passe.


    • C’est tout à fait vrai.

      Endosser un uniforme nuit gravement au neurone.
      C’est vrai pour les flics dont on a pu admirer la bravoure face aux GJ et au citoyen ordinaire depuis des lustres.
      On peut aussi observer bien le phénomène chez les vigiles qui sont à l’entrée de beaucoup de magasins maintenant. ll est possible pour l’employeur de leur faire faire ou dire absolument n’importe quoi, ils ont leur tenue d’invincibilité.

      Même cause, même résultat.


    • Pour ta gouverne mon cher Zéro, au lieu de te "scier les nerfs" tu ferais mieux de prendre le temps de lire ce que les autres écrivent et de comprendre toi même, avant de leur reprocher de pas comprendre.
      Donc on va reprendre depuis le début puisque tu n’as pas compris.
      Alain Denault a affirmé que le simple fait d’ enfiler un uniforme modifie le Q.I. à la baisse, ce qui est une énormité, puisque que le Q.I. est précisément une des choses les plus invariables dans la vie d’ un homo sapiens.
      Toi tu arrives ensuite pour me reprocher de pas comprendre que porter une arme et un uniforme donne un pouvoir sur les gens, ce que je ne ai à aucun moment contesté, puisque je n’ en ai de toutes façons jamais parlé !
      Est-ce que c’est un peu plus clair pour toi maintenant ?
      À Pouet, alors comme ça selon ton raisonnement, les vigiles et les agents de sécurité ont un "pouvoir" qu’ ils utilisent "abusivement" du fait qu’ils portent un "uniforme" ?
      À oui c’est sûr, te demander d’ ouvrir ton sac et de porter un masque à l’ entrée du supermarché c’est très abusif comme pouvoir ...


    • Petit complément de réponse à ZÉRO.
      Je te cite "Il s’agit de jouir de son pouvoir"...
      Bon O.K. alors selon toi, avoir un pouvoir sur les gens fait jouir les policiers et les gendarmes...
      Non mais là je te dis absolument pas ça méchamment, et on a tous des tas de trucs à apprendre sur des tas de sujets, mais là faut vraiment te cultiver un peu sur ce que c’est qu’ un flic un gendarme ou un militaire en France ...
      1/ Les derniers événements et la réaction gouvernementale montrent que de manière générale la police ne contrôle pas la rue, donc a de moins en moins de pouvoir.
      2/ La jouissance d’ une domination ou d’ un pouvoir réelle ou supposé qu’ on peut avoir sur autrui, procéde d’ un déséquilibre psychique et/ou paraphilique en incompatibilité complète avec les contraintes et les exigences du métier de policier ou de gendarme de terrain.
      Une discussion de quelques minutes avec un flic de base suffit à le découvrir, je t’ invite à le faire pour le découvrir par toi même.
      Tu crois que les mecs ont pas des enfants, des familles et des amis comme tout le monde ?
      Sont pas allés dans les mêmes écoles que toi ?
      Sortis dans les mêmes boîtes que toi ?
      Payent pas leurs impôts comme toi ?
      Subissent l’ impunité de la racaille encore plus quotidiennement et violemment que toi ?
      Ne se désolent pas du délitement de la France aussi tristement que toi ?
      Tout cela s’ applique aux gendarmes et policiers de base.
      Pour ce qui est des officiers supérieurs et des commissaires... C’ est complètement autre chose ...
      Bien le bonsoir.

      Amicalement.


  • « l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), la police des polices, indique une augmentation de 30 % son usage alors que celui du lanceur de balles de défense (LBD) et grenade de désencerclement est en baisse. »

    Normal, les gilets jaunes sont privés de de sortie.


  • Et pour la haut, on pourrait remplacer la police et la justice par le bas ? Arme absolue contre cette pire que racaille. N’oublions jamais qui ils sont ! et qu’ils nous font juste de la vente, pour ceux qui aiment le cirque.


  • j’apprends par la bouche de l’ex quart de sel du milieu varois ,ministre de l’interieur au service de l’exterieur ,que la clé d’étranglement est une technique d’interpellation c’est retrospectivement effrayant pour ceux qui comme moi croient encore qu’il s’agit qu’il s’agit d’une une technique de neutralisation empruntée aux arts martiaux
    interpeller : adresser la parole à quelqu’un pour lui demander ou lui signifier quelque chose .Dans le cadre précis d’une intervention policiere ,l’obliger à faire quelque chose prévu par la loi


  • L’utilisation du pistolet à impulsion électrique (Taser) correspond à un usage des armes, très limité et encadré par la Loi. Le gouvernement va t-il légiférer pour rendre l’utilisation de cette arme aussi banale que l’utilisation des menottes ? On a du souci à se faire.

     

  • Attention , ne rêvons pas ! ce beau joujou, c’est pour en foutre plein la gueule à ceux qui défendent leurs droits , leur dignité, leur travail , les GJ par exemple ! Pour la racaille qui vole, qui agresse, qui trafique , qui tue, là ,ce sera très dûr ; une dictée avec une fessée s’il y a des fautes ... non mais ! là çà rigole pas ! Moralité : quand on est gouverné par de la merde , on est dans la merde !!!


  • Comme si la police se durcissait, ou quoi.
    Vous avez bien mangé la police de proximité, le policier copain du citoyen, et autre sornettes de la dernière décennie.

    Ce qui a changé c’est que désormais c’est le même traitement pour tout le monde.
    Il y avait déjà des LBD dans les yeux, grenades entre les pattes et autres tasers il y a des années !

    Et puis politiquement, à force de vouloir compter des policiers dans la contestation, c’est normal qu’on fasse tout pour que le rapprochement ne s’opère pas.
    Bref, je comprend pas ni qu’on en veuille a la police, ni qu’on la loue.

    Ils sont dans leur rôle, qui a toujours été sensiblement le même.
    Pas besoin d’être ni pour ni contre, ou d’avoir un avis la dessus.
    Maintenant à demander de pouvoir contester dans de bonne conditions ...ou à pouvoir reprimer gentillement... où va t’on ? C’est quoi le programme ? Quelle pièce de théâtre on s’apprête à interpréter ??

    La police n’a jamais été l’amie des peuples, et encore moins des peuples contestataires....elle n’a même jamais fait basculer la balance politique d’un côté ou de l’autre. (Seul l’armée à ce privilège, si elle s’engage en nombre écrasant dans le debat politique intérieur).


  • - Bon, l’interpellé est mort ! Crise cardiaque.
    - C’est une violence policière ?
    - Ah non, au contraire, le policier a tenté de le sauver. Vu qu’il n’y avait pas de défibrillateur à portée, il lui a mis un coup de taser sur l’abdomen. Malheureusement ça n’a pas suffit.
    - Euh, les policiers formés au secourisme de base n’ont pas essayé la réanimation par massage cardiaque ou bouche-à-bouche ?
    - Bouche-à-bouche, vous rigolez ? On peut pas avec les masques. Massage cardiaque on peut pas non plus, pas de compression physique, c’est les ordres.
    - Ah, dans ce cas, effectivement, on ne peut pas parler de bavure.
    - C’est ça. Hé, dites, la gueule de la bavure, quoi :))


  • Là où ça va, c’est que macron commence à se mettre les toutous flics à dos ! Donc c’est plutôt bon pour la suite... :)


  • Pour contrer l’utilisation de ce pistolet à impulsion électrique, il faut que Amnesty International ponde un badge pour les cardiaque et que tout le monde en porte : le temps de détecter les faux-positifs avant que de tirer en toute conscience sur un cardiaque, le gugusse aura le temps de prendre ses jambes à son cou, lui-même.


  • Les escrocs esclavagistes qui mettent le monde en servitude avec de la fausse monnaie, durcissent les moyens de répression.
    .
    C’est bon pour nous, ça va augmenter le niveau de colère au sein des masses.


  • #2481372
    le 11/06/2020 par L’articulation du mensonge et de la supercherie
    Police : le pistolet à impulsion électrique va remplacer la technique de (...)

    Bientôt pour les policiers... les pistolets a impulsion de bisous et les formations calins et papouilles ...spécialement et en premier, pour la BAC du 93 , celle du Mirail et pour les CRS des quartiers nord de Marseille et de Venissieux et pour la B.R.I de l’Arianne et de la Paillade

    La Pax Franchouza

     

  • Ce sera de beaux carton sur ceux qui sont cardiaque, pire, porte une peacemaker !
    Un filet avec un trident serait plus inoffensifs !


  • #2481434

    on va se faire tuer plus rapidement ?

    vive le progrès !


  • #2481440

    les flics municipaux, j’en peux plus

    ils sont boudinés dans leur uniforme :

    t’as même pas envie de combattre


  • #2481442

    t’es là, sur un p’tit banc,
    t’écoutes les oiseaux, tu regardes les feuilles tomber de l’arbre

    et y’a ces gros cons de flics municipaux

    t’es même pas la vraie police
    kévina en uniforme


  • Il n’y a pas de technique d’étranglement pour immobiliser dans la police (en France du moins), il s’agit d’un écrasement et il se fait vers la machoire, sur les membres vers les articulations, et sur le bassin de préférence, après pour les forcenés puissants on improvise...

    Le premier policier était sur son cou et même dans ce cas, la trachée n’ était pas bloquée, car la tête était tourné vers l’exterieur (d’ ailleur George pouvait parler).
    Par contre la circulation sanguine du cerveau était effectivement compromise, il est possible qu’ il a perdu connaissance à cause de ça, à partir de là, la respiration devient reflexe, dans le sens où il ne pouvait plus consciemment la forcer pour vaincre le poid du deuxième policier qui lui écrasait le torse...
    (Ou alors, entre autres explications médicales qui me dépassent, cette contrainte sur la circulation a peut être pu provoquer un effet négatif sur le coeur)

    Si ca interesse quelqu’un, on apprend pas à bloquer l’alimentation du cerveau en oxygène dans la police, surtout si le but est l’immobilisation, car il est connue que des dégâts irréversibles peuvent survenir après 3 minutes.

    J’aimerai voir la vidéo en entier pour l’analyser ces 8 minutes et les différentes phases de l’interpellation...
    Mais je peux dire que ces policiers, sont dans le meilleur cas, des cons inaptes à faire ce métier, car même s’ils manquent de formation, il y a quelque chose d’instinctif qui nous alerte quand on tue notre prochain(chez l’Homme sain d’esprit), quand on sent que la personne qu’on ecrase perd conscience et ne respire plus.


  • A oui bien sur, une fois le sujet inconscient, le relachement musculaire est tel que la pression du genoux peut contraindre aussi la trachée...


  • Super. On évite l’asphyxie mais faudra pas être cardiaque les mecs !


  • Quand ces connards se levent le matin ,ils n’ont qu’une seule idée ,comment mater le peuple .
    MICRON a acheter des lbd et des grenades lacrymogene dès son election bidon.


Commentaires suivants