Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La résolution 2249 de l’ONU suspend la souveraineté de la Syrie et de l’Irak

La résolution 2249 du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies, qui prépare la guerre contre la Syrie, vient d’être publiée. Votée vendredi 20, elle était sous embargo jusqu’à ce lundi 23, à 18h30 heure de New York, mais s’avère foncièrement identique au projet rédigé et diffusé en anglais par la France.

Pour mémoire, sur ce sujet de la lutte contre le terrorisme en général et l’État islamique en Irak en au Levant en particulier, la Russie avait présenté un projet de résolution le 30 septembre, qui a été bien accepté par la plupart des membres du Conseil mais bloqué par le Royaume-Uni, soutenu par les États-Unis d’Amérique et la France, au motif que ce projet prévoyait une coordination des efforts de lutte contre l’État islamique : coordination entre intervenants mais également avec les pays où cette lutte est menée, ce qui ne convenait pas aux pays membres de l’Alliance atlantique.

Le projet de résolution russe, légèrement modifié en des termes tendant à ménager les pays ennemis de la Syrie, a été encore présenté dans le nouveau contexte après les attentats de Paris et du Sinaï, mais c’est alors que la France a présenté son propre projet, et la Russie, voulant éviter une compétition des propositions ou une division du Conseil, n’a finalement pas re-présenté son projet, et a voté celui de la France. Elle le regrettera, comme elle a regretté d’avoir laissé passer le 17 mars 2011 la résolution 1973, immédiatement brandie et outrepassée par la France et l’alliance islamo-atlantique pour attaquer la Libye.

La résolution 2249 ne se réfère certes pas explicitement au chapitre VII de la Charte de l’ONU, ce qui laisse certains commentateurs dire qu’elle n’autorise donc pas l’usage de la force. Elle mentionne cependant une menace mondiale à la paix et à la sécurité internationale, ce qui revient au même puisque c’est le sujet du chapitre VII, et appelle les pays qui en ont les moyens à « prendre toutes les mesures nécessaires » pour, entre autres, « éradiquer les sanctuaires » que l’EIIL s’est taillés en Irak et en Syrie, ce qui ne laisse guère de doutes sur le type de moyens à mettre en œuvre. D’ailleurs elle ne condamne ni ne distingue les opérations militaires menées avec les résultats respectifs que l’on connaît de la part d’une soixantaine de pays conduits par les États-Unis depuis quinze mois, en violation de la souveraineté de la Syrie (donc en violation de la charte de l’ONU), et de la Russie depuis deux mois à la demande de la Syrie (donc en accord avec la charte).

Dans sa présentation du projet la France avait insisté pour qualifier les attentats mahométans de Paris d’« acte de guerre », ce qui équivalait à une reconnaissance de l’État islamique en Irak et au Levant comme sujet de droit international. Elle n’a pas totalement obtenu gain de cause puisque cela a été requalifié en « menace contre la paix et la sécurité internationale ». Les États-Unis aussi ont perdu un point puisqu’ils s’étaient opposés récemment à un projet de résolution présenté par la Russie pour, notamment, qualifier le front Al-Nosra d’organisation terroriste, ce que les États-Unis refusaient formellement, et qui figure dans la résolution 2249, laquelle cite nommément le front Al-Nosra au même titre que l’EIIL.

Mais, surtout, la résolution 2249 suspend la souveraineté de la Syrie et de l’Irak, puisqu’elle ne mentionne pas leurs gouvernements ni la nécessité de les associer à ce que l’on entreprendra sur leurs territoires nationaux. Les pays qui en ont les moyens sont encouragés à engager des campagnes militaires « dans les zones contrôlées par l’EIIL en Irak et en Syrie » en ignorant totalement ces deux pays, leurs gouvernements et leurs frontières. Afin que les choses soient bien claires, dans son discours d’explication des raisons pour lesquelles les États-Unis votaient en faveur de cette résolution, l’ambassadrice états-unienne Michele Sison mentionne avec insistance l’urgence de procéder à un changement de régime en Syrie.

Voilà ce qui se cache réellement derrière la résolution 2249 du Conseil de sécurité de l’ONU : sous le prétexte de quelques attentats terroristes, c’est la reconnaissance de l’État islamique en Irak et au Levant comme acteur international, l’intensification de la guerre contre la Syrie, l’enregistrement de sa perte de contrôle d’une partie de son territoire, et la suspension de sa souveraineté sur l’ensemble de celui-ci.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est une catastrophe. on y va droit et à grand pas.


