Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Coronavirus à bord du Charles de Gaulle : "L’armée a joué avec notre vie"

Alors que le bâtiment français a dû rentrer à Toulon pour cause de contamination de l’équipage au Covid-19, de premiers témoignages mettent en cause le ministère des Armées, qui assure de son côté qu’aucune « erreur d’appréciation » n’a été commise.

 

Plus d’un tiers des marins du porte-avions français Charles de Gaulle ont été testés positifs au Covid-19 depuis son retour anticipé en France le 12 avril, provoqué par la découverte de contaminations à bord, selon un bilan provisoire publié le 15 avril mais qui devrait augmenter. Le même jour, France Bleu Provence a publié une interview d’un des membres de l’équipage, sous couvert d’anonymat.

« L’armée a joué avec notre santé, notre vie […] Les mesures barrières étaient difficiles à respecter à bord du porte-avions », assure ce père de famille originaire du Var, visiblement très remonté. D’après lui, le commandant du bâtiment aurait demandé à interrompre la mission mais se serait vu opposer une fin de non-recevoir de la part du ministère des Armées, alors que plusieurs membres de l’équipage présentaient déjà des symptômes de contamination au Covid-19.

« Le chef d’état-major de la Marine nationale a ordonné une enquête de commandement afin de tirer tous les enseignements de la gestion de l’épidémie au sein du groupe aéronaval et pour faire toute la lumière sur les conditions de propagation du virus à bord du porte-avions », s’est contenté de répondre le ministère. L’enquête prendra plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

 

668 marins testés positifs

« En date du 14 avril au soir, 1767 marins du groupe aéronaval ont été testés. La grande majorité de ces tests concerne à ce stade des marins du porte-avions. 668 se sont révélés positifs », a fait savoir le ministère des Armées dans un communiqué. Parmi eux, « 31 sont aujourd’hui hospitalisés à l’hôpital d’instruction des armées Sainte-Anne de Toulon [Var], dont un en réanimation », est-il précisé. Ce bilan temporaire est amené à gonfler encore car « 30% de ces tests n’ont pas encore livré leurs résultats » et « la campagne de tests est encore en cours », selon le ministère.

Le Charles de Gaulle est le second porte-avions contaminé officiellement dans le monde, après le porte-avions américain USS Theodore Roosevelt, dans le Pacifique. Le bâtiment nucléaire français (1750 marins) et la frégate de défense aérienne qui l’accompagnait (200 marins) ont rejoint le port de Toulon le 12 avril avec deux semaines d’avance, après la découverte initiale d’une cinquantaine de cas de coronavirus. Les marins ont été placés en isolement sanitaire pendant 14 jours avant de pouvoir regagner leur foyer.

En parallèle, « les opérations de désinfection des aéronefs et des bâtiments de surface ont débuté », menées par les armées en lien avec des industriels, a souligné le ministère, précisant que la ministre Florence Parly « adresse un message de soutien aux marins confinés et à leurs familles et remercie tous les élus locaux pour leur implication ».

 

Aucune « erreur d’appréciation » pour le ministère

L’origine de la contamination du porte-avions n’est pas encore connue. L’équipage n’avait pas été en contact avec un élément extérieur depuis une escale à Brest (Finistère), dans l’ouest de la France, du 13 au 15 mars. Les marins avaient pu descendre à terre, mais en respectant les gestes barrières et l’interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes en vigueur à l’époque. Parallèlement, une relève d’une cinquantaine de personnes a embarqué lors de cette escale, de source proche du dossier.

L’actuelle pandémie de Covid-19, qui a déjà tué plus de 130 000 personnes dans le monde selon un comptage de l’AFP, a des effets particulièrement amplifiés dans les bâtiments militaires où des équipages nombreux s’entassent dans des volumes réduits et où l’isolement et le débarquement des malades est compliqué à mettre en œuvre. L’armée avait cependant indiqué la semaine dernière qu’aucune « erreur d’appréciation » n’avait été constatée. Le site Mediapart affirme de son côté avoir identifié deux cas de marins présentant des symptômes sans être confinés. « À partir du 3 ou 4 avril, la situation a empiré très rapidement », selon le proche d’un marin.

Le groupe aéronaval français était en mission depuis le 21 janvier et avait passé plusieurs semaines en Méditerranée dans le cadre de l’opération Chammal, volet français de l’opération internationale antidjihadistes Inherent Resolve en Irak et en Syrie. Il a navigué ensuite en mer du Nord et dans l’Atlantique pour des opérations de sécurisation et de défense des approches maritimes européennes.

 

Mépris oligarchique pour les forces de l’ordre oligarchique, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

68 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Si le porte avions a navigué "sans escale" depuis le 21 Janvier 2020, comment se fait-il que des militaires soient touchés par le virus plus de deux mois après leur embarquement initial, le délai d’incubation étant de 14 à 20 jours. Il aurait donc un comportement bizarre ce virus, il se ballade donc en mer, dans l’air, les vents...

     

  • 1/ Ahem, comment dire ? Historiquement, anthropologiquement et sociologiquement, le fait qu’une armée joue avec la vie des troufions...rien de nouveau.
    La seule question : quand on risque la vie d’un soldat, cela en vaut-il la peine/l’enjeu ?
    Ici, non.

    2/ Que l’Etat ait joué avec la vie des Français... c’est général, mon Général. Les civils non confinés (les travailleurs essentiels) sont envoyés au boulot chaque matin, et à Paris ils y vont sans masque dans des wagons de métro plutôt pleins...

    3/ Si même la Grande Muette ouvre sa gueule, c’est un signe...

    4/ Ah...668 marins ? y’en a pas deux de trop ?

     

  • la France a joué avec la vie de tous les français...
    Quand on a un chef des armées qui n’a surement meme pas fait sa journée d’appel... On a ce qu’on merite.

    L’important dans ce message c’est de comprendre que ce coup ci le régime en place dans notre pays, va peut etre se confronter a un soulevement interne a l’armée, armée où par defintion la fraternité se doit d’être omnipresente. Si les hauts fonctionnaires de la police, tout comme les hauts gradés de l’armée ou leur minstere respectif ont mis la santé des corps constitués et par ricochet celle de leur famille en danger ça pourrait vibrer en sortie de crise.

    L’aspect a prendre en consideration est la venue de macron a l’IHU du dr raoult quelques jours avant le debarquement des troupes a Toulon.
    - macron a t il demandé au professeur de prendre en charge les troupes pour leur montrer qu’il fait de son mieux pour eux et par la meme calmer une colere qui grossissait ?
    - A t il eu des pressions de l’etat major pour ne travailler que sur le cas "Armée" pendant quelques jours et il a trouvé comme seule solution d’aller celui qui parait le mieux armé contre ce virus plutot que d’ecouter son conseil scientifique qui étonnement ne lui aurait pas conseillé de les confiner en mer ?

     

  • Vous savez quel est le point commun entre l’USS roosevelt, le Charles de Gaule et les navires de croisière de classe internationale qui choppent des infections de nulle part au beau milieu de l’océan ? Et ces capitaines ne s’expliquant pas comment ça peut se produire au point de lancer des enquêtes ?

    Non ?

    Vous voyez pas ?

    Bon d’accord, certains d’entre vous vont crier a la conspiration attardée de ma part mais c’est pourtant pas difficile :

    Ils sont tous équipés de Mats 5G dernier cri beaucoup plus puissants que les Mats qu’on installe dans nos villes.

     

    • Mais, il y a bien des villes entières qui ont la 5G vers les Corée-Japon, pourtant ils sont dans les pays qui enregistrent le moins de pertes.
      Et jdis ça, la théorie de la 5g, c’est comme la chloroquine, j’y connais rien. Jsuis dans les sciences sociales (pas forcément les sciences gauchistes) à la base, pas fondamentales.


    • Avez vous des sources à nous communiquer ? (merci)


    • Pour une fois qu’c’est pas la faute au scrutin majoritaire à deux tours...


    • Non, vous n’y êtes pas !
      Le point commun entre ces deux bâtiments q’est qu’ils ils sont tous deux équipés de systèmes d’aération, de soufflerie et de climatisation pour régénérer l’air des espaces intérieurs.

      Les études épidémiologiques, il y a près de quinze ans concernant la grippe aviaire de type H5N1, montraient que les systèmes climatisés et de renouvellement de l’air (même équipés de filtre assainissant) dans les bâtiments recevant du public ou du personnel, ont un impact non négligeable sur l’accélération de la propagation d’un virus. En clair, il suffit d’un seul matelot malade, même enfermé dans sa chambre au fond du sous-marin pour que le système d’aération contamine tout l’équipage.

      Cet aspect de la crise sanitaire n’est pas évoqué par les autorités publiques, alors que le danger est connu par de nombreux experts, médecins, hauts fonctionnaire, qui ont tous délibérément décidé de rester silencieux...


  • La question que je me pose : à la fin de tout ce battage médiatique, y aura-t-il un seul décès, parmi les contaminés ? (ce que je ne leur souhaite évidemment pas)

    Si c’est bien le cas, comme nous l’espérons tous, ce sera une preuve x9 de plus que les chiffres sont manipulés au plus haut degré de la désinformation.

     

    • Si il y a dans ce navire un virus qui est dangereux pour les marins,
      c’est une autre que le covid19 qui a été introduit
      pour tester une arme bactériologique incapacitante.

      Il y a la grippe tous les ans dans la Marine Nationale comme ailleurs,
      jamais un navire n’a été obligé de rentrer pour ça.


    • Elle est connue la létalité de ce virus. Elle est située entre 1/1000 et 2/1000. Cela veut dire qu’il y aura probablement 1 mort, peut être 2. Il y en a un en réanimation.
      Il faut dire que dans l’équipage il n’y a pas que des jeunes en très bonne santé. Il y a quelques quarantenaires obèses, dans certaines spécialités, même si en théorie ils ne devraient pas être admis en service à la mer.
      Je précise que je connais le sujet, que je connais ce navire.

      Tout ceci pour dire que cela devrait un peu éclairer le grand public, qui est sous hypnose, concernant la dangerosité réelle de ce virus, qui est vaguement celle de la grippe.


    • Les chiffres sont "bidonnés" tout le monde le sait, mais LA N’EST PAS LA QUESTION

      Le seul indice parlant est de fait la courbe de mortalité.
      Ainsi, en France (et de par le monde) ce coronacouillonerie n’a pas d’incidence.
      De fait la mortalité en ce debut d’année est moindre comparée aux années précédentes
      (certainement ’’faute’’ aux excès de précaution qui font que la grippe saisonnière tue moins que d’habitude... )

      Ce qui me permet de dire que les vrais scandales sanitaires sont
      a. le confinement généralisé
      (une ineptie, et ce bateau le prouve : cloisonner des gens dans un espace réduit, si l’un est porteur du virus, les autres vont forcément l’attraper ...)
      b. le port de masque est la barrière nécessaire à porter, par TOUS
      (encore faudrait il pouvoir en acheter, et pouvoir les porter, comme Macron)
      c. les tests devraient être généralisés
      (encore faudrait il pouvoir se faire tester, comme Macron)
      d. les personnes porteurs du virus devraient être isolées, et TRAITEES (traitement du Pr Raoult le prouve).
      (encore faudrait-il pouvoir se faire soigner ainsi, comme Estrosi)
      e. les rues devraient être desinfectées
      (comme le sénat, le parlement, et l’Elysée de Macron)

      Mais selon moi, en dehors du fait que nous sommes tous mortels, et du fait que le traitement hydroxychloroquine avec un antibiotique tel l’azithromycine FONCTIONNE
      ( à condition de l’administrer tôt, comme le préconise le Pr Raoult)
      >>> le VRAI SCANDAL HUMAIN c’est L’EUTHANASIE PROGRAMMéE PAR LE GOUVERNEMENT POUR NOS AINéS.

      Petite piqure de rappel : NOUS SOMMES TOUS MORTELS. un jour nous y passerons, et il faut accepter le fait que la mort est inevitable, et parfois une nécessité.
      ce qui n’est pas acceptable, c’est lorsqu’un gouvernement tue nos petits vieux, sciemment.
      En ne distribuant pas de masques, en interdisant un traitement qui marche, en interdisant des tests, en confinant les gens, ce putain de gouvernement contamine le peuple, et le paupérise.
      Oui, l’économie est importante, pas celle des grands groupes, mais les PME. sans elles on va crever de faim.
      Il faut sortir ce ce confinement, sans attendre le 11 mai
      Mais les français d’aujourd’hui, rendus stupides par les medias, n’oseront pas.


  • ’’Aucune « erreur d’appréciation » pour le ministère’’...
    Évidement, un bâtiment de guerre n’a pas à prévoir d’attaque biologique et à étre doté d’équipements de protection pour l’équipage. Ils laissent pantois. C’est vraiment sans espoir...


  • C’est le début.
    Après, le ministère de la guerre va vous mettre un vaccin nocif comme en 1918.


  • Polémique inutile. Les grippes ne tuent pas de jeunes adultes en bonne santé. Âge moyen 83 ans ou personnes déjà affaiblies par d autres pathologie. Réalité pluimillenaire. Faire croire le contraire apporte de l eau au moulin de la légitimité de tout ce cirque. La surmortalité n atteint même pas celle de 2017,dixit Raoult. Point final.

     

  • "Aucune erreur d’appréciation pour le ministère !"
    C’est trop facile, la Parly, qui ne connait rien à la chose militaire, n’a absolument rien à faire comme ministre des armées, d’une part, et d’autre part, vous allez voir, que le ministère va faire porter le chapeau au Pacha du porte avions.
    Il est connu depuis très longtemps, que la hiérarchie est un escalier qui permet de faire descendre les ordures de haut en bas.
    Bonne chance au Pacha et à son personnel.


  • Et voilà le point faible des porte-avions.
    C’est la fin des porte-avions.

     

  • L’heure est peut-être à la mutinerie....


  • Voilà l’occasion pour nous tous si on veux gagner la bataille, les militaires contaminés, la police sans masques, que reste-il pour qu’ils comprennent qu’ils font partie du peuple et, non de cette élite mortifère. Allez soyez courageux et défendant ensemble la nation contre ces traîtres. Surtout n’oubliez pas d’où vous venez.

     

  • Et il n’y a pas que le Charles de Gaule, Le Tonnerre, La Fayette et Le Chevalier Paul sont également touchés.

     

  • On remercie la marine et leurs familles, le personnel soignant qui est formidable, les chauffeurs routiers, les employés de la grande et petite distribution, ils n’ont que ça à dire puisqu’ils n’agissent pas, des mots, de la tchatche, de la merde quoi !!! A oui j’oubliais la police mais eux on ne les remercie pas...

     

  • Si Buzyness and co ont interdit la chloroquine qui devait être très utilisé chez les militaires, c’est un acte de haute trahison en pleine guerre. La tenue de commandant en chef des armées est un peu trop large pour le pseudo-dirigeant auto-élu. Ça donne à réfléchir à ses subordonnés.


  • 668 marins testés positifs ?!...merde, à 2 près ils avaient le symbole parfait pour miner le moral du monde...
    Cette fin des temps là c’est pas skétai prévu les mecs...

    c’est ballot...


  • C’est tout simplement énorme d’inconscience. Les responsabilités sont écrasantes, impardonnables. C’est confondant de manquements aux devoirs de leur charge.pour ceux à qui a été confié la conduite d’un des bâtiment de la marine nationale parmi les plus essentiels à la défense et au services des intérêts du Pays. Si tout est à l’avenant, et il y a fort à parier que ce soit le cas, il n’y a rien à espérer quant au niveau d’efficacité réelle de cette arme. L’épée de la France est à l’image de ce que sont vraiment devenues ses institutions régaliennes, son appareil d’état, son appareil de Pouvoir. Les faits dispensent de sonder les intentions et servent amplement les analyses qui concluent à un niveau de corruption irréparable dans tous les domaines. Les milliers de morts de ces dernières semaines sont autant de victimes de cette corruption intégrale, de ce pourrissement devenu chronique. La France est faillie.


  • Hum, les chefs cuistots et leurs seconds sur nos navires, ils se portent comment ?
    [ peut nombreux mais en contact essentiel avec le reste de l’équipage ! S’ils vont bien, alors ce n’est qu’une petite grippe. ]


  • Gaulle
    1750 marins
    668 contaminés soit 50% de testés environ
    31 hospitalisés
    1 en réa soit 0,02%
    0 décédé à ce jour
    France
    66 millions
    180000 testés soit 0,25%
    18000 morts soit 10%
    7000 en réa soit 0,08%
    les statistiques ne servent qu’une clique d’inutiles.
    sans oublier que nos élites n’ont compter durant 4 semaines que les décès dans les hôpitaux, puis intégrés les décès en Ephad... ces braves vieux étaient des sous hommes... et maintenant on annonce la surmortalité !!!
    on se fout pas un peu de notre gueule.


  • « Nous sommes en guerre » oh le con. Et Manu retourne à l’école, c’est le 11 mai la reprise. Tu pourras changer de maîtresse.
    Pied de nez du Général !!!


  • Le Roosevelt et le De Gaulle ! Avec des noms comme ça, le malin Covid est chez lui ! Il manque le Churchill et le Staline et nous aurons nos 4 cavaliers de l’Apocalypse et leur 666 cas recensés !


  • Les temps changent...

    Aucun des matafs que j’ai connus, à commencer par mon paternel, n’aurait dit qu’il était dans l’armée.

    Pour ces gars-là, l’armée c’était les biffins. Et ils n’étaient même pas dans la Marine mais dans la Royale.

     

  • #2437588

    et nos grands-parents morts dans les tranchées
    pour le Capital

    des adolescents, à l’époque,
    dans la furie des balles, des gaz, du pote éventré

    toutes ces guerres,
    contre des gens qui sont nos frères,
    le petit peuple
    comme toi, comme moi


  • L’armée aurait joué avec la vie de ses soldats ?

    Mais c’est ce qu’elle fait en PERMANENCE, les gars !!

    Quand ils envoient à la mort les pauvres trouffions pour défendre les intérêts de l’oligarchie aux 4 coins du monde, c’est exactement ce qu’elle fait... et à moindres frais !

    Il serait temps d’utiliser un peu mieux vos armes de dotation et commencer à les diriger envers les vrais responsables de vos malheurs et de ceux de vos compatriotes..

     

  • ...aucune « erreur d’appréciation » n’a été commise... "qu’il disait le ministère des Armées".
    Voici, voila le triste tableau de notre pays dirigé par tous ces criminels incompétents qui plus est aux ordres d’une hiérarchie militaire et policière gangréné par la Franc- Maçonnerie crapuleuse et turpide !!!


  • Florence Parly dément avoir refuser d’arrêter la mission....Donc,le pacha est coupable de mutinerie ou,s’il n’a pas reçu l’ordre de rentrer,de mise en danger de l’équipage.. !!
    Entre la marine et son ministre de tutelle,y’en à un qui ment forcement... !

     

    • Vu la compétence de PARLY dans le domaine de la défense , et celui de la conduite des opérations aéronavales en particulier ….Je dirai sans risque de me tromper qu’elle fait comme les autres : ELLE MENT ,De plus , toutes les communications et les échanges entre le bord et le ministère font l’objet d’un enregistrement archivé , c’est sérieux , pas du tout le genre fete à NEU NEU macronien…. il est temps d’envisager la fin de tout ce troupeau ….l


  • Avec une marine comme ça, terrassée par un corona, touchée- coulée, même la flotte du Luxembourg ou de la Suisse nous infligerait une cuisante défaite !


  • Une version du Monde Magique selon les pervers polypsychotiques. Une ruée dans l’ Élucubration. Ils guérissent sans soigner, soignent sans remède, protègent sans moyens, dénombrent sans compter, savent sans apprendre, expliquent sans comprendre. C’est fascinant. Cela repousse encore des limites déjà reculées par eux au-delà de toute ’’logique’’ pertinente (suite de raisons qui malheureusement ne sont pas toujours toutes bonnes). Après l’hyperinflation sans inflation, le prêt à intérêt négatif, la croissance sur l’Emprunt, la Nation Mondiale, le père qui n’est pas un homme, les parents de même sexe, l’avortement comme destin de femme, la compétence selon la couleur de peau, voilà la médecine qui tue. Le problème pour eux, c’est que les lois universelles n’ont pas prévu d’autre endroit pour les loger avec ceux qui les croient que 6 pieds sous terre. Mais ils ne sont pas équipés pour le comprendre.

     

    • Sans parler de leur ’’conseil d’état’’ qui fait de le médecine ; de leur ’’conseil scientifique’’ et de leur ’’justice’’ qui font de la politique. La mort c’est la vie, la prison c’est la liberté. Que voulez vous faire avec te tels purs cons, et méchants avec cela !?


  • Depuis quand un Commandant de la Royale (Lettre de Commandement et pleins pouvoirs « à la mer ») « demande, sollicite » quand il y a urgence ? A mon époque, le Pacha (je l’ai été) aurait rendu compte sur le thème : « Compte tenu de... Je décide de... ».
    Bon, je suis devenu Marin 3 ans avant la naissance du Commandant Pinget, ça a évolué...
    L’Amiral Jaouen (qui a écrit Marin de Guerre) a dit « Les Capitaines de Vaisseau se doivent d’être des Messieurs », - et Ils le sont ou l’étaient -, espérons que le Gouvernement considérera ce Commandant comme tel, en écrasant mollement (pas lui, mais cette affaire).

     

  • pour dézinguer un porte-avion , en fait , un canoé , une fronde et une capsule de bacile de la peste et hop…. !!!


  • Dans le temps être militaire c’était risquer sa vie. Mais maintenant, vu les réactions des soldats, c’est risquer la vie des autres : ceux qu’on tue à distance à l’aide de drones, de missiles de bombes.

    Pauvres petits soldats bisounours, ils ont signé pour tuer, pas pour être tués.


  • Un mois à St Anne que des bons souvenirs j’étais sur le Clemenceau et nous étions deux à avoir attrapé la jaunisse à Casablanca confinés à l’infirmerie du bord puis débarqués à Toulon.


  • Beaucoup de bruit pour pas grand chose, combien de décès sont-ils à déplorer sur le navire ?
    Quelle comparaison de pourcentage de contamination pour une épidémie de gastro-entérite sur ce même navire ?
    La seule différence pour la gastro c’est qu’on a pas besoin de test il suffit de suivre les traces dans les couloirs…


  • 1767 marins sont donc à l’arrêt.
    Avons-nous des troupes capables de prendre la relève à bord du porte qui ne porte plus les avions ?


  • Les études épidémiologiques, il y a près de quinze ans concernant la grippe aviaire de type H5N1, montraient que les systèmes climatisés et de renouvellement de l’air (même équipés de filtre assainissant) dans les bâtiments recevant du public ou du personnel, ont un impact non négligeable sur l’accélération de la propagation d’un virus. En clair, il suffit d’un seul matelot malade, même enfermé dans sa chambre au fond du sous-marin pour que le système d’aération contamine tout l’équipage.

    Cet aspect de la crise sanitaire n’est pas évoqué par les autorités publiques, alors que le danger est connu par de nombreux experts, médecins, hauts fonctionnaire, et politique bien évidemment !, qui ont tous délibérément décidé de rester silencieux...


  • 1 mois de guerre et déjà plus de porte-avion !!! .... On est mal on est mal...


Commentaires suivants