Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Afrique du Sud : un gang tente de scier les jambes d’un athlète

Le mythe de la nation arc-en-ciel vole en éclats

Un triathlète sud-africain a été attaqué par un gang qui a tenté, avec une scie, de lui couper les jambes près de Durban (nord-est), a-t-on appris mercredi [7 mars 2018] de sources concordantes.

 

Mardi vers 3 heures du matin, Mhlengi Gwala « se rendait en vélo pour retrouver un ami pour s’entraîner » quand il a été attaqué par des inconnus, a expliqué à l’AFP Dennis Jackson, directeur d’une organisation de soutien aux athlètes à Durban.

Le gang a alors tenté de couper les jambes de Mhlengi Gwala à l’aide d’une scie, a-t-il ajouté. « Ces gars sont sortis d’un buisson. Il a pensé qu’ils voulaient le voler, (...) donc il a proposé de leur donner son téléphone, sa montre et son vélo », a témoigné un ami de l’athlète, Sandile Shange, à la radio 702.

« Mais ce n’est pas ce qu’ils voulaient. Ils ont pris une scie (...). Deux types tenaient le haut de son corps pendant que l’autre lui sciait la jambe. Je pense qu’ils sont arrivés jusqu’à l’os et n’ont pas pu aller plus loin. Ils ont alors essayé de couper l’autre jambe », a-t-il raconté. « Selon Mhlengi, la scie était très rouillée », a-t-il précisé, ajoutant que le gang s’était enfui au passage d’une patrouille de sécurité.

[...]

L’Afrique du Sud connaît une très forte criminalité avec 51 homicides commis par jour, selon la police qui dénonce une « culture de la violence ».

Lire l’article entier sur 20minutes.fr

 

Ça se passe en France aussi, voir sur E&R :

Pour mieux cerner les problématiques africaines,
lire chez Kontre Kulture

 

Le mythe de la nation arc-en-ciel, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

53 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants