Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pour ou contre le machisme d’Alain Soral ?

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

95 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je me disais à quel moment ils allaient le traiter de facho. Ils ont tenus 18min42...

    Et la mère Bachelot... Même pas un bonjour qu’elle le traite déjà de Stalinien !

     

    • Franchement excellent ! un coup de coeur, j’ai rigolé du début à la fin,
      Alain Soral était bien au dessus par sa réflexion et ses propos... Moi même je me suis posé la question, comment un intellecte de ce calibre peut aller débattre avec des incultes sans réflexion de ce genre...
      L’auteure de livres érotique, dans le fond elle n’était pas bête et savait s’exprimer correctement et développer des idées, mais bien trop perverse pour reconnaître ses erreurs. L’homme est le dominant et la femme la dominé, et c’est ce qu’elle relate dans ses bouquins.
      Bachelot n’a rien apporté au débat, la publicitaire est une veille fille qui ne s’aime pas et qui tente de trouver des excuses pour expliquer les échecs de sa propre vie,
      le mec avec sa jupe mais pourquoi est il venu ;
      Mon coup de chapeau à la femme mariée 5 enfants, une vraie femme ! Comme on les aime, avec toute sa féminité et sa fraîcheur...
      Sinon Evelyne Thomas,une présentatrice de supérette.


  • Une femme peut être bien plus heureuse en étant femme au foyer... C’est simple comme bonjour.

    N’importe quoi leur propagande féministe.


  • Ça devait pas être facile au milieu de toutes ces hystériques (désolé au politiquement correct pour ce dernier terme, ce trouble psychiatrique a été retiré des listes du fait qu’il était sexiste)...


  • "Sophie" elle tellement saine d’esprit et elle m’inspire le respect.

    Des femmes comme cela manquent en France. Une vraie féminité, pragmatisme, sens de la famille etc.

    Comment bander sur une femme masculinisée ? prétendant au phallus en permanence, conquérante, qui pense qu’elle s’épanoui mieux quand elle n’est pas "enfermée dans sa petite famille" pour ne pas "gâcher une partie de sa vie"...

    Ces demi-femmes (demi-hommes) constituant une partie considérable de notre société sautent par ailleurs pleins pieds dans la logique marchande à tout niveau, business de la beauté et du bien être, épilation (totale) de (tous) les poils possible, etc.

     

    • #211658

      ce qui est marrant dans ce vous avez écris. Moi même j’ai participé à cette émission en étant face à 5 "hommes" féminisés que l’on appelait à l’époque des métrosexuel.
      Des types qui passaient 1h30 dans une salle de bain pour se pomponner comme des femmes. S’épiler le corps, se maquiller, claquer 600 euros pas mois dans des fringues.... Et moi devant tout cela je tournai leur "plaisir" en ridicule.
      Ma réponse fut la suivante lorsqu’un des participants à avoué dépenser 600 euros par moi dans des fringues : je préfère dépenser mon argent pour acheter des cymbales et jouer de la batterie en faisant que rock and roll.

      Bizarrement j’ai participé à cette émission parce que ma copine de l’époque nous avait inscrit sans m’en parler. (le respect ? la dedans je le cherche encore). Sophie est en effet très courageuse et la ou je suis doublement d’accord c’est qu’elle est bourbonnaise !!! (j’aime ma région et alors ? je me sens tout à fait français). Je regrette cependant de voir de plus en plus de femme complètement soumise à l’idéologie dominante. Résultat des courses je vis seul. ( comprendre l’empire parle d’ailleurs de ce phénomène).
      P.S. : la fille qui m’avait inscrit dans cette émission n’est plus avec moi.
      Alain soral est phénoménal dans cette émission. D’ailleurs c’est en allant sur le plateau que j’ai pu constater à quel point la télé est fausse. Durant l’émission ils m’ont "tanner" pour m’épiler, j’ai refusé, et accepté toutefois un compromis en les laissant passer une bande de cire sur le bras. Et ho surprise, une bande son de "douleur" fut rajouté.
      Lorsque que j’étais hors plateau, les "journalistes" parlait en même temps que j’exprimais mes idées sur le sujet de la métro-sexualité. Et il est difficile d’avoir un raisonnement construis à l’oral lorsque trois personnes vous "soufflent" des conneries.
      Le combat mené par Soral dans cette émission est magnifique.


  • #210862

    De toutes les façons, comment être publicitaire sans mentir constamment ?

    Le problème est que certaines ne sont là que pour paraître, pour montrer comment elles ont bien réussi dans le monde moderne, la grosse Bachelot, par exemple, et que d’autres sont là pour tenter de leur faire comprendre que leur réussite est une ruine morale dans une société normale.

    Mais elles ont toutes compris le message. Il suffit de voir les visages faussement réjouis pour s’en convaincre.


  • #210864

    Le mec à lunettes est comme le H de Hawaï...il sert à rien

     

    • .. le H sert d’emphase au mot Hawaï, c’est une traduction occidentale du mot polynésien... mais je te suis, je te suis.. j’aurais plutot dit le X de choix... m’enfin on est d’accord..
      _ ;)


  • J’ avais connu Soral après qu’ un ami m’ ai conseillé " Sociologie du dragueur". J’ avais bien sûr adoré...Il trone toujours dans ma biblio et ne manque jamais une occase pour le conseiller.
    Puis je l’ ai vu dans ce genre d’ émissions. je m’ étais dis : "mais qu’ est ce que fout ce géant , dans ces émissions débiles ? "
    aujourd’hui’ hui quand je vois son parcours, je comprends mieux.
    Et je remercie de tout cœur, le pote qui m’ a fait connaitre Alain.
    Mes respects et mes salutations...


  • #210880
    le 27/08/2012 par Touiteur moins le quart avant Jésus Christ
    Archive : Pour ou contre le machisme d’Alain Soral ?

    C’est mon choix ! Mon heure de sieste quotidienne quand j’étais étudiant ! Elle avait un p’tit quelque chose d’excitant la Évelyne avant de se faire refaire la tronche !

    Bref, technique habituelle de l’esclave armé d’un glaive en bois et jeté dans l’arène seul face aux fauves... impossible d’avoir un débat serein, équilibré et argumenté... surtout quand on voit le niveau des intervenants. L’autre conne de la pub, ... presque 40 piges célibataire sans enfants ...tu m’étonne ! La Bachelot qui parle de ce qu’elle connait pas avec des arguments bidon "ma grand mère était illettrée !", et alors on s’en fout ton père était député et tes parents tous les deux chirurgiens dentistes. Celle qui fait des bouquins de cul, à mon avis elle a pas un mauvais fond mais tout simplement mal baisée et pas les outils intellectuels de comprendre vraiment le sujet. Gustave Parking merci et au revoir, retourne cracher du feu avec ton banania.
    Par contre un grand bravo à la mère de famille, à l’opposé du cliché de la mère de famille nombreuse, au foyer, bourgeoise et complétement soumise. C’est ce que j’appelle une vraie femme, qui vie pour sa famille, pour le bonheur de ses enfants, en parfaite coordination avec son mari... et comme par hasard, sur toutes les femmes du plateau, c’était celle qui avait le plus de charme.
    On voit à la fin que Alain est déçu, vexé et fatigué d’être tombé dans un piège. J’imagine sa déception d’avoir pissé dans un violon face à des gens qui ne comprennent pas, ne veulent pas écouter et restent sur de la diatribe du plus bas niveau avec les huées, les haussements de ton hystériques et l’absence totale d’arguments réfléchis. Mais c’est là aussi qu’on voit la force et la conviction de Alain qui continu contre vents et marais et qui est toujours là aujourd’hui, bien plus fort, bien plus cohérents qu’il ne la jamais été

     

    • "contre vents et marais"...
      Désolé j’aime pas faire le maniaque de la bonne orthographe, mais là j’ai franchement trop rigolé.
      En tous cas, jolie faute, c’est pas souvent !


  • J’ai élevé mes 3 enfants ,femme au foyer ,je ne me suis jamais sentie inférieure ,à celle qui travaillaient viser un boulon ,où dans un bureau ,j’ai participé à beaucoup d’émissions de télé ;à Aujourd’hui Madame ,avec des animateurs très intelligent comme Alain Jérome ,très sympha ,d’autres qui ont eu ,des accidents de moto ,à chaque fois que j’écrivais une critique j’étais invitée ,en plus j’étais payée ,je rencontrais des personnages divers ,
    Quant à Monsieur Soral j’ai lu son livre ,je suis d’accord ,sauf pour moi la femme était le complément ,ce qui n’est plus aujourd’hui ,elle a comme toujours gâché ,son potentiel ,à vouloir être égal de l’homme ,( plus stupide on meure)
    Qu’elle bénéfice elle en retire ,d’accord elle peut se faire sauter ,par un mec qu’elle a choisi ,plutôt pour son fric que pour lui ,mais comme les Hommes sont vaniteux en générale ,sont fier de se faire enfariner ,ces Matous sont devenus des proies pour ces petites souris ,ils font admirablement la vaisselle ,changer les couches le ménage,jusqu’au jour où Madame gagne plus que lui ;le met à la porte ,malgré les pilules ,même du lendemain ,l’avortement gratuit ,elles ont le déni de grossesse pour achever l’enfant qu’elle porte depuis 9 mois ,comme avancé ,c’est une très grande enjambée ;c’est l’évolution
    les Américains ont fait une étude sur les violences ,et bien depuis que les femmes travaillent à l’extérieur ,la violence est née ,
    En plus elles travaillent O K mais cette parité politique ,je déteste ces femmes partout où elles sont majoritaire c’est le grand bordel ,l’éducation Nationale ,les enfants sortent des études à 16 ans ne sachant pas lire ,Administration ,ma fille travaille dans une école vétérinaire ,son Directeur part à la retraite et LA Pourvu que ce soit un Homme ,pas une Femme ,ET oui Mesdames vous voulez remplacer la force physique par la force emmerdeuse


  • Alain Soral, atomiseur de connasses incultes depuis 1958...

     

    • d’accord quasiment sur tout avec Soral. C’est le seul à avoir une vraie reflexion sur le plateau. Contrairement aux apparences, c’est le seul à etre nuancé, alors que les chiennes de garde sont complètement conformistes et réagissent comme les chiens de Pavlov.

      Par contre, pas d’accord sur American Beauty, qui est mauvais, sans aucune finesse psychologique.


    • Alain Soral, atomiseur de connasses incultes depuis 1958...

      Joli :) ou encore "Soral le magnifique !"

      Toujours jouissif à revoir. Une perle rare dans le monde obscure de la télévision. Beaucoup de projecteur et de lumière, mais tellement peu d’illumination intellectuelle.

      Il faut en avoir à la fois dans le calbute et dans la cafetière pour oser le "seul contre tous" à la télévision. Surtout à contre courant de l’idéologie dominante. C’est du grand art. Moi la gourdasse de la pub, rien que physiquement déjà j’aurais eu de la misère à la supporter, mais quand en l’ouvre la bouche ... oh mon Dieu !

      Et contrairement à ce que certains commentaires pensent, je crois que ce passage par la case "télé poubelle" n’a pas été totalement vain. Déjà, ça nous permet de pouvoir revoir cela en 2012, et il ne faut pas sous-estimer les gens de cette époque là, il est fort probablement qu’Alain a fait mouche chez certains téléspectateurs.


  • #210900

    La gueule de Bachelot à 20:51, c’est que du bonheur !!!!


  • #210914

    Juste pour dire que cette dans cette émission que j’ai pour la première fois fait la connaissance d’Alain Soral, sont intervention m’avais vraiment interpellé, il n’avait pas un discours banal, et cela m’avait marqué.


  • #210928

    Alain je n’ai qu’une chose à dire : MERCI POUR CETTE BOUFFÉE D’OXYGÈNE !!! longue vie à la dissidence !!


  • Ahah j’ai peut être regardé cette vidéo 10 fois. Quand j’étais plus jeune ça me faisait vraiment du bien, au milieu de cette horreur d’idéologie dominante gaucho-féministe qui me pourrissait la vie jour après jour.


  • 40 minutes de pur bonheur ! Merci !


  • #210951

    alain est vraiment génial il clou le bec à ces dégénérées !!!


  • COLLECTOR !

     

    • "Corrompre le Féminin
      © Thomas Sheridan
      Les femmes. Qu’est-ce qui s’est passé, bordel ?
      Nous encourageons tout le monde à lire l’article de Thomas Sheridan (auteur de Puzzling People) intitulé "The ’Empowered’ Whore Archetype Destroying the Feminine" [L’archétype de la putain « toute puissante », destructeur de la féminité ; en français ici- NdT]. Un article bref et concis qui aborde le problème crucial : la mainmise des psychopathes qui ont fait de la société leur progéniture pathologique.

      « L’archétype de la putain toute puissante » émancipée est exactement ce que Sheila Kelley et les médias occidentaux propagent. Nous devrions remettre en question, au lieu de les encenser, les déclarations de Sheila Kelley qui se prétend féministe soucieuse de l’avancement des femmes. En réalité, « S Factor » est tout ce que la plupart des vraies féministes détestent. Ce n’est pas un programme qui incite les femmes à « embrasser leur féminité ». Au contraire, comme tant d’autres, il déforme l’idée de ce que signifie vraiment être une femme.

      Malheureusement, Kelley est loin d’être la seule dans son illusion. Il existe des milliers de faux prophètes comme elle, et même un plus grand nombre de gens désespérés qui exploitent leurs idées. Ces programmes de désinformation couvrent toute la panoplie, du fitness aux reality shows en passant par les associations à but non lucratif, tous promus sous couvert de libération des femmes et d’égalité.

      En fin de compte, le « mouvement de la femme » ne contribue qu’à maintenir les femmes à leur place. Quand l’idée d’« entrer en contact avec son côté féminin » a-t-elle été dégradée au point de promouvoir des activités minables comme actes positifs d’émancipation ? Traîner dans des boîtes de strip et payer des femmes pour du sexe ne sont-ils pas des activités dont on accuse en général les hommes ? Et bien, peut-être autrefois. Aujourd’hui, on trouve des boîtes de strip-tease masculin où les femmes peuvent aller et se comporter de manière aussi dépravée que les hommes, objectifier les hommes de la même manière qu’elles sont elles-mêmes objectifiées.

      Depuis quand s’humilier et se donner en spectacle sont-ils devenus synonymes d’estime de soi ? Quand l’expression personnelle de sa féminité et de l’aspect créatif de nous-mêmes (qu’on soit homme ou femme) est-elle devenue tordue, pleine de dédain et considérée comme faible ? Cette spirale descendante qui se fait passer pour une émancipation ascendante est-elle quelque chose à laquelle quiconque souhaite vraiment être associé ? Comment se fait-il que des qualités comme l’attention, l’éducation, le développement, la création et la vulnérabilité - envers les autres comme envers soi-même - soient considérées comme indignes ? Il nous semble qu’un sacré nombre de personnes aurait sérieusement besoin de revenir sur terre !

      Il y a vraiment quelque chose qui cloche dans ce tableau. Quand les femmes se décrivent elles-mêmes comme des sal***s, des ch*****s et des p***s, que cela signifie t-il vraiment ? S’agit-il d’une tentative, issue d’un raisonnement faussé, de « se réapproprier » le sens de ces mots ? Nous avons connu des femmes qui portaient fièrement ces étiquettes et se demandaient ensuite pourquoi les autres avaient une piètre opinion d’elles. Peut-être croient-elles qu’elles seront moins blessées si elles s’insultent elles-même avant que quelqu’un d’autre n’ait l’occasion de le faire, mais cela ne réussit en réalité qu’à perpétuer un cycle d’autodestruction et indique au reste de la société que cela est « normal » et « acceptable ». Ça ne l’est pas. C’est le signe d’une grave maladie sociale. Les gens oublient que leurs pensées et leur langage mêmes sont les graines qui influencent leur comportement et leurs actes."

      L’article en anglais :

      "Thomas Sheridan
      thomassheridanarts.blogspot.com
      Sat, 22 Oct 2011 02:47 CDT

      © Thomas Sheridan
      Mass media is too powerful/invasive and has led to the destruction of the feminine aspect of Western culture - which once represented wisdom and nurturing, and replaced it with "empowering" whore archetypes such as the airbrushed, nymphomaniac dregs on shows like Sex and the City. This has derailed Western society away from notions of feminine wisdom towards a completely superficial narcissistic bling-culture-on-herpes-medication in heavy Max Factor packaging. Because this is how the present psychopathic mainstream considers women to be.

      Society should be female - currently, society is a psychopathic male in terms of what it delivers to all of us.

      This damages both men and women - as most men today expect a woman to be a tart, and many women seek and marry plastic surgeons in the hope of not being discarded. So Western society has become increasingly misogynistic even with the success of women’s lib and so. A man can not marry a woman who is intelligent, loving and secure unless she is also "hot" - likewise women are coached to look for men who will finance their media driven delusions of what being beautiful is. The rest of us are discarded for not being superficial enough. Psychopaths control the mass media and this insanity has distorted a lot of the population to emulate this pathology as the new norm.

      The male psychopaths in charge are Gaslighting women through the media - while turning men into adult children. The spiritual vacuum (and I am not talking religion here at all) left in many people is filled with a distorted sense of self. If your soul has been made empty, you will seek to fill it with nothing of any value regardless of the price tag, or what pointless social status it furnishes you with.

      We need to shut the Psychopathic Control Grid down through awareness and creative non-compliance. Then we will get the society we deserve.

      Bridget Jones is not cute, charming or symbolic of modern womanhood. She is a vapid, stupid mess and this is what the ones in charge want - makes women easier to control and buy stuff to try and repair the dysfunctionality mass media has created in the first place."


  • #210968
    le 27/08/2012 par george wistiti
    Pour ou contre le machisme d’Alain Soral ?

    Je lie vos commentaires je regarde la video je suis ptdrr ! Du pure bonheur !
    Je confirme la gueule de bachelot 20:51 énorme !

    Soral le roi de la "punchline" !

    J’ai bossé quelques mois dans une régie publicitaire que des connasses comme la conne de la vidéo OU des femmes respectables qu’on empeche de vivre leur vie de mères de famille au point d’interdire de faire des enfants.


  • Aujourd’hui, je comprends et valide. Mais hier est tellement loin avec tous les souvenirs arrangés et fabriqués pour sauver mon ego...De mémoire, j’avais trouvé Alain agressif mais développant une pensée et j’ai jamais aimé ceux dont les mots et la pensée ont une définission variable avec un objectif constant, celui de leur donner raison aux yeux des autres (ceux que Alain appelle les sophistes ?). Bref, pas d’accord avec Alain à l’époque mais envie de discuter avec lui plutôt qu’avec les autres d’où recherche et atterrissage sur EetR.

    HORS SUJET-MON COUP DE GUEULE :
    Ce mot égalité est à éviter car trop d’ambiguité :
    1-en maths, égalité entre 2 nombres signifie que c’est le même nombre. L’égalité mathématique est une identité.
    2-en physique, on écrit des égalités avec des termes de nature différente (secondes, vitesses, forces). La physique se pose d’ailleurs la question des unités et de l’homogénéité des unités : affaire à suivre car fondamentale.
    3-en droit, l’égalité n’est obtenue qu’en cas d’identité. Cela explique pourquoi des cas même très similaires auront des jugements différents. car il y a, au moins, différence de temps et de personnes entre 2 cas sinon c’est lemême cas...

    Au final, je préfère le terme équivalence qui contient en lui-même la possibilité de comparer (ou peser) 2 éléments sans rendre ces 2 éléments identiques. s’ils sont identiques, ils péseront la même chose et cela ne sert à rien de les peser.
    Il a aussi l’avantage de réconcilier différence et traitement juste ou équitable. Comparons 2 éléments de même nature selon 10 critères:selon chaque critère, les éléments seront différents (non égalité au sens du droit ou des maths) mais ils peuvent être équivalents sur l’ensemble des critères, comme si on faisait une moyenne sur l’ensemble des critères.
    L’équivalence est source d’équité alors que l’égalité est source d’inéquité : donner la même chose à des gens différents est injuste. d’où les débats sur l’école mixte, le droit des homos, des vieux, des jeunes.
    La seule égalité est l’égalité en droit : on a tous les même droits. Mais ils seront appliqués (en théorie) de façon équivalente d’où résultats différents car temps et personnes concernées différents.
    ps : l’équivalence permet une distinction entre égalité (=identité), égalitarisme (=traitement identique pour deux choses différentes) et équité.

