Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Alexis Cossette – Le théâtre Trump-Rohani

En lien, sur E&R :

 






Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2364392
    Le 14 janvier à 16:59 par RrexX
    Alexis Cossette – Le théâtre Trump-Rohani

    Aux USA, l’équipe de Trump (Nunes) est en train de prouver que la procédure de destitution est un coup monté sur la base de faux témoignages (Vindman, Ciaramella, Atkinson, McCord).Ce qui conforte la thèse d’un état profond visant à le virer.
    Prétendre donc qu’il serait lui-même un acteur de cet état profond est difficile à imaginer.
    Une chose est sure : ce n’est pas avec le peu d’infos dont nous disposons que nous pouvons prétendre à une quelconque vérité sur ce terrain. Nous en sommes réduits à des conjectures.
    En attendant que lentement mais sûrement les faits s’enchainent, qui viendront démontrer la pertinence de telle ou telle thèse.
    Alexis Cossette est un catalyseur. Sur la base d’infos, de convictions et de flair, il avance des thèses et il faut reconnaître que globalement, il a plutôt juste.
    En tout cas, ce journalisme là on en redemande. Vivant, couillu et chevaleresque.
    Une entrevue avec AS serait la bienvenue. Elle officialiserait le lien qui existe déjà sur les réseaux entre les deux côtés francophones de l’atlantique sur ces sujets. Entre hommes, ces roseaux pensants, au service d’une cause supérieure.

     

    Répondre à ce message

    • #2364697
      Le 14 janvier à 23:25 par JP
      Alexis Cossette – Le théâtre Trump-Rohani

      " la procédure de destitution est un coup monté sur la base de faux témoignages (Vindman, Ciaramella, Atkinson, McCord).Ce qui conforte la thèse d’un état profond visant à le virer."

      Ben non, car Trump ne peut pas être viré sur ce coup-là, car d’une part le dossier est trop mince, et parce que d’autre part la procédure est condamnée à échouer lors du passage au Sénat qui est contrôlé par les Républicains.

      Donc, il est très possible (vu les témoins) que l’Etat profond ait organisé cette affaire, mais le but visé est forcément autre chose que destituer Trump (d’ailleurs, il aurait été plus simple et efficace de planter sa réélection pour s’en débarasser).

      Le vrai but pourrait-être de planter Biden : lorsque la procédure arrivera au Sénat, les Républicains se feront un malin plaisir d’enquéter très sérieusement et complètement, et donc de mettre sur la place publique toutes les magouilles de Biden en Ukraine. C’est probablement la raison pour laquelle, Biden craignant le piège, Nancy Pelosi a fortement procrastiné au moment de transmettre le dossier au Sénat.

      Dans l’avant dernière étape, la présidentielle semblera devoir se jouer entre Sanders et Trump... Et le deep state sortira alors de son chapeau un troisième candidat (peut-être TGJH), qui sera élu parce que le seul acceptable par toutes les élites

       
  • #2364413
    Le 14 janvier à 17:30 par Le king
    Alexis Cossette – Le théâtre Trump-Rohani

    Il a existé, au moins, ce Soleimani ? Je veux dire : apparaissait il sur les écrans avant l’année dernière ou bien est il une création des services , comme El Baghadi, par exemple ?

     

    Répondre à ce message

    • #2364678
      Le 14 janvier à 22:33 par JP
      Alexis Cossette – Le théâtre Trump-Rohani

      Bah, c’est vrai après tout. Peut-être qu’il y a quelques années, lorque Soleimani était à Moscou, plaidant pour l’intervention russe en Syrie, ce grand naif de Poutine ne s’est jamais aperçu qu’il discutait avec un hologramme piloté par la CIA...

      Le rigolo c’est votre question "était-il sur les écrans ?".
      Les écrans, c’est là que vous cherchez le réel ?

       
  • #2364454
    Le 14 janvier à 18:15 par SMIV
    Alexis Cossette – Le théâtre Trump-Rohani

    Les États-Unis vont plutôt mener une guerre hybride avec l’Iran. Le résultat sera moins aléatoire.

     

    Répondre à ce message

  • #2364464
    Le 14 janvier à 18:23 par Caltez volailles
    Alexis Cossette – Le théâtre Trump-Rohani

    Vas y Alexis, continue c’est toi qui a raison ! Que les moutons panurgent.

     

    Répondre à ce message

  • #2364497
    Le 14 janvier à 18:50 par Jobi Joba
    Alexis Cossette – Le théâtre Trump-Rohani

    J’espère que tout le monde a compris que ces contrats internationaux, comme ici avec l’Iran, sont des contrats entre partenaires de l’état profond. Les taxes et les impôts des citoyens sont envoyés à l’étranger (ici pour que l’Iran ne d’arme pas contre nous) mais reviennent dans la poche des corrompus par le biais de ’’donations’’ aux fondations par ex. Fondation Clinton par ex. Voir les affaires de retrocommissions.
    Quand on pense en termes de : les américains, les israéliens ou l’Iran etc. On manque l’essentiel. Il n’y a pas d entité homogène. Macron est il vraiment la France ? Je ne crois pas. Il n’a pas à coeur nos intérêts. Pourtant, c’est ainsi qu il est sur cette fameuse scène internationale.

     

    Répondre à ce message

  • #2364621
    Le 14 janvier à 21:06 par culturovore
    Alexis Cossette – Le théâtre Trump-Rohani

    Bonne analyse d’Alexis mais incomplète comme je lui fis déjà savoir sous sa vidéo. Cette affaire est hollywoodienne, néanmoins des avancées sont faites de part et d’autre vers la paix. Car pour avancer vers la paix il faut faire place nette sur le chemin qui y mène. L’enjeu est en effet la dénucléarisation de l’Iran. Car pour ma part je pense que l’Iran détient déjà la bombe.
    Trump a en effet livré des agents de l’état profond au pouvoir iranien et cela en échange de Soleimani. Soleimani est en Iran l’équivalent de l’agent de l’état profond Oliver North pour les Contras. Tous deux étaient les hommes de terrains, les militaires chargés des actions de l’état profond dans le pays cible.
    Le Guide Suprême Ali Khamenei est un homme choisi par Bush sr. En effet il fut choisi pour initier, financer et armer l’Iran pendant la guerre Iran Irak en 1980. Le but de cette guerre créée de toute pièce était de détruire les deux pays en une fois en les affaiblissant a mort dans un premier temps pour pouvoir les envahir plus facilement. Saddam avait été recruté par la CIA et c’est Bush via Reagan qui lui a ordonné d’attaquer l’Iran puis ensuite le Koweït. Bush a utilisé Adnan kashoggi pour financer Saddam Hussein pendant qu’il organisait le trafic d’armes avec l’Iran victime d’un embargo, avec son autre agent Ali Khamenei. L’Iran ne pouvait pas acheter des armes mais Bush les livrait à Ali Khamenei qui le revendait aux gardiens de la révolution. C’est ainsi qu’Ali Khamenei est devenu milliardaire, aussi riche dit-on que kashoggi à l’époque. Soleimani était en fait l’homme de main d’Ali Khamenei comme le colonel Oliver North était celui de Bush et Reagan en Irak pour le passage des armes. Tous ces hommes sont des opérateurs du NOM. D’autres grands leaders politiques y compris au Canada ont travaillé ou travaillent encore pour le NOM. Pour le savoir il suffit de lire le livre de Cathy O’Brien et Mark Philips ou celui de de le ministre de la Défense du Canada.
    L’échange a bien eu lieu, les opérateurs du deep state infiltrés dans l’administration iranienne contre Soleimani. Maintenant qu’un jour on me dise que Soleimani était officiellement recruté comme agent de la CIA comme le fut Saddam, cela ne m’étonnerait pas. Hillary Clinton faisait fréquemment des voyages secrets en Iran. Et je ne pense pas que c’était pour y négocier la paix.

     

    Répondre à ce message

    • #2364650
      Le 14 janvier à 21:36 par culturovore
      Alexis Cossette – Le théâtre Trump-Rohani

      Mea Culpa dans mon commentaire pas une erreur de copié-collé ! Il faut bien entendu remplacer partout le nom Ali Kahmenei par Hachemi Rafsandjani ! Hachemi Rafsandjani est l homme de Bush et Reagan !

       
    • #2364757
      Le 15 janvier à 02:20 par Le Malicieux
      Alexis Cossette – Le théâtre Trump-Rohani

      Mea culpa moi aussi, il semble que j’ai confondu Solimanei avec Rafsandjani , ça cliqué en lisant votre commentaire. C’est bien lui le contact de Bush, en effet.

       
    • #2365935
      Le 16 janvier à 23:42 par Pitchou
      Alexis Cossette – Le théâtre Trump-Rohani

      Au niveau du commun des mortels, on ne peut qu’émettre des hypothèses, à moins d’avoir des preuves solides. La chose certaine sans le moindre doute demeure en une question, qui est le bénéficiaire de tout ce foutoir ?
      Du coup on peut pister, encore un fois qu’avec des suppositions. Les historiens en herbe auront un sacré boulot, entre les vraies et les fausses novelles, ça va se compliquer pour sortir une vérité.
      J’en démords pas, qui a intérêt à ce foutoir ?

       
  • #2364623
    Le 14 janvier à 21:07 par culturovore
    Alexis Cossette – Le théâtre Trump-Rohani

    (SUITE)

    Enfin, Soleimani qui pour moi était bien mort ne l’est peut-être pas en définitive, mais au minimum il est enfermé dans une prison secrète de la CIA. Ou iranienne. Les photos qui je vous l’accorde sont fausses, ne sont qu’un montage pour valider la thèse de sa mort. Mais vous imaginez sincèrement Soleimani libre avec une nouvelle tête en train de passer sa retraite sous une nouvelle identité en Iran ? Non, il est soit mort, soit emprisonné. Peut-être même a-t-il été emprisonné en Iran par le pouvoir iranien qui négocie la paix avec Trump et la mise en scène est montée en Irak pour donner prise à la thèse américaine ? Pour finir, je vous rejoins : l’avion ukrainien ait été détruit fortuitement, mais bien pour liquider les ingénieurs atomistes canadiens qui travaillent au programme secret iranien livré aux iraniens, via l’état profond, afin a terme d’armer l’Iran contre Israël dans la région. Car l’état profond ne veut pas de nation, et le but de l’état profond est autant de détruire Israël que l’Iran et pour cela souhaite déclencher cette guerre. Le deep state rejoue la même partie que la guerre Iran Irak. Ne pensez-vous pas que la livraison de la bombe a l’Iran par des ingénieurs irano-canadiens payés par le deep state soit pour armer l’Iran contre ses voisins ? À ce niveau de risque il n’y a ni incident ni hasard : l’avion a été détruit soit par le Mossad pour protéger Israël, soit par le Pentagone pour stopper le programme secret fomenté par le deep state et ses opérateurs iraniens mais avec l’accord de l’Iran favorable à la paix. Dans toutes les hypothèse l’avion est un dégât collatéral de cette dénucléarisation pour éviter de donner la chance au deep state de provoquer à terme une déflagration nucléaire dans la région. Car nous sommes bien d’accord, cette guerre ils la veulent.

     

    Répondre à ce message

  • #2364658
    Le 14 janvier à 21:45 par Le Carthaginois
    Alexis Cossette – Le théâtre Trump-Rohani

    « Pour » faire la part entre ce qui est "des faits" et des "suppositions" :

    des faits vérifiables :
    1 Soleimani a proposé ouvertement en 2002 un plan d’intervention conjoint avec les US pour la lutte contre les Talibans en Afghanistan (Soleimani avait peur de la contagion), les US le mène en bateau. Il annonce stopper toute collaboration dés les frappes en IRAK.

    2 Soleimani reprend le contact lors de la guerre en Syrie, il prend la tête des forces Al Qods sur le terrain et participe a des opérations conjointes avec les US en Syrie. (les forces syriennes ou russes ne pouvant s’afficher en opération avec les US, un rapport US décris la force Al Qod comme étant l’une des meilleures forces spéciale au monde de part le nombre de soldats d’élites qu’elle peux fournir)

    3 Pendant toute sa carrière Soleimani est surnommé "the sadow commander" : pendant des années personne ne savait qui il était. Il apparaît pendant la guerre en Syrie ou il devient la star des réseaux sociaux en se mettant en scène sur des photos sur twitter (ce qui irrite Bashar Al Assad, Poutine et Rohani la communication officielle étant que les iraniens ne sont en Syrie que pour la formation et l’assistance stratégique)

    4 - le Mossad a eu plusieurs occasion de le tuer mais les US ont "interdit" les opérations (je cite Ehud Olmer qui raconte comment il a fait arrêter a la dernière minute une opération d’assassinat). En 2006, les avions espions Israéliens le repère lui et Hassan Nasrallah dans la forteresse de Dahiyeh dans le sud du Beyrouth. Ils échappent aux bombardements. les Israéliens déjà en 2006 se justifient en décrivant : JE CITE : Soleimani n’est pas l’Iran, il a mis en place une organisation totalement indépendante financièrement et logistiquement du Liban à l’Irak et menace aujourd’hui nos frontières.

    5 - L’opposition Iranienne décris Soleimani comme l’homme des Mollahs (et le fils spirituels de Kamenei qui ne discute jamais avec le gouvernement mais avec le conseil des Mollahs ce qui rend dingue Rohani notamment pour la coordination des opérations en Syrie.

    6 - L’Irak finance les forces Al Qods et ferme les yeux sur les réseaux de contrebande notamment la revente de pétrole Iranien (et Irakien) en Off au Chinois mais aussi aux Turques.

    6 On apprend que Soleimani a étais le principal frein aux négociations sur les nouveaux gouvernements au Liban et en Irak (d’ou les manifestations anti iranienne notamment a Kerbala ou les quartiers chiites au Liban)

     

    Répondre à ce message

    • #2364741
      Le 15 janvier à 01:27 par hercule
      Alexis Cossette – Le théâtre Trump-Rohani

      Ah le super-blabla directement de TelAviv... ça pour des faits, ce sont des faits.
      Des superragots vérifiables.
      Mais c’est vrai que le sujet s’y prète à merveille. Bien vu.
      C’est vraiment du grand n’importe quoi.
      Aller, envois tes sources afin qu’on en vérifie un peu... qu’on rigole.

       
  • #2364802
    Le 15 janvier à 08:02 par Causons cosette
    Alexis Cossette – Le théâtre Trump-Rohani

    Je l’ai écouté une fois et c’est terminé. Depuis qu’il nous a raconté que Soleimani est mort il y a deux ans en Syrie je suis aller vérifier si ce n’était pas le Christ ressuscité, ce général iranien !

     

    Répondre à ce message

  • #2364871
    Le 15 janvier à 10:27 par la bonne bague
    Alexis Cossette – Le théâtre Trump-Rohani

    Les tas profonds ! Tous est dans le "s" !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents