Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

80% des foyers vont êtes exonérés de la taxe d’habitation

Mais on ne parle pas des conséquences cachées

L’annonce de Macron de supprimer la taxe d’habitation pour une majorité de Français, 4 sur 5, réchauffe la population qui a plus été habituée à se faire plumer qu’à se faire remplumer depuis 30 ans. Sauf que cette suppression cache son coût. On appelle ça un coût caché. Vous ne pensiez tout de même pas que le libéralisme, ce misérabilisme, allait vous faire un cadeau !

 

D’abord, qu’est-ce que la taxe d’habitation (TH) ? On la paye, mais on ne sait pas vraiment où ça va. Cette taxe s’ajoute aux impôts que les Français versent chaque année à la Nation. Normalement, la TH va dans la poche des communes pour financer la vie économique et sociale locale. Mais allons plus loin.

Effectivement, la TH sert à financer les services publics communaux, avec une rentrée de 22 milliards en 2016, auxquels il faut ajouter la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (17 milliards) et la taxe sur le foncier bâti (32 milliards), cette dernière étant payée par les propriétaires. La TH touche 30 millions de foyers, et tout le monde paye, même un peu.

Il y a évidemment des exonérations pour les revenus modestes, soit 25 000 euros annuels par foyer (2 smic). Le montant de la taxe lui, est déterminé par la qualité de l’habitation en question. On ne payera pas pareil en haut des Champs-Élysées qu’en bas de la tour Lénine à Bobigny. Les contribuables qui ont la chance de vivre dans une ville très active économiquement, donc couverte d’entreprises, payeront relativement moins que les autres, ceux des communes pauvres, on pense à ces villes du 93 où les entreprises (qui mettent au pot) sont rares.

Macron, expert en bonneteau :

 

Ceci étant dit, passons à la mesure macronienne. Elle a permis de faire basculer beaucoup de votes dans sa besace car en moyenne, les Français économiseront 1 000 euros par an. Ce n’est pas rien, surtout en période libérale, pardon, de crise. 19 millions de Français seront exonérés de cette taxe, d’après les calculs de proches de Macron.

Cependant, ce sont les communes qui vont êtres impactées, pardon, affectées par cette mesure qui leur retire automatiquement 10 milliards. Normalement, ce manque à gagner sera recouvert par l’État, a promis Macron. Mais les maires, ces petits malins, tiennent à leur autonomie fiscale. Ce faisant, Macron les rend dépendants de sa manne. C’est un coup politique très malin. En changeant juste les masses de place, il gagne sur deux tableaux : on l’a vu avec le « coup » électoral, et la mise au pas des maires qui perdront toute autonomie.

Extrait de L’Express du 14 avril 2017 :

Quoi qu’il en soit, les arguments d’Emmanuel Macron ne convainquent pas les élus. « Depuis des décennies, rappelle Philippe Laurent, maire de Sceaux (UDI) et secrétaire général de l’AMF, l’État a supprimé de nombreuses recettes des collectivités locales en promettant toujours de les rembourser. Depuis des décennies, il ne tient pas sa promesse, par exemple pour la taxe professionnelle ». Et le fait que le candidat d’En marche ! ait appartenu à un gouvernement qui a fortement baissé les dotations aux collectivités n’a évidemment rien pour rassurer les élus.

Conclusion ? Les petites mairies vont avoir du mal à récupérer le manque à gagner, elles vont devoir se soumettre au pouvoir central, et le niveau des services publics va encore baisser dans cette France rurale qui ne fait pas de bruit mais dépérit doucement.

Derrière la face d’ange, la brutalité des principes économiques libéraux,
lire sur Kontre Kulture

 

Le macronisme ou comment faire prendre les vessies pour des lanternes,
voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Très mauvaise nouvelle pour ma part qui, ce n’est pas l’impot le plus lourd de tous dans la liste de ceux dont il faut que je m’acquitte... Et habitant une toute petite petite commune rurale qui peine à survivre déjà, je ne sais pas si on va pouvoir continuer longtemps à survivre dans ce village paumé où il n’y a déjà pas grand chose par manque de moyen. Mesure démago et vicelarde, décidemment rien de mieux à attendre de ce gouvernement


  • Il va supprimer la taxe d’habitation notre grand manitou .Pour les naïfs, c’est génial .Mais à ces naïfs, je leur dirais ,gardez votre pognon ,parce que votre commune, elle en a besoin ,et va certainement vous la réclamer cette taxe ,une commune vie pas d’amour et d’eau fraiche .C’est très très futé pour les rêveurs pensant que le grand sachem vous a fait un cadeau ,mais que nenni ,il continu à nous niquer .À la sortie, c’est toujours le même dindon qui va la payer ,croyant qu’il avait bénéficié d’un beau cadeau de la part de notre roi soleil .
    L’exemple du "bonneteau" est un très bon exemple .


  • Je t’envoie ma taxe d’habitation, comme ça tu pourras "financer la vie économique et sociale locale", car moi tu vois, "la vie économique et sociale locale" je n’en ai rien a foutre.

    L’impot, c’est du vol.

     

  • On voit bien l’astuce qui consiste à exonérer de plus en plus de foyers de certains impôts (sans se demander pourquoi donc sont-ils si pauvres pour les payer ?) de manière à séduire un grand nombre d’électeurs. Comme rien n’est gratuit, la charge va peser sur les autres.... jusqu’à ce que "l’argent des autres" vienne à manquer (exil, démotivation etc...).
    Que croyez-vous qu’il se passerait dans une copropriété si certains étaient exemptés des charges communes ? Ils demanderaient de plus en plus de travaux - payés oar les autres - lesquels autres finiraient par partir.
    Gestion électoraliste à la petite semaine pour éviter la seule chose nécessaire : une réforme drastique de l’Etat et des collectivités locales.

     

    • En effet mais que voulez-vous ! Il existe toujours suffisamment de gens à courte-vue pour applaudir, au moins autant par mauvais esprit que par franche irréflexion. Et ça se finit toujours pareil. Dans un autre registre mais qui illustre la même problématique de fond, cela me rappelle " l’épisode " Uber où les pas futés se réjouissaient de voir les taxis morfler. Aujourd’hui tout le monde se plaint, taxis et chaufffeurs Uber. Commme c’est étonnant, voilà qui n’était pas prévisible ! La note nous la paierons tous mais tant que c’est le voisin, ça va ! Bel état d’esprit et malin avec ça !


  • Excellent article, merci

    c’est pour ce genre d’entourloupes auxquelles on ne pense pas forcément qu’on aime bien ER.


  • Il faudrait aller demander aux communes limitrophes du canton de Genève ce qu’il se passe quand les 3/4 (quand ce n’est pas l’intégralité) des habitants ne paient pas la taxe, car les maisons sont déclarées en "résidence secondaire" par des suisses qui y vivent a l’année...

    Pour renflouer ses caisses, une petite commune avait engagé 2 agents municipaux exclusivement affectés a la verbalisation des automobilistes...


  • Et la taxe foncière,on en parle quand ?
    L’impôt le plus injuste qui frappe des personnes,qui parfois sont devenus propriétaire au prix d’une économie de toute une vie.Et ils doivent encore payer leur maison pour engraisser mairies,conseil général,conseil régional,inter-communalités...
    En moyenne,il faut lâcher près de 1500 euros chaque année sans remise,certains voient leurs notes exploser car c’est un impôt proportionnel et qui augmente au fur et à mesure du patrimoine principal.
    Devenez propriétaire qu’ils disent.

    En ce qui concerne la taxe d’habitation,celle-ci est une aberration totale,elle n’a pas lieu d’être.
    Certaines personnes sont astreintes à payer l’impôt sur le revenu,la taxe foncière,la taxe d’habitation,la taxe sur les ordures ménagères,la csg,l’impôt sur le capital parfois l’isf.
    En France tout est taxé,les français sont littéralement tondus pour entretenir les fonctionnaires de Bruxelles,le parlement européen,les pays de l’est,le conseil constitutionnel(qui coûte une fortune),le conseil économique et social,les ministres,les députés,les sénateurs et leurs confortables retraites(sans compter avantages en nature),la cour des comptes,les élus locaux et territoriaux,les associations de propagande...

     

    • il y a certains petits retraités, qui ont acheté leur bicoque dans les années 50, ils ont sué sang et eau pour la payer à crédit sur 25 ou 30 ans. A l’époque les taux de crédit étaient à deux chiffres.
      Aujourd’hui avec leurs maigres retraites, ils doivent parfois consacrer trois mois de pension de retraite pour payer la taxe foncière (il se privent de bouffer pour la payer). Quand ils décèderont, ce seront les droits de succession qui passeront par là.


    • Être propriétaire en France, c’est bon pour les fous.

      Je loue chez un propriétaire qui lui par contre n’a pas trop eu le choix.

      Il a eu un château & l’énorme terrain qui va avec en héritage, il est très aisé mais ça coûte vraiment cher à entretenir matériellement comme fiscalement.

      Alors là d’accord, je peux comprendre, le mec va pas laisser filer son héritage pour rien, puis bon il gagne quand même bien sa vie.

      Ce que je pige pas, c’est cette obsession chez les gens en France de vouloir « posséder » à tout prix.

      Je paie même pas 600 euros de loyer pour tout le dernier étage d’un château qui vaut 2,5 millions d’euros !

      À ce tarif, être locataire toute ma vie : je signe de suite !


  • Bah c’est l’objectif caché : le coup de grâce aux patelins ou les commerces ont mis la clé sous la porte depuis longtemps, patelins qui sont déjà pour beaucoup devenus des mouroirs..
    Se balader dans les campagnes de la Manche, par exemple, et traverser les villages, çà fout vraiment le bourdon ; commerces alignés "à vendre" ;
    Leur but : détruire ce qu’il reste du tissu rural..
    Comment le pékin moyen ne voit-il rien ??


  • Il n’est pas besoin d’être grand clerc, pour comprendre que cette affaire, dès son annonce sentait l’arnaque. Comme d’ailleurs toutes les propositions a priori en faveur du peuple, qu’annoncent le système. A chaque fois c’est l’oligarchie qui profite des avantages de ces annonces.


  • a priori cette mesure n’est pas mauvaise. les communes en règle générale dépensent trop. combien de fois cet été j’ai pesté contre ces aménagements urbains couverts de végétaux qui cachaient les piétons qui attendent pour traverser ! il y a des réformes à faire pour mettre au pas les fonks et les élus qui jettent l’argent des impots par les fenêtres.
    la question que je me pose est celle des résidences secondaires : si la résidence principale est éxonérée de la taxe d’habitation, la résidence secondaire aussi ?
    de toute façon, le banquier macron veut faire passer l’épargne des français de la pierre vers la bourse. plus facile à piquer quand c’est placé en bourse,mais faut avouer que les prix de l’immo (loyer et achat) en france sont exagérés...


  • La douce musique et vocalise d’assurancetourix... on connaît le refrain qui dit : gel des hausses de tarif de ci et de ça, baisses des taxes x ou y, puis 2 ans après, vlan dans la gueule les rattrapages sur le consommateur-contribuable... mais qui croit encore à ces sornettes ?


  • #1802523
    le 16/09/2017 par Prince Electeur de Basse Saxe
    80% des foyers vont êtes exonérés de la taxe d’habitation

    Ne vous inquiétez pas pour les maires, il leur suffira d’augmenter la taxe foncière, payée par les mêmes qui paient la taxe d’habitation.
    N’oubliez pas que les deux tiers des français sont propriétaires de leur logement.


  • Il faut surtout comprendre que la TH va vers le public. l’exonérer va permettre de faire passer de l’argent qui allait vers le public au secteur privé. C’est juste la continuation de la privatisation de tout.


  • Je suis pour la disparition totale de ces taxes sur le droit de vivre, les communes n’auront qu’a construire un peu moins de rond-points et de salles des fêtes hideuses.


  • ’’ Mais les maires, ces petits’’malins’’, tiennent à leur autonomie fiscale. Ce faisant, Macron les rend dépendants de sa manne’’...
    Ceci dit quand on voit, au quotidien, ce que la plupart des maires, ces ’’petits malins’’ font de l’argent de la ponction fiscale, bonjour les dégâts. Des dégâts à la hauteur de leur véritable niveau et sans rapport généralement avec leurs prétentions. Si cette mesure pouvait ramener les dits ’’petits malins’’ les pieds sur terre ce ne serait pas un mal, loin de là. Par contre il va falloir très sérieusement surveiller les niveaux d’endettement parce que les ’’petits malins’’ vont avoir du mal à cesser de déconner car ça déconne dur chez les ’’petits malins’’.

     

    • Oui, des salles de fêtes à 500 000€ dans des bleds à 100 habitants dont 80% de retraités , attention la redescente .
      Je suis bien content d’être au RSA , ce qui n’empêche pas que je sois obligé tous les ans de prouver que je n’ai pas d’argent aux services de impôts pour être exonéré de TH .


  • L’état démocrate règle le grand jackpot suivant les règles de la pyramide mondiale de Ponzi.

    Le grand bazar.


  • #1802794

    Très bon article. Exactement c’est la notion d’autonomie qui est centrale.
    Dans le même temps on a la CSG qui porte atteinte à cela pour la protection des salariés.


  • Façon d’appauvrir encore plus les communes pauvres habitées par des pauvres ! Il s’agit donc d’un cadeau fait aux pauvres(qui vont se réjouir) sur leur dos !


  • Ainsi la taxe d’habitation ne serait plus universelle et deviendrait de fait un nouvel impôt sur le revenu des classes moyennes "et dans le même temps" contribuerait à la marginalisation accrue des populations à faible revenu. Un bon moyen pour fragiliser la cohésion du tissu social et induire une revendication de retour au suffrage censitaire ! Et pourquoi pas bientôt la nomination (les élections ça coûte cher et ça promeut le Front National !) des maires par le pouvoir central. Quand va-t-il nous faire un coup d’Etat et se faire proclamer Empereur, Napoléon IV ou plutôt Napoléon le Grand par exemple, par une bande de pseudo élus ou nommés devenus des courtisans, ni plus ni moins ? Ce foutage de gueule permanent fait grimper l’exaspération...Il pourrait bien en prendre plein la gueule plus vite qu’il ne pense !


  • Il faut savoir que cette "mise au pas" était déjà officieuse. Par le fait de donner aides ou subventions, en priorité, à la mairie qui accepte des migrants, ou qui joue le jeu de la "diversité" dans son recrutement...cela, bien sur je le suppose...


  • Thierry Meyssan, dans un article sur les objectifs de Macron, indiquait qu’il y avait les communes à dézinguer, ça démarre !


  • C’est la taxe foncière qu’il aurait fallu supprimer, pas la taxe d’habitation ! Ainsi tous les cassos en HLM qui payaient déjà peu ne paieront plus du tout pour le ramassage de leurs poubelles etc.

     

Commentaires suivants