Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

2015 : Marion Sigaut et Emmanuel Ratier dévoilent l’imposture Voltaire

Le 7 janvier 2015, le regretté Emmanuel Ratier recevait Marion Sigaut sur l’antenne de Radio Courtoisie, à l’occasion de la sortie chez Kontre Kulture de son tout dernier ouvrage : Voltaire, une imposture au service des puissants.

 

Une heure à bâtons rompus pour parler de Voltaire, des Lumières et de ses mensonges, de Calas, La Barre et bien d’autres sujets encore...

 

 

Procurez-vous
Voltaire, une imposture au service des puissants
chez Kontre Kulture :

 

Procurez-vous le nauséabond Voltaire antisémite chez Kontre Kulture :

 

Par respect pour Simone, chassons Voltaire du Panthéon !

 

Signez la pétition en cliquant ici :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • " Voltaire est un grand inspirateur de la révolution française au plan économique. Ce que Voltaire a prôné et que l’on retrouve dans l’idéologie des lumières, c’est le libéralisme économique. Ce que l’on appelle le triomphe de la raison, c’est le triomphe du matérialisme et de l’intérêt individuel qu’on oppose à la spiritualité et au bien commun "
    Marion Sigaut - Radio Courtoisie Dec. 2014


  • Voltaire était une imposture au même titre que l’ensemble des auteurs des lumières.
    Le seul qui était aussi du lot c’était Rousseau.
    Victor hugo était un grand poète mais un petit homme. En vérité il était faible car lâche.
    Voltaire est complice de cette entreprise qui a consisté à détruire la France.
    C’est à cette époque là que l’inversion totale a pris jour... Ça a commencé avec les lumières.
    Et Napoléon était peut-être intelligent il n’en demeure pas moins qu’il a fait de grosses erreurs stratégico-militaires qui ont réveillé l’Asie quelques années plus tard... On le sait il n’avait foi qu’en son amour...
    Si aujourd’hui on en est là c’est aussi à cause d’elle !
    L’église nous met maintes fois en garde contre ça !


  • #2249171

    Suite à différentes interventions de Madame Sigaut, très peu de gens ici aiment Voltaire. N’empêche, il a pas dit que des conneries :)))

     

  • Marion je vous (ré)écouterais des heures.
    Merci pour ces belles leçons d’Histoire.


  • Marion Sigaut et Emmanuel Ratier ont - ils jamais été emprisonnés pour leurs écrits ? Ont-ils jamais dû s’exiler pour éviter d’aller en prison ? NON ! Voltaire a ceci de commun avec les plus grands écrivains français qu’il a été emprisonné et contraint à l’exil - en plus d’être banni de Paris plus de trente ans ! Qu’a-t-il inventé Voltaire ? Oh pas grand chose : la liberté .

     

    • Ou dit autrement : Un certain libéralisme, non ?


    • La liberté du renard dans le poulailler, ouais !

      Plus sérieusement :
      Êtes-vous sûrs d’avoir écouté et/ou lu Marion Sigaut ?
      Xavier Martin ? Michel Cuny ?
      Régine Pernoud, ça vous dit quelque chose ?
      Avez-vous consulté les textes intégraux des correspondances de Voltaire ?
      L’édition originale de l’Encyclopédie ?

      Je vous prie de prêter un peu plus d’attention à l’autre son de cloche avant de formuler une telle sentence sur un ton si péremptoire.
      S’il vous plaît.


    • Tres drôle ! Vous devriez écouter quand même !.


    • Ça rappelle un extrait de sketch de Dieudo, celui où il parle du siècle des lumières avant lequel les gens étaient dans l’obscurité complète et se rentraient dedans ! Avant Voltaire, l’idée de liberté n’existait pas donc. On l’a échappé belle quand même, comme quoi ça ne tient en effet à pas grand chose des fois.
      https://youtu.be/pCRMAM-lCC0


    • " il a inventé la liberté " Un concept ne reposant sur aucune réalité en dehors de celle du vice et de la fornication débridée et du rejet de Dieu . Magnifique , et magnifié par la gay pride , le concept . Merci Voltaire .


    • C’est pas un sketch, c’est sérieux.
      Ces gens là on pensé détruire un monde qui avait des siècles d’existence pour au final obtenir ce que nous avons aujourd’hui.
      Notre-Dame c’était l’héritage de l’ancien monde.
      Les lumières nous ont apporté la gay pride et l’immigration de masse.
      Zemmour a pas mal raison mais faudrait qu’il comprenne une bonne fois pour toute que le suicide Français a commencé en 1799 et non pas en 1950.


    • « C’est pas un sketch, c’est sérieux »
      Dans le fond oui, mais s’agissant du commentaire initial il vaut tout de même mieux en rire car c’est bel et bien un sketch.
      « Zemmour a pas mal raison mais faudrait qu’il comprenne une bonne fois pour toute que le suicide Français a commencé en 1799 et non pas en 1950. »
      Et lui rappeler aussi que, comme dirait un certain A.S., il ne s’agit pas d’un suicide mais plutôt d’un meurtre. Et la réponse à la question de savoir à qui profite le crime explique peut-être le biais cognitif du petit coq.


  • Dans sa correspondance oh combien riche Céline évoque parfois Voltaire : il apprécie son "intelligence" et nous confie que ses lettres "le font jouir" . Et il compare un peu son destin de persécuté à celui de Voltaire, qui "devait fuir de château en château devant les gendarmes" .


  • Tant que la république sera debout, ces piqûres de rappel seront nécessaires. Les lumières pour Marion Sigaut, la Vendée pour Reynald Secher : dans le système de pensée républicain, ces questions sont des piliers qu’il nous faut abattre. Et à la hache plutôt qu’à la hâte.

    Mes hommages à nos nobles historiens-bûcherons.

    — 
    @J.I. : Je copie-colle cette citation, elle résume à elle seule toute l’imposture. Je devrais peut-être m’habituer à prendre des notes.


  • Raison de plus pour le virer du Panthéon afin de laisser place nette pour des gens qui le méritent vraiment comme Sainte Simone Veil, Robert Badinter, Jacques Attali, Bernard Henri Lévy, William Goldnadel, Elizabeth Lévy...
    J’exige que l’état français donne une explication concernant la présence de l’antisémite carabiné voltaire (je ne mettrai pas le v en majuscule pour cet odieux personnage !) au Panthéon. Sa présence ne peut s’expliquer que parce qu’il y a été mis à une époque où l’antisémitisme était encore toléré, mais aujourd’hui nous sommes dans une période faste de progrès et de lumières qui ne serait tolérer cela ! Il faut virer la carcasse de voltaire du Panthéon, vite !


  • Au delà de ce que dit Marion Sigaut, on met Voltaire sur un pied d’estale alors que ce complexé était tout sauf un érudit ou un philosophe, le précurseur des idéologues..

    "Il n’est permis qu’à un aveugle de douter que les Blancs, les nègres, les albinos, les Hottentots, les Chinois, les Américains ne soient des races entièrement différentes." Voltaire (Essai sur les mœurs et l’esprit des nations, 1753)

    "Nous n’achetons des esclaves domestiques que chez les Nègres ; on nous reproche ce commerce. Un peuple qui trafique de ses enfants est encore plus condamnable que l’acheteur. Ce négoce démontre notre supériorité ; celui qui se donne un maître était né pour en avoir." Voltaire (Essai sur les mœurs et l’esprit des nations, 1753)

    Ah donc idem pour la traite des blanches ?

    Non ce gars là tout comme Kant Gobineau and co sont les références d’un Rosenberg lui même précurseur des Nazis.
    Les Européens vomissent Hitler parcequ’il représente dans l’histoire la concrétisation de la mentalité profonde des intellectuels des Colonisations..et qu’il a appliqué les mêmes méthodes totalitaristes appliquées dans les Colonies. (Avec un peu plus d’humanité merde quand même !)

    Il a mis le negre et le blanc au même niveau, ce que beaucoup n’ont pas supporté.

     

    • #2249405
      le 30/07/2019 par Heureux qui, comme Ulysse...
      2015 : Marion Sigaut et Emmanuel Ratier dévoilent l’imposture (...)

      @ Un passant lambda

      Les Européens vomissent Hitler parcequ’il représente dans l’histoire la concrétisation de la mentalité profonde des intellectuels des Colonisations..et qu’il a appliqué les mêmes méthodes totalitaristes appliquées dans les Colonies. (Avec un peu plus d’humanité merde quand même !)«  »

      Même si je ne comprends strictement rien à votre développement, je puis tout de même affirmer que si les Européens vomissent Hitler c’est uniquement parce qu’ils ont été conditionnés pour cela.


    • Il faut croire que vous n’avez rien lu de Spinoza qui, déjà en son temps avait accompli tout le cheminement intellectuel dont s’est inspiré Voltaire.
      Comme quoi, tous les grands hommes sont des idiots et, tous les idiots sont appelés un jour à devenir des grands hommes !

      Quant à Hitler, c’est le super héros contemporain dont tout le monde parle, sans jamais dire que son vrai génie est non seulement de s’être inspiré des doctrines spinozistes telles :

      « Autant l’homme a de puissance physique, autant il a de droit. »

      Ou encore :

      « Tout homme appartient à autrui aussi longtemps qu’il tombe en son pouvoir. »

      Mais aussi, avec une “bonne” dialectique, su conserver hors contestation tout un peuple naissant à la philosophie matérialiste dans un monde qui se mécanisait, ça c’est fort !

      Si bien que :

      Être esclave n’est pas la pire condition d’un Homme, c’est, de l’gnorer ou le nier le pire de tout !

      Comme quoi, il est possible à tout un chacun de tout lire, tout voir ou écouter sans n’y jamais rien comprendre, en vérité.


  • Aujourd’hui il n’y a plus de contre pouvoir, à l’époque un monstre aux dents longues risquait de se faire taper dessus ou embastiller si il manquait de respect, aujourd’hui il peut faire le tour des plateaux télé pendant des années du moment qu’il va dans le sens du vent même si ses propos entraînent la mort de milliers de personnes on ne peut rien contre lui, au nom de la liberté. Par contre le moindre propos non conforme à la pensée dominante sera criminaliseé et je dirais même plus :la moindre question dérangeante. Voltaire n’a pas inventé la liberté il a juste inventé ou amélioré le lobbyisme et la campagne de diffamation à des fins personnelles.


  • Bonjour, qui pourrait me conseiller de bons livres sur Napoléon ?


  • Mille Bravos à Marion Sigaut et au vraiment regretté Emmanuel Ratier, pour cette magnifique émission, qui a dû ouvrir les yeux à la quasi totalité de ceux qui l’ont entendue à l’époque et Merci à E&R de la rediffuser ici !!!


  • Points communs entre Voltaire et Joseph Guillotin le "populariseur" de la guillotine : Ils ont tous les deux été dans des collèges Jésuites mais surtout étaient membre de la même loge maçonnique, celle des neuf sœurs.

    1789 : Révolution maçonnique anti-Française.


  • Très belle émission !
    neanmoins comme tous les génies et je pense à Céline,
    l’homme , pouvait être très critiquable humainement, confère le témoignage de Gen Paul , le peintre, meilleur ami de Céline qui raconte à Alphonse Boudard l’avarice de Céline , sa veulerie et comment Céline a utilisé sa très fameuse blessure de guerre .
    Voltaire, humainement ,n’était pas un type bien mais son œuvre littéraire est incontestable, l’individu avec lui est né et d’une certaine manière la liberté d’exPression et la possibilité de tout Dire même le pire.

     

    • Cest faux. Voltaire a passé son existence à neutraliser et faire emprisonner ses ennemis et il suffisait d’avoir du talent pour lui faire de lombre. Il a ruiné des libraires, dénoncé et fait emprisonner des poètes, mené des escouades d’archers chez des auteurs qui lui déplaisaient. Il voua son existence entière à faire taire ses ennemis et ruina la carrière d’un nombre incroyable de gens honnêtes et talentueux. Frédéric était tellement indigné de ses façons de faire qu’il le chassa avec horreur. La seule liberté d’expression qu’il défendit fût la sienne seule.


    • Juste pour info et surtout par souci de clarté, je ne suis pas le Eric du post ci-dessus bien que j’aie réagi plus haut. Encore un pour qui Voltaire aurait « inventé » rien moins que la liberté, d’expression cette fois-ci. Décidément ! Mais surtout la sienne, apparemment.


    • Je suis le eric auquel Marion a répondu.
      Merci beaucoup J’ignorais le niveau de crapulerie du personnage.
      par contre je garde le souvenir d’une œuvre irrévérencieuse.
      assez drôle parfois.
      d’un auteur posant plus de questions que donnant des réponses. Exaltant l’individu à réfléchir sa condition.
      _ Son « si Dieu n’exIstait pas il faudrait l’inventer « n’as pas que du lui faire des amis.
      je me souviens d’un œuvre qui désacralisait . Ce qui peut conduire au cynisme absolu.
      Je vais donc devoir le re-lire
      mais encore merci pour vos lumières à vous.


    • @eric, l’un ou l’autre ou les deux...
      Ce n’est pas Voltaire qui vous apprendra quoi que ce soit sur ses crapuleries...
      Vous trouverez chez Xavier Martin, Michel Cuny et moi-même (et quantité d’autres bien sûr...) toutes les références qui vous aideront à vous faire une image précise de ce que fut vraiment ce grand malade mental.
      Bonnes et saines lectures !


    • @eric, l’un ou l’autre ou les deux...
      Ce n’est pas Voltaire qui vous apprendra quoi que ce soit sur ses crapuleries...
      Vous trouverez chez Xavier Martin, Michel Cuny et moi-même (et quantité d’autres bien sûr...) toutes les références qui vous aideront à vous faire une image précise de ce que fut vraiment ce grand malade mental.
      Bonnes et saines lectures !


  • C’est bien de dénoncer les Encyclopédistes comme Voltaire, mais ce serait encore mieux de dénoncer les gens qui ont fait Voltaire en créant et développant les sociétés de pensée à travers toute l’Europe et singulièrement en France à partir de la seconde moitié du règne de Louis XIV. Car on se trouve en face d’une véritable machination diabolique destinée à remplacer le pays réel par le pays fictif imaginé par les philosophes qui s’amusaient à refaire le monde dans les sociétés littéraires d’abord puis dans les sociétés de pensée affiliées aux loges maçonniques qui ont conçu dans le secret la machinerie révolutionnaire mise en branle par les événements révolutionnaires de 1789. Augustin Cochin, historien chartiste de la fin du XIXème siècle a parfaitement analysé le fonctionnement de cette machine infernale qui n’a de cesse d’évacuer les anciens principes moraux comme l’expérience, la tradition la recherche de la vérité qui gouvernaient la société fondée sur l’ordre naturel par des principes fictifs devant accoucher d’hommes nouveaux aux ordres des réseaux révolutionnaires. Au moment de la Révolution des ordres partaient de nulle part pour être exécutés en tous points du royaume dans une parfaite simultanéité et efficacité dans la déstabilisation de l’ancien ordre moral par des méthodes de terreur sophistiquées reprises par la suite par les idéologues révolutionnaires marxistes. Dans le monde nouveau contemporain, le catéchisme catholique est remplacé par la doxa du moi social dictée par la conscience collective qui sert de courroie de transmission à la volonté générale. C’est cette volonté générale qui fait avancer inexorablement la machinerie révolutionnaire en laminant les volontés individuelles au nom de l’Egalité républicaine et en transformant la société en fonction des idées élaborées dans les cercles maçonniques inspirés par les principes humanistes de l’ordre nouveau. Voltaire a accompli le boulot de destruction de l’école des anti-lumières pour faire place nette à l’idéal démocratique symbolisé par la Nouvelle Atlantide que sont une autre création maçonnique, à savoir les Etats-Unis d’Amérique qui ont harmonisé le monde à sur le modèle démocratique des philosophe illuminés. Mais le véritable inspirateur de l’ordre nouveau socialiste c’est bien plus Rousseau que Voltaire avec son "contrat social" dans la poche de tous les grands révolutionnaires modernes.

     

    • Dénoncer l’imposture Voltaire ce n’est pas tout dire et on gloserait sans fin sur tout ce qu’on ne dit pas chaque fois qu’on dit quelque chose.
      Bref. A part ça jai lu également Augustin cochin et je souscris sans peine à votre analyse. On ne voit pas la révolution avec les mêmes yeux une fois qu’on a lu l’excellentissime Cochin.


  • La leçon que je retiens : Contrairement à la croyance populaire, largement nourrie par les milieux politico-médiatiques, tous les antisémites ne sont pas des chics types.


Commentaires suivants