Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Aldo Sterone : "Je ne soutiens plus le Front national"

 

Aldo Sterone, sur E&R :

La réconciliation nationale, chez Kontre Kulture :

La seule ligne politique d’avenir pour les patriotes :
réconciliation nationale !

 






Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1732290

    Le problème avec le FN, et surtout avec Marine Le Pen, c’est que même avec une stratégie de dédiabolisation poussée jusqu’au bout, elle apparaît à beaucoup de gens comme antipathique et brutale.
    Pour le commun des mortels, inutile de parler de programme ou de vision pour la France, le seul rejet de sa personne suffit à la faire sortir du jeu.
    Ses erreurs : focaliser sur l’Islam au lieu de l’immigration, se désolidariser de ses soutiens jugés "sulfureux", connaissance des dossiers très limitée, agressivité...
    Il y a vraiment un problème de personne avec Marine. Elles arrive à réaliser l’exploit d’être considérée comme raciste sans avoir jamais prononcé de paroles racistes (hein Manu). Même le bilan catastrophique des deux précédents présidents n’arrive pas à la faire élire. Je crois que c’est la fin du FN et elle en est en grande partie responsable.

     

    Répondre à ce message

  • #1732330
    Le 23 mai à 17:56 par Philippe
    Aldo Sterone : "Je ne soutiens plus le Front national"

    En ce mois de mars 2017, l’échec électoral du "populiste" Geert Wilders aux Pays-Bas, éminemment prévisible, n’aura surpris que les naïfs. Certes, en toute logique, mathématiquement, c’est lui qui aurait dû largement l’emporter. Et pourtant...

    N’en déplaise aux inconditionnels de la méthode Coué, m’est avis que ceux qui misent sur Marine Le Pen en France se bercent de vaines illusions, et connaîtront prochainement le même type de déconvenue que les électeurs de Wilders. Cela fait des années que l’on se tue à le dire et à le répéter à qui veut bien nous entendre : le cirque électoral est trafiqué, car les dés sont pipés d’avance. Non seulement cette fausse "démocratie" parlementaire indirecte est fondamentalement et intrinsèquement une imposture, mais de surcroit, le Système s’est de toute façon donné les moyens de se protéger de tout ce qui est susceptible de le menacer sérieusement, et a ainsi prévu d’assurer sa pérennité quoi qu’il arrive.

    Pour parer à toute éventualité et barrer la route aux trouble-fêtes potentiels, il dispose en effet d’une machine de guerre redoutable : le "second tour", à l’occasion duquel un électorat largement manipulé par une propagande médiatique intensive vote non par POUR un des deux candidats restant en lice, mais tout simplement CONTRE celui qu’on lui a soigneusement fait prendre pour l’incarnation du mal absolu. Le procédé est d’une simplicité enfantine, mais il n’en est pas moins d’une diabolique efficacité. Souvenons-nous de la pathétique mascarade d’avril-mai 2002...

    La vérité est tout simplement que la voie des urnes est sans issue. C’est un mirage, dont la seule fonction est de canaliser et de neutraliser le mécontentement populaire. Il n’y a pas, et il n’y aura jamais de perspective de salut véritable tant que les masses persisteront à se laisser berner par des leurres, tant qu’elles s’obstineront à se fourvoyer dans ce type d’ impasses.

    Puissent les prochains échecs annoncés ouvrir les yeux du plus grand nombre, de manière à ce qu’enfin, la contestation de ce régime pourri se radicalise, qu’elle adopte des formes inattendues, voire inédites. Ce n’est qu’ainsi qu’elle sera véritablement en mesure de générer une vague de telle ampleur qu’elle balayera tout sur son passage.

    Rien ni personne ne saura résister à ce salvateur tsunami, dont les flots impétueux emporteront avec eux les forces des ténèbres, celles-là même qui nous maintiennent dans une sorte d’hiver et d’obscurité perpétuels.

    Hans Cany

     

    Répondre à ce message

    • #1732790
      Le 24 mai à 12:08 par pharisien
      Aldo Sterone : "Je ne soutiens plus le Front national"

      Tout à fait d’accord sur le diagnostic
      Aucune solution n’est à trouver dans la politique (quelle qu’elle soit)

      Plutôt d’accord avec Brassens quand à la solution
      "S’il suffisait pour ça de quelques écatombes ; depuis tant de grands soirs que tant de têtes tombent, au paradis sur terre on y serait déjà ! Mourrons pour des idées, d’accord, mais de mort lente !"
      La seule solution est de ne pas les (dirigeants) nourrir par nos peurs, croyances, désirs et donc de n’avoir plus besoin de lois mais mëjuste de conscience pour être capables de vivre ensembles
      Peut être encore quelques millénaires pour comprendre que d’utiliser des solutions connus dans le passé apportera les mêmes résultats...

       
  • #1732435
    Le 23 mai à 20:41 par polikit
    Aldo Sterone : "Je ne soutiens plus le Front national"

    Aldo ne soutient plus Marine. C’est noté ; Salut Aldo.

     

    Répondre à ce message

  • #1732441

    La France vit ses dernières heures .......

     

    Répondre à ce message

  • #1732587

    Bonsoir Aldo Sterone, bonsoir à tous

    L’essence du doute est là présent enraciné d’êtres bien souvent délocalisés de leurs racines.Nous sommes frères mais n’oublions jamais individuellement d’où l’on vient pour savoir ce que seront nos enfants demain, regardons nous de plus prêt.
    A travers le miroir de nos doutes je vois le changement par des projets porteurs autour du mot France de son territoire de ses habitants de toutes couleurs origines ou religions embarqués sur ce bateau du bien commun et de l’intérêt général.
    Comme un voeux que nous portons dans une mer agitée nous globalisant pour la plus part à l’insignifiance d’une marchandise avec son étiquette collée à nos vies pour un prix.
    Ce prix n’a pas de valeur messieurs, mesdames même par courtoisie car nous ne sommes pas interchangeables par nos doutes, notre histoire familiale, notre enracinement ou déracinement.
    Pour finir je crois que personne n’est remplaçable dans le coeur de celui qui veux voir, vous croire me croire que dès maintenant riches de nos vies de notre ambition nous serons nous pourrons mener le bateau France à bon port car nous avons déjà fait ce voyage à titre personnel pour comme Candide cultiver enfin son jardin.

    Je vous vois, je vous sens et demain encore plus nombreux à semer

    Amen

     

    Répondre à ce message

    • #1732659
      Le 24 mai à 08:18 par Charlie Bol d’Aire
      Aldo Sterone : "Je ne soutiens plus le Front national"

      A n’en pas douter M. STERONE est un intellectuel brillant qui soutient et reprend le soutien... de l’élément corrupteur du mouvement cérébral de l’opportunisme, pas celui de l’Esprit.

      "Taisez-vous, ignorante ! âme toujours ravie !
      Bouche au rire enfantin ! Plus encor que la Vie,
      La mort nous tient souvent par des liens subtils
      ".

      A n’en pas douter c’est une question de confiance, l’évidence de l’élégance, qu’il y a des règles à respecter dans l’opportunité de la maturité, qu’un simple yoyo ne saurait modifier.

      "Laissez, laissez mon coeur s’enivrer dans un mensonge,
      Plonger dans vos beaux yeux comme dans un songe,
      Et sommeiller longtemps à l’ombre de vos cils
      ".

       
  • #1732640

    Je suis toujours navré de voir comment des militants avec un peu de bouteille peuvent être encore aussi naïfs.
    A chaque génération, les nouveaux pensent toujours qu’ils vont changer le système que leurs aînés n’ont pas réussi à bouger.
    Ils croient que tout le monde les écoute.

    Et quand ça ne marche pas, ils sont amers contre le peuple, dénoncent les incapables qui ont failli, et brûlent en dix secondes ce qu’ils ont mis des décennies à construire.

    N’oubliez pas qu’une élection ça se truque. Tous les congrès des partis sont truqués, ça a même fini par se savoir dans la grande presse. 90% des militants restent convaincus que tout est régulier. Et si un congrès c’est bidonné, vous pensez bien qu’ils ne vont pas laisser le sort du pays au résultat des urnes. Ne croyez pas que "ça se saurait". Les gens croient ce qu’ils veulent bien croire.

    Contrairement à ce qu’on pense, les changements viennent d’en haut. Des officiers du renseignement (Poutine), des milliardaires (Trump). Jamais rien ne viendra du peuple. On dit "quand il n’aura plus rien à manger, c’est là que le peuple se révoltera". Même pas ! Il n’y a qu’une force organisée, bien financée, qui peut agir.

    Nous avons encore de nombreuses illusions.

     

    Répondre à ce message

  • #1732714

    Si on se détourne du vote FN, il nous reste quoi... ? Rien.

     

    Répondre à ce message

    • #1732863
      Le 24 mai à 14:13 par Libre citoyen Français
      Aldo Sterone : "Je ne soutiens plus le Front national"

      D’accord avec vous , malheureusement les Français ne comprennent rien
      du moins pas le principal , sans le FN et quand la France sera totalement
      vampirisée , ils ne leurs restera rien....que leurs yeux pour pleurer.....mais
      il sera trop tard....

      Quand en plus , je vois toutes ces critiques abusives contre le seule parti
      patriote qui se prend tous les coups , qui se résigne , se sacrifie , tout ça
      pour des ingrats sans reconnaissance , ça n’en vaut pas la peine..... ?

       
  • #1733116
    Le 24 mai à 20:35 par Rudolph Ass
    Aldo Sterone : "Je ne soutiens plus le Front national"

    Aldo Sterone lâche-nous un peu, on ne te demande pas ton avis !
    Si on a besoin de savoir comment vivre, être, voter en France c’est quand même pas à toi que l’on va le demander !

     

    Répondre à ce message

  • #1733127
    Le 24 mai à 20:47 par MagnaVeritas
    Aldo Sterone : "Je ne soutiens plus le Front national"

    Je ne soutiens plus Aldo Sterone.

    MV

     

    Répondre à ce message

  • #1733722
    Le 25 mai à 21:37 par Liberté
    Aldo Sterone : "Je ne soutiens plus le Front national"

    Aldo stérone , vous roulerez donc pour d’autre alors..... ?
    bon vent , on ne vous retient pas , allez rejoindre le troupeau..... !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents