Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Alain Soral – Marx encule Hitler

Second extrait gratuit de Soral a (presque toujours) raison – Épisode 7

Le septième épisode de Soral a (presque toujours) raison est toujours disponible !

 

En exclusivité, un second extrait gratuit de Soral a (presque toujours) raison – Épisode 7 :

 

Comment visionner l’émission ?

 

Pour visionner cet épisode de Soral a (presque toujours) raison et soutenir l’association d’insoumission française E&R, deux possibilités s’offrent à vous :

 

Rendez-vous sur la page de paiement direct (à partir de 3 €) !
(cliquez sur l’image)

Après votre achat, cliquez sur « Mon compte » en haut à droite du site Kontre Kulture puis sélectionnez l’onglet « Mes VOD ».

Ou

Procurez-vous l’édition Kontre Kulture de l’Iliade :

Pour tout achat de l’Iliade, le septième épisode de Soral a (presque toujours) raison vous est automatiquement offert !

Participez au combat, soutenez E&R :

Soral a (presque toujours) raison !

Toutes les analyses d’Alain Soral sont disponibles
chez Kontre Kulture, sur tous les supports :

 

Rendez-vous sur kontrekulture.com
pour découvrir l’intégralité de l’œuvre d’Alain Soral
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2087479
    le 24/11/2018 par yul
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    Réduire le national socialisme au facteur racial est un peu réducteur !
    Vous le savez bien, Alain...
    Comme je vous l’avais entendu dire récemment à propos de la seconde guerre mondiale, l’alliance entre les "alliés" (le capitalisme internationaliste) et les "rouges" (soviétiques staliniens) contre l’ennemi commun (le national-socialisme) pose quelques questions d’importance.
    Pour mon compte la question racialiste est, peu ou prou, le seul bémol à la vision socio-économique d’Hitler...

     

    • #2087628
      le 24/11/2018 par Mort de rire
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      Pourtant c’est bien ce bémol qui lui a donné raison par la suite... Notamment dans son analyse de l’évolution des sociétés occidentales et des conséquences de la défaite du national-socialisme pour le monde blanc.


  • #2087502
    le 24/11/2018 par Jesuisnullepart
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    Marx encule Hitler en ce qui concerne la bourgeoisie, certes, mais pour le prolétariat, force est de constater que c’est plutôt l’inverse. Il suffit pour cela de se rendre dans quelques banlieues défavorisées anciennement communistes pour constater une forte communautarisation ethnique.

     

    • #2087852
      le 25/11/2018 par social donc national
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      Communautarisation ethnique voulue et promue par qui ? Ce phénomène de changement de population ne s’est pas opéré tout seul ! A qui cela profite ? Au final, on en revient bien aux questions sociaux-économiques au sens marxiste, de même que l’instrumentalisation de la question raciale au profit des mêmes !
      Concrètement : débarrassons nous de cette bourgeoisie parasitaire bien identifiée, la question raciale se résorbera ensuite en grande partie par elle même (pour partie par assimilation, pour partie par remigration volontaire...) j’en suis de plus en plus persuadé...


  • #2087511
    le 24/11/2018 par Paul82
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    Le titre est... soralien on va dire :D Mais il y a un fond de vérité.

    "Zemmour berbère" donc de race blanche aussi....


  • #2087540
    le 24/11/2018 par Emilien Chaussure
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    On notera le petit clin d’œil à J.B. Pouy auteur de Spinoza encule Hegel et la suite : A sec ! A quand Avec du gravier ?
    Sérieusement : le patron toujours au top pour poser les termes d’une compréhension politique profonde.


  • #2087563
    le 24/11/2018 par Polo
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    L’analyse est très juste, comme toujours. Nous avons tous dans nos connaissances des personnes qui ont opéré ce honteux glissement vers la « respectabilité ».
    Mais je n’aime pas le titre de cette vidéo...


  • #2087565
    le 24/11/2018 par Charles.Z
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    Sacré Soral et ses punchlines !
    C’est entre autre pour ça que j’adore ce gars !


  • #2087601
    le 24/11/2018 par Eric95
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    Ce n’est ni le marxisme ni l’économie nationale-socialiste qu’il faut promouvoir, mais le catholicisme social d’Albert de Mun, aujourd’hui défendu par Civitas.

     

    • #2087840
      le 25/11/2018 par social donc national
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      Oui, sauf que nous ne sommes plus dans la société de la fin du XIXes, et que les structures et superstructures qui auraient pu porter et incarner ce modèle économique et social n’existent plus (Eglise, Etat, bourgeoisie familiale, aristocratie foncière, classe ouvrière, paysannerie...). Certes ces auteurs catholiques sociaux restent une source d’inspiration tout à fait valide, mais il faut surtout revenir aux sources de la pensée occidentale pour essayer de déterminer quelles formes d’organisations sociales nouvelles pourraient s’insérer dans le cadre des réalités d’aujourd’hui... Moi aussi je regrette la monarchie et la société traditionnelle ; les gens y vivaient beaucoup plus heureux malgré les inégalités structurelles, mais hélas l’histoire ne repasse pas les plats...


    • #2088863
      le 27/11/2018 par Pitchou
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      @social donc national
      Y a un truc qui m’a toujours chiffonné, comment pouvez vous affirmer que les gens étaient plus heureux sous le régime monarchique ?
      Vous mesurez comment cet idéal social, le bonheur des gens ?


  • #2087611
    le 24/11/2018 par REDOL
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    la philo est la science de la la totalité.... ? Pas sûr !
    La métaphysique se prêterait plus à cela car c’est la science des causes et non des comments !

    La philo n’a jamais expliqué pourquoi il y a le monde donc la totalité qui ne peut, entre parenthèse, jamais se présenter à nous puisque nous en faisons partie !
    Seule la métaphysique ( une certaine bien sûr, ) peut répondre d’une façon rationnelle et très logique pourquoi il y a quelque chose au lieu de rien puisque le néant devrait régner puisqu’il ne nécessite aucune cause !
    Et pourtant, il y a quelque chose....Nous !
    Il n’y a pas de Dieu ni de hasard ...Que de la nécessité métaphysique !

    Tu es quand même un gars extra, Alain. Bises !
    Car le pouvoir oligarchique n’est plus de la métaphysique collectivement. Comprendras qui pourra !
    Seule la sensation existe...Vive la lutte de classes sans oublier la gratitude d’être !

     

    • #2087864
      le 25/11/2018 par Janus
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      Très bien dit...
      Je suis du même avis, et c’est la raison pour laquelle malgré mon amour de la philosophie, je ne la mets pas au même niveau que ce que vous appelez la métaphysique et ce que j’appelle la science de l’être.
      D’ailleurs en occident, on ne bosse pas beaucoup sur son propre développement contrairement à l’Orient ( je parle bien sur de l’Orient traditionnel et non de celui occidentalisé actuel).


    • #2088016
      le 25/11/2018 par Peace
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      @Redol :
      La métaphysique est une sous-discipline de la philosophie, tout comme la morale, l’esthétique, l’ontologie, l’éthique, etc.
      Comme en mathématiques, tu as la géométrie, l’algèbre, l’arithmétique, l’analyse... ;
      en physique : la mécanique, la quantique, la relativité, ... entre autres par exemple.
      Attention à avoir les bonnes catégories.. ! ;-)


    • #2088154
      le 25/11/2018 par Eric
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      Merci @Peace de remettre un peu les choses à l’endroit et de rappeler des évidences.


    • #2088202
      le 26/11/2018 par Janus
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      @peace et @eric
      Vous faites allusion à une des acceptions du terme métaphysique qui, en effet, est depuis Aristote une branche de la philosophie, ou même la souche puisque selon Kant elle lui serait préalable.
      Mais aujourd’hui, c’est un terme qui englobe aussi plus largement tout ce qui sort de l’entendement humain, quasiment synonyme de paranormal. Je n’ai jamais vu dans un livre de philo depuis Socrate jusqu’à Heidegger en passant par Spinoza, Hegel, Schopenhauer... de conseils pour le développement de l’être (respiration, méditation, facultés sensorielles....), alors que la littérature orientale en regorge. C’est en ce sens que la philosophie n’apporte pas de vraies réponses, alors que des mystiques, des yogis, les ont senties par d’autres biais que celui de l’intellect pur. C’est une réponse très résumée mais qui j’espère saura vous faire comprendre ma publication en tous cas...


    • #2088271
      le 26/11/2018 par Eric
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      J’avais bien compris votre post. Désolé @Janus, mais ce n’est pas parce qu’aujourdhui il ne semble pas y avoir de philosophes de l’envergure de ceux que vous citez que pour autant les choses seraient sens dessus dessous. La métaphysique a toujours été, demeure et restera une branche de la philosophie. C’est d’ailleurs toujours en tant que telle qu’elle est enseignée et étudiée. La philosophie est là pour apporter des outils de compréhension globale au travers de questionnement, les « réponses » étant ensuite l’affaire de chacun. Et ce n’est tout de même pas rien. Je schématise évidemment. Simplement, vous semblez vous intéresser à un aspect des philosophies orientales, je crois que c’est plutôt ça. Mais ce que vous trouvez là, d’autres peuvent le trouver autrement, par Platon ou d’autres.


    • #2088291
      le 26/11/2018 par Emilien Chaussure
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      @Peace
      La métaphysique est, étymologiquement, ce qui se situe au-delà de la nature, c’est-à-dire du monde de la forme soumis au changement. C’est la Connaissance des causes premières, la Connaissance pure, universelle. Ce sont les moyens de l’exprimer, dans la mesure du possible, qui relèvent de telle ou telle forme puisque on ne peut exprimer une chose que par le langage qui relève du formel (d’où la nécessité de ne pas trop s’attacher aux mots mais d’être capable de dépasser la forme). C’est par incompréhension qu’elle est devenue cette catégorie de la philosophie. En vérité, s’il y a une science (au sens large de connaissance) de la totalité, c’est bien la métaphysique et non la philosophie dont René Guénon rappelle qu’elle un "amour de la sagesse", et non la sagesse elle-même.


  • #2087624
    le 24/11/2018 par Mort de rire
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    Pourtant historiquement parlant c’est bien Hitler qui a enculé Marx et en beauté en plus, le prolétariat européen européen s’étant réunis autour du fascisme et ayant rejeté le communisme, en particulier les travailleurs agricoles et la classe moyenne paupérisé.

    Pour ce qui est de la réalité des relations de classe le moins que l’on puisse dire c’est qu’aux USA on ne remarque pas réellement un réelle changement en fonction de la race, les blancs ne veulent pas vivre avec les colorés peu importe leurs classe sociale, les blancs de la classe moyenne étant même plus susceptible de participer au phénomène du white flight que les équivalents des catégories populaires, et ceci même dans la mesure où les colorés s’installant dans leurs quartiers appartient aux même catégories sociales qu’eux. A un moment il faut bien reconnaitre que la biologie (le sexe, la race, la filiation) a une importance plus importante dans les rapports humains que les rapports économiques, ces derniers étant plus fonction à celle-ci que l’inverse

    Pour ce qui est des exemple des représentants d’extrême droite cité on remarquera aussi qu’ils appartiennent tous à un même milieu politico-médiatique propice au retournement de chemise, ce qui me semble ici être un critère plus discriminant qu’un autre

     

    • #2087710
      le 25/11/2018 par jc
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      Oui, mais face à l’ennemi, les différences biologiques, coutumières, etc. - bien réelles au quotidien- tendent à s’estomper dans l’alliance du moment.
      Prioriser le danger.


    • #2087763
      le 25/11/2018 par S.
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      Arrivé à un certains point, la couleur n’est plus un critère, c’est la taille du portefeuille et rien d’autre. Pour avoir bossé dans des beaux quartier de région parisienne ( quartiers aisés, quartier d’affaires, carré d’or, etc. ), c’est en tout cas ce que j’ai constaté, à mon humble niveau.


    • #2087803
      le 25/11/2018 par Borntogrowl
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      La populace a une très grande propension à regarder son portefeuille. Les GJ ça reste une histoire de sous-sous même s’il est vrai que c’est un mouvement populiste, qui reste agréable à regarder car beaucoup de drapeaux français dans ce mouvement. Et même chez la plupart des nationalistes, du moins ceux de fraîche date, leur refus de l’immigration vient du fait qu’elle nous coûte trop cher. Aucune défense des traditions, malheureusement.


    • #2087853
      le 25/11/2018 par yul
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      Différenciation entre bourgeoisie de droite (mouais, moi ça me pose problème, car le bourgeois est avant tout opportuniste et non idéologisé) et prolétariat de droite...
      Complètement d’accord, les uns et les autres n’ont RIEN en commun...


    • #2088085
      le 25/11/2018 par Peter
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      Vous expliquez le white-flight par la race alors qu’il s’agit d’un problème économique en premier lieux... Prennons l’exemple de l’Angleterre ou les bulles immobilières succèdent aux bulles immobilières et l’habitats est toujours surcotés.

      Le mouvement est général indépendamment de la race.. Les gens achètent une première maison dans un quartier qui correspond à leur pouvoir d’achat et au fur et à mesure qu’ils montent l’échelle social professionnellement ils revendent leur crédit pour des maisons plus chères dans des meilleurs quartiers. Meilleurs quartiers ça englobe beaucoup de choses comme la qualité des écoles du quartiers, la population environnante, le sentiment de sécurité.

      Puisqu’il s’agit d’un mouvement génèral : les derniers arrivês dans le pays qui sont les non-européens sont également un signal lorsqu’ils commencent à investir un quartier que le l’endroit devient accessible aux non-blancs et qu’il s’en suivra une dépréciation puisque ce qui est le plus désirable est plus cher. Le white flight c’est la course à l’échalote.. Le voisinage de médecins ou avocats d’origines indo-pakistanaise dans les meilleurs quartiers est une norme bien établis depuis longtemps...

      Les quartiers nord de Manchester principalement ceux de prolétaires blancs sont bien moins désirables que les quartiers Sud avec parfois d’importantes minorités. Un quartier indien avec beaucoup de commerces et restaurants apportera une importante présence policière et bien moins de cambriolage et donc un sentiment de sécurité renforcé.

      D’ailleurs le phénomène de gentrification prouve que le white-flight n’est qu’une assurance que son bien immobilier prendra de la valeur ou ne sera pas déprécié..

      Quant aux sentiments de nostalgie par rapport à un environnement qui change... décider d’habiter dans un quartier de maisons victoriennes ou majoritairement blanc tient tout autant de la nostalgie...

      Les jeunes bobos préfèrent la mixité sociale et l’assurance que leur biens immobiliers prendra de la valeur dans le temps... L’économique bien au-dessus des motivations raciales...


    • #2088598
      le 26/11/2018 par Zeta Mayer et Makrelesky
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      @Peter
      Aux USA des collèges entiers ont été abandonnés par les blancs et laissés aux noirs qui s’en plaignent . Des villes entières idem et pas seulement Detroit ,qui n’est qu’un exemple
      Les communautés ne se mélangent absolument pas ,ni aux USA ni en UK .Les immeubles sociaux de Londres ne sont habités que par des immigrés et je doute qu’un bobo Brit ait envie d’y vivre .Les Blancs fuient et se réfugient dans les campagnes et banlieues sures dont les listes sont publiées régulièrement Quant à acheter dans les milieux cosmopolites ,je pense que tu veux dire acheter au Portugal ,Espagne ,Australie ou les Anglais se réfugient , de méme qu’en France ,Bretagne ,Pays Basque ,Dordogne .
      Comme le font les Allemands fuyant l’invasion, en Alsace ,Bourgogne etc ...


  • #2087707
    le 25/11/2018 par goy pride
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    Comment démonter l’escroquerie de la bourgeoisie pseudo-identitaire pseudo-national mais authentiquement sioniste en 3 minutes chrono ! Bravo l’artiste !


  • #2087718
    le 25/11/2018 par Slim
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    C est vrai que les rapports de classe sont en règle generale plus forts que les rapports de races....

     

    • #2087898
      le 25/11/2018 par yul
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      Les rapports de classe DEVRAIENT être plus forts que les rapports de race...
      Voir la composition ethnique majoritaire des gilets jaunes !
      Et voir, par ailleurs, la composition des soutiens dans les manifestations pour Théo et consors...


    • #2087930
      le 25/11/2018 par Eric
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      Cette surdétermination est effectivement une évidence, à part pour les bêtes à cornes. Et c’est là qu’on peut mesurer que ce dont on veut se convaincre ou continuer d’être convaincu est une chose puissante qui peut faire déraisonner et amener à faire fi de la réalité. Ça prend même ici d’ailleurs. Ce n’est donc pas pour rien que tout le traitement médiatique de ce type de mouvement transversal vise à créer ou à exacerber des divisions débiles (c’est-à-dire à l’inverse de l’intérêt commun). Pour ça, suffit d’observer les réseaux sociaux pour voir où sont les failles dans l’opinion et tout faire ensuite pour les irriter et en jouer, ce n’est pas compliqué.


    • #2087957
      le 25/11/2018 par Cassian
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      Les rapports de classe DEVRAIENT être plus forts que les rapports de race...
      Voir la composition ethnique majoritaire des gilets jaunes !

      Gilets jaunes : soulèvement populaire de l’ensemble de la classe travailleuse. Composition ethnique reflétant la démographie du pays réel : des blancs en majorité, avec une minorité de maghrébins et de noirs.

      Manif Adama Traore : opération de communautarisme victimaire inspirée du modèle Soros Black live matters, sponsorisée par on ne sait pas trop qui. Composition ethnique reflétant les manipulations antiracistes en cours dans ce pays depuis SOS RAcisme, soit 90% d’abrutis "racisés".

      Qu’il y ait une majorité de "blancs" dans un mouvement populiste français en France, c’est une surprise ?
      Ou alors vous allez nous expliquer qu’il y a 40 millions d’afro-maghrébins sur 65 millions de Français, que le blanc est minoritaire, donc que les gilets jaunes sont le cri de survie des blancs ?


    • #2088015
      le 25/11/2018 par yul
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      @cassian
      - Le terme employé "devraient" montre que je le regrette,
      - Les travailleurs, issus de l’immigration, sont souvent au bas de l’échelle sociale (nous aurait-on menti ?),
      - Donc, par effet mécanique, il devraient logiquement être sur-représentés,
      - Quand bien même et au-delà ce ce facteur, il devraient (démographiquement parlant) représenter environ 1 gilet jaune sur 5,
      - Je m’étonne de leur manque d’implication dans le mouvement d’un point de vue purement social et non ethnico-religieux...


    • #2089241
      le 27/11/2018 par Eric
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      La statistique s’accomode très peu de ce genre de considérations farfelues et au doigt mouillé (ici en l’occurrence plutôt à l’œil embué) sur la représentation de ci ou ça avec je ne sais quel nuancier de couleurs. Ce n’est pas sérieux.


    • #2091645
      le 01/12/2018 par yul
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      @éric
      Ni au doigt mouillé, ni à l’oeil embué, mais en toute impartialité... une simple constatation sur le terrain !
      Quant aux intentions que vous pourriez me prêter, relisez-moi bien et deux fois svp (pour s’imprégner d’une idée il faut, au minimum, une double lecture)...


  • #2087756
    le 25/11/2018 par Miville
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    Le marxisme est je crois plutôt à la base même de l’effondrement de la philosophie occidentale. La preuve c’est que l’influence de cet idéologue devient plus écrasante que jamais même si son idéologie a pris le parti de délaisser et de mépriser le prolétariat des travailleurs manuels, ce qu’elle a toujours fait en réalité dans les pays où elle a pris le pouvoir politique : le marxisme est l’art de réduire les humains à de la matière première. Le marxisme ne postule pas que les humains doivent être délivrés du joug économique mais qu’ils n’existent en tant qu’humains que dans la mesure de leur pouvoir de transformer la matière (pourvu d’obéir à des manipulateurs encore plus adroits à les utiliser en tant qu’outils qu’eux-mêmes à se servir d’outils, ce qui est en résumé le matérialisme historique), et de se laisser transformer eux-mêmes en tant que matière brute sous l’action toujours brutale et conflictuelle de processus qui les dépassent, ce qui est en résumé le matérialisme dialectique. Le transhumanisme actuel, populaire dans les milieux de la même communauté culturelle que naguère le marxisme des pays de l’Est, est un des derniers avatars en date du marxisme. Le marxisme est le produit idéologique le plus achevé du fonctionnalisme.

    Karl Marx lui-même était un érudit dans l’occultisme kabbalistique avant toute chose, et de son métier un indicateur et un agitateur au service de la police politique de l’État Prussien, puis, une fois cet état prussien devenu désobéissant au capital mondialisé de son temps, de l’oligarchie britannique. Son rôle, dès la rédaction du Manifeste communiste, était très clairement de condamner tous les utopistes et idéalistes en tant qu’hérétiques, en tant que pures nuisances par rapport aux processus qu’il entendait favoriser, et de diriger la frustration du prolétariat contre ces romantiques plutôt que contre ses exploiteurs présentés comme épreuve historique dont prendre le mal en patience au fil de l’inévitable paupérisation en attendant le Soir de la vengeance infinie. C’est faute d’avoir étudié la vie concrète du véritable Karl Marx, qui soumit sa propre famille à de mauvais traitements délibérés parfaitement évitables par lui à des fins de sacrifice rituel (en préfiguration des goulags qui allaient s’étendre dès le jour un), pour ne se nourrir que de sa production idéologique, que tant d’intellectuels se sont laissé séduire par la religion fondée en son nom.

     

    • #2088697
      le 26/11/2018 par Jacques
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      Karl Marx lui-même était un érudit dans l’occultisme kabbalistique avant toute chose, et de son métier un indicateur et un agitateur au service de la police politique de l’État Prussien...Bla...bla...bla....Quelles sources d’archives précise et datées SVP...


    • #2089318
      le 27/11/2018 par Chose Binne
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      Faudrait que les gens de gauche puissent au moins reconnaitre que Marx était un débauché dans sa vie personnelle, lui qui voulais réformer la nôtre à tous.
      Un sophiste au mieux, un sacré destructeur en tout cas.


    • #2089329
      le 27/11/2018 par Titus
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      @Chose Binne

      Faudrait apprendre à reconnaître que le clivage gauche/droite est une fausse opposition et ne s’appliquait certainement pas à Karl Marx, qui ne s’est jamais revendiqué "de gauche".


    • #2089718
      le 28/11/2018 par Eric
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      Faudrait que « les gens » tout court pensent à décoller la pulpe du fond et aillent au texte.


  • #2087758
    le 25/11/2018 par Malleus Maleficarum
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    Merci Alain, de calmer souvent les gauchiasses , mais merci aussi ,de calmer tous ces droitards
    D’un Rouge/Brun catholique traditionaliste


  • #2087781
    le 25/11/2018 par max well
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    si le communisme est autorisé voir promu en général par les états profonds,
    le national-socialisme lui est interdit, censuré, criminalisé.
    demandez vous pourquoi.

    le communisme c’est la destruction des nations, des frontières, de la propriété privée, de la différence entres individus ; c’est la création d’un homme nouveau, un consommateur unique, asexué, sans race ni culture. c’est les idéaux de la révolution française. comment pouvez vous promouvoir marx.

    arrêtez de nous casser les pieds avec votre "terreau marxiste" comme vous l’appelez. parmi les choses qui font la grandeur d’un homme c’est de savoir reconnaître ses erreurs passés et non pas d’essayer de les valider par moyens détournés en analyses frauduleuses. le communisme produit des fruits pourris. rien de correct ne pousse avec cette doctrine, votre "terreau" c’est juste de la mauvaise terre. de plus vous faites la promotion d’idées voulue par "l’empire".

    parlez nous de nationalisme, des raisons de la fierté a être français, de l’age d’or de la France et de la chrétienté, parlez nous de saint Thomas d’Aquin par exemple. apprenez nous, rappelez nous comment et pourquoi aimer notre pays.

     

    • #2087835
      le 25/11/2018 par cftc
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      Il ne me semble pas qu’il y ait dans l’extrait proposé une apologie du communisme. En revanche, il y a une apologie du réfléchir correctement. Dans ce cadre il place Marx au-dessus du national-socialisme ce qui paraît à première vue pas dénué de sens puisque pour un intellectuel la forme prime sur le programme.
      Je partage par contre votre point final qui manque à l’analyse d’Alain Soral qui aurait dû ajouter que cette dialectique, cette manière de réfléchir correctement dont il fait l’éloge n’est pas marxiste de tradition mais bien chrétienne...d’Aristote (la recherche du juste milieu est une approche dialectique) à Saint Thomas d’Aquin, plus précisément helléno-chrétienne.


    • #2087861
      le 25/11/2018 par yul
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      @max well
      Totalement d’accord... sauf l’indulgence que l’on doit à AS pour son engagement dans le combat.
      D’une manière réductrice (mais la réduction, comme pour la soupe, permet de faire ressortir l’essentiel, les saveurs)...
      Récente charte de l’ONU sur les migrations (se renseigner sur les termes de les implications de celle-ci) :
      - marxiste dans son idéologie internationaliste, sans-frontièriste...
      - capitaliste dans sa réalité économique (chaos, main-d’oeuvre bon marché, métissage).
      En gros, on valide idéologiquement le truc (par l’internationale prolétarienne) et on le finance par et pour le capital...
      Désolé, je ne pourrai jamais être "marxiste" (bien que je reconnaisse la validité de l’analyse) pas plus que capitaliste (que j’exècre par son essence même)...
      National-socialiste je suis devenu et national-socialiste je resterai (étalon-travail plutôt qu’étalon-or)...


    • #2087924
      le 25/11/2018 par yul
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      @max well
      Le communiste internationaliste (d’essence marxiste) est promu mais pas le communisme national (détruit, en France après Marchais, par le noyautage trotskyste)...
      C’est pour cette raison que je me défini comme communiste d’extrême-droite à tendance national-socialiste (et il n’y a vraiment pas grand chose de différent entre les deux idéologies, mise bien comprises, mis à part la question racialiste et non raciale).
      Pour faire bref et socio-économiquement parlant :
      - le communisme national c’est l’encadrement de l’Etat dans les relations économiques à l’intérieur du pays et à l’extérieur,
      - le national-socialisme c’est la libre-concurrence économique à l’intérieur des frontières (avec un droit d’intervention sur le volet social) et le contrôle économique dans les relations avec les pays tiers.
      Tout le reste n’est que du concept et de l’idéologie, c’est-à-dire des des notions hors du concret et des préoccupations quotidiennes...
      Elles peuvent être nécessaires pour définir une "ligne d’horizon" mais non efficiente quant à la manière de l’atteindre.


    • #2089447
      le 28/11/2018 par envolées-des-incultes
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      " (la recherche du juste milieu est une approche dialectique) à Saint Thomas d’Aquin, plus précisément helléno-chrétienne."

      La recherche du "juste milieu" serait une bonne manière de réfléchir ? Mais vous délirez ou bien ?

      Il n’y a pas de "juste milieu". C’est une vue de l’esprit. On ne transige pas avec la mort, sans quoi, on meurt. Il y le bon et le mauvais, le moins bon et le moins mauvais, mais pas de juste milieu.

      Si vous désirez ne pas vous tromper en raisonnant, n’oubliez jamais votre vie, car c’est ce qui prime sur tout. Un raisonnement qui s’affranchit de ce paramètre, c’est de l’enfumage de gueux, comme l’est cette notion mensongère de "juste milieu" qui n’a pour vocation que la manipulation.

      Le juste, ça n’existe pas en dehors de soi, et le milieu, ça n’existe pas non plus pour ce qui concerne le monde des idées. Résultat = double escroquerie d’initié.

      Le monde hélléno-chrétien n’a pas produit que des lumières et des vérités. Il a aussi pondu un tas de conneries, hein, faut le savoir.


    • #2090224
      le 29/11/2018 par cftc
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      A envolées-des-incultes

      Vous avez raison ; Aristote a discouru notamment sur la forme des raisonnements - syllogisme, induction…- de l’éthique, de métaphysiques - science des causes premières - sans parler de Saint Thomas d’Aquin ...de vrais profils d’escrocs.

      Que dis-je vous avez doublement raison après votre affirmation : ’’Si vous désirez ne pas vous tromper en raisonnant, n’oubliez jamais votre vie, car c’est ce qui prime sur tout’’ je vous suggère de vous prendre en ’’selfie’’ à tous les moments de votre vie, n’en perdez pas une miette...


  • #2087810
    le 25/11/2018 par kantor
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    Thèse,antithèse, synthèse...mais par rapport à quoi et à qui ? Les évangiles, le talmud ou la pensée antique ? On voit là toute la limite de la réflexion marxiste...On pourrait poser la question à l’homo sovieticus,vous savez bien, celui qui connut les appartement communautaires, avec une cuisine pour plusieurs familles et casseroles avec couvercles équipées de cadenas...je serais curieux de connaitre la réponse...


  • #2087931
    le 25/11/2018 par jboum
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    Certaines personnes dans les commentaires semblent faire exprès de ne pas comprendre. Ces deux noms ne sont là qu’en matière symbolique. Inutile de sortir les biographies respectives pour souligner l’incohérence.

    CQFD : "La lutte de classe prime sur les luttes ethniques"
    Cette évidence trop souvent oubliée méritait bien ce titre rutilant.


  • #2087976
    le 25/11/2018 par Adran Jorgen
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    Je suppose que la mise en exergue de cet extrait vidéo et de ce titre très provocateur par ER en ces temps de petites jacqueries prolétariennes n’est certainement pas fortuite. Selon moi, la prose Hégélo-Marxienne représente effectivement la pensée philosophique occidentale la plus aboutie. Néanmoins, celle-ci s’avère être d’avantage une grille de lecture analytique implacable qu’un projet sociétal applicable. Le communisme universel ne peut demeurer être qu’une utopie idéaliste et romantique s’il n’a aucune portée spirituelle.

    Les falsificateurs du projet communiste, tels que les Bolchéviques ont échoué dans leur tentative intrinsèquement contradictoire de régenter la marchandise ceci d’autant plus que cette tentative fut meut par une moralité athéiste aussi matérialiste que temporelle.

    Le national-socialisme Hitlérien a rassemblé les peuples germaniques sous l’égide d’un suprématisme racialo-ethnique revanchard. C’est donc la souffrance et la défiance qui ont concilié les puissantes forces productives prolétariennes et bourgeoises Allemandes.

    En absence de défiance et de souffrance commune, la cohésion de ce peuple se serait certainement étiolée faces aux traditionnelles querelles aliénatoires intestines dont souffrent habituellement les peuples assujettis aux désirs matérialistes, souvent perfusées d’aides sociales, de substances et de divertissements abrutissants afin d’anesthésier les inévitables tentions de classes (du pains et des jeux). Ceci est l’incontournable destin des peuples qui vénèrent Mammon.

    Par sa miséricorde, Dieu a fait don aux hommes d’un véritable Haut Roi universel, il y a déja 2000 ans. Puisse t’il un jour nous réconcilier tous et régner à jamais dans nos villes, nos campagnes, nos foyers et nos coeurs...


  • #2088115
    le 25/11/2018 par Peter
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    La Sierra Leone un des pays les plus pauvre au monde a un QI moyen de 91 ce qui est presque aussi bien que la Grèce, la Bulgarie, l’Irlande !!

    Un pays africain avec une bonne partie du pays qui est analphabète serait comparable à l’intelligence moyenne des irlandais ? Le huitième pays le plus pauvre au monde aurait des citoyens avec un QI intellectuel moyen légèrement supérieur au QI moyen des irlandais ?

    La Sierra Leone a sûrement les mêmes ethnies africaines sur son sol que ses pays voisins limitrophes, la Guinée et le Libéria... pourtant ces deux pays sont supposés avoir un QI moyen de 67.. un des QI moyens des plus bas au monde...

    De 67 à 91 pas besoin d’être supérieurement intelligent pour savoir qu’il y a des couilles de taureaux dans le potage...

    Un pays africain comme la Sierra Léone a certainement un retard immense par rapport au développement du pays mais pourtant sa population est supposée avoir un meilleur QI que les chypriotes, les macédoniens, les lituaniens, les croatiens, les albanais ou même le serbes qui sont les moins bons en Europe avec un QI moyen de 89... Les anglo-saxons, ils leurs en mettent pleins la gueule aux serbes ?...

    Pourquoi devrait on croire ces mesures ? L’OTAN a bombardé la Serbie... pour moi il y a peut être un agenda politique à publier ces résultats de tests ou ils distribuent des bons points...

    Des tests supposés mesurer des populations analphabètes tout en vous garantissant qu’ils mesurent « l’intelligence »... Aucune prise en compte de la motivation ni de l’environnement.

    Le résultat d’un américain d’origine japonaise sera nécessairement différent d’un ethnique japonais dans un environnement totalement japonais au Japon. Comment mesurer l’intelligence ethnique d’un noir dans un environnement exclusivement blanc ?

    Le « thermomètre » QI mesure effectivement des données.. personne ne peut le nier... mais leur interprétations demandent une bonne dose d’intelligence.

    Ps : les personnes les plus physiquement attirants ont un QI supérieur de plus de 13 points.. ce qui s’explique aisément par le fait que l’interaction avec l’environnement à des conséquences sur l’apprentissage et finalement l’intelligence. Il faut se rendre compte que treize points est énorme vu que les moyennes oscillent autour d’une dizaine de points. L’humeur par exemple, apparement à encore plus d’incidence... et toujours aucun moyen de mesurer la motivation..
    http://www.slate.fr/lien/32925/beau...

     

    • #2088645
      le 26/11/2018 par bofpwr
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      1. Je n’ai trouvé aucune source académique qui impute un QI moyen de 91 aux habitants de la Sierra Leone.

