Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Allemagne : neuf blessés lors d’un face-à-face entre pro et anti-étrangers à Chemnitz

À Chemnitz, des manifestations parallèles révèlent les deux visages de l’Allemagne. Deux rassemblements d’extrême droite et de gauche étaient organisés samedi, après les violences qui a suivi le meurtre d’un homme par des étrangers.

 

 

Hussein et Margot ont beaucoup de choses en commun. Ils ont la quarantaine, habitent à Chemnitz (Saxe), et, samedi 1er septembre, ils ont eu la même idée : aller déposer une fleur à l’endroit même où, six jours plus tôt, Daniel Hillig, un Allemand de 35 ans, s’est fait poignarder en pleine rue, en marge des festivités organisées à l’occasion du 875e anniversaire de cette ville de 240 000 habitants voisine de la frontière tchèque.

 

 

Si Hussein et Margot ont tenu à accomplir ce geste simple, c’est aussi parce qu’ils ont chacun deux enfants et qu’ils ont « de plus en plus peur pour eux ». Encore un point commun ? Oui et non, car cette « peur » qu’ils ont en partage les oppose au lieu de les rapprocher. Syrien arrivé en Allemagne il y a une quinzaine d’années, Hussein en fait le constat :

« Ici, ça devient parfois compliqué de se sentir tranquille quand on est musulman. On entend des réflexions et on sent des regards qu’il n’y avait pas avant. »

Née dans le Land voisin du Brandebourg mais installée en Saxe depuis son adolescence, Margot, elle, voit les choses autrement.

« Avant, il n’y avait pas de criminalité ici. Mais depuis que tous ces Syriens, ces Irakiens et ces Afghans sont arrivés, ça a complètement changé. Nos gamins se font emmerder dans la rue, moi-même j’hésite à sortir la nuit. Regardez ce qui est arrivé à ce pauvre homme le week-end dernier, je n’invente rien : c’est bien un Irakien et un Syrien qui ont été arrêtés ! », explique-t-elle en désignant la photo de Daniel Hillig, posée sur le trottoir au milieu d’un tapis de fleurs.

 


 

Neuf personnes ont été blessées en marge de nouvelles manifestations antagonistes de plus de 8 000 personnes samedi à Chemnitz en Allemagne, organisées d’un côté par la droite ultra anti-immigrés et en face par des mouvements de gauche.

 

 

Cette ville saxonne de l’ex-RDA est depuis une semaine l’épicentre de la mobilisation de l’extrême droite allemande contre les étrangers, à la suite d’un meurtre dont est suspecté un demandeur d’asile.

[...]

Environ 4 500 personnes ont défilé à l’appel de divers mouvements d’extrême droite, principalement l’Alternative pour l’Allemagne (AfD) et le rassemblement anti-islam et anti-Merkel Pegida.

Certains scandaient « nous sommes le peuple », reprenant le slogan des manifestants lors de la chute du régime communiste de RDA à l’automne 1989, ou encore « Merkel dégage ! » en portant des drapeaux allemands. D’autres défilaient avec de grands portraits de victimes d’attaques perpétrées, selon eux, par des demandeurs d’asile.

En parallèle, à l’appel de plusieurs associations et partis politiques de gauche, environ 3 500 personnes, selon la police, ont défilé en répondant au mot d’ordre : « le cœur plutôt que la haine ».

[...]

Le gouvernement, par la voix du ministre des Affaires étrangères Heiko Maas, a apporté son soutien à cette dernière manifestation, qui sera suivie lundi par un concert rock contre la xénophobie sous le slogan « Nous sommes plus nombreux ».

« L’Allemagne a causé des souffrances inimaginables à l’Europe. Si à nouveau des gens défilent aujourd’hui dans les rues en effectuant le salut nazi, notre histoire passée nous oblige à défendre résolument la démocratie », a-t-il écrit sur Twitter.

 

Lire l’article entier sur actu.orange.fr

 

La débâcle de l’européisme ?
Lire sur Kontre Kulture

 

L’Allemagne reconnaît les limites de l’immigration de masse, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

68 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Daniel Hillig l’homme assassiné qui a causé les manifestations est d’origine cubain et à clairement une tronche d’extra européen, preuve que les manifestations ne sont pas ’’racistes’’ mais que les gens veulent un vraie contrôle des étrangers et un renvoie immédiat des délinquants.

     

    • C’est surtout qu’à la base personne ne savait qu’il était cubain d’origine (la nouvelle ayant été diffusée bien plus tard, au départ on nous disait simplement qu’il s’agissait d’un allemand) et que les gens en ont tout simplement assez de cette présence allogène et tout les désagrément qu’ils produisent, tout les jours il y a en Allemagne une affaire de viol ou de meurtre mettant en cause un de ces pauvres réfugiés venus du Sud...

      Mais ne vous en faites pas les slogans restent quand même très explicites quant revendications du peuple, "l’Allemagne aux allemands, les étrangers dehors" on ne peut pas faire plus clair


    • il était effectivement cubain et de surcoit.... anti-nazi ! (info totalement occultée par les médias mainstreem)


    • @Jeanne

      En effet, ce Daniel Hillig est un cubain (au profil racial plus que suspect) de nationalité allemande et un gauchiste patenté aux sympathies antifascistes plus qu’assumées...

      Autant dire qu’il s’agit du combo parfait de la victime désignée par le système, pourtant toutes ces informations ont mis du temps à émerger ce qui explique pourquoi ces réactions populaires ont continué à éclater partout en Allemagne sans montrer le moindre signe d’affaiblissement.

      En soit le meurtre de ce cubain n’est qu’un prétexte et non pas vraiment le sujet en soit.


    • Les allemands ne sont pas racistes, mais le deviennent doucement mais sûrement.


    • @Mort de Rire
      Je vous cites
      ’’ce qui explique pourquoi ces réactions populaires ont continué à éclater partout en Allemagne sans montrer le moindre signe d’affaiblissement.’’

      Désolée mais les manifestations ont eu et ont lieues uniquement à Chemnitz, Saxe et pas ailleurs en Allemagne...
      D’ailleurs propagande ou pas désolée de vous annoncer que les masses de zombies mondialistes lobotomisés sont plus nombreux que les manifestants’’nationalistes’’.
      http://www.lepoint.fr/europe/chemni...


    • @ Ça devient chaud

      Donc vous nous parlez de 50 000 connards ayant fait le déplacement depuis l’ensemble de l’Allemagne voir même de l’étranger dans un but de militantisme ? Vous essayez de vous foutre de nous ici ou quoi ? Cela fait quand même une bonne semaine qu’ils ont préparé le truc si vous voulez tout savoir... Alors vous vous doutez bien qu’il y aurait eu du monde...

      Pourtant si vous regardez l’affluence des manifestations organisées localement les gauchistes étaient totalement en minorité malgré le fait qu’ils soient beaucoup mieux financés et surtout soutenu par les milieux politiques.


  • Je suis ça depuis 3 ou 4 jours je sais plus, et "on" parle de saluts nazis et de chasses à l’homme.
    Or, j’ai vraiment passé du temps sur le ternet à trouver des vidéos ou des images.
    En termes de saluts nazis, je n’ai trouvé que des majeurs tendus.

    Pour les chasses à l’homme, je n’ai strictement rien trouvé, même dans des articles intitulés "Chemnitz, chasses aux migrants en images".

    Faut arrêter, sur une manif’ d’extrême droite, tous les médias subventionnés sont là à traquer le moindre mec qui dit bonjour à son pote à 20 mètres de là en lui adressant un salut avec le bras.

    Et les smart phones sont partout, il y a des contre-manifs tout aussi avides d’image bien saignantes.
    Tout ça c’est de la quiche en boîte surgelée, c’est pas bon, ça pue, mais ça rapporte, y’a pas eu plus de chasse à l’homme que moi j’ai de beurre au cµl.

    Ça devient vraiment de l’ordre du clinique de toujours mentir comme ça.

     

    • Les merdias ont pour unique fonction de faire en sorte que les gens se tapent sur la gueule pour le plus grand plaisir de leurs patrons.
      C’est plus clair ainsi ?

      Il y a un film très intéressant sur le sujet, comme si les scénaristes étaient particulièrement au fait de la façon dont marche le monde, et qui date déjà un peu (1997) : "Demain ne meurt jamais", avec Pierce Brosnan.


    • Et les services secrets britanniques(avec d’autres ?) ont probablement tenté le même coup de Tomorrow never dies en vrai. Souvenez-vous du navire militaire britannique dont l’equipage a été sommé de se rendre par des corvetes iraniennes après avoir pénétré dans leurs eaux territoriales. Le commendeur a refusé de riposter aux tirs bien qu’il eu crus en avoir légitimement le droit car tous les transpondeurs à bord lui certifiait que leur navire naviguait toujours dans les eaux internationales.... Ce mec nous a évité la 3e guerre mondial en acceptant d’être araisonné par les Iraniens, qui les ont libéré ensuite apres la conférence de presse suite à l’évênement. Qui a trafiqué les transpondeurs du navire.....qui possede la technologie adequate pour pirater des appareils militaires probablement relié à des satelites...posé la question c’est y répondre. Apres on explique des coups comme ca aux gens ils repondent qu’on a vus ca dans un film....ben tu m’étonne !


    • @Quenelle de kepak
      J’ai quelques lueurs concernant le matériel électronique utilisé par les navires pour connaître leur position.
      Dans le cas présent, les US ont la capacité de modifier le signal émis par leurs satellites GPS. Ils peuvent y injecter un décalage entre la position réelle et la position donnée par le récepteur GPS. Et ils peuvent parfaitement contrôler la distance et la direction de ce décalage.
      C’est une réalité absolument pas cachée, le but est de pouvoir empêcher l’ennemi d’utiliser le GPS, et cette capacité faisait partie du cahier des charges lors de l’invention du GPS.

      J’ai la flemme de rentrer dans les détails techniques, mais vous les trouverez a priori sur le net. Il faut juste que vous distinguiez bien :
      - le transpondeur radar (qui est plutôt hors-sujet, ici)
      - le récepteur GPS
      - le transpondeur AIS ( Il est interfacé à un récepteur GPS. L’émetteur de l’AIS communique aux autres navires la position donnée par le GPS)

      Pour la petite histoire, à l’époque où la Luftwaffe bombardait les Anglais, ceux-ci avaient trouvé le moyen de dérégler le signal radio qui servait aux bombardiers allemands à savoir où ils étaient lorsqu’ils opéraient lors des nuits sans lune (conditions préférées par les bombardiers).
      Et mieux encore :
      Le signal était déréglé suffisamment pour que le bombardier loupe son objectif ; mais il était pas déréglé exagérément au point que la position calculée par son électronique aurait paru invraisemblable au pilote allemand (ce qui lui aurait révélé la supercherie).
      Et donc, à cause de cette contrainte - ne pas trop décaler - les Anglais ont parfois choisi d’envoyer sur les banlieues les bombardiers allemands qui visaient le centre-ville, alors qu’il était possible techniquement d’envoyer ces bombardiers se perdre dans la campagne.
      Inutile de préciser que lors du choix de la banlieue qui sera ainsi sacrifiée, on excluait par principe de toucher à l’équivalent anglais de Neuilly.


  • On croit rêver :

    "dans cette ville où la population étrangère ne pèse que 7% "
    "QUE"

    Du délire. 7% c’est énorme !

    Perso j’y suis allé à Chemnitz.
    Le long de la frontière avec l’autriche et Tcheque, on traverse plein de jolie petite ville pittoresque, on voit bien qu’il n’y a pas de gauchiasse ou de clandestin là bas : tout est nikel, très propre et très joli.

    Puis on arrive à Chemnitz.
    Des tags partout, c’est sale, des papiers ou bouteilles qui trainent. Des immeubles pourris barricadés pour empêcher les squatts (ou pour protéger les squatt). C’est déjà plus la même ambiance.

    La ville n’est pas dangereuse du tout mais clairement les "7%" sont hyper visibles, et les gauchiasses aussi.

    Une ville qui fou la déprime rapidement, je n’aimerai pas y vivre. Surtout lorsqu’on compare avec les villes autour. (Dresden c’est pareil, sauf qu’à Dresden il a le centre ville friqué et les quartiers autour qui ressemblent un peu à Chemnitz. Parfois c’est même un peu craignos)

     

  • C’est pas parce que l’Allemagne a enfanté le nazisme qu’il faut invoquer le point Godwin à chaque fois que le peuple se réveille même maladroitement. Si les gouvernements veulent contenir à la marge les skins ce n’est pas à coup d’anathèmes qu’ils réussiront


  • Rapport de l’ONU « Perspectives de la Population Mondiale, la révision de 2017 », publié le 21 juin 2017…
    En 2100, 40 % de l’humanité sera Africaine …

    Mais non, ce n’est pas un ‘’Grand Remplacement’’, mais non, mais non et tant mieux parce que le blanc, c‘est connu, est méchant plus que le ...
    Bienvenu les nvx esclaves économiques, partez de votre pays plein de belles ressources …
    Toujours Les mêmes qui encouragent la guerre ds leurs pays et qui disent après le désastre engendré d’accueillir tout le Monde ...

     

  • Les Parisiens d’origine immigrée contre le centre d’accueil des migrants, logiquement, devraient être considérés comme l’extrême-droite !?
    Les citoyens veulent vivre dans la sécurité, n’est-ce pas normal ?
    Les medias qui gouvernent véritablement trouveront toujours les idiots utiles et véritables racistes pour diviser encore plus la société.
    Si seulement les fréquences radio et télévision s’arrêtaient pour plus de tranquillité et de paix !

     

    • Oui mais des métis traités d’extrême-droite çà le fait pas (ce terme c’est pour les "blancs" - puisque les nazis l’étaient).

      Du reste c’est l’électorat de Mélenchon. Çà va être compliqué pour lui.

      Par contre la mère Le Pen avec son discours traditionnel contre l’immigration va retrouver toute sa légitimité.
      Et ne pas oublier Dupont-Aignan.

      On n’entend pas trop nos leaders politiques sur tous ces mouvements anti-immigration européens !



  • après les violences qui a suivi



    C’est pas "ont" plutôt ?
    Bon, je dois dire que je suis un peu susceptible niveau orthographe et grammaire, mais là, je suis clairement vénère.

    Le Monde, mais pµtain, le Monde quoi ! Y’a plus que des pigistes sous-payés, bienvenue en terre ultra-libérale. Bouffez-en.


  • Les Allemands osent manifester, c’est étonnant et encore extraordinaire . Chez nous il y a bien plus de délinquance et de meurtres causée par cette marée étrangère, mais au niveau manifestation c’est que dalle. Le peuple français est bien mort devant la terreur médiatique et intellectuelle de SOS Racisme.


  • Notez un truc :

    - ça se passe dans la partie de l’Allemagne qui était communiste (et occupée par les Russes)
    - tout comme, en Europe, ces nations qui n’ont pas peur de se revendiquer nationalistes aujourd’hui, sont exactement celles qui étaient communistes, il n’y a pas si longtemps (et occupées par les Russes)
    - tout comme, à l’échelle de la planète, les deux grands pays qui pratiquent un nationalisme efficace et soutenu par leurs opinions publiques, ce sont les deux grands pays ex-communistes, Russie et Chine
    - dans ces deux derniers, Chine et Russie, la prise du pouvoir par les communistes est advenue alors que leur souveraineté était très problématique (la Russie tsariste était en voie d’être économiquement colonisée par le capitalisme européen, et la Chine résistait difficilement depuis un siècle aux agressions colonialistes)

    Conclusion : Historiquement, communisme et nationalisme sont si souvent intriqués que cette répétition ne peut pas s’expliquer par l’effet du hasard.

    Tentative d’explication :
    - 1 les peuples sont naturellement nationalistes
    - 2 "les marchands n’ont pas de patrie" (axiome d’Adam Smith qui, fort curieusement, n’est jamais enseigné, celui là)
    - 3 "lorsque les marchands ont le pouvoir politique, ils baratinent le peuple, afin de faire passer leurs intérêts personnels pour l’intérêt commun du peuple" (axiome d’Adam Smith qui, fort curieusement, n’est jamais enseigné, celui là)

    Autrement dit, ces peuples ex-communistes ont conservé leur instinct nationaliste parce qu’ils n’ont pas beaucoup subi ce lavage de cerveau qui est organisé par le pouvoir marchand.

     

    • C est exactement la réflexion que je me fais depuis longtemps...Malgré des millions de morts, le communisme a protégé une partie du monde des idées gauchiasses qui ; ici, finissent par nous auto-détruire...Des millions d’hommes sont encore lucides et pas des moindres. Tout n’est pas perdu...


    • Tout à fait le communisme stalinien est proche du nationalisme.
      C’est d’ailleurs la raison principale qui a poussé la Chine et l’Indochine à l’adopter pour botter le cul aux colons et missionnaires responsable de la destruction de toutes leurs cultures et économies.
      Et pour cela il a été hyper efficace, mais il y a des effets secondaires terribles aussi.


    • Vos deux réactions m’ont fait ruminer une autre idée :
      Lorsque celui qui domine économiquement fait son baratin, il est plus facilement écouté par le dominé lorsque celui-ci peut rêver qu’un jour il sera comme le dominant.
      Mais lorsque le dominant est trop différent du dominé, par son ethnie, sa nationalité, sa langue, sa religion, le rêve n’est plus possible. Autrement dit, dans le cerveau du dominé, l’hostilité envers le dominant n’est plus contrecarrée par l’envie de lui ressembler.


  • Il faut comprendre dans cette histoire qu’ils veulent faire payer aux Allemands les méfaits de la Deuxième Guerre mondiale, c’est aussi simple que ça, et les personnes qui sont à la manœuvre sont bien connue de ce site .Il ne faut pas chercher midi à quatorze heures .Et par la suite créer un chaos total en Europe, voilà le but final .Il suffit d’observer par qui nous sommes gouvernés, qui détient les médias et qui fait venir tous ces "migrants" et la réponse est toute trouvée .Mais sur ce site, je pense que je n’ai rien dévoilé .


  • L’allemagne n’est pas un pays homogène. La partie ouest a été très tôt une terre occidentale (romanisé, Charlemagne) et l’Est considéré comme la partie incontrôlable (slaves, teutoniques).
    Les velléités guerrières ont toujous eu pour origine la partie prussienne (Bismarck, Hitler) tandis que le flanc ouest se prêtait aux communistes pendant les années 20/30.
    Bref, ce clivage n’a pas disparu. 80 ans plus tôt, les nazis éradiquaient les communistes des rues après de violents combats mais fondamentalement la carte électorale n’etait pas en leur faveur.
    Bref, on peut faire confiance au système pour mettre le nombre équivalent de social ‘warriors’ en face.

     

  • J’ai des "amis" qui sont exactement comme cette journaliste allemande.
    Ayant échappé à une agression sur un parking je leur ai raconté ce qui s’était passé et bien ils ont nié que les intentions de ces gens étaient de m’agresser et dit que je m’était fait des idées. Et maintenant je suis considérée d’extrême-droite, le même schéma que dans la vidéo.
    Ces gens sont dans le déni, leur monde doit rester celui de bisounours Charlie. Leur logiciel buggerait s’ils admettaient la réalité. Et le système en profite et en rajoute des couches supplémentaires.

     

  • À chaque manifestation des honnêtes gens qui ne veulent plus subir les méfaits de l’immigration, nous avons les gauchos collabos qui viennent, que ce soit en France ou en Allemagne, nous sortir l’histoire du collaborationnisme de Vichy ou du nazisme. c’est la façon de ces menteurs de frelater, masquer la gravité des choses, d’essayer de rabaisser la droite et de continuer à garder pouvoir. Dans le cas présent, les gauchiste valident le meurtre de cette allemand par leur présence en tant que contre manifestants, ils ne font qu’ aprouver cet assassinat. Il est incompréhensible qu’il y a encore des européens pour détester leur propre race et soutenir l’invasion étrangère.


  • « Ici, ça devient parfois compliqué de se sentir tranquille quand on est musulman. On entend des réflexions et on sent des regards qu’il n’y avait pas avant. »

    Et les blanches se font violer tuer les groupes d’allemand se font rouler dessus par des camion dans les marchés de noël....
    la réponse des grand facho nazi toutletrucenphobe font une manif !! ils sont trop méchant.

     

  • Les Européennes de 2019 vont être du petit lait pour les patriotes et nationalistes de tous les pays encore respectueux de leur nation. Les gauchistes "supra nationaux, mondialo-progressistes" vont prendre une raclée historique !!!! Enfin, j’espère

     

    • C’est pour cela que le système fomentera un truc bien ficelé pour les invalider, pour "préserver la démocratie et la liberté".
      Le vote n’est valable que s’il y a des burnes pour le consolider. Les seuls pays qui s’en sortiront seront ceux dont les populations tiendront en respect les gouvernements, ce qui n’est pas gagné d’avance. Tous les autres se coucheront quelque soit l’arnaque.


    • @H. K. Daghlian
      Non désolée ils sont plus malins que cela, ils vont seulement s’assurer que les dits ’’nationalistes’’ aillent se coucher à Yad Vashem et jurer être des ’’frères d’Israël’’..... comme ils l’ont déjà fait avec tout les dits ’’nationalistes’’ du moment.
      En sous-mains, soit la plan Kalergi(invasion migratoire et métissage) va continuer, soit le ’’conflit de civilisations’’(guerres civiles et mondiales) vont avoir lieu et vont avoir pour finalité, Jérusalem Capitale de la planète, c’est un jolie lieu pour un gouvernement mondial !


    • les Nationalistes Allemands ne sont pas pour autant des Nazis ! à ne pas les confondre en semant sciemment doute et confusion avec le National-Socialisme des années 30 ! l’actualité d’aujourd’hui démontre bien que ce sont les migrants étrangers qui sont les envahisseurs et les agresseurs et NON l’INVERSE .


  • À propos de la vidéo où l on voit la journaliste face aux personnes en colère.

    J ai été moi aussi jusqu’à l’âge de 23 ans environ un gauchiste. Je passais mon temps à nier la réalité. Je voyais bien qu’en face il y avait de solides arguments mais je ne pouvais pas les entendre. J’étais face à un monde interdit, à une pensée condamnée d’avance. Je ressentais une répulsion face à la pensée d’extrême droite. Une véritable répulsion physique.

    Au-delà de l ’idée que l’extrême droite était "la haine" (la fameuse) je percevais dans cette pensée un danger et véritablement : une interdiction.

    Au fond de moi, je savais que je trichais, que mes arguments ne tenaient pas la route, que j étais face à des évidences mais que je ne pouvais pas les admettre. J étais plus précisément incapable de les admettre. Et mon absence d arguments n y changeait rien. C’était de l’ordre de l’irrationnel.

    J’étais complètement endoctriné.

    Cet endoctrinement avait eu lieu sans que je le sache : par la télé, la radio, le cinéma, la musique même...
    Et c’est cette furtivité qui le rendait d’autant plus efficace.
    Je ne m’étais aperçu de rien. C’était tout simplement dans l’air. Être de gauche c’était être normal.

    C’est pour cela que je ne condamne pas cette journaliste, aussi pathétique soit-elle. Je sais ce qu’elle ressent.

    Le gauchiste est comme un chien qui a trop appris à obéir et qui n’arrive plus à se révolter.

    Il m’a fallu des années pour me déprogrammer.

     

    • Vous avez réussi à vous déprogrammer, car vous avez certainement une identité assez solide.
      Et changer de vision n’a pas provoqué de crise existentielle ou du moins elle fut surmontable.


    • Sans avoir jamais été gauchiste, je me suis laissée prendre au piège des beaux discours des médias et des politiques, c’est mon fils qui m’a ouvert les yeux en me faisant connaître E§R. Maintenant je sais où je me situe, française et patriote.


    • Mais tout le monde est "endoctriné" ..par la publicité, d’abord et avant tout, ensuite par la politique ,la pression sociale, la culture...


    • D’ accord avec toi a 200 %. Je suis passé par là et la "deprogrammation" a été longue, tres longue et progressive... Pour mémoire, la 1ere fois ou j’ai décidé de "mal voter"...J’arrive trés décidé au bureau de vote et prends le bulletin -entre autres- du candidat représentant le FN dans la circonscription (Stéphane Ravier, si je me souviens bien..) MAIS, une fois dans l’isoloir pas moyen de glisser le bulletin dans l’ enveloppe...IM-PO-SSI-BLE !...La partie consciente qui avait décidé de ce choix se heurtait à quelque de + fort, tapi dans le cerveau reptilien, déclenchant un tremblement de la main (digne d’un Manuel Valls) qui tenait le dit bulletin ...Authentique ! . J ’ai du me résoudre a voter"blanc"et c’est seulement au tour suivant que j’ai pu assumer mon geste jusqu’au bout...Cela en dit long sur les différentes couches qui structurent notre psyché. Et sur l’inscription dans les strates subconscientes,- hors de la pensée rationnelle,logique et discursive- des peurs qui structurent nos perceptions et nos comportements.


    • Ceux qui pensent à la libération de l’Europe par les prochaines élections car des partis nationalistes risquent d’arriver au pouvoir feraient mieux de sauter dans le canal le plus proche de chez eux, ça leur évitera une désillusion. L’Europe est conçue de telle manière que les peuples n’ont quasiment rien à dire, c’est dans sa constitution. Les nations qui voudront s’en défaire se feront massacrer par les patrons de ces commissions de mafieux bien installés dans les différents levier de pouvoir de cette UE au service d’intérêts de très grandes multinationales ou oligarque. Les nationalistes auront quelques miettes sur les migrants, le reste de leur programme de démolition devra continuer. Je ne voterai pas, comme depuis 2005 je n’ai plus voté.


  • Merkel,et avec elle tous les autres sbires de l’oligarchie européenne,doivent être balayés au plus vite. Le complot de la mafia oligarchique est dans sa phase finale,celle de plonger les peuples européens,et avec eux les autres peuples de la planète,dans le néant. Les guerres civiles et la banqueroute économique sont aux
    seuils de nos portes.

     

    • annihilation de la civilisation Blanche Chrétienne programmée par le Pouvoir Profond et Occulte des Loges Sataniques par l’envoi massif de vagues successives de migrants invasifs sans parler de l’islamisation rampante de l’Europe en général et de la France en particulier ainsi que de sa déchristianisation au profit des Loges Sataniques .


  • Les tocards de la bienpensance soufflent sur les braises et viennent ensuite pleurnicher du retour de flamme. Bande de minables.


  • Le pire : Le gouvernement, par la voix du ministre des Affaires étrangères Heiko Maas, a apporté son soutien aux hordes gauchistes et black block !

     

  • Les Allemands sont moins soumis au politiquement correct, ils défendent de fortes identités enracinées (la survivance des dialectes, ou la vigueur de la CSU bavaroise, parti identitaire, en témoignent). Le peuple conserve ses traditions populaires à fondement chrétien, ses formes de convivialité et ses lieux de sociabilité. Il s’ensuit un sens du collectif que les Français n’ont plus. Cette colère populaire allemande s’inscrit aussi dans le courant des succès électoraux de l’AfD, le parti anti-euro, mais pas anti-europe, et c’est pourquoi il se place plus que jamais il dans une perspective européenne.

    Pourquoi ce mouvement n’a-t-il pas pu naître en France, alors qu’il est présent en Autriche, en Suède, en Italie ?

    Parce que les élites politiques françaises, et médiatiques, sont toutes formatées à Science Po Paris, et les universitaires méprisent le peuple et le démonisent en le taxant de populiste, et que le peuple a intériorisé cette infériorisation.

    Parce que le FN canalise (annihile ?) les mécontentements et fait office d’exutoire à l’exaspération populaire.

    En tout cas, bravo aux Allemands qui expriment leur colère face à cette immigration illégale. C’est légitime, même si ça ne plait pas a certains

     

    • C’est la révolte des nations et la France ne pourra pas rester seule à l’écart, j’ai confiance.
      Il n’y a plus qu’en France et en Espagne que ça ne bouge pas (grands pays), mais ça suivra, pas possible autrement.


