Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Auto-humiliation : une chasse aux sex-toys réunit 4800 femmes en Belgique

Il y en a un qui doit bien rigoler là-haut, à voir l’humanité se rabaisser de la sorte. Mais il ne s’agit pas de Dieu, et il n’est pas en haut : c’est le Diable et il est en bas, en dessous des bas instincts. Faire courir 4 800 femmes et 200 « hommes » avec une bêche le dimanche dans la province de Namur fera bien sûr rigoler tout le monde – ah ah ah, où est-ce qu’ils vont chercher tout ça – mais ce gag géant est dramatique.

 

 

800 bons étaient enfouis dans un champ, comme les pièces d’or dans le conte. Mais il s’agissait de bons pour un sex-toy, pas pour une pièce jaune. Du plastoc, quoi.

Colombe Cuvelier de la société co-organisatrice Soft Love, est satisfaite (économiquement) de l’arnaque :

« Je suis très contente que d’année en année les personnes et les hommes comprennent que cet événement est simplement et durement là pour l’émancipation de la femme et le sexe. »

 

Les 4 800 participantes ont déterré les bons qui mènent à « des lots géniaux », selon la terminologie de la grosse organisatrice, et 5 000 curieux ont pu profiter de nombreuses animations comme les cours de zumba, de twerk et de pole dance. Pour ceux qui ne sont pas familiarisés avec ces activités qui pénètrent notre société, voici un aperçu de ces nouvelles danses.

La zumba est une danse africaine très énergique. Les femmes adorent, c’est très sportif. Cela permet de conserver la forme en s’amusant et en séduisant :

 

 

Le twerk c’est autre chose, ça consiste à agiter son gros cul :

 

 

Et le pole dance, c’est la danseuse qui s’accouple avec une barre verticale (comme dans le métro ou chez les pompiers) :

 

 

Il est clair que cet événement n’a pas lieu par hasard pendant la Semaine sainte, celle qui précède le dimanche de Pâques (14-21 avril cette année). D’ailleurs, le fait de cacher des bons à sex-toys dans un champ rappelle étrangement les œufs que les enfants doivent trouver le jour de Pâques. On peut y voir aussi l’hystérie qui s’empare des consommateurs le jours du « Black friday ».

Pornographisme croisé avec consumisme, le Diable nous balance vraiment tout ce qu’il a en stock !

Mais le blasphème n’est pas important, le plus important, c’est que ceux qui l’organisent et ceux qui s’y prêtent sont déjà perdus, ils ont déjà leur « récompense ». Croyant ramasser les fruits de son désir, l’homme se rabaisse, et se détruit. Le désir ce n’est pas ça, c’est même exactement l’inverse : c’est ce qui nous élève.
Que ceux qui ne l’ont pas trouvé le cherchent, mais pas dans la terre, plutôt dans le ciel...

À ne pas manquer, sur E&R :

Le sexe est le bélier de l’offensive mondialiste, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

103 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Très bonne chute, bravo E&R

     

  • Surtout un amusement narcissique pour "gamines" ados attardées en quête de quéquettes. Ces mêmes filles qui vous balanceront que les mecs ont le cerveau en dessous de la ceinture. Combien d’entre elles rentreront le soir la "queue" entre les jambes ? En fait, le plus sympa, ça a l’air d’être la bière et les merguez.

     

  • On a d’urgence besoin d’un bouclier ,d’une armure pour nous protéger contre la connerie ... le XXl° s sera spirituel ou ne sera pas !!!


  • #2177806
    le 15/04/2019 par The Médiavengers Zionist War
    Auto-humiliation : une chasse aux sex-toys réunit 4800 femmes en (...)

    Quelle tristesse.


  • Plus je vois ces vidéos de tarés plus je deviens élitiste. Pour s’en sortir par le haut, il va falloir mépriser une grande partie du peuple, qui est perdu pour la cause. Pour le retrouver plus tard.
    Seule une élite saine de corps et d’esprit, instruite et fière de sa différence, pourra remettre de l’ordre.
    Il ne s’agit pas d’une élite de classe, d’une élite de grandes écoles, mais d’une fratrie de destin, de valeurs, d’abnégation.
    Il faut s’exprimer partout, tout le temps, sans autocensure, sans tourner sept fois la langue dans sa bouche.
    N’ayez plus peur.

     

    • 60 % des gens sont des suiveurs et des moutons
      il sont autant méprisable que l’élite qu’ils servent .


    • #2178007

      @Lucien

      Bah tiens donc, même si je partage ton avis, c’est justement ce que veut l’élite.

      Il faudrait plutôt se débarrasser de ces élites et de leur shitanerie, remettre de l’ordre et de la religion dans tout ça et t’inquiète donc pas, ces moutons ou moutonnes pour le coup suivront bien gentiment.


    • Qu’il continue de se comporter comme du bétail : Enfants volés d’Angleterre
      https://www.franceculture.fr/emissi...

      Au Royaume-Uni, les services sociaux sont financièrement encouragés à retirer leurs enfants à des parents soupçonnés de maltraitance ou jugés à l’avance incapables d’assumer leur rôle, à l’instar des mères célibataires ou des couples désargentés. Chaque année en Angleterre, les services sociaux retirent à leurs parents des dizaines de milliers d’enfants. Non que ces parents soient violents, maltraitants ou abusifs mais au motif qu’ils sont potentiellement dangereux pour leur progéniture. Ce sont le plus souvent des parents économiquement fragiles, précaires, des familles monoparentales. Autant de situations qui induisent, selon les services sociaux britanniques, un risque potentiel. Un tiers de ces enfants au moins serait retiré de manière totalement abusive. Dénoncé par Ken Loach dans son film Lady Bird, le scandale commence en 1989 lorsque Margaret Thatcher fait voter le Children Act qui introduit la notion de "probabilité de faire du mal". Pour enlever des enfants à leur famille, une simple suspicion de maltraitance future, non avérée, suffit à enclencher une procédure à laquelle il est très difficile de se soustraire. La procédure est confiée aux autorités locales qui sont encouragées financièrement à retirer le plus d’enfants possible. Chaque comté reçoit des quotas d’adoption et si le quota n’est pas atteint, le budget d’aide à l’enfance en est réduit d’autant.
      Ensuite la machine est encore plus infernale puisque parmi les enfants retirés, certains parfois dès leur naissance, des milliers sont confiés à des agences privées, parfois cotées en bourse, qui vont les faire adopter par des couples sans enfants.

      "C’est le business n°1 en Angleterre : voler les enfants."


  • En visionnant le clip où les nanas bougent leur cul, je pense à cette citation de Soral : "La femme en string est l’avenir de l’homme".


  • C’est la fable du laboureurs et ses enfants. Les godes ayant remplacé les pièces d’or.

    Gros malin le paysan qui c’est fait labourer le champ gratuitement.


  • Votre conclusion est une des meilleurs que j’ai pu lire.
    Tout ceci n’est finalement pas nouveau (Sodome et Gomorrhe).

     

  • L’agriculteur doit être un Permaculteur,comment labourer sont champs gratuitement en profitant de la mouvance maternaliste de la société,c’est du génie.
    La prochaine fois,il faudra inciter les participants à déféquer directement sur place,pour fertiliser,encore un petit effort progressiste vers la scatophile,et ce sera "in","frais","tendance",et "fashon",et 2020 ont invite la Fistinière,on enterrera des cones de signalisations (c’est pas cher)

     

  • L’argument final contre la démocratie...


  • C’est la vision que j’ai de l’enfer : une bande de tarés qui creusent éternellement et ne trouvent que des choses qui les feront encore et encore creuser...

    Un ticket "special Hell" pour les deux "nonnes" blasphématrices à l’esprit sûrement "Charlie" (Charlie et ses drôles de dames)...


  • c’est bon , après la fête , lundi le paysan à qui appartient le champ va pouvoir planter ses patates ….. le terrain est labouré ! MDR

     

    • Ça me rappelle une histoire vécue dans une "belle école" française où l’on enseigne l’Histoire de L’Art.
      On ne peut trouver plus idoine après avoir vu l’article.

      En égyptologie, le prof très concentré sur le cours qu’il débite nous parle d’un mastaba dont le décor nous montre les scènes de la vie du défunt.
      Entr’autres : "Senedjem au champ, avec sa femme, en train de labourer...".
      Éclats de rire dans l’amphi.


  • Quelle schizophrénie, d’un côté, on s’acharne à traquer les prétendues inégalités jusque dans la langue française avec l’écriture inclusive, pour rabaisser le mâle blanc hétérosexuel ; de l’autre, il y a une hypersexualisation avec la pornographie étalée partout : showbiz, cinéma, etc... accessible à tous, y compris les enfants.

    La femme est réduite à l’état de sextoys avec des humiliations sexistes inimaginables qui défient l’entendement et aucune association féministe ne s’en offusque. Chercher l’erreur...


  • Où sont ceux qui nous rabâchent les oreilles avec la dignité de la femme ?


  • Comment peut-on perdre son temps à se livrer à de telles stupidités ? La connerie humaine (ici féminine/féministe ?) est vraiment sans limite. Genre de manifestation à vous rendre agoraphobe voire misanthrope.
    Très bonne conclusion de l’ article par contre...


  • Pas si grave en fait : il y a là toutes les militantes et sympathisantes féministes et lgbtq de Belgique avec sans doutes des Françaises, des Néerlandaises et des Allemandes et des Britanniques du même tonneau grâce aux réseaux sociaux. Ajoutez à cela une poignées de paumées momentanées et cela revient à dire que, entre la Belgique, la France, l’Angleterre, la Hollande et l’Allemagne, les militantes de la cause sont en mesure de rassembler un maximum de 4500 personnes.
    En même temps, et ça, c’est le côté inquiétant, comment se fait-il qu’une minorité aussi minoritaire puisse avoir eu une telle influence ces 20 dernières années ?
    Eléments de réponse : merci les politiques, merci les media, merci les FM, merci les autres lobbies dont l’intérêt est est de fractionner au maximum notre société.


  • J’ai envi de devenir catholique intégriste lorsque je vois cette déchéance.

    Jamais les hommes n’auraient du donner du pouvoir aux femmes (notamment le droit de vote), elles se précipitent elles mêmes dans le chaos, et emportent les enfants avec elles.

     

    • @Julien
      "Qui tient la femme tient la société" c’est de Lenine et c’est vrai. La femme tient les enfants et son compagnon voulant lui faire plaisir accepte toutes les conneries possibles. Weininger avait déjà tout dit. En Belgique plus que partout ailleurs où tout est traité avec la plus grande désinvolture ça va leur faire drôle quand on sifflera la fin de la récréation.


    • Moi aussi parfois ça me prend, l’envie de devenir intégriste, quelle que soit la religion d’ailleurs, mais pour peu qu’elle me coupe un peu de cette réalité à la con.

      Ceci étant dit, eh mon petit gars ! Je ne te remercie pas pour la suite. Je suis une femme et Dieu merci j’ai le droit de vote. Et crois-moi, je vote certainement mieux qu’un paquet de trous du cul masculins (tu as dû louper le mec travesti monté sur une bite géante façon rodéo dans la première vidéo - à 0"38 - et ceux qui se trémoussent torses nus collés aux nanas - à 1"15... A ton avis ils méritent leur droit de vote eux ?)

