Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Assiste-t-on au déclin de la monogamie ?

 

***

Immanquable sur le sujet :
Traité de l’amour fou de Michel Clouscard

 

Sur le sujet :

 






Alerter

59 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2655991
    Le 31 janvier à 23:23 par anonyme
    Assiste-t-on au déclin de la monogamie ?

    rappelons les statistiques et les lois de la biologie :

    20% des hommes (les plus riches ) ont acces a 80 % des femmes tandis que les 20% restants se battent pour 20% de "natalie cap coiffure 1M50 "

    et ce n’est pas nouveau, le decriptage du génome hummain a démontré que autrefois si la plupart des femmes avaient des enfants, seuls 17% de hommes se reproduisaient. (ceux qui avaient la capacité a assurer la sécurité alimentaire de leurs enfants)

    le mariage monogame a été une forme de communisme sexuel imposé par l’église.

    mais on assiste au retour du réel.

    ca pas etre rigolo. surrtout que en france et en angleterre c’est agravé par le deséquilibre du ratio homme femme tres en faveur des hommes contrairement a des pays comme la russie ou le bresil.

     

    Répondre à ce message

    • #2656899
      Le 1er février à 22:24 par vigile
      Assiste-t-on au déclin de la monogamie ?

      La Nature est monogame : à 20 ans, il y a exactement autant de filles que de garçons afin que chacun puisse trouver sa chacune .

       
  • #2656009
    Le 31 janvier à 23:49 par Andris
    Assiste-t-on au déclin de la monogamie ?

    Et est-ce qu’on s’est demandé si les jeunes hommes avaient envie de se marier ? C’est devenu le gros tabou de notre société féministe. Les hommes sont supposés être à la disposition permanente de ces dames (pour baiser docilement, et ensuite pour se marier comme un petit mari clef-en-main). Mais faut pas rêver ! C’est pas le rêve de tout le monde. Dans la société féministe, tu es un jouet sexuel docile et ensuite un petit-mari.

    A partir d’un certain degré de beauté physique et de qualités intellectuelles et culturelles, un homme, même pauvre, a le choix dans la vie. Et se marier, pour lui, c’est pas forcément une super équation.

    Des femmes tu peux en avoir si tu veux... mais la situation maritale (et même paternelle) n’est plus tellement intéressante pour un certain nombre d’hommes.

    Ca s’applique pas pour tout le monde. Mais je pense que ça joue aussi. Dommage que ça reste aussi peu documenté.

     

    Répondre à ce message

  • #2656029
    Le 1er février à 00:22 par pikachu 220v
    Assiste-t-on au déclin de la monogamie ?

    Pendant des millénaires, la structure monogame de la famille s’est avérée la plus bénéfique, assurant la sécurité des femmes et des enfants, ainsi que la base d’une société ordonnée.

    Toutefois, cette structure défiait les lois de la nature qui affirment que les meilleurs doivent se reproduire d’avantage. Comment nos ancêtres résolurent-ils ce dilemme ?

    La solution, basée, comme toujours, sur l’observation des phénomènes naturels, fut de diviser les hommes en trois classes, respectivement appelées Thralls, Karls et Jarls.

    Les Thralls ont toujours été la lie de la société. On en trouve aujourd’hui comme exemples les fonctionnaires, les prédicateurs qui falsifient les textes, les assistés sociaux et les politiciens, pour n’en nommer que quelques uns. Dans un monde naturel, ils n’ont aucun droit aux plaisirs qu’offrent les femmes, ni à la reproduction.

    La seconde classe est celle des Karls. Ce sont les fermiers d’autrefois, les artisans métallurgistes, et ce que nous appellerions aujourd’hui les « milices citoyennes ». Ils sont le sel de la terre et la colonne vertébrale de la civilisation. De nos jours, ce sont les propriétaires terriens, les fermiers, les inventeurs et les artisans. Ils doivent transmettre leur patrimoinee génétique au moyen d’une épouse et d’un enfant. Et l’expérience a prouvé que la monogamie était la meilleure structure matrimoniale pour les Karls, qui forment la majorité de la société aryenne.

    La troisième classe était celle des Jarls. Les Jarls sont rares. Ce sont les hommes supérieurs qui établissent leur droit à gouverner par des preuves de loyauté tribale (aujourd’hui : raciale), par leur dévouement au peuple, par leur courage, leur persévérance et leur détermination. La survie du peuple dépend de la sagesse, du courage, de l’altruisme et du bagage génétique des Jarls. Et, parce que ceux-ci sont tellement rares, leurs gènes doivent être transmis en abondance. La polygamie est, par conséquent, ce que désire la nature pour les Jarls véritables.

    Les femmes connaissent instinctivement ces vérités. C’est pourquoi nous voyons les « groupies » se succéder dans le lit des stars du rock et des stars du sport, où elles sont pourtant conscientes de faire seulement partie d’un harem virtuel – et bien que les célébrités de notre époque soient de la racaille.

     

    Répondre à ce message

    • #2656093
      Le 1er février à 07:48 par eugène
      Assiste-t-on au déclin de la monogamie ?

      Ton eugénisme est la création d’une "élite autoproclamée" qui serait détruite en deux secondes par de petits hommes en Amazonie. Des petits hommes qui vivent en monogamie !

       
    • #2656107
      Le 1er février à 08:14 par Jérômeproudhon
      Assiste-t-on au déclin de la monogamie ?

      Il faut savoir que la nature est la nature, un homme produit des millions de spermatozoïdes par jour parce qu’il doit les disséminer le plus possible, et que la femme ne produit qu’une ovule par mois, et qu’elle doit choisir le meilleur partenaire pour la progéniture à venir, les ignorants appelle cela être vénale, mais c’est faux, inconsciemment, l’argent et le pouvoir assurerait un meilleur avenir, plus de protection à l’enfant qui vient. Dans notre société, l’argent remplace presque toutes les forces.

       
    • #2662402
      Le 9 février à 00:08 par Bayinnaung
      Assiste-t-on au déclin de la monogamie ?

      @ pikachu (c’est un nom Viking, ça ?)

      Les sociétés "aryennes" qui pratiquaient cela sont aujourd’hui les sociétés nord-européennes misandres et immigrationnistes au dernier degré. Si c’est la conséquence sur le long-terme de cette super-société où les meilleurs se reproduisent et les naz restent seuls, alors peut-être mieux vaut-il en trouver une autre.
      De plus, les "héroïques vikings" (hommes d’honneur qui n’ont jamais pillé de monastères plein de moines désarmés ou de villages côtiers plein de paysans pacifiques, la grande classe !), pourquoi se sont-ils senti le besoin de migrer en si grand nombre pour se conduire en pirates aussi méprisables ?
      Si leur système était si génial, la Scandinavie aurait dû être un pays de cocagne qu’aucun viking n’aurait daigné quitter. Je n’ai jamais compris cette fascination pour ces "hommes du nord" qui s’installaient illégalement, violemment et comme une volée rapaces sur des terres déjà habitées et cultivées par d’autres ... à peu de choses près, ces fameux "norrois" ressemblaient plus à des migrants sans-papiers d’aujourd’hui qu’à autre chose.

       
  • #2656089
    Le 1er février à 07:41 par naturellement vôtre
    Assiste-t-on au déclin de la monogamie ?

    Le polyamour est un autre instrument qui mettra définitivement à terre la "cellule familiale", la notion de sexe et ... l’ordre naturel. La loi de l’homme finira par tout détruire. Ce sera peut être bien ainsi ! Ne sommes-nous pas les pires êtres vivants de cette planète ?!

     

    Répondre à ce message

  • #2656095
    Le 1er février à 07:50 par voili-voilou
    Assiste-t-on au déclin de la monogamie ?

    Le mariage monogame et tous ses interdits, ça marche du tonnerre. Aussi bien économiquement que moralement.
    Les gens qui se rencontrent au bal ou en ville, aussi.
    Les parents qui ont leur mot à dire et leur enquête à faire, aussi.
    Les fermes et connaissances qui se transmettent, aussi.
    Les vieux riches qui épousent des clusters de femmes, ça ne marche pas. Chine impériale où quelques vieux rondouillards sont contents, au détriment de la jeunesse privée de jeunesse, vue comme un réservoir à muscles à leur service. Tribus de bergers désertificateurs où la polygamie servait surtout à protéger les veuves, sans ressources sinon.
    Les jeunes femmes aiment tout naturellement les jeunes hommes, et réciproquement. Ensemble, ils ont de beaux enfants.
    Les vieux et vieilles doivent se contenter de gens de leur âge, sous peine de voler la jeunesse et se mériter un charivari. Et les enfants de vieillard(e)s sont plus faibles génétiquement.
    La femme polyandre est une prostituée ou hétaïre, traditionnellement. Il en faut, un peu. L’homme polygine un acteur de cinéma. Ils sont l’exception qui permet de supporter les contraintes de la polygamie ; les gens ont droit à l’amour, tous, comme le veut la Nature. La néo-polygamie occidentale a tué l’amour et résultat : la dictature à faux drapeau sanitaire.

     

    Répondre à ce message

  • #2656096
    Le 1er février à 07:52 par Système
    Assiste-t-on au déclin de la monogamie ?

    Chez les hommes, 30% trouvent chaussure à leurs pieds ; les autres galèrent pour se trouver une copine et beaucoup se tournent vers l’homosexualité pour satisfaire leurs besoins.
    Quant aux femmes, même une moche trouvera un mec Tinder, histoire de tirer un coup ; le véritable amour sera réservé aux plus belles...

     

    Répondre à ce message

  • #2656103
    Le 1er février à 08:03 par Audois
    Assiste-t-on au déclin de la monogamie ?

    Moi je vis en chine a Canton et j’ai actuellement 17 partenaires (et 15 gosses avec elles) toutes chinoises, est-ce mal ? Je peux dire que c’est la norme ici, en gros j’imite ce que font les hommes chinois. A bon entendeur...

     

    Répondre à ce message

    • #2656296
      Le 1er février à 12:23 par oups
      Assiste-t-on au déclin de la monogamie ?

      Merci monsieur pour surpeupler le monde et fabriquer encore plus de Chinois !
      C’est Schwab qui se frotte les mains.
      Nous avons donc la perspective en France de 17+15 nouveaux Français pour pousser un peu plus les autres par-dessus bord !
      Ce faisant, la Chine ne les considérera plus chinois, car ce n’est pas le matériel humain qui lui fait défaut et elle tient à juste titre à une Chine chinoise.
      Ce commentaire aide à expliquer les mesures du type "enfant unique" préconisées par le PCC, craignant le milliard de consommateurs.
      Les temps ont bien changé !
      Aujourd’hui, la Chine installe ses ressortissants un peu partout. Il y a des villes au Mexique, entre autres, devenues quasiment chinoises, grâce à l’implantation de "maquiladoras" ou fabriques à la frontière US.
      France débridée, puis bridée ? Les Chinois sont très généralement monogames, avec l’esprit de famille. On vient faire son richinois ?

       
    • #2656452
      Le 1er février à 14:18 par calal
      Assiste-t-on au déclin de la monogamie ?

      MDR... tant mieux pour toi si t’es riche et doue. Juste deux trois reflexions :
      - tu comptes rester en chine tout le reste de ta vie ? si oui,tu penses pouvoir assumer financierement toutes tes femmes et enfants ? si non, tu comptes laisser toutes ces nanas derriere toi se demerder toutes seules quand tu partiras ? t’auras pas peur qu’un de leur cousin ne vienne en france te planter 40 coups de couteau pour venger l’honneur de sa cousine auquelle tu auras menti ?

       
    • #2657313
      Le 2 février à 13:41 par Audois
      Assiste-t-on au déclin de la monogamie ?

      Alors, je vais vous repondre a tous les deux en faisant une petite synthese, pour plus de clarte (PS : desole pour les accents, y en a pas sur les ordis chinois)

      Premierement, je dis compagne, pas epouse, donc comme non maries elles (et les enfants non plus) ne pourront rien obtenir de la France, et ils resteront tous en Chine bien evidemment, je suis pas fou non plus.

      Deuxiemement, je ne fais en aucun cas augmente la population mondial au contraire, puisque meme sans moi elles en auraient fait (des gosses) aussi avec un homme chinois, voir meme peut-etre plus qu’avec moi, surtout que le planning familial est tres largement assouplis depuis 2014-2015, pour tout dire le gouv chinois prevoit meme d’autoriser le troisieme enfant, voir la supression totale du controle des naissances, donc encore une fois si elles n’en faisaient pas un ou max deux avec moi, elles en auraient fait 3 ans avec des mecs chinois, donc autant que ce soit avec moi. Apres tout un moitie francais vaut tjs mieux qu’un vrai chinois. Chacun preche pour sa paroisse.

      Troisiemement, inutile d’avoir de l’argent pour cela car aucunes d’entre elles ne sait pour les autres, et elles ont leur revenus deja suffisant pour la vie en chine (7000yuans par mois en moyenne), en gros je multiplie ma fratrie sans trop depenser. Pas mal, non ?

       
    • #2657321
      Le 2 février à 13:50 par Audois
      Assiste-t-on au déclin de la monogamie ?

      @calal, oui je compte bien continuer a vivre ici et ne jamais rentrer en France, puisque tout marche comme sur des roulettes pour moi ici, et je pense meme que je suis dans mon bon droit de mettre les chinoises en cloques (je sais l’expression n’est pas elegante) vu que les chinois ne se genent pas non plus avec les filles des pays de l’est (principalement Russie et Ukraine) et meme maintenant avec les africaines. Donc c’est eux qui ont commences, pas moi. En gros c’est l’arroseur arrose, et a la limite j’invite mes compatriotes a en faire autant, puisque l’union fait la force.

       
    • #2657339
      Le 2 février à 14:06 par Audois
      Assiste-t-on au déclin de la monogamie ?

      @oups, c’est justement parce que les chinois veulent conquerir la terre entiere avec leur population et plus precisement leur diaspora que je fais ma modeste petite colonie ici, parce qu’apres tout je vois pas pourquoi on auraient vocation a acceuillir la terre entiere sans pouvoir nous meme emigrer et faire notre propre diaspora.

      De toute facon, c’est triste a dire mais les gauloises ne veulent generalement pas d’enfants (du au bourrage de crane ethno-masochiste qu’elles subissent), alors c’est un peu normal qu’on se servent a l’etranger. Et j’ai pas a en avoir honte, au contraire j’en suis fier. Bon d’accord je vous accorde que deux moitie francais ne valent pas un francais pur jus made in France, mais au fond ais-je le choix ? Je ne fais que choisir la terre ou le rendement est le plus eleve (pour info cela ne m’a prit que 8 ans pour en avoir 15, et le 16eme est deja en route). C’est de quoi faire rougir (ou palir) un malien en IDF.

      Je ne vois pas ce qu’il y a de mal a rependre mes genes gaulois un peu partout, car c’est infiniement mieux que de se branler sur youporn et gaspiller sa semence dans des jeux erotiques sans interets dont les peuples occidentaux sont malheureusement attaches, et je le deplore, et d’ou notre depopulation suicidaire. Bref voila je ne veux pas que notre sang et notre civilisation dispaisse de la surface de la terre donc je fais ce que je peux avec les moyens du bord, sans pretention.

       
  • #2656466
    Le 1er février à 14:36 par Trump
    Assiste-t-on au déclin de la monogamie ?

    On assiste au dévoilement de la véritable nature des femmes ! Bonjour les conséquences sur la société et la France en même pas cinquante ans ! Et c’est pas fini le fond est encore loin je le crains ! Ayant été jusqu’à l’université, j’ai pu en voir 2 ou 3 max de bien sur au moins 40, alors que les autres c’est même pas de la pute

     

    Répondre à ce message

  • #2656718
    Le 1er février à 19:16 par quenelle 67
    Assiste-t-on au déclin de la monogamie ?

    POLYAMOUR , attendez , la crise economique qui est devant nous cela va disparaitre .

     

    Répondre à ce message

  • #2660765
    Le 6 février à 20:50 par deux balles
    Assiste-t-on au déclin de la monogamie ?

    Il a "presque" tout dit, et je suis extrêmement satisfait de me confronter à un contenu certes intéressant, mais dont la forme l’est encore plus du fait de me rappeler l’époque de mon enfance où l’excellence était encore valorisée plutôt que décriée au profit de la médiocrité vulgaire de provocations stériles et gratuites (OK BOOMER)
    Sur ce, je te disais qu’il a "presque" tout dit, car la seule phrase qui manque à son texte, et je comprends très bien qu’il n’ait pas eu le "droit" de l’écrire, c’est que "cumuler les moeurs de communauté polygames extra-européennes à la promotion d’une idéologie LGBTQi+=m6 revient à prendre en étau la famille monogame telle que nous la connaissions, ce qui impliquera un profond changement tant dans notre spiritualité que dans notre sociologie profonde, d’autant plus que ces deux pôles se haïssent profondément sur le même sol au dépend de ceux qui souhaitaient simplement perpétrer la tradition de leurs ancêtres"
    À dans 50 ans les amis !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents