Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Après l’URSS, les USA s’effondrent

Tout a une fin, les empires aussi, celui des États-Unis comme celui de l’Union soviétique. Washington a outrageusement favorisé une petite camarilla d’ultra-milliardaires. Il doit désormais affronter ses vieux démons, se préparer aux sécessions et à la guerre civile.

 

 

Chacun des deux camps qui s’affrontent aux États-Unis, les Jacksoniens et les Néopuritains, souhaite en finir avec l’autre. Les premiers parlent d’insurrection, tandis que les seconds souhaitent la répression, mais tous se préparent à l’affrontement. Au point que les deux tiers des citoyens se préparent à la guerre civile.

 

Le point de vue jacksonien

Les Jacksoniens tiennent leur nom du président Andrew Jackson qui, avant la guerre de Sécession, s’opposa à la création de la Federal Reserve (banque centrale indépendante). Ils ont disparu de la vie politique durant un siècle jusqu’à l’élection de l’un d’entre eux, Donald Trump, à la Maison-Blanche. Avant toute chose, ils s’opposent aux liens incestueux des banques privées et de la banque centrale américaine, éditrice du dollar.

Dans de nombreux États fédérés, les fonctionnaires chargés du dépouillement du scrutin présidentiel du 3 novembre 2020 ont reçu instruction d’expulser les observateurs et d’obturer des fenêtres de leurs bureaux. Ce faisant, ils ont privé le résultat – quel qu’il soit – de toute légitimité démocratique.

Le problème n’est pas de savoir qui a été élu, mais ce qu’il convient de faire alors que le pacte national a été rompu.

Selon le Second amendement à la Constitution américaine, les citoyens ont le devoir de s’armer et de s’organiser en milices pour défendre la liberté de leur État lorsqu’elle est menacée.

Cet amendement fait partie de la « Déclaration des Droits » (Bill of Rights) dont l’adoption fut la condition non-négociable pour que les citoyens qui s’étaient battus pour l’indépendance acceptent la Constitution rédigée par la Convention de Philadelphie. Il implique que tout citoyen puisse posséder des armes de guerre, quelles qu’elles soient, et a rendu possible les massacres à répétition qui ont endeuillé la société états-unienne. Cependant, malgré le prix humain de ces crimes, il a toujours été maintenu car essentiel à l’équilibre du système politique américain.

Précisément, selon 39 % des citoyens US, recourir aux armes contre des autorités corrompues n’est pas une option, c’est un devoir. Selon 17 % des citoyens, le moment d’agir est venu [1].

Des groupes armés se préparent à manifester dans chaque État fédéré à l’occasion de l’intronisation de Joe Biden à Washington, le 20 janvier 2021. Le FBI craint de graves émeutes dans 17 d’entre eux.

On peut prendre ces faits dans tous les sens et accuser les insurgés – extrêmement divers – d’être tous des « conspirationnistes » ou des « néo-nazis » ou les deux à la fois. Il n’en reste pas moins que leur révolte est la seule attitude légitime au regard de l’histoire et du droit états-uniens.

On peut relier cette révolte à la bizarre et éphémère prise du Capitole le 6 janvier dernier. Il n’en reste pas moins que les deux évènements ne sont pas liés. Il ne s’agit aucunement de renverser le Pouvoir législatif, mais bien de neutraliser l’ensemble de la classe politique et de procéder à de nouvelles élections, transparentes cette fois.

Les citoyens qui protestent contre le « vol du système électoral » sont principalement des électeurs de Donald Trump, mais pas seulement. Il ne s’agit pas de récriminations des supporters de Donald Trump parce qu’il a été déclaré battu, mais d’un problème de fond sur la nécessaire transparence en démocratie.

L’opacité du dépouillement du scrutin présidentiel a déchaîné les passions, déjà tourmentées depuis la crise financière de 2007-10. La majorité de la population n’acceptait pas le plan de sauvetage des banques de 787 milliards de dollars proposé par le président Barack Obama (s’ajoutant aux 422 milliards de dollars de rachat des prêts toxiques par le président George W. Bush). À l’époque des millions de citoyens déclarant être « déjà suffisamment imposés » (Taxed Enough Already) avaient fondé les TEA Party, en référence à la Boston Tea Party qui ouvrit la guerre d’Indépendance. Ce mouvement contre de lourds impôts visant exclusivement à sauver des ultra-milliardaires se développa aussi bien à droite puis à gauche comme en témoignent les campagnes du gouverneur Sarah Palin (Républicaine) et celle du sénateur Bernie Sanders (Démocrate).

Le déclassement massif des petits bourgeois imputable aux conséquences des délocalisations conduit désormais 79 % des citoyens US à affirmer que l’« Amérique s’effondre » ; une proportion de désabusés sans équivalent en Europe, hormis chez les Gilets jaunes français.

Il est évidemment fort peu probable que si des émeutes éclataient le 20 janvier, elle se transformeraient en révolution. Mais ce mouvement se fraie une place parmi la population depuis une dizaine d’années maintenant. Il dispose de suffisamment de partisans, dans tout le spectre politique, pour engager la bataille et pour durer.

 

Le point de vue néopuritain

À l’opposé des Jacksoniens, les groupes qui se déchaînent contre le président toujours en exercice Donald Trump sont tout aussi sûrs de leur bon droit. Comme le lord protecteur Oliver Cromwell, ils se réclament d’une morale supérieure à la Loi ; mais à la différence du républicain anglais, ils n’utilisent pas de références religieuses. Ce sont des calvinistes sans Dieu.

Ils entendent créer une Nation pour tous, non pas avec leurs adversaires, mais en excluant tous ceux qui ne pensent pas comme eux. Aussi se réjouissent-ils des décisions de Twitter, Facebook, Instagram, Snapchat et Twitch de censurer ceux qui contestent la régularité de l’élection. Il n’importe pas pour eux que ces multinationales s’arrogent un pouvoir politique contrevenant à l’esprit du Premier amendement de la Constitution puisqu’elles partagent la même conception de la pureté qu’eux : la liberté d’expression ne s’applique ni aux hérétiques, ni aux trumpistes.

Emportés par leur zèle, ils réécrivent l’histoire de cette Nation, « lumière sur la colline », venue éclairer le monde. Ils font disparaître toute conscience de classe et magnifient toutes les minorités non pour ce qu’elles font, mais parce qu’elles sont minoritaires. Ils épurent les universités, pratiquent l’écriture inclusive, sacralisent la nature sauvage, distinguent l’information des fake news, renversent des statues de grands hommes. Aujourd’hui, ils tentent de destituer le président Trump, non pas parce qu’il aurait organisé la prise du Capitole, mais parce qu’il est le champion de ceux qui l’ont pris. Aucun de ces hérétiques ne peut avoir de place au soleil.

Au XVIIème siècle, les Puritains pratiquaient des confessions publiques afin de pouvoir accéder à la vie éternelle. Au XXIème, leurs successeurs, les Néo-puritains, ne cessent de battre leur coulpe pour le « privilège blanc » dont ils croient avoir joui afin d’accéder à l’immortalité. Des ultra-milliardaires comme Jeff Bezos, Jack Dorsey, Bill Gates, Arthur Levinson, Sundar Pichai, Sheryl Sandberg, Eric Schmidt, John W. Thompson ou encore Mark Zuckerberg promeuvent une nouvelle idéologie posant la supériorité de l’homme numérique sur le reste de l’humanité. Ils espèrent vaincre les maladies et la mort.

Il y a longtemps que ces gens très rationnels ont abandonné la raison au point qu’il est désormais impossible, selon les deux tiers des états-uniens, de s’entendre avec eux sur des faits basiques. J’écris ici à propos des néopuritains, pas des trumpistes.

Leur fanatisme a déjà provoqué la Guerre civile anglaise, puis la guerre d’Indépendance états-unienne et la guerre de Sécession. La première crainte du président Richard Nixon était qu’elle ouvre une quatrième guerre qui déchirerait les États-Unis. C’est bien là où nous en sommes.

Une partie du pouvoir a déjà basculé des institutions démocratiques dans les mains de quelques ultra-milliardaires. Les États-Unis que nous avons connus n’existent plus. Leur agonie a commencé.

Thierry Meyssan

Notes

[1] Ipsos Poll : Game changers, January 13, 2021.

Meyssan sur les États-Unis, voir sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

60 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2646001
    le 19/01/2021 par Paul82
    Après l’URSS, les USA s’effondrent

    Il y a longtemps que ces gens très rationnels ont abandonné la raison au point qu’il est désormais impossible, selon les deux tiers des états-uniens, de s’entendre avec eux sur des faits basiques. J’écris ici à propos des néopuritains, pas des trumpistes.




    C’est exactement ca. Et je crains qu’une partie de nos compatriotes se comportent de la même façon. Voyez le "vaccin" covid : 15% environ sont pour l’obligation d’ un passeport covid....

     

    • #2646070
      le 19/01/2021 par Gaëtan
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      Mes collègues ne réfléchissent pas.

      Ils se disent :
      Ras-le-bol, le vaccin est la seule solution pour sortir de toutes ces restrictions.