      Maintenant je suis curieuse de savoir quel argument les demoiselles ont pu donner à papa-maman-chéri-leur enfant pour se rendre à ce genre de non-événement. Enfin non, je préfère encore ne pas le savoir, et ne rien savoir du tout de leur vie, ça risquerait de me déprimer un peu plus !


  • La zumba ne me semble pas du même monde que les autres : sport et discrète séduction d’un coté, décadence pornographico artistiquo ludique de l’autre.

    Ils ont (encore) besoin d’un appat pour ceux qui ne seraient pas complètement dans le nouveau moule (si j’ose dire).

    Je viens d’apprendre ce qu’est le twerk. Le cerveau reptilien à pris les commandes. Tout devient possible vers le bas.

    Puis je vous suggèrer un lecture qui explique tout ca et en donne la seule sortie possible : "Lhomme défiguré" Yvan Blot.

    En deux mots : l’homme à trois zones dans le cervaux, reptillienne( les instincts), mamifère (la morale, les valeurs), limbique (l’intelligence). L’intelligence se croit au commande. Elle ne l’est jamais, elle est uniquement un outil qui exécute les buts du cerveau reptilien ou du cerveau mamifère. En ce moment le cerveau reptilien casse toutes les barrieres qui ont été mises pour le cerveau reptilien dans les périodes morales (cad religieuses). La décadence ne s’arrête jamais d’elle même. Quand le cerveau mamifère reprend le dessus (exemple la Russie de Poutine) tout redevient possible.


  • C’est la version sexe de la chasse aux pots de nue, t’es là....


  • #2177884

    Quel manque d’imagination...

    finalement, c’est le "lâché de salopes" de Bigard

     

  • C’est la version belge de "L’amour est dans le pré" une fois.


  • Puisque la tronche dans notre société d’aliénés ne fonctionne plus, alors, ils ont trouvé plus bas , le sexe et le trou du cul, jusque-là rien de nouveau, mais surtout parce que cela ne demande aucune réflexion , juste une pelle-bêche et des neurones en moins .
    Une seule chose compte dans cette époque de déglinguée, le fric et le cul .Pour construire un avenir avec ça, je leur souhaite bien du courage . Si vous cherchez une vie de merde, vous êtes au bon endroit mesdames .


  • Chaque année, la semaine Sainte est attaquée de cette manière... En se moquant des traditions... En réalité, cela a commencé dès le début du Carême avec de multiples attaques contre l’Eglise. Et cette année cela a été très virulent.
    Il y a des signes qui ne trompent pas... Il y a ceux qui travaillent pour le diable, et il y a la Vérité Christique qui triomphera à la fin. Ces idiots utiles du mondialisme ont déjà perdu leur combat et leurs âmes. Tant qu’ils n’accepteront pas le Christ.


  • Il est clair que cet événement n’a pas lieu par hasard pendant la Semaine sainte, celle qui précède le dimanche de Pâques (14-21 avril cette année).

    C’est la seule et unique "raison" !
    Bon ! il ne leur reste plus qu’à aller tapiner gratis !


  • #2177930

    Alors Eve, elle est bonne la pomme... non zut le sex-toy à mémère ?

    Loi de la gravité infernale, ou la chute sans fin de la gente féminine... !

    Comment voulez vous qu’un homme puisse vous aimer dans ces conditions ?


  • Seigneur, pardonne leur

     

  • #2177941

    Moi j’ai arrêté le premier cours de zumba quand on m’a dit qu’il fallait mettre mon milk-shake de côté (oh mon dieu, que d’anglicismes !)

    Pour la femme, la recherche d’oeufs vibrants à pile, c’est sans doute épanouissant, mais pour l’homme, c’est la mort dans l’âme.

    Si le désir est ce qui nous élève, et que celui-ci se nomme sexe, alors je vous prédis l’abstinence, camarades !

    En tout cas : le sexe comme moyen de consommation (capitaliste), nous consume en tant qu’homme, en empêchant notre ver-tu (la morale intrinsèquement masculine) de s’exprimer autrement...

    Le Sens est à l’image du phallus érectile, symbolisé en son temps par la rune gauloise : ↑
    Méditez bien cette flèche anodine... au-dessus c’est le soleil !


  • La sous -culture de dindes paumées , pauvres saucisses réduites à leur cul moche rebondi et frétillant : le femme abrutie dégénérée à côté de quoi une guenon avec un charme naturel d ’animal vrai est au moins susceptible de nous attendrir ; pas ces rebutantes abruties et leurs porte -couille .

     

  • Le Twerk, danse obscène évidemment, ça met en valeur ce que les hommes Blacks apprécient : les gros culs cellulitiques . Au Sénégal les mères demandent à leurs filles de prendre des lavements à l’eau de mer qui seraient censés faire grossir leurs postérieurs... Les Blancs ne doivent pas faire de complexe à propos des bittes blacks : une prostituée nigériane que je fréquentais assidument me déclara un jour à propos de ses clients africains : " They release quickly " . Des grandes gueules, mais ils ne "tiennent" pas .


  • Elles sont repartis avec des lots du tonnerres
    Bouboule elle elle est reparti avec un lot de consolation
    Un saucisson à l’ail et une boîte de rillettes
    Super non ?


  • L’Apocalypse est proche, très proche.


  • Oh Putain ! A 1:56, j’ai pas bien compris le slogan (y’a le mot bite), alors si quelqu’un a traduit...
    En revanche j’ai bien reconnu la mélodie.
    https://www.youtube.com/watch?v=XjQ...
    Comment dire ? On est raccord les gars, on est raccord.

     

  • Quand j’ai vu la blanche colombe (2ème vidéo), rien que le physique, j’ai pensé, - au propre et au figuré -, « Ouh, la grosse cochonne ! », mais bien entendu, sur ce Site où certains sont attentif à la syntaxe et l’orthographe, on me dira que le mot juste est « truie ».


  • #2178010

    Quand je crois à chaque fois qu’on a touché le fond, y en a toujours qui creusent pour venir me montrer le contraire !

    Je n’ai plus de mots pour d’écrire ce pathétisme !


  • Quelle bande de tarées ! En plus, fières de l’être.... Au nom de l’émancipation, version Schiappa qui, pourtant ne sévit pas encore en Wallonie. Je serais honteux d’être l’ami d’une des ces connes qui ne se rendent même pas compte de la manipulation dont elles sont l’objet. Qu’elles flétrissent avec leur bout de plastique entre les jambes..


  • Bon faudra pas s’étonner qu’avec des horreurs comme le twerk, les hommes n’approchent plus ces grosses vaches, ou alors juste pour faire un rodéo ?!!

    Non franchement, en comparaison, un cul de vache est, d’un point de vue esthétique, pareil ou moins pire ?!

    Pour ce qui est des pouff qui essayent de retourner la terre pour trouver des bons pour de vulgaires bouts de plastique, sensés leur donner plus de plaisir qu’un homme en chair et en os, ont voit qu’elles n’ont pas trop l’habitude de bêcher ! Les bons auraient dû être enterrés à 1 mètre de profondeur. ça aurait été bien plus drôle !

     

  • La grosse organisatrice doit bien se marrer, de voir toutes ces jolies filles se rabaisser de la sorte, alors qu’elle s’en tire sans creuser. Et pourtant, ça brûlerait ses tissus adipeux de se remuer le Q et de bêcher un peu. Elle parvient à glaner les bénefs d’un peep show sans payer les actrices. Si jeune, elle a déjà l’air d’une tenancière de maison close.
    Je suis juge, je la condamne à dix jours de danses africaines, pause toutes les quatre heures, pour détournement/avilissement de jeunes femmes ! À leur âge, on n’utilise pas de ces pauvres substituts, prévus pour des lesbiennes âgées !
    Bon, les fabricants de jeans sont bien arrivés à refiler des pantalons troués et des anneaux dans le nez à de pauvres filles qui paient pour se déguiser avec ces loques et ces symboles d’esclavage !
    Samedi après-midi, rue Saint-Denis à Paris, une actrice de peep show pas bien belle discutait avec le gérant à l’entrée de la salle de spectacle, devant le rideau.
    Ah non, disait-elle, c’est trop peu (de paie) pour de tels horaires ! Non, non.
    Plus maligne, la guêpe !
    Ici c’est le Meilleur des Mondes.


  • "Paix et sûreté !"


  • C’est sûr que si de Lesquen visionne la vidéo « City girls »... Mais, faut reconnaître que question Q l’origine africaine çà aide. Quand t’as un pétard comme ça dans ta ligne de mire, tu peux quitter ta trajectoire.


  • #2178062

    Profitez en vite avant que les travestis, les transgenres et les tavelots ne vous remplacent.


  • Le Diable doit s’uriner de rire dessus...Honte à celles qui avilissent le sexe féminin chaque jour davantage...Autant de bêtise et obscénité, c’est à vomir. Oui, l’Enfer, c’est au moins ça....Un petit aperçu de l’abîme dont ces dégénérées ne connaîtront l’existence qu’en y tombant, les malheureuses...


  • Revoir le film "Calmos" de Bertrand Blier...


  • Elles creusent pour des sextoys, mais elles pourraient éviter tant d’efforts et s’enfiler directement les manches de leurs pelles dans le cul, et ça ferait moins chier les lombrics.

     

  • La feeeemme est l’avenir de l’ho-o-mmeu !

     

  • Le Néolithique était plus raffiné ( la grotte Chauvet, les cités d’Anatolie..).


  • Le twerk, typiquement issu d’Afrique, est le summum de la vulgarité. Ca ne peut plaire qu’à des africains, car chez eux, c’est comme ça. Et ils apprennent ça tout petit. On est loin de la séduction, de la classe, de l’érotisme qu’elles croient véhiculer.

     

  • #2178289

    Je propose pareil dans ma porcherie, ça pourrait être sympa


  • Article merveilleusement bien écrit, d’une vérité tragi-comique et plein de sens contrairement à cette pratique du non-sens ; et pourtant, 4800 femmes et 200 hommes présents (sûrement célibataires ou ramenés par les couilles)...
    La symbolique du sextoy en parallèle à celle des chocolats pour les enfants est terriblement frappante.
    Puisse Dieu nous sauver. Pour eux, ça va être plus compliqué.
    Bien à vous.

     

    • J’ajouterais, la semaine Sainte et les Oeufs de Pâques symboles de la fertilité revenant au printemps, la résurrection du Christ, et finalement le sexe en couple pour procréer plutôt que le sexe pour le plaisir individuel que représentent ces sextoys. Absolument pas un hasard, tout est bon pour détruire la religion chrétienne et ses valeurs. Décadence diabolique sous forme d’un jeu d’allure anodine mes pervers.


  • du bon marketing pour conasses

     

  • J’ai comme l’impression que l’humanité ne touchera jamais le fond car il est sans fin...
    Triste, affligeant, navrant ou autre... Je ne sais plus quoi penser !


  • La conasse décérébrée et dégénérée est l’avenir du "progressisme" macronesque et libéral-libertaire,le "sex-toy" est l’avenir (présent ?) de la conasse décérébrée,espèce en voie,elle, de devenir largement majoritaire chez le genre féminin...


  • Même si je dois y brûler, vivement la prochaine punition divine


  • #2178427

    La société occidentale ne produit plus que des p...en série. C’est avec ces femelles que les hommes doivent se reproduire pour assurer un avenir à cette humanité décadente ? Les mgtow ont de beaux jours devant eux.


  • Pour ce qui est de se rouler des peles elles ont l’air d’en connaitre un rayon, par contre voir ces abruties incapable d’utiliser une beche me fait doucement rigoler.


  • Moi qui pensais que les belges était un peu plus évolué que nous les français, à croire que non.


  • Les vidéos nous montrent avant tout une majorité de boudins. Ce qui n’est pas une surprise et conforte les idées d’un observateur aguerri sur la question des femmes.


  • #2178600

    Je vois bien les deux bonnes sœurs pour le droit au blaspheme, mais je n’en vois aucune en rabbin ou en pyjama rayé, ça aurait été fun, non ?

     

  • Emancipation de la quoi ?

     

  • Oh la la tout ca fait flipper !!! Restez planqué les gars... heureusement qu’il reste à ces laitières des bites en plastoc pour faire le boulot parce que perso ca me calme...et après elles vont militer pour le respect de la femme !


  • Il est sûr que c’est loin de l’époque où l’on glanait les patates. (Encore que... il y avait certaines issues))
    Cependant, ils serait intéressant (ches les bonshommes entre autres) d’être un peu moins faux-cul :
    - primo, l’on kiffe tous (ici) de trouver quelque champ que ce soit pour notre ami controversé : nous devrions donc le tolérer aux autres.
    - secundo et sans rentrer dans les détails de pratiques particulières nawashi, je dispose d’une malette aux objets ithyphallique que ne renierait pas un Kanamara Matsuri et je ne trouve pas un seul type - profane - qui ne soit pas intéressé : pas tant par la pratique (qui lui offre appréhension si elle lui est inconnue - au sens de la connaissance vécue) mais par ce qu’il en résulte (narration ou photos) : bref, après le doigt, le voilà qui s’amuserait tout autant « d’objets ». Il en va de même et de plus en plus, des filles - occidentales - dites modernes.
    Quel n’est pas celui qui s’est un jour penché sur les aphorismes de Vātsyāyana en ne considérant que la partie sexuelle du sujet, lequel est pourtant autrement plus vaste ? (La partie mentionnée ayant d’ailleurs été censurée en milieu de siècle précédant) « The times they are a’ changin’ » chantait l’homme au chapeau.
    - tertio, et comme nous sommes après 68, A.S. a porté la « Sociologie du dragueur » à votre connaissance et j’ai cru lire une fois, sauf erreur, qu’il nous annonce 700 donzelles dûment pénêtrées et il ne se trouve aucun du bal des faux-culs pour s’offusquer, presque au contraire, l’on considèrerait cela comme chevaleresque.
    Nous sommes pourtant loin de la relation « normale » (au sens de la norme), que vous voulez nous faire accroire par vos cris d’orfraie.
    Alors peut-être va-t-il falloir qu’il édite un nouvel opus pour vous expliquer le fonctionnement des donzelles parce que vous semblez les porter (et la relation qui vous associez) sur un piedestal auquel elles ne se prêtent pas et c’est à mon sens, ainsi, que vous vous faites bananer votre « masculinité ». Les filles, lorsqu’elles ont l’âme à « pêcho » comme l’on dit, sont pires que vous, les gars : ne vous y trompez jamais ! De même que leur(s) désir(s) est insatiable : vous partez en vrille ou quoi ?
    Bordel, sauf les pratiquants des trois dogmes (lois) monothéistes (quatre si l’on considère les sikhs) qui ont toutes les raisons de gueuler, sauf les pudiques des deux sexes, les autres, soyez un peu plus circonspects, que, pour l’essentiel, tout ceci fait partie de vos paraphilies (cachées ou révélées).

     

  • Croyez moi, la masturbation est un acte très très noble en comparaison ...


  • Le marché met dans la tête des femmes qu’il est moins dégradant pour elle d allé déterrer une bite en plastique au fond d’un champ de betterave plutôt que d’accepter d’échanger 3 mots avec un inconnu. J’ai pris le parti d’en rire parce qu honnêtement il ne nous reste que ça.


  • Du progrès pour les droits des femmes à ce que je vous


  • #2178928

    Dans les terrains agricoles on trouve des godes, mais surtout des truffes.


  • #2179013
    le 16/04/2019 par Nellie The Elephant (Toy Dolls)
    Auto-humiliation : une chasse aux sex-toys réunit 4800 femmes en (...)

    Colombe Cuvelier a beaucoup creusé et trouvé zero sex-toy, par-contre, elle aurait trouvé
    1 saucisse de Morteau & 1 saucisse de Montbéliard ainsi qu’une Fondue fribourgeoise
    Ce qui l’a ravie


  • Fins de race !
    J’ai le droit d’utiliser cette expression ? car étrangement elle est plus qu’appropriée ici !


  • Travaillez, prenez de la peine :
    C’est le fonds qui manque le moins.
    Un riche Laboureur, sentant sa mort prochaine,
    Fit venir ses enfants, leur parla sans témoins.
    Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l’héritage
    Que nous ont laissé nos parents.
    Un trésor est caché dedans.
    Je ne sais pas l’endroit ; mais un peu de courage
    Vous le fera trouver, vous en viendrez à bout.
    Remuez votre champ dès qu’on aura fait l’Aout
    .
    Creusez, fouillez, bêchez ; ne laissez nulle place
    Où la main ne passe et repasse.
    Le père mort, les fils vous retournent le champ
    Deçà, delà, partout ; si bien qu’au bout de l’an
    Il en rapporta davantage.
    D’argent, point de caché. Mais le père fut sage
    De leur montrer avant sa mort
    Que le travail est un trésor.


  • viols et violence reguliers sur le personnel dans les trains en Belgique https://www.rtl.be/info/Video/68217...
    l immigration on ne veut pas parler de sujet qui est tabou en Belgique


  • Chers amis, fuyez ce type de femme comme la peste


  • #2179422
    le 16/04/2019 par Le Saigneur des Anneaux Gastriques
    Auto-humiliation : une chasse aux sex-toys réunit 4800 femmes en (...)

    Plutôt que des sex-toy ,pour Colombe Cuvelier, je propose d’enterrer des anneaux gastrique l’année prochaine


  • Jamais je n’aurai cru voir ça de mon vivant ! Les limites de la dégénérescence sont encore repoussées, ça dépasse l’entendement et notre imagination. Et si je peux me permettre : non seulement elles sont connes, mais en plus elles ne savent même pas bêcher !

     

  • Je suis resté sans voix devant la vidéo de Twerk.

    Suis-je supposé être émoustillé par ces femmes qui se roulent par terre en agitant frénétiquement leur gros derrière ?

    Souvent j’imagine le retour sur Terre de nos ancêtres. Même pas la peine de remonter très loin dans le temps. Un Français mort il y a 50 ans n’en croirait pas ses yeux en découvrant notre monde.

     

    • @Jean-jacky
      Moi qui suis éleveur, je peux te dire, qu’une fois levés, des cuisseaux pareil ,dans du gros sel, sous la cendre et dans un torchon pendu et fumé , ça doit être goutteux
      Je vois pas d’autre raison d’élever de la cochonne en si grand nombre
      Faudrait avoir l’éleveur, pour qu’il nous donne ses explications, a un tel cheptel


  • bahhh c’est nul, elles vont pas assez loin ces tepu, elle aurez dû faire pareil mais en se foutant à poils, là ça aurait eu de la gueule !


  • Des truies qui cherchent des glands , c’est logique .


  • Les hommes qui ne pensent qu’à travers le prisme du porno ce n’est pas non plus très intéressant pour nous les femmes ;Le côté sacré de l’existence échappe à beaucoup hommes et femmes sauf que c’est plus vite dégradants chez les femmes car ce sont elles qui sont mises en scène.


Commentaires suivants