    • MM,

      Je suis de tout cœur avec toi, et ton enthousiasme me met du baume au cœur. Malheureusement, la France a quelque chose de particulier que l’Espagne n’a pas : le marxisme culturel. .

      Quand j’etais adolescente au Lycée, j’ai eu droit à la totale ! Un jours, alors que nous devions suivre un banal cours de géo, le prof , avec une mine éplorée, a décidé de nous parler d’un fait divers. Il s’agissait d’un pauvre africain victime de racisme par les méchants blancos . Je ne sais pas si son histoire était vraie , toujours est-il que nous n’aurions pas dû rire . Le prof s’est énervé , une rage d’une violence extraordinaire , il a jeté ses craies contre les murs , il a renversé les chaises en hurlant. Alertés, d’autres profs sont entrés dans la classe, quand ils ont su de quoi il était question, ce n’est plus lui qu’ils considéraient comme un dingo, mais nous . Alors ils ont pris un air grave, ils nous ont regardés pendant de longues minutes comme des policiers regardent un assassin .

      On a eu droit à SIX HEURES de reprogrammation mentale , sans interruption , des images de camps concentration des images de petits noirs décharnés, des pauvres arabes martyrisés par les méchants blancs... toujours les blancs ! Ils nous ont expliqué que nous avions beaucoup de chance , que nous avions tous une dette envers ces pays , et que tout enfant français devait y penser tous les jours ! Je ne pense pas que les choses se passent ainsi ailleurs qu’en Fronce ! C’est beau l’éducation en Fronce .


  • Encore le coup du coup de poignard dans le dos du peuple Allemand !


  • les gauchistes sont "pro-immigration" et pas "pro-migrants".


  • Marre de ses étrangers qui foutent la merde partout. Bravo a l’afd et pegida et bravo a ses militant patriotes

     

  • Moi ce qui me choque le plus, c’est le nombre de femmes dans la police anti-émeute allemande.


  • « Nombre de maladies éradiquées ou rarissimes en Occident sont de retour à cause de cette immigration non contrôlée.

    Le cas le plus parlant est celui de ce demandeur d’asile yéménite logé dans une église à Bünsdorfer pour lui éviter l’expulsion et qui aurait contaminé cinquante bambins avec la tuberculose, cette maladie étant remontée depuis dans la classification des maladies les plus contagieuses.

    Mais la tuberculose n’est pas la seule à remonter dans ce sinistre tableau. Dans l’Allemagne de la chancelière Merkel, la situation devient de plus en plus dangereuse, comme vous pourrez le lire dans cet article de la presse belge : Le lien est fait mais il ne faut pas le dire :

    Du botulisme à l’échinococcose, de la syphilis à la tuberculose, le tableau est clair et pourtant sombre :

    • Hépatite B : + 300 % les trois dernières années.
    • Rougeole : 2014 et 2015 : + 450 %
    • Tuberculose : 2 014 : 4 488 cas, 2015 : 5 915 cas : + 32 %

    En 2015, les migrants ont contribué à 40 % des nouveaux cas de sida. »

    https://www.nice-provence.info/blog...

    Silence des médias sur ces questions de santé publique.

    Plus besoin de guerre bactériologique, les déportés-migrants vont servir d’agents de transmission pathogène(?)

    « Le ministère algérien de la Santé incite à la prudence les compagnies aériennes afin de limiter les risques de propagation de la maladie.
    Gare au choléra. L’épidémie qui se développe en ce moment en Algérie entraîne une hausse des mesures de précaution en France.
    Quelle est la situation sur place ?
    Les autorités algériennes ont admis depuis le 23 août qu’une épidémie de choléra avait lieu sur leur territoire, ce qui n’était pas arrivé depuis 1986. Le bilan communiqué fait état de deux décès, de 60 cas confirmés sur les 172 personnes hospitalisées. La contamination viendrait d’une source d’eau dans la région de Tipaza, sans que l’on sache précisément ce qui s’est passé.
     »

    http://www.leparisien.fr/societe/sa...


  • Le combat est d’autant plus difficile qu’il y a, en vérité, trois combats à mener :
    - celui contre les envahisseurs,
    - celui contre les élites,
    - celui contre les collabos.


Commentaires suivants