      Ils ne pensent pas plus loin, ne questionnent pas les faits et les décisions prises, ne remettent rien en question.


  • #2646003
    le 19/01/2021 par Idiocratie
    Après l’URSS, les USA s’effondrent

    La loi du karma existe aussi à l’échelle des pays : cette nation va être justement rétribuée pour tout ce qu’elle a fait subir aux autres peuples depuis 200 ans. L’addition risque d’être salée...

     

    • #2646390
      le 20/01/2021 par Eugénie
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      Elle a juste été supérieure, on demande pardon pour avoir été le meilleur...


    • #2646436
      le 20/01/2021 par Nadia
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      Eugénie,
      pour moi, les meilleurs sont ceux qui peuvent surmonter les épreuves sur le temps long, on verra pour les EU, pour l’heure ils n’ont rien connu de grave en tant que nation. Ni famine, ni épidémie, ni invasion/occupation, ni changements brutaux de régimes politiques, rien.
      J’admire la Russie pour sa capacité à s’être redressée en partie, malgré les catastrophes qu’elle a traverse y compris jusque dans les années 90. Et à avoir trouvé une voie pour composer avec ce passé. La même chose vaut pour l Allemagne, sauf que la le passe est problématique puisque le pays est condamné à une repentance eternelle.
      S’il y a une nation en Occident qui doit s’excuser d’être la meilleure, c’est bien l Allemagne, c’est même sa croix dirais je pour faire un peu de provoc’. Ses capacités de redressement, éprouvées de quelles façons au siècle dernier, par 3 fois (1 et 2 guerres, réunification) sont saisissantes.
      Signer des traités avec les indiens et n’en respecter aucun...balancer 2 bombes atomiques pour "impressionner" son rival..."meilleur" n’est pas le mot que j’aurais utilisé pour les Etats-Unis. Puissant peut être.


    • #2646631
      le 20/01/2021 par alex1737
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      @eugénie : et pourtant, le karma existe bel et bien aussi à l’échelle d’un pays, d’un peuple, d’une planète même.
      Pour les EUA, c’est le début de l’âge sombre, en plus de la fin de leur cycle impérial, tous les empires périssant tôt ou tard.


    • #2651453
      le 26/01/2021 par H. K. Daghlian
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      à Eugénie
      Être le meilleur peut-être, encore faudrait-il s’entendre sur la définition de meilleur.
      En tous cas, certainement pas d’un point de vue moral, juste ou humain. Pour moi c’est suffisant à décrire la qualité de quelqu’un ou quelque chose.

      Qui use de l’épée périra par l’épée. Le mensonge, l’oppression, le meurtre et le vol, le tout sur fond de guerre permanente, ont été les principaux créneaux de ce pays depuis ses premiers jours, à son tour d’en apprécier les bienfaits. J’aurais été plus que surpris que Trump en remette une couche, car il aurait été l’homme providentiel, que ce pays ne mérite certainement pas, tout comme ses prédécesseurs, présidents américains assassinés.

      La justice divine, qu’on appelle aussi Karma est bien à l’œuvre. C’est comme si Dieu voulait dire aux peuples "Voilà votre sauveur, mais comme vous ne faites rien pour le mériter, il vous passera devant les yeux et ne vous servira à rien. Que chacun assume ce qu’il est ou a fait"


  • #2646029

    Voilà un article qui va mal vieillir.

    "Les États-Unis que nous avons connus n’existent plus. Leur agonie a commencé."

    C’est une renaissance à laquelle on va assister. Faut écouter les complotistes.

     

    • #2646084
      le 19/01/2021 par Louise556
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      La fin de l’URSS n’a pas été la fin définitive de la Russie par exemple.
      (Ca lui à même été d’une certaine façon bénéfique).

      Je ne pense pas que Meyssan ai tort en annonçant la fin proche des USA tels que nous les connaissons .
      Les USA ont trop de contradictions internes pour continuer à fonctionner tels quels.
      Après tout c’est une fédération,et elle est relativement récente.


    • #2646391
      le 20/01/2021 par Dexter
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      Et quelles sont ses fameuse contradictions ?


    • #2646428
      le 20/01/2021 par Nadia
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      Kassim,
      entre autres ! Il y a tellement.
      Avoir imposé à toute sa sphère d’influence occidentale, souvent en recourant à l’intimidation, l’économie financiarisee et finir par retropedaler verbalement du moins, parce que cela rend le pays invivable pour ses habitants en nombre d endroits...celle ci n’est pas mal non plus.


    • #2646600
      le 20/01/2021 par Dexter
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      Et si le monde entier emigre là bas c’est qu’il est pas si invivable que ça. Faut arrêter des déconner avec l’anti américanisme primaire


    • #2646745
      le 20/01/2021 par Pontiac
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      @ Guy

      La renaissance viendra après le règne des oligarques, comme en Russie.
      Il a fallu l’horreur de la perestroïka et le découpage de l’état par quelques maffieux pour que, au pire moment (crise économique de 1997-1998) Poutine puisse se hisser au pouvoir.
      Là, on peut dire que le règne des oligarques est bien engagé (ils ont réussi à faire taire un président encore en fonction, comme ça, les mains dans les poches, sans penser aux conséquences sur les marchés boursier et autres).
      Maintenant, ça va être le temps de la désagrégation visible de l’état, de la corruption généralisée car plus personne ne se sent loyal envers l’état et la fin de la suprématie militaire et économique US (la crise du COVID a été le Tchernobyl / chute du mur de Berlin des occidentaux : la Chine a montré au monde son professionnalisme pour gérer la crise là où l’occident n’a fait montre que d’incompétence généralisée et de solutions totalitaires sans résultat viable) sans oublier la crise économique dont le confinement semble être une bonne amorçe. Après et seulement après, lorsque les serviteurs des oligarques seront assez discrédités et que le Elstine US devra passer la main, là, il y aura la prise de conscience qui amènera un Poutine US au pouvoir.
      Donc, Meyssan a raison de dire que nous assistons à la mort des USA triomphant de 1991, tout comme la guerre du Vietnam aurait dû être le tombeau des USA triomphant de 1945.
      Pour ce qui est d’une renaissance : pas avant 10 à 20 ans.
      Et pour ce qui serait d’une "renaissance" des USA totalitaires sous la botte d’une oligarchie invincible : non. Désolé, la situation que ces USA-là ont connu en 1991 ne se renouvellera pas.


    • #2646807
      le 20/01/2021 par Nadia
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      Dexter,
      le monde compte des dizaines de millions de creve la faim et de crevards, vous savez. Mais je parlais plutôt des américains du pays profond, dont l’espérance de vie a chute ces 15 dernières années. Ce n’est vraiment pas bon signe pour un pays...


  • #2646038
    le 19/01/2021 par Système
    Après l’URSS, les USA s’effondrent

    Trump a fait la grosse erreur d’avoir défié les GAFA , un secteur pourtant ultra puissant aux USA.

     

  • #2646045
    le 19/01/2021 par crachetonvenin2
    Après l’URSS, les USA s’effondrent

    Les Etats-Unis sont-ils capables de voir émerger une force populaire contestataire et volontaire comme en France ces derniers temps ?
    Le niveau culturel général hyper bas et médiocre aux USA a-t-il permis cette société américaine complétement cloisonnée en haut lieu avec cette gentry américaine qui a empêché aussi l’arrivée de nouvelles forces depuis l’extérieur étranger sauf ? "Ces forces" françaises et élyséennes qui n’en sont justement pas.
    La masse américaine est-elle juste capable intellectuellement de prendre le pouvoir ou déjà de s’en occuper avec un peu de résultat ?


  • #2646047

    après tout on peut se dire que c’est une affaire interne au usa. Nous n’avons pas de leçons de morale à leur donner compte tenu de la situation française. Cordialement.

    https://www.ouest-france.fr/societe...


  • #2646057
    le 19/01/2021 par Pifou
    Après l’URSS, les USA s’effondrent

    Excellente analyse vue de l’extérieur (je vis aux US) - sauf que les armes autorisées aux citoyens ne sont pas des armes dites "de guerre". Cette terminologie vient des adversaires du Second Amendement.

    La très grand majorité des morts par armes à feu sont tués par une balle unique tirée d’une arme de poing. Et cela sans compter les suicides et les accidents.

    Les massacres au fusil semi-automatique sont une extrême rareté et il y a beaucoup de choses qui ne collent pas dans certaines de ces histoires (sujet aujourd’hui devenu tabou).

     

    • #2647092
      le 20/01/2021 par Julio
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      Entièrement d’accord avec toi.
      Le malheur est que personne ici ne prend la peine de regarder de près ces histoires de "massacres" et leurs innombrables invraisemblances.
      Ajouté à cela la méconnaissance totale du second amendment !! Et voilà !!


  • #2646064
    le 19/01/2021 par Bébert
    Après l’URSS, les USA s’effondrent

    Malgré les menaces et les tarifs, Donald Trump n’a pas réussi à inverser la tendance du déséquilibre commercial américain . En effet, c’est précisément la vigoureuse croissance économique américaine qui a donné l’impulsion à la crise de l’épidémie de Covid-19, qui a maintenu le niveau des importations à un niveau élevé dont toutes les autres économies mondiales ont bénéficié.

    Les États-Unis payent pour la décision d’abandonner l’industrie , considérée comme une entreprise du passé depuis les années Ronald Reagan : mais c’est toujours l’Ancienne économie qui continue de créer des emplois et des revenus, enrichissant les pays qui se sont concentrés ou ont maintenu des industries dans ce secteur. . En fait, en 2019, alors qu’en Amérique la part du secteur manufacturier n’était que de 10,9% du PIB, en Chine elle était de 28%, en Allemagne de 20%. En Italie, il est tombé à 15% , en France à 10%, en Grande-Bretagne à 9%.

    Wall Street et ses records ne suffisent pas à égaliser le score.

    Le déficit manufacturier américain a enrichi la Chine, le Japon, l’Allemagne ...


  • #2646088
    le 19/01/2021 par Pinette
    Après l’URSS, les USA s’effondrent

    Je souhaite l’effondrement des USA. Apres il y aura une redistribution comme apres chaque effondrement d’empire. Il y aura peu etre du sport... mais bon il faut que ca bouge.

     

    • #2646168
      le 19/01/2021 par Jérômeproudhon
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      Est-ce que même son effondrement aurait un impact sur l’empire mondiale ? Ou même sur le futur de l’homme connecté ? Il y a déjà des remplaçants je crois mon cher. Que youtube ou Facebook s’écroule pour faire place a troudutube et vilife, c’est juste ce qui se passera, ou même que son armée implose pour être remplacé par l’Allemagne ou la chine, tout cela n’a plus de sens dans ce siècle.


  • #2646121

    Très belle synthèse , malgres quelques secteurs oubliés , qui a l’avantage de pouvoir rendre compréhensible pour tous, a travers un cheminement historique , ce qui se joue aujourd’hui aux USA . Ça sera un peu léger pour tout bon " complotiste " mais néanmoins limpide pour nombre de gens intoxiqués par le mérdia dominant .
    Je vais l’imprimer et le distribuer .


  • #2646126
    le 19/01/2021 par Chloridrix
    Après l’URSS, les USA s’effondrent

    Un chose qui me saute aux yeux depuis peu, c’est le retournement de "mésalliance" auquel on assiste depuis peu ; le clan Clinton Pelosi vient d’accuser Vladimir Poutine d’avoir orchestré la "prise" du Capitole... après avoir accusé les Russes d’ingérence dansl’élection de Donald Trump... alors que celui-ci accuse le PCC d’avoir corrompu les démocrates et d’avoir truqué les récentes élections...
    En se plaçant d’un certain point de vue, c’est comme si la Chine, géographiquement proche de la Russie, en corrompant les démocrates américains et l’état profond, leur faisait faire le sale boulot de démantèlement et d’encerclement de la Russie... avec l’aide des vassaux des américains que nous sommes... sans risquer la confrontation...
    D’où la politique de Trump vis-à-vis des chinois...


  • #2646177
    le 19/01/2021 par Julio
    Après l’URSS, les USA s’effondrent

    Le second amendement à la Constitution Américaine n’oblige pas les gens à s’armer.
    Il énonce juste le droit de chacun à prendre toutes mesures nécessaires à la défense de sa souveraineté.
    Ceci est un droit inaliénable parce-que universel et donc indépendant de toute forme de droit humain.
    La milice n’est qu’une association ponctuelle et épisodique de citoyens unis par l’intérêt comun de defense contre un agresseur.


  • #2646194
    le 19/01/2021 par anonyme
    Après l’URSS, les USA s’effondrent

    Ces milliards ne l’empêcheront pas de rendre des comptes, ni de rejoindre comme nous tous la terre....


  • #2646203
    le 19/01/2021 par culturovore
    Après l’URSS, les USA s’effondrent

    Bezos n’a jamais été l’homme le plus riche du Monde.

    Il faut dabord tenir compte des familles des 13 lignées qui ne sont pas classées par Forbes :
    Rothschild propriétaire du système financier avec 500 TRILLIONS de dollars
    Rockefeller propriétaire des énergies fossiles et du réseau mondial de la drogue avec 300 TRILLIONS de dollars
    Payseur, Morgan, Windsor Sax Gotha...

    Puis après, le classement Forbes qui est là pour nous éloigner des autres cités

    Ces grandes familles ne sont pas américaines, mais mondialistes et sataniques. L’amérique n’est qu’un de leurs lieux de résidence. Ils sont apatrides.

     

    • #2646333
      le 19/01/2021 par Orlando
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      Tu te trompes. Trillions en anglais = billions en français, d’ailleurs billions en anglais = milliards en français.


    • #2646627
      le 20/01/2021 par culturovore
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      Je ne me trompe pas, je rapporte les faits. C’est vous qui vous trompez dans les zéros.

      TRILLION veut dire BILLIONS en français

      1 Billion = 1000 milliards

      500 TRILLION = 500 MILLIERS DE MILLIARDS

      500 trillions = 500 milliers de milliards de dollars et le place bien au dessus du panier.


    • #2647097
      le 20/01/2021 par vanda
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      Je pense que Culturavore a raison sur le fond et que ses données invérifiables sont probablement proches de la vérité .(en 2012, La fortune des Rotchild aurait été évaluée à 213.0 00 milliards de dollards (soit 213 trillions britannique ) . Depuis aucune estimation publique , mais un doublement au bas mot est hautement probable
      Bezos n’est pas un SDF à côté des Rotchild , mais pas loin .
      Les grandes fortunes secrètes qui constituent l’oligarchie financière et qui jusqu’ à ce jour mènent le monde occidental par le bout du nez et cherchent à conserver coûte que coute leur leadership sur le monde à grand coup de guerres de manipulation , d’assassinats , de fausses révolutions , d’émeutes , de sanctions , de blocus .....ont eu la bonne idée de laisser leurs vassaux impétueux étaler leur fortune par volonté de puissance et eux discrètement exerce le pouvoir en catimini .
      Le couillonavirus , c’est eux . Et tout le monde fait tout un foin autour d’un effondrement des USA : d’abord non acté et quand bien même il le serait , l’oligarchie financière a déjà prévu sa restructuration .
      Quelques noms (pourtant certains sont connus ) ! Rotchild , Rockfeller , , Kuhn -Loeb , Warburg (le banquier allemand juif prêteur à Hitler parmi d’autres banquiers juifs ) , , Goldman Sachs , Lazard , Carneggie (le géant de l’acier américain ) ........


    • #2647214
      le 20/01/2021 par Orlando
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      Je persiste :

      Un trillion = un million de milliards
      Un billion = un millier de milliards

      One trillion = one thousand billion
      One billion = one thousand million


    • #2647426
      le 21/01/2021 par culturovore
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      @ Vanda

      Schiff, Warburg, Morgan sont des agents des Rothschild, soumis ils appliquent les ordres
      Une Rothschild a déclaré : "Les Rockefeller sont nos cousins".
      Ajoutez les 11 autres familles de lignées sataniques : Payseur, Windsor Sax Gotha, Morgan, Li...


  • #2646205
    le 19/01/2021 par Kassim
    Après l’URSS, les USA s’effondrent

    Depuis le temps qu’on attendait ça..
    Je savoure leur chute.

     

    • #2646336
      le 19/01/2021 par Bombyl
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      Ah bon ? La suite du programme n’est pas très sexy pourtant : Le Grand Reset de Klaus Schwab (confinements, masques à vie et fin de la propriété privée). Le coup d’envoi officiel est la prise du pouvoir par Biden.
      Si les USA tombent, on tombe tous, domino après domino ! Vous allez vite regretter cette bonne vieille Amérique !...


    • #2646374
      le 20/01/2021 par Pinette
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      @ Bombil
      Comme d’autres on regretté l’effondrement de cette vieille URSS, d’autres on regretté l’effondrement de ce vieil empire coloniale Français, anglais etc .etc.
      Donc c’est comme ça...
      Il y aura Schwab et après il y aura autre chose..
      Comme on dit "C’est la vie" et qui vivra verra !


    • #2646404
      le 20/01/2021 par Kassim
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      @Bombyl

      De quelle Amérique tu parles ?
      A quelle heure je vais regretter l’Amérique moi ?

      Ils ont fait trop de saloperies, qu’ils s’effondrent donc.
      Le monde ne s’en portera que mieux.


    • #2646426
      le 20/01/2021 par Nadia
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      Bombyl,
      ça fait longtemps que la France est "tombée" comme vous dites.
      Que les américains s’occupent de leurs affaires, et ils ont du pain sur la planche. Et nous, nous nous occuperons enfin des nôtres.
      Biden ou Trump, les EU ont commis trop d’erreurs graves ces 40 dernières années pour pouvoir redresser la barre en si peu de temps ou maintenir leur hégémonie à ce niveau.
      Pinette,
      mais oui, c’est la vie !
      De plus, le grand Reset n’est pas une fatalité, puisqu’il est dit par Schwab que le covid est une "fenêtre d’opportunité RARE et ÉTROITE".


  • #2646236
    le 19/01/2021 par Julio
    Après l’URSS, les USA s’effondrent

    Jackson
    Président à l’origine du déplacement forcé des Cherokee de leurs (riches ! ) territoires ancestraux vers les déserts de l Oklahoma. Avec eux les Séminoles, Chickasaws, Creeks et une autre tribu don’t j’ai oublié le nom mais on s’en fout de toute façon.
    Grand président à l’image du pays. Ou plutôt de son oligarchie....

     

    • #2646739
      le 20/01/2021 par Pontiac
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      Cherokees qui se battaient du côté des anglais pendant la guerre d’indépendance et la guerre de 1812 ... comme les Ouïghours en Birmanie ont soutenu les colons birtanniques, les Harkis en Algérie avec l’armée Française ou les Hmongs au Vietnam avec l’US Army (qui plus est, les Cherokees ont recommencé à défier Washington en soutenant activement la confédération durant la guerre de sécession).
      Quand on choisit de soutenir l’ennemi du vainqueur, faut pas s’attendre à ce que celui-ci soit tendre avec vous.
      Instrumentaliser sans arrêt les souffrances des tribus des plaines massacrées par l’US Army à la fin du XIXème siècle, c’est une méthode de gauchiste qui ne connait rien à l’Histoire.
      Le temps que l’on passe à parler des ethnies amérindiennes massacrées (mais jamais génocidées) on passe volontiers sous silence toutes les autres tribus qui se sont christianisées et ont adopté les coutumes des occidentaux de bon gré.
      C’est comme ceux qui se représentent les amérindiens comme invariablement des cavaliers (cheval introduit par les occidentaux, au passage) parcourant la plaine et chassant le bison ; oubliant que l’écrasante majorité des amérindiens étaient des sédentaires, cultivateurs.
      L’instrumentalisation des souffrances des amérindiens pour culpabiliser l’homme blanc, c’est la première démagogie de gôsh de la période contemporaine avec l’affaire Dreyfus chez nous.

      Foutez la paix aux amérindiens. Les présenter systématiquement comme de pauvres petites victimes, ça relève de la même "arrogance blanche" que celle qui les montrait systématiquement comme des sauvages. Toute leur histoire ne se résume pas à ça et pour ceux qui culpabilisent d’être de la même couleur de peau que le Colonel Custer : sachez qu’il a plus d’amérindiens aujourd’hui aux USA qu’il n’y en a eu aux siècles précédent et que c’est pas loin d’être le groupe ethnique ayant la plus forte démographie aux USA.


    • #2647076
      le 20/01/2021 par Julio
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      Merci mon cher Pontiac de nous avoir ainsi éclairé.
      Je n’avais pas realisé combien les massacres et la spoliation de ces gens ont été perpétrés dans leur propre intérêt.
      Et leur actuelle démographie florissante est bien la preuve que les tuer était la meilleure façon de leur apprendre à vivre.
      À propos, il y a une peuplade au proche Orient qui aurait besoin de ton avis : Faut-il qu’ils résistent à l’envahisseur sioniste ou bien ne serait-ce pas mieux qu’ils se laissent spolier y compris de leur vie ?


    • #2647104
      le 20/01/2021 par Vanda
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      En Birmanie , c’était les rohingas . Les ouighours , c’est au Xinkiang chinois .


    • #2647380
      le 21/01/2021 par Pontiac
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      @ Julio

      Ne caricature pas mon propos, merci. Est-ce que, oui ou non, les Cherokees ont-ils soutenu les Anglais durant la guerre d’indépendance, la guerre de 1812 et le sud pendant la guerre de sécession ? Au bout d’un moment. Quand on soutient, à tort ou à raison, le camp qui perd, il faut bien s’attendre à ce que le camp qui gagne se venge.
      Les indiens Caraïbes, ceux rencontrés par Christophe Colomb lorsqu’il arriva au nouveau monde, eux, ont vraiment été génocidé de façon plus ou moins directe. Les Pinzon avaient rapporté que beaucoup se sont suicidés face à leur impuissance devant le changement inéluctable de leur monde.

      À propos, il y a une peuplade au proche Orient qui aurait besoin de ton avis : Faut-il qu’ils résistent à l’envahisseur sioniste ou bien ne serait-ce pas mieux qu’ils se laissent spolier y compris de leur vie ?

      RIEN à voir ! Ta comparaison est hideuse. Les Palestiniens n’ont jamais été les pions d’une puissance colonaliste contre une autre. Ils étaient un peuple libre, spolié du jour au lendemain. Les Cherokees, eux, ont choisi leur camp. Peut-être avaient-ils raison de leur point de vue, mais la conséquences de ce genre de choix ne peut pas être sans conséquences.

      @ Vanda

      Oui, désolé. Je me suis emmêlé les pinceaux dans les noms d’ethnies collabo. Rohingyas, Ouïghours, Kurdes ... ça reste des pions dans les mains de l’occident.


  • #2646287
    le 19/01/2021 par VIVACHAVEZ
    Après l’URSS, les USA s’effondrent

    "Baise os", ça fait un peu nécrophile comme nom. Vu ce qu’on apprend ces derniers temps, plus rien ne m’étonnerait.


  • #2646342
    le 19/01/2021 par Heron
    Après l’URSS, les USA s’effondrent

    https://aktifanonymous.wordpress.co...

    Vous savez que tout les dossiers et preuves sont de classifier et accecible...


  • #2646349
    le 19/01/2021 par Foulques
    Après l’URSS, les USA s’effondrent

    Les godillots LREM ont voté une loi aux termes de laquelle le vote par correspondance va être rétabli ! Ca va être beau . La Corse multipliée par 100 départements .


  • #2646432
    le 20/01/2021 par Nicolas Tesla
    Après l’URSS, les USA s’effondrent

    Les USA s’effondrent ? En quoi c’est une mauvaise nouvelle ?

     

  • #2646572
    le 20/01/2021 par jesuismoi
    Après l’URSS, les USA s’effondrent

    Comme tous les empires précédents. Ce pays n’aura jamais été véritablement une démocratie, ils sont passés directement de la barbarie à la décadence.

     

    • #2646730
      le 20/01/2021 par Luthor
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      Il n’a jamais été barbare, mais une colonie d’européens. C’est juste une extension de la civilisation européenne


    • #2646797
      le 20/01/2021 par Kassim
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      @Luthor

      Si l’Europe les a envoyé là bas, c’est justement parce qu’ils représentaient la lie de l’Europe.
      Ils se trouve qu’après, ils ont buté tout les indigènes sur place et en ont fait leur pays à eux.
      Elle est vraiment super chouette l’histoire des États-Unis..

      Welcome to the USA ahah !


    • #2646805
      le 20/01/2021 par Nadia
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      Luthor,
      pas du tout.


    • #2648073
      le 21/01/2021 par Karim Labrume
      Après l’URSS, les USA s’effondrent

      Kassim, vous êtes pénible à lire.
      Je dois pas être le seul à le penser.


  • #2646721

    les américains ont soutenu un régime démocratique basé sur l ultra libéralisme qu ils en subissent les conséquences les russes et les chinois ont compris que leurs oligarques devaient s occuper de leurs bizness et uniquement de leurs bizness sous peine d être maintenu en laisse


  • #2646822
    le 20/01/2021 par Major Laurent
    Après l’URSS, les USA s’effondrent

    Merci monsieur Meyssan de partager votre pensée ! La séquence historique Septembre 2001-Biden 2021 continue... Où plutôt la sèquence historique 1989-2021. Bush-Clinton-Bush-Obama. J’dit ça j’dis rien ; Quand en 1994 on laisse crever à la machette 800 000 rwandais pour installer son pion au pouvoir on ne mérite pas mieux. (Il y avait 2500 soldats américains à 250km de Kigali..et la France !??) Guerres du golfe, Iraq, Afghanistan, Syrie, Lybie, Liban, etc...Iran bientôt ? Ah non !! Eux ils ont des missiles. Les paroles de Jésus-Chist sont rationnelles finalement, sur le long terme. Jésus était un prophète matérialiste-historique en quelque sorte, il a tout compris. La haine mène à la haine.


  • #2647235

    Nous assistons au transfert des pouvoir mondial aux mains des criminels de Tel Aviv je dit Tel Aviv pour ne pas salir le nom du prophète Israël.


  • #2647317
    le 21/01/2021 par Audois
    Après l’URSS, les USA s’effondrent

    Les USA s’effondrent, et la chine la remplace !


  • #2647430
    le 21/01/2021 par culturovore
    Après l’URSS, les USA s’effondrent

    @ Orlando

    Vous n’y arrivez pas avec les chiffres ! Vous venez d’écrire exactement ce que je dis :Je ne me trompe pas, je rapporte les faits. C’est vous qui vous trompez dans les zéros.

    TRILLION veut dire BILLIONS en français

    1 Billion = 1 Trillion

    1 Billion = 1 millier de milliards

    500 TRILLION = 500 MILLIERS DE MILLIARDS

    500 trillions = 500 milliers de milliards de dollars

     

Commentaires suivants