Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Accros aux médicaments – Un documentaire sur la nouvelle dépendance des Américains

L’industrie pharmaceutique tire d’énormes bénéfices des traitements des troubles mentaux qui sont souvent prescrits dès le plus jeune âge. RT a rencontré ces Américains qui mènent une bataille contre la dépendance aux médicaments.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

Prendre soin de sa santé avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La culture américaine est basée sur la foi en la technologie. La frénésie vaccinale et le recours massif aux anxiolytiques en sont des suites logiques. Malheureusement ce mode de vie tend à s’exporter aussi bien que les fast-food.

     

    • J’ai déjà rencontré ce genre de problème à la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie), caisse pour gérer le handicap (ne rigolez pas) : en pleine réunion de comité de crise, état constant sur le projet, un pauvre bougre hyper agressif, impulsif, chef de projet informatique se balançait sur sa chaise comme sur un rocking chair… akathisie suivie d’une dépression énorme, pffuittt au suivant !
      Sinon à la place de Star Wars et les psychotropes, il y a des bouquins Kontre Kulture même si ce n’est pas suffisant.


  • je confirme le delire medicamenteux des maladies dites psychiques : le nombre de maladies mentales est passé en dix ans de 130 a plus de 350 ! avec a chaque fois les memes molecules destructrices de cerveaux et de foetus, nommées differemment selon les maladies mentales inventées de toutes pieces...
    Voir la video ci dessous, chiante par sa bande son mais edifiante sur le business delirant des maladies mentales :
    Le marketting de la folie, sommes nous otous devenus fous ?
    https://www.youtube.com/watch?v=UYR...


  • Hahaha, à partir du moment où les labos (+ leurs VRP psychiatres et médecins) commencent par gaver près de 10% des mômes de Ritaline dès le plus jeune âge, faut surtout pas s’étonner du nombre affolant d’adultes narco-dépendants... Mais comme pour les vaccins c’est pour leur bien ! Aux labos :)


  • La même chose se passe ici, en France.

    J’ai pu assister, aux premières loges, à la déchéance physique et intellectuelle d’une personne, à cause de ces saloperie de médicaments psychotropes qui lui ont été administrés.

    Ces gens, pour qui le profit compte plus que la santé des patients (oups... des clients), sont des assassins.

    Bravo au docteur Breggins pour son travail et son aide qu’il fournit à ses patients. Ces médecins sont rares, même ici, en France.


  • L’alcool dans "l’assomoir" d’Emile ZOLA, le soma dans "le meilleur des mondes" d’Aldous HUXLEY ; la légalisation du cannabis, les demandes pour la légalisation d’autres stupéfiants, toutes ces saletés servent aussi au contrôle social tout en rapportant de l’argent. Le soma il y a cent ans c’était de la science fiction aujourd’hui c’est la réalité.

    Il faut apprendre à vivre sans.

    Il faut apprendre à renoncer au consumérisme et à accepter certaines frustrations matérielles : je me passe très bien de rouler en Ferrari.

    Les plus grandes des richesses sont la santé et la famille, le reste pour agréable qu’il puisse être est secondaire.


  • Moi j’ai arrête la drogue et les médocs , c’est trop cool ,trop peace, j’ai pris un truc plus violent , bien plus violent .J’ai acheté une télé (un écran plat de 2m sur 6, image cristaux liquide, en 3D, Digital, Mix 099, son dolby Atmos 7.1 Digital, SR-D, ExPsi, Stéréo-surround Pro ,High Tech, Hi-Fi, LG, le top quoi !) avec Drucker, Hanouna, Hazzizouza, Ardisson, Barthes, Jean-Michel Aphatie , Cohen, mais jamais les 7 en même temps
    Trop risqué (tu sais jamais quand tu redescends, PSYCHO, surtout Hanouna waouwww !! je le déconseille aux petites nature, un truc de ouf)

     

  • Passez à l’aromathérapie et aux huiles essentielles.


  • En même temps comment supporte t’on notre société sans médocs ?

     

    • Il ne faut pas la supporter. Si on la supporte, elle ne changera jamais.


    • @Greh
      Alors moi je supporte pas notre société , mais dans ma campagne j’ai pas besoin ni d’anxiolytiques pour affronter mes journées , ni de somnifères pour dormir , ni d’antidépresseurs, pas plus d’antipsychotiques ou de joints ou d’autres produits
      Un peu de pinard le weekend à table , dimanche messe et toute la semaine travail dans les champs & la ferme
      Et qu’on vienne pas me dire , oui mais tout le monde ne peut pas vivre à la campagne (blablabla)
      Evidemment que si demain tu décides de partir vivre à la campagne, ça va pas se faire en 3 jours
      Mais en quelques années (et oui c’est pas un SMS, immédiateté ) il est possible de partir des villes (certes c’est pas facile, mais rien n’est facile faut se sortir les doigts du cul)
      Et la motivation d’une autre vie, ça vaut tous les psychotropes et les drogues du monde
      Faut pas subir , faut diriger sa vie
      La société fait tout pour que l’on soit démotivé, avant même d’avoir commencé quoi que ce soit
      Fais toi camarade un plan, avec un vrai projet et une ligne directrice (et si il faut dans 10 ans tu auras changé de cap 10 fois) mais tu seras très certainement là où tu veux ou sur le chemin pour y arriver (et au fur et à mesure, ta fierté, qu’elle soit dans tes yeux , les yeux de ton épouse, compagne, ou de tes enfants , sera la drogue la plus puissante de tous les temps)
      Ne baisse jamais les bras, rien n’est joué , jamais, même au plus bas , on rebondit quand on le décide (c’est même là qu’on est le meilleur)
      Bonne chance camarade et « va fan culo » à cette société de moutons et d’esclaves
      Non à la servitude volontaire (et avant tout jette ta télé trop déprimant )


  • Quel "pays de merde ! "

     

    • Vous êtes dur. Il faut penser à la sexualité des chômeurs.


    • Je pense que c’est une erreur de toujours rendre responsable la "société de merde" ou autres phénomènes extérieurs de notre éventuel mal-être.

      S’il est indéniable que la fin de cycle de notre civilisation est en cours et que cela produit pas mal de chaos et donc d’angoisses légitimes, il n’en demeure pas moins que c’est la vision qu’on nous fabrique sur le monde et nous-mêmes qui déclenchent des états dépressifs, parfois graves.

      Les tibétains, pour ne citer qu’eux, mais on pourrait aussi évoquer certains pays d’Afrique ou les victimes de la violence inouïe et illégale de l’OTAN un peu partout, ne subissent-ils pas bien plus d’horreurs que l’occidental de base ? Pourquoi réagissent-ils avec plus de force et de résistance ? Culture ? Etat d’esprit ? Entraînement à l’état de survie ?

      Ce qui, en grande partie (mais pas seulement !) rend les occidentaux totalement dépressifs et accros à la chimie, c’est ce qu’explique assez bien Francis Cousin : la désacralisation totale de nos vies. Les ouvrages de René Guénon sont également précieux pour comprendre à quel point on a chuté de la hauteur spirituelle de l’homme de la Tradition Primordiale à la dégénérescence du matérialisme des "modernes".

      Aux USA comme en Europe (clone pathétique de l’american way of lige), la vacuité du coeur des hommes est telle qu’ils ne savent plus "à quel saint se vouer". Il est donc parfaitement normal de les voir glisser dans le néant d’eux-même. La perte du sens est forcément incommensurable lorsqu’on voit les milliards d’individus qui ne pratiquent plus de métiers mais ont juste des fonctions dans des énormes dispositifs (les multinationales) fait pour vampiriser leur énergie vitale au profit d’une ultra minorité agissant en véritable maquereaux.

      Rendre le plus d’humains possibles dépressifs est une manne pour les géants de la chimie totale. Mais comme l’a déjà expliqué AS dans certaines vidéos et comme l’expliquent aussi très bien les Hillard, Paul Ligent (grand connaisseur du Talmud !), Youssef Hindi etc... l’objectif n’est-il pas de pousser l’humanité actuelle vers l’auto destruction totale ? L’avènement d’un certain messie exigerait que la table terrestre soit totalement débarrassée pour se manifester et hiérarchiser les peuples selon une bien curieuse croyance ?

      Délire ? Allez savoir... les faits sont là et l’effondrement s’accentue année après année du côté occidental... Opportunité rêvée pour les chimistes globalisés, non ?


  • Intéressant et rien de surprenant à ce que les laboratoires pharmaceutiques n’aient pas souhaité répondre.
    Il manque tout même l’analyse dans ce reportage des conivences médecins prescripteurs et lobbying pharmaceutique.
    Pour avoir travaillé en cancérologie sur les essais cliniques, dans ce domaine thérapeutique (cancérologie) la démarche est tout autre car si le patient a les critères pour entrer dans l’essai clinique testant le nouveau médicament c’est plus une chance pour lui, vu la gravité de la pathologie.


  • Entre parenthèses, les scènes dans les films américains où l’on voit des héros monstrueux de virilité blessés avaler une poignée de cachets analgésiques (c’est presque systématique dans tous films !) m’ont toujours interpellées tant il y a un paradoxe entre l’héroïque virilité et l’acte consistant à se précipiter sur une boîte de cachetons anti-douleurs quand on a mal. Dans ces scènes on voit le héros ouvrir virilement un tube d’analgésiques pour en engloutir le contenu comme si cela était un acte héroïque...
    La dernière fois où je fus pris d’une douleur atroce ce fut lors d’une rage de dent. Je ne suis ni aller chez le dentiste, ni pris de cachetons analgésiques. Mon protocole fut le suivant : mâcher de l’ail cru sur la dent abîmée, huile essentielle de clou de girofle, supplémentation en vitamine D3, K2, méga dose de vitamine C et quand la douleur atteignait son paroxysme je récitais de manière continue tel une mantra des "Notre Père qui est aux cieux" entrecoupé de "Oh Seigneur Jésus Christ libère moi de cette douleur..." Endurer des douleurs atroces, c’est à dire dont l’intensité est telle que l’on en vient à penser à la mort comme option libératrice est une authentique épreuve mystique !

     

  • En plus de mon précédent commentaire, je repense au sketch de Dieudonné sur le cancer qui est d’une intelligence ;-)


  • Ce constat est connu, et bien sûr pas réservé aux E-U. Pour ceux qui sont pris dans cet engrenage, pour qui une éventuelle prévention, mise en garde est révolue, c’est intéressant de parler des solutions. Dans le reportage est cité une méthode, un livre. Ah oui il y a le vélo aussi... N’est pas évoquée par contre l’association Narcotiques Anonymes, pourtant née aux E-U, très répandue là-bas et à travers le monde. Elle fait partie des solutions indéniables. Je tenais à le préciser, ayant vu ma propre vie transformée grâce à cette méthode, un jour à la fois...


  • Certains parents mettent leur enfant sous un joug psychologique avec une dureté qui fait froid dans le dos. Regardez Chris essuyer ses larmes tandis que sa mère le dénigre devant la caméra(45:00). Qui sait si l’origine de son virement tragique à 4 ans c’est pas elle.
    Deborah explique à merveille le rôle des parents dans ces dérives (42:30). Si bien qu’elle semble leur en vouloir plus encore qu’à son violeur.
    Documentaire coup de poing, ne rêvons pas de le voir sur les chaînes de grande écoute.


  • Science sans conscience n’est que ruine de l’âme. Une société sans Dieu, sans fraternité, ni compassion , sous le pouvoir d’êtres démoniaques avides d’or et de puissance, ne peut que générer le mal être et la maladie qui deviennent encore source de profits et de controle pour les mêmes vampires .


  • C’est certainement bien plus grave encore.
    Nous savons que les êtres humains non végétariens ingurgitent les antibiotiques contenus dans la viande, et aux USA les hormones. C’est pourquoi beaucoup d’Américains ressemblent à des pachydermes avec des culs énormes !
    Il y a plus inquiétant encore puisque le professeur Montagnier a prouvé l’existence de la mémoire de l’eau :
    https://www.youtube.com/watch?v=a_2... & https://www.youtube.com/watch?v=yo6...

    Cela signifie que l’eau du robinet, en plus des pesticides et molécules chimiques, est contaminée par les médicaments.
    C’est un véritable empoisonnement de masse.


  • L’étiologie abandonnée dans un monde qui s’étiole ou comment se faire du fric avec les médocs supposés supprimer les effets d’une affection mentale sans pour autant se prendre le bourrichon à dépenser du fric afin d’en rechercher les vraies causes.


  • C’est pas les Français les champions du monde de la prise de médocs ? ...
    1er pays européen en terme de défonce ? ...
    Un des premiers en terme de prise d’antidépresseur ? ...


Commentaires suivants