Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Beauvau de la sécurité : deux des principaux syndicats policiers refusent d’y participer

En plein débat sur les violences policières et la loi de sécurité globale, Emmanuel Macron avait annoncé le 8 décembre la tenue à partir de janvier d’une concertation afin d’« améliorer les conditions d’exercice » des forces de l’ordre.

 

Le syndicat Alliance, majoritaire chez les gardiens de la paix, et l’Union nationale des syndicats autonomes (UNSA), majoritaire chez les compagnies de sécurité républicaines (CRS), ont fait savoir mardi 15 décembre qu’ils ne participeraient pas au « Beauvau de la sécurité » – concertation sur la police annoncée par Emmanuel Macron pour janvier.

[…]

« Vos propos sur les policiers sous-entendant que nos collègues seraient racistes ou violents ont suscité un vif émoi, une colère jamais atteinte », ajoute le syndicat [UNSA], en référence aux déclarations du chef de l’État au média en ligne Brut le 4 décembre sur l’existence de contrôles au faciès.

« Nous vous informons donc, qu’à l’heure où je vous écris, nous ne participerons pas au Beauvau de la Sécurité, car les conditions pour y travailler sereinement ne sont pas réunies », écrit le secrétaire général d’Alliance.

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est au moins un geste de résistance ! On aimerait la multiplication de ces gestes de fronde au niveau sanitaire , et bien d’autres secteurs ... en bref , un RÉVEIL du peuple !!!!!

     

  • Donc si je comprends bien, les syndicats policiers veulent fonctionner comme bon leur semble, en dépit de la quiétude de la société qui se d’élite. Ce caprice, ne tient pas la route aux vues des paramètres qui concourent à remettre en cause des modus operandi qui mettent à mal la confiance que devraient avoir les populations,et pourtant... Prendre du recul, réfléchir devrait être un réflexe que nos syndicats refuse pour mieux plaire à leurs troupes. Pourquoi cela marche t il mieux ailleurs ? Pourquoi les relations sont elles de meilleures qualité dans les autres pays européens, relations qui permettent une plus grande efficacité. Le ratio policiers /population est, en France le plus à l’avantage des fonctionnaires,qui se plaignent du manque d’effectif. Se pose donc la question d’un système, qui en comparaison avec d’autres manque d’efficience. Le refus de se remettre en question fait partie en autres, des réponses.


  • Ils feront juste comme on leur dit au moment de toucher la gamelle pour défendre l’os dans lequel l’État ne veut pas l’avoir quand les jaunes fluo montent au créneau.
    Car un « bon » SOLDat ne vit que de sa SOLDE et cela, c’est plus sacré que la dignité.
    C’est même à ce point qu’ils n’ont pas porté plainte pour outrage et diffamation : tandis que si c’était un jeune basané ou un gonze blanc de plus de cinquante ans, en gilet jaune et sans masque, c’était sa fête : où l’on voit bien que cela marche « au faciès » : de classe.

    Bonnes fêtes les offusqués et bons contrôles durant le couvre-feu, les indignés du calot. L’on vous espère une pensée pour les éborgnés et les manchots de vos faits... aux ordres.

     

    • Ça marche aussi au faciès « racial ». Il ne faut pas le nier.
      Tout n’est pas que social, le racial rentre en compte chez ces mecs là, t’inquiètes pas.
      Un Maghrébin de la classe moyenne ne se fera pas moins contrôler qu’un Maghrébin de cité. Parce qu’il garde toujours une tête de « bougnoule », même s’il a du pognon.
      Les flics savent pas combien tu gagnes par moi quand ils commencent à te mettre des coups. Par contre, ils savent si t’as une tête de métèque ou pas..


    • @T-Rex

      Tout dépend de la tenue vestimentaire et de l’attitude. Un Européen en survêtement et casquette déambulant comme un rappeur a certainement plus de chances de se faire contrôler qu’un maghrébin en costard cravate à l’allure de banquier.


    • C’est tout à fait exact @Titus : un ami de famille, désormais décédé, était attaché au ministère algérien de la Poste et des Télécommunications et, cependant que ledit gaillard aurait donné des cours de français à n’importe quel locuteur universitaire de cette langue vernaculaire, les quelques frisottis grisonnant qui égayaient sa stature ne lui ont jamais valu aucun contrôle : alors même que Joxe n’était pas entré en fonction pour calmer les délires de la maréchaussée de l’épique époque, que le SAC n’était pas encore « totalement » dissout (hein mi_MIL !) et que ne s’était pas encore éveillé la main jaune du « Touche pas à mon pote ».
      Certes, il faut avouer que le quartier de Grenelle à Paris, ce n’est pas non plus le quartier du Chêne pointu à Clichy-sous-bois. Pour autant, on y mangeait un excellent couscous... boulevard de Grenelle.
      Mais c’est surtout qu’il y fait un temps de chien dans ce coin de France.


  • En République, l’état est l’ennemi du peuple.


  • Mais bien sûr qu’ils sont racistes et violents vos policiers. Ils tapent sur tout ce qui est blanc et modeste. comme dirait le directeur de la publication de Dieudo : "allez tous vous faire...".


  • Une police qui veut être protéger alors qu’elle est là pour protéger normalement le peuple ,les plus fragiles et non car sous ses couverts de petite rebelles nous avons bel et bien une police au service de l’état et surtout de l’état profond !


  • Ces flicaillons de malheur se savent détestés désormais par la majorité de la population. Comment pourrait-il en être autrement ? Après les jeunes et les immigrés des quartiers puis les automobilistes suivis des gilets jaunes, voilà que ces flics se mettent à harceler les passants pour s’assurer qu’ils aient bien sur eux leur laisser-passer allemand ; l’occasion de rappeler que la Police Nationale a été instituée en 1941 sous le régime du Maréchal Pétain !


  • QOUAAA, nous violents ??? MEUUU NON !!! On a juste un peu tabassé, un peu gazé direct ds la gueule, un peu éborgné, brisé quelques os, mis en gav le populo, La "justice" s’est chargée du reste. On a mis des prunes en veux-tu en voilà au promeneur de bord de mer, au baladeur en forêt, au récalcitrant du masque. On a même envoyé des hélicos pour plus d’efficacité. On a tout bien fait ce que vous vouliez. On a respecté les ordres avec enthousiasme et conviction. On n’a pas touché aux casseurs, comme convenu. On fout une paix royale à la racaille du haut comme du bas. Alors, il est ou le problème ? Racistes, nous ? Vous plaisantez M’sieur le Ministre. Nous on s’en prend qu’au prolo Blanc. Question d’honneur !


  • Je croyais que c’était Veran le beau veau de la sécurité (sanitaire).


  • Exactement ! VIVACHAVEZ , " ils tapent sur tout ce qui est blanc et modeste " les ouvriers, les petits employés , les gilets jaunes par exemple , en immense majorité " blancs" ! Parce que le fait est que dans les GJ on a pas vu beaucoup de "colorés" et de connards à capuchons ! Donc ils tapent sur la gueule des "petits blancs " , là, y a pas de danger ! S.O.S. racailles, ( pardon, racisme ! ) la LICRA ou le CRIF n’ordonneront pas à leurs larbins de sanctionner ces " braves " policiers qui ne font , parfois avec beaucoup de zèle , qu’exécuter les ordres ... quel courage !!


  • "qu’à l’heure où je vous écris..."ce qui laisse le temps a Macron et à ses superieurs de concocter une nouvelle provocation,mais favorable aux forces de l’ordre,celle là.


  • Vu le comportement très servile et très zélé, depuis deux bonnes années, des forces de l’ordre en général, pour assurer uniquement la répression tous azimuts, qu’elle se fasse au niveau du racket routier, ou du tabassage outrancier des français, malgré les mises en garde des anciens, dont ils n’ont tenu aucun compte, qui aujourd’hui se soucie sérieusement des malheurs de ces godillots ?

    Il est notoire au sein de la police, que les syndicats sont les "collabos" du pouvoir politique.

    Tant qu’ils ne passeront pas du côté du peuple, ils s’enfonceront dans le mépris qui leur est désormais voué. A eux de choisir !


  • Contrairement à mai 68 le fait qu’ils soient encore tous les samedis à matraquer , gazer la population voir à éborgner (uniquement le bon Français blanc du peuple ) vient qu’ils sont suréquipés tels des robocops..avec des moyens de répression (tactique..matériel..) beaucoup plus élaborés..sinon le troisième samedi des gilets jaunes ils auraient valsé...vu les images de violences gratuites de cassage de gueule dignes des pires dictatures, que je n’aurais jamais pensé voir dans mon pays et qui demeurent impunies...les rackets sur la route , le zèle pour plomber de 135 euros le couillon qui n’a pas son masque ou qui sort sans son attestation..ils se retrouvent haï d’une bonne partie du peuple..et des banlieues mais cela c’est depuis longtemps..en plus ils bloquent des automobilistes pendant des heures mettant en avant les propos de Macron et les policiers victimes de leur devoir mais jamais ils ne condamnent leur violence à l’encontre du peuple..il faut préciser que ces deux syndicats collabos avaient appellé à voter Macron aux présidentielles...ils sont pris pour des chiens par leurs maîtres qui les lâchent au moindre remou de la populasse ....la situation de la France est explosive ...les vrais bons flics et il y en a beaucoup doivent arrêter de défendre la lie qui souille leur métier ..ils doivent aussi arrêter les actes répressifs contre leur peuple..ici dans notre ville la police municipale a été exemplaire avec les citoyens aucun contrôle d’attestation...si le masque n’était pas porté juste une petite remontrance..quand il y a eu la grande manif GJ ils ont trés bien géré ...et sans une bande de connards les agressant ils n’auraient jamais répliqué ..La répression impitoyable à Paris vient de l’état et du sinistre préfet ..avec une doctrine d’aller au contact de faire mal et de laisser les cogneurs notamment de la BAC se défouler sans contrainte..ce qui est pitoyable c’est dès que l’on touche à un black on parle de violence policière..les journalopes et gauchistes s’agitent..manifestent ...Macron condamne..lors de l’épisode Gilet jaunes silence quasi total..Ainsi va notre pays qui a bien besoin de nettoyer les écuries d’Augias..politicards..journalopes et collabos divers...racailles du haut et du bas...gauchistes Anti Français et flics ripoux..c’est à ce prix que nous retrouverons un pays apaisé


  • quand même, 100 000 d’entre eux seront déployés la nuit du 31 au 1er pour protéger leurs conpatriotes de belphegor, ce virus qui , depuis le 15 décembre, hante le pays passé 20 h
    qui pourrait avoir le cœur de vouloir réveillonner devant autant d’abnégation face au devoir
    comment peut t on encore désirer s’amuser tandis que d’autres souffrent seuls dans la nuit , dans le froid , et bien trop souvent le ventre vide !


  • Qu’ils arrêtent pour certains de faire le "sale boulot" et on les aimera de nouveau. Réconciliation Nationale.


  • Info d’actualité en lien avec cet article :
    https://france3-regions.francetvinf...
    « Ce 14 décembre la totalité des membres de la BAC de Grenoble, la Brigade Anti-Criminalité, a déposé sa demande de rupture conventionnelle auprès du préfet de l’Isère ... »


Commentaires suivants