Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Aucune des preuves du FBI ne permet de conclure que la Corée du Nord est derrière le piratage de Sony"

Dans un article publié le 24 décembre 2014 sur le site de L’Obs, intitulé « Et si ce n’était pas la Corée du Nord qui avait piraté Sony ? », Paul Laubacher souligne que « pour de nombreux experts en cybersécurité, les preuves avancées par le FBI contre Pyongyang ne tiennent pas la route ».

Nous reprenons ci-après les principaux éléments de leur démonstration, tout en observant que les principaux médias occidentaux (y compris français) – notamment ceux dits « de référence » – n’ont pas (pas encore ?) jugé utile de faire état des contre-enquêtes menées par des spécialistes en cybersécurité en réponse aux accusations (mal étayées) contre Pyongyang du Président américain Barack Obama et des agents du FBI, qu’ils ont complaisamment diffusées le plus largement possible.

Toute vérité ne serait-elle pas bonne à dire ? En fait, pour ces médias, démentir serait reconnaître auprès de leurs lecteurs, auditeurs ou spectateurs que leurs journalistes ont été manipulés ou se sont laissé manipuler, en d’autres termes qu’ils n’ont pas jugé utile de vérifier ou contre-expertiser les « informations » et autres « révélations » du FBI, ce qui constitue pourtant le b.a.-ba du métier. Le coût de la révélation du mensonge – en termes de réputation, d’audience et donc d’argent – serait-il donc à ce prix ?

Dans l’article de L’Obs, Paul Laubacher rappelle tout d’abord quelles sont les « preuves » du FBI :

« - Une analyse technique du logiciel malveillant, qui provoque l’effacement de données utilisé dans ce piratage, “révèle des liens” avec un autre logiciel malveillant que “le FBI sait avoir été développé par des Nord-Coréens”. Le FBI évoque des “similarités” dans des lignes de codage spécifiques, le cryptage d’algorithmes et les méthodes d’effacement de données.

- selon l’agence fédérale, il existe des “chevauchements importants” entre les infrastructures (les serveurs et les ordinateurs) du piratage de Sony et celles utilisées dans d’autres attaques directement attribuées par le gouvernement américain à Pyongyang. Exemple : le FBI a découvert que plusieurs adresses IP, le numéro d’identification d’un ordinateur qui se connecte à Internet, sont associées à des infrastructures nord-coréennes connues et étaient inscrites dans les codes du logiciel qui a infiltré Sony.

- les outils mobilisés dans le piratage de Sony présentent des “similarités” avec une cyber-attaque menée en mars 2013 contre des banques et des médias de Corée du Sud, qui avait été attribuée à la Corée du Nord. »

Or, ainsi que l’observe le site américain Vox, « aucune de ces preuves ne permet de conclure que la Corée du Nord est derrière le piratage de Sony », du fait notamment, comme le souligne Paul Laubacher citant largement Vox, que le partage est un principe de base dans le milieu des hackers.

Lire la suite de l’article sur amitiefrancecoree.org

Voir aussi, sur E&R :

Sur la fabrication d’« ennemis utiles » par le Département d’État,
chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est un false flag, la CIA (et probablement Israël) sont derrière tout ça pour enclencher des tensions avec la Chine (et par rebond la Russie)

    Ils veulent bien diviser l’Europe et accessoirement que ça père (seule échappatoire à leur faillite et domination) mais ne veulent pas être vu comme les organisateurs du conflit à venir, alors ils inventent des attaques bidons.

    Ps : intéressez vous à l’acteur/réalisateur du film l’interview, cherchez dans quelle école il a été.
    Il a bénéficié d’une promo mondiale pour un film surement très moyen ;)

    Ps2 : je ne serais pas étonné d’apprendre un jour que c’est l’état profond américain qui lui a commandé ce film pour mettre en place ce false flag.

     

  • Ben voyons,le lobby nord coréen a encore frappé ! Ils remettent ça encore et encore entre la fausse attaque dans le golfe du Tonkin,la petite fiole,le 11 septembre etc etc .Demain ils vont déclarer la guerre à l’Asie toute entière parce qu’ils auront retrouvé des frelons asiatiques dans les jardins de la Maison Blanche
    Allez les scénaristes au travail !

    Quand est-ce que ces abrutis d’Américains vont -ils se réveiller ?

     

  • Je trouve cette information surprenante dans la mesure où le Fbi a toujours été indépendant dans ses jugements,ressentiment,et dans son impartialité on se souvient des attentats du 11 septembre,ils disaient qu’ils n’ avaient pas suffisamment d’éléments pour suspecter ben Laden et al quaida , ce qui est du ressort de la logique et du bon sens j’ai envie de dire .
    Les états unis c’est comme bhl quand ils ouvrent leur bouche tu sais qu’ il faut penser le contraire ,le régime de Pyongyang n’ a aucun intérêt à faire cela ,ça transpire le milliardièmes mensonge américano-sioniste pour déstabilisée la région. Ces cinglés frappent partout au moyen-orient ,en Europe,en Afrique ,la Russie, je me demande si y’a une région du monde que le sionisme n’a pas épargnée ? Pour moi c’est clair la Corée du nord n’ est en rien impliquée , de plus y’a pour le moment aucune preuve tangible.
    Il est donc surprenant de voir le Fbi s’ emmêler dans cette mascarade ,c’est une première a ma connaissance. Souci de patriotisme ? Les états unis sont t’ ils en train d’ impliquées l’ensemble des réseaux,organisations du pays afin d’ arriver à leur fin ? Qui est le patron du Fbi ?
    N’ a t’il pas été corrompu ?


  • C’est probable mais à mon avis c’est juste pour cheater dans les charts ou en compèt’.


  • Tentative sioniste d’ "extorsion de fonds" qui semble avoir tourné court...


  • Faut avouer que c’est un bon coup de pub pour un "navet" grâce à Obama ; il paraît qu’on se dispute les entrées alors qu’avant cette annonce il n’y avait pas un chat dans les salles obscures !


  • Le grand bénéficiaire de toute cette histoire sera Sony qui va remplir les salles de ciné !
    A se demander si tout ça n’est finalement pas qu’un énorme coup de pub.
    Avec les ricains, on peut s’attendre à tout...


  • Le hic est que ce n’est pas cela que les masses occidentales retiendront.


  • Ca pue le false flag grotesque cette affaire, il s’agit simplement de faire germer et accepter dans les esprits du petit peuple par ce film propagande que les états unis peuvent décider de supprimer un opposant car anti américain.
    Les USA ont besoins d’ennemis pour survivre et faire tourner leur économie ( Hitler, Staline, Empereur du Japon, Vietnam hier, aujourd’hui Afghanistan, Iran, Ukraine, Russie, Corée du nord.........Demain la France ?)


  • Ce qui est consternant dans toute cette affaire, c’est qu’il n’y ait aucune voix pour s’indigner sur l’incitation

    médiatique filmée à assassiner

    un individu précis, fut-il un dictateur !