      Les tests de QI sont "ethnicisés" (calibrés culturellement) quand ils sont réalisés par des professionnels, je te conseille d’en passer un vrai chez un psy, tu comprendras mieux. De plus, le plus intéressant dans le résultat d’un test de QI est la répartition des scores entre les sous-catégories (verbal, spatial...).

      Les scores de la diaspora est-asiatique aux états-unis sont très similaires à ceux des est-asiatiques dans leurs pays d’origine (je crois à 2 points près). Si tu te poses des questions il y a des livres très complets qui ont été écrits sur le sujet, pourquoi ne pas les lire plutôt que t’interroger publiquement sur un sujet que tu ne maîtrises pas ? C’est pas que ça ne me fait pas plaisir de te répondre mais c’est un sujet complexe...

      2. La beauté est un concept basé sur des critères à la fois objectifs (mensurations...) et subjectifs (beau par rapport à qui ?).

      Les mutations génétiques dégradent très majoritairement à la fois l’aspect physique des individus et leur capacités intellectuelles (c’est valable aussi pour les animaux), je ne suis pas surpris par le résultat de ces études. Le difforme génial c’est l’exception (dans les romans).

      Ou tout simplement, peut-être aussi que les gens intelligents ont les capacités de prendre soin d’eux et de ne pas faire des choix de vie qui causent à la longue un corps en mauvaise santé ? Pour être beau il faut mieux être riche et pour être riche il faut mieux être intelligent... voilà, on ne pourra pas dire que je suis un essentialiste qui nie l’impact de l’environnement !


    • #2089189
      le 27/11/2018 par jackandjack
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      64 le qi en sierra leone.... aucune source a 91 entre 58 et 63 et 64 c est les ingénieurs la bas


  • #2088217
    le 26/11/2018 par A human of Zin
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    Quand les sociologues et les historiens des Annales, héritiers d’Emile Durkheim, ont cherché, dans les années 50-70, des invariants en toute société humaine, quelque soient l’époque, la géographie, l’ethnie, etc., ils ont trouvé entre autre : la hiérarchie (et pardon pour les approximations et les raccourcis à la hache).

    Il y a toujours un ou plusieurs individus qui va/vont dominer - combiner ou non les options suivantes : physiquement, intellectuellement, spirituellement, économiquement, militairement - une société, un groupe social (famille, clan, tribu, fédération, nation, etc.).

    Rien d’étonnant si Darwin a vu juste en pointant que : 1) nous avons des ancêtres simiesques (sans vouloir froisser les créationnistes et tout critiques du Charles en général), et que 2) nous sommes évidemment des animaux sociaux (malheur au petit Victor élevé par les loups : il n’atteindra jamais sa condition humaine, pas le langage : inutile de lui prêcher le Christ ou la lutte des classes) (mais l’aimer sans retour fait tout, par contre).

    Bref : j’ai toujours cru comprendre, sans l’avoir jamais lu pour être franc, que Marx avait solidement théorisé et donné une vision historique acceptable de la lutte éternelle des pauvres contre les riches en portant l’économique au cœur des relations sociales ; j’ajoute que c’est une lutte probablement éternelle - parce que nous vivons en groupe et que nous sommes humains trop humains ; et que, de temps en temps, le peuple gagne.
    Mais très, très rarement si l’on y regarde de près. Mais que bien sûr la lutte continue par nature, et qu’elle ne cessera jamais, par nature également, contre la racaille en col blanc qui dîne à 200 euros et veut nous faire payer les intérêts d’une dette abstraite.

    Bref. Je ne vais pas commenter l’aspect Hitler pour avoir déjà énoncé suffisamment d’âneries, et parce que Hitler s’est retrouvé de 1933 à 1945, incubateur ou au centre d’initiatives liées à toutes les parties (officiellement) alliées et (officiellement) rebelles à son pouvoir - et que les relations d’Hitler avec le monde juif et les sociétés anglo-américaines, attestées et ré-attestées, doivent continuer d’être racontées et dites sans fard.

    Comme la loi dite "Gayssot" est démocratique et très, très - très - bien appliquée (bien moins, on en a l’impression, que beaucoup de celles qui concernent d’autres immenses parties de la population française), je m’arrête là.


  • #2088238
    le 26/11/2018 par Torrens
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    Il serait plus que temps de relire le Belge Marcel De Corte....


  • #2088262
    le 26/11/2018 par seb59
    Alain Soral – Marx encule Hitler

    ON vit en plein marxisme culturel, le marxisme a été coupé en deux , devant l inéfficience du marxisme économique tout la clique nous impose le culturel. L egalitarisme !!

     

    • #2088652
      le 26/11/2018 par bofpwr
      Alain Soral – Marx encule Hitler

      Ou peut-être que le "Marxisme Culturel" est un anti-marxisme, une sorte de virus qui se branche sur les connexions marxistes du cerveau en les détournant vers des sujets essentialistes et tribaux (tout le contraire du marxisme de Marx). Ou peut-être que le marxisme était lui-même une manière de détourner les pulsions humaines ataviques, et que le fleuve retourne dans son lit par des méandres différents...


Commentaires suivants