Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Ahed Tamimi, 16 ans, symbole de la résistance palestinienne, attend son procès en prison

En blouson kaki dans le box des accusés, elle lance un sourire. Un sourire doux, comme pour apaiser ses parents. Le 15 janvier, Ahed Tamimi, 16 ans, comparaissait devant un tribunal militaire israélien. Lequel a décidé que la jeune Palestinienne resterait incarcérée jusqu’à son procès.

 

Poursuivie pour douze chefs d’inculpation, dont « agression sur un soldat », « participation à une émeute » et « incitation à commettre des attaques terroristes », elle encourt jusqu’à sept ans de prison.

Il y a de la résignation dans ce sourire car si Amnesty International et Human Rights Watch ont appelé à sa libération immédiate, l’adolescente sait que ses chances d’être relaxée sont quasi nulles.

Mais il y a aussi cette étincelle de défi, qui crépite sur d’autres photos et vidéos, où on la voit braver les soldats casqués d’Israël qui tiennent barrages et check-points en Cisjordanie. La dernière de ces vidéos, datée du 15 décembre 2017, est devenue virale.

 

 

Depuis, l’occupant enrage. Naftali Bennett, le ministre (d’extrême droite) israélien de l’Éducation, lui a souhaité de « finir ses jours en prison ». Un éditorialiste a appelé au meurtre. Car la rebelle a piqué au vif l’État hébreu, en écornant son image.

En giflant un soldat, elle a humilié la puissance israélienne sous les yeux du World Wide Web. La cause palestinienne, qui a fait du leader emprisonné Marwan Barghouti son Nelson Mandela, tient désormais sa Rosa Parks.

[...]

Pour les médias israéliens de droite, cette scène n’est que la dernière production d’une « comédienne professionnelle de la propagande palestinienne ».

 

Une famille résistante

Et de rappeler que la première Palestinienne à avoir été complice d’un attentat-suicide, en 2001, Ahlam Tamimi, était une cousine éloignée de l’insolente.

Le clan a depuis rejeté le recours à la violence, mais est resté, depuis son village de Nabi Saleh, à environ 40 km de Jérusalem, en première ligne de la résistance pacifique à l’occupation de la Cisjordanie.

Une heure avant la gifle, Ahed apprenait que son cousin de 15 ans venait d’avoir le crâne fracassé par une balle en caoutchouc...

Lire l’article entier sur jeuneafrique.com

Afficher sa solidarité avec la Palestine avec Kontre Kulture :

Partout et toujours, l’entité sioniste devra faire face au peuple qu’elle a spolié,
voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les féministes ? Allo ... où êtes vous ?

     

    • C’est à ces détails que l’on comprend que le "féminisme" dégoulinant ambiant n’est que propagande...


    • Elle a trop de couilles pour les féministes .


    • Les féministes ne sont là que pour abattre la protection des femmes assurée par leurs hommes blancs chrétiens (qui s’amenuise de jour en jours, étant donné le niveau d’avortements d’enfants blancs) et donner ensuite ces femelles esseulées et vulnérables à la reproduction par viols et inséminations forcées par des jeunes mâles migrants venus nous envahir. Les féministes sont une marche de plus vers le grand remplacement. Que les Françaises comprennent bien l’enjeu de leur avenir et celui de leurs enfants.
      Je conseille la lecture de la Controverse de Valladolid pour constater que le but de la conquête des ventres et des terres fertiles s’est inversé et que notre avenir ne sera, à l’image de cette jeune palestinienne, jalonné de sang et de larmes.


    • Les féministes n’ont jamais défendu les droits des femmes, elles sont simplement des ennemis revendiquées de l’homme blanc, vous remarquerez que l’on n’entend jamais les féministes lorsque des femmes blanches se font agresser par des colorés par contre lorsqu’il s’agit de taper sur les mâles blanc tout le monde se retrouve pour chanter à l’unisson.

      En fin de compte les féministes ne défendent que l’intérêt des gauchistes ennemis du peuple et ne font que détériorer chaque jour un peu plus les conditions de vie des femmes occidentales.


  • Cette enfant est héroïque. Petit rappel des faits :

    - Sa tante paternelle est morte après s’être fracturé le crâne. Une soldate israélienne l’avait poussée du haut d’un escalier alors qu’elle s’était rendu dans un commissariat pour connaître les raisons de l’arrestation de son fils.

    - Son oncle paternel, désarmé, a été assassiné d’une balle en pleine tête.

    - Son cousin, assis dans son salon au moment des faits, a reçu une balle en caoutchouc dans la tête, en présence de la jeune Palestinienne.

    - Le lendemain, sa famille et elle ont trouvé deux soldats de Tsahal postés sur leur pas de porte. Excédée par cette provocation alors que son cousin germain gisait dans le coma, elle leur a demandé de partir, puis a asséné une gifle et deux coups de pieds.

    À présent, nous savons par quelles manipulations l’intelligentsia médiatique tente de faire de Ahed Tamimi le bourreau de soldats surarmés et mandatés pour importuner cette famille de résistants. Cette gamine est le symbole de tous ces Palestiniens dont on a volé l’enfance. Elle s’est montrée gracieuse et brave lors des simulacres de comparution.

    Sachant que l’on est indubitablement dans un schéma d’inversion accusatoire puisque c’est la victime qui croupit dans une geôle, j’apprécierais de ne pas avoir à relire de commentaires mal venus sur l’hystérie féminine qui gifle l’incarnation de la masculinité. La guerre des sexes n’est pas ici la bonne grille de lecture, pas plus que le discours ironique selon lequel elle est ’l’héroïne de son école" (détruite par les mêmes,d’ailleurs). Cet événement ne saurait être lu à travers le prisme de l’attentat contre la virilité ni comme un provocation juvénile (ce n’est pas une z’y va de nos banlieues). C’est un camouflet infligé à la superbe de l’occupant, un acte de résistance lucide et désespéré. Donc à défaut de soutien et d’empathie dans les commentaires, un silence pudique reste le bienvenu.

    À voir sur Youtube avant qu’il ne soit censuré : le reportage de la journaliste Abby Martin sur Ahed Tamimi, suivi d’un reportage (édifiant) sur le point de vue des sionistes interrogés dans une rue de Jérusalem.

     

  • Caroline Fourest va voler à son aide.


  • donc elle est enfermee pour quelque chsoe qu’elle a fait en dehors du territoire israelien sur des gens entres par effraction chez elle ?

     

  • LA RÉSISTANCE À L’OCCUPATION.
    Le courage et l’exemplarité même , qui nous font malheureusement défaut en France où seuls les "pleurnichards" pour ne pas les nommer ont le droit de citer.
    À nous les soraliens, les dieudonné, les Stéphane Blet, les H.Hamza de panamza et tous les E&R de poursuivre le combat.


  • Ce qui gênent les sions, c’est que les occidentaux puissent s’identifier à elle, blonde bouclée au yeux bleu, ça la fout mal, elle est où la voilés qu’on a mit tant de temps à caricaturer et d’ont on s’en fou ?


  • #1889323

    Si vous le pouvez, faite circuler cette vidéo, qu’elle devienne virale surtout en direction de notre jeunesse, pour qu’elle comprenne que la vie ce n’est pas "hanou**"


  • Message à Mayer Habib le "Député" franco-israélien :

    On voudrait bien vous entendre sur le dossier pour nous prouver que Tsahal est bien "l’armée la plus morale du Monde" !

     

  • Cette gamine a plus de burnes que le peuple français de Charlies dans son ensemble.


  • Une Palestinienne qui existe .

    Elle est belle,Elle est jeune,Elle est fière.
    Ce visage ,cette allure altière,ce petit poing
    serré ,sont insupportables aux israéliens .
    Tout sera fait pour la séduire,..et la salir .
    Prends garde à Toi,jeune et belle héroïne,
    le chemin de la popularité est dangereux !


  • Je trouve honteux la manière dont elle frappe ces soldats israéliens qui ont la bonté de ne pas répliquer à un enfant. Et je parle que de ces deux soldats. C’est de la provocation et de la haine, même si tout accuse ces deux soldats. On dirait une petite hystérique sans cervelle. Qu’est-ce qu’elle veut, jouer au martyr, faire des victimes inutiles ?
    Jésus n’a pas levé une seule fois la main sur ses persécuteurs alors qu’il avait le pouvoir de les annihiler tous.
    Gandhi et Martin Luther King auraient depuis longtemps rendu la liberté aux Palestinens et contraint les Israéliens à accepter le partage équitable et juste. La violence ne mène à rien dans des situations de conflits civilisationnels, même quand elle est éminemment justifiée. C’est Dieu qui la voulu ainsi, pour que l’homme, à travers l’amour de son ennemi parvienne à sa propre sanctification.
    Adage de Gandhi : "Le combattant non-violent est comme l’arbre de santal, quand on le frappe de la hache, l’arbre tombe, mais la hache reste parfumée de l’odeur de santal." Mais qui, aujourdhui, en Palestine et dans le monde, est prêt à mourir en martyr comme l’arbre de santal ?

     

  • Désolé, mais la manière dont elle provoque les soldats fait pitié. Elle "peut" le faire parce qu’elle est jeune et de sexe féminin, et le sait bien. C’est quoi le but, l’incitation à la "bavure" ? pour que ça fasse le tour du monde ? n’imaginez surtout pas que je sois pro-Israel, mais sur le coup, je me mets surtout à la place des soldats.
    N’est pas Jeanne d’Arc qui veut.


Commentaires suivants