Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

1979 – Comment vivre avec un macho ?

Demain les hommes (extrait), diffusé sur TF1 le 11 septembre 1979.

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2437343
    le 16/04/2020 par mon avis
    1979 – Comment vivre avec un macho ?

    Je vois pas trop l’intérêt d’être en couple si tu fais pas d’enfants.

     

    • #2437358
      le 16/04/2020 par Aldébaran
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      Bah l’amour pardi. Heureusement que tout les africains ne pensent pas comme vous !

       

      • #2437410

        L’amour est une passion éphémère qui ne dure que 3 ans max. Au-delà, la relation ne peut durer que s’il y a quelque chose pour la cimenter, c’est à dire généralement des enfants (et un patrimoine commun à leur léguer). Et encore, dans notre société décadente ça ne suffit souvent même plus.
        A défaut d’enfants, une passion commune très forte peut avoir le même effet (comme la volcanologie pour le couple Krafft qui, il me semble, n’a pas eu d’enfants) mais c’est beaucoup plus rare.

        S’il il n’y a ni l’un ni l’autre, la relation a toute les chances de prendre fin aussi vite qu’elle a commencé. Après, là, je parle des jeunes actifs. Les petits vieux qui se mettent en couple en fin de vie pour rompre la solitude, c’est encore autre chose.


    • #2437386

      C’est donc interdit de ne pas vouloir d’enfants selon vous ?
      Quelqu’un qui ne veut pas d’enfant pour des raisons personnelles ne devrait pas avoir droit à l’amour ?
      Etrange raisonnement


    • #2437417
      le 16/04/2020 par Un anonyme qui vous salut
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      L’homme est un être social...il est fait pour procréer et transmettre un héritage
      Si les hommes avaient pensé ainsi , nous n’aurions ni les cathédrales..ni tout e qui fait que l’on est des hommes
      Penser ne pas avoir d’enfant pour jouir sans entraves et consommer sans modération et dans l’individualisme
      On voit ou ça nous mène
      Enculade Porno Drogue Téléréalité solde suicide masturbation féminisme......liste non-exhaustive


    • #2437461
      le 17/04/2020 par becalme
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      @bill&alderaban

      C’est quoi l’amour d’après vous ?

      Avec une personne(je n’ai pas dis femme, parce que l’un complète l’autre) pareille c’est ce qu’a détruit la cellule famille et, du féminisme on a aboutis au LGBTQ+


    • #2437470
      le 17/04/2020 par Vaevictis80
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      @Bill
      Non, ça n’est pas interdit. En revanche ne pas vouloir d’enfants fait automatiquement de vous quelqu’un de gauche. Un individualiste.


    • #2437480
      le 17/04/2020 par François Molliné
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      oui... "en couple" ça ne veut rien dire, sans offense. Les êtres humains fondent un foyer ou ne le font pas, les bêtes se mettent en couple.
      Durable ou non selon les espèces.
      Les chiens, les chats, les singes... font tous ça, ils s’accouplent et ne sont pas assez bêtes ni pour tuer leur progéniture après conception en tant que telle, ni pour empêcher qu’elle soit le fruit de leurs ébats. Les rares cas d’auto-régulation naturelle comme les crocodiles qui peuvent parfois dévorer leur progéniture ne permettraient pas d’en déduire une règle infanticide pour l’animal raisonnable.
      Ce qui est encore plus étrange, c’est de se marier en ne voulant pas d’enfants. Je suis à peu près certain que ça serait un motif de nullité du consentement...


    • #2437506
      le 17/04/2020 par Gilles
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      Raisonnement très simpliste, mais tu as raison, un couple c’est des enfants. Le reste est insignifiant. L’enfant fait le couple, et construit le pays.
      Le reste : branlette et psychanalyse. Pléonasme.


    • #2437524

      Il n’y a aucune "raison personnelle" de ne pas vouloir d’enfants. Si on peut en avoir, on doit en avoir. Sinon on est la française de souche moyenne depuis 50 ans, c’est à dire une masochiste criminelle pour ne pas dire une sous-pute.


    • #2437529
      le 17/04/2020 par Chaud à nanas
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      L’amour reste une construction sociale qui permets la reproduction. En cela c’est une construction sage. Ce n’est pas un droit et encore moins dû à cause d’un devoir.
      Les africains sont poly-amoureux à partir d’un certain niveau social. Quand ils peuvent ajouter une nouvelle femme à leur harem, elle est souvent plus jeune que les précédentes.


    • #2437532
      le 17/04/2020 par Jérômeproudhon
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      Interdit ? Sûrement pas , mais c’est un peu bizarre une société qui créé une personne qui veut être le premier à vouloir arrêté pour la première fois sa lignée ? J’ arrête ma lignée ?


    • #2437563
      le 17/04/2020 par London
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      Ou plus tôt : je vois pas trop l’intérêt de se marier avec une femme qui ne veut ps d’enfants ...

      Les enfants sont JUSTEMENT l’aboutissement de l’amour des parents

      On peut ne ps vouloir d’enfants mais faudra pas s’étonner que son conjoint s’en aille car précisément il veut des enfants....raisonnement logique


  • #2437354

    Je conseil à ER de créer son propre site de rencontre, nous sommes tellement nombreux à tomber sur des femmes qui ne maîtrise pas leur sujet. Ce serait, je suis sûr, un excellent moyen de se retrouver.

     

    • #2437399
      le 16/04/2020 par loracle
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      Trés bonne suggestion, surtout qu’aujourd’hui le choix se limite a des Nabila like ou schiappa, en plus d’essayer de nous asservir au maximum, je suis dans la quarantaine et j’ais peur de ne jamais trouver une vraie femme, ou bien de me résigner à vivre avec un zombie qui tot ou tard m’infectera, sinon il me lâchera.


    • #2437542
      le 17/04/2020 par mamasse
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      BRAVO, ça c’est une idée de génie.


    • #2437556
      le 17/04/2020 par Bon vivant avec des balloches dans le slip
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      Tu ne trouveras jamais l’amour par un site ou une agence
      L’amour c’est pas de l’immobilier
      Tu ne peux l’acheter ni demander qu’on te le trouve
      C’est un des mystères qui échappe à l’argent au marché
      Et c’est bien pour cela que le marché veut le détruire tout comme la famille les enfants
      D’où la marchandisation de la cellule familiale de l’adoption de la procréation


    • #2437647
      le 17/04/2020 par Bien vu
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      Tom très bonne idée. Je pense que le fait de se rencontrer par E&R poserait déjà une bonne base de valeurs communes, voir une grande valeur ajoutée pour la pérennité dans le temps de la relation. Ma dernière "femme" m’avait fait croire qu’elle n’avait rien contre E&R au début de notre relation mais c’était pour mieux m’arnaquer et me le jeter au visage quand elle m’a trahi pour ensuite m’interdire de mon gamin. Je pense donc qu’un mariage par E&R aujourd’hui vaudrait beaucoup plus "Foi" et "Bénédictions" qu’un mariage à l’église telle qu’elle est actuellement. Et quand j’entends que la recontre entre hommes et femmes c’est pas par des sites de rencontres, si, dans le réel ou dans le virtuel , c’est toujours sur des "sites" de rencontre. Et bien souvent maudis dès le départ les sites de rencontres, vu que aujourd’hui il n’y a plus aucun liens forts autre que "le marché " qui peuvent profondément réunir deux familles qui ont toutes les possibilités de nuir à la relation pour tel ou tel divergences d’opinions, si un des ciments du couple c’est l’amour sincère d’E&R et d’Alain Soral, ça doit grandement aider pour la résistance d’un couple formé dans ces temps apocalyptiques.


    • #2439612
      le 18/04/2020 par Un militant
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      @bien vu
      C’est idéalisé le militant qu’il soit d’E&R ou d’ailleurs 
      J’ai rencontré des gens super à E&R mais Aussi des gros cons , beaucoup sont toujours proche et de vrais amis et cela depuis des années 
      Mais ce n’est pas parce-que tu es militant, nationaliste, néo rural, blanc ou noir ou gris ou patriote que ça fait de toi une bonne personne 
      Être militant ne t’exempte pas des maux de cette société idem pour l’église ou le travail ou ta situation sociale 
      C’est certain que c’est une bonne base mais ça ne fait pas tout
      Un catho tradi n’est pas forcément charitable et vertueux, un royaliste de l’AF n’est pas forcément chevaleresque et un gars de l’OSRE n’a pas forcément l’esprit de bien de la collectivité...
      Il y a ce que l’on dit que l’on est et ce que l’on est vraiment 
      Si non Félix Marquardt Henry de Lesquin François Bousquet seraient parfait...c’est loin d’être le cas
      Le boss Soral a bien des fois recadré des militants ici même sur le forum , il a jeté des auteurs E&R Cardet Sigaut Laïbi etc...
      Certes être à E&R, c’est déjà avoir fait un grand pas et être éveillé, mais ça ne fait pas de toi, un homme ou une femme construit et capable de vivre partager une union maritale 
      Le mariage c’est quelque chose de sérieux, malgré le travail de destruction de celui-ci (par les franc-macs, politiques, laïcards, libres penseurs, féministes, homosexuels et lobbys en tout genre) c’est une union devant Dieu, même si on a singé celui-ci en acte civil républicain, en pacs ou en union lesbien ou homosexuel, on a désacralisé le mariage avec le divorce, la pilule, l’IVG, le contrat de mariage, la séparation de bien, les pensions alimentaires etc... ça reste qu’on le veuille ou non une chose sacré qui a fait une grande partie de notre histoire, de nos grands hommes et femmes de France et du monde (ex : Clovis et sainte Clotilde)
      Cordialement


  • #2437365
    le 16/04/2020 par petithous
    1979 – Comment vivre avec un macho ?

    J’ai 70 ans, et c’est pas une blague, mais mon arrière grand-mère faisait déjà les mêmes jérémiades .
    Ma mère était femme au foyer, et mon père travaillait dur, et quand il rentrait il était crevé mais il devait partager les taches ménagères (par soucis d’équité ) . Bon, ma mère n’allait pas l’aider dans son travail ... c’était un travail d’homme .
    La femme, par nature, a de tout temps phagocyté l’énergie de l’homme. Et de tout temps elle l’a assommé de lamentations .
    Maintenant se pose la question, pourquoi l’homme supporte cela ?
    Question que je ne me pose plus, puisque j’ai fait le choix de vivre seul . Et c’est bon de pouvoir péter quand on en envie, mettre son doigt dans son nez ou se gratter les couilles .

     

    • #2437408
      le 16/04/2020 par loracle
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      Cher ami, vous avez encore le temps pour trouver une femme au delà des quarantaine qui est arrivée à la ménopause, c’est à partir de ce moment que la femme de nos jours retrouve la raison, et croyez moi vous pourrez péter à volonté, et vivre des jours heureux, en dessous je vous conseille pas elle est encore trés baratinée.
      Portez vous bien.


    • #2437423
      le 16/04/2020 par Laurent
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      Vous occultez la réalité pour l’arranger à votre sauce. Les femmes ont toujours activement travaillé et les travaux dit : " féminins" ont de tout temps été dévalorisé par les hommes. Vous n’avez que ce que vous méritez. A un moment il faut arrêter de jouer vos jérémiades infantiles.

      "Et c’est bon de pouvoir péter quand on en envie, mettre son doigt dans son nez ou se gratter les couilles ."

      En effet, si votre satisfaction s’y trouve. Restez y.


    • #2437463
      le 17/04/2020 par becalme
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      Respect, et j’ai bien rigolé.


    • #2437485
      le 17/04/2020 par anonyme
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      Excellent... !!


    • #2437515
      le 17/04/2020 par Nicolas Tesla
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      Pour parler anthropologie je dirais on supporte ça pour pouvoir passer nos gènes à la génération suivante... À la base la vie c’est : nais , grandis, accumule des resources, trouve une femelle jeune et fertile, reproduis toi, élève tes proginitures pour qu’elles fassent la même chose, vieillis et meurt... L’impératif biologique. L’évolution...


    • #2437554
      le 17/04/2020 par Bon vivant avec des balloches dans le slip
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      @petithous
      Je suis marié j’ai Un peu plus que la cinquantaine et je me suis toujours gratté les couilles quand je voulais, j’ai toujours pété quand je voulais même au lit.....
      Certes mais femme est casse couilles comme toutes les femmes, mais jamais je ne me suis laissé marché sur les pieds
      On c’est plusieurs fois étant jeune engueuler, elle en a même mangeait une ou deux ...c’est pas ça qui nous a séparé ou empêché de nous aimer , d’avoir plusieurs enfants
      C’est toujours moi qui est choisi ce que nous devions faire ou aller , c’est avant tout cela une épouse
      Et j’ai toujours tout fait pour qu’elle et les enfants ne manquent de rien et je le fais toujours
      Vivre seul ?
      Ou est le moteur qui te fait te lever lutter travailler dans ce monde de merde sans une famille ?
      Qu’elles sont les raisons de ta motivation si tu n’as rien à transmettre ?
      Je travaille uniquement parce-que je veux léguer aux miens garçons épouse et filles un héritage du patrimoine
      La terre et le sang c’est ça qu’on laisse aux siens
      Un petit bout de soi une lignée sur terre en espérant qu’ils fassent pareil
      Il y’a longtemps que je m’en serais foutu une dans le ciboulot si j’étais seul vu le monde et ses délires
      La femme te permet en te donnant des enfants de te battre et une raison de te battre
      C’est pour ça qu’on les aime et qu’on les supporte
      Salut petithous


    • #2437564
      le 17/04/2020 par Michel
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      « Mon grand-père n’a JAMAIS fait la vaisselle, mon père DÉJÀ,l’essuyait, et moi je la fait ! »
      Ricet Barrier.
      On s’est fait avoir !


    • #2437604
      le 17/04/2020 par Jérômeproudhon
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      Je suis d’accord avec un énorme désaccord, je ne lèguerai rien de matériel, aucun patrimoine terrien ou matériel à mes 5 gosses, et ils le savent et en sont ravis, je continu à les élever avec la valeur travail, la valeur de famille, et la valeur de patrie, ils doivent rester dans une valeur de guerrier, de fabriquer eux même leurs vies et leurs rêves, encore deux qui doivent passer leurs adolescences, et mon travail est accompli, et je n’ai absolument aucune peur et aucun regret de ( tout perdre matériellement ) si c’est pour aller me battre contre le nouvel ordre mondial, leurs offrir un monde déconnecté, un retour à la terre, et leur léguer à patrimoine chrétien. " tu veux une maison, un jardin, des poules, une famille équilibré ? Tu te demerde ! "


    • #2437775
      le 17/04/2020 par Bon vivant avec des balloches dans le slip
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      @Jérômeproudhon
      Je suis agriculteurs et j’ai un peu plus d’enfants que toi
      Nous sommes pauvre (enfin selon les valeurs de la république )
      Peu de terre et petit patrimoine
      La force de production c’est ça que j’apprends à mes garçons et à être de bonnes femmes à mes filles
      L’héritage la transmission c’est ça qui est bon d’après moi ainsi que l’éducation
      On ne m’a rien transmis à moi ni à mon épouse issue de milieux défavorisés
      Je ne saisi pas ta façon de penser
      On transmets un héritage qui permet à nos enfants de pouvoir se nourrir et de ne pas être un esclave
      C’est pas avec un peu de terre et une vieille ferme qu’ils devront se partager que tu en feras des bourgeois
      Mais je respecte ta manière de concevoir l’éducation des tiens mais je n’en comprends pas bien le sens
      Tu aurais beaucoup (c’est peut-être le cas je ne sais pas mais je suppose que non ) je comprendrais, mais un petit patrimoine ?
      Tu leur permet de ne pas être des esclaves
      C’est l’éducation qui fera le reste non ?
      Adulte ils feront leur expérience
      Enfant jeune homme puis adulte c’est leur expérience et éducation qui feront le reste
      Les embûches les soucis problèmes et réussites joies et peines qui les formeront ?????
      Amicalement


    • #2437928
      le 17/04/2020 par petithous
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      @ Laurent
      Evidemment dans un petit texte on ne peut faire que des raccourcis et la pensée exprimée et imprécise et incomplète .
      Je n’ai jamais dit que les femmes ne foutaient rien ... mais comparer la force de travail d’un homme à celle d’une femme a quelque chose de ridicule .
      Ce n’étaient pas les femmes qui descendaient dans les mines, ce ne sont pas elles qui passaient la journée derrière la charrue, ni elles qui portaient des sacs de blé de 100 kg, ni elles qui soulevaient les pierres de taille de 80 kg.
      Ce que faisait les hommes méritait le respect ... et cela s’imposait aux femmes, et pour moi c’était très bien .
      Aujourd’hui les femmes sont arrogantes, elles se croient libres , indépendantes et autonomes ... si elle l’étaient auraient elles besoin d’un ministère des droits de la femme et de lois spécifiques pour les protéger ?? Quelqu’un qui a besoin d’une protection extérieure ne peut pas se dire libre.
      Cette liberté est factice et organisée par des petits malins qui veulent détruire les structures sociales ... c’est un nivellement égalitariste par le bas, en vue d’une domination mondialiste .
      Concernant mes "jérémiades" , je fais un constat . Et ne me plains en aucun cas, puisque je suis très heureux ainsi ... mais peut être que çà vous dérange qu’on puisse être heureux sans femme !
      Pour répondre à je ne sais plus qui : J’ai vécu pendant 40 ans avec la même femme, qui n’était pas construite sur le modèle précité (il y a des exceptions) et j’ai des enfants .
      Si je dis, et je le pense, que les femmes sont des casse-couille, je peux dire aussi que les hommes sont des bourrins ... mais il y a des exceptions . La liberté consiste a être capable de sortir de son moule préfabriqué !


    • #2438486
      le 17/04/2020 par Elisa
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      "Et c’est bon de pouvoir péter quand on en envie, mettre son doigt dans son nez ou se gratter les couilles ." J’ai entendu des féministes dire ça. Dire que c’était génial de pouvoir être grosse, de jamais s’épiler, et d’être toute la journée en pyjama.Je trouvais ça monstrueux, et je trouve ça tout aussi monstrueux quand un homme le dit. Vivre seul mène souvent à l’auto-indulgence, à la médiocrité, parfois à la maladie mentale.
      J’entends qu’il vaut parfois mieux être seul que d’être mal accompagné. Quand on trouve pas une personne compatible, la solitude peut être préférable. En revanche, expliquer que le bonheur, c’est de pouvoir péter quand on veut, et en un mot, régresser à l’animal, c’est désolant.


    • #2438505
      le 17/04/2020 par Elisa
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      @petithous : je pense qu’il y’a dans la dissidence, l’impression que les femmes restaient tranquille à la maison pendant que l’homme travaillait à l’usine ou à la mine. Je tiens quand même à rappeler que vu le taux de mortalité infantile (22% en moyenne https://histoire-image.org/fr/etude...) et le taux de mortalité tout court avant la médecine moderne (antibiotiques, vaccins), les femmes en âge de procréer passaient leur vie à être enceinte. Porter un enfant pendant neuf mois pour le voir mourir, c’est quand même éprouvant, physiquement et mentalement. Accoucher dans les conditions de l’époque, c’est pas rien. Sans compter que les femmes du prolétariat n’ont été au foyer qu’à partir de la révolution industrielle, quand une classe moyenne est apparue. Jusque là, elles travaillaient, souvent à l’usine. Je conçois que la guerre, le travail à la mine ou à l’usine de métallurgie sont quelque chose que la plupart d’entre nous avons du mal à imaginer, mais j’ai quand même envie de rappeler que la vie des femmes n’était pas sans souffrance non plus.


  • #2437427

    J’ai l’impression de m’y voir.
    Qu’est-ce-que je suis bien depuis qu’elle m’a largué !


  • #2437501
    le 17/04/2020 par delphin
    1979 – Comment vivre avec un macho ?

    La nana du 1er couple vers 1 mn dit tout :
    On passe, en ce tournant vers les années 80, d’un féminisme raisonnable et naturel à un féminisme zélé et casse-pieds (à l’image de l’actrice delphine seyrig, par ex) ;
    Et c’est l’homme qui réclame un enfant !
    Ca devient un concours de revendications, c’est triste....


  • #2437518

    On comprend qu’elles aient préféré travailler dehors...


  • #2437561
    le 17/04/2020 par bill et boule
    1979 – Comment vivre avec un macho ?

    "L’artiste" au foyer du reportage, bien assise du matin au soir, mariée à un brave gars qui bosse et qui se tape la cuisine à faire en rentrant, ressemble plutôt à une professionnelle du sado-maso, au vu et à l’ouïe. Elle peint tout en noir, et l’amour en gris. Que fait bobonne à bonhomme avec son pinceau ? Soit il est un peu frappadingue, soit l’interview est une mise en scène.
    Les artistes sont différents, originaux ; c’est pourquoi ils sont souvent seuls. Celle-ci est une bourgeoise tête de mule qui cumule ! Mais puisqu’il aime ça.
    L’époque vers 1970 semble avoir été prospère : un seul travailleur dans le couple, et loisirs assurés, maison de campagne pour les deux, plusieurs enfants... En travaillant bien hypocritement les paresses et les égoïsmes, certains virus ont obtenu un demi-siècle plus tard une société covid19, pleine de piquants sur sa boule maboule qui ne roule même plus.

     

    • #2439681
      le 18/04/2020 par Aiguiseur de guillotines
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      "L’artiste" m’a bien fait rire aussi.


    • #2439720
      le 18/04/2020 par Albert Libertad*
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      Quand je vais au bistrot je n’emmène pas ma femme 
      Mais bon je rentre bien avant 3 heures du mat 
      Je suis toujours à l’heure pour manger
      L’heure c’est l’heure


  • #2437605
    le 17/04/2020 par tatiebaba
    1979 – Comment vivre avec un macho ?

    Une chose est sûre, comme les marrons en automne, on n’est jamais déçue des commentaires masculins à la suite de ce genre d’articles , vidéos.... :) Allez je n’en dis pas plus car un petit commentaire ne suffit pas à parler de ce sujet complexe : le couple humain. Mieux vaut se taire que dire tant de bêtises.

     

    • #2438736
      le 18/04/2020 par Palm Beach Post : "Cult !"
      1979 – Comment vivre avec un macho ?

      lol, en attendant, @ tatie, les bêtises, tu les lis....

      j’ai trouvé beaucoup d’humanité, dans les témoignages

      des commentaires sincères, amusants, profonds,
      parfois maladroits, et d’autant plus vrais

      puisse notre vaillant peuple de France se relever de toute la merde dans laquelle on est


  • #2437831
    le 17/04/2020 par le gaulois
    1979 – Comment vivre avec un macho ?

    68 a rebattu les cartes en montrant les différences de rapports de sexe au travail où le "domestique" -jusque là "dévolu" aux femmes et étant du domaine reproductif- se confronte au travail productif ("dévolu" aux hommes ) avec ce que cela comporte de constitution identitaire et de rapport de force,de domination.
    Où l’on voit,finalement,que hommes et femmes sont tous les 2 confrontés aux limites temporelles(extension impossible du temps pour faire tout ce qui serait souhaité) et corporelles(fatigues accumulées différemment mais bien réelles)
    La réconciliation ne peut venir que de la prise de conscience de la nécessaire ccopération au sein du foyer et de la reconnaissance conjointe des efforts fournis


  • #2438437
    le 17/04/2020 par FREDERIQUE
    1979 – Comment vivre avec un macho ?

    Comment vivre avec un macho ?!

    Mais ce n’est pas être macho que d’attendre d’une femme - qui a la chance de pouvoir vivre sans travailler grâce à son homme - qu’elle assure et assume, en retour et de A à Z, toute la logistique famille-maison.
    C’est juste normal, et d’une évidence absolue !

    Par contre, ce qui est macho, c’est de mépriser ce qu’elle fait au point de ne plus voir en elle qu’une femme de ménage à son service, la serpillère à la main et le chiffon à poussière entre les dents, et de ne lui laisser aucune autonomie dans la façon dont elle gère toute cette logistique.

    Mais ça, c’est plutôt le passé, les couples d’aujourd’hui pouvant difficilement se passer d’un second salaire, il devient alors logique de partager les tâches du quotidien - en fonction des préférences de l’un et de l’autre - et de prendre les décisions importantes à deux et en bonne intelligence, chacun y mettant du sien pour aller vers l’autre, sans se sentir dévalorisé ni infériorisé pour autant.

    Je ne parle donc ni de ces féministes délirantes/odieuses/agressives qui veulent le beurre et l’argent du beurre, ni de ces bourrins/machos/insupportables capables de se coller tous les soirs devant la télé une bière à la main pendant que madame se cogne tout le boulot, mais de gens intelligents et ouverts au dialogue.

    Les femmes qui travaillent - parce que le salaire de leur homme ne suffit pas, ou parce qu’elles ont un super job - et qui supportent un bourrin/macho/brute sont bien souvent des dindes qui pensent qu’un homme n’est pas capable de faire aussi bien qu’elles, et n’ont donc que ce qu’elles méritent.

    Quant aux hommes qui encaissent sans moufter une féministe délirante/odieuse/agressive, ils n’ont, eux aussi, que ce qu’ils méritent s’ils ne s’en séparent pas rapidement, un couple qui ne partage que le lit, ne pouvant espérer fonctionner de façon réellement satisfaisante, ni durer très longtemps.