Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Angolagate : le Franco-israélien Arcadi Gaydamak s’est rendu à la police

L’homme d’affaire était visé depuis 2014 par une demande d’extradition...

L’un des principaux protagonistes de l’affaire Angolagate, Arcadi Gaydamak, condamné en son absence en France à trois ans de prison, s’est constitué prisonnier « pour exécuter sa peine », a appris mardi l’AFP auprès de son avocat Patrick Klugman.

L’homme d’affaires franco-israélien « s’est présenté mardi volontairement dans une brigade de gendarmerie de la région parisienne. Il a été rapidement incarcéré », a précisé son avocat.

Arcadi Gaydamak, 63 ans, a été condamné par défaut en appel en avril 2011 à trois ans de prison ferme et 375.000 euros d’amende pour fraude fiscale dans le cadre de l’Angolagate, une affaire de vente d’armes vers l’Angola dans les années 90, pour un montant de 790 millions de dollars gagés sur les recettes futures du pétrole de ce pays alors en proie à une guerre civile.

 

« Redevenir un justiciable ordinaire »

« Mon client aborde une nouvelle étape de sa vie et a décidé de solder ses comptes avec la justice française. Il a le désir de redevenir un justiciable ordinaire en France », a relevé Patrick Klugman.

Lire la suite de l’article sur 20minutes.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bof... La Tremblote va arranger ça. 3 mois avec sursis et ce sera réglé...


  • #1329170

    Traduction, avec les remises de peine, cela nous fait un homme neuf et libéré de sa dette envers la société pour :

    - 18 mois de bracelet électronique non effectués (Christiane n’a plus les moyens de payer les piles) mais validés par la JAP (ouaf, ouaf...) -toujours une JAP ou une JAF dans les dossiers "sensibles" pour les zélus-
    - une amende de 375000 Euros qui ne sera jamais réclamée par la JAP, c’est que ces "dames" sont oublieuses, sauf lorsqu’il s’agit de revendiquer une autorité naturelle dont elles sont parfaitement dépourvues.

    Bref, de quoi profiter d’une retraite bien garnie en toute quiétude, elle n’est pas belle la vie ?


  • Visiblement, la vie en Israel n’était pas aussi rose que cela. Il fera 6 mois et sortira.


  • Maximum 1 an dans le quartier V.I.P d’une taule pour remettre les compteurs à zéro,Puis il pourra à nouveau encore enrhumer du goy....

    Sa petite entreprise c☼nnait pas la crise.. ♪ ♫♫♫♪


  • Il ne restera pas en prison, les sionistes du gouvernement le lui ont évidemment garanti . Mais il a hâte d’escroquer à nouveau des Français, pigeons bien plus faciles à duper que des israéliens .


  • il est clair que sous un autre gourvernement,il ne se serait sans doute pas rendu:s’il s’est rendu,c’est que les choses se sont arrangées,les avocats sont là pour çà,n’est-il pas ?


  • Il s’est rendu parce que Fabius, qui lui a déjà sauvé la mise fin novembre 2013 en empêchant son extradition de Suisse vers la France, lui a assuré qu’il ne resterait pas en prison . Et puis il a hâte de recommencer à escroquer les Français, c’est si facile . Open bar .


  • Ils ont dû tout arranger avant qu’il se "rende".
    A moins d’être débile, qui viendrait de son propre chef se constituer prisonnier
    s’il a tous les moyens dont dispose "l’élite" pour l’éviter ?
    On nous prend vraiment pour des abrutis !

    Deux nuits dans le quartier VIP, puis dehors.
    C’est redorer son blason à bon compte.

    Une photo pour de rares journalistes à l’arrivée.
    Sortie bien discrète, le tour est joué.

    Quelle honte !


  • Le mec s’est rendu ?

    très drôle ! seule conclusion possible : la décision de justice a été négociée à l’avance...


  • Condamné à 3 ans de prison avec demande récente d’extradiction, puisque exilé (en Israël on présume), il s’est rendu de lui-même dans une brigade de Gendarmerie.

    Ah ?

    On en déduit donc qu’il a pu se rendre en France et circulez ni vu ni connu sans aucun souci en attendant...
    Ca choque que moi ?

    Sinon ça serait peut être intéressant de savoir depuis quand il est France et connaitre son emploi de temps, surtout concernant ses rendez-vous, avec qui, et .... pourquoi ...


  • klugman l’avocat des escrocs de la communauté ?


  • Même s’il a ce désir (une lubie ?) le système judiciaire français l’acquittera dans 3 ou 4 mois, ne lui demandera rien concernant l’argent détourné et il pourra de nouveau jouir en France et claquer ses millions. À croire que la vie en israël n’est pas si rose que Netanyahou veut bien nous faire croire.


  • Cette affaire commencait dans les annèes 2000 a permis de rèveler l’instrumentation politique de la justice. J.CHIRAC a lancè auxctrousses de trousses de C.Pasqua et ces amis dont Gaydamag , le juge Courroy afin de mettre fin à une source de financement du parti de C.Pasqua qui avait osè s’opposait à J.Chirac lors des presidentielles.
    FALCON et GAYDAMAG ont en fait les frais
    par des condamnations à 3 ans de prison ferme.
    Depuis P.Falcon est le reprèsentant diplomatique de
    l’Angola de l UNESCO à Paris en rèparation de l’injustice
    qu’il a subi et Gaydamac doit ègalement après
    amènagement de sa peine, recevoir sa compensation au regard de ce reglement politique entre les anciens amis qu’etaient PASQUA et CHIRAC.

     

    • #1331744

      « Angolagate : le Franco-israélien Arcadi Gaydamak s’est rendu à la police »
      Ils avaient du nettoyer les cellules de GAV, lui mettre un écran plat, avec un serveur, un sommelier, un cireur de pompes et des chausson en crocod !
      Puis le chef de la police, a du le supplier, pour lui faire une gâterie, au nom de la république, et du premier sinistre !
      Et lui promettre, qu’il ferait sa peine à Canne au Beach Regency...
      En 13 fois et à nos frais, un mois par an, le mois d’aout (c’est mieux pour la plage....)
      Monsieur Gaydamak, vous êtes en état d’arrestation... (Euuuh ! SVP ! si vous le voulez bien monsieur ! Puis-je...)


  • Commentaires suivants