Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Agro-industrie : malbouffe, cancer !

Émission de radio Fréquence Orages d’acier

Présenté par Monsieur K., ce 72ème numéro de Fréquence Orages d’acier avait pour thème : « Agro-industrie : malbouffe, cancer ! ».

 

Invités : Pierre Torty et Iseul Turan

 

 

Prendre soin de sa santé avec Kontre Kulture :

Retrouvez Monsieur K. sur ERFM :

Retrouvez Fréquence Orages d’acier sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1914461
    le 07/03/2018 par morte couille
    Agro-industrie : malbouffe, cancer !

    Capitalisme du désastre et que dire des déchets radioactifs dont la durée de vie est de 100 000 ans genre plutonium...
    Des centaines de millions d’échtares irrémédiablement détruits à travers le monde,(au nom du pèze du fric et du bénéfice).
    Le capitalisme est destructeur et encore plus dans sa phase sénile, où l’accumulation de valeur se réduit de plus en plus.
    La technologie et le vote vont nous sauver, pas vrai Marcel hein ?


  • #1914491

    Toute cette merde n’est pas la volonté des individus, certes, mais la philosophie et le progrès technique sont intégrés à leur vie , car ceux qui nous vendent ça l’ont expérimenté et nous l’ont imposé par la guerre, ce sont les états qui se cachent derrière les lobbys et le libéralisme d’aujourd’hui, derrière la démocratie et le peuple bien dressé (L.E.F.).

    Grand temps de réaliser que votre productivité et votre consommation ont beaucoup plus de poids que votre vote.

    Par exemple, avoir une assurance et un compte en banque, une voiture, prendre l’avion, acheter quoique ce soit en plastique, prendre internet pour un miracle "christique", et payer des impôts, c’est tout ce qu’on attend de vous.

    Le dénominateur commun entre toutes ces merdes, donc, ce n’est pas le lobby sioniste, LGBT, Rothschild ou les bobos, c’est l’état, ses unifs, ses lois et son industrie. Le "complot" résidant dans l’incapacité du peuple à le comprendre, à identifier la source, à réagir indépendamment et de façon aussi organisée.

    Ceux qui détruisent la Vie sur cette planète (concentration, guerres et pollutions), sont précisément ceux qui la cherchent ailleurs. Pas de "gauche" et de "droite", de nord et de sud, d’est et d’ouest dans l’ISS.

     

    • #1914856
      le 08/03/2018 par Ducius
      Agro-industrie : malbouffe, cancer !

      Ce qui ne sonne pas avec votre raisonnement c’est que les États tendent à disparaître ,donc quel est vraiment ceux qui détiennent le pouvoir ?


    • #1915533

      Ceux qui ont créé les maisons, les royaumes et les empires, ils sont toujours aux commandes, invisibles et anonymes.

      Bien qu’ils soient profondément corrompus, et parce qu’ils le sont justement, il ne s’agit pas de personnalités politiques et médiatiques.. à part les "Windsor" et 2-3 autres..

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Maiso...


  • #1914570
    le 07/03/2018 par lusuretue
    Agro-industrie : malbouffe, cancer !

    Erratum
    Bien manger, c"est entretenir le moral des troupes !


  • #1914812
    le 08/03/2018 par goy pride
    Agro-industrie : malbouffe, cancer !

    On ne le répétera jamais assez : l’agriculture dite conventionnelle et faussement désignée comme "intensive" n’a pas de meilleurs rendements que la polyculture vivrière paysanne. Un hectare de monoculture en conventionnelle produit moins de biomasse nutritive qu’un hectare travaillé intensément en agriculture paysanne où sur ce même hectare seront cultivés fruits, légumes, céréales...y seront aussi élevés de la volaille, des lapins... Mais ce qui donne l’illusion d’un plus grand rendement de l’agriculture conventionnelle c’est que là où il fallait 100 hommes et femmes et 10 boeufs/chevaux de traits pour travailler une terre d’une superficie donnée, il ne faut plus maintenant qu’un homme et un tracteur pour exploiter la même superficie. Autrement dit l’avantage sous l’angle de la modernité de l’agriculture conventionnelle c’est la capacité d’exploiter des surfaces agricoles gigantesques avec très peu de main d’oeuvre grâce aux machines et au pétrole qui fournit l’énergie à ces dernières ainsi que les engrais artificiels et pesticides qui eux aident à faire survivre des plantes cultivées dans conditions contre-nature qui nécessite une assistance chimique pour les protéger. Et au final l’avantage ultime de cette agriculture c’est de libérer de la main d’oeuvre pour le Capital, c’est à dire pour l’industrie et les services, car une fois que les gens ne sont plus utiles dans les champs on peut les envoyer bosser dans les usines et les entreprises...


  • #1914813
    le 08/03/2018 par Francois Desvignes
    Agro-industrie : malbouffe, cancer !

    Aux athées, on devrait dire ceci :

    ne mangez JAMAIS emballé. Ni camembert ni Coca. N’achetez que des produits non transformés, donc dans les circuits courts, et faites tout vous même : votre beurre, votre fromage et votre purée. C’est un vrai un acte de résistance au moins parce que vous assécherez la T.VA et donc retirerez à l’Etat les moyens de sa coercition. En plus ça vous rapportera car c’est four ce que l’industrie est chère. Enfin et surtout, c’est très efficace : les criminels et empoisonneurs du capital ne pourront rien contre vous et vous nous sauverez par votre résistance.

    Mais aux croyants, on devrait dire ceci :

    Il y a toujours eu Belzebuuth (le Pouvoir, l’orgueil ) Mamon (le Profit, la matière) et Asmodée ( la chair, le cul) contre nous, ils ont toujours été alliés dans leurs entreprises, et ceux qui les servent ou les adorent sur terre sont eux mêmes alliés entre eux contre nous et il se trouve que ce sont eux qui nous dirigent. Macron est le frère de Drahi qui est le frère de Bergé qui sont tous les idolâtres des premiers nommés.

    Ca va être très court :

    - tant qu’on a dit "Credo .in unum Deum..", soit pour retenir une date, jusqu’au 21 janvier 1793, nous avons toujours été plus forts qu’eux, et toujours plus libres civilisés et prospères.
    - Dès qu’on a dit par et depuis le 21 janvier 1793 que Dieu était un con et ne servait strictement à rien qu’à nous enfumer et nous retarder, nous sommes victimes de nos bourreaux, toujours moins libres, plus barbares et plus pauvres.

    Vous allez dire : c’est faux ! Notre niveau de vie nanani nannaire...

    .Mais c’est vrai : quand vous étiez petit, vos parents avaient un cerisier dans leur petit jardin, qu’aujourd’hui vos enfants n’ont plus dans votre H.L.M.
    Ils nous avaient encore appris à peu près à prier alors que nous, nous avons même oublié en plus de la pratique, les paroles de l’Ave.

    Nous ne pouvions donc que perdre.
    Et ne cessons donc de perdre et de descendre.

    Et si vous pensez que tout cela n’est que du charabia de cul beni, alors faites au moins l’expérience : recommencez à parler à votre Père et à lui dire au moins bonjour le matin et bonne nuit avant de vous coucher

    Je pense qu’il va vous faire un petit chèque pour votre Noël.


  • #1914887
    le 08/03/2018 par dixi
    Agro-industrie : malbouffe, cancer !

    On a confondu l’agriculture avec l’industrie agricole . Mais cela a été provoqué par les multinationales de produits chimiques et de transformation et en dernier lieu, les distributeurs, voulant se partager les parts du gâteau .Ce qu’ils ont réussi à faire jusqu’à présent .Autrement dit éliminer agriculture saine, pour empoisonner le peuple en faisant beaucoup de fric. Car il est le le but ultime .


  • #1915089
    le 08/03/2018 par Eric
    Agro-industrie : malbouffe, cancer !

    Lorsque monsieur K. évoque une militante écologiste indienne, ne s’agit-il pas de Vandana Shiva, auteur de l’ouvrage « Le terrorisme alimentaire » ? Ouvrage depuis longtemps disponible uniquement d’occasion il me semble.

     

    • #1915817

      @Eric
      Pourquoi, y en a une autre ? mdr

      Je crains que, comme Rabi, elle ne soit qu’un agent de l’Agenda 21, ni plus, ni moins.

      Cette histoire de sédentarité et de patriarcat comme source de tous les maux... c’est faux et ça pue l’arnaque, suffit de voir les dernières sociétés traditionnelles, et la quasi totalité des mammifères (omnivores, frugivores et carnassiers), pas nomades.


    • #1915951
      le 09/03/2018 par Eric
      Agro-industrie : malbouffe, cancer !

      Je rirais volontiers avec vous si je comprenais quoi que ce soit à votre commentaire, à commencer par votre interrogation. Mais bon ça vous fait marrer, c´est l’essentiel


  • #1915416
    le 08/03/2018 par Bananonyme
    Agro-industrie : malbouffe, cancer !

    Excellente émission, bien préparé comme à l’habitude chez Monsieur K qui résume bien toutes les tares de l’agriculture et de l’élevage moderne.

    Néanmoins, je trouve dommage qu’on veuille d’un côté lutter contre l’injonction systémique de la malbouffe-consommation alors que d’un autre côté, de celui des prescriptions alimentaires distribuées par ce même système, on courbe l’échine sans sourciller.
    Les personnes qui nous vendent la malbouffe sont les mêmes qui vous vendent le "manger moins de viande" et surtout le "manger moins gras", qui se justifie en réalité entièrement par le processus de production lui-même, puisqu’il est toujours moins cher de faire une calorie glucidique qu’une calorie lipidique, et une calorie végétale qu’une calorie animale. Ce dogme du gras maléfique a été remis en cause dans nombres de recherches et essais, passées bien entendu sous silence pour ne pas qu’elle fasse mauvaise presse à toute l’armada industrielle du sucre et du light ; The Big Fat Surprise de Nina Teicholz en est l’exemple séminal.

