Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Auto-antisémitisme ? Un restaurant juif redécoré à coups de croix gammées

Au moment où le président de la République tonnait dans un discours interminable contre le séparatisme islamiste, les autres ne l’intéressant pas, surtout le séparatisme sioniste, un restaurant casher était agressé à coups de bombes (de peinture rouge et noire) dans le XIXe arrondissement parisien. Comme l’histoire récente des agressions antisémites incite à la prudence, c’est avec des pincettes longues de millions de mètres que nous accueillons cette information de l’UEJF, le CRIF junior ou CRIF-Jugend.

 

Les images diffusées par l’officine sioniste sont à la limite du soutenable : des chaises sont renversées, des lettres sont taguées sur les mur, le plancher, il s’agit à n’en pas douter de l’attaque impitoyable d’une division d’infanterie SS.

 

 

BlitzCrif ?

Cependant, à y regarder de plus près, quand on s’intéresse à l’histoire de la Seconde Guerre mondiale, les divisions SS ont été dissoutes, et l’armée allemande est aujourd’hui une armée de paix. Au grand dam d’ailleurs des officiers supérieurs de la Wehrmacht, euh, pardon, de la Bundeswehr.

Il y a donc deux pistes possibles à cette attaque : ou bien ce sont de faux SS, ou bien de sont des rigolos qui ont voulu faire le buzz. L’enquête le dira. En attendant les résultats de cette enquête qui va mobiliser les 42 616 agents de la police parisienne, la préfecture, l’Intérieur et la Justice, regardons ensemble les images.

Les êtres trop sensibles ou férus de propreté et d’ordre peuvent sauter la vidéo et passer au paragraphe suivant.

 

 

Une autre vidéo a malheureusement surgi pendant cette sombre attaque, qui ne va peut-être pas arranger les affaires de l’UEJF et des nazis de 95 ans (mettons 20 ans en 1945 pour des Hitlerjugend) qui ont blitzkriegué le resto casher.

 

 

Il s’agit d’un court extrait de l’émission socialo-sioniste de Cyril Hanouna, qui a touché 250 millions d’euros en tant que producteur, sur cinq ans, de la part de Bolloré, pour réaliser des émissions de divertissement séfarade sur C8.

Le voleur de vannes – qui n’est inexplicablement ni condamné ni en prison – Gad Elmaleh, l’humoriste qui a fait carrière avec l’humour des autres, se lance dans une blague communautaire qui nous a mis la puce RFID à l’oreille :

 

 

Que ceux qui seraient choqués d’entendre une blague antisémite 75 ans après Auschwitz se rassurent : seul un humoriste juif a le droit de faire une blague juive ou antisémite. D’ailleurs, dans le milieu communautaire, les blagues antisémites (ou antigoyim) qui font la part belle aux juifs malins sont considérées comme de l’humour juif.

 

Que nous dit Gad Elmalin ?

Eh bien qu’il existerait une habitude, quand un commerce périclite ou qu’il n’a pas le chiffre d’affaires suffisant, d’y mettre le feu pour toucher l’assurance et repartir ailleurs. Logiquement, dans une République qui mérite ce nom, l’humoriste devrait être immédiatement interrogé par les services fiscaux pour savoir qui a fait ça, quand et où. Malheureusement, le Président l’a dit, la France est toute tournée contre le danger principal : le séparatisme islamiste qui en veut à la République, au vivre-ensemble et au vivre tout court puisque les islamistes veulent tuer tous les Français.

Il faudrait en profiter pour vérifier que Véran et Delfraissy ne sont pas des islamistes, puisqu’ils s’attaquent au vivre-ensemble et menacent l’unité de la nation avec leur répression économique et leur masque étouffoir obligatoire.

Que les protagonistes du procès Charlie qui a lieu en ce moment aient tous un lien direct ou indirect avec des services de renseignement est hors sujet. On est là pour parler de la souffrance du restaurant redécoré, qui rappelle les heures les plus sombres des auto-agressions communautaires, pas des attentats sous faux drapeau.
À ce propos, il serait temps que Yannick Haenel, qui commente chaque jour les débats sur le site de Charlie Hebdo, prenne conscience que ses doutes accumulés peuvent un jour déborder et se changer en certitude. Il suffit pour ça d’une goutte de complotisme magique. Mais ça, la gauche n’y a malheureusement pas droit : c’est une prérogative des méchants d’extrême droite !

 

Bonus : le commentaire d’un lecteur du Figaro

« Cela touche un magasin en défaut de paiement dont le propriétaire a été sanctionné trois fois par la justice (liquidation judiciaire et fermeture pour insuffisance d’actif – sur une serrurerie et une société écran) et vient d’ouvrir sa société de nettoyage et dératisation des cuisines et bâtiments de restauration en partenariat avec la mairie de Paris.
Mais cela a lieu aujourd’hui, lorsque macron fait son discours sur le séparatisme. Que de coïncidences. »

Les messages automatiques (des) obligés

« Je condamne avec la plus grande fermeté cet odieux acte de vandalisme antisémite contre un restaurant du 19e arrondissement de Paris. Tout mon soutien à nos amis de la communauté juive. Nous ne laisserons pas passer. » (Anne Hidalgo)

« Ces images sont révoltantes. Ceux qui crachent leur haine antisémite aux visages de nos compatriotes juifs me trouveront toujours sur leur route. Une enquête est en cours pour retrouver les responsables de cette ignominie. » (Gérald Darmanin)

Comme prévu, sur E&R :

Le coup du resto entre direct dans le top 10 !

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

97 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants