Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Après l’Afghanistan, Washington se prépare à une autre guerre illimitée en Syrie

Après l’Afghanistan où l’armée américaine est embourbée depuis 17 ans, les États-Unis se préparent à une autre guerre illimitée, en Syrie cette fois : l’administration Trump a fait savoir cette semaine qu’elle restera sur le territoire syrien tant que l’Iran n’en partira pas.

 

« Nous ne partirons pas tant que les forces iraniennes resteront en dehors des frontières iraniennes, et cela inclut les alliés de l’Iran et les milices armées », a déclaré lundi à des journalistes le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, John Bolton.

Ce n’est pas la première fois qu’un responsable américain laisse entrevoir une présence américaine prolongée sur le sol syrien, où Washington a déployé quelque 2.000 soldats, dans le cadre de la lutte internationale contre le groupe État islamique (EI) : en janvier, le Pentagone avait fait savoir que les États-Unis maintiendraient une présence militaire en Syrie « aussi longtemps que nécessaire » pour prévenir tout retour de l’EI.

Et en juin, le ministre de la Défense, Jim Mattis, avait prévenu les alliés des États-Unis que quitter la Syrie dès la fin des combats contre l’EI serait une « bourde stratégique ».

Mais c’est la première fois qu’un départ des forces américaines est lié aussi directement à la présence de soldats iraniens et pro-iraniens en Syrie. Et surtout, un lien aussi direct change la nature de l’intervention en Syrie, justifiée légalement par la lutte contre les jihadistes après plusieurs attentats meurtriers en Europe : il ne s’agit plus d’une guerre contre l’EI mais d’une guerre indirecte contre l’Iran.

Questionné sur les propos de M. Bolton, M. Mattis a assuré que la politique américaine en Syrie n’avait pas changé. « Nous sommes en Syrie pour vaincre l’EI (...) et nous assurer qu’il ne revient pas dès que nous aurons tourné le dos », a-t-il déclaré.

Le ministre de la Défense, qui apparaît souvent plus mesuré que le bouillant John Bolton, a affirmé « lire la même partition de musique » que lui. Mais la situation sur le terrain est « complexe », a-t-il ajouté. « Il y a des centaines de subtilités et de nuances, je suis le premier à le reconnaître. »

Lire l’article entier sur courrierinternational.com

Le conflit syrien va-t-il déborder ?
Des réponses sur Kontre Kulture

 

La Syrie, conflit régional mondialisé, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Nous ne partirons pas tant que les forces iraniennes resteront en dehors des frontières iraniennes".

    C’est vrai que les US restent toujours à l’intérieur de leurs frontières.....

     

  • "Nous sommes en Syrie pour vaincre l’EI (...) et nous assurer qu’il ne revient pas dès que nous aurons tourné le dos », a-t-il déclaré."

    Je transmets la déclaration immédiatement à Dieudonné pour son prochain sketch. Nul doute que le sketch en question sera un succès, comme souvent.....

     

  • Comme d’habitude les Amerlocs pensent que la terre ou la planète terre leur appartient et donc occupent en toutes illégalités les autres pays. Une fois le travail terminé contre les terroristes , il faudra à la Syrie et à ses alliés harceler les Amerlocs jusqu’à qu’ils dégagent .


  • " L’armée américaine est le bouclier d’Israël "

     

  • La seule différence,c’est que l’Iran est l’invitée de la Syrie et pas les USA.


  • Le vrai enjeu pour les ricains...et ils arrivent de moins en moins à le cacher c’est le pétrole syrien. Ils ont déjà renoncer à créer un ’’kurdistan’’ dont l’exploitation du pétrole au-delà de l’Euphrate aurait servi à mettre en place un état viable.

    Dorénavant et tout le monde l’a compris le pétrole syrien c’est pour eux. Le cas de la présence Iranienne en Syrie n’est qu’un alibi qui pousse les gens à ne pas réfléchir correctement.

    De toute façon, d’autres éléments convergent vers cette explication : tout d’abord les sanctions à venir sur l’Iran peut créer une réelle pénurie d’autant plus qu’un autre pays soumis aux sanctions ricaines, le Vénézuela, peine à délivrer tout son potentiel… Il faut reconnaître aux ricains un pragmatisme sans limite, mais là ils se tirent une grosse balle dans le pied au moment où il peut y avoir des pressions inflationnistes (hausse des prix du pétrole + mesures protectionnistes)...peut-être que tout cela justement révèle un caractère d’urgence non-révélée par nos médias favoris ? - je pense là au destin du dollar

    Est-ce que le vol du pétrole ici et là suffira à terme pour calmer la situation ? ...l’arabie sodomite a du souci à se faire. Il doit y avoir, au moins, des calculs d’arbitrage.

     

  • “Nous ne partirons pas tant que les forces iraniennes resteront en dehors des frontières iraniennes, et cela inclut les alliés de l’Iran et les milices armées”. En substance, J. Bolton déclare officiellement que les Etats-unis font table rase du droit international, puisqu’au regard de celui-ci, au contraire de la présence de l’Iran, de la Russie et des milices armées visées, soit le Hesbollah, celle des Etats-unis, de la France, de la Grande-Bretagne, d’Israël et de la Turquie est totalement illégitime, n’ayant pas été invités par la Syrie ni sommés par les Nations unies.
    Désormais, et sous l’égide des Etats-unis, c’est le contraire du droit international qui fait loi entre les Etats !


  • Et dire que ce "pays" de merde ne doit sont existence qu’à la France !
    Si on pouvait refaire l’histoire, on corrigera deux choses : celle-là et celle de 44

     

  • On attend l’analyse de Thierry Meyssan, qui exposera probablement qu’il s’agit en réalité d’une manoeuvre de Trump pour mettre Israel face à ses responsabilités, tout en faisant pression sur ce dernier pour l’empêcher de s’en prendre aux palestiniens…. Je ne sais pas ce qui est pire finalement, l’attitude des USA qui va les mener dans les égouts dans quelques années, ou les "dissidents" qui s’accrochent à Trump…

    Aucun président US ne mènera jamais son pays, ni les autres, vers un horizon de justice et de réconciliation internationale. Quel que soit le président US, aucun n’a lutté contre " l’état profond", même en secret, comme certains essayent de nous le faire avaler concernant Trump. Quel que soit le président US, "C’est bon pour Israel", et c’est tout.

    Apres, il y a peut être un espoir à entrevoir dans tout ce cauchemar, mais franchement, je n’arrive pas à mettre la main dessus.

     

    • Tout bon ! Meyssan n’a pas vu que le système a justement coopté Trump non pour son expérience des affaires mais pour ses « limites » intellectuelles et son inculture aujourd’hui indiscutée. Le nouveau mondialisme « patriotique » de diffèrera en rien de l’ancien, « socialiste », quant à son objectif final, Meyssan n’a pas compris que seul le chemin change, il s’agit encore et toujours de liquéfier les Etats-nations, cette fois par la libanisation du territoire...


  • Les américons veulent rester en Syrie. C’est bizarre, je ne me souviens pas que les syriens les y aient invités. J’ai dû rater un épisode.


  • J’ai une pensée de compassion pour le peuple américain, qui subit une mafia d’occupation que nous connaissons aussi en Fronce Occupée, et qui prend des décisions aussi criminelles que cyniques, au nom de la démocratie et du peuple.
    Comme la plupart des Français, les américains ne comprennent que la propagande continuelle des merdias et les mensonges de leurs dirigeants. Un troupeau de bœufs abrutis par la télé, la malbouffe, l’imbécilité ambiante, et la mafia d’Hollywood.

     

    • Les français se donnent du mal pour suivre les aspirations libero-libertaires de leur élite atlantiste.

      "Un Français sur quatre sous psychotropes !" (doctissimo)

      "Les Français, premiers consommateurs de cannabis en Europe, de plus en plus favorable à une légalisation" (la-croix, 12/06/2018)

      Heureusement leurs chaines de télévision et stations radios sont indépendantes (sic !).


  • C’est un mignon morceau de musique avec deux instruments .
    On nous donne obligeamment le choix entre deux fausses raisons, alors qu’il faut plutôt écouter la musique !
    Et la musique c’est l’occupation d’une partie de la Syrie pour la démembrer, à défaut de l’avoir conquise entièrement .
    [les US sont venus pour occuper et ils restent pour occuper]
    _

     

    • Partiellement juste, notamment sur la méthode pour tromper les gens qui il est vrai ont l’habitude de réfléchir de manière binaire.

      Par contre le démembrement comme vous le présentez est une conséquence du vol du pétrole : en enlevant des revenus indispensables à l’État Syrien ici les revenus pétroliers vous rendez la viabilité de l’État impossible.

      Donc la raison première de l’occupation est le vol du pétrole. C’est la raison qui permet aux ricains de mettre en place tous les objectifs géopolitiques vis-à-vis d’’’israhell’’ notamment. En cela, nous pouvons dire que la saleté ricaine est pragmatique.


  • Les USA se préparent à une occupation aussi illégitime que criminelle en Syrie. Le peuple américain n’a, bien sûr, pas été consulté. Il faut traduire : au nom du peuple américain, l’état hébreu en Palestine occupée et l’ultra puissante diaspora qui sévit dans le monde, obligent l’armée US à massacrer, détruire, ravager un pays qui s’oppose à sa destruction.


  • Dans les domaines militaires et politiques lorsque vous faites une annonce
    c’est pratiquement à chaque fois que vous avez décidé de faire le contraire.
    Un Général ne dit jamais qu’il va attaquer...il le fait , quand il le dit c’est qu’il ne le fera pas.
    Les ricains vont donc partir rapidement de Syrie , pour la simple raison que leur situation devient intenable avec les S 300 et S 400 livrés aux Syriens et surtout à tout le système de guerre électronique....


  • On ne voit plus le Sheikh Imran Hosein sur le site.. ? Il serait interessant de connaitre sa vision escathologique de cette situation .


  • Joli pied de nez à ceux qui les croyaient quand ils disaient "nous allons nous retirer de Syrie rapidement".
    Depuis le début, je le dis, ne croyez jamais ce qu’ils disent, regardez ce qu’ils font, les déclarations allaient en contradiction du terrain où ils multiplent les bases.
    Ils ne se retireront que s’ils en ont chassés et ce n’est pas une mince affaire sachant le temps et l’argent dépensés pour détruire ce pays et cette région.
    Maintenant, concrètement au vu de la résistance Syrienne, ils s’exposent à un coup de pied au cul comme par la Corée du Nord il y a 65 ans...
    Vive la Syrie libre


  • Incroyable, l’inversion de toute chose est tellement normale et acceptée qu’on ne se pose même pas la question de savoir qui de l’Iran et des USA est le plus légitime.

    Si c’est pas la fin de la fin là, qu’est-ce-que c’est ?

    On me dit dans mon oreillette que ce n’est que le début.......


  • on n’a pas le choix.
    il faut couper les ailes, couper les ressources à ces gens paypal fb google etc
    oui de la meme facon que les gouvernements nous obligent à boycotter la russie ou l’iran, c’est à nous de faire des achats éthiques.
    C’est l’arme la plus puissante c’est pour cela qu’on veut empecher les peuples de boycotter un pays ou une marque.
    Je fais des achats éthiques, conformes à ma conscience.
    Alors pas de processeur INTEL pas de coca ni mac do ni tropicana etc ...
    d’ailleurs il est écrit "de Moi il (le démon) n’obtient rien, sur Moi il n’a aucune prise".
    Ce qui veut dire, je bosse pas avec lui je commerce pas avec lui.
    J’aime bien les paroles de ce prophète qui sont toujours vraies 2000 ans après.

     

Commentaires suivants