    Merci pour votre travail.

     

    • #1917104
      le 10/03/2018 par Monsieur K
      Agro-industrie : malbouffe, cancer !

      merci de votre commentaire

      Je m’appuye plutot sur la methode harmoniste de Dextreit
      _qui encourage a manger vivant, rien contre le gras donc mais plutot contre ce qui est plus morbide que le cru et le vivant...

      Merci qd meme de votre piste de travail. Je prends bonne note


  • #1915481
    le 08/03/2018 par Rémi O. Lobry
    Agro-industrie : malbouffe, cancer !

    Manger très peu. C’est ma solution. Je mange surtout des graines de type lentilles. De temps en temps j’avale une boite de vitamines. Epicétout !


  • #1918231
    le 12/03/2018 par envolées_des_incultes
    Agro-industrie : malbouffe, cancer !

    Quand un sujet dépend évidemment de la physique et la chimie, ainsi que des nombreuses disciplines qui en découlent telles que la biologie, l’agronomie, la médecine, etc ... et qu’on invite une étudiante en droit pour le traiter, le bon sens nous alerte : il y a un manque cruel de crédibilité et cela se ressent fortement dans les propos tenus qui n’ont pas l’ombre d’un début de démonstration, mais qui sont uniquement basés sur des affirmations brutes.

    L’évocation du bi-phénol est, en soi, une preuve que nous sombrons dans le syndrome du perroquet : les phénols sont toxiques, oui, nous le savons. C’est d’ailleurs pour ça que depuis des temps immémoriaux incluant l’Egypte antique et les civilisations pré-colombiennes, l’homme les utilise en tant qu’antiseptiques et antibiotiques.
    Cette polémique sur cette substance est évidemment un chiffon rouge que les bovidés s’empressent de chasser. C’est, entres autres, à cela que l’on reconnait le gauchisme : ça suit les chiffons rouges que des médias agitent exprès sous leurs yeux.
    Enfin, voyons, rien que le nom donné par les médias : " perturbateur endocrinien " devrait alerter. Trouvez donc un aliment qui n’agit pas de manière directe ou indirecte sur les fonctions endocriniennes, et je mange mon slip !

    Informons cette étudiante en droit que les phénols dans l’alimentation permettent de réduire les risques d’endométriose, grâce notamment à leurs effets toxiques, et qu’on ne peut comprendre la maladie que sur le long terme, tout comme l’histoire : quand 5 générations de femmes, non seulement se gavent de glucides exempt de substances antibiotiques, mais qu’en plus, elles enfantent tardivement après les premières règles, il ne faut pas s’étonner que les chiards qui viendront soient complètement pourris à la naissance, car ils seront déjà gavés de bactéries en ayant baignés dedans durant la conception : le cul-de-sac de Douglas est un nid à bactéries. Pas besoin d’incriminer Pierre, Paul ou Jacques quand ce sont l’immaturité, l’ignorance et le plaisir qui sont les coupables.

    Il y a une caractéristique essentielle de notre époque : ça perore, ça babille, ça jacasse : " y a quelqu’un qui m’a dit que, j’ai lu que ... donc je sais" . Mais en final, ça ne comprend rien et ça pisse contre le vent. C’est l’envolée des incultes.

    A bon entendeur, bonne journée aux censeurs et au formidable, que dis-je, à l’excellent Eric. Ce dernier, bien qu’allergique au bon sens et à la connaissance, reste d’une grande utilité.

     

    • #1918722
      le 12/03/2018 par Eric
      Agro-industrie : malbouffe, cancer !

      @envolée des incultes, alias monsieur bon sens et connaissance :-)
      Quand vous aurez atterri vous nous ferez signe. Personnellement, je vous trouve parfaitement inutile :-) Voir quelqu’un la faire à l’envers comme vous l’avez fait dans vos messages ridicules est assez goûteux. On attend vos propositions d’émission (que dis-je ? Pardon, de colloque de niveau universitaire +++) à E&R ou méridien zéro, ces affreux bobos gauchos je sais pas quoi (celle-là elle est excellente), du moins quand vous aurez fini de jouer aux gommettes.
      Vous en profiterez aussi pour nous retranscrire de manière littérale les propos auxquels vous « répondez » précisément ici. On n’a pas dû entendre la même émission mais peut-être avez-vous posté au mauvais endroit après tout. Par contre pour tout ça il faudra un peu se sortir les doigts, et ça risque de coincer.