Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Baccalauréat : quand l’illettrisme s’invite dans les copies

Prologue : perles du bac 2019 envoyées par les correcteurs au magazine L’Étudiant

« La vérité a deux sens : être vrai ou être fausse. »

« La certitude, elle ne douta pas, elle est sûre »

« Si le rêve de quelqu’un est de devenir très fort au baby-foot il n’a qu’à obtenir son permis de construire pour une véranda par exemple où il y installera son baby-foot. Ce qui lui permettra d’être heureux. »

« Après la Seconde Guerre mondiale, dans les années 20, un nouveau média apparaît : internet. »

« Malgré le développement de la radio, le Président de la République Valéry Giscard d’Estaing la censure énormément. Pompidou son successeur suit ses traces en censurant lui aussi la radio. »

« Les principaux contributeur budgétaire sont au nord, sont des pays dévellopés, sont des pays où règne la pacificité et l’organisation politique »

Perles du Bac 2018 en vrac (Philo, Histoire-Géo)

« La mondialisation est le fait de rendre mondial quelque chose de local. »

« Le Brésil est de moins en moins considéré comme "le boulet" de l’Amérique. »

« Les conditions météorologiques de l’Afrique ne lui permettent pas de s’intégrer dans la mondialisation : il y fait affreusement trop chaud. »

« Il y a de nombreuses tensions en Mer de Chine à cause des îles japonaises de Suzuki et Hiroshima. »

« Ce n’est pas la culture qui nous rend humain, c’est l’humain qui nous rend culture. »

« La culture permet de remplir le cerveau humain avec des jolies choses. C’est indispensable car sans la culture, nous nous battrons tout le temps comme des chiens enragés. »

« La vie c’est comme un sachet qui flotte, il faut se laisse diriger par le vent et arrêter de toujours vouloir tout contrôler. »

« La mort de Johnny nous a bien montré que même le président de la république n’est pas insensible à l’art. »

Perles du Bac 2017 en vrac

« La calomnie se répand comme une traînée de poulpes »

« La culture permet à l’homme de sortir de l’animalerie »

« Mao s’est inspiré d’Hitler : le petit livre rouge ressemble à Mein Kampf »

« les chinois sont très intelligents pour compenser leurs petites tailles »

Pour nous, la meilleure de toutes est celle-ci :

« On trouve le cerveau chez l’homme, la cervelle chez la femme et le cervelet chez l’enfant »

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Les résultats du baccalauréat doivent tomber ce vendredi 5 juillet. Mais, alors que gronde la colère des professeurs face aux réformes de Jean-Michel Blanquer, certains alertent contre la chute vertigineuse du niveau des copies au baccalauréat. René Chiche, professeur de philosophie, témoigne.

 

 

Professeur de philosophie, vous avez relayé des copies de baccalauréat pour le moins calamiteuses. Comment considérer celles-ci au regard de notre système éducatif ?

René Chiche : On a davantage coutume d’entendre les professeurs se plaindre des copies qu’ils lisent qu’en louer la qualité, tout simplement parce que celles qui méritent des éloges sont effectivement rares. Il en a toujours été ainsi. Quelques-uns en concluent que nous passons notre temps à nous plaindre de la baisse du niveau, certains allant même jusqu’à exhiber des « c’était mieux avant » déjà proférés dans les années 60, voire au début du dernier siècle, pour considérer la baisse du niveau telle une vieille rengaine tandis que d’autres n’hésitent pas à qualifier de mythe ce qui est pourtant l’objet d’un constat sans appel. Ces gens ont-ils jamais lu une seule copie ? Qui sont donc ceux, et au nom de quelle expertise, qui se permettent de disqualifier la parole des professeurs, et de pontifier sur un niveau qui monte sous prétexte que les élèves d’aujourd’hui auraient, la belle affaire, de « nouvelles compétences » ? Ils entretiennent ce faisant une illusion, voire l’un des plus gros mensonges d’État !

Alors, parce que j’en ai assez d’un tel déni, j’ai décidé en effet de dire les choses sans détour et de fournir cette fois des preuves, ce qui m’a poussé à rendre publiques sur Twitter quelques lignes d’une copie que j’étais en train de lire afin que chacun mesure l’ampleur du désastre. Oui, je dis bien désastre : en 25 ans d’enseignement et de participation au jury du baccalauréat, je n’avais jamais lu autant de copies indigentes, car celle dont j’ai publié quelques lignes n’est pas la plus mauvaise copie que j’ai lue et est hélas parfaitement représentative du lot tout entier, comme d’ailleurs d’une grande partie des copies que je lis durant l’année ! Et je n’emploie pas le terme indigent pour qualifier de simples « perles » dont on pourrait en effet sourire, comme le fait de parler de « l’allégorie de la caserne » pour désigner l’allégorie de la caverne par exemple, ou d’écrire « l’aliénisation » à la place de l’aliénation, encore que, dans ce dernier cas, on peut douter que la déformation du mot s’explique par une simple inattention du candidat. Il y a toujours eu des mauvaises, voire très mauvaises copies, mais en même quantité que les bonnes et les excellentes, c’est-à-dire fort peu. Et ce dans des lots qui, il faut le souligner, brassent des candidats en provenance d’établissements fort différents ce qui, soit dit en passant, assure à l’examen du baccalauréat sa forme républicaine, laquelle est vouée à disparaître par l’introduction du contrôle continu à hauteur de 40% qui, inévitablement, va faire passer l’équité aux oubliettes en même temps que l’anonymat, et transformer un examen dont il ne reste plus grand-chose déjà en simple brevet des lycées !

Mais ce qu’on constate de plus en plus fréquemment depuis quelques années, et que je n’avais pour ma part jamais observé dans de telles proportions, ce sont des lots entiers de copies parfaitement indigentes à tout point de vue, dont il est difficile de distinguer la forme du fond parce qu’elles sont écrites en un charabia qui emprunte vaguement au français comme à une langue étrangère. Il est à vrai dire quasiment impossible de noter de telles copies car, pour être en mesure de les évaluer, il faut non seulement relire plusieurs fois chaque phrase afin d’en comprendre le sens mais, faute d’y parvenir dans la plupart des cas, on doit finalement deviner l’intention de l’auteur, de sorte qu’on en vient à évaluer le plus souvent une copie que l’on a soi-même entièrement reconstruite, ce qui certes permet de ne pas lui mettre deux ou trois sur vingt, comme on est tenté de le faire à première lecture ! Cependant, lorsqu’on doit effectuer une telle gymnastique sur non pas cinq ni dix mais une bonne centaine de copies, on se dit en effet que quelque chose ne va pas, que quelque chose ne va plus du tout, et l’on éprouve une profonde tristesse pour ces jeunes gens qui sont parvenus jusqu’en terminale dans un tel état, ainsi qu’une immense colère envers les responsables d’un tel massacre.

 

L’ampleur des fautes d’orthographe choque au premier abord, puis viennent les défaillances en termes de structure logique dans la pensée. Qu’est-ce qui est le plus préoccupant ?

Il est vrai qu’on se focalise parfois sur l’orthographe tant son extravagance est au-delà de tout ce que l’on peut imaginer. En vérité, il y a faute et faute. Faire une faute d’accord, oublier une double consonne, mal accentuer ou ne pas accentuer tel ou tel mot, voilà ce qu’on avait coutume d’appeler et de considérer comme des fautes d’orthographe et franchement, si les fautes commises n’étaient que de ce genre, et le fussent-elles à raison d’une ou deux par lignes, je dirais encore que c’est là un moindre mal que la remise à l’honneur de la dictée quotidienne pourrait juguler en quelques années. Hélas ! Les « fautes » constatées désormais ne méritent même plus d’être appelées ainsi : lorsqu’on écrit dans l’en-tête de la copie d’examen « bac à l’oréat », lorsqu’en recopiant le sujet choisi on écrit « le travaille divise-t-il les hommes ? », lorsqu’on parle de « supsence » pour dire substance, qu’on évoque « l’hostérité », il est assez clair qu’on fait face alors à ce que je qualifie de quasi-illettrisme et dont les causes sont parfaitement connues, tant la littérature concernant ce sujet est abondante et de nombreuses alertes ont été lancées depuis au moins vingt ans par différents collectifs et associations de professeurs, sans effet cependant sur une administration confite dans le déni et complice de ce délitement. Ces élèves, qui ne sont pas spécialement issus de milieux défavorisés comme on dit, et contrairement à ce que d’aucuns aimeraient croire pour atténuer un peu la profondeur du mal, ont effectué toute leur scolarité en accumulant des difficultés qui, année après année, sont devenues de considérables lacunes.

[...]

Est-il normal de trouver, chez des élèves de terminale du lycée général, je le précise, environ 60% de copies dont les phrases sont proches du non-sens, à l’instar de celle-ci : « ce qui différencient les hommes des animaux, est que quant aux hommes, les animaux répetent les mêmes actions par nature, ils sont nés tels que la nature leur ait instruit. » Ou celles-ci : « Dans le travail, il faut un réalisateur et un éxécuteur. En effet, un ouvrier, celui qui réalise, est perçu comme un outil face à son patron, l’éxécuteur. Par conséquence, l’ouvrier n’a donc pas un pouvoir physique et intellectuel, ni de contrainte, et répète les mêmes actions comme les animaux, donc mène à une déshumanisation. Cela a donc pour cause l’isolation. »

 

Lire l’article entier sur amp.lefigaro.fr

 

La montée très politique de l’ignorance, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

99 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Félicitations à l’éducation anti-nationale : les futures générations seront donc encore plus connes et attardées que celles qui les ont précédées.
    La diffusion des programmes de télé-réalité et l’immigration massive constitués d’africains au QI à 2 chiffres ne contribueront pas à relever le niveau.

     

    • Heureusement les vieux provinciaux continuent courageusement à lutter en faisant la queue dans les boulangeries et en regardant TF1 tous les jours.


    • @Po
      Mon père n’a eu que le certificat d’étude mais, à 89 ans passés, je vous mets au défi de trouver une faute d’orthographe dans ses écrits. A 26 ans, il était cadre dans l’entreprise où il travaillait et l’est resté jusqu’à sa retraite.
      Le fait que des français de souche se fassent enfumer par la presse ne donne pas des points supplémentaires de quotient intellectuel aux africains, que cela vous chiffonne, ou pas.
      Si vous pensez que les africains qu’on nous impose sont plus malins que mon père (ou d’autres) qui regarde TF1, vous allez avoir de grosses déceptions. Venir dans un pays pour y percevoir des aides n’a jamais participé à relever le dit pays.
      Et rassurez vous, eux aussi aiment BFMTV et TF1.....


  • Nous avons affaire à une génération de débiles complets, intoxiqués par les réseaux sociaux, la télé-réalité, l’adulation des "célébrités" et la "sous-culture" racaille afro-maghrébine (notamment le rap fronçais).

     

    • Et à l’université cela ne s’arrange pas, il n y a qu à regarder les etudes de medecine acttuellement, ils forment des semi robots incapable de raisonner, juste bon à donner tel medicaments si tel ou tel symptômes apparent...
      On est en train de faire une generation de semi débile et ca va être dur de leur faire comprendre qu’ils sont semi débile, sauf si on sait comment parler à la bonne moitié...


    • Comme il y aura de plus en plus de candidats afro-maghrébins le niveau ne fera que baisser inexorablement, et le quotient intellectuel de la France ne va cesser de diminuer jusqu’à ce qu’elle atteigne le niveau atterrant de celui de l’Afrique .


    • Bon... déja, quant on fait des fautes d’orthographe grossières tout les deux mots....Ensuite, certains africains/Maghrébins parlent et maitrisent mieux la langue française que certains "français de souche".

      Ridicule de faire du Zemmour et de ramener tout de suite à la question des origines.
      Si vous écoutiez correctement Soral (et non Zemmour), vous auriez compris qu’il s’agit d’une question social, de niveau de richesse, de niveau intellectuel.

      Pour avoir fait une partie de mes études au Canada, les africains, les maghrébins qui s’y trouvent sont quasi tous issus de familles aisées, font tous des études supérieurs et ne disent pas "wesh-wesh". Le Canada pratique l’immigration choisi en ne laissant entrer que des personnes qui ne seront pas une charge pour la collectivité mais qui, au contraire, apporteront une richesse, qu’elle soit intellectuelle, économique, etc..
      Le problème, c’est qu’en France la majeur partie de ces mêmes populations sont pauvres ou de classes sociales très difficiles et deviennent une charge supplémentaires avec le lot de "Racailles" qui en découlent. Au Canada, les "Racailles" sont des "Blancs" et les "Blacks" rentrent facilement en boite de nuit car ils dépensent 1000 dollars par soirée !
      Les intellectuels et personnes aisées de ces populations vont en Angleterre, Etats-unis, Canada ou Allemagne.
      Voila le problème !


    • #2233665

      Sam, déjà j’ai compté pas moins de 5 fautes dans ton commentaire, toi qui es en train de nous expliquer que les immigrés maîtrisent mieux la langue française que les français de souche … Puis tu vas quand même pas nous faire le coup sempiternel de « L’immigration est une richesse » ? C’est un argument que même les gauchistes les plus extrêmes n’osent plus utiliser . Non, l’immigration n’est pas une richesse, elle apporte la délinquance , les tensions, le déclin intellectuel, spirituel et économique , tous les pays sensés le savent . Les pays africains et maghrébins pratiquent par ailleurs une politique remigratoire brutale et sans pitié .


  • « Ce n’est pas la culture qui nous rend humain, c’est l’humain qui nous rend culture. »

    Et la culture, c’est comme la confiture : moins on en a... moins on est culture. De quoi se dire que les chiens enragés sont pas sortis de l’animalerie. Heureusement que le président n’est pas insensible à l’art, sinon, ça se répandrait comme une traînée de poulpes.

    J’ai bon ?


  • Quant on pense que certains voulaient introduire l’écriture inclusive !!
    Quelle Blague !!
    En mème temps que la baisse du niveau des mathématiques, celle du Français.
    C’est un véritable drame national par le manque de lecture des livres, d’écriture et l’emploi des smartphones, de la volonté d’aller toujours plus vite, de raccourcir et de simplifier entraine forcement ces résultats associé à une chute vertigineuse de la capacité à penser, réfléchir, conceptualiser.
    Sans parler du manque criant de vocabulaire de certains Ados, Enfants voir même d’Adultes.

    Ces baisses de niveau, largement connu depuis longtemps, ne sont pas enrayées alors peut on penser qu’elles soient (Ah ! le complot !) organisées, souhaitées....


  • Se sont les résultats de l’immigration intensive,(50ans) les organisateurs et financiers se frottent les mains d’avoir instaurer l’esclavagisme moderne dans toute l’Europe au détriment des autochtones.

     

    • #2232908

      Pour votre gouverne mon bon monsieur, "d’avoir instauré" il s’agit là d’un participe passé. D’un professeur de lettres fils d’immigré maghrébin !


    • Tu as bien raison, les immigrés, ont un poids décisif dans le contenu des programmes scolaires et dans le choix des méthodes de (dés)apprentissage....par contre le ministre, les conseillers, inspecteurs et autres inventeurs de pédagogies fumeuses grassement payés sont des pauvres victimes impuissantes.


    • « CE » sont et « instauré »...


    • Sans oublier le "se sont" du début, plus quelques oublis de virgule. Mais c’est la faute de l’immigration, hein.


    • A tous les commentateurs aux racines afro-maghrébines :
      Quand on me dit, moi le petit blanc, que les français sont des veaux, j’acquiesce et ne me sens pas visé... C’est tout de même un problème récurrent chez vous cette forme de solidarité tribale (elle m’en rappelle une autre) !
      L’immigration de masse est, en grande partie, responsable de la baisse de niveau à l’école (l’égalitarisme voulant que l’on se cale sur le plus médiocre) mais les maîtres-d’oeuvre, eux, ne sont pas issus de cette immigration... Et ces "initiateurs" je leur couperai bien la tête et même avec plaisir...


    • À un parmi la foule,
      C’est marrant, vous vous exprimez comme Tariq Ramadan. Cette façon d’appeler un homme " mon bon monsieur" est insupportable, je trouve. J’ai souvent eu à faire à des maghrébins lors de débats poliques et c’est systématique, il arrive un moment où ils prenaient ce ton condescendant façon Ramadan, alors que même si je n’aime pas Zemmour, quand il pose la question : " qu’a produit le monde arabo musulman ?", je ne peux que constater que rien du tout et que donc cette condescendance ferait mieux de rentrer boire du pipi de dromadaire. Ecrire français parfaitement n’a jamais fait un français, vous voulez des preuves ?


    • "Quand on me dit, moi le petit blanc, que les français sont des veaux, j’acquiesce..." Justement les seuls à marteler cette idiotie sont les mêmes élites responsables de la situation (immigration incontrôlée, niveau scolaire en chute libre, destruction de la nation, chômage...).
      Non seulement tu acquiesces au mépris des élites pour le peuple français sous prétexte de "non-tribalisme", mais en plus tu acceptes le rôle de pion dans le jeu du diviser pour régner qu’ils ont mis en place. Malgré des années d’effort de la part d’AS, tu n’as toujours rien compris à son message... Désolé mais c’est ton commentaire qui n’a pas sa place ici.


    • "un parmi la foule" qui vous ressemble ? Alors que nous sommes en France ?
      J’ai nullement besoin d’écrire le français sans faire de fautes, (mon bon monsieur), désolé mais il me suffit de me faire comprendre et d’écrire éventuellement ce qui me semble la réalité. Sinon, avec votre profession, (professeur de lettres) vous seriez certainement plus utile à enseigner dans votre pays en Afrique, qu’en France et sur E&R.



  • « La vie c’est comme un sachet qui flotte, il faut se laisse diriger par le vent et arrêter de toujours vouloir tout contrôler. »



    peut être une perle dans la société contemporaine occidentale, mais une philosophie de la vie commune à de nombreuses communautés religieuses ou mystiques (pensez à Héraclite : on ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve)


  • Le but de l’école de la République, et des franc-macs qui se planquent derrière, c’est de former des crétins standardisés à la chaîne.

    Pour répondre au profil type du salarié-consommateur dont le système capitaliste fondé sur la production/consommation a besoin.

    Conclusion : le problème c’est la secte de la FRANC-MAÇONNERIE (Jules Ferry...), et l’usure capitaliste qui réclame ses quotas de chair fraîche à balancer sur le marché, après épuration cognitive,
    soit : la Synagogue de Satan, désireuse d’instaurer l’enfer sur Terre, c’est-à-dire le règne des petits démons incultes, complètements cons, et qui tournent sur eux-mêmes en vociférant des insanités.

    Parce que c’est notre projeeeet !!!!!


  • « On trouve le cerveau chez l’homme, la cervelle chez la femme et le cervelet chez l’enfant » : et le cervelas, on le trouve chez qui ?

     

  • Le QI doit être génétique alors. On en a rien à foutre de vos gosses débiles

     

    • #2233012

      Bien sur que le QI est génétique . La carte mondiale du QI est très parlante. On peut par exemple distinguer une nette différence entre les africains et les caucasiens, essentiellement parce qu’ils ont vécu dans des milieux séparés pendant 100 mille ans.

      Mais bon, y aura toujours des hordes antiracistes qui vous tomberont dessus pour vous dire que le QI ça ne veut rien dire. Les antiracistes refusent de faire la différence entre les races, comme si nous étions tous semblables. Or, c’est la différence entre les races qui est belle


    • #2233276
      le 05/07/2019 par Joseph Hallenbeck Lebowski
      Baccalauréat : quand l’illettrisme s’invite dans les copies

      C’est l’environnement.

      Point barre.

      Yippikaye.


  • #2232878

    Les phrases n’ont même pas de sens, on est beaucoup plus loin que le stade de la novlangue, on en est à la destruction pure et simple.
    Plus aucun goy capable de lire, d’écrire ou de formuler la moindre idée.
    La phase terminale de la République Démocratique Laïque.
    La jonction entre 1984 et Idiocracy.
    Merci à tous les bons citoyens de la bonne république "française", voici le fruit de vos deux derniers siècles de choix et d’opinions.
    Bleu-blanc-rouge, marseillaise, bonnet phrygien, "valeurs", tout ça.
    Bravo.


  • Pour arriver a comprendre tout ce que dit Soral quand il traite un sujet pendant 10-20min, il faut avoir un bon niveau de Francais et savoir bien le structurer.
    Déja pour lire Comprendre l’Empire il faut limite avoir internet a coté...
    Quelle méthode passive spéctaculaire pour lutter contre lui a grande echelle.
    Forcément, peut etre que pour minimum 30% de la population, ce que dit Soral est presque incompréhensible, alors la version officielle "antifa" des médias est bien plus digeste pour se faire une opinion.

     

    • Et une vidéo d’une heure de Francis Cousin, là, le "môme" il a le cerveau qui se met à bouillir et à disparaitre au fond de ses entrailles....


    • Soral est un grand vulgarisateur, au contraire, comprendre l’empire est tout a fait accessible.

      Et a l’oral il repete souvent ce qu’il dit de 2 manieres, une plus formelle une plus accessible, par exemple il parlera de tribalisme pour expliquer un sujet, en paraphrasant ensuite "c’est a dire avoir le sens de la famille"


  • #2232884
    le 05/07/2019 par l’éduque à cons nationale
    Baccalauréat : quand l’illettrisme s’invite dans les copies

    Etonnez-vous avec ce niveau qu’ils veautent comme des bulots ? CE SONT DES BULOTS ! Les criminels responsables sont les gouvernements successifs qui ont amené des être humains au niveau du bulot, plus facile à manipuler et qui croit, dur comme fer, au Mégot de Notre-Dame !

     

    • #2233029

      "les gouvernements successifs qui ont amené des être humains au niveau du bulot, plus facile à manipuler et qui croit, dur comme fer, au Mégot de Notre-Dame "

      Au mégot de Notre-Dame où à l’effondrement de 3 tours new-yorkaises avec seulement 2 avions.


  • #2232903
    le 05/07/2019 par Padamalgam/500 3x par jour
    Baccalauréat : quand l’illettrisme s’invite dans les copies

    Baccalauréat avec la légalisation du cannabis, ça va être facile du coup
    Le dopage devrait être interdit pas que dans le cyclisme ,non ?

     

  • Le bac à l’Oréal chez le coiffeur ? Nique sa race ! ouaiche !

    ps : Putain, vivement la guerre !

     

  • Il y a 50 ans le ministre de la culture s’appelait André Malraux et il était connu de tous les pays francophones, notre ministre aujourd’hui, je ne connais même pas son nom....

     

  • #2232924

    Il ne faut pas oublier que si le niveau de français chute (entre autre), c’est aussi parce que le contenu autre que les cours de français n’est plus en français justement, les snacks diffusent de la musique/infos de leur pays (turque/maghrébine/africaine), les magasins de chaînes de la musique anglaise de plus, le contenu est maintenant souvent en anglais pub, affiches en magasin, slogans et même les caissières qui paraissent françaises nous sortent un accent polonais, internet avec ces youtubeurs qui font des fautes régulièrement ou qui utilise des anglicismes à outrance etc or pour pouvoir apprendre correctement une langue, il faut que tout l’environnement soit cohérent.

    J’ai l’impression que ce phénomène n’arrive qu’en France.

     

    • Je suis assez de votre avis, la langue est déstructurée en profondeur et de toutes les manières possibles, or quand on ne maitrise déjà pas sa propre langue (en tout cas suffisamment), le reste sera au mieux laborieux c’est une certitude.
      J’ai pu constaté une mode qui a le don de me gonfler, pas qu’un peu. Maintenant les titres de films us voient leur titres modifiés, après je sais pas si c’est en europe mais en tout cas ici en france.
      Sauf qu’au lieu de nous servir une traduction en français ce qui serait bien légitime, on nous renomme simplement le titre, de l’anglais à l’anglais !
      Ridicule, et vraiment je ne vois pas l’intérêt. Pourquoi changer un titre de film pour l’adapter à un marché, tout en restant dans la langue d’origine ?
      Ca a un petit côté révélateur des intentions en tout cas.


    • ca nest pas qu’en france malheureusement, le seul pays de l’union europeene qui n’ait pas perdu sa culture c’est Chypre...partout ailleurs c’est Rihanna Lady Gaga a tous les etages...l’amerique pour les nuls...meme l’amerique n’est pas aussi americanisee...en dehors je sais pas je connais pas encore


    • Désolé pour les fautes, je vais m’abstenir de polluer le forum pour les corriger à l’avenir.
      Entre autre, constater, leurs titres, je ne sais pas... Manque quelques virgules aussi.


  • Merci C8 et consorts pour pérenniser le phénomène.


  • #2232945
    le 05/07/2019 par Goy-dorak Culturo-Point
    Baccalauréat : quand l’illettrisme s’invite dans les copies

    « La mondialisation est le fait de rendre mondial quelque chose de local. »
    Faux
    C’est de délocaliser un savoir faire ancestral, avec ses particularités et sa petite production locale, comme par exemple le savon de Marseille, la moutarde de Dijon, les couteaux de Thiers ou les couteaux Corses , le camembert, la Mozzarella, les poupées russes
    Et les fabriquer en masse de mauvaise qualité à Taiwan, au Maroc en Inde
    Pour en tirer de l’argent et vider l’objet de sa substance et de sa culture & héritage
    « La mort de Johnny nous a bien montré que même le président de la république n’est pas insensible à l’art. »
    Johnny ce n’est pas de l’art c’est de la variété (voir divertissement de masse)
    L’art c’est c’est autre chose,c’est une chose que le mondialisme, Bouygues, MacDo, Nike ne peuvent reproduire en masse , les vitraux de la cathédrale de Reims, Basilique St Sernin de Toulouse, c’est Solimena Eliodoro ou le Radeau de La Méduse, c’est Chopin, Wagner, Beethoven
    « On trouve le cerveau chez l’homme, la cervelle chez la femme et le cervelet chez l’enfant »
    Ça, ça pourrait être vrai, si c’était écrit en écriture inclusive, au marqueur Poska sur un mur dégueulasse du centre ville de Aulnay ou aux Halles, vu le niveau d’enseignement que prodigue l’Education Nationale
    Mais comme dit Macron la Guyane est une île et il n’y a pas de culture française sauf DJ Kiddy Smile à l’Elysée et ses danseurs fils d’immigrés noirs et pédés

     

  • A bien lire certaines phrases, pour les plus avisés d’entre nous... on y trouve un sens...

     

    • Absolument. « les chinois sont très intelligents pour compenser leurs petites tailles » assez pertinent. La plupart des grands leaders sont de petite taille : Julius Caesar, Attila, Napoléon Bonaparte, Adolf Hitler, Nicolas Sarkozy, Stéphane Bern, et moi-même. Exception : Alain Soral. Ça vaut pour la moustache aussi : permet de compenser l’inhumain et le mortifère d’une idéologie en place. Très efficace aussi pour gagner en autorité sur le genre humain. « La culture permet à l’homme de sortir de l’animalerie » rien à redire. Avec en plus multiples jeu de mots, figures de style, champ lexical de la ferme, etc. Très spirituel. Sachet qui flotte=philo. Le cervelet=connaissances en morphosyntaxe. 15, 18, 19, et 16 sur 20. Avec félicitations du juron !


  • #2233033

    Terme minus
    C’est pour çà qu’on les appelle des élèves de terminales.


  • Les premiers de la classe qui font des grandes écoles sont largement plus cons.


  • « La vérité a deux sens : être vrai ou être fausse. »
    De nos jours, ne peut on pas laisser le bénéfice du doute à cette jeune personne ?


  • Honnêtement, je ne crois pas que les étudiants auraient fait mieux à mon époque. En fait on était bien plus naïf parce qu’il n’y avait pas encore internet et on était plus centré sur nous-même. A tel point qu’on avait peine à appréhender un monde en dehors de nos frontières. A cette époque, quelqu’un qui parlait l’anglais était presque perçu comme un ovni. Il suffit de revoir les anciennes vidéos que vous avez montrées des années 80 et les réponses des gens quant à certaines questions qui nous fait presque passer pour des vrais cons avec ce que l’on sait aujourd’hui.

     

  • C’est le ’’terminale’’ de ’’phase terminale’’.. ? Le résultat est très précisément ce pour quoi ils ont organisé l’institution. C’est de propos délibéré qu’ils fabriquent des crétins en série, pendant que dans leurs écoles ils fabriquent de quoi les phagocyter. Rien de plus facile en envahissant la structure avec des bonniches prêtes à tout, que leurs résultats indiffèrent. 15 heures de boulot par semaine, 4 mois de vacances par an, la protection de l’emploi à vie et l’évolution automatique du salaire : de quoi profiter de l’existence sans rien se casser.


  • pour moi la meilleure cest celle la

    « Après la Seconde Guerre mondiale, dans les années 20, un nouveau média apparaît : internet. »

    j’ai explose de rire...si seulement...on aurait peut etre alors de meilleurs temoignages et on aurait ete tranquille en 40


  • A force d’importer du QI 60 et d’exporter du QI 120 on arrive sans surprise à ces résultats catastrophiques !!!

     

    • Exact car non seulement la France perd ses cerveaux et importent des moins bons mais en plus elle applique un égalitarisme délirant anti-stigmatisation, égalité des chances machin et à terme la plupart des diplômes français ne seront plus reconnus à l’étranger dans des pays comme le Canada, US, Australie, Norvège, UK etc... exactement comme les diplômes marocains, congolais, honduriens etc...
      Félicitation aux progressistes c’est effectivement sa le progrès...


  • Eh bien il semble que la proportion d’individus n’ayant ni cerveau, ni cervelle, ni cervelet augmente de façon exponentielle.

    Effectivement le niveau dégringole de façon vertinigneuse depuis bien longtemps avec une accélération nette depuis 10 ans. Tous ceux qui ont des profs dans leur entourage le savent. Et encore, ce que beaucoup de gens ignorent, c’est que les notes sont fausses, elles sont trafiquées car les profs ont des consignes de leur hiérarchie : ils ont un objectif de moyenne fixé a priori sur chacun de leur paquet de copies qu’ils doivent obligatoirement atteindre : tant pis si les notes réelles sont beaucoup trop faibles, on remonte artificiellement les notes, parfois jusqu’à 4-5 points s’il le faut. Un travail qui vaut 2 sera ainsi noté 6, de façon à obtenir l’objectif fixé de 10,5 de moyenne sur l’ensemble du paquet. Sinon les copies devront être recorrigées à nouveau de façon à atteindre l’objectif.

    Et le pire dans tout ça aujourd’hui, c’est que les nouvelles générations de profs proviennent eux-même de générations d’un niveau inférieur, et sont souvent au sein de leut génération des individus assez médiocres sur le plan intellectuel, le métier de prof n’attirant plus aucun étudiant "doué" car pas assez valorisé sur le plan financier et invivable sur le plan humain : quel très bon élève voudrait exercer un métier (très) mal payé, qui consiste à faire la police H24 pour tenir des groupes de 30 à 40 morveux idiots et parfaitement incultes, vulgaires, violents, sans soutien de leur hiérarchie pour administrer de vraies sanctions lorsque se présentent des problèmes graves ou lorsqu’il s’agit de rencontrer les familles aussi mal éduquées ?

    Personne.

    Ce sont donc les moins doués qui prennent le parti d’exercer ce métier car n’ayant accès à rien de supérieur, ou pire, l’éducation nationale recrute à tour de bras des contractuels qui n’ont aucun diplôme en lien pour donner des cours dans des matières telles que les maths ou le français (rigueur budgétaire oblige).

    Pour la petite anecdote, j’ai un proche qui a corrigé 90 copies du bac de français cette année, c’est la poésie qui est tombée... On a bien rigolé.

     

    • À noter qu’à Francklin dans le 16eme où traîne mon neveu et le gratin mondialiste (petit fils de B Arnaud) avoir 15 n’est pas suffisant pour passer en classe >
      donc on est bien dans une sous notation volontaire alors qu’on surnote la plèbe.


    • ER est un microcosme de gens cultivés , épris de culture générale et de logos , mais la société tout autour est bien éloignée de ces préoccupations ; qui de nos jours peut encore goûter ou que ce soit aux douceurs d ’une vraie conversation ? on dirait bien qu ’elle a complétement déserté ce monde aphasique et ce n ’est pas même une question de classe sociale car de ce point de vue le mûflisme satisfait a gagné toutes les catégories jusqu ’ à celles qui naguères encore se piquaient d ’esprit et d ’érudition :avocats , médecin , notaires . . . : plus aucune différence avec le bas que la marque de bagnole et l ’ étroit bagage technique de leur job .A quoi bon moquer ces élèves qui sont les produit d ’une civilisation qui a proclamé le dédain de la chose intellectuelle , de la haute culture et de l ’apprentissage . Gagner de l ’argent pour "se faire plaisir " est le seul horizon imaginable pour ces jeunes dont la conscience se limite au seul présent et aux seules injonctions de la marchandise ; quel besoin de plus de 400 mots français , ou anglais ( ou autre langue ) quand tout échange doit se limiter aux strictes banalités convenues et qu ’il se rompt d ’ailleurs aussitôt quand pointe la moindre originalité . Du reste l ’argent est roi et le plus riche peut toujours moquer le plus cultivé dans une société américanisée ou on se fait gloire que d ’ être grossier et banal et d "avoir réussi ".D ’ailleurs le bien dire , le bien penser est devenu obsolète , vieux jeu , un tantinet ridicule . L ’argent a chassé Dieu (provisoirement ) et du coup tout est plat , rabaissé , mesquin , incroyablement insipide . . . ; " ce qu ’ils étaient lourds ! " disait Céline ; ils se sont depuis encore bien alourdis !


    • Je confirme, en pire. ça a commencé avec la lecture globale, système de destructuration mentale et culturelle obligatoire dés la maternelle(on y apprend des mots ce qui n’a rien a voir avec écrire et lire) Déjà là le gros du travail de crétinisation est fait. A l’université dans les années 70 nomination de super crétins de partout même en médecine. Seule condition : être trotskyscocompatible(Jospin et compagnie). Dans les années 80 tous ces crétins dégénérés par leurs pouvoir absolu et leurs théories de cinglés tenaient TOUTE l’éducation nationales, surtout les instituts de formation des futurs enseignants avec l’épaisse couche socialo judéo fran-mac inévitable depuis la création de l’école laïque. Ils ont zombifiés, avec des théories plus fumantes que les scientologues ou autres sectes de l’époque, des crétins sur profil uniquement psyco-tordu : être maléable, formatable un maximum(pas besoin de savoir lire, écrire ou compter). Un langage incompréhensible aux parents d’élèves pour cacher leur incurie crasseuse à relent de plus en plus pédophile(ph. Mérieux de Lyon et toute sa génération de "pédagogues"tous phsychanalysés, maintenant nous le savons, par d’autres escrocs freudiens, crétins prétentieux,"attérrés",effarés comme de vieilles dindes dés que l’on se permet le moindre doute sur leurs délires sectaires. La légende du manque de candidats pour ce métier passionnant et mal payé est totalement fausse. C’est juste qu’ils avaient épuisés le stock d’individus compatibles avec leurs tests de cinglés, même en élargissant considérablement l’origine des postulants...pères ou mères de famille ayant élevés au moins 3 enfants (ça fait déjà du monde !), sportifs de haut niveau...Au fil des années cette nomanclatura rigidifiée sombre dans une sorte de folie idéologique totalitaire et paranoïaque.Quelques individus exceptionnels arrivent à gérer,pour quelques années encore, les établissements, de la maternelle à l’université tel des capitaines de bateaux ivres, de radeaux de la méduse, de titanics s’enfonçant doucement dans un océan de folie. Le corps enseignant, à quelques exceptions près, exténué, bourré de drogue légales ou non, halluciné par un endoctrinement de déments, fabriquent des générations d’enfants hagards, fin prêt croient leurs maitres à penser pour un mondialisme radieux. C’est pareil à la fin de l’union soviétique. Il nous faudra 10 ou 15ans de désintoxication pour qu’une génération Poutine ou Jeanne d’Arc nous sorte de cet enfer(mement) mental.


  • #2233167

    « La culture permet à l’homme de sortir de l’animalerie »
    Pour aller au rayon jardinage bien sûr


  • #2233181

    Bac 2030 :
    Epreuve n°1 : Ecrivez votre nom (en majuscule)
    Epreuve n°2 : Comptez jusqu’à 10.

    Félicitations ! Vous avez mention très bien !

     

  • Lorsque je vivais en France , l´immigré (maghrebin ou autre..) ou fils d´immigrés ne me derangeait pas dans sa maniere quelques fois injuste de s´exprimer. Je connaissais ces conditions ( double-culture, condition sociale, ...). Ce qui m ´agaçait le plus c etait le petit blanc francais qui voulait lui ressembler , qui l´immitait ...Ce n´est ni gratiffiant pour les uns ni pour les autres. Ainsi , j´ai pu constater une multication de "wesh-t´asvu". C´est lá oú AS a raison : une multiplication de cons de sous-proletaires a l americaine. Aujourd´hui ce sont la langue francaise , l´orthographe ,le language soutenu ...qui en patissent et qui perdent en noblesse...


  • Pour info ! Jean-Michel Blanquer, actuel ministre de la (ré)Éducation naSionale a effectué sa scolarité au collège Stanislas, établissement privé catholique† situé dans le 6e arrondissement de Paris.
    En 1982, il obtient un baccalauréat B au lycée Stanislas.
    Quant à ses 4 enfants à voir ?

    Les jésuites ne seraient-ils pas les gardiens du cheptel élitiste ?

    L’éducation nationale un serpent de mer qui n’en finit pas d’avaler nos enfants à l’éducation avortée !

    Me demande s’il ne faudrait pas porter plainte pour usurpation de titre ronflant, inapproprié, obsolète pour la dénomination « Éducation Nationale » !

    En effet, n’est-ce pas faire injure aux républiques précédentes comme on fait injure à Voltaire de le laisser au « Pantalon » ! Parce qu’il le retournerait du coup son pantalon devant la momone vieille :) de voir autant d’incultes manipuler sa langue française « au ras des pâquerettes sans queues, ni têtes ! » et en plus des fautes d’orthographe en veux-tu, en voilà ! Ce ne sont plus des pâquerettes, humbles et vivaces pourtant, mais des fleurs désséchées, sans sève, pleine d’amertume, dépressives !

    Je propose un autre titre très orwellien, j’en conviens !

    « Le Maxistère de l’Abêtisation InterSIONal  »

    S’il fallait faire depuis 1968, la liste des ouvrages, des colloques, des conférences, des rapports, sur la situation catastrophique de l’éducation nationale !!!!! et tout ça, pour aboutir à ça :

    « Epicure invente l’épicurisme. »
    « La vérité a deux sens : être vrai ou être fausse. »
    « Si le rêve de quelqu’un est de devenir très fort au baby-foot il n’a qu’à obtenir son permis de construire pour une véranda par exemple où il y installera son baby-foot. Ce qui lui permettra d’être heureux. »
    « La certitude, elle ne douta pas, elle est sûre »

    « Les pouvoirs publics sont totalement impuissants pour lutter contre les inégalités. On l’a bien vu avec l’élection de François Hollande qui n’a fait que poursuivre la politique de croissance du chômage. »

    Alors Francis H. tu l’attends toujours ton futur « Monpeigne » ?


  • y en a qui ont tout compris y a bien longtemps... les inconnus c’est blessipo

    https://www.youtube.com/watch?v=GZr...


  • Je me souviens, quand j’ai fais math sup (juste après le bac donc) il y a une dizaine d’année. On avait quelques heures de français et des bouquins à lire. A la fin de ma première colle le prof me dit "bon c’est pas exceptionnel mais on voit que vous avez lu les livres au moins, ce qui n’est pas le cas de beaucoup de vos camarades"... Je ne lui ai pas dit mais moi je savais qu’ils les avaient bien lu, c’est juste qu’ils n’avaient compris que dalle !

    Aujourd’hui ces gens sont surement ingénieurs, pauvres de nous...


  • « La culture permet de remplir le cerveau humain avec des jolies choses. C’est indispensable car sans la culture, nous nous battrons tout le temps comme des chiens enragés. »
    eh eh ! c’est pas bête.
    Sauf qu’il y a une faute de grammaire : "nous nous battrions"

    Mais, avec les disparition des hirondelles de cheminées, qui autrefois peuplaient nos fils électriques, il y a tout de suite beaucoup moins de jolies choses dans nos vies. Pour ne pas parler de la disparition des étoiles, tuées par l’éclairage urbain.


  • Aux analphabètes et aux illettrés il faut également ajouter tous ceux qui sont incapable de comprendre un texte, et donc faire des exercices de résumé et de synthèse. Sans oublier ceux qui en sont capables mais qui sont complètement dénués de sens critique...

    L’enseignement scolaire représente 96.6 milliards d’euros de cette dépense. La dépense moyenne par an est d’environ 2 110 euros par habitant. Un élève (ou apprenti) scolarisé, soit dans le premier ou second degré, a une dépense moyenne de 7 640 euros par an consacré à l’éducation, soit 20 euros par jour.

    Tout ça pour ça.

    On ne peut pas s’attendre à ce que ceux qui nous dirigent poussent les générations dans la lumière non plus.


  • #2233364

    La fameuse génération "2000", née à l’ère d’Internet et qui a grandi baignée dans les réseaux (cas)sociaux, la télé-realité, NRJ12 et autres crétineries. Ringardisation de la lecture, culte du smartphone et du langage SMS, apprentissage de "textes" de rappeurs en cours de français sous prétexte que l’Ecole doit s’adapter à son époque.
    Et vous espériez que tout ce merdier finirait autrement ?
    Alors à qui la faute ?
    Idiocracy, c’est maintenant !


  • Super nouvelle ! D’ailleurs j’ai dit aux profs qui tentaient de refuser ma fille trisomique dans leur école : « je ne suis pas inquiet pour elle, vue combien le niveau baisse elle aura son bac sans problème ».
    Vous auriez vue la tête de la référente académique :)


  • Je me souviens qu’un de mes amis en 3eme (1990), lors d’un cours de français axé sur la poésie où la prof nous demandait de faire des rimes à tour de rôle le plus vite possible, nous avait sortis : "Le printemps, la saison verte". Une grosse moitié de la classe avait rigolée et la prof de lui expliquer que s’en n’était pas une... ps : pardon pour les phôtes mais j’ai le cerf-volant !


  • #2233419
    le 06/07/2019 par Ethnomasochisme quand tu nous tiens
    Baccalauréat : quand l’illettrisme s’invite dans les copies

    François Durpaire c’est le p’tit blanc qui se prend pour un noir ,c’est notre Rachel Dolezal a nous


  • Pas besoin de culture pour taper le code de sa carte bancaire. En nous appauvrissant, le système féodal capitaliste creuse deux tombes.

     

  • Les "fuites" des sujets du bac ont une origine : le lycée OZAR HATORAH de Créteil ! Un surveillant a photographié les sujets, le directeur de l’établissement lui avait demandé de donner un coup de main aux élèves en difficulté ! Certains on revendu les sujets 1600 euros ! Ca ne m’étonne pas, quand j’enseignais dans une école juive, rue Pavée à Paris, le directeur m’avait demandé d’ "améliorer" les appréciations des livrets scolaires… Les journaux télévisés se sont bien gardé de parler des origines des fuites ! (source : FdeS) .


  • On devrait parler d’instruction ou d’enseignement public pris en charge par l’état , l’éducation étant dévolue aux parents.Hors , nos enfants sont confiés à l’ Education Nationale . Ce qui n’est pas anodin et sans doute pas un hasard.
    Même Condorcet réfutait cette appellation , y percevant la notion d’endoctrinement.
    Et comme je suis très complotiste , j’y vois bien la main de nos plâtriers menteurs qui , l’instar des déclarations d’une Hillary Clinton , ont programmé la crétinisation des gens.
    Sinon comment expliquer la mise en place et la perpétuation d’une méthode d’apprentissage de lecture globale ou semi-globale qui , par exemple , nous "fabrique" des enfants incapables d’accorder en genre et en nombre , et est globalement , pour le coup , un échec .Tandis qu’avec la méthode syllabique , nos anciens , au sortir du certificat d’étude primaire , étaient capables de rédiger un courrier sans fautes d’orthographe.Sans parler de toutes ces réformes et ces programmes absurdes ( mais pas pour tout le monde ) voir pervers qui nous mènent vers une culture indigente et foldingue.


  • Pas sûr que René Chiche soit vraiment René Chiche.

    https://www.youtube.com/watch?v=jrx...


  • L ’Inexorable double décomposition de l’Empire .

    Version socialiste ou version libérale,l’Empire
    avec une volonté suicidaire inextinguible ,progresse
    orgueilleusement sur la voie de son autodestruction .
    Ses élites sont les plus excitées sur le chemin de gloire
    éphémère que leur offre un système consacré au pouvoir
    absolu d’une caste financière étourdie par sa réussite et
    dons la pérennité réside dans le pourrissement sociétal
    Bref une autodestruction paradoxalement programmée .
    Le danger ne peut plus venir que de l’extérieur ,d’où
    l’impatience et la furie des médias et des experts ,pour
    les interventions militaires .
    Nos démocrates et défenseurs des droits de l’Homme
    veulent installer mondialement le système .
    On les comprend !La corruption doit être totale !
    L’Empire est prêt à Tout .
    .La Mafia au pouvoir, avec ses élites technocratiques
    corrompues conduit les peuples à l’anéantissement .
    Cette mafia ne renoncera jamais à ses privilèges .
    C’est ce qu’il faut dénoncer .


  • Il y a malheureusement bien des commentaires dans les fils de E&R qui exhibent des travers semblables à ceux décrits par ce professeur.

     

    • #2233545

      @Nuit blanche
      Pardon on a pas tous été dans des écoles hors contrat, on a pas tous eu des parents châtelains, on a pas tous eu la chance d’avoir nos deux parents, beaucoup vienne des écoles républicaines, voir de la méthode globale , pas mal d’entre nous ont juste un CAP (c’est mon cas)
      Désolé camarade, mais pour tout ceux qui ont eu cette chance , j’en suis heureux pour eux, sincèrement
      Il a fallu bosser et payer l’éducation des nôtres enfants, les crédits et tout l’toutim
      Malheureusement on a pas eu ta chance
      Mais heureusement on a eu Soral, E&R, KontreKulture et on essaye tant bien que mal à rattraper le temps
      Mais entre les boulots, les crédits, les enfants, les tracas , on a pas tous le temps de lire et on a pas tous l’intellect pour comprendre Debord, Marx, Clouscard, Bossuet, Saint Thomas d’Aquin et la scolastique
      Alors on écoute Soral, Cerise, Escada, Hillard
      Mais on est désolé de vivre et d’essayer d’être des tiens, on reste la populace, le petit peuple des sans-dents , des gilets jaunes, des bonnets rouges
      C’est là qu’on se dit Marx avait raison comme Soral , il y a bien un moteur c’est la lutte des classes
      Mille pardons de ne pas être né chez des tradis de la FSSPX, dans le 16e arrondissement de Paris , d’un papa rentier et d’une maman comtesse
      Demain je commanderais au père Noel un pull jacquard et des mocassins a pompons, la raie sur le coté, j’demanderais que l’on m’appelle Jean Eudes, je ferais une autodafé en brûlant toutes mes photos des réveillons de Noel ou ma famille de beauf picole du rouge qui tache en faisant des blagues potaches et en chantant du Patrick Sébastien , en tournant autour de la table en se tenant par la taille un chapeau pointu sur la tête
      Ça te va ??


  • Les fuites du bac viendraient du lycée Ozar Hatorah.

    "Un surveillant de l’établissement a été mis en examen. Il assure avoir agi sur les ordres de son employeur" ( Figaro )


  • « La vérité a deux sens : être vrai ou être fausse. » à méditer. Perso je note double : 0/20 et 20/20. Réponse soit vraie, soit fausse.


  • Ces constatations, vraies évidemment, éludent un problème bien plus grave : les fautes d’orthographe dans les SUJETS de bac et L’IDEOLOGIE de certains d’entre eux qui place les candidats un peu informés (il y en a) devant le dilemme : être politiquement correct ou sanctionné.
    A partir de 23´30
    https://www.tvlibertes.com/mercosur...
    quand le Figaro évite de voir l’éléphant dans le couloir...


  • Quand je lis les commentaires postés sur ce site, j’y vois très souvent des fautes d’orthographe...

     

    • Plutôt moins que sur d’autres sites cependant. Cela tend à s’améliorer avec le temps et le niveau des intervenants qui, globalement, tend lui aussi à s’élever. Il y en a toujours trop mais, sur E&R, ce n’est pas scandaleux du tout. Je dirais même que c’est honorable.


  • Je ne suis pas d’accord avec ceux qui disent que la qualité de l’écriture et de la syntaxe dépend des origines ou du milieu dans lequel on vit. Certes c’est peut être vrai maintenant, quand certaines familles peuvent se payer un prof particulier, mais ça n’a pas toujours été ainsi. Quand j’étais en cm1 cm2 en 1997-1998, on nous apprenait a souligner les verbes en rouge, les adverbes en vert, les adjectifs en bleu, on entourait les terminaisons ( é, ées ..) etc,etc. On faisait 2 dictées par semaine qu’on devait recopier en entier sans fautes après la correction, on apprenait des poèmes par coeur, et "la maîtresse" faisait tout pour nous encourager à lire. Mais de nos jours, combien de personnes savent qu’il y a des verbes du 1er groupe qui ne se conjuguent pas comme des verbes du 2ème groupe par ex ?

    Tout est la faute du système, on crée une génération de débiles qui n’ont lu qu’un seul livre pendant leur parcours scolaire : Si c’est un homme de Primo Levi !


  • Cassoulet incinérer par là ?


  • Difficile de savoir l’origine de ce problème. Un de mes enfants en seconde peut être condidéré comme illétré, pourtant on y met le paquet, la maison est envahie de livres, on lit nous-mêmes beaucoup, il bénéficie de cours particuliers. Mais c’est un bi/tri-lingue totalement illétré au qi de 137 :-( gros consommateur de YouTube pour tout.


  • je lis ici quelques commentaires parlant de fautes d’orthographe sur "E & R" ...
    Bien !.. mais soyons un peu honnêtes, "E & R" fait partie des rares sites sur lesquels on trouve tout de même beaucoup, beaucoup, beaucoup moins de fautes que partout ailleurs !..


  • Une école « Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale !

    https://fr.sputniknews.com/france/2...

    Anne-Sophie Nogaret décrit une situation catastrophique pour l’Éducation nationale. Professeure de philosophie et auteur du livre-choc « Du mammouth au Titanic, la déséducation nationale », elle lance un cri d’alarme, à l’heure où le Bac 2019 a tout d’un fiasco.

    HALLUCINANT ! mais ça on le savait ....


Commentaires suivants