Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Accusé d’homophobie, le leader tchétchène répond : "Nous n’avons pas de gays, ici"

Alors que son administration est accusée de kidnapper et d’exécuter des homosexuels, le leader tchétchène persiste dans le déni. Tout comme son porte-parole qui avait déclaré au mois d’avril qu’aucune personne homosexuelle ne vivait en Tchétchénie, Ramzan Kadyrov a ainsi réaffirmé vendredi que les gays n’étaient pas « des hommes » et que ce « genre de personnes » n’existe pas dans son pays.

 

Lors d’une interview accordée à la chaîne HBO Sport, le leader tchétchène s’est emporté après une question du journaliste sur le sort réservé en Tchétchénie aux homosexuels.

« Nous n’avons pas ce genre de personnes ici. Nous n’avons pas de gays et s’il y en a, emmenez-les au Canada. Emmenez-les loin d’ici pour que nous n’en ayons pas chez nous, pour purifier le sang de notre peuple », a déclaré Ramzan Kadyrov.

Interrogé sur les soupçons de torture et d’exécution qui pèsent sur son pays, et contre lesquels plusieurs ministres européens ont exprimé leur vive inquiétude, le leader tchétchène a surenchéri :

« Ils sont le démon. Ils sont à vendre, ce ne sont pas des hommes. Que Dieu les maudisse pour ce dont ils nous accusent. Ils devront en répondre devant le Tout-Puissant. »

Lire la suite de l’article sur bfmtv.com

L’Internationale LGBT peut aller se rhabiller :

Sur la stratégie mondialiste du pinkwashing,
lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

89 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • C’est pas aux US (pour certains etats) où la sodomie est considéré comme un crime (ou délit je sais plus) et est interdite et punie par la loi.

    Y a aucune loi qui puni la sodomie en russie ... donc en terme de tolérance la Russie est bien au-dessus des US .... qu’on se le dise

     

    Répondre à ce message

    • L’arrêt de la Cour suprême Lawrence v. Texas a mis au piquet les États américains sur le sujet bien que 13 États fassent encore de la "résistance" en n’ayant pas modifié leur législation et se trouvent donc aller à l’encontre du XIVe amendement de la Constitution (Fédérale) des États-Unis. Sans parler de la peine de mort, abolie en Russie : cette Nation semble donc en avance sur quelques États U.S. en terme de droits de l’Homme, comme vous le soulignez...

       
  • D’un côté une propagande pro LGBT massive et de l’autre des homos qui se cachent et qui sont sans doute tués par des types comme lui. Nous vivons dans un monde de cinglés.

     

    Répondre à ce message


    • Nous vivons dans un monde de cinglés.




      les religions y participent pour beaucoup.

       
      • Ouais c’est la faute aux religions.
        Non attends, il est barbu, c’est la faute aux barbus.
        Oh, ce serait pas un homme blanc, aux yeux bleus même ? C’est la faute aux hommes, ou aux Blancs, ou aux yeux bleus.
        Hmm en fait je crois que le point commun c’est que ce sont des humains. C’est la faute aux humains.

        Bref tout ça pour dire que ça ne sert à rien de chercher une cible aussi large et constitutive de l’humanité comme cause de tous les maux, c’est idéologique. De plus, pas besoin d’être croyant ou pratiquant pour avoir une pensée de type religieuse et dogmatique. Un athéiste militant, son dogme c’est "il n’y a pas de Dieu", et s’il se met à dire "c’est cinglé d’avoir une croyance et d’appartenir à une religion" ça revient au même.

         

    • c’est la faute aux religions.




      une cible aussi large et constitutive de l’humanité comme cause de tous les maux,



      j’ai pas dis ça et d’ailleurs ne le pense même pas. vous me faites un procès d’intention et pratiquez l’amalgame. force est de constater que votre discours est aussi violent que celui des athées et autres de vos ennemis, aussi battez-vous entre vous, croyants et non croyants, prosélytes de touts poils, dogmatiques de toutes religions, adorateurs de postulats ; mais par pitié foutez la paix à ceux qui ne vous ont rien demandé.
      le pire de l’absurdité en forme d’anecdote (vécu) : ma belle mère qui était musulmane à fini par me dire que je n’étais rien puisque que je n’avais aucune religion et pareil pour sa fille, ma femme, qui avait fait la même réponse que moi......je vous laisse apprécier !!!
      accessoirement si d’aucuns ne sont pas capables de concevoir ou d’envisager que jésus christ ou mahomet et,c...ne sont que très probablement des personnages allégoriques, je n’y puis rien, ne les hait ni ne les déteste en tant qu’êtres humains, mais les laisse à leur chimères !

       
    • Les religions enseignent la tolérance la compassion l’Amour et la bienveillance ainsi que le respect de la vie
      ne condamnons pas le maitre parce que les élèves sont mauvais
      certains ont besoin de faire le contraire de ce qu’on leur dit
      les religions essaient d’enlever le voile devant nos yeux certains utilisent les livres saints pour s’aveugler, mettre le feu ou assommer les autres.
      Si quelqu’un assomme et tue une autre personne a coup de bible doit on condamner Jesus, l imprimeur, ou le directeur de publication ?
      On peut faire pareil avec le code civil

       
  • bravo Ahmed khadirov , poutine en a fait un homme et demi

     

    Répondre à ce message

  • Etre tchétchène et gay doit être une situation particulièrement délicate. Je doute même qu’elle existe autrement que de manière ultra marginale. C’est une communauté vraiment très hermétique et archaïque, au point que je me demande ce que viennent faire les LGBTQIblablabla. Relier ces deux communautés me paraît être une construction intellectuelle quelque peu hasardeuse.

    NB : marrant Kadyrov. Président, videur ou voyou, dans un palais, devant une porte ou en bas d’une tour, le tchétchène se reconnaît vraiment à sa tronche, à son physique et à son attitude.

     

    Répondre à ce message

  • Il agit tel la volonté de dieu dans l’ancien testament.

    Un brave homme.

     

    Répondre à ce message

  • Il a été dit ici que l’homosexualité n’a pas été condamnée par les sociétés traditionnelles. Cela exclut de cette catégorie rien de moins que la chrétienté, l’Islam et les mondes juif et zoroastrien. Certes, l’hindouisme, le bouddhisme, le confucianisme et nombre de sociétés païennes étaient bien plus complaisants.

    Par ailleurs, un autre intervenant a dit que vouloir tuer les homosexuels était le signe que l’on s’était éloigné des valeurs chrétiennes.

    Voici quatre textes juridiques datant des règnes de Saint Louis (1226-1270) et de son fils Philippe III le Hardi (1270-1285), soit la période où la France fut le plus en adéquation avec les valeurs catholiques :

    La Coutume de Touraine-Anjou (1246) : « Se aucuns est soupeçoneus de bougrerie, la joustise le doit prandre et envoier à l’evesque : et se il en estoit provez, l’en le devroit ardoir : et tuit si mueble sunt au baron. »

    Traduction : « Si quelqu’un est soupçonné de bougrerie, la justice doit alors s’emparer de lui et le déférer à l’évêque : s’il est reconnu coupable, on devra alors le faire périr par le feu ; et tous ses biens échoiront au seigneur. »

    http://gallica.bnf.fr/ark :/12148/bp...

    La formule est reprise à l’identique dans Les Établissements de Saint Louis (1272-1273).

    http://gallica.bnf.fr/ark :/12148/bp...

    Li Livres de Jostice et de Plet (rédigé entre 1260 et 1270) : « Cil qui sont sodomite prové doivent perdre les c…… Et se il le fet segonde foiz, il doit perdre menbre. Et se il le fet la tierce foiz, il doit estre ars. »

    Traduction : « Ceux qui sont des sodomites avérés doivent être castrés. Si quelqu’un le fait une seconde fois, il doit être démembré. Et s’il le fait une troisième fois, il doit être brûlé sur le bûcher. »

    http://gallica.bnf.fr/ark :/12148/bp...

    Les Coutumes de Beauvaisis (1283) : « Qui erre contre la foi comme en mescreance de laquele il ne veut venir à voie de verité, ou qui fet sodomiterie, il doit estre ars et forfet tout le sien. »

    Traduction : « Celui qui erre contre la foi, comme en se rendant coupable d’une mécréance de laquelle il refuse de revenir à la voie de vérité, ou qui pratique la sodomie, il doit être brûlé sur le bûcher et tout ce qui lui appartient doit être confisqué. »

    http://gallica.bnf.fr/ark :/12148/bp...

    Cela étant, il va sans dire qu’il y a toujours un écart entre la théorie légale et l’application pratique.

     

    Répondre à ce message

    • Bon pour info Jesus n’a jamais condamné personne
      ni pour bourgrerie ni pour autre chose
      il a juste foutu dehors les marchands du temple
      or actuellement les marchand du temple prennent leurs aises
      et corrompent la jeunesse
      le plug anal, sorte de pyramide francmaconne s insinue partout dans notre societe
      Pas la peine d’etre religieux pour dire stop mais ça aide a voir l’objet venir de loin
      Se lancer dans des debats sans fins pour ou contre est déja en soi une victoire pour ceux qui veulent imposer le plug a tous les esprits comme symbole de la liberté.

       
  • Les religions perçoivent l’homosexualité non comme une maladie ou un disfonctionnement du système nerveux (du cerveau), mais comme la présence d’un démon dans le corps de l’individu touché par l’homosexualité. Il existe d’ailleurs des exorcismes pour faire sortir le démon, et selon les propos entendus auprès de prêtres/évangélistes, si l’exorcisme réussi, l’individu redeviendrait hétérosexuel.
    L’islam a maintenu cet enseignement de l’être possédé par un démon alors que la religion chrétienne l’explique ainsi aussi, mais ne le proclame plus, elle se tourne vers une tolérance vis-à-vis de l’homme touché par cela, même si la religion chrétienne est bien consciente que selon elle, l’explication est la présence d’un démon...
    Ce que dit razman Kadyrov est bien entendu édicté par sa foi, par sa croyance...

     

    Répondre à ce message

  • Même s’il lui en coûte sûrement, T. Meyssan remet en contexte géopolitique la position de Kadyrov ici :
    http://www.voltairenet.org/article197131.html

    Il n’y aura jamais de société, ni humaine, ni de mammifères supérieurs d’ailleurs, sans homosexualité. Pour ce qui est des humains, la promouvoir est un suicide culturel et physique, la tolérer et, si la situation politique du pays le permet, l’expliquer est un devoir de base.

    On sait tous que la promotion du LGBTS% ;²* est utilisée comme une arme de destruction endogène des peuples qui résistent au mondialisme et à la banque.

    Sincère tolérance par principe, mais ni promotion, ni alignement des droits parentaux sur les hétéros : telle est ma position. Et notre nouveau président va nous offrir un petit feu d’artifice sur la GPA, si je ne me trompe.

    Je connais un jeune homme (21 ans) de couple lesbien et son père, même égoïste, faillible et abandonnique, lui est très important, croyez-moi ; ce jeune homme s’en sort pas mal pour l’instant mais il n’a pas eu l’enfance ni l’adolescence qu’il méritait selon moi. C’est un résistant sans le savoir.

    C’est le "fils" d’une vieille amie, pas très riche, pas très politisée mais qui aide toujours les galériens qu’elle croise.

     

    Répondre à ce message

  • Autant je trouve que faire la promotion de l’homosexualité tous les matins de partout y compris à l’école est abject, autant je trouve que stigmatiser ces gens en les traitant de diable est une connerie sans nom.
    Ya un juste milieu entre taper et aduler.

     

    Répondre à ce message

  • #1770634
    Le 22 juillet à 03:38 par Un passant qui emmerde les cons
    Accusé d’homophobie, le leader tchétchène répond : "Nous n’avons pas de gays, (...)

    Par contre y à toujours des blaireaux pour sortir des propos, tu sais pas trop si les loustiques sont pour ou contre, il te pondent un pavé juste pour te dire "on mon dieu le méchant barbu musulman intolérant, et barbare. "Hop une belle gifle peut être ?"
    on a déjà vu ces propagandes de merde à la noix mainte fois déjà pour déstabiliser x ou y, vous le faites exprès ??
    le mec s’exprime normalement, il dit clairement que dans son pays "ils n’ont pas ce genre de personnes et que si y en a emmenez les" point, je vois pas tout le bordel que vous êtes entrain de nous chier pour nous expliquer que la tolérance bla-bla-bli blablabla, les religions blablabla, religion ou non on a compris chacun fait ce qu’il veut avec son cul mais pas besoin de nous le foutre tous les 4 matins ! Bref le mec les compare au diable parce qu’il pense qu’un humain saint d’esprit n’est techniquement pas pour ? J’aimerais bien voir votre sale gueule dans 10ans si tout le monde devient homo..
    Estimez vous heureux qu’il reste encore quelques bonhommes sur cette putain de terre autrement vous serez tous le bâton dans le cul entrain d’adorer une belle statue en or...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents