Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Alain Soral – Marx encule Hitler

Second extrait gratuit de Soral a (presque toujours) raison – Épisode 7

Le septième épisode de Soral a (presque toujours) raison est toujours disponible !

 

En exclusivité, un second extrait gratuit de Soral a (presque toujours) raison – Épisode 7 :

 

Comment visionner l’émission ?

 

Pour visionner cet épisode de Soral a (presque toujours) raison et soutenir l’association d’insoumission française E&R, deux possibilités s’offrent à vous :

 

Rendez-vous sur la page de paiement direct (à partir de 3 €) !
(cliquez sur l’image)

Après votre achat, cliquez sur « Mon compte » en haut à droite du site Kontre Kulture puis sélectionnez l’onglet « Mes VOD ».

Ou

Procurez-vous l’édition Kontre Kulture de l’Iliade :

Pour tout achat de l’Iliade, le septième épisode de Soral a (presque toujours) raison vous est automatiquement offert !

Participez au combat, soutenez E&R :

Soral a (presque toujours) raison !

Toutes les analyses d’Alain Soral sont disponibles
chez Kontre Kulture, sur tous les supports :

 

Rendez-vous sur kontrekulture.com
pour découvrir l’intégralité de l’œuvre d’Alain Soral
 






Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2087756
    Le 25 novembre à 04:44 par Miville
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    Le marxisme est je crois plutôt à la base même de l’effondrement de la philosophie occidentale. La preuve c’est que l’influence de cet idéologue devient plus écrasante que jamais même si son idéologie a pris le parti de délaisser et de mépriser le prolétariat des travailleurs manuels, ce qu’elle a toujours fait en réalité dans les pays où elle a pris le pouvoir politique : le marxisme est l’art de réduire les humains à de la matière première. Le marxisme ne postule pas que les humains doivent être délivrés du joug économique mais qu’ils n’existent en tant qu’humains que dans la mesure de leur pouvoir de transformer la matière (pourvu d’obéir à des manipulateurs encore plus adroits à les utiliser en tant qu’outils qu’eux-mêmes à se servir d’outils, ce qui est en résumé le matérialisme historique), et de se laisser transformer eux-mêmes en tant que matière brute sous l’action toujours brutale et conflictuelle de processus qui les dépassent, ce qui est en résumé le matérialisme dialectique. Le transhumanisme actuel, populaire dans les milieux de la même communauté culturelle que naguère le marxisme des pays de l’Est, est un des derniers avatars en date du marxisme. Le marxisme est le produit idéologique le plus achevé du fonctionnalisme.

    Karl Marx lui-même était un érudit dans l’occultisme kabbalistique avant toute chose, et de son métier un indicateur et un agitateur au service de la police politique de l’État Prussien, puis, une fois cet état prussien devenu désobéissant au capital mondialisé de son temps, de l’oligarchie britannique. Son rôle, dès la rédaction du Manifeste communiste, était très clairement de condamner tous les utopistes et idéalistes en tant qu’hérétiques, en tant que pures nuisances par rapport aux processus qu’il entendait favoriser, et de diriger la frustration du prolétariat contre ces romantiques plutôt que contre ses exploiteurs présentés comme épreuve historique dont prendre le mal en patience au fil de l’inévitable paupérisation en attendant le Soir de la vengeance infinie. C’est faute d’avoir étudié la vie concrète du véritable Karl Marx, qui soumit sa propre famille à de mauvais traitements délibérés parfaitement évitables par lui à des fins de sacrifice rituel (en préfiguration des goulags qui allaient s’étendre dès le jour un), pour ne se nourrir que de sa production idéologique, que tant d’intellectuels se sont laissé séduire par la religion fondée en son nom.

     

    Répondre à ce message

    • #2088697
      Le 26 novembre à 20:33 par Jacques
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      Karl Marx lui-même était un érudit dans l’occultisme kabbalistique avant toute chose, et de son métier un indicateur et un agitateur au service de la police politique de l’État Prussien...Bla...bla...bla....Quelles sources d’archives précise et datées SVP...

       
    • #2089318
      Le 27 novembre à 21:32 par Chose Binne
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      Faudrait que les gens de gauche puissent au moins reconnaitre que Marx était un débauché dans sa vie personnelle, lui qui voulais réformer la nôtre à tous.
      Un sophiste au mieux, un sacré destructeur en tout cas.

       
    • #2089329
      Le 27 novembre à 21:53 par Titus
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      @Chose Binne

      Faudrait apprendre à reconnaître que le clivage gauche/droite est une fausse opposition et ne s’appliquait certainement pas à Karl Marx, qui ne s’est jamais revendiqué "de gauche".

       
    • #2089718
      Le 28 novembre à 15:35 par Eric
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      Faudrait que « les gens » tout court pensent à décoller la pulpe du fond et aillent au texte.

       
  • #2087758
    Le 25 novembre à 04:51 par Malleus Maleficarum
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    Merci Alain, de calmer souvent les gauchiasses , mais merci aussi ,de calmer tous ces droitards
    D’un Rouge/Brun catholique traditionaliste

     

    Répondre à ce message

  • #2087781
    Le 25 novembre à 07:41 par max well
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    si le communisme est autorisé voir promu en général par les états profonds,
    le national-socialisme lui est interdit, censuré, criminalisé.
    demandez vous pourquoi.

    le communisme c’est la destruction des nations, des frontières, de la propriété privée, de la différence entres individus ; c’est la création d’un homme nouveau, un consommateur unique, asexué, sans race ni culture. c’est les idéaux de la révolution française. comment pouvez vous promouvoir marx.

    arrêtez de nous casser les pieds avec votre "terreau marxiste" comme vous l’appelez. parmi les choses qui font la grandeur d’un homme c’est de savoir reconnaître ses erreurs passés et non pas d’essayer de les valider par moyens détournés en analyses frauduleuses. le communisme produit des fruits pourris. rien de correct ne pousse avec cette doctrine, votre "terreau" c’est juste de la mauvaise terre. de plus vous faites la promotion d’idées voulue par "l’empire".

    parlez nous de nationalisme, des raisons de la fierté a être français, de l’age d’or de la France et de la chrétienté, parlez nous de saint Thomas d’Aquin par exemple. apprenez nous, rappelez nous comment et pourquoi aimer notre pays.

     

    Répondre à ce message

    • #2087835
      Le 25 novembre à 10:53 par cftc
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      Il ne me semble pas qu’il y ait dans l’extrait proposé une apologie du communisme. En revanche, il y a une apologie du réfléchir correctement. Dans ce cadre il place Marx au-dessus du national-socialisme ce qui paraît à première vue pas dénué de sens puisque pour un intellectuel la forme prime sur le programme.
      Je partage par contre votre point final qui manque à l’analyse d’Alain Soral qui aurait dû ajouter que cette dialectique, cette manière de réfléchir correctement dont il fait l’éloge n’est pas marxiste de tradition mais bien chrétienne...d’Aristote (la recherche du juste milieu est une approche dialectique) à Saint Thomas d’Aquin, plus précisément helléno-chrétienne.

       
    • #2087861
      Le 25 novembre à 11:51 par yul
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      @max well
      Totalement d’accord... sauf l’indulgence que l’on doit à AS pour son engagement dans le combat.
      D’une manière réductrice (mais la réduction, comme pour la soupe, permet de faire ressortir l’essentiel, les saveurs)...
      Récente charte de l’ONU sur les migrations (se renseigner sur les termes de les implications de celle-ci) :
      - marxiste dans son idéologie internationaliste, sans-frontièriste...
      - capitaliste dans sa réalité économique (chaos, main-d’oeuvre bon marché, métissage).
      En gros, on valide idéologiquement le truc (par l’internationale prolétarienne) et on le finance par et pour le capital...
      Désolé, je ne pourrai jamais être "marxiste" (bien que je reconnaisse la validité de l’analyse) pas plus que capitaliste (que j’exècre par son essence même)...
      National-socialiste je suis devenu et national-socialiste je resterai (étalon-travail plutôt qu’étalon-or)...

       
    • #2087924
      Le 25 novembre à 13:36 par yul
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      @max well
      Le communiste internationaliste (d’essence marxiste) est promu mais pas le communisme national (détruit, en France après Marchais, par le noyautage trotskyste)...
      C’est pour cette raison que je me défini comme communiste d’extrême-droite à tendance national-socialiste (et il n’y a vraiment pas grand chose de différent entre les deux idéologies, mise bien comprises, mis à part la question racialiste et non raciale).
      Pour faire bref et socio-économiquement parlant :
      - le communisme national c’est l’encadrement de l’Etat dans les relations économiques à l’intérieur du pays et à l’extérieur,
      - le national-socialisme c’est la libre-concurrence économique à l’intérieur des frontières (avec un droit d’intervention sur le volet social) et le contrôle économique dans les relations avec les pays tiers.
      Tout le reste n’est que du concept et de l’idéologie, c’est-à-dire des des notions hors du concret et des préoccupations quotidiennes...
      Elles peuvent être nécessaires pour définir une "ligne d’horizon" mais non efficiente quant à la manière de l’atteindre.

       
    • #2089447
      Le 28 novembre à 06:37 par envolées-des-incultes
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      " (la recherche du juste milieu est une approche dialectique) à Saint Thomas d’Aquin, plus précisément helléno-chrétienne."

      La recherche du "juste milieu" serait une bonne manière de réfléchir ? Mais vous délirez ou bien ?

      Il n’y a pas de "juste milieu". C’est une vue de l’esprit. On ne transige pas avec la mort, sans quoi, on meurt. Il y le bon et le mauvais, le moins bon et le moins mauvais, mais pas de juste milieu.

      Si vous désirez ne pas vous tromper en raisonnant, n’oubliez jamais votre vie, car c’est ce qui prime sur tout. Un raisonnement qui s’affranchit de ce paramètre, c’est de l’enfumage de gueux, comme l’est cette notion mensongère de "juste milieu" qui n’a pour vocation que la manipulation.

      Le juste, ça n’existe pas en dehors de soi, et le milieu, ça n’existe pas non plus pour ce qui concerne le monde des idées. Résultat = double escroquerie d’initié.

      Le monde hélléno-chrétien n’a pas produit que des lumières et des vérités. Il a aussi pondu un tas de conneries, hein, faut le savoir.

       
    • #2090224
      Le 29 novembre à 10:54 par cftc
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      A envolées-des-incultes

      Vous avez raison ; Aristote a discouru notamment sur la forme des raisonnements - syllogisme, induction…- de l’éthique, de métaphysiques - science des causes premières - sans parler de Saint Thomas d’Aquin ...de vrais profils d’escrocs.

      Que dis-je vous avez doublement raison après votre affirmation : ’’Si vous désirez ne pas vous tromper en raisonnant, n’oubliez jamais votre vie, car c’est ce qui prime sur tout’’ je vous suggère de vous prendre en ’’selfie’’ à tous les moments de votre vie, n’en perdez pas une miette...

       
  • #2087810
    Le 25 novembre à 09:52 par kantor
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    Thèse,antithèse, synthèse...mais par rapport à quoi et à qui ? Les évangiles, le talmud ou la pensée antique ? On voit là toute la limite de la réflexion marxiste...On pourrait poser la question à l’homo sovieticus,vous savez bien, celui qui connut les appartement communautaires, avec une cuisine pour plusieurs familles et casseroles avec couvercles équipées de cadenas...je serais curieux de connaitre la réponse...

     

    Répondre à ce message

  • #2087931
    Le 25 novembre à 13:52 par jboum
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    Certaines personnes dans les commentaires semblent faire exprès de ne pas comprendre. Ces deux noms ne sont là qu’en matière symbolique. Inutile de sortir les biographies respectives pour souligner l’incohérence.

    CQFD : "La lutte de classe prime sur les luttes ethniques"
    Cette évidence trop souvent oubliée méritait bien ce titre rutilant.

     

    Répondre à ce message

  • #2087976
    Le 25 novembre à 15:14 par Adran Jorgen
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    Je suppose que la mise en exergue de cet extrait vidéo et de ce titre très provocateur par ER en ces temps de petites jacqueries prolétariennes n’est certainement pas fortuite. Selon moi, la prose Hégélo-Marxienne représente effectivement la pensée philosophique occidentale la plus aboutie. Néanmoins, celle-ci s’avère être d’avantage une grille de lecture analytique implacable qu’un projet sociétal applicable. Le communisme universel ne peut demeurer être qu’une utopie idéaliste et romantique s’il n’a aucune portée spirituelle.

    Les falsificateurs du projet communiste, tels que les Bolchéviques ont échoué dans leur tentative intrinsèquement contradictoire de régenter la marchandise ceci d’autant plus que cette tentative fut meut par une moralité athéiste aussi matérialiste que temporelle.

    Le national-socialisme Hitlérien a rassemblé les peuples germaniques sous l’égide d’un suprématisme racialo-ethnique revanchard. C’est donc la souffrance et la défiance qui ont concilié les puissantes forces productives prolétariennes et bourgeoises Allemandes.

    En absence de défiance et de souffrance commune, la cohésion de ce peuple se serait certainement étiolée faces aux traditionnelles querelles aliénatoires intestines dont souffrent habituellement les peuples assujettis aux désirs matérialistes, souvent perfusées d’aides sociales, de substances et de divertissements abrutissants afin d’anesthésier les inévitables tentions de classes (du pains et des jeux). Ceci est l’incontournable destin des peuples qui vénèrent Mammon.

    Par sa miséricorde, Dieu a fait don aux hommes d’un véritable Haut Roi universel, il y a déja 2000 ans. Puisse t’il un jour nous réconcilier tous et régner à jamais dans nos villes, nos campagnes, nos foyers et nos coeurs...

     

    Répondre à ce message

  • #2088115
    Le 25 novembre à 20:17 par Peter
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    La Sierra Leone un des pays les plus pauvre au monde a un QI moyen de 91 ce qui est presque aussi bien que la Grèce, la Bulgarie, l’Irlande !!

    Un pays africain avec une bonne partie du pays qui est analphabète serait comparable à l’intelligence moyenne des irlandais ? Le huitième pays le plus pauvre au monde aurait des citoyens avec un QI intellectuel moyen légèrement supérieur au QI moyen des irlandais ?

    La Sierra Leone a sûrement les mêmes ethnies africaines sur son sol que ses pays voisins limitrophes, la Guinée et le Libéria... pourtant ces deux pays sont supposés avoir un QI moyen de 67.. un des QI moyens des plus bas au monde...

    De 67 à 91 pas besoin d’être supérieurement intelligent pour savoir qu’il y a des couilles de taureaux dans le potage...

    Un pays africain comme la Sierra Léone a certainement un retard immense par rapport au développement du pays mais pourtant sa population est supposée avoir un meilleur QI que les chypriotes, les macédoniens, les lituaniens, les croatiens, les albanais ou même le serbes qui sont les moins bons en Europe avec un QI moyen de 89... Les anglo-saxons, ils leurs en mettent pleins la gueule aux serbes ?...

    Pourquoi devrait on croire ces mesures ? L’OTAN a bombardé la Serbie... pour moi il y a peut être un agenda politique à publier ces résultats de tests ou ils distribuent des bons points...

    Des tests supposés mesurer des populations analphabètes tout en vous garantissant qu’ils mesurent « l’intelligence »... Aucune prise en compte de la motivation ni de l’environnement.

    Le résultat d’un américain d’origine japonaise sera nécessairement différent d’un ethnique japonais dans un environnement totalement japonais au Japon. Comment mesurer l’intelligence ethnique d’un noir dans un environnement exclusivement blanc ?

    Le « thermomètre » QI mesure effectivement des données.. personne ne peut le nier... mais leur interprétations demandent une bonne dose d’intelligence.

    Ps : les personnes les plus physiquement attirants ont un QI supérieur de plus de 13 points.. ce qui s’explique aisément par le fait que l’interaction avec l’environnement à des conséquences sur l’apprentissage et finalement l’intelligence. Il faut se rendre compte que treize points est énorme vu que les moyennes oscillent autour d’une dizaine de points. L’humeur par exemple, apparement à encore plus d’incidence... et toujours aucun moyen de mesurer la motivation..
    http://www.slate.fr/lien/32925/beau...

     

    Répondre à ce message

    • #2088645
      Le 26 novembre à 18:55 par bofpwr
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      1. Je n’ai trouvé aucune source académique qui impute un QI moyen de 91 aux habitants de la Sierra Leone.

      Les tests de QI sont "ethnicisés" (calibrés culturellement) quand ils sont réalisés par des professionnels, je te conseille d’en passer un vrai chez un psy, tu comprendras mieux. De plus, le plus intéressant dans le résultat d’un test de QI est la répartition des scores entre les sous-catégories (verbal, spatial...).

      Les scores de la diaspora est-asiatique aux états-unis sont très similaires à ceux des est-asiatiques dans leurs pays d’origine (je crois à 2 points près). Si tu te poses des questions il y a des livres très complets qui ont été écrits sur le sujet, pourquoi ne pas les lire plutôt que t’interroger publiquement sur un sujet que tu ne maîtrises pas ? C’est pas que ça ne me fait pas plaisir de te répondre mais c’est un sujet complexe...

      2. La beauté est un concept basé sur des critères à la fois objectifs (mensurations...) et subjectifs (beau par rapport à qui ?).

      Les mutations génétiques dégradent très majoritairement à la fois l’aspect physique des individus et leur capacités intellectuelles (c’est valable aussi pour les animaux), je ne suis pas surpris par le résultat de ces études. Le difforme génial c’est l’exception (dans les romans).

      Ou tout simplement, peut-être aussi que les gens intelligents ont les capacités de prendre soin d’eux et de ne pas faire des choix de vie qui causent à la longue un corps en mauvaise santé ? Pour être beau il faut mieux être riche et pour être riche il faut mieux être intelligent... voilà, on ne pourra pas dire que je suis un essentialiste qui nie l’impact de l’environnement !

       
    • #2089189
      Le 27 novembre à 17:42 par jackandjack
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      64 le qi en sierra leone.... aucune source a 91 entre 58 et 63 et 64 c est les ingénieurs la bas

       
  • #2088217
    Le 26 novembre à 01:21 par A human of Zin
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    Quand les sociologues et les historiens des Annales, héritiers d’Emile Durkheim, ont cherché, dans les années 50-70, des invariants en toute société humaine, quelque soient l’époque, la géographie, l’ethnie, etc., ils ont trouvé entre autre : la hiérarchie (et pardon pour les approximations et les raccourcis à la hache).

    Il y a toujours un ou plusieurs individus qui va/vont dominer - combiner ou non les options suivantes : physiquement, intellectuellement, spirituellement, économiquement, militairement - une société, un groupe social (famille, clan, tribu, fédération, nation, etc.).

    Rien d’étonnant si Darwin a vu juste en pointant que : 1) nous avons des ancêtres simiesques (sans vouloir froisser les créationnistes et tout critiques du Charles en général), et que 2) nous sommes évidemment des animaux sociaux (malheur au petit Victor élevé par les loups : il n’atteindra jamais sa condition humaine, pas le langage : inutile de lui prêcher le Christ ou la lutte des classes) (mais l’aimer sans retour fait tout, par contre).

    Bref : j’ai toujours cru comprendre, sans l’avoir jamais lu pour être franc, que Marx avait solidement théorisé et donné une vision historique acceptable de la lutte éternelle des pauvres contre les riches en portant l’économique au cœur des relations sociales ; j’ajoute que c’est une lutte probablement éternelle - parce que nous vivons en groupe et que nous sommes humains trop humains ; et que, de temps en temps, le peuple gagne.
    Mais très, très rarement si l’on y regarde de près. Mais que bien sûr la lutte continue par nature, et qu’elle ne cessera jamais, par nature également, contre la racaille en col blanc qui dîne à 200 euros et veut nous faire payer les intérêts d’une dette abstraite.

    Bref. Je ne vais pas commenter l’aspect Hitler pour avoir déjà énoncé suffisamment d’âneries, et parce que Hitler s’est retrouvé de 1933 à 1945, incubateur ou au centre d’initiatives liées à toutes les parties (officiellement) alliées et (officiellement) rebelles à son pouvoir - et que les relations d’Hitler avec le monde juif et les sociétés anglo-américaines, attestées et ré-attestées, doivent continuer d’être racontées et dites sans fard.

    Comme la loi dite "Gayssot" est démocratique et très, très - très - bien appliquée (bien moins, on en a l’impression, que beaucoup de celles qui concernent d’autres immenses parties de la population française), je m’arrête là.

     

    Répondre à ce message

  • #2088238
    Le 26 novembre à 06:36 par Torrens
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    Il serait plus que temps de relire le Belge Marcel De Corte....

     

    Répondre à ce message

  • #2088262
    Le 26 novembre à 09:05 par seb59
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    ON vit en plein marxisme culturel, le marxisme a été coupé en deux , devant l inéfficience du marxisme économique tout la clique nous impose le culturel. L egalitarisme !!

     

    Répondre à ce message

    • #2088652
      Le 26 novembre à 19:01 par bofpwr
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      Ou peut-être que le "Marxisme Culturel" est un anti-marxisme, une sorte de virus qui se branche sur les connexions marxistes du cerveau en les détournant vers des sujets essentialistes et tribaux (tout le contraire du marxisme de Marx). Ou peut-être que le marxisme était lui-même une manière de détourner les pulsions humaines ataviques, et que le fleuve retourne dans son lit par des méandres différents...

       
Afficher les commentaires précédents