Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Affaire Théo : Europe 1 dévoile (et interprète) la vidéo de l’interpellation

Comme le fait remarquer l’avocat de l’un des fonctionnaires de police mis en cause par cette « affaire Théo », la vidéo de l’interpellation « vient invalider le récit du jeune homme ». Mais Europe 1 n’a pas dit son dernier mot : le média de Denis Olivennes et d’Arnaud Lagardère a en effet publié en exclusivité l’enregistrement agrémenté de commentaires et d’interprétations orientés... Les Français seront-ils vraiment choqués par des images qui semblent en dire plus sur les conditions de travail des forces de l’ordre en milieu hostile que sur les « brutalités policières » ?

 

 

 

Rappel :

 


 

« Tout cela va faire cesser les propos indignes qui sont portés contre la fonction de policier depuis le départ », estime l’avocat de l’un des fonctionnaires présents lors de l’interpellation.

 

La vidéo devrait jouer un rôle décisif dans l’enquête. Lundi matin, Europe 1 a révélé les images de l’arrestation et de la blessure de Théo L., en février 2017 à Aulnay-sous-Bois. Filmées par les caméras de vidéosurveillance de la ville, elles montrent que le bas de jogging du jeune homme est tombé dans l’échauffourée et ne lui a pas été enlevé par les policiers, pas plus que son caleçon, contrairement à ce qu’il a un temps affirmé.

L’enregistrement témoigne cependant de la grande confusion qui règne lors de ce contrôle d’identité qui dégénère, et le coup de matraque télescopique qui a provoqué la très grave blessure du jeune homme. Ce dernier a reconnu dans un second temps qu’on ne lui avait pas baissé son pantalon.

Lire la suite de l’article sur europe1.fr

L’affaire Théo, un exemple d’ingénierie du chaos,
à lire chez Kontre Kulture :

 

L’affaire Théo, sur E&R :

 






Alerter

78 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Une connaissance qui travail dans la gendarmerie m’expliquait qu’avec la matraque (le tonfa), ils avaient des méthodes pour mettre rapidement à terre un individu. En étant derrière l’individu, il lui passe la matraque entre les jambes, la mette à l’horizontal et tire brusquement en arrière pour le faucher. Peut être que le flic à rater la première étape...

     

    Répondre à ce message

  • #1890324
    Le 30 janvier à 11:19 par Et mon ton son nos vos leurs Qi c’est du Nugget
    Affaire Théo : Europe 1 dévoile (et interprète) la vidéo de l’interpellation

    Europe 1 la radio de, décrypte :
    1) la vidéo débute avec un montage, puisque la scène est a posteriori de ce qui se passe hors caméra de surveillance, où le policier avec sa matraque, fait signe à l’incriminé de se diriger avec le reste de "sa" bande.
    2) Après cette scène montée, donc, débute le déroulement de l’interpellation, qui ne devait être qu’un contrôle d’identité ?
    3) Chronologiquement, donc, L’incriminé monte donc les escaliers, voit les policiers, et n’est pas calme du tout du tout du tout avec son téléphone à la main, n’est-ce pas ?
    4) Un policier avec matraque, lui fait signe d’aller avec les autres hors champ visible par la caméra, oui ou non ?
    5) L’incriminé y va calmement oui ou non ?
    6) 55 secondes plus tard, l’incriminé réapparait flanqué de deux policiers, le jogging baissé laissant apparaître son caleçon, comme c’est la mode, reçoit un crochet à la tempe droite qui le fait tomber, oui ou non ?
    Questions : pourquoi l’incriminé est calme quand il se dirige hors caméra, où on lui dit d’aller pour y être contrôlé, et puis quand il réapparaît ne l’est plus...
    Et pourquoi Europe 1 met une séquence montée en début de vidéo, au lieu de la chronologie de l’interpellation du début à la fin ?
    Et Combien font 1 moins 9 ?

     

    Répondre à ce message

    • Le montage de présentation n’y change rien : Les faits dont théo a accusé la police (c’est à dire le retrait du pantalon, le viol, etc.) n’ont jamais eu lieu.

      Il faut ensuite rappeller que théo ne perd pas son calme lors de l’interpellation, car ce n’est pas lui qui est interpelé. En fait il n’a jamais été calme, il est intervenu verbalement et physiquement dans un contrôle qui le concernait pas.

      Qu’il s’agisse de ses propos, de ses actes, ou de ceux des policiers, théo ment depuis le début.

       
  • #1890376
    Le 30 janvier à 12:44 par Le djean large et baissé des rappeurs.
    Affaire Théo : Europe 1 dévoile (et interprète) la vidéo de l’interpellation

    On est tous Français, on est tous gentils, on reste calme, et on soutient tous le candidat Macron pour la paix et la stabilité de la France. Faut lutter contre la guerre civile.

     

    Répondre à ce message

  • http://www.bfmtv.com/police-justice...

    La faiblesse de ces individus me laisse sans voix, ils se considèrent comme forts et cruels, la vérité c’est que ce sont des lâches fini, ce ne sont point des hommes, ce sont plutôt des sous-hommes, un degré de lâcheté jamais vu.

    Pour s’en prendre à quarante contre un sur un individu faut vraiment être méprisable et laid.

    ça aussi c’est très récurrent de nos jours, les marques de loyauté et de noblesse ont totalement disparues, nous n’arrivons pas à la cheville des hommes d’autrefois notamment ceux qui vécurent à l’époque du Moyen-age.

    On s’en prend notamment à quarante contre un caron sait que derrière on n’aura aucune poursuite judiciaire !

     

    Répondre à ce message

  • De toutes façons il est pas blanc-bleu le Théo pour refuser d’obtempérer à ce point... Je me souviens m’être déjà fait contrôler dans mes jeunes années, dont une fois de nuit lors d’un voyage en auto-stop alors que je dormais dehors sous un abri-bus.. et bien tout c’est très bien passé, ils ont fouillé mes affaires, m’ont posé quelques questions, mais comme j’avais rien à me reprocher et que ça se voyait, par mon comportement poli et détendu, ils sont parties comme ils sont venus et voilà...

     

    Répondre à ce message

    • C’est normal t’est blanc.

       
    • @AKIRA Je vois pas ce que ça viens faire là.. si on a rien à se reprocher, on se comporte bien et le contrôle se passe crème. Est-ce que vous voulez dire que tous les nord-africains ou sub-sahariens ont quelques-choses à se reprocher, qu’ils n’ont pas l’esprit tranquille, pour se comporter avec violence ?

       
    • @akira t’as vu comment il est sapé le mec ? s’ils arrêtaient de se saper comme des clodos revendeur de chichon branleur et chômeur, y aurai pas de controle, c’est pas sa couleur de peau le probleme, c’est une bande de clodo branleur et chômeur, y a du taffe dans le bâtiment ou les pompes funebre ; a défaut de pas se retirer les doigts du cul ; la police lui montre comment faire. Si ces mec on pas compris c’est quoi la vie vraie ; qu’ils se mettent une balle dans la tête, ils ont forcément le fric pour se payer le gun ; sinon qu’ils se jettent d’une tour ; y en a plein.
      Et pour le débile plus haut 1-9 ça fait -8, connard.

       
    • @AKIRA,

      Et moi je suis maghrébin et je me suis fait contrôlé.
      Hé ben quand t’es poli et que t’as rien à te reprocher les mecs sont sympas et y a aucun souci.
      En tout cas en Belgique.

      Faut arrêter avec la légende du racisme intrinsèque des forces de l’ordre. Ailleurs peut-être.

       
  • Certains se posent la question "pourquoi cette vidéo maintenant et pas avant ? "
    Ils devraient plutôt se poser la question "pourquoi l’affaire Fillon avant et plus maintenant ? "
    En d’autres termes, pourquoi l’affaire Théo en pleine campagne et pourquoi plus d’affaire Fillon maintenant ?
    Oh, certains diront que c’est faux, que BFM nous a livré une enquête exhaustive cette semaine dans laquelle on apprend le rôle majeur de Bourgi, un type qui devait avoir beaucoup à se faire pardonner par la République et comme en plus il ne pouvait pas blairer Fillon…
    M’enfin, à part quelques sursauts de lignes soulignant la très timide continuité juridique de l’affaire, factuellement, il n’y a plus d’affaire Fillon et d’un point de vue mainstream.

    Logique, continuer de casser du Fillon ne sert plus à rien.
    Tout comme continuer de couvrir Théo ne sert plus à rien.

    Faire passer Théo le blackos pour un martyr, c’était indispensable, d’abord remobiliser le vote des banlieues, ensuite couper l’herbe sous les pieds du FN.
    Flanby a donc rendu une petite visite au pseudo violé, comme il avait rendu visite aux francs maques pour le tricentenaire.
    Le service après vente classique d’un président ayant pour mission de tout faire pour éviter que les nationalistes ne prennent le pouvoir.

    Il faut toujours examiner le contexte de telles manipulations.
    Macron est dans une séquence pour laquelle il a besoin de remobiliser des forces de l’ordre en pleine dépression et en colère, parce qu’il y a des zadistes à faire évacuer, parce que Macron a déclaré en off qu’il ne voulait plus voir une seule ZAD en France.
    Et puis de nouveau, la guerre des ministères bat son plein, l’intérieur reprochant le laxisme de la justice et la justice toujours prête à enfoncer le flic prétendument zélé, tensions sublimées par ce gros malaise au niveau des matons, peu formés et insuffisamment équipés pour gérer des Islamo-terroristes.
    Macron donc décide de lâcher Théo, qui ne sert plus à rien, afin d’envoyer des signaux plus positifs aux forces de l’ordre, car il a besoin de ces dernières dans la séquence politique actuelle et surtout vis-à-vis de l’opinion publique.

    Ce n’est pas plus compliqué que cela.

     

    Répondre à ce message

  • Théo un responsable associatif thuné .. pourquoi il n’obtempère pas au lieu de chercher la confrontation ;question de bon sens .. Pour moi ce responsable associatif qui est censé représenter un modèle pour les jeunes ,protège, proteste pour un affaire de biz ..

     

    Répondre à ce message

  • #1890715

    Les images montrent de toute évidence, qu’il n’y pas eu pénétration de la matraque télescopique dans l’anus avec le caleçon. Si cela avait été le cas, nous aurions pu constater, des éclats de sphincters externes et internes en lambeaux, ainsi que des morceaux de peau et de muqueuses un peu partout sur le bitume et sur un caleçon complètement déchiré et ensanglanté, mais que nenni ! 10 centimètres de matraque dans la fion, les images le montreraient et ce n’est pas le cas !

     

    Répondre à ce message

  • Vous remarquerez qu’ils continuent à nous cacher le nom de famille de ce "Théo", afin de mieux dissimuler le fait qu’il est le neveu du ministre congolais Thomas Luhaka (d’où d’ailleurs la visite précipitée d’Hollande au chevet de la prétendue victime).

    Source : https://crosscheck.firstdraftnews.c...

     

    Répondre à ce message

  • Si c’était un honnête homme il aurait refusé la visite d’Hollande, je crois que c’est clair...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents