Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Barack Obama annonce (tardivement) son soutien à Joe Biden

L’ancien président américain Barack Obama a détaillé dans une vidéo les raisons de son soutien au démocrate Joe Biden, lui trouvant toutes les qualités pour soutenir les classes populaires et relever les défis de l’époque.

 

L’ancien président américain Barack Obama a déclaré le 14 avril son soutien à Joe Biden. Dans une vidéo enregistrée pour la circonstance, amplement diffusée sur les réseaux sociaux, il a consacré un panégyrique à son ancien vice-président. Il a estimé que le candidat démocrate à la Maison-Blanche était capable de guider les Américains « à travers certaines de nos heures les plus sombres », dans un pays endeuillé par la crise du coronavirus.

Il a loué son style de gouvernance, « guidée par la connaissance et l’expérience, l’honnêteté et l’humilité, l’empathie et la grâce ». Des qualités qui, selon l’ancien chef d’État, doivent « profiter à la Maison-Blanche ». « Et c’est pourquoi je suis fier de soutenir la candidature à la présidence de Joe Biden », a-t-il statué.

« J’estime que Joe a toutes les qualités dont nous avons besoin chez un président en ce moment », a déclaré Barack Obama. « Choisir Joe Biden en tant que vice-président était une des meilleures décisions que j’aie jamais prises », a-t-il ajouté, commentant la période, de janvier 2009 à janvier 2017, durant laquelle Joe Biden a accompagné sa politique.

L’ancien président américain a ainsi loué sa gestion de la crise économique de 2009, de l’épidémie d’Ebola et du H1N1, son sauvetage de l’industrie automobile, mais aussi sa résilience après la perte de sa femme et de son fils vétéran de guerre. Il a pointé les défis auxquels devait s’atteler l’ancien sénateur du Delaware : développer les services publics et étendre Medicare, le système d’assurance santé américain, soutenir les classes populaires, valoriser les métiers utiles rendus visibles par la crise du coronavirus ou encore réintégrer l’accord de Paris sur le climat, dont les États-Unis se sont retirés sous le président de Donald Trump.

 

Trump pense connaître la raison de ce ralliement tardif

Le caractère tardif du ralliement de Barack Obama avait mené Donald Trump à émettre des hypothèses. Lors d’une conférence de presse le 9 avril, le président américain s’était étonné : « Je suis stupéfié que le président Obama n’ait pas apporté son soutien à [Joe Biden]. Ca n’a toujours pas été fait. Quand cela arrivera-t-il ? [...] Il sait quelque chose que vous ne savez pas. Que je pense savoir. Mais que vous ne savez pas. »

Encore très populaire chez les démocrates, Barack Obama offre ainsi un soutien de poids à son ancien vice-président de 77 ans, qui doit rassembler le parti s’il veut battre Donald Trump le 3 novembre. Alors que son rival démocrate Bernie Sanders a annoncé le 8 avril qu’il se retirait de la course, Joe Biden partirait avec un avantage. Il est crédité de 46 % des intentions de votes contre 40 % pour le milliardaire républicain, selon un sondage Ipsos Reuters dévoilé le 1er avril 2020. Mais Donald Trump a déjà montré qu’il était capable de déjouer les pronostics.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2436070

    L’amateur de pizzas est grillé par le monde entier, sa seule raison de soutenir un autre amateur de pizzas (et de glaces), c’est d’assurer ses arrières pour échapper à d’éventuelles poursuites que Trump pourrait lancer à son encontre, fort de ses infos sur son compte.
    Et Trump est connecté il a dû voir ce qu’on disait sur les réseaux.

     

  • Lol ; avec un tel soutien, ’’sleepy jo’’ n’a pas besoin d’une corde pour se pendre. La phase1 du Trump Plan est enclenchée, et il commence à déverser sur les criminels infâmes qui ont noyauté le Parti Démocrate, le seau de merde qu’il a puisé dans leur marais, comme ils le méritent ; ça va zouker à Hollywood aussi et dans les merdias stipendiés. Il se pourrait bien que cette sentine immonde débordât de l’autre côté de l’Atlantique (ça commence à renifler), tant les ramifications comme autant de rhizomes putrides, sont longues et nombreuses. Prions Saint Donald mes frères.. !


  • #2436120

    Bizzare, bizarre, comme c’est bizarre...
    Ce n’est pas un soutien très, très enthousiaste...


  • L’état profond US à des dossiers sur tout ce qui se rapproche de près ou de loin aux politicards des states ... sauf peut-être celui , sur lequel , s’acharne depuis ( et même avant ) son élection , les médias merde US et français pour ne citer que les plus virulents des sionistes anti Trump !
    Toutes ces marionnettes depuis Kennedy aux USA et depuis de Gaulle en France ( avec toutefois quelques sursauts de dignité , voir Chirac mais vite dégagé , pour installer les larves sionardes qui ont suivies )
    Toutes ces ennemis de l’interieur , sont tenus par la braguette et le slip !
    Le Mossad et ses officines sont maîtres depuis des décennies du chantage au cul pour leurs " alliés " et de la bombe sous la voiture , du poison aux balles qui ont assassinés JFK , pour les résistants à leur pouvoir !
    Trump , avec son fric ( nerf de la guerre) est passé à travers leurs pièges et celà les rends fous alors qu’ils était si près du but .. détruire le Moyen-Orient, dévaster l’Iran et le Maghreb, remettre au pouvoir les godillots en Amérique latine , pour ensuite se tourner vers les deux gros morceaux que sont la Chine et la Russie ( l’Inde est tellement à la ramasse et tellement divisée ( religions , sectes castes, croyances de toutes sortes, pauvreté celà risque d’être catastrophique pour eux dans les semaines qui viennent , comment confiner des CENTAINES de millions de gens , qui vivent au jour le jour , sans abris, sans aucune ressource , cela doit faire saliver le régime qui fait crever la France , )
    Une fois encore l’Inde ne pourra compter que sur les deux géant asiatique et sur absolument personne d’autres !! )
    SI Trump gagne le combat à mort l’opposant à SON état profond alors l’espoir est permis pour toutes les nations refusant le dictac des mondialistrs , mais si L’AIPAC et ses affidés européens l’emportent ...... ?


  • C’est juste incroyable.

    Admettons que nous ne parlions pas de l’éléphant dans le placard, et qu’on évite de parler de tous les soupçons de pédophilie qui pèsent sur Biden, ainsi que des preuves de corruptions concernant l’Ukraine, la Chine, etc...

    Parlons juste de ce qui est factuellement observable durant ses derniers meeting. Ceux qui pris le temps de les regarder me comprendront. Cet homme est complètement sénile ! Il ne sait plus articuler, ni formuler des phrases cohérentes. Dès fois il ne sait même pas dans quel état des Etats-Unis il se trouve, confond John McCain avec John McClane (piège de cristal) , oublie le nom de Barack Obama...

    C’est pour ça que le confinement et la fin des meetings tombe à pic pour eux, ça aurait tourné au carnage. Pour ne pas voir qu’on vit dans une véritable inversion des valeurs, faut vraiment être aveugle.

    Heureusement que je garde espoir durant cette période où l’élite mondialiste fait tout pour faire passer son agenda satanique. Je recommande à ceux qui doutent en ces temps troublés le nouveau testament de l’abbé Augustin Crampon, disponible chez Kontre Kulture, magnifique édition.

    Pour moi, on approche de l’apocalypse, à savoir le temps des révélations, la mise en lumière des suppôts du malin. Pour l’abbé, les symboles de l’Apocalypse sont moins l’annonce prophétique d’un évènement particulier, qu’une révélation des dispositions providentielles et des moyens d’action généralement employés par Dieu, pour exécuter son plan et amener, malgré les attaques multipliées et furieuses des puissance antichrétiennes, infernales ou terrestres, le triomphe final du Christ et de son Eglise.

    Ce qui se passe aux Etats-Unis, comme le dit Alexis Cossette et ceux qui suivent Qanon, c’est le drainage du marais, et possiblement le début d’une bataille mondiale contre les sataniques qui sont aux manettes. Chacun doit faire son maximum pour éveiller ses amis, les membres de sa famille parce qu’on arrive à un tournant capital. Du moment qu’on garde la Foi en notre victoire, rien ne pourra nous arrêter.

     

  • #2436373
    le 15/04/2020 par Where We Go 1 We Go All
    Barack Obama annonce (tardivement) son soutien à Joe Biden

    « L’épée de Damoclès ».


  • Il lui apporte son soutient à.. reculons mais en gardant un oeil sur la braguette du vieux pédophile !


  • Trump pense qu’avec ce qui risque de tomber sur Biden peut-être rapidement, la prochaine carte que les démocrates vont jouer c’est la carte Michelle Obama. D’où le manque puis le peu de soutien de Barack Obama à Biden. Trump le sait et il l’a sous-entendu, ce qui a obligé Obama à parler.

     

  • #2436722
    le 16/04/2020 par lefoutagedegueulepermanent
    Barack Obama annonce (tardivement) son soutien à Joe Biden

    Trump gagnera encore car cela sent le roussi pour Biden : une femme a déclaré s’être fait agressé par ce bon vieux Joe...


  • #2436746

    Entre le catholique Biden et le sioniste Trump, mon choix est fait.

     

    • Vous en êtes là de votre état de réflexion et d’intuition et d’analyse ? ....Pauvre toi comme disent les Québecois...Au fait allez jetez un oeil aux analyses-infos d’Alexis Cossette et au site QAnon cela devrait vous faire du bien ..A moins que vraiment vous ne préfériez les pédocriminels qui vont à l’église. Par ailleurs et de plus.. : pensez vous que le bibiden soit hostile aux sionistes ?


  • #2436980
    le 16/04/2020 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Barack Obama annonce (tardivement) son soutien à Joe Biden

    je ne comprends toujours pas qu’on puisse se présenter à 77 ans

    nous, en Fronce, on a Macron, 42 ans
    beau, jeune, dynamique, à fond de coke,

    on rayonne dans tout l’univers intergalactique


  • #2437367

    Je sens que trump est maître de la situation.... il va les dezinger les uns après les autres !


  • Ils vont très certainement le suicider pour jouer une dernière fois et en vain sur l’émotionnelle affectif, ça va être un torrent de louanges des médias et politiques (chansons, articles, emissions, documentaires spécial "Biden le magnifique") et Michael ou la prostituée biblique (Killary) vont reprendre le flambeau en jouant à mort sur sa mort pour séduire l’électorat. Les democrates vont passer d’un vieux pédo croulant et sénile à la pire ordure dégueulasse du moment, en fait il n’était pas assez pourris. Également, si c’est Hillary, c’est aussi parce qu’elle aurait encore moins tenu le coup que durant la campagne de 2016 où Trump lui a tellement mis la pression, bulldozer qu’il est, qu’elle a fini par littéralement s’écrouler, s’écraser. Si c’est Michael Obama, ce sera le tout pour le tout, le mensonge jusqu’a dans son slip, l’hystérie émotionnelle sociétale jusqu’au confins du mensonge dans toute la laideur et la perversion qui soit. En fait ils sont en train de sacrifier Biden face à Trump car ils ne seraient pas capable de tenir tout le long de la campagne face au TRUMPSTER, c’est perdus d’avance, c’est un échecs assuré où tous, perdus comme ils sont, rivalisent d’incrédibilité et de support tellement religieux des merdias et d’Hollywood qu’ils ne suscitent et ne réveillent rien d’autre que des doutes et des suspicion à l’égard du publique qui dort encore d’un oeil. L’échec est tellement prononcé d’avance qu’ils en viraient tous fous dans leur mensonge, à eux-mêmes et aux autres (la preuve en est, le plus atteint d’entre eux, Biden, est celui qui est allé le plus loin dans le mensonge de croire et faire croire qu’il avait ne serait-ce qu’une chance de remporter l’élection). Les deux pires prétendants démocrate sont en train de se battre en coulisse pour savoir qui est le pire du pire pour tenter le 13e round face à Trump après les raclées sur raclées qu’à pris Biden (les autres c’était juste pour participer à la mascarade, ils ne sont même pas monté sur le ring). Ils le sacrifie à son insu, en profitant de sa maladie, de sa faiblesse pour mieux lui embrayer le pas au moment où ils auront le plus besoin qu’il soit mort pour tenter vainement, désespérément d’empêcher la réélection du plus Grand président de toute l’histoire connue.


  • Quoi ? Michelle ne veut pas y aller ? Pourtant c’était le l’atout maitre !


Commentaires suivants