Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Adieu, abbaye de Pontigny, transformée en hôtel de luxe...

Encore un superbe morceau de notre patrimoine qui s’en va, cette fois-ci avalé par les puissances de l’argent qui voient de l’argent à faire partout.

 

 

Il y a un an, le maire expliquait que la commune ne pouvait pas supporter la charge de l’abbaye :

 

 

Le conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, présidée par la socialiste Marie-Guite Dufay, a voté en faveur d’une cession du domaine de Pontigny à la fondation Schneider, moyennant 1,8 M€. Néanmoins, la vente ne se réalisera que si François Schneider réussit à trouver un « partenaire hôtelier » prêt à investir dans l’Yonne.

Le projet retenu est donc celui de la fondation Schneider, qui veut élever un hôtel à côté de l’église abbatiale de Pontigny.

Le projet de la Fraternité Saint-Pierre qui proposait 2,1 M€ , lui, a été écarté, car jugé moins intéressant... ! Ce projet, beaucoup plus en adéquation avec l’esprit et l’histoire des lieux, comptait implanter son séminaire de formation des prêtres.

Mais, sans étonnement dans ce monde de l’argent, c’est la cession du domaine de Pontigny à l’homme d’affaires François Schneider qui fut choisi.

« Je n’ai jamais dit que le prix serait un élément déterminant. Si la Fraternité a décidé de surenchérir, c’est leur position, mais ce n’est pas cela qui m’amènera à décider. Ce qui m’amène à décider, c’est le projet touristique et culturel porté par la fondation Schneider, plus ouvert au public » nous dit l’élue socialiste Dufay.

Puis elle ajoute « sur ce site un grand projet de valorisation touristique et culturelle, avec un musée d’art contemporain dédié, en partie, à l’art cistercien » en paraissant visiblement mélanger stupidement art contemporain et cistercien.

De nombreux produits devraient être vendus sous la marque Abbaye de Pontigny, déjà étonnamment déposée par la fondation Schneider à l’Institut national de la propriété industrielle (INPI) en janvier 2020...

« Nous avons décidé de nous en séparer. Avec un souhait : que ce lieu absolument sublime devienne, à l’avenir, un lieu attractif, qui draine beaucoup de monde autour d’une destination très belle » explique encore la présidente socialiste Marie-Guite Dufay. On ne s’étonnera pas que de nouveau ce soit une socialiste qui participe de la destruction de notre beau pays.

Cependant, la droite n’est pas en reste, car si la majorité socialiste a voté pour la cession du domaine de Pontigny à la fondation Schneider, le groupe de la droite et du centre n’a pas participé au vote – à l’exception de l’élu icaunais Éric Gentis (Agir), qui a voté pour ! Seul, le groupe du Rassemblement national a voté contre.

Il s’agit donc encore et toujours de la vente de la France et de son patrimoine à la découpe pour les intérêts des uns et des autres par des élus corrompus et traîtres.

 

En attendant, ces jeunes et moins jeunes Anglaises sont sensibles à la valeur du patrimoine français (vidéo en anglais non sous-titrée) :

 

 

L’abbaye en musique, s’il vous plaît (Gloria in excelsis deo) :

 

Haro sur le merveilleux patrimoine français !

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • On fait une ZAD ?

     

    • #2615838
      le 11/12/2020 par si le coup de force est possible
      Adieu, abbaye de Pontigny, transformée en hôtel de luxe...

      Idée de merde.

       

      • Non, c’est une bonne idée. Mais qui veut risquer son confort pour faire cela ? Des gauchistes qui vivent d’expédients. C’est leur force. Et leurs actions sont efficaces, il faut l’admettre.

        Une belle ZAD d’anarchistes de droite autour de l’abbaye, ça aurait de la gueule !


    • #2615802

      Un grand classique... Une commune (ou autre) veut se débarrasser d’une église (qu’elle avait volée en 1905) parce qu’elle ne peut plus l’entretenir, des cathos "intégristes" se pointent pour la racheter au prix fort et la rendre à sa vocation première, c’est rejeté avec des cris d’orfraie, elle finit par être donnée pour faire une résidence pour artistes, une gallerie d’exposition d’art contemporain, une salle de concerts etc... Et on se félicite d’avoir enfin trouvé une utilité à ce vieux bâtiment encombrant.

      Il n’y a que les naïfs pour croire que c’est l’argent qui fait la loi. Cet exemple démontre bien que les convictions des réseaux de pouvoir occultes priment sur me reste.

       

      • #2615846
        le 11/12/2020 par tribunaux judaïsés !
        Adieu, abbaye de Pontigny, transformée en hôtel de luxe...

        Un réseau en partie occulte qui détient la planche à billet en plus de la Justice, bref qui nous emmerde !
        Ici c’est la partie occulte qui gagne et nous démontre une fois de plus que la Justice est mitée - mais de toute façon républicaine laïcarde : la décision est illégale, un comble !

        Ça veut dire "on fait ce qu’on veut et on vous emmerde" : on rachète ou on brûle.


      • Sans parti pris aucun, cela veut dire que le « mieux disant » ne doit pas être celui qui offre le plus, en terme de montant sonnant et trébuchant, mais en terme d’apport à la collectivité communale ou régionale, au regard de l’activité générée : un activité capitaliste et touristique, dans un monde marchand.
        Croyons-nous qu’un maire vit (et se fait élire) grâce à la spiritualité de ces administrés ?
        En revanche une certaine association de paroissiens suffisamment nombreux pour mettre en bascule la réélection de l’édile ou autre cacique, cela pouvait le faire.
        Plus loin, ce sont les Bourguignons qui ont livré Jeanne d’Arc : alors le « patrimoine français »...


      • #2616193

        Vous avez probablement raison Sedetiam. Mais j’ai déjà assisté à des sénarios très similaires et j’ai pu constater que c’est surtout l’idéologie qui prime.


      • #2616208
        le 12/12/2020 par Heureux qui, comme Ulysse...
        Adieu, abbaye de Pontigny, transformée en hôtel de luxe...

        @ Sedevacantiste

        Pour l’instant il ne s’agit que du domaine de l’abbaye de Pontigny mais votre commentaire est intéressant car il vise juste.

        En effet, il y a un peu plus de trois ans, les FM du coin y ont organisé une exposition d’art comptant pour rien au milieu de laquelle trônait une "œuvre" pédophile.
        Mais bon, rien d’étonnant, il suffit de voir l’actuel autel cubique blanc (et affreux, comme toujours) pour comprendre qui a pris possession des lieux.
        Après, la région est bien connue pour n’être plus guère catholique. Le très célèbre "tueur en série et loup solitaire" Emile Louis (pas de réseau, s’il vous plaît) a enterré ses victimes à deux kilomètres de là, faut dire qu’il était natif de Pontigny.
        L’abbaye se situe sur la Nationale 77 qui relie Auxerre à Mourmelon et son camp militaire, lieu des disparus du même nom, où œuvrait Pierre Chanal.
        Auxerre, vous savez, c’est là encore une affaire de disparues mais aussi une affaire de torturés à Appoigny (sortie d’autoroute A6 Auxerre-Nord) où nos zélites/zélus débarquaient dans le sous-sol du pavillon de Claude Dunand (ami d’Emile Louis, pas de réseau, merci) pour donner libre cours à leurs bas instincts.
        L’adjudant Chanal capturait justement ses victimes sur la Nationale 77 et Emile Louis, militaire lui-aussi avait travaillé dans un autre camp, celui de Varennes, à proximité immédiate de la Nationale 77 ! Mais se connaissaient-ils ? Non, bien entendu...

        Au passage, vous savez qui était chef de corps à Mourmelon pendant la période Chanal ?
        Un type qui n’a cessé d’être promus, Pierre de Villiers. Il a dû en rendre des services à la raie publique et ses notables pour en arriver là.


    • La Fraternité Saint Pierre proposait plus, mais le projet a été rejeté ?
      Un hôtel de luxe, c’est sûr, c’est plus lucratif qu’un séminaire...

      Décidément, la fille aînée de l’Eglise aura des comptes à rendre.

       

      • C’est la région des deux Bourgognes qui est le vendeur pas l’Eglise.
        Je sens un relent de corruption dans cette affaire louche..un relent bien luciférien.


      • A jumeler d’urgence avec un hôtel de Tel Aviv .


      • Grossissant le trait, c’est une affaire (comme toujours) de retombées : lorsque les abbés étaient puissants, l’homme à la cathédre pestait (plus haut que son cul) de jalousie au point qu’il se fit construire cathédrale à la grâce de la clef de voûte fraîchement inventée : enfin, l’on allait voir sur terre s’ériger la Jérusalem céleste : fécondation « in vitreaux » ; lumière sur le diocèse à la faveur de la boîte de l’ego.
        Puis vinrent les plus astucieux, empreints d’exception, de dignité particulières ou de reliques, à faire nommer par le Pape, leur monument en basilique : pour des motifs qu’il nous faudra entendre comme « touristiques » : avoir la foi, être croyant et pratiquer ne signifiant pas être naïf...


    • P...ca me fout le bourdon. A cote de chez moi, en Bretagne, 3 cretins ( 2 profs ) ont obtenu de la municipalité la destruction d’un calvaire consacre a la Vierge Marie , situe en plein campagne. Suite a une procédure judiciaire. Les avocats étaient de Paris et pas dans les moyens de ces crevards.

       

    • #2615825

      Et pendant ce temps là, certains se plaignent de l’islamisation !


    • #2615826

      1.8 millions d’euros ? C’est déjà une affaire de corruption, même avec un investissement de 10/20 millions pour la transformation en hôtel, il vaudra combien ? 40/50 millions ? C’est la représentation même des marchands du temple.

       

    • #2615835

      En hôtel de luxure quoi. Le sous-sol étant réservé aux messes noires ? (on sait qu’il n’y a rien de mieux qu’un lieu de culte violé pour ce genre de rite)

      La FSP propose 3 plaques de plus et son offre est rejetée : les cathos vont-ils enfin en tirer une conclusion et lever les yeux de leur missel ?


    • #2615841

      Je voulais commenter... mais finalement je n’ai pas les mots.


    • Plus d’un millénaire de luttes, de conflits, de sang versé... mais aussi (et surtout) de foi, de bonheur, de sacrifices, d’héroïsme de millions d’Hommes.

      Pour finalement faire de ce grand pays une prostituée de la banque, dans l’indifférence totale de sa population.

       

      • rien de plus à dire.


      • #2616051
        le 12/12/2020 par le samedi c’est chat-bite
        Adieu, abbaye de Pontigny, transformée en hôtel de luxe...

        Vu comme ça... Mais réduire 1000 ans à un commentaire... c’est surtout une très lente dégénérescence, qui s’est accélérée ces derniers temps.
        Les hommes qui combattaient dont parmi eux nos futurs héros encensés, honorés, sacralisés (puis oubliés, puisque tel est le Vivant, l’ordre des choses), ne savaient que dans le même temps, d’autres complotaient à la ruine prochaine de leurs efforts victorieux très durement acquis !
        Exemple : nos héros inconnus de Verdun sautant joyeusement sur des mines, pendant qu’en loge on se satisfaisait de la boucherie en cours.
        En fait le Complot a commencé dès l’an 33 avec le temple (qu’on appellera plus tard "loge") creusé sous le temple de Jérusalem afin de continuer à médire sur le messie Jésus...
        Il y a toujours eu des rusés et des couillonnés dans l’Histoire, ça marche de paire, en même temps.
        On devrait en conclure qu’il n’y a qu’un seul combat : celui d’un travail de fond visant à rassembler, réunir, le maximum d’âmes de sorte à écraser le Serpent en un coup le moment venu.


    • Pour ceux qui ont la foi, cela n’a aucune importance.
      Pour les autres, cela leur permet de se poser des questions !
      Amen_

       

      • exact, très exact !
        pourtant je n’ai aucune foi, mais cela me touche en plein cœur !


      • J’ai la foi et les boules aussi. Une abbaye vendue et donc transformée en hôtel de luxe, cela va faire des dégâts pour mettre des chambres avec climatisation + salle de bains + des choses qui vont être détruites car cela va gêner les plans. Et pourtant l’église proposait plus d’argent.
        C’est la France, le patrimoine sublime et intact qui est détérioré, détruit. C’est irrémédiable, moi je ne supporte pas cela. Et bien sûr , un hôtel grand luxe, pour des richards non croyants qui vont se la péter dans un cadre (avec l’accent snob et con) « tellement espionnel. »


      • #2616030

        Saint Athanase a écrit la lettre suivante
        “ils” ( “Eux” ) ont les bâtiments et nous avons la Foi."


    • #2615854
      le 11/12/2020 par pas juif ni européiste
      Adieu, abbaye de Pontigny, transformée en hôtel de luxe...

      Cathos, vous le voyez ou pas le chandelier là ?
      - https://youtu.be/miYACv0aLXM?t=440

      Pourquoi cette UE autorise ça ? Pourquoi ne pas avoir choisi plutôt une croix chrétienne ? Répondez à ça.

      Une confirmation du vice-président de la Commission européenne Margarítis Schinás ?
      - https://twitter.com/MargSchinas/sta...


    • Il est clair qu’un hôtel de luxe rapportera plus de taxes à cette République franc-maçonne qu’un séminaire religieux qu’elle vomi.


    • Ils ont été vendus :

      L’hôtel Montesquiou-Fézensac, vendu en 2008 à un promoteur russe.

      Le château de Nainville-les-Roches en Essonne, vendu plus de 3 millions d’euros.

      L’hôpital royal de Versailles, vendu 8 millions d’euros en 2009 à Ogic.

      Et aussi : le centre des congrès de l’avenue Kléber, vendu 401 millions d’euros.

      Ils sont à vendre :

      Le château de Bridoire en Dordogne, édifié entre les XIVe et XVIIe siècles

      Le pavillon de chasse de la Muette, dans la forêt de Saint-Germain-en-Laye.

      L’hôtel de Seignelay, dans le 7e arrondissement de Paris.

      Et aussi : l’hôtel Yversay, à Poitiers, le couvent des Gravelines, à Rouen.

      Et d’autres encore...
      Quand t’es endetté et tu ne peux plus faire face aux échéances, tu rembourses en vendant la voiture, la télé, les meubles, les bijoux de famille...

      À lire ou voir absolument : « Le marchand de Venise ».


    • C’est atroce. Ils auront à rendre des comptes.

       

      • #2616254

        Atroce et écoeurant, inadmissible et inacceptable de voir vendre et acheter impunément le patrimoine chrétien qui ne doit être ni vendu ni acheté !
        Maudits soient les vendeurs et les acheteurs !
        Avec tous les terrains disponibles, pourquoi ces sales parasites de larrons ne construisent-ils pas leur merde d’hôtel de luxe sans souiller et vandaliser les lieux consacrés au Seul Vrai Dieu ?
        Autant les laisser en ruines, les ruines sont même plus touristiques encore !


    • Je pense franchement qu’il serait vraiment urgent que nous nous impliquons un peu plus que e dire.
      Notre belle France se vend et se détruit de tous son patrimoine de ce qu’il la rendait de niveau moniale " Unique " et sans égal par son histoire et ses monuments.
      Je pense que nous Français , le peuple , les gens d’en bas doivent se responsabiliser et mettre un peu la main a la poche afin de sauver nos monuments et de l’ai acquérir via un structure légal style association du patrimoine Français.
      Je lance l’idée et je demande a Egalité et Réconciliation si il pourrait crée ne serait ce un article pour lancé le débat et qu’ont réfléchissent a reprendre le contrôle de cette mise a mort de notre culture.
      Merci par avance.

       

      • Je ne veux pas être rabat joie...Mais l’edification d’une ferme autonome est deja un long parcours immense et ne fait pas l’objet de souscription massive, même parmi nous...

        Aller, soyons utopiste même 50 milles de nous, on met 1000 euros...50millions...ben a tout cela, après, c’est la confrontation au réel...ca fond vite ! entretenir, restaurer, assurer...

        Demandez a Stephane Bern, il s’est vite pris le retour de manivelle...


    • Ma foi mieux vaut que ce soit transformer en hôtel de luxe qu’en boîte de nuit ou pire club échangiste ça c’est produit aux USA ,eux qui sont si soucieux des religions , tu parles !!


    • #2616015

      Ils sont où ceux qui veulent bouter l’islam hors de France ?


    • #2616016

      Saint Athanase a écrit la lettre suivante
      “ils” ( “Eux” ) ont les bâtiments et nous avons la Foi."


    • Excusez-moi mais l’abbaye deviendra un hôtel ou bien l’hôtel sera-t-il construit À CÔTÉ de l’abbaye !? Car sauf erreur de ma part il est écrit dans l’article "à côté de...", ce qui est très différent... Mais néanmoins critiquable malgré tout bien sûr.


    • Voilà ce qu’il arrive quand on vend son âme au diable ! Tôt ou tard il vient récupérer son dû !


    • 1,8 Millions d’€ c’est cadeau ! A ce tarif autant refiler l’abbaye gratis !


    • Le maire se fait de la pub pour qu’on sache que le PS existe toujours.


    • Très populaire en effet, un hôtel de luxe.. ça me rappelle le cas de l’abbaye de la Bussières, toujours en Bourgogne et chère à Vincenot, qui a subi le même sort il y a quelques années.


    • #2616053

      Le prix est ridiculement bas.

      Quant au changement de destination, je suis tout à fait pour. Que l’Etat vendent l’ensemble des Eglises puisqu’il n’y a plus de croyants.

      Les gens y passent pour leurs mariages et leurs enterrements car ça coûte pas très peu et que ça donne un côté important. Mais la foi a totalement disparu.

      Mais c’est difficile de croire tant l’administration de l’église est gauchisée et la messe dé-ritualisée.

      A Périgueux comme sur la majorité du territoire pas de tradi.

      Donc je suis pour la clarté. Mieux vaudrait redémarrer à 10 dans une cave qu’à 30 dans une église quasi satanique.

      Là où le contribuable pourrait se plaindre c’est sur le prix et de ne même pas prendre la meilleur offre.
      Le prix correspond à un appart de 100 m2 dans un bel arrondissement...


    • Que de faux croyant !

      Que dirait le Christ aujourd’hui en voyant ce qu’est devenue la foi..

      Cessons de chialer sur la pierre comme si c’était la maison de mon père..

      Regarder ce qu’est devenue l’église !

      Garder confiance hommes de peu de foi...

      Le temple dont Jésus parlait n est fait ni de brique ni de ciment mais d’amour et de pardon..

      Alors pardonnons leurs car ils ne savent pas ce qu’ils font...

       

    • Le probleme vient surtout du fait que l’Yonne (j y suis né et vécu jusqu a mes 19 ans...) est le departement - juste apres la Creuse - le plus pauvre et paumé de France. L’Yonne c est 150 000 hbts au grand max et les commune sont toutes en déficit.
      Alors vs pensez bien qu un projet touristique surtout de luxe est beaucoup plus attractif pour la région qu’un projet de congregation religieuse....
      C est à mon avis juste un question de rentabilité et de taxe à verser au departement.
      Qd au pot de vin c est possible, mais ce n est pas ce qui a fait la difference. Trop de decisionaires etant concerné.
      Le capitalisme a fait son oeuvre...


    • #2616068

      1,8 million c’est une arnaque non ? Ou une bonne affaire... ?

       

    • Et entre parenthèses, les "muzz" n’ont rien à voir avec cette abomination. Non pas que des égorgements et autres décapitations de prêtres soient anodins mais dans le cas présent on assiste à la destruction pure et simple d’une institution entière. Pour le rappel la ripoublique maçonnique n’a pas détruit la foi catholique en décapitant des prêtres mais en s’attaquant à l’institution même et à son âme car c’est on ne peut plus radical et efficace.


    • Ils ont tout simplement, de manière on ne peut plus décontractée et dans l’indifférence générale, transformé un patrimoine nationale qui a presque mille ans d’âge en fistinière ! Je crois que jamais une époque de l’histoire de l’humanité n’aura laissé une trace aussi vile, infâme ! Au moins les décadences des époques passées avaient du panache !

       

      • Tout à fait d’accord avec Goy

        Autrefois on brulait les lieux sacrés d’une religion et on reconstruisait un temple de sa religion par dessus.
        Aujourd’hui, finalement rien n’a changé, on remplace un édifice religieux par un temple de la religion de consommation.
        Question de l’abbé Résina :
        "Est-ce qu’avec le Covid 21/22 l’hôtel ouvrira plus vite que n’aurait réouvert la basilique ?"


    • Tout cela s’inscrit bien dans la logique d’achèvement définitif du christianisme en France. Transformer un maximum de lieux chrétiens, symboles nationaux de la "fille aînée de l’église" en machines à cash privé ne peut que réjouir nos "maîtres es nouvelle religion matérialiste mondiale". Franc maçonnerie, bonjour !

      Puis-je ici rappeler que l’Hidalgo de Paname envisage de céder à terme l’Hôtel Dieu - nom emblématique ! - situé sur le flanc gauche de Notre Dame et donnant sur le parvis (point zéro de la Cité et départ des marcheurs de Compostelle) en... un énorme centre commercial avec aménagement à terme des catacombes en galeries commerciales qui rejoindront les quais de Seine réservés depuis des années aux délires ludico-bac-à-sable de la a boboïtude du "centre" (la tafiolitude concentrée dans le bien nommé marais...) par la même Âne ?

      Oui, le plan est bien la destruction méthodique, étape par étape, de tout ce qui faisait les fondations de la France. Tout sera privatisé, transformé en temple du Grand Commerce Mondial et géré par une poignée de multinationales apatrides.

      Quant à nos commentaires aigres sur ce massacre interminable ils font à ces destructeurs sataniques autant d’effet qu’un pet sur une toile cirée... Nous devons agir, combattre, rejoindre les nombreuses dissidences actives, militer. Nos commentaires demeurent un entre-soi sans aucun effet.


    • Un bâtiment à destination religieuse doit rester tel.
      Quand Macron sera tombé, il faudra rétablir cette loi essentielle, de même que les prérogatives des architectes du patrimoine, évincés, tout comme les médecins compétents, par des imposteurs politiciens.
      Au début vides, ces bâtiments retrouveront alors leur fonction et leurs ouailles.
      Leur entretien doit être à la charge de l’Etat, en tant que monuments historiques.
      Les bâtiments devenus propriétés de fondations et sociétés étrangères seront récupérés, renationalisés.
      Poutine a eu cette politque, il n’y a qu’à lui demander conseil et redevenir amis avec la Russie, pour un mutuel bénéfice.


    • C’est Honteux, ils s’accaparent sans état d’âme notre patrimoine, et ils vont y boire du champagne en rigolant dans la décadence. Un lieu qui ne mérite pas telle débauche, comment les élus (si on peut encore leur donner se nom) peuvent ils se corrompre de la sorte, vivement un retournement de situation. La révolte des nations.


    • La destruction du patrimoine est une forme de traîtrise et de vol des générations à venir.

      Construit pour le bien commun, le bien ne devrait jamais être privatisé.

      La république a encore trahi la nation


    • A rapprocher des 3 églises désacralisées à Rouen dont l’une transformée en bar à bières.

      Comme quoi les spiritueux ne sont jamais loin du spirituel...


    • Et là, l’islam n’y est pour rien.

       

    • le pire c est l argent des fideles qui ont permis la construction de cette abbaye pour etre ensuite rachete par un hotel de luxe.
      Du moment qu il en prennent soin


    • la prerogative numero un de la franc maconnerie est de detruire l eglise catholique


    • #2616192
      le 12/12/2020 par Je réfléchis 2 secondes
      Adieu, abbaye de Pontigny, transformée en hôtel de luxe...

      Un pur scandale ! Ce n’est pas une histoire d’argent c’est une histoire de destruction de la chrétienté. Il y aura des messes noires de faites dans ces lieux vous verrez, cet hôtel de luxe verra du très bas monde.


    • #2616196

      Le début de la fin... ou l’étincelle de trop qui va faire tout exploser !


    • Ils avaient déjà refusé l’offre de la communauté St Martin qui voulait y implanter son séminaire au début des années 2010...


    • #2616295

      Le NOM déplace ses pions et la macronnie applaudit.
      Je pense que le 24 certains braveront le Covid pour aller chez le traiteur et l’écailler, même jusqu’à acheter Valeurs Actuelles et le Figaro. Mais delà à aller jusqu’à l’église et suivre la messe, pas sur.

      On me dit sans l’oreillette que Sophie avait prévu de regarder la messe à la télé, mais que ce n’est pas possible car Zemmour passe sur CNews à la même heure. Le thème serait : la réhabilitation du maréchal Pétain. C’est une blague, non je ne crois pas.


    • Nous sommes toujours en 1793 et chaumette-Melenchon se rejouit discretement de cette décision


    • Ce qui grave c’est que les francais aient déserté les Eglises le reste c’est du vent.


    • Donc c’est Mammon qui a gagné !
      C’est clairement idéologique : 2.1M contre 1.8M€. Le CR de Bourgogne aurait pu validé le projet de FSP en encaissant ces 2.1M, mais non, on va confier une partie de ce superbe patrimoine à l’autre illuminé et ses expo sur la "Terre"....

       

    • La même arnaque contre les édifices de la Chrétienté : le prétendu poids des charges.
      Pour loger les clandestins, soutenir les actions Lgbt et écolos rouges et anti-fas etc. la manne est toujours ouverte.


    • Mais où dont les identitaire avec la vente du patrimoine français ? Bon à votre avis pourquoi ils réagissent pas

       

    • Y’a-t-il au moins dans le contrat de cession une garantie que ces lieux resteront intacts et un minimum sacrés ? Question un peu naïve


    • Hahaha la région Bourgogne Franche-Comté a voté !!!

      Quel bande de menteurs c’est pas la région qui a voté mais comme d’habitude se sont les traites, les mêmes qui ont mis macron a la tête de l’état. (la république ce fou royalement de l’avis du peuple français)

      Facile d’acheter ou de racheter pour les multi actionnaires qui ont la blanche a billet et le numérique bancaire a leurs service.(sans parlé du système réglementaire de la république)

      Le jour de la libération j’espère si DIEU le veut que tout va s’inversé.


    • La même chose arriva il y a environ 10 ans, en Bourgogne également, à la magnifique abbaye de La Bussière s/ Ouche, transformée en hôtel et restaurant de luxe par un investisseur anglais... Le lieu était très apprécié de la population locale, qui le regarde maintenant depuis l’extérieur... Une honte...


Commentaires suivants