Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

840 000 Algériens ont quitté le pays sous Bouteflika contre 110 000 dans la décennie 90

930 000 personnes nées en Algérie vivaient à l’étranger en 1990. Le chiffre passe à 1 040 000 en 2000 et 1 710 000 en 2010 pour s’établir à 1 770 000 en 2013.

Les chiffres sont tirés d’une carte publiée le 2 septembre par le think tank américain Pew Research Center et se basant sur les données de l’Office de la migration internationale des Nations Unies. La carte détaille les pays d’origine et de destination des flux migratoires dans le monde.

La Division de la Population au sein de l’ONU, donne le qualificatif de migrant international a une personne qui vit depuis au moins une année dans un pays autre que celui où il ou elle est né(e).

Les chiffres confirment en données brutes que la crise violente des années 90 a été le début d’un nouveau grand flux migratoire des Algériens et s’est poursuivie dans les années 2000 marqué par un reflux des violences.

La Division de la Population au sein de l’ONU, donne le qualificatif de migrant international a une personne qui vit depuis au moins une année dans un pays autre que celui où il ou elle est né(e).

Les chiffres confirment en données brutes que la crise violente des années 90 a été le début d’un nouveau grand flux migratoire des Algériens et s’est poursuivie dans les années 2000 marqué par un reflux des violences.

Les chiffres de Pew ne donnent pas de détails mais de manière empirique on sait que le mouvement de migration a pris son élan dans le milieu des années 90 - aux alentours de 94, 95 - alors que le pays connaissait un escalade des violences. Les années 2000, sous le règne de la "réconciliation" et malgré le reflux des violences ont connu un renforcement de ce mouvement d’expatriation.

Lire la suite de l’article sur huffpostmaghreb.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • c’est dur d’en vouloir a nos cousins algeriens, et je sais que c’est facile a dire lorsqu’on vit dans un pays developpe comme la Franace, mais les gars restez dans votre pays pour l’ameliorer, il y a beaucoup de richesses naturelles et les algeriens sont des gens de grandes qualites humaines...

    La France n’est plus ce qu’elle etait dans les annees 60 et les histoires que nous racontent les vieux algeriens qui trouvaient 2 ou 3 emplois dans la meme journee ne sont plus d’actualite, elle est finie cette epoque...

    Aujourd’hui c’est la lutte, nous on est, on nait, en France depuis 3 generations et on voit la population s’appauvrir de plus en plus rapidement...

    Et encore par notre histoire familiale, nous on a l’habitude de la relegation sociale et autres...mais pour nos compatriotes gaulois c’est encore plus dur, depuis 200 ans leurs aieux ont lutte contre le grand capital qui a aujourd’hui les coudees franches pour detruire les acquis sociaux...

    En bref restez chez vous les gars

     

  • J’ai honte quand je vais en Algérie de voir l’état des routes, des maisons, des trottoirs, etc. Personne ne respecte les normes, c’est vraiment la jungle.
    Ca casse le sioniste mais la petite colonie en cisjordanie est plus propre et plus agréable à regarder que n’importe quelle ville d’algérie.

     

    • Tu es encore en france Starkamanda.....il y’a queqlques mois tu parlais d’une future Alya ? tu en est ou du projet ?...ton pays d’origine a besoin de toi pour donner un grand coup dans la fourmillière, soit le digne déscendant de tes parents qui eux avaient raison de venir....le patronnat avait besoin de main d’oeuvre pour le dumping social,mais pour l’instant on compte sur la star pour invérser le flux migratoire....bon courage !


    • Oui c’est en cours chef. Je vais visiter l’est du pays pour voir si l’herbe est plus verte ailleurs. Mais à l’Ouest c’est clairement mort ;(
      Mon projet de retour ne m’empêche pas de critiquer mon futur pays d’accueil.


    • Sans parler de la pollution massive avec ces sacs plastique omniprésents ayant même remplacé le feuillage des arbres dans certains endroits, la bêtise généralisée, le patrimoine à l’abandon voire servant de dépotoir comme ce cimetière médiéval à Tlemcen, etc.


  • Et c’est ceux qui partent qui font souvent de la surenchère quant à un roman nationale d’une Algérie magnifique et toute puissante, surtout leur descendance qui n’a jamais véritablement mis les pieds dans ce pays pour y vivre et qui, de toute évidence, n’y pense même pas.


  • #974570

    Et après ça fait l’fiérot «  1, 2, 3, viva l’Algérie !  »...


  • Les algériens n’aiment pas qu’on parle de leur pays en mal, mais ce sont les premiers à le quitter si on leur en donne l’occasion, et ceci ne souffre d’aucune contestation possible, puisque 99% des jeunes algériens paumés et sans le sous, ne rêvent que de partir loin.

     

  • ca s’explique normalement a cause de la décennie terroriste ou l’Algérie etait mis sous quarantaine et que tout les pays de la région ont fermer leur frontière même au victimes du terrorisme (On remercie au passage ces pays amis ) , les visa de sorti étai très rare et n’était autorisé que pour les diplomates et les politiques , faut pas en faire tout un fromage .


  • je suis dans la statistique. Je rassure le père Soral, je ne me suis pas planqué en France.
    la tangente je l’ai prise dans la direction du Québec.
    un truc qui me chiffonne : je me suis barré en 2002 donc sous l’ère Bouteflika mais je ne peux pas dire que cela est a cause de lui, j’avais une décennie de terrorisme au compteur et mon épuisement face a cette situation et des lendemains incertains ont motivé mon départ.
    entre temps le cheikh Imran Hossein et le père Soral sont venus jouer les troubles fete pour m’informer que je vivais au coeur de la bete. j’etais dans les bras de l’antechrist ou le dajjal au canada. Conclusion : Soral a raison.

     

  • Le grand mensonge : avant la victoire du Front Islamique du Salut en 1991 (je crois), un battage médiatique ad-nauséam, tant des médias algériens que ceux de l"hexagone ( avec une prime pour les Journaux Le Monde et Libération) faisait croire que l’éventuelle arrivée de ce parti islamique F.I.S, verrait la "terreur d’un régime islamique et le chaos s’installer en Algérie.

    Les clichés les plus éculés, les plus grossiers, dignes des organes de presse les plus islamophobes américano-sionistes furent employés. De même type que ceux qui furent employés pour les Talibans quelques temps après les attentats du 11 Septembre. Le point d’orgue sans cesse martelé sur les esprits fût que , l’exemple des Vietnamiens fuyant l’arrivée des Vietcongs à bord de "boats-peoples". allait se reproduire pour l’Algérie.

    Au sein de l’armée algérienne, surtout parmi les cadres,, des rumeurs persistantes de "vengeance", "d’épuration" et de "bains de sang" circulaient telles une trainée de poudre et, non sans provoquer dans les rangs des hauts gradés, un vent de panique.

    La suite nous la connaissons.

    Sur la "guerre civile" en elle-même, seul le temps et des recherches historiques objectives, en dehors de toute passion et de parti-pris, mettra en lumière les tenants et les aboutissants de cette tragédie nationale dévastatrice sur tous les plans et qui a laissé de très graves traumatismes à ce jour, parmi cette malheureuse population algérienne implosée. Pour longtemps encore, plus rien ne sera comme avant .

    Je ne m"attarderai pas sur "la fuite des cerveaux" des années 70 /80 sous la présidence "socialiste" de Houari Boumédiene. La majorité des exilés volontaires étaient des étudiants formés à l’Étranger et qui, pour des raisons diverses ont préféré soit, pour les uns, de rester dans le pays d’accueil à la fin de leurs études, soit pour les autres ayant un diplôme obtenu en Occident ,d’y retourner ..

     

    • la grande vérité : a la fin du parti unique FLN dans les année 90 la pluralité politique netait qua letat d’embryon et le seul parti prêt avait une autoroute devant lui , le FIS qui avait déjà u les élections communal etait dans une dynamique de victoire , et je tien a rappeler que ces gens ont u comme slogan électoral `` vous etes avec l’islam ou contre l’islam `` ces gens ont profité l’ignorance de la population et l’inexpérience des politiques au moment de cette transition démocratique , le peuple rêvaient du changement et sais fait avoir , les dirigeants de ce partie on défié les autorité politique et sécuritaire et n’ont donner aucun gages de respect de la constitution ou la sécurité du pays bien au contraire ils on promis des changement radicaux qui était a l’encontre de l’intérêt du pays et n’ont cessais d’insulter et de diffamer les autorité , ces agissement si ils étaient commis en France par n’importe quelle partie serai tomber sous le coup de la loi .
      les événements dalgerie ont une grand similitude avec les pseudo révolution qui secoué la région : transition démocratique - crise politique - crise sécuritaire - terrorisme .
      les soupçon sur ce parti étaient confirmés lors de son basculement dans le terrorisme .

      je tien a faire un comparatif ce parti islamiste allai gagner les élections comme avait gagner le parti national-socialiste allemand mais esquil fallait laisser ces gens gouverner un pays ???

      je crois que l’Algérie était déjà un laboratoire d’expérimentation des révolution islamiste et que les autorité ainsi que le peuple ont bien vu cette supercherie et lAlgérie ne reviendra jamais en arrière .
      les chiffre tres bas de l’immigration algérienne dans cette période s’explique par la mise en quarantaine des pays européen de peur des attentat terroriste sur leur sol http://fr.wikipedia.org/wiki/Vague_...
      les seul visa délivré étaient ceux des diplomates et politiques ou binationaux .


    • @Mémoirevive Salut,tu fais référence aux divers bruits merdiatiques style 11 septembre entendus durant cette période,je me souviens alors de celui-ci,une perle : le GIA(ou on ne sait plus qui) voulant détourner un avion pour le projeter sur la tour Eiffel ! et des "journaux sérieux" avaient relayé cette menace venue du ciel,c’était autour de 1993-1995,environ...une idée de génie,certes,mais assez étrange !...Féthi


    • réponse @ Starkamanda

      Tu dis ça parce que tu à encore des dents (bien pour certains tu n’en a pas) mais quand tu n’auras plus à manger elles te serviront à rien !!
      Personne ne quitte son pays à la nage si c’est pas une nécessité vital, et je dit bien à la nage, contrairement à toi et à moi qui peuvent encore prendre l’avion !!
      Sort de chez toi et va voir en Afrique ce qui se passe, étudie lit, éduque toi au lieu de confirmer par tes propos ton ignorance des réalités humaines.


  • ces algériens qui fuient leur pays c’est exactement comme ces français qui quittent la France ,ils en on marrent de voir leur culture ,leur religions disparaître ;une immigrations de masse apparaître ,les salaires qui dégringolent ,le communautarisme ce développé .

    l’immigrations est un cancer engendré par la mondialisations ,le combat ne ce résume donc pas qu’a la France mais aux monde .

    tout les pays du monde subissent le même processus c’est la marque de la contamination par l’empire , exceptés ceux qui défendent le principe de non ingérence en l’occurrence la chine,l’inde et la Russie .

    c’est d’ailleurs pour cette raison que l’empire souhaite provoquer une guerre contre eux car ce sont encore des états forts .

    la lutte contre l’empire son oligarchie financière et ses cancers ne concerne donc pas que la France mais le monde .

    il serait temps que tout le monde le comprennent .

    le combat d’alain n’est pas nationale mais internationale c’est pour cette raison qu’il ce déplace au brésil et je l’espère dans tout les plus grand pays du monde un jour

     

    • L’algérien typique qui quitte le bled c’est un gars qui rêve d’argent facile. A son retour d’été pendant les vacances, ils apportent cadeaux, belle voiture, profite de l’euro pour mimer une réussite sociale. En France il est souvent prolo ou assisté mais au bled il devient tout d’un coup un Beurgeois ...


    • parce que le français qui immigre pour partir aux états -unis ,en Allemagne ,ou au canada n’immigre pas également pour des raisons financières ?

      je pense que c’est un ensemble et que c’est liés ,y’a en vérité un tas de raison :

      - économique afin de gagner mieux sa vie .
      - culturelle ras le bol général de voir son pays changer de culture .
      - d’histoire .
      - de religion .
      - subissant communautarisme ,violence,insécurité .

      une chose est sur ce n’est pas propre qu’a une couleur de peau ou une communauté comme vous laissez le suggérez ,c’est un processus qui touche tout les citoyens du monde sans distinction de race ,de couleur de peau,d’origine ethnique car la " mondialisations " est ainsi .


    • Commentaire à côté de la plaque. La situation des Français et des Algériens n’a strictement rien à voir. C’est absolument incomparable.


    • bien évidemment que la situation n’est pas comparable car le niveau de vie ,le niveau de richesse,les chances de réussir,les salaires,la densité de populations,la facilité d’immigré d’un état a un autre ,le chômage ,l’emploi ,et encore des milliers voir des millions de paramètres font que la situations est incomparable mais le point commun entre les deux situations c’est qu’il s’agit dans la volonté profonde et intérieur de l’être humain de toujours recherché le meilleur d’ou l’acte par l’immigration afin d’essayer d’être plus heureux .


  • Le hasard a voulu que je sois aujourd’hui en contact avec des algériens (du bled). il y a encore des gens là-bas (intellectuels aussi), qui croient en leur pays et oeuvrent... Ceux qui "fuient" aujourd’hui (je ne parle pas ici des 2/3ème "génération" devenus français d’une manière ou d’une autre et qui sont des nôtres) ne sont, pour reprendre leurs termes (récurrents), que de "sous-harkis", des types qui n’ont plus que des patries de circonstance (si je me fais bien comprendre...), des merdes qui font que pour nous, le drapeau algérien en France (sauf 14 juillet ou commémoration organisée par nos faux-culs des étages) est considéré comme "égal à la bougnoulisation", "égal à la racaille", "égal au parasitisme"...
    Raison pour laquelle, par ailleurs, je dis : "Ras le bol des penseurs libres (oui, je le dis), nantis, donneurs de leçon et à y bien regarder, aussi parasites comme les autres, ou pire, opportunistes" (y’a besoin de médecins et de dentistes en Algérie). Soral, Hossein, Béchick, c’est bien dans mes repères, le reste...
    Alors, les mecs, autant j’ai de l’estime pour les "Béchick" (déjà cité) et autres "compagnons" moins médiatiques mais qui sont miens, autant je me sens le droit de dire aux pompeurs de RSA et autres CMU et à ceux qui font de mes quartiers des médinas déguelasses (comme là-bas dirais-je) que si c’est çà : "Alors, Nique l’Algérie !" (Juste retour de bâton vous en conviendrez). Avec ce qui se prépare, de toutes façons, "Dieu/Hallah" y retrouvera les siens...
    Que vous soyez dans les chiottes (Soral), dommage pour vous, mais que vous fassiez de mon pays un chiotte...
    J’espère ne pas être modéré, au moins en égard à mes pensées par ailleurs "pro-algérienne", "pro-réconciliation" et évidemment, "pro-françaises".


  • Chaque année, 100 000 Français quittent la France pour raison économique.
    Pour compenser, l’etat UMPS importe 200 000 traîne-savates non francophones car la France n’est plus attractive : Roms, alcooliques et voyous d’Europe de l’Est et intouchables de l’Inde.

     

    • pour pousser le débat encore plus loin c’est effectivement insupportable de constater sur le territoire ces populations qui détestent la France et qui ne sont la que pour prendre du fric ,le pire dans tout cela c’est qu’ils ne savent pas dire un mot en français .

      vous avez parlé des roms c’est exact mais ils ne sont pas les seules ,les arabes qui passent par l’Italie et qui arrivent en France sont une maladie a eux seule ,de même pour les hindous et leur communautarisme .

      sarkosy en a parlé sur le jt de france 2 et sur ces points il a raison .

      il a évoqué que ce n’était pas normal que les jeunes talents partent s’expatrier a l’étranger et il a également dénoncé shengen et le non contrôle des frontières .

      shengen est une aberration ,comment ces populations font pour passer la frontière avec autant de facilité ?

      l’ump ou le fn semble en mesure de faire ce nettoyage ,ceux qui ne sont pas français n’on rien a faire sur le territoire .


    • le corbeau,
      Prendre pour référence Sarkozy démontre ta naïveté.
      Cela arrange le patronat d’avoir a nouveau de la main-d’œuvre malléable et corvéable a souhait.
      Les Français diplômés partent car ce même patronat, maître de l’UMPS, ne veut pas les payer a leur juste valeur.

      Croire que l’UMP ou le FN, deux partis soumis a l’elite financiére mondialiste (et sioniste) veulent faire ce nettoyage est d’un ridicule jamais atteint.
      Le FN est un parti ultra-liberal.
      Il doit sa notoriété actuelle a sa sur-médiatisation (orchestrée par El Kabbach) dans les medias qui appartiennent a ce grand Patronat (Bouygues, Dassault, Lagardère, Bolloré)
      Le FN cassera tous les services publics, y compris la Sécurité sociale, les syndicats, le Droit du travail a la même manière que Ronald Reagan, sombre acteur de série B mais considéré comme un gourou économique par ces dégénérés du FN.
      Oui, le Patronat aura toujours besoin d’immigrés clandestins ou non, Oui leurs chiens de l’UMPS et FN garderont toujours les vannes ouvertes.
      Et tant qu’il y aura des cretins qui voteront UMPS et FN, la France s’enfoncera inexorablement dans le Maelström de L’Europe voulue par l’Elite Financière et les USA (traité TAFTA)


  • L’immigration ne concerne pas uniquement les pays sous developpés, sur leur site (Pew research), on voit que les Français ou les Anglais ont plus de migrants en 2013 :

    In 2013, 2,060,000 people born in France were living in other countries.
    In 2013, 5,010,000 people born in the United Kingdom were living in other countries.

    Si les pays de l’occident veulent stopper l’immigration, ils doivent aider (ou rester neutre) les peuples opprimés à se libérer des dictatures et du coup avoir l’espoir d’un avenir meilleur et rester pour en faire parti.

     

    • Totalement d’accord. Le problème ce sont ces dictatures de merde. Et la France doit soit aider ces peuples soit rester neutre. Quand je dis neutre, c neutre en public mais aussi en coulisse et dans tous les domaines.
      L’exemple du Maroc est le plus significatif, depuis 1912 le makhzen ne survit que par le plein et constant soutien de la France. Quand le Maroc sera libre et réellement indépendant, je peux vous assuré que nombre marocain d’Europe retournerons définitivement chez eux, notamment ceux de la 2eme génération (càd nés en Europe) dont je fais partie.
      Je pense, en effet, que nous avons vocation à retourner sur la terre de nos ancêtres et que même si la cohabition pacifique et durable est possible, le musulman ne peut vivre indéfiniment sur une terre non islamique. Ça reste mon avis, je ne suis pas savant !


    • Toujours dans l’assistanat à ce que je vois ...


  • Je suis tombé sur cet article :
    http://www.bvoltaire.fr/manuelgomez...

    en gros :
    la fermeture de la frontière Maroc / Algérie a couté sur 20 ans 441 milliards (wouech mon frère ? faut se serrer les coudes entre bons mizilmans ?)
    Quand on compte ça fait plus de 2 x le surplus économisé (escroqué à la population ?) de la rente pétrolière de l’oligarchie algérienne (plaçé en banque sionisé au passage) !

    Y a même une organisation mondialiste qui voudrait mandaté la France pour régler ce soucis couteux...


  • On peut les comprendre. Pollution extrême, patrimoine à l’abandon, bêtise générale, superficialité, matérialisme, pression conformiste du groupe sur l’individu quasi-inexistant, frustration, chômage, ennui, santé mentale inquiétante, perversité sexuelle, terrorisme, etc. Ce n’est pas pour rien que les Algériens ont inventé le néologisme « dégoûtage » pour désigner le malaise que ressentent les enfants d’immigrés la première fois qu’ils se rendent dans le pays de leurs aïeux, d’autant plus qu’avant ça, comme moi, ils en avaient une image idyllique.
    Quant aux causes de cette situation catastrophique, elles sont à mon avis plus à chercher du côté des structures familiales, sociales et religieuses (menant, entre autre, à une fermeture d’esprit et à un taux de consangunité avoisinant les 40%) ainsi que dans un passage du "Moyen Âge" à la modernité trop rapide que dans les plaies de la guerre d’Algérie ou de la décennie noire.

     

    • le constat est vrai mais je rajouterai ce que j’ai déjà rajoutai plus haut , Algérie est en train de subir une immigration de masse ,ce pays est en train de perdre le contrôle de son histoire exactement comme la France dans les années 80-90 .

      c’est un pays qui s’enrichit et court après la valeur humaine mais en même temps ce pays commence a subir le communautarisme ,les conflits sociaux , le racisme ,le métissage .

      ce qui a détruit la France finira également par détruire l’Algérie ce n’est qu’une questions de temps .

      vous ne poussez tout de même pas l’analyse car vous n’expliquez pas ce qui détruit la structures familiales,social et religieuses .

      pour moi les explications sont la course aux richesses ,le travail qui fait en sorte que la structure familiale a de moins en moins de temps pour ce réunir et échanger ,l’apport du multimédia et du satellite dans l’espace familiale ,sans oublié l’ensemble de ces origines liées a l’argent .


    • Et moi je répète que comparer la France à l’Algérie n’a aucun sens.
      Quelle immigration l’Algérie subit-elle ? Les quelques milliers de Chinois qui viennent construire le pays ?
      Quant aux structures sociales, je ne suis pas si sûr qu’elles soient si endommagées, d’ailleurs on peut voir que la situation est à peu près la même dans tous les pays arabo-musulmans. Il y a donc un problème de fond.


  • On quitte un pays quand on n’y est pas "bien" et on reste dans un pays où l’on est "bien"... Point barre. Avec le temps, on peut même relativiser la "côte" du pays hôte ! La France est, à tous égards, le pays où je me sens le mieux (ou le moins mal). Donc, j’y reste ! Mon père, lui, y est venu pour nourrir sa famille, sans autre état d’âme. Il ne connaissait aucun autre pays "riche" francophone ...


  • Ces pas parce qu’on quitte sont pays d’origine, que l’on y reviendra pas.
    Votre débat.... On se croirait dans les années 60 !

    Liberté, vie professionnelle, modernisme, ouverture de esprit !

    Allez réveiller vous !


  • On 1962 il ya un 1,5 millions des matière et on 2010 un millions et demi des fuites on algerie si le meme valeur paraport a la guère de l’indépendance et actualisant si laguère des ignorants a ignorance il viendra nous un jour que il va changé mi nous on va mourir comme des étrangers


Afficher les commentaires suivants