  • La Russie ne laissera pas faire .. Et dans ce cas c’est une troisième guerre mondiale qui se profile.
    Le tir Turque sur l avion de chasse Russe est un prémisse .
    C’est fou comme ça ressemble de plus en plus a un mauvais film.

     

  • Si cela ne passe pas d’un côté , on passe par une autre porte , mais ce qui était décidé depuis maintenant quelques années va se concrétiser : encore un des pays de la " region" qui va perdre sa souveraineté , complétement ravagé par les conflits armés , dont on a armé les djahdistes de toutes obédiences , pour combattre le président en exercice ! ( jusqu’à Fabius qui exhortait la jeunesse francaise à rejoindre les combattants des rangs du djihâd , outre les armements fournis à ces terroristes ) . L’Empire , avec l’appui de ses vassaux locaux , et européens , poursuit ses conquêtes territoriales , avec l’aval d’un de ses organes ( ONU ) , servant à légaliser ses entreprises de déstabilisation et " annexion" de continents entiers .


  • Et bien nous y sommes...c etait ecrit d avance et certains vont encore se gaver avec la vente d armes bien sur et les peuples en crever....


  • Il est évident que cette résolution ne vise pas à lutter contre DAESH, mais est conçue pour permettre de lâcher par "inadvertance" une bombe sur la tête d’Assad et ensuite dire "oups".
    L’OTAN est criminelle. C’est une organisation homicide dont les membres hypocrites veulent garder l’image de justiciers bienfaiteurs.
    Que les jihadistes soient soignés dans des hopitaux militaires israéliens et qu’Israël, comme par hasard, ne soit pas menacé par ces si méchants terroristes montre par logique que ces derniers en vérité savent d’où viennent leurs ordres.
    Quant à la Turquie, sa dernière décision d’abattre un avion militaire russe est une décision non turque mais sabbatéiste. Toutes les nations souffrent de ces infiltrés qui ne cessent de se présenter sous de faux atours.


  • Les heures les plus sombres sont devant nous...
    C’est purement effrayant !



  • Voilà ce qui se cache réellement derrière la résolution 2249 du Conseil de sécurité de l’ONU : sous le prétexte de quelques attentats terroristes, c’est la reconnaissance de l’État islamique en Irak et au Levant comme acteur international, l’intensification de la guerre contre la Syrie, l’enregistrement de sa perte de contrôle d’une partie de son territoire, et la suspension de sa souveraineté sur l’ensemble de celui-ci.



    Les attentats auraient été perpétrés dans ce but ne m’étonnerait pas...et aujourd’hui un avion russe abattu par les turcs...tout cela n’est que coincidence brave gens dormez-en paix et n’oubliez pas... sur la couture du pantalon ..."allons zenfants de la patrie"

     

    • Entièrement d’accord avec toi. C’est gros comme une maison. Cette résolution va bien entendu restreindre grandement les marges de manoeuvres russes dans le ciel syrien et elle offre l’opportunité à l’Otan de créer un statu quo sur le terrain pour les troupes de mercenaires qu’elle soutient.
      De fait, on voit bien que les récents succès de l’action combinée russo-syrienne ont précipité les derniers événements.
      A l’ONU, comme pour la Lybie, les russes sont une fois de plus tombés dans le panneau.
      Chapeau ! Messieurs de la Maison Noire.


  • Le tocsin ou le glas du nouvel ordre mondial ?


  • En 1945 aussi la souveraineté allemande avait été suspendue . Un pays voit sa souveraineté suspendue quand il a été définitivement vaincu et qu’il a capitulé sans condition, ce qui n’est ni le cas de l’Irak, ni encore moins celui de la Syrie . Les sionistes font "comme si" les deux Etats n’existaient plus, et qu’ils avaient donc gagné la guerre contre eux .



  • La Russie ne laissera pas faire (...) bla bla bla




    Je vous conseille de relire (ré-écouter) vos "classiques", en particulier ceux de M.Pierre Hillard.
    Après, les choses vont s’éclaircir...mais vous allez probablemment être déçu sous peu :p
    L’"arbeitstellung" (répartition des tâches et des intérêts) est en cours.
    Sans même parler des probables accords secrets en marge des négos qui ont eu lieu récemment avec le groupe 5+1 pour redéfinir l’influence USA/Russie au moyen-Orient et en Europe.
    Si Poutine a des garanties suffisantes sur l’ensemble de la région dont L’ Iran, la perspective d’un reglement global de la question palestinienne (au détriment de ces derniers, bien sûr) il n’hésitera pas à sacrifier LE PION ASSAD et son peuple.
    Certains vont encore hurler au scandale, répéter que c’est grace à lui que Bla...bla..bla...VOUS VERREZ !
    Relisez aussi les analyses géopolitiques de T.Meysssan si le côté "catho-tradi" de P.H et sa vision sans issue de l’Histoire vous agaçent. xDDD

     

  • L’OTAN après s’être servi des djihadistes va maintenant s’employer à les détruire et l’ONU en ne reconnaissant pas le gouvernement de Bachar Al Assad ne reconnait pas non plus l’accord qu’il a passé avec la Russie.
    La guerre semble proche hélas !

     

    • L’interet est le pétrole si la France, la Turquie ou même les état unis veulent récupérer le pétrole Syrien effectivement c’est le meilleur moyen. Maintenant que le prix est a 49 dollar pour maintenir la Russie enchainer, je me demande ce qui va ce passé une fois que l’opep va vouloir récupérer leur dividende.

      J’ai vraiment l’impression d’être dans un film. La realité dépasse la fictions.


  • Le but final des attentats du vendredi 13...

     

  • L’ONU… Enlève la souveraineté des ETATS… Comme elle a enlevé la PALESTINE…


  • C’est l’horreur , quels crapules , c’est bien ça depuis le début et
    même aujourd’hui , ils soutiennent les terroristes contre ces pays
    du Levant , honteux , scandaleux surtout de la part de la France .

    Que vont devenir ces pauvres gens , ça me fait mal pour eux !


  • Une catastrophe pour la France, oui. N’oublions pas : " meilleur soldat des idées judéo-protestantes mais aussi la première victime de celles-ci ! " La Syrie et l’Iran, c’est bien plus compliqué qu’en Libye... Une présence de sectes ésotériques qui viennent d’un même moule, partagent la même grammaire. Quasi impossible de les diviser.


  • Le Cheikh Imran Hossein a raison de dire "que c’est la fin des temps" suivant l’escatologie Musulmane.
    L’Irak est déjà diviser, la Syrie en cours et, en plus, plus de souveraineté donc les atlantistes vont mener une guerre total, non pas pour détruire "l’état islamique" du moment que ce dernier n’existe pas réellement, pas de ministére, pas de parlement et, aucune base populaire, mais plutôt la Syrie, le Liban, l’Iran et l’Irak ennemis d’Israel.
    Bravo les mecs, votre objectif est atteint, Israel peut jubiler.

     

  • Je vais préparer mes valises ... En Algérie, c’est encore possible d’être antisioniste, surtout dans les Aurès !!


  • Oceania et Eurasia(deux des blocs du capital) vont pouvoir se défoncer a fond sur ces territoires disputés comme ils l’entendent.

     

    • Le climat se réchauffe drôlement dans cette région. Et si nous tentions la danse de la pluie autour des régionales ou d’la cop21 ? Sauf que ça va pas être trop possible par chez nous, rapport à l’état d’urgence... Silence radio de rigueur, les français s’en tiendront au discours médiatique. Des réactions populaires internationales pourraient avoir davantage de retentissement. Les stars commencent à bosser pour encadrer un peu ça. Manque encore the tub pour une grande communion mondiale aux fêtes de fin d’année.


  • Et qu’est ce vous faites des chinois, vous les avez oubliés ??


  • Une bonne âme pourrait-elle m’éclairer sur ce qui me semble le point le plus obscur de cet article :

    Si c’est si catastrophique, pourquoi la Chine ou la Russie n’ont-elles simplement pas mis de véto ?

     

  • Contrairement à ce que laisse entendre l’article, la résolution du Conseil de sécurité ne donne aucun mandat à aucun pays pour intervenir militairement en Syrie, il condamne tous les mouvements armés comme terroriste : Daesh, Al Nostra, etc., il rappelle que la Syrie est un pays souverain et qu’il appartient à son gouvernement de décider des moyens approprié et des aides dont il a besoin pour éradiquer ces groupes terroristes. Il y a le texte commenté de la résolution publié sur le Saker francophone.

     

  • Honte pour l’ONU qui est une seconde SDN vendue aux trusts
    Honteux ! Les trusts financiers( Armements, pétrole, etc) se frottent les mains
    Honte pour les renégats français au Gouverment !


  • Inutile d’épiloguer sur la quintessence de cette fameuse résolution 2249 (2015) de l’ONU adoptée ce 20 Septembre a New York par le conseil de sécurité, que dirais-je conseil de solidarité des pays membres de l’OTAN dirigée par les USA. Auriez-vous oublié que ONU = OTAN = USA ? Nous savons que les USA font à eux seuls en moyenne 60% des parts de cotisations de celle-ci, raison pour laquelle elle se trouve a la solde de ces derniers et subit leur influence. Pour comprendre que cette fameuse résolution a été prise pour :
    1- Restreindre et limiter voir réduire a l’état d’inactivité toutes manœuvres présentes et futures de la Russie de quelque nature que ce soit resp. sur le territoire Syrien et Irakien.
    2- Protéger physiquement l’EI de toute contrainte intérieure qu’extérieure sous prétexte du droit international des droits de l’homme, du droit international des réfugiés, du droit international humanitaire, sur le territoire se trouvant sous le contrôle de l’EIIL, etc...
    3- Permettre a l’OTAN de prendre contrôle de la Syrie, faire subir a Bachar Al-Assad un sort similaire a celui de Saddam Hussein ou Mohamar Khadafi, aux fins d’installer un régime pro-occidental composant avec Daech pouvant servir leurs business.
    Je vous invite a ouvrir grandement vos yeux pour ne pas dire votre mémoire, en décortiquant mot par mot l’article 5 de cette scène théâtrale du conseil de solidarité qui s’est déroulée il y a 6 jours dans l’arène des NU ou les acteurs des pays membres du cercle vicieux se trouvaient être curieusement aussi les spectateurs ( juges et parties) ; bonne analyse. Ainsi s’achève la phase 1 qui est théorique. Reste la phase 2 et la dernière qui est pratique et difficile a résoudre pour voir enfin l’émergence du New World Order avec l’oncle Sam au commandes. C’est donc ce dernier système d’équations paramétriques a n variables que risquent de resurgir les fantômes d’il y a 70 ans .


  • Je n’ai pas la même lecture de cette résolution, car l’article 5 précise bien que tout ce qui va suivre doit se faire :

    conformément au droit international, en particulier à la Charte des Nations Unies, au droit international des droits de l’homme, au droit international des réfugiés et au droit international

    En d’autres termes, il n’y a pas de levés du droit international et donc de suspension de la souveraineté de la Syrie.

    L’Irak a fait une demande à l’onu mais la Syrie non, seuls les russes sont légitimes car ils interviennent sur la demande de Bachar El Assad.

    Article 5
    ***********




    5. Demande aux États Membres qui ont la capacité de le faire de prendre toutes les mesures nécessaires, conformément au droit international, en particulier à la Charte des Nations Unies, au droit international des droits de l’homme, au droit international des réfugiés et au droit international humanitaire, sur le territoire se trouvant sous le contrôle de l’EIIL, également connu sous le nom de Daech, en Syrie et en Irak, de redoubler d’efforts et de coordonner leur action en vue de prévenir et de mettre un terme aux actes de terrorisme commis en particulier par l’EIIL, également connu sous le nom de Daech, ainsi que par le Front el-Nosra et tous les autres individus, groupes, entreprises et entités associés à Al-Qaida, ainsi que les autres groupes terroristes qui ont été désignés comme tels par le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies et qui pourraient par la suite être considérés comme tels par le Groupe international d’appui pour la Syrie avec l’approbation du Conseil de sécurité, conformément à la Déclaration du Groupe en date du 14 novembre, et d’éliminer le sanctuaire qu’ils ont créé sur une grande partie des territoires de l’Iraq et de la Syrie ;



    Votre article reste juste non pas sur la portée de cette résolution qui est claire, mais sur l’interprétation volontairement erronée qui en est faite.

    En bref, ils se contentent d’interpréter un bout de phrase hors contexte d’un paragraphe.


Commentaires suivants