Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Albi : Macron hué et sifflé par les travailleurs

"On vous sortira par ordonnance !"

Au lendemain d’un débat télévisé qualifié de virulent par les médias, les deux candidats sont repartis en campagne au contact, parfois rude, des Français. À Albi, des salariés et des syndicalistes attendaient Emmanuel Macron de pied ferme.

 

Le retour sur le terrain, après le débat télévisé du 3 mai 2017, n’est pas de tout repos pour les candidats. À Albi, Emmanuel Macron a ainsi été accueilli aux cris de « Abolition de la loi Travail », évoquant le fameux texte passé sans vote du parlement à l’été 2016 en vertu de l’article 49.3, lorsque le candidat d’En Marche ! était encore membre du gouvernement de Manuel Valls.

 

 

À de nombreuses reprises, Emmanuel Macron a déclaré qu’il n’abrogerait pas la loi controversée. D’autres personnes ont hué et sifflé le favori du second tour de la présidentielle, lançant : « On vous sortira par ordonnance ». Une référence limpide à l’intention déclarée par Emmanuel Macron de recourir au dispositif constitutionnel et législatif des ordonnances pour mettre en œuvre ses réformes du code du travail, plutôt que de consulter la représentation nationale.

 

 

Pourtant, Emmanuel Macron avait choisi cette usine comme un symbole fort. L’usine avait en effet était créée par des ouvriers grévistes à la fin du XIXe siècle avec l’aide d’une figure de la gauche française, Jean Jaurès. En tant que ministre de l’Économie, Emmanuel Macron avait supervisé la cession de cette filiale du fleuron français du verre historique Saint-Gobain à Apollo, un fonds d’investissement américain.

Le peuple et l’esprit français contre la morgue néolibérale,
chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1718813
    Le 4 mai à 19:28 par stylite
    Albi : Macron hué et sifflé par les travailleurs

    En 2015 la banque de Macron, Rothschild, avait organisé la vente des bouteilles de Saint Gobain au fonds d’investissement US Apollo : 3 milliards . La banque juive semble prendre un malin plaisir à brader l’industrie française à ses frères US .

     

    Répondre à ce message

  • #1718836
    Le 4 mai à 19:52 par Patriote syndiqué
    Albi : Macron hué et sifflé par les travailleurs

    Et pendant ce temps là les merdias vomissent sur MLP et les oeufs bretons... mais rien sur le petit Emmanuel...

     

    Répondre à ce message

  • #1718838

    Quand on se soucie avant tout de garder ses mains propres c’est que votre situation n’est pas si catastrophique que ça, ou qu’on aime secrètement la 8===> ).(
    Hors de question que je supporte une fois de plus les futures pleureuses qui se seront abstenus ou votés macron.

     

    Répondre à ce message

  • #1718895
    Le 4 mai à 21:15 par anesthézist
    Albi : Macron hué et sifflé par les travailleurs

    Macron se fait huer et siffler par de vrais travailleurs.
    Contrairement à Marine en Bretagne, qui reçoit un oeuf et des insultes de 3 hippies fachos qui ne sont pas des employés.
    https://www.youtube.com/watch?v=orp...

     

    Répondre à ce message

    • #1719049
      Le 5 mai à 02:05 par Sedetiam
      Albi : Macron hué et sifflé par les travailleurs

      Peut-être vouliez-vous dire : "qui ne sont pas salariés".
      Car pour être employés, ils le sont : en étant même appelés à colaborer, ce que d’autres qualifient, faussement, d’idiotie utile.

       
  • #1718898
    Le 4 mai à 21:20 par anesthézist
    Albi : Macron hué et sifflé par les travailleurs

    Macron se fait huer et siffler par de vrais travailleurs.
    Contrairement à Marine en Bretagne, qui reçoit un oeuf et des insultes de 3 hippies fachos qui ne sont pas des employés.
    https://www.youtube.com/watch?v=orp...

     

    Répondre à ce message

  • #1718927
    Le 4 mai à 21:48 par Verner
    Albi : Macron hué et sifflé par les travailleurs

    Pauvre gamin !
    Ses discours sont hallucinants ! Des propos cohérents suivis d’une incohérence dans le vocabulaire employé laisse à penser qu’il aime à s’écouter parler, que le choix des mots, fussent-ils incompréhensibles dans le conteste de la phrase flattent son oreille d’ex-théâtreux !
    Drôle de zèbre !!! Mais zèbre mal rayé...Oser parler de Jaurès et se l’approprier plus de 8 fois : il faut le faire !
    Pitoyable de nullité et de paranoïa !!!!!!

     

    Répondre à ce message

  • #1718950
    Le 4 mai à 22:34 par guetteur
    Albi : Macron hué et sifflé par les travailleurs

    Sur France-Info-Hollande on doit se farcir intégralement le discours insipide de Macron prononcé à Albi, ponctué évidemment d’applaudissements frénétiques . Pas question de le montrer en train de se faire huer par les ouvriers .

     

    Répondre à ce message

  • #1718982

    France Info insiste sur LePen qui reçoit des œufs par des groupes anti FN ( peut-être des antifas ? ), mais ne pipent mot sur les hués que Macron reçoit de la part des salariés à Albi...

     

    Répondre à ce message

  • #1719058
    Le 5 mai à 03:03 par Francois Desvignes
    Albi : Macron hué et sifflé par les travailleurs

    C’est cela : ce qui compte c’est le temps long, le sillon, le concret.

    Bien sûr, le débat nous a sonné : les journalistes ont commis l’erreur d’y parler de programme de parti et de gouvernement pour les Français à des candidats présidentiels censés présenter leur projet pour la France, au dessus des partis et des gouvernements.

    Une comptabilité de chef de gare sur le remboursement des prothèses vs ’les constances de la politiqué étrangère et européenne de la France en face des hégémonies impériales"

    Nous avons des responsabilités et ils nous empêchent de les clarifier en nous enfermant dans des discussions de chiffon.

    L’erreur des journalistes fut celle-là et celle des candidats de ne pas l’avoir relevée.

    Néanmoins, le fait demeure :

    M.L.P. a raison de soutenir que la constance de la politique française depuis Clovis c’est la France d’abord, la France toujours, la France seulement parce que la Paix et l’indépendance de la France sont les conditions de la la paix et de l’indépendance et du monde, et qu’ainsi combattre la France, c’est combattre le monde.

    Et la France aphone c’est le monde muet.

    Or, Macron, qui incarne l’AntiFrance, n’a pour seul programme que de combattre la France et par elle, le genre humain.

    Ce pourquoi, si nous l’élisons, son quinquennat sera celui des sifflets et avant cinq ans le glas de son enterrement.

    Vive la France !
    Vive la France, non en elle-même, mais parce que depuis toujours, Lumière et Espoir du Monde !

    Gloire à nous, Français, qui depuis 1500 ans crient au genre humain, notre César : Ave Caesar morituri te salutant !

    Ce fait demeure : la preuve à Albi.

    Et donc oui, nous dévasterons le dinky toy du mondialisme.

     

    Répondre à ce message

    • #1719112
      Le 5 mai à 07:42 par alalanterne
      Albi : Macron hué et sifflé par les travailleurs

      "L’erreur des journalistes..." a été de diriger le débat sur des détails, de façon à éviter l’essentiel : la haute trahison d’Emmanuel Macron, mis en poste pour brader nos richesses à la mafia US, dite "fonds de pension". Saint-Gobain aussi, l’une de nos plus belles entreprises ! Les Français devraient tous être dans la rue ! Le château est depuis longtemps occupé, aujourd’hui les macrons s’emparent de la chaumière du serf, qu’il faut recycler en esclave vendable et corvéable à merci.
      Mais c’est entièrement voulu, le ramenage tâtillon aux broutilles comptables ! Attention, jacquerie ! Aucune "erreur" de la part des chiens de bergé : du crime de trahison habituel et de plus en plus impudent et impuni. Le scandale, il faut mettre dans la tête du troupeau que c’est "l’agressivité" de la colère, plutôt que le vol et le viol effronté de la France, voire son meurtre. Lisez les journaux qui hurlent "d’indignation" ce matin contre... MLP et sa fourche.
      Pour la politique étrangère, le débat se limite à quelques méchants terroristes nébuleux et à la "lutte" contre quelques gus erratiques aux actes incompréhensibles. Et, contre la jacquerie, on matraque clichés et désinfo jusqu’à plus soif. On zappe tout ce qui est sérieux : noter les interruptions immédiates sur tout sujet sensible (Alstom) et la déviation imposée par les deux pandores journaleux vers "l’économie" de bazar, le détail, l’anecdote.
      Omerta ! C’était le mot d’ordre, à la sauce télé, très verbeuse, très brasseuse de vent.
      Des "discussions de chiffon", suivies d’articles journalopiques pré-mâchés, hurlant à la mort contre "l’agressivité" (prévue, et pour cause) de MLP, manante qui osa s’insurger contre monsieur Barbie, la poupée Ken en filigrane sur le billet des vieillards.
      Big Mac Ken au niais sourire va attaquer en "justice" l’outrecuidante questionneuse (il est partie prenante du hollandisme attentatoire, elle n’a jamais gouverné) qui osa demander s’il a des comptes offshore ! Ce qui est probable (mais où sont passés ses millions non déclarés, à ce petit dépensier ?), ailleurs qu’aux Bahamas ou sous prête-nom.
      Il ose, oui.
      Dans les débats orientés par les médias charlie, il faut savoir en permanence éviter les écueils et ramener la parole à l’essentiel. C’est tout un art.
      MLP a montré l’exaspération de la France lésée au monde entier, mais en se laissant un peu noyer par le piètre trio des charlies en face.
      Au moins, ils ont vu la fourche. Bravo Jacotte.
      Il manque la lanterne.

       
  • #1719277
    Le 5 mai à 10:39 par Lavrov
    Albi : Macron hué et sifflé par les travailleurs

    Camarades de E&R
    Le grand remplacement, cette théorie inventé par un catholique, non je rigole, est une diversion pour masquer le grand remplacement, le vrai celui là, qui a déjà eu lieu et que les auteurs de ce forfait veulent maintenant pérenniser.
    Les identitaires qui secouent le cocotier islam afin d’en recueillir les fruits , peuvent le secouer encore longtemps.
    Ce sont des idiots utiles comme les gauchistes.
    MLP devrait suivre les conseils de A.S.Sans ça son combat est vain.
    Ne varietur
    Lavrov.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents