Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

150 people signent le Manifeste pour l’accueil des migrants

Les andouilles de l’antiracisme n’ont pas compris le revirement national-sioniste

Ces personnalités et associations humanistes de gauche pro-immigration nous font relativement pitié, relativement parce qu’ils ne manquent de rien : ils n’ont à l’évidence pas compris ce qui se trame autour de leurs protégés actuellement, et qui est le fait de l’oligarchie sioniste.

 

Il semble bien que l’antiracisme de gauche soit en train de laisser la place à un raciste de droite, bien dans la ligne islamophobe de l’État d’Israël. Mais peut-on en vouloir à des people dont le travail ne consiste pas à penser mais à réagir, à ressentir, à crier (dans le vide) ?

Ce sont gens d’émotion et non de pensée. Ils sont donc tout à fait pardonnés de leur erreur de calcul et de jugement.

Les curieux habitués à ces pétitions inutiles remarqueront que c’est la même équipe qui fait l’opinion culturelle dominante depuis 40 ans, voire 50 pour certains d’entre eux : cette bonne vieille gauche coupée du réel et représentant uniquement les intérêts d’une petite caste, pas du peuple, on s’en serait douté. on se souvient de Jane Birkin – qui pour une fois n’est pas dans le coup – qui pleurait sur le sort de personnes qui souffraient à 15 000 km de son appartement de luxe ou de sa maison de vacances... Tout un symbole !

On publie quand même la farce comme la pétition en retard d’une guerre, en retard d’un sionisme. Et l’intro magnifique du couple Politis-Regards :

« Partout en Europe, l’extrême droite progresse. La passion de l’égalité est supplantée par l’obsession de l’identité. La peur de ne plus être chez soi l’emporte sur la possibilité de vivre ensemble. L’ordre et l’autorité écrasent la responsabilité et le partage. Le chacun pour soi prime sur l’esprit public.

Le temps des boucs émissaires est de retour. [...]

Nous ne l’acceptons pas. Les racines des maux contemporains ne sont pas dans le déplacement des êtres humains, mais dans le règne illimité de la concurrence et de la gouvernance, dans le primat de la finance et dans la surdité des technocraties. Ce n’est pas la main-d’œuvre immigrée qui pèse sur la masse salariale, mais la règle de plus en plus universelle de la compétitivité, de la rentabilité, de la précarité. »

Pour la gauche, les flux vont continuer, doivent continuer. Inutile de résister à ce mouvement aussi naturel que le rapprochement des plaques tectoniques. Au bout du compte, l’Afrique va absorber et envahir la France (on résume, n’est-ce pas).

« Il est illusoire de penser que l’on va pouvoir contenir et a fortiori interrompre les flux migratoires. À vouloir le faire, on finit toujours par être contraint au pire. La régulation devient contrôle policier accru, la frontière se fait mur. Or la clôture produit, inéluctablement, de la violence… et l’inflation de clandestins démunis et corvéables à merci. Dans la mondialisation telle qu’elle se fait, les capitaux et les marchandises se déplacent sans contrôle et sans contraintes ; les êtres humains ne le peuvent pas. Le libre mouvement des hommes n’est pas le credo du capital, ancien comme moderne.

Dans les décennies qui viennent, les migrations s’étendront, volontaires ou contraintes. Elles toucheront nos rivages, et notre propre pays, comme aujourd’hui, aura ses expatriés. Les réfugiés poussés par les guerres et les catastrophes climatiques seront plus nombreux. Que va-t-on faire ? Continuer de fermer les frontières et laisser les plus pauvres accueillir les très pauvres ? C’est indigne moralement et stupide rationnellement. Politique de l’autruche… Après nous le déluge ? Mais le déluge sera bien pour nous tous ! »

Un des lieutenants de Mélenchon a bien essayé de faire passer le message que peut-être, il se pourrait que, l’invasion migratoire ne serait pas forcément un bien pour nous, ni pour eux d’ailleurs, et que... Boum, le Méluche lui a claqué le bec : ce sont choses indicibles à gauche ! Nos électeurs ont la tête farcie d’antiracisme, d’immigrationnisme et d’internationalisme depuis Mai 68 ! On ne peut pas faire machine arrière comme ça les camarades.

C’est pour cette simple raison que Mélenchon n’est pas président de la République à la place de Macron : il aurait inclus dans son programme l’arrêt des flux migratoires, à la manière d’un Salvini, il prenait 10 ou 15 points de plus au premier tour et raflait le marigot de Marine. Au lieu de ça, le leader de La France insoumise a laissé passer sa chance, continuant à jouer le pipeau qui arrange bien le capitalisme prédateur transfrontalier. Eh oui, en plus c’était cohérent avec son programme...

Les rédacteurs de la pétition nous la jouent aussi « attention au fascisme », cette vieille rengaine de la gauche idéologiquement perdue, qui n’a plus qu’un épouvantail pour faire trois voix :

« Il ne faut faire aucune concession à ces idées, que l’extrême droite a imposées, que la droite a trop souvent ralliées et qui tentent même une partie de la gauche. Nous, intellectuels, créateurs, militants associatifs, syndicalistes et citoyens avant tout, affirmons que nous ne courberons pas la tête. Nous ne composerons pas avec le fonds de commerce de l’extrême droite. La migration n’est un mal que dans les sociétés qui tournent le dos au partage. La liberté de circulation et l’égalité des droits sociaux pour les immigrés présents dans les pays d’accueil sont des droits fondamentaux de l’humanité. »

Et c’est toi qui vas payer avec tes impôts, coco. Réfléchis deux secondes, rédacteur ! Les Français ne sont pas tous des people donneurs de leçons et oisifs !

« Nous ne ferons pas à l’extrême droite le cadeau de laisser croire qu’elle pose de bonnes questions. Nous rejetons ses questions, en même temps que ses réponses. »

C’est pas vrai, ils continuent à délirer... Bref, pas la peine d’argumenter avec ces cerveaux bloqués, passons à la liste... des incontournables donneurs de leçons !

 

Les 150 signataires

Christophe Aguiton, sociologue - Christophe Alévêque, humoriste et auteur - Pouria Amirshahi, directeur de Politis - Ariane Ascaride, comédienne - Jean-Christophe Attias, universitaire - Geneviève Azam, économiste - Bertrand Badie, politiste - Sébastien Bailleul,DG du CRID- Josiane Balasko, comédienne- Étienne Balibar, philosophe - Ludivine Bantigny, historienne - Pierre-Emmanuel Barré, auteur, humoriste - Lauren Bastide, journaliste, féministe - Christian Baudelot, sociologue - Edmond Baudoin, auteur, dessinateur de BD - Alex Beaupain, auteur, compositeur, interprète - François Bégaudeau, écrivain - Yassine Belattar, humoriste - Hourya Bentouhami, philosophe - Alain Bertho, anthropologue - Pascal Blanchard, historien - Romane Bohringer, comédienne - Benoît Borritz, chercheur militant - Alima Boumediene-Thiery, avocate - Rony Brauman, médecin, cofondateur de MSF - Michel Broué, mathématicien - Valérie Cabanes, juriste internationale - Hélène Cabioc’h, présidente de l’Ipam - Julia Cagé, économiste - Robin Campillo, réalisateur - Aymeric Caron, écrivain, journaliste - François Chaignaud, chorégraphe - Patrick Chamoiseau, écrivain - Paul Chemetov, architecte - Monique Chemillier-Gendreau, juriste - Mouhieddine Cherbib, Respect des libertés - Jean-Louis Cohen, historien - Christel Cournil, enseignante-chercheuse - Marie Cosnay, écrivaine - Annick Coupé, syndicaliste - Alexis Cukier, philosophe - Jocelyne Dakhlia, historienne - Jean-Michel Daquin,architecte - Françoise Davisse, réalisatrice - Philippe de Botton, président de Médecins du monde - Laurence De Cock, historienne, Fondation Copernic - Catherine de Wenden, politologue - Christine Delphy, féministe - Christophe Deltombe, président de la Cimade - Rokhaya Diallo, journaliste, écrivaine - Georges Didi-Huberman, philosophe - Bernard Dréano, président du Cedetim - Michel Dru, anesthésiste réanimateur - Françoise Dumont, présidente d’honneur de la LDH - Annie Ernaux, écrivaine - Éric Fassin, sociologue, anthropologue - Corentin Fila, comédien - Geneviève Fraisse, philosophe - Bernard Friot, économiste, philosophe - Isabelle Garo, philosophe - Amandine Gay, réalisatrice - Raphaël Glucksmann, essayiste - Robert Guédiguian, réalisateur - Nacira Guénif, sociologue, anthropologue - Janette Habel, politologue - Jean-Marie Harribey, économiste - Serge Hefez, psychanalyste - Cédric Herrou, militant associatif - Christophe Honoré, réalisateur - Eva Husson, réalisatrice - Thierry Illouz, auteur, avocat pénaliste - Pierre Jacquemain, rédacteur en chef de Regards - Geneviève Jacques, militante associative - Chantal Jaquet, philosophe - Juliette, chanteuse, parolière, compositrice - Gaël Kamilindi, pensionnaire de la Comédie-Française - Pierre Khalfa, syndicaliste, coprésident de la Fondation Copernic - Cloé Korman, écrivaine - Bernard Lahire, professeur de sociologie à l’ENS de Lyon - Nicole Lapierre, anthropologue et sociologue - Mathilde Larrère, historienne - Henri Leclerc, président d’honneur de la LDH - Raphaël Liogier, sociologue, philosophe - Isabelle Lorand, chirurgienne - Germain Louvet, danseur étoile de l’Opéra de Paris - Gilles Manceron, historien, LDH - Philippe Mangeot, enseignant - Patrice Maniglier, philosophe - Philippe Marlière, politologue - Roger Martelli, historien, directeur de la publication de Regards - Christiane Marty, ingénieure-chercheuse, Fondation Copernic - Corinne Masiero, comédienne - Gustave Massiah, altermondialiste - Nicolas Maury, comédien - Marion Mazauric, éditrice - Caroline Mecary, avocate - Philippe Meirieu, pédagogue - Phia Ménard, jongleuse, performeuse, metteur en scène - Céline Meresse, présidente du CICP - Guillaume Meurice, auteur, humoriste - Pierre Micheletti, médecin, écrivain - Jean-François Mignard, secrétaire général de la LDH - Véronique Nahoum-Grappe, anthropologue - Stanislas Nordey, directeur du Théâtre national de Strasbourg - Ludmila Pagliero, danseuse étoile à l’Opéra de Paris - Willy Pelletier, sociologue, Fondation Copernic - Nora Philippe, auteure, réalisatrice - Thomas Piketty, économiste - Edwy Plenel, journaliste, président et cofondateur de Mediapart - Emmanuel Poilane, président du CRID - Thomas Porcher, économiste - Didier Porte, humoriste - Mathieu Potte-Bonneville, philosophe - Olivier Py, auteur, metteur en scène et directeur du Festival d’Avignon - Bernard Ravenel, historien - Éric Reinhardt, écrivain - Prudence Riff, co-présidente du FASTI - Michèle Riot-Sarcey, historienne - Vanina Rochiccioli, présidente du Gisti - Marguerite Rollinde, politologue spécialiste du Maghreb - Alexandre Romanès, cirque Romanès - Délia Romanès, cirque Romanès - Paul Rondin, directeur délégué du Festival d’Avignon - Alain Ruscio, historien - Malik Salemkour, président de la LDH - Sarah Salesse, avocate - Christian Salmon, écrivain - Odile Schwertz-Favrat, ex-présidente de la Fasti - Denis Sieffert, président de la SAS Politis - Catherine Sinet, directrice de la rédaction de Siné Mensuel - Romain Slitine, enseignant à Sciences Po - Pierre Tartakowsky, président d’honneur de la LDH - Lilian Thuram, fondation Lilian Thuram-Éducation contre le racisme - Sylvie Tissot, sociologue - Michel Toesca, acteur, réalisateur - Marie Toussaint, militante associative, présidente de Notre affaire à tous - Assa Traoré, comité Adama - Enzo Traverso, historien - Catherine Tricot, architecte - Aurélie Trouvé, altermondialiste, agronome - Fabien Truong, sociologue - Michel Tubiana, président d’honneur de la LDH - Dominique Vidal-Sephiha, journaliste - Jean Vigreux, historien - Thierry Vila, écrivain - Arnaud Viviant, écrivain, critique littéraire - Sophie Wahnich, historienne - Jacques Weber, comédien - Serge Wolikow, historien

 

Il y a tout le cirque Romanès dedans et la jongleuse-performeuse Phia Ménard, c’est dire. Il ne manque plus que Jaku et son poulain Lelandais. N’oublions pas les « organisations de soutien », toutes ces assoces ridicules qui pompent de la subvention pour emmerder les Français, et on ne parle même pas des patriotes.

Pour revenir au sérieux, et à l’info, loin des émotions de ces nantis, Le Figaro (oui, oui, un journal de droite bourgeoise) a sorti un sondage sur l’accueil des migrants.

 

« Les trois quarts des Français approuvent le refus d’Emmanuel Macron d’accueillir le bateau humanitaire Aquarius… mais une majorité a, “en même temps”, une bonne opinion des ONG qui aident les migrants. Selon une enquête Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Figaro et France Info, sur l’affaire de l’Aquarius, les Français sont “totalement paradoxaux voire schizophrènes sur cette question de l’accueil des migrants”, commente Gaël Sliman, président de l’institut Odoxa. »

On se disait bien que les Français ne pouvaient pas être aussi déconnectés que leur élite culturelle sur le sujet. Macron, lui, aligne sa politique, ou plutôt sa communication, sur ce genre de carotte (terme scientifique) dans l’opinion :

« La position du chef de l’État, qui a refusé d’accueillir l’Aquarius et ses 58 migrants à Marseille, est totalement en phase avec l’opinion publique, jusque chez les sympathisants de la France Insoumise (FI). La répartition européenne trouvée pour ces 58 migrants satisfait 58 % de la population, mais elle est majoritairement rejetée à droite. »

C’était pour montrer que Balaskol et sa bande, qui squattent les médias depuis des lustres, ne sont pas mais alors pas du tout représentatifs du peuple français. Les médias aux ordres devraient peut-être en tenir compte, s’ils veulent survivre. C’est peut-être aussi pour cela que les œuvres de ces 150 prestigieux signataires trouvent de moins en moins preneurs...

 

Une pétition autrement plus sérieuse à signer :

 

Qui manipule les migrations de masse ?
Des réponses précises sur Kontre Kulture

 

Les migrants en question, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

83 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • " La migration n’est un mal que dans les sociétés qui tournent le dos au partage " ! Magifique ! Ils "partagent" donc beaucoup les "people" qui ont signé ce manifeste ?


  • On agite l’épouvantail du fascisme alors que le RN c’est UN POUR CENT des députés de l’Assemblée "Nationale" !...


  • Je suis pour l’égalité de patrimoine, on met tout en commun et on partage, qui signe ?


  • Ceux qui sont pour l’accueil devraient commencer par montrer l’exemple et les prendre chez eux !
    Surtout que ces 150 personnalités doivent être assez alaises financement pour le faire .
    Facile avec l’argent des autres


  • "La passion de l’égalité est supplantée par l’obsession de l’identité"
    C’est exactement l’inverse qui se produit, et cette pétition en est la preuve formelle.
    D’autant qu’il s’agit d’une obsession de l’égalité à condition qu’elle n’égratigne pas les privilèges de ces hypocrites.
    "L’ordre et l’autorité écrasent la responsabilité et le partage"
    Sans ordre, par conséquent sans un minimum d’autorité, dont l’étymologie nous rappelle qu’il s’agit de la "capacité à faire grandir", il ne peut y avoir ni responsabilité ni partage.
    "Le chacun pour soi prime sur l’esprit public"
    En effet, depuis des décennies. Pas depuis avant-hier, comme ils semblent le laisser entendre.
    "Les racines des maux contemporains ne sont pas dans le déplacement des êtres humains, mais dans le règne illimité de la concurrence et de la gouvernance, dans le primat de la finance et dans la surdité des technocraties. Ce n’est pas la main-d’œuvre immigrée qui pèse sur la masse salariale, mais la règle de plus en plus universelle de la compétitivité, de la rentabilité, de la précarité."
    C’est bien, on progresse, vous commencez à percevoir toutes les pièces du puzzle. Maintenant, il faut assembler...
    "Nous, intellectuels, créateurs, militants associatifs, syndicalistes et citoyens avant tout..."
    Tout cela se discute, c’est de l’auto-proclamation. Pour ma part, je ne reconnais pas vos titres d’intellos, de créateurs à la plupart d’entre vous. Des militants serviles avides de futilités abrutissantes et des complices du délitement des liens essentiels de l’humanité dans son ensemble, c’est bien le seul titre que je vous accorde. "Citoyen", c’est encore trop beau pour vous autres, nantis auto-suffisants, tant vous êtes à des années-lumières de la vie de la cité que l’on nomme communément "quotidien" ou "vie réelle".
    Donc la péti"fion" qui vous réunit, vous en faites une petite boule, vous l’humectez, et la suite vous la devinez.
    C’est énervant d’être pris pour un con à la longue.


  • #2050995

    il serait fort interessant de liste ces personnes voulant du migrant à volonté !!

    - il faut lister leur adresse principale
    - il faut lister leur adresse secondaire ou les differentes propriétés ,appartements
    - il faut lister leur subvention ,que l etat leur donne
    - il faut egalement lister les subventions que l etat donne au journaux pour qu’ils nous embobinnent
    - il faut lister tout les abbatements fiscaux que ces nantis recoivent, gardent ou conservent en retour de leur servitude à la propagande mainstream
    - il faut lister l argent publique ( nos impots ) que ces journaux ,tv ,artistes ,bobos reverser à ces associations complice du remplacement

    etc ....

     

    • #2051033

      C’est exactement ce que je pense et créer des sites informatifs à ce sujet. Bernard Kouchner à une très grande villa pas loin de Bonifacio et réclame plus de Migrants : ça serait bien d’informer ces derniers que le "french doctor" est prêt à la mettre à disposition non ?


    • Très difficile à faire. Les gens qui connaissent ces données n’ont pas le courage de les diffuser ou de les donner à ceux qui s’en serviraient.

      Les salariés qui ont accès à ces données ont trop peur.

      Mais c’est bien ce qu’il faudrait faire : La lumière de la transparence fait fuir les cancrelats.


    • #2051233

      Serait-il il possible de faire en sorte d’aiguiller du migrant vers ces adresses ?

      Imaginez le foin que cela causerait...


    • #2051368

      Pourquoi ça serait difficile ? Je connais des catholique traditionnels qui ont accueilli des Migrants chez eux sans faire de pub. Lorsque on s’engage sur les ondeset ses paroles avec des actes ou alors on se tait. Bernard Kouchner à une très grande villa innocupe pendant au moins 9 mois de l’année, c’c’est même limite un hôpital vu de la mer et pourrait hébergé 10 famille de Lybie.


  • Le sempiternel coup de la liste des "personnalités lumineuses".

    En voilà des noms censés vous pétrifier avec leur titre bien ronflant.

     

    • Nom de dieu !

      Frédéric Lordon n’apparait pas dans la liste des signataires ! Mais que ce passe-t-il qui puisse expliquer que cet habitué de ce genre de pétitions n’ai pas signé ce document ?

      Se pourrait-il que son puissant cerveau ait épuisé sa capacité de conjuger gauchisme et logique, et qu’il soit en train de virer à droite ?


  • #2051010
    le 28/09/2018 par pas de pseudo encore
    150 people signent le Manifeste pour l’accueil des migrants

    Beaucoup de muslims et d’albigeois dans cette pétition...

    "la limite c’est Dieudonné" oui, oui, on sait...


  • "L’OBSESSION DE L’IDENTITÉ" C’est clair que pour tous ces binationaux, ces hors-sol, ces nantis, ces profiteurs, ce parasites constants la notion d’identité ils ne connaissent pas. Constamment en train de jouer un rôle. Les Français ne jouent pas un rôle, ils subisssent VOS dérives bande de merdes gauchistes gavés à l’argent publique !!!


  • Phia Ménard, lol. Elle avait eu son quart d’heure de gloire grâce à Laurent Gerra qui l’avait habillée pour le reste de ses hivers en évoquant la biennale de danse à Lyon.
    https://m.youtube.com/watch?v=WPqA9...
    Et que fait Rony Brauman dans ce cirque d’une insondable bêtise ?! Et Bernard Friot ?! Je serais curieux d’avoir l’avis d’Étienne Chouard là-dessus, juste par curiosité. Et Piketty ! La misère ! Ces gens non seulement ne sont pas des démocrates mais en plus, à ce niveau de n’importe quoi, ils sont fous à lier.


  • #2051019

    Alevèque, glucksman, balasko, thuram, bellatar, Weber, plenel, barré,carron...
    mdrrr le fin fond des chiottes de la pensée ! une grosse gerbe !qu’esquon en a à foutre de ce que peut penser cette team !ahahah

     

  • Si chaque fois qu’un Français ou un Européen autochtone est assassiné par un envahisseur, l’un(e) de ces signataires avait à répondre physiquement, de nos morts, ils/elles seraient moins nombreux à signer, tous ces "philosophes" de la décadence. Faudra-t-il s’y résigner un jour ?

    Au vu de l’évolution des mentalités, dans toute l’Europe, heureusement les aboiements de ces chiens galeux, se perdent toujours plus, dans le vide sidéral de leur crânes de consanguins ! Réjouissons-nous !


  • #2051031

    La seule question qu’il faut se poser concernant une Balasko ou un Huster-Montaigne c’est combien touchent-ils de subventions pour produire leurs Daubes cinématographiques ou théâtrales, pour eux ou leurs proches d’ailleurs ? Leur positionnement idéologique n’est aucunement de la naïveté, juste la certitude de continuer à percevoir leur rente culturelle et mondaine.


  • Je suppose que tous ces bobos vont accueillir tous ces migrants chez eux non ?

     

    • C’est ennuyeux, leur Ferrari n’a que deux places assises, ils ne pourront même pas aller les chercher au bateau. Un vrai casse-tête. Pas facile la vie d’un "people"........


    • Ils ont des immeubles et ils vont tout simplement doubler le prix des loyers pour entasser deux fois plus de monde par mètre carré et c’est ainsi qu’ils logeront les migrants avec subvention aux frais du contribuable par migrant logé. En tant que peoples ils sont tout le peuple auquel la république fait référence, les autres sont de simples téléspectateurs. Quand la constitution américaine dit "we the people" il n’est question en fait que des "peoples", des gens qui sont quelqu’un. Dans sa correspondance Jefferson, disciple tardif de Voltaire, pense exactement de cette manière : il y a les "people", les gens qui sont quelqu’un et qu’on lit quand ils écrivent, il y a les simples lecteurs ou téléspectateurs qui n’existent que dans la mesure où ils appuient tel ou tel "people", et il y a les non-lecteurs (peu importe que ce soit par choix ou par incapacité) qui comme le dit Macron ne sont rien.


  • Je vois qu’il y a un paquet de sociologues, ou du moins, qui se présentent comme tel. Hors la sociologie est une science qui demande de mettre toute émotion en veille pour avoir une analyse la plus juste possible. Et lorsque l’on applique ce principe, l’evidence de l’arnaque des migrants saute aux yeux. Nous avons donc encore affaire à une bande d’incompétents qui sont grassement rémunérés parce qu’ils jouent très bien les idiots utiles. À noter Pierre E. Barré, qui était plutôt assez bon dans ses chroniques (d’où son éviction du PAF) qui doit se refaire une virginité afin d’espérer un petit boulot.


  • "La peur de ne plus être chez soi l’emporte sur la possibilité de vivre ensemble."

    Le vivre ensemble est un voeu pieu qui nous est vendu par des laïcards. En bref, c’est un oxymore.......


  • #2051046

    Sur le thème de l’exemplarité, une question ultra-basique : pour chacun de ces signataires, combien de m2 par habitant dans leur logement ?

    TOUT le reste est du pur pipeau ...


  • Josiane a de la suite dans les idées, on ne peut pas lui reprocher sa fidélité. Elle a joué dans "les bronzés", elle ne peut plus revenir en arrière.


  • et oui, si tous ce petit monde du showbizz veut continué à touché des subventions et etre médiatisé, il faut épousé les idées de leurs maitres


  • Toujours les mêmes crétinus et beaucoup de noms exotiques...C’est très rassurant,au fond.Inefficace,ridicule,inoffensif,tellement stupide...Ces gens-là n’ont pas compris qu’ils ont d’ores et déjà perdu la partie...Ça vient...Patience...


  • Toujours les mêmes ou presque....On dirait qu’il y a une obligation de présence dans ces sempiternels manifestes avec interdiction morale (sous peine d’ostracisme) de refuser quand on vous présente la feuille à signer...

    Le show-biz est à vomir en général mais le show-biz français est un dégueulis d’hypocrisie.... !!

    Bah,normal puisque étymologiquement,hypocrite veut dire comédien... !!

     

  • Des signataires qui n’habitent certainement pas dans le 18 e, près de la porte de La Chapelle.
    Si la police avait le temps, elle pourrait en emmener quelque-uns dans ces zones, ça leur ferait du bien.

     

  • je voudrais savoir combien de centaines de migrants sont rentrés sur le territoire pendant qu’on nous "amusait" avec l’Aquarius.


  • Quand tu gagnes au bas mot 3000e net/mois, c’est facile d’être humaniste...

    Ce sont toujours ceux qui pètent dans la soie qui sont les plus prompt à donner des leçons de morale.

    Donc j’ai regardé la liste... Bah la grande majorité est constituée de tapins étatiques, d’historiens, de politologues et d’intellectuels en tout genre. Bref, la crème de la crème de l’abrutissement socio-culturel.

     

    • Mouais enfin 3000€ net/mois à Paris c’est juste ce qu’il faut pour vivre correctement. Et en province cela permet de vivre bien mais c’est pas la folie non plus ! Ce n’est pas ça un riche. Ce n’est même pas un gars qui gagne 6000€/mois d’ailleurs.


  • Les traîtres ont ouvert les frontières pour laisser entrer les gladiateurs, maintenant ils vont les refermer et au son des trompettes de Jéricho, nous allons tous nous entre-tuer dans l’arène Européenne. Un "beau sang et lumière" éclaboussera et illuminera la face du monde.

    Le Puy du Fou ? ... Une attraction pour enfants.

    « Morituri te salutant ».

     

  • #2051101

    " 150 peoples" !
    autant dire 150 parasites qui, faute de tallent pour en vivre, vivent de subvention sur notre dos !!!!
    Pour leur tallent, ils n’obtiendraient même pas la place de balayeur à Hollywood !!!

    j’en profite, parce que ils ne le savent pas : je ne vous regarde et écoute jamais !
    Ca me donne la gerboise votre médiocrité et absence total de tallent !!!



  • Les racines des maux contemporains ne sont pas dans le déplacement des êtres humains, mais dans le règne illimité de la concurrence et de la gouvernance




    Le déplacement des êtres humains est une organisation de la concurrence.



    dans le primat de la finance et dans la surdité des technocraties.




    La finance et la technocratie veulent absolument du déplacement des êtres humains, c’est à dire la libre circulation des personnes.



    Ce n’est pas la main-d’œuvre immigrée qui pèse sur la masse salariale, mais la règle de plus en plus universelle de la compétitivité, de la rentabilité, de la précarité.




    L’emploi de main d’oeuvre immigrée fait partie intégrante de la doxa de compétitivité, rentabilité et de précarisation de la grande masse des employés autochtones.




    Or la clôture produit, inéluctablement, de la violence…




    Inversion accusatoire : la clôture est une délimitation qui empêche que des conflits aient lieu. C’est un facteur de pacifisation. L’absence totale de clôture à l’inverse permet tout les empiètements ; et on sait que l’Homme, si on veut être réaliste, empiète si une limite ne lui est pas donnée.



    Dans la mondialisation telle qu’elle se fait, les capitaux et les marchandises se déplacent sans contrôle et sans contraintes ; les êtres humains ne le peuvent pas.




    Donc si les capitaux et marchandises circulent librement, crédo capitaliste, alors il faut que l’Homme aussi. Où comment collaborer au capitalisme en prétendant le combattre.



    Le libre mouvement des hommes n’est pas le credo du capital, ancien comme moderne.




    Puisque leur logique ne tient pas la route, au pied du mur lles voilà contraints de mentir.

     

    • #2051205

      Tres bon texte.

      Un homard ne doit pas vous résister longtemps !


    • #2051255

      Mr. Igor Meliev, j’ai lu votre commentaire sous la vidéo de F.Cousin, je l’ai trouvé très pertinente et je vous rejoint sur le fond ( a dialectique Hegel-Marx très pertinente pour l’analyse de l’auto-mouvement du monde déchu reste enfermé dans l’horizontalité de l’objectivation de l’esprit (voir par exemple N.Berdiaev..)
      Et ici votre décryptage est limpide et sans appel Bravo


    • Ce genre de homard qu’ils sont, en effet, ne me résiste pas longtemps, leur discours est trop faux, miné de ses propres contradictions. Homard, le mot est bien choisi : tous ces gens se prennent pour un met de luxe, mais ils sentent la marée.

      Salutations à vous Michel Karl myriam. Ce que j’ai dit sous la vidéo de Cousin je n’en tiens aucun mérite, car ce n’est pas de moi. Je ne fais que partager ce que l’esprit a bien voulu me donner.


    • Franchement je les crois sincères. Apres vos commentaires bien faits, on se rend compte de l’énormité de leur discours. Ils se croient juste plus humanistes et intelligents qu’ils ne le sont. C’est souvent le fait d’etre nanti, un peu au-dessus des autres, qui rend aussi sûr de soi, "sûr de sa connerie" comme dirait mon père.



    • Franchement je les crois sincères. Apres vos commentaires bien faits, on se rend compte de l’énormité de leur discours. Ils se croient juste plus humanistes et intelligents qu’ils ne le sont. C’est souvent le fait d’etre nanti, un peu au-dessus des autres, qui rend aussi sûr de soi, "sûr de sa connerie" comme dirait mon père.




      Il y a des riches, des nantis qui n’ont pas leur discours. Des riches qui justement, ne se croient pas au-dessus des autres. Eux, c’est leur cas en effet, en un mot ils sont orgueilleux...

      Mais en vérité ils savent qu’ils mentent, simplement leur plaisir d’être au-dessus des autres est plus important que la vérité. Leur place est plus importante que la vérité. Leur statut leur est trop précieux. Ils ont fondé leur vie sur le mensonge, et ils refusent de changer de vie.


  • quand t’as vendu ton âme au diable, par définition elle ne t’appartient plus..
    c’est eux qu’ils ont trahis en premier lieu..
    j’ai beaucoup de pitié pour eux car derriere, chez eux ils savent, pleurent et regrettent..
    ne vous fiez pas aux apparences ou à leurs sourire..


  • #2051127

    150 branleurs : sociologues, pseudo-philosophes, humoristes pas drôles et comédiens subventionnés totalement déconnectés du Réel et ne sachant absolument pas de quoi est fait le quotidien d’un français lambda.
    Petite caste pathétique pratiquant en permanence l’entre-soi et passant son temps à donner des leçons.


  • [1/2]

    J’ai recopié le gratin mondain en virant les noms :

    sociologue - humoriste et auteur - directeur de Politis - comédienne - universitaire - économiste - politiste - DG du CRID- comédienne- philosophe - historienne - auteur, humoriste - journaliste, féministe - sociologue - auteur, dessinateur de BD - auteur, compositeur, interprète - écrivain - humoriste - philosophe - anthropologue - historien - comédienne - chercheur militant - avocate - médecin, cofondateur de MSF - mathématicien - juriste internationale - présidente de l’Ipam -économiste - réalisateur - écrivain, journaliste - chorégraphe - écrivain - architecte - juriste - Respect des libertés - historien - enseignante-chercheuse - écrivaine - syndicaliste - philosophe - historienne - architecte - réalisatrice - président de Médecins du monde - historienne, Fondation Copernic - politologue - féministe - président de la Cimade - journaliste, écrivaine - philosophe - président du Cedetim - anesthésiste réanimateur - présidente d’honneur de la LDH - écrivaine - sociologue, anthropologue - comédien - philosophe - économiste, philosophe - philosophe - réalisatrice - essayiste - réalisateur - sociologue, anthropologue - politologue - économiste - psychanalyste - militant associatif - réalisateur - réalisatrice - auteur, avocat pénaliste - rédacteur en chef de Regards - militante associative - philosophe - chanteuse, parolière, compositrice -pensionnaire de la Comédie-Française - syndicaliste,coprésident de la Fondation Copernic - écrivaine - professeur de sociologie à l’ENS de Lyon -


  • [2/2]

    anthropologue et sociologue - historienne - président d’honneur de la LDH - sociologue, philosophe - chirurgienne - danseur étoile de l’Opéra de Paris - historien, LDH - enseignant - philosophe - politologue - historien, directeur de la publication de Regards - ingénieure-chercheuse, Fondation Copernic - comédienne - altermondialiste - comédien - éditrice - avocate - pédagogue - jongleuse, performeuse, metteur en scène - présidente du CICP - auteur, humoriste - médecin, écrivain - secrétaire général de la LDH - anthropologue - directeur du Théâtre national de Strasbourg - danseuse étoile à l’Opéra de Paris - sociologue, Fondation Copernic - auteure, réalisatrice - économiste - journaliste, président et cofondateur de Mediapart - président du CRID - économiste - humoriste - philosophe - auteur, metteur en scène et directeur du Festival d’Avignon -historien - écrivain - co-présidente du FASTI - historienne - présidente du Gisti - politologue spécialiste du Maghreb - cirque Romanès - cirque Romanès - directeur délégué du Festival d’Avignon - historien - président de la LDH - avocate - écrivain - ex-présidente de la Fasti - président de la SAS Politis - directrice de la rédaction de Siné Mensuel - enseignant à Sciences Po - président d’honneur de la LDH - fondation Lilian Thuram-Éducation contre le racisme - sociologue - acteur, réalisateur - militante associative, présidente de Notre affaire à tous - comité Adama - historien - architecte - altermondialiste, agronome - sociologue - président d’honneur de la LDH - journaliste - historien - écrivain - écrivain, critique littéraire - historienne - comédien - historien

     

  • Il faut obliger, tous ceux qui sont pour, à accueillir chez eux un migrant et l’entretenir !

     

  • "une bande de cabotins internationalistes" (Jakadi ; les Brigandes)


  • J’aime beaucoup ces signataires-là :

    - Lilian Thuram, fondation Lilian Thuram-Éducation contre le racisme ;
    - Mouhieddine Cherbib, Respect des libertés ;
    - Benoît Borritz, chercheur militant.

    Et bien entendu, le grand Cédric Herrou, avec son film magnifique à nous arracher des larmes (à condition de se tirer des poils de cul...)

    De plus en plus déçu par Rony Brauman en revanche...

     

  • Lorsque l’armée allemande a envahi la France, combien de soldats a-t-elle laissé derrière elle pour tenir le pays ? Les historiens parlent de 30 à 40000 soldats. Et des soldats qui avaient 48 ans en moyenne toujours selon les historiens.

    Aujourd’hui, ce sont des centaines de milliers de migrants qui viennent occuper le pays. Et des jeunes ! Des hommes formés et aguerris au combat par toutes les guerres intestines de l’Afrique. Des hommes qui ont tué déjà des centaines de milliers de personnes, brûlé des villages et commis toutes les exactions inhérentes à la guerre.

    Et pour cette bande de traîtres, ce n’est pas assez. Il faut en accueillir encore et encore. Pas besoin de leur donner un Mauser, il suffit juste d’un cutter et d’un peu d’acide de batterie et ils peuvent prendre le pouvoir du jour au lendemain. Piller, violer, trucider sans qu’aucun corps constitué ne puisse plus assurer la sécurité des Français.

    Combien sont ils, personne ne le sait puisque nos gouvernants se sont opposés à ce qu’on les comptabilise et qu’on sache au moins comment ils s’appellent.

    Le tour de force de Soros le maléfique aura été de créer une invasion pire que lors de la seconde guerre mondiale avec l’assentiment de nos "intellos" et même de la gauche mélenchoniste. Cette armée n’a pas besoin de combattre, elle est accueillie avec des banderoles de bienvenue et des cuisses ouvertes...

     

    • #2051225

      Cette bande de traîtres meritent effectivement un sort particulier.

      Il faut avoir confiance : le moment venu, certains s’occuperont sans doute de ce genre de détails : il en a toujours été ainsi, et gardez a l’esprit que la république maçonnique a fait de même, alors, aucunes pitié pour leurs descendants.

      Ce n’est pas parce qu’une guerre n’est pas diffusée médiatiquement qu’elle n’a pas lieu.

      Ce qui prime maintenant, c’est de s’assurer que la colère populaire, qui bientot sera tres forte, se dirige vers le bon endroit, et ne pas la laissée au mains des accapareurs immémoriaux...


  • J’avais lu le titre trop vite
    J’ai lu "150 migrants ont signé ..."
    En fait c’est vrai qu’on les entend jamais, on parle pour eux mais eux, ils ne s’expriment pas collectivement...
    _ :-)


  • Tous ces gens-là donc dont le "gratin" de la culture en France signent un appel à l’abolition des frontières. Quid de "l’exception culturelle française" qui les protège pour produire leurs "œuvres" ? À moins que le chaos qu’ils souhaitent suffise à leur bonheur, et que l’art n’ait plus aucun sens une fois le Projet achevé.....


  • Une partie de ces zozos là passent leurs vacances sur l’île de Ré où dans bon nombres de restos on trouve dans les cuisines des quantités faramineuses d’esclaves noirs (j’appelle un chat un chat) ; aucun jeune rétais ne peut s’aligner sur les conditions salariales ni sur les conditions d’hébergement (à 4 dans un chalet en bois, ou dans une vieille caravane) ; les bilans comptables de tous ces restos devraient être excellent à la fin de l’exercice ! Le journal maçonnique Sud Ouest avait même osé ce titre " pénurie de saisonniers dans la restauration" !!!


  • #2051377

    Ces abrutis pompeux et arrogants sont d’un racisme effarant envers le peuple Français, qu’ils condamnent à entretenir des masses de traines savates venus du monde entier, alors que le chômage touche 20% de la population en âge de travailler, que 9 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté, que les sans abris se comptent par milliers, qu’il n’y a ni emploi ni logement pour les Français, que l’état réduit les aides aux démunis, les pensions des vieux.
    La criminalité, les viols, les agressions, les cambriolages, les fraudes explosent dans un pays qui sombre dans l’insécurité et ces connards exigent du peuple plus d’immigration ? Que la note se présente pour ces nantis méprisants, et vite !


  • #2051434

    C’est savoir comment on peut en 2018 encore suivre ces gens là. De la pure bourgeoisie libérale libertaire parisisienne au grand coeur, qui se moque totalement du chômage, des délocalisations, du sort des français.

    C’est très simple dès que je vois au loin ces gens insupportables, je zappe !


  • On causait avec un pote et en déconnant on se disait : tu montes une association loi 1901 " j’accueil un migrant chez moi à mes frais".... On va vite voir le nombre d’adhérents MDR !!


  • « 150 people signent le Manifeste pour l’accueil des migrants » à qui s’adresse ce message ? à des personnes qui ont une critique faible ou nul , faible parce que les médiats depuis 20 ans ont fait croire qu’il y a d’un coté une critique + et de l’autre une - , ce qui est faux , c’est le même sujet . L’idée est la suivante faire en sorte d’avoir des gens obéissants .
    Il faut prendre du recul pour bien comprendre , il s’agit d’une stratégie de pur géopolitique , j’ai lu le livre de Brezinski a la fin , je me suis posé la question , comment pouvait il s’avoir que tout se passerait comme dans ses plans de mondialiste ? Grace a l’implantation des écrans videos et de radios sans compté les grand journaux qui ont réussi a remplacé la critique du troupeau par la leur et ce a l’échelle mondiale , dans tout les foyers vous trouverez des écrans vidéos y compris chez ceux qui n’ont rien a mangé .


  • #2051533

    Il existe une spécificité Française ayant, grâce à une bande dessinée bénéficié d’un éclairage revigorant, une spécificité pérenne s’il en est, à disposition encore aujourd’hui de celles et ceux qui, sous les projecteurs médiatiques veulent s’afficher. Il est nécessaire cependant au préalable de construire, en amassant au quotidien et méticuleusement la matière, le propos étant l’obtention d’un dôme parfait sur lequel prendra place l’entité, un podium organique plus prosaïquement appelé tas de fumier.Cette coutume exerce une étrange fascination sur les habitants de la basse-cour, au premier rang desquels celles et ceux qui vivent comme des coqs en pâte. Lorsque la chose est disponible, la boucle est bouclée, le coq Gaulois entre en scène.Bombant le jabot, battant des ailes, il lance vers l’azur un chant vibrant, mêlant complainte larmoyante et vindication husardienne. Les caquètements moralisateurs et croches culpabilisatrices sont largement mis en avant, il s’agit de s’emparer de la fibre patriotique de l’auditoire quand bien même userait-on d’un ton péremptoire. Le coq Gaulois, s’il se distingue par un plumage sans originalité, est doté d’un ramage qui fait l’unanimité chez une minorité.En France sachez le, on ne sollicite pas le coq en vain. En Italie il ya toujours des tas fertilisants, mais plus de coq Romain. Ce dernier aurait-il passé la main contraint ou à dessein ! Le lien serait-il rompu entre le coq et l’Italien, dindon d’une farce, auquel des patriarches bien sûr sous tous rapports bien, avaient promis un requiem.


  • #2051542

    Je pense qu’une partie de la solution serait d’attribuer la charge personnelle d’une famille de migrants a chaque gauchiste, ou autre d’ailleurs, qui les veulent en France, mais apparemment pas chez eux car a part donner de la voix, ils n’ont jamais donné rien d’autre, et surtout pas leur adresse. Ils sont en majorité pourris de fric, et pour beaucoup ne payent pas d impots en France. C’est trop facile.


  • #2051545

    La deuxieme vrai solution pour la survie des migrants serait de les dérouter vers un pays sûr qui ne peut plus, en aucun cas, être la France.
    En effet, quel autre pays au monde est obligé d’équiper les personnels du samu avec des gilets pare-balles ?
    On n’est pas encore la Lybie, mais ça vient. Doucement mais suremenr. A moins que B.H.L. ne vienne mettre son grain de sel pour accelerer la chose.


  • #2051731

    La photo, illustrant les andouilles de la gauche people, est bien choisie.


  • #2051760

    La question que j’aimerais leur poser c’est pourquoi ils ne mettent pas leur argent et leur énergie à faire en sorte d’aider les gens dans leurs pays ?

    Pour dénoncer tel ou tel régime concernant les droits de l’homme, toussa toussa, y a du monde, dès qu’il s’agit de dénoncer le pourquoi du comment de leur non développement, il n’y a plus personne.

    Prenons le cas de l’Aquarius dont le budget annuel est faramineux, ne serait-ce pas plus pertinent d’employer cet argent dans des pays d’où viennent ces migrants ou qui sont susceptibles de venir ?

    Pour exemple, une petite mosquée de quartier est arrivé à financer un puits rien qu’avec les dons des fidèles.

    Bref, consciemment ou inconsciemment, on ne veut pas que les choses changent et dès qu’on aborde le sujet on voit de suite la gêne occasionnée à la première interrogation du genre, c’est du vécu.

     

  • Des que je vois "sociologue" je comprends "debile mental"


  • #2051773
    le 29/09/2018 par Je signe donc j’existe
    150 people signent le Manifeste pour l’accueil des migrants

    Comme s’il y avait besoin de l’aval de ces gogos pour faire entrer les "migrants " en Europe .L’UE n’a pas attendu leur avis tardif et publicitaire .Mais au moins on sait combien ils sont généreux et accueillants ces Kafka ,Korman , Shmoll et Delacuisine du fond de leurs beaux apparts sécurisés .Ils auraient besoin de femmes et d’hommes de ménage ,de valets , jardiniers , videurs de pots de chambre ou chauffeurs que ça ne m’étonnerait pas .


  • deja si on enleve tous ceux qui font du bizness avec les migrants ca leve du monde
    eux c’est normal ils defendent leur gagne pain leur travail
    apres y a la communauté merveilleuse qui nous aide toujours un peu à nous mettre dans la merde un peu plus
    et surement quelques faux noms comme d’habitude, et de illustres inconnus

    la meme methode que la creation de "je suis charlie"
    on veut nous faire croire qu’une majorité pense comme cela.
    car l’individu a un besoin vital d’appartenir au groupe le plus grand possible.
    C’est inscrit ainsi dans notre cerveau primaire : la survie dépend du groupe.
    L’homme a survécu au fils des ages grace à l’appartenance à un groupe. Il ne courre ni plus vite que les autres, il a pas des plus grandes dents etc
    La création du groupe de survie est organisée par les médias en permanance.
    Parce que ce besoin d’appartenance est supérieur à la logique.
    L’homme qui appartient au groupe majoritaire se sent en sécurité inconsciement à l’inverse de l’homme banni qui se sent mal à l’aise.
    Onfray disait que les présidents voient des psychologues pour leur apprendre à gérer les comportements de leur interlocuteurs..
    Au vu de la maniere dont la société est ménée, il est clair que c’est à la lumiere d’informations issue de la neuropsychiatrie et de l’anthropologie que la société est dirigée, y compris dans la mise en avant permanente de la femme.


  • Suggérons à mme BALASKO d’héberger, dans sa propriété située à Saint Saturnin D’Apt dans ce repaire de la gauche bobo parisienne qu’est le Luberon, quelques migrants et leur famille !!

     

    • Le pire c’est qu’elle pourrait le faire (cf film Clavier/Abitan). Mais ça n’engagerait qu’elle. Mère Teresa au moins ne donnait pas de leçon


    • Non. L’hébergement de migrants n’a pas à être décidé par des particuliers, argüant de leur grand coeur et de leur liberté d’hégerger.
      Ils commencent ainsi, puis nous refilent à nos frais exclusifs le bébé, l’eau du bain, tonton, pépé et la famille élargie, avant de s’enfermer entre eux dans leurs quartiers réservés, toujours très "tradition française", à ne pas dévaloriser par l’apport de populaces, please.
      La loi interdit aux migrants de s’installer en France, point.
      il faut seulement rétablir le contrôle aux frontières.


  • #2052001

    "Les andouilles de l’antiracisme n’ont pas compris le revirement national-sioniste"

    Le croyez-vous vraiment ?

    Il suffit de s’y connaître un peu en onomastique (science des noms propres) pour constater que dans la liste des signataires, nombreux sont ceux qui doivent être parfaitement conscients de ce qu’il font.


  • Que ces 150 pro-immigation clandestine,commence a les héberger chez eux et a payer
    la facture santé,nourritures,etc... après on en reparlera... !!De vrais disciples formatés !!


Commentaires suivants