     

  • #210973
    le 27/08/2012 par george wistiti
    Pour ou contre le machisme d’Alain Soral ?

    American Beauty un de mes films préférés !

    Ceux qui ne l’ont pas vu à voir revoir et revoir !


  • #210974
    le 27/08/2012 par nicolas 20ans
    Pour ou contre le machisme d’Alain Soral ?

    Ce qui ressort principalement de cette émission, c’est le manque d’écoute, ces femmes et ces hommes ne retiennent que des points marquants "la femme inférieur, la femme au foyer ..." sans pour autant écouter les analyses de mr Soral qui en fin de compte essai de les défendre, et je trouve ça bien triste.
    En tout cas Soral dit une chose vrai, c’est qu’il n’y a pu de débat a la télé, tout est écrit d’avance ou alors tout les invités sont d’accord. Du coup plus de réflexion.
    La télé c’est de la merde.


  • #210976

    je regardais surtout quand alain était invité !........c’était quand même sympa de se réveiller un peu l’esprit critique à 14 h !.....et notez que depuis on a encore perdu sur le plan d’une certaine liberté de ton, une telle émission étant aujourd’hui tout simplement impensable sur le service dit public !


  • #210987

    le bon sens


  • #210990

    SUper Soral, excellent ; je suis justement dans la lecture ( difficile pour quelqu’un qui n’a pas la culture philosophique ad hoc comme moi) de "vers la féminisation" et cette émission me motive pour continuer. C’est incroyable comme ce genre d’émission qui multiplie les intervenants est conçue pour ne pas aller au fond du débat. Déjà à deux personnes le temps parait toujours trop court mais si on charge la barque à mort, c’est mission impossible. Dans ce contexte Soral arrive quand même à faire passer son message et ç’est réconfortant de voir que ceux qui sont plutôt de son avis ne sont pas si rares.
    Hi Hi Hi la publiciste en a eu pour son grade jusqu’au bout...


  • #211003

    Ah ! Qu’est-ce que j’aime les questions et les vérités qui dérangent. Bravo à Alain pour ce courage, je sais que beaucoup de femmes appréhendent parfaitement la manière dont il traite le sujet. Je te rejoins totalement sur tes idées.


  • #211016

    Mon message peut paraître naïf, mais ça commence à me peser ...
    J’aurai toujours du mal à comprendre les gens ... Pourquoi au bout d’un quart d’heure d’échange, de débat ou discussions, ne sont-ils pas capable de remettre en cause ce qu’ils pensent. Pourquoi tant d’invectives, de lances verbales, alors qu’il suffirait même de quelques secondes de réflexion, de pouvoir se mettre dans l’esprit de l’autre pour en comprendre sa vision et ainsi, contre argumenter selon son propre opinion.
    J’avoue que je me suis fait chier à écouter ces hyènes pendant près de 40 minutes ... C’est creux, vide, le quasi néant ... mis à part les quelques convictions qu’on a pu leur coller dans le crâne depuis qu’elles (ou ils) sont petites, elles sont finalement bien inintéressantes ...
    Débat stérile qui ne fait au final que desservir sa cause ... Dommage ...

     

    • #211530

      Je te rejoins BouuX.
      Curieux que les gens assènent leur vérité sans chercher à comprendre la pensée de l’autre. Jamais de question pour savoir si ce qu’ils ont compris de la pensée de l’autre est conforme à la pensée que voulait exprimer l’autre. Dans les discussions, c’est le plus dur : trouver un langage commun, éviter les ambiguités et les contre sens, bref, être sur la même longueur d’onde.


  • #211031

    L’égalité en dignité oui ! Mais vouloir tout faire comme les hommes pour soit disant être égaux...c’est un faux combat, nous n’appréhendons pas les choses de la même manière, n’exprimons pas nos émotions de la même manière etc...C’est comme avoir honte d’être une femme...tout ça a préparé le terrain pour la fameuse théorie du gender et le mariage homo etc...les mêmes qui râlent pour l’égalité et le féminisme sont les mêmes qui meurent de solitude affective et finissent aigris, ayant fait de la relation homme-femme un terrain de guerre et non une belle complémentarité...Quand on entend ce que dit Allan Russo à propos de Rockefeller sur la montée du féminisme et le travail, ça fait froid dans le dos...


  • #211078

    Elles sont toutes amoureuses de lui


  • #211091

    vu et revu, à chaque fois tu choppes des ptits trucs en plus dans les réactions des acteurs 28.09 "nan mais on s’en fout de ton opinion"
    rhahrahahr


  • #211097
    le 27/08/2012 par Seeker for the truth
    Pour ou contre le machisme d’Alain Soral ?

    Bonjour,

    Je suis moi-même ici d’une famille très féministe et parfois anti-homme. Heureusement que ma mère a été complètement à l’opposé. Ce qui m’a permis d’avoir des parents merveilleux. Je vois aujourd’hui les conséquences de tout cela. Cela a été l’une des raisons pour laquelle je suis allé voir un psy. En plus, mon frère a divorcé deux fois car il subissait le mépris de ces deux anciennes épouses. C’est terrible. Je voudrais bien voir le jour où les descendants (hommes) de certaines féministes (car certaines refusent d’avoir des enfants) se faire avoir par leur conjointe. Ou bien, quand une des féministes se réveillent un matin et reçoit le choc de sa vie en se faisant maltraité par une femme (patronne) ou bien perdre son argent en se faisant avoir par une femme. Comme on dit, tant que cela ne les touche pas, elles peuvent faire la promotion de leur féminisme, mais si elles récoltent ce qu’elles ont semé alors c’est différent. Une fois âgées, certaines féministes vivant une solitude et découvrant que leur situation ne les arrange plus, alors elles font voltface et vont s’approcher des hommes et souhaitaient en rencontrer un. En plus, elles se disculpent en critiquant violemment le féminisme dont elles faisaient auparavant la défense. Je l’ai vécu. Alain Soral avait raison quand il disait que le féminisme est une idéologie et dans les choses sérieuses on cesse de faire de l’idéologie. L’autre contradiction c’est que certaines femmes préfèrent des hommes violents et qui ne considèrent pas la femme. J’ai été surpris et j’ai posé la question à ces femmes pourquoi vous vous attachez à ces hommes qui vous méprisent. Ces femmes sont féministes et sont très violentes envers les hommes qui les respectent. La réponse a été la suivante : parce que je l’aime. En d’autre terme, ces femmes méprisent les hommes qui respectent la femme et se soumettent aux hommes qui les méprisent. On dirait du masochisme. Voyez vous, tous cela pour dire que ces femmes ne réagissent que par émotion et qu’elles sont manipulées par les mêmes qui les méprisent. D’ailleurs, documentez vous sur la biographie de Edward Bernays et vous verrez que ce sont toujours les hommes qui leur ordonnent de sortir de leur foyer, d’être des consommatrices et de vendre leur corps au marché.....Voyez l’aveu de Aaron Russo et sa possible discussion avec Rockfeller. Dans ce cas-ci, pourquoi dans les JO, on ne mélange pas les hommes et les femmes dans les compétitions ? dans les vestiaires et les WC ? etc.....


  • #211102
    le 27/08/2012 par julien VIVET
    Pour ou contre le machisme d’Alain Soral ?

    de l’interêt de débattre avec des gens qui n’ont ni le QI ni la culture nécessaire pour ne serait-ce que comprendre ce que dit Alain. C’est très pénible à voir, j’ai eu du mal à regarder jusqu’à la fin... On se dit que le fait que Soral soit désormais interdit de plateau télé n’est peu être pas un mal, il a vraiment mieux à faire que de se fourvoyer avec des crétins pareils.

     

    • #211303

      Je trouve que ça donne de l’espoir à posteriori. Pour tous ceux qui comme moi essayent de faire passer des idées autour d’eux aux antipodes de l’idéologie dominante et qui parfois sont démoralisés devant le mur de (con)ditionnement, je trouve que son combat est admirable. Je n’aurais pas pu rester sur mon siège à sa place, je crois que je me serais ou barré ou j’aurais mis une claque à la caricature qui travaille dans la pub.
      Déjà que c’est agaçant quand on manipule des phrases dites à l’oral, simplifier à l’extrême et mentir sans sourciller sur un texte écrit (et plutôt bien écrit) ça doit être insupportable !
      J’aime son concept de susciter l’émoi, ça permet de capter de bonnes choses. Par exemple la fille en rouge avec des lunettes (je ne sais plus qui sait) dit des choses intéressantes à la fin, c’était insoupçonné.
      C’était y’a douze ans... La vache je n’aurais rien compris à l’époque...


  • #211127

    une seule femme et une vraie au milieu de ces poules sans cervelles qui s’imaginent être des femmes....comme Alain j’ai senti qu’elle seule avait du charme feminin....
    Bravo Alain....j’ai 54 ans et ça fait depuis ma naissance que je pense comme toi....


  • #211128
    le 27/08/2012 par retors@hotmail.com
    Pour ou contre le machisme d’Alain Soral ?

    - "Y’a des papas qui prennent des congés de maternité..." Trop fort le drogué !

    - Ah la télé ! Pour contrer notre président, tout en faisant croire à un vrai débat, on lui met en face de lui quatre pseudo forces (tout au moins avant l’émission) : la virago (on se dit qu’avec sa grande gueule elle va le retourner), une romancière, une femme politique et un homme issu du divertissement (tous trois normalement forts en communication).
    Du côté de Soral, une femme à l’apparence austère genre je me fais tabasser à la maison (aucune aide) et un vieux tocard pseudo dragueur beauf bouffon qui n’a rien compris.

    Plus Evelyne Thomas qui, toujours, penche du bon côté.
    Plus le public pour écraser ses explications.

    Résultat : Il les a détruits.


  • #211132
    le 27/08/2012 par Godefroi de Javron
    Pour ou contre le machisme d’Alain Soral ?

    "j’ai pensé, vous vous avez aboyé !" (12mn30) Je ne m’en lasse pas :)


  • #211134

    Superbe le mec à 30min40 qui est là pour rien dire. Et il le dit avec la peur, souffle coupé.


  • #211166

    Enorme cette vidéo, je l’ai déjà vue plein de fois :)
    Il y en a une autre (la première partie) qui est bien aussi.
    Evelyne Thomas a une voix de robocop les 30 premières secondes.
    La lesbienne de la publicité est insupportable.

     

  • #211258

    Première réaction :
    hahahhaha Soral à "C’est mon choix" trop fort Soral..lol

    Après visionnage :
    Je ne comprends pas pourquoi Soral est allé dans une émission avec un titre aussi anorexique pour ou contre le machisme d’Alain Soral ? Certes c’est un débat deuxième round.

    Ce genre d’intitulé ne peut que réduire la portée d’une remise en cause d’une pensée omniprésente et prête à confusion de la sorte que dans ce débat il existe une dissonance kinesthésique, temporelle et spatiale ;

    Soral répond-ait à la propagande merdiatique omnipotente, pendant que les mécontents (mécontentes) s’exprimaient sur leur réalité subie d’antan, qui nécessitait, pour elles, une évolution ; le fameux moi je (non non pas de soucis, mais ses propos sont quand même plus larges, et ne nient pas les subjectivités et préférences personnelles).

    Je résume avec humour, d’un côté un couple mixte et de l’autre une majorité de femme (le présentatrice y compris - lol). Copyright merci


  • #211275

    Un délice, une vrais gourmandise !!! Cependant, il est tellement profond sur le fond et si contemporain sur la forme que les trois quart d u plateau sont des connards de la pire espèce !!! La jeune maman de cinq enfants et la femme qui parle de salaire en rouge ainsi que deux garçons restent quant à eux conscients et font preuve d’intelligence et de subtilité. Le reste y compris la "Bachelot elle filoute" n’est qu’un troupeau de boeuf !!!


  • #211283

    François Rabelais (1483 - 1553) écrit :

    - Certes Platon ne sait pas dans quel catégorie les classer ; celui des animaux raisonnables ou celui des bêtes brutes. Car la Nature leur a placé dans le corps (celui des femmes), en un lieu secret de leur ventre, un animal qu’on ne trouve pas dans celui des hommes et qui par ses morsures, ses picotements et ses chatouillements amère, leur fait frétiller le corps tout entier, troublant toutes leur pensées.

    Syndrome prémenstruel

    Trouble dysphorique prémenstruel

    Trouble de la personnalité histrionique

    Différence entre le cerveau de l’homme et celui de la femme


  • #211287

    "Mais qu’est ce que t’en sais que ça n’a rien à voir ??! T’as fait des études de psychologie dans la publicité ?..." Je me pisse dessus de rire. Du grand Soral !


  • #211290

    p’tit clin d’oeil d’ER à Jean Luc Delarue ? 34


  • #211307

    Alain est royal dans cette émission .

    La façon dont il garde son calme et expose ses idées impose le respect . Il glisse des quenelles dans tous les sens et fait passer le bon message . C’est jouissif , un grand must . Quelle patience !
    C’est vraiment dommage qu’on ne le voit plus à la télé , il manque terriblement en ces temps de dépravation intellectuelle .


  • #211332

    Super ! Je connaissais un peu comme tout le monde ici la participation d’Alain à "C’est mon choix", mais je savais pas qu’il y avait eu une émission-réponse... Quand est-ce que les bonnes femmes comprendront que si elles bossent c’est pas pour leur épanouissement, leur liberté ou que sais-je encore (la bonne croissance des pâquerettes peut-être), mais uniquement car ça fait 50/55% de personnes qui payaient pas d’impôts, duuh...
    - Remarque 1 : la seule soralienne est plus jolie que toutes les autres hystériques additionnées.
    - Remarque 2 : c’est bizarre mais j’étais sûr que G.Parking allait jouer les idiots utiles de service.


  • #211369

    Marrant quand on y pense, mais les trois personnages publics en dehors d’AS sont, soit devenus des moins que rien, soit étaient déjà des moins que rien.
    Le Gustave parking qui est obligé de faire des entrées libres et des sorties payantes pour remplir des salles.
    La roselyne Bachelot qui a couté à la France la bagatelle de 600 millions d’Euros pour des fioles de pisse.
    La Evelyne Thomas qui n’a pu se recycler que sur des chaines inconnues et qui est passée de femme agréable à regarder à laideron intégral.

    Finalement, c’est par leurs bilans et leurs actes qu’on reconnait la valeur des êtres humains et c’est bien la seule chose qui importe au final.


  • #211375
    le 28/08/2012 par Tenaka Khan
    Pour ou contre le machisme d’Alain Soral ?

    Evelyne Thomas est insupportable.
    Des années après, cette video permet , avec le recul, de bien observer à quel point les gens en viennent à vouloir s’accrocher coute que coute à l’illusion de l’idéologie dominante dans laquelle ils vivent.
    En dépit du bon sens et de la réalité.

    C’est tellement flagrant que ça pourrait être sujet à une étude. Alain Soral est le seul sur le plateau à construire une reflexion mais de toute façon en face on n’écoute pas ce qu’il dit.
    Ils imaginent les propos de Soral à travers l’image d’un stéréotype qu’ils veulent contraire à leurs croyances. A partir de là ils répondent forcément à côté de la plaque.
    Comme l’écrivain érotique qui s’obstine à rabâcher inlassablement sa remarque sur l’infériorité de la femme, alors que ça fait 3 fois qu’on lui explique qu’Alain Soral évoquait simplement une infériorité physique par rapport à l’homme évidente.

    Mais ils n’écoutent tout simplement pas. Jusqu’à la femme noire qui en vient même à nier tout bon sens en défendant un travail de caissière valorisant juste pour le principe de se montrer en désaccord avec qqch qu’elle n’a pas même réussi à comprendre.

    La constatation est intéressante car au quotidien c’est un phénomène que l’on retrouve souvent et qui empoisonne toute discussion sérieuse.
    Quand on vient à remettre en cause une idéologie dominante dans laquelle ils se prélassent , voire qu’ils estiment vitale, on est identifié automatiquement comme un danger pour cette idéologie.
    Et fi du bon sens ou des questions qui peuvent être en soi tout à fait légitime, on est combattu à travers des stéréotypes et des chimères qui ne concernent en vérité que les interlocuteurs eux mêmes. Et il n’y a pas de vrai discussions sur nos propos ou sur la véritable réflexion qu’on a posé.

    C’est un vrai fléau pour toute discussion. A ce stade là il vaut mieux coupé toute discussion car ça n’aboutira à rien, ou alors espérer une brusque révélation de la personne en face...

     

    • #211512

      La black est amusante. En gros elle reproche à Soral de savoir s’exprimer (ce serait une tactique), d’avoir fait des études (enfin elle le suppose, selon elle il faut nécessairement faire des études pour bien s’exprimer), et surtout d’avoir des arguments. Puis qu’il n’écouterait pas les autres. C’est pas juste quoi, le mec a des arguments et sait les exprimer, sa "tactique" est douteuse, on préfère l’autre cruche de publicitaire (stéréotype de la femme célibataire sans enfant dynamique qui vit pour son travail, du pain béni pour Soral je me suis dit quand ils annoncé la bonne femme), qui parle par slogan, c’est plus compréhensible pour tous.
      Bon, c’est vrai que A.S a été un brin provocateur, mais ça fait partie du personnage aussi.


    • #211689

      Oui tout à fait d’accord avec vous, c’est pathologique chez les gens que vous décrivez, c’est comme essayer de faire prendre l’avion à quelqu’un qui en a peur, vous aurez beau lui expliquer que c’est le moyen le plus sûr de se déplacer, où il y a le moins d’accidents etc... il ne prendra pas l’avion pour autant, psycho-rigide a jamais.


  • #211384

    Je ne l’avais pas revu depuis au moins 2 ans et franchement quel plaisir de voir Alain taper avec panache sur la fourmilière qui prise de panique ne sait plus où donner de la tête, même la Reine (Evelyne ou Roselyne, je n’arrive pas à me décider) est totalement désorientée.


  • #211451

    "ce battre a ce point là pour aller travailler, le grand capital doit être tout heureux de vous avoir trouvé"

    "la société marchande pour fonctionner à besoin de gens comme vous"

    "ça c’est l’invective, moi j’ai pensé vous vous avez aboyé"

    Elle doit pas savoir sur qui elle est tombé avec Soral en face d’elle...


  • #211518

    C’etait aux temps des dinausores et des cachalots bachelot ! !5 ans deja ; que d’enseignements ds cette intervention d’ A.S .
    1 ; constance, pertinence et probite de la demarche d’A.S au fil du temps
    2 ; belle, seduisante, intelligente que cette mere de famille , modele parmi l’assemblee de femelles emancipees a coups de pilules contraceptives (bonjour les degats ... la mer- e morte de tous metabolismes !! )
    3 ; la Roselyne ex- future ministre de la sante qui on le sait, allait plus tard empoisonner la polulation a coups de vaccins, perverse mais prudente fustige A.S de biais en terme d’idelogie Marxiste

    Bientot 3ans que je suis les interventions d’A.S et a chaque fois, j’ai l’impression d’avoir invite un excellent copain a la maison . Que des personnalites de sa trempe existent dans la sphere des irreductibles augurent le meilleur a venir.

    Monjoye Saint-Denis que je trepasse si je faiblis !


  • #211527

    Dans l’univers policé de la tv, je comprends qu’on l’invite plus... et c’est dommage ! Merci de m’avoir rappelé ce moment d’anthologie (un vrai) du petit écran.


  • #211671

    "Pour ou contre" dit-l’annonce d’appel. Alors, "Pour" mais à la façon Soral (qu’il convient de bien étudier et comprendre... comme l’Empire). Aucune de ces intervenantes ne se rend compte que Aaron Russo a déjà donné une explication importante à ce sujet.


  • #211672
    le 28/08/2012 par lebourbonnais
    Pour ou contre le machisme d’Alain Soral ?

    "Je suis la pour me fatiguer MADAME, je me fatigue pour vous".
    Le "Madame" marque le respect qu’il tient face à la présentatrice.
    Ce fatiguer pour les autres est tout à fait honorifique. Continuons à exister dans la kontre kulture ;-)
    Pas une seule des "contre" n’arrive à argumenter sa pensée.
    Là ou il est très fort c’est qu’il commence à "queneller" BHL. Bachelot était dans la "communication" est elle nomme des procédés qu’elle emploie elle même (bizarrement parce qu’il fait preuve de bon sens).
    Personnellement je ne suis pas battit comme un sportif mais cela ne m’empêche pas de résister. Je regrette toutefois de ne pas voir de débat E&R en Auvergne.
    P.S. : question pour Alain Soral, suite à une vidéo diffusé sur le site j’ai appris que vous utilisez la moto. Quelle moto utilisez vous ? J’avoue que c’est un vrai plaisir de conduire un deux roues :-)


  • #211743

    Dès que la nana qui travaile dans la pub s’est présentée, je me suis dis ’’elle, elle va prendre cher...’’

     

    • #212030
      le 29/08/2012 par Le rire c’est bon pour le moral !
      Pour ou contre le machisme d’Alain Soral ?

      Il y a des commentaires à se bidonner de rire. Je penses que beaucoup ont pensé la même chose, et d’ailleurs elle a mangé sévère ! Je crois qu’elle s’attendait à venir se la raconter et plier un "macho". Quand elle s’est pris deux taquets de suite, elle a baissé d’un ton et plus on l’a plus trop entendu :)

      C’est comme dans une vielle émission de Mireille Dumas sur la drague. Il y a une névrosée qui se fait tailler un costard par l’ami Alain, mémorable ! Vous devriez la rediffuser sur E&R on choperais des barres ;)


  • #211832

    Un peu David contre Goliath (vous me passerez l’expression)
    Pas de réel adversaire de taille en face d’AS, c’est un peu le soucis de cette émission. On met des gens bas de plancher sans aucune rhétorique, qui ne captent qu’un mot sur cinq, du coup ça se transforme en soupe immonde imbouffable, dans laquelle Soral doit constamment se justifier pendant 45 min de ne pas être un facho immonde qui dit que les femmes sont des bobonnes avec 2 neurones, frustrées de ne pas avoir de bite et n’attendant que de se faire violer. Bref, le niveau zéro du débat d’idée. Je suis bien content que Soral ne passe plus dans ces émissions débiles, et d’ailleurs ni même à la télé qui représente aujourd’hui le summum de la nullité intellectuelle. Le débat est ailleurs !


  • #211835

    Une phrase, une quenelle. On ne sait plus où les ranger !


  • #211840

    Roselyne bachelot est bien la fille d’un politicien 17.28

    Jean Narquin

    Conseiller municipal d’Angers
    Député (UNR, UDR puis RPR) de Maine-et-Loire (1re circonscription) de 1968 à 1988

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Rosely...

    reproduction de classe

     

    • #212362

      Quand même gonflée la mère Bachelot, elles fait dans l’émotivité la plus primaire, sans arguments sans rien et se permet de critiquer Alain en lui disant : "vous avez été malheureux dans votre vie" ... grrrr une bonne calotte dans la tronche ce croisement entre un hipoppotame et une femme.
      N’oublions pas que c’est elle qui a retiré le Mademoiselle du formulaire lorsqu’elle était ministre, que c’est elle qui a autorisé aux couples les matronymes. Et que lors de l’affaire DSK elle fit partie de celles qui prenaient la parole contre le "machisme" des députés.


  • #211855

    ENORMEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE

    SORAL tu es trp bon il y a du nietzsche dans l’air ... par dela le bien et le mal :)


  • #212008

    Mlle la responsable d’agence de pub, à 10:35 min, suite à l’amusante et pertinente remarque d’ A.S. concernant la relative noblesse de sa profession : "et alors y’a pas de sous métiers franchement, nan mais attends j’hallucine !" Puis 30 secondes plus tard, ironiquement : " C’est bien de ramener les femmes au rang de standardiste ou de secrétaire, c’est bien de les considérer comme ça" ...... contradiction évidente , qui témoigne autant de sa malhonnêteté que de sa bêtise. Malhonneteté et bêtise qui semblent être les caractères d’identification des opposants d’A.S. sur ce plateau (exemples multiples), avec l’homosexualité, bien que je ne sois pas spécialement physionomiste, voir l’intervenante du public à 6:05min ou le M. PARKING je crois qui arrive en jupe à 21:00 min environ. La laideur aussi peut être , cf. Roseline BACHELOT. D’ailleurs je crois que si l’on a choisi de censurer le mot "couilles" on aurai pu aussi, pour le confort du spectateur, flouter l’horrible faciès de la chienne de garde, et modifier le son de sa voix bourgeoise et odieuse, si désagréable.

     

    • #212239

      ben, je regrette, mais une secrétaire ou une standardiste fait quelque chose d’utile, ce qui n’est pas le cas d’une agence de pub (c’est même nuisible !)

      ce mépris de classe ça me rappelle l’ignoble caricature des fonctionnaires rituellement pratiqués par les méprisants et inutiles bavasseurs hyper-payés apôtres du néo-libéralisme à la télé !


  • #212041

    Bonjour,

    cela serait interessant de savoir ce que sont devenus tous les intervenants avec le temps.

    Les meilleurs font leur preuve dans le temps. Bravo à Monsieur Soral.


  • #212243

    Bonjour

    Ce qui serait intéressant , c’est de savoir ce qu’est devenue l’égérie de la pub


  • #212347

    l’avantage avec l’idéologie dominante c’est qu’on a pas besoin de trop réfléchir, normal l’idéologie dominante a déjà réfléchis pour nous. je dirais que c’est un peu le macdo de la pensée et de l’opinion.


  • #212355

    étant papa 1 fois, j’aurais aimé que ma femme reste à la maison pour s’occuper non stop de notre enfant au moins jusqu’à sa premiere rentrée en classe maternelle. malheureusement ce n’a pas été le cas. mais je me dis qu’il y a toujours pire.
    l’important c’est d’essayer de tendre vers ce qui me parait etre du bon sens.
    est-ce macho que d’idéaliser de la sorte ? je ne le pense pas.
    la présence de la "mère" est a mon avis inconditionnel pour le bon déroulement naturel de l’évolution de l’enfant.
    le père est là pour tempéré et discipliné, entre autre.

     

    • #212861

      tout à fait ,la présence maternelle au cours des premières années de la vie d’un enfant est essentiel !! mettre son nourrisson de deux mois en crèche ou chez une nourrice ce n’est pas dans l’ordre des choses !!


  • #212363

    31:50 "je suis là pour me fatiguer madame" " mademoiselle.." 
    La présentatrice est sous le charme ;)

     

    • #212405
      le 29/08/2012 par Evelyne est sublime
      Pour ou contre le machisme d’Alain Soral ?

      La présentatrice est sous le charme ;)

      Oui. Et vous remarquez la petite allusion qu’il lui fait vers la fin en lui disant que c’est elle qui dirige - qui tient le manche. Tenir le manche peut avoir une tout autre signification :)

      Alain si tu l’as eu Évelyne, je dis gros chanceux car franchement elle est très belle, en tout cas à l’époque. Elle savait bien user de ses charmes comme la façon dont elle fixe le visage des intervenants avec un regard doux et gentil. En même temps que j’écris ça, non en principe pas possible car déjà marié. Bon je retire ma question donc.


  • #212382

    je crois que nous (les papas) avons un grand role a jouer envers nos enfants en restant "entier" à tous les niveaux malgré ce tsunami idéologique dominant qui nous pousse a fermer notre gueule et a croire a des choses futiles et sans bien fondé pour la "famille", qui me parait etre une, voire la vérité dans notre condition d’etre humain.
    sous prétexte de plaire ou de se soumettre , nous n’allons quand même pas penser comme et pour des femmes ?
    je crois aussi une chose très importante c’est que le "papa" soit présent et existe dans la cellule familiale pour équilibrer cette dernière. les conflits mère-enfant s’en trouverons vite maîtrisés.
    je suis un homme, je suis papa et je veux que ma famille (mère-enfant(s)-papa) respire le bonheur et soit en accord avec mes convictions pour un futur radieux.
    est ce être un macho que de vouloir une famille "entière" et épanouie ?


  • #212401

    Rhho, à 21’32, Evelyne Thomas met un vent à Gustave Parking, c’est mémorable !!


  • #212881

    Non Alain Soral n’est ni facho ni macho ni misogyne... ses propos sont seulement très subtils, il faut les saisir et tout le problème est là... Mr Soral a aussi une noblesse d’âme (intelligence de coeur) aahahahah.... et bien sûr ça fait des jaloux ou jalouses ! cette qualité est un don du ciel , elle ne s’aquiert pas...les lourdingues, les connasses pétasses et j’en passe, se sentent snobées par ces esprits plus fins, ils se sentent largués dans la conversation...... ce genre de 2 pattes médiocres et mesquins pullulent et polluent la société.... merci mille fois Alain Soral d’exister ! vous n’êtes pas le seul , mais tout de même, ils se font rares les spécimens comme vous !! je précise que je suis obligée de gagner ma vie dans l’administration et souvent je me demande comment je pourrais surnommer pour la plupart celles qui m’entourent.... (sans faire référence au physique) des bouledogues ??? hargneuses jalouses mauvaises étriquées ... ah ! en écrivant ces lignes je crois avoir trouvé : misérables créatures !!! Cher Alain, ou chers amis lecteurs d’Alain, si seulement vous pouviez me faire rire un peu à ce propos, histoire de me dépoisser de ces parasites soi-disant féminins .... (une féminine pas féministe)


  • #212928
    le 31/08/2012 par kenel masta
    Pour ou contre le machisme d’Alain Soral ?

    "Il faut sauver la société commerçante dans toute son abjection et, comme les hommes sont un peu fatigués, on va flatter les femmes pour qu’elles le fassent"
    Soral démasque avec brio tout le vice du capitalisme derrière le travail des femmmes présenté comme "libérateur" et "émancipateur". Tout comme les fabricants de tabac qui sponsorisaient les défilés féministes aux Etats-Unis pour convaincre les femmes de fumer et gagner ainsi un énorme marché sous couvert de "libération de la femme". Le capitalisme est abject, c’est le mot.


  • #213316

    la maman au foyer est très touchante et on sent bien qu’elle est très heureuse comme elle est ,mais je me pose une question elle dit avoir 5 enfants et que son mari est ouvrier si en France on avait pas les allocations familiales comment ferait elle pour tous les élever matériellement correctement avec le seul petit salaire de son mari vu le cout de la vie ? heureusement que d’autres femmes travaillent et payent des impôts pour que ses enfants ne manquent de rien via les allocations qui complètent les revenus de son foyer , dans un sens on peut en conclure que pour que les femmes mamans au foyer puisse l’être il faut bien des travailleuses contribuables !

     

    • #213456

      On peut voir les choses autrement : s’il n’y avait pas tant de femmes sur le marché du travail, il y aurait plus de travail pour les hommes et ceux-ci auraient un meilleur salaire.
      De plus, les allocations familiales sont payées par les impôts de gens qui travaillent, sans que leur sexe entre d’une quelconque façon dans l’équation !


    • #213546
      le 01/09/2012 par DominiqueDDD
      Pour ou contre le machisme d’Alain Soral ?

      Bonjour LAETITIA,
      Je ne veux pas vous agresser mais je pense que votre discours est un peu convenu.
      C’est rassurant de donner une justification de votre travail par les impôts qui iraient soutenir les femmes qui ne travaillent pas. Cela sanctifie presque votre sacrifice au travail.
      Mais sachant que l’ensemble des impôts directs payés par les travailleurs suffit à peine à payer les intérêts de la dette publique....vous pourriez aussi bien dire qu’il faut bien des travailleuses contribuables (et aussi des travailleurs) pour que d’autres puissent ne rien foutre. C’est un peu plus perturbant n’est-ce pas !
      Dominique


    • #214335

      oui c’est un fait pour que cette femme radieuse dans son rôle de maman au foyer ait réalisé son idéal de vie il aura fallu que d’autres femmes n’ai pas cette aspiration sinon être mère au foyer serait de nos jour non plus un état naturel mais un privilège allié au fait d’avoir un mari fortuné nous connaissons tous le fameux :"selon que vous soyez riche ou misérable"


  • #213600

    bonsoir !!!
    Vivement la nouvelle intervention de notre cher Alain, il est trop fort quand il répond à la "Blonde Pub"
    Bref, du grand AS
    a bientôt


  • #214147
    le 03/09/2012 par MagnaVeritas
    Pour ou contre le machisme d’Alain Soral ?

    Passage culte d’Alain Soral dans sa période "Vers la féminisation ?". Intéressant mais depuis ce temps tout ce que Soral a dit devrait être acquis pour tous les membres E&R et sympathisants.


  • #214448
    le 03/09/2012 par FreddyFuFu
    Pour ou contre le machisme d’Alain Soral ?

    C’est drôle, les femmes les plus vocales contre Soral sont les plus maquillées.


  • #215032
    le 04/09/2012 par Stéphane M.
    Pour ou contre le machisme d’Alain Soral ?

    Consternant.

    Je ne trouve pas que M. Soral soit sorti grandi de ces émissions de télé, même si je peux comprendre qu’il ait dû en passer par là pour diffuser une pensée complexe et digressive.

    Question :
    - connaissez-vous des documents télévisuels où Alain Soral ait été confronté à autre chose qu’à des imbéciles ? J’ai parfois l’impression de ne le voir sur les vidéos que selon deux dispositifs : ou bien seul, ou bien entouré de crétins (Bigard, ...) et de perroquets de la pensée unique (R. Bachelot, ...)

    Bonne journée.


  • #215445

    Mais comment c’est horrible les deux grognasses et leurs coup bas, elles essaient trop de materniser, de faire les flics, de désamorcer le problème quand en face ça touche juste...très féminines au bout du compte. M. Soral, marionnettiste ?lol


  • #224987

    Quenelle épaulée avec la tête à 12mn !!!!!!
    jsui mort de rire


  • #226205

    qu’est devenue la tarée chef de pub ?
    37 ans et pas de gosse, et fière de rien faire sa vie à part des mondanités.
    Dans un système sain, des femmes comme elles devraient être traitées psychiatriquement.


Afficher les commentaires suivants