Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bercy dément avoir une cellule dédiée aux contribuables juifs

C’est le titre incroyable d’un article du Monde

Tout part d’un article (en hébreu) du quotidien financier israélien Globes qui accuse le 28 décembre 2017 l’administration de Bercy d’entretenir un département secret qui ne s’occuperait que de l’évasion fiscale et autres fraudes des juifs français.

 

Les fonctionnaires en question seraient une vingtaine et ils travailleraient à plein temps sur le cas, il est vrai sensible, des Français juifs qui oscillent entre deux pays. Nous citons Le Monde :

Selon le quotidien financier, c’est l’ouverture d’« un certain nombre d’enquêtes internationales contre des Français soupçonnés de fraude fiscale et d’évasion fiscale d’une ampleur considérable et de blanchiment d’argent en Israël à travers des achats immobiliers » qui a mis la puce à l’oreille des enquêteurs de Bercy.

Un travail conjoint avec les services fiscaux israéliens pour traquer les escrocs qui feraient la navette entre les deux pays. Chose étonnante, les services israéliens n’ayant pas l’habitude de coopérer avec l’administration française... Mais ça a suffit pour faire hurler quelques « représentants » de la communauté juive française, dont un nouveau qu’on ne connaissait pas, Richard Abitbol :

« Si c’est avéré, c’est une affaire extrêmement grave, considère Richard Abitbol, président de la Confédération des juifs de France et des amis d’Israël. Que les inspecteurs des finances contrôlent les contribuables juifs comme les autres, c’est normal. Mais qu’une cellule spécifique existe, comme on l’a connu en d’autres temps, c’est extrêmement grave. Le gouvernement suppute-t-il un gène d’escroquerie chez les juifs ? Je demande un démenti officiel. »

La direction générale des finances publiques a aussitôt pondu un démenti en bonne et due forme. Mais là encore, Le Monde sort des clous avec la déclaration très ambiguë d’un haut fonctionnaire de Bercy :

« Il va de soi que je n’ai jamais eu connaissance d’une cellule de cette nature. Dans les dossiers de régularisation traités, il y a peut-être un peu plus de juifs qu’il y en a dans la population française, mais cela s’explique notamment par l’histoire. Dans les années 1940, beaucoup de juifs français ont voulu protéger leurs héritiers en plaçant de l’argent en Suisse. Aujourd’hui, ces derniers viennent régulariser la situation. Il est vrai également que nous avons de très mauvaises relations fiscales avec Israël. »

Enfin, le quotidien français rappelle que les services de Bercy ont beaucoup planché sur l’immense escroquerie à la taxe carbone dans les années 2008-2009, où les Français de confession juive étaient fortement représentés. De là à faire rimer fraude organisée et communauté organisée, il y a un pas que nous ne franchirons pas !

Approfondissez le sujet avec Kontre Kulture

 

Pour tout comprendre de l’affaire de la taxe carbone, sur E&R :

 






Alerter

66 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1870369
    Le 30 décembre 2017 à 13:48 par hé hé hé
    Bercy dément avoir une cellule dédiée aux contribuables juifs

    @ VIVACHAVEZ et d’autres
    Merci pour votre prose
    J’ai bien ri !

     

    Répondre à ce message

  • #1870386
    Le 30 décembre 2017 à 14:30 par lol
    Bercy dément avoir une cellule dédiée aux contribuables juifs

    Je pense à la citation de Zemmour, affirmant que si les policiers contrôlent principalement les maghrébins c’est par ce que ce sont eux majoritairement les trafiquants de stup. Et bien là on a un parfait parallèle. Encore une fois, c’est pas la même échelle. Un conseil à mes amis maghrébins, arrêter les stup ça ne rapporte rien au vu des risques encourus. Faites comme ceux d’en haut.

     

    Répondre à ce message

  • #1870415
    Le 30 décembre 2017 à 16:05 par Anonyme
    Bercy dément avoir une cellule dédiée aux contribuables juifs

    Primo, ce ne serait pas étonnant
    Deusio, ce n’est pas machias qui dit qu’il préfère le foyer sionistes plus que la France.....
    Et l’affaire checkli, et la société générale, la taxe carbone.... Bref ce doit être juste le petit déjeuner..

     

    Répondre à ce message

  • #1870441
    Le 30 décembre 2017 à 17:33 par Palikao
    Bercy dément avoir une cellule dédiée aux contribuables juifs

    Chers amis d’ER, "la communauté de l’année" n’a pas que des défauts. Grâce à elle, on se marre bien sur le site.

     

    Répondre à ce message

  • #1870464
    Le 30 décembre 2017 à 18:07 par Denis Jaisson
    Bercy dément avoir une cellule dédiée aux contribuables juifs

    De nombreux Juifs sont impliquées dans la fraude à la TVA mais « une spécialisation ethnique ou religieuse est inconcevable ». Autrement dit, les fraudeurs juifs feront l’objet de moins d’attention que les autres. Ca on le conçoit bien, quand on sait qui a vraiment le pouvoir.

     

    Répondre à ce message

  • #1870536
    Le 30 décembre 2017 à 20:01 par 6lv1
    Bercy dément avoir une cellule dédiée aux contribuables juifs

    De mauvaises relations fiscales aves israelle ?... faut bien commencer quelque part.

     

    Répondre à ce message

  • #1870553

    Au fond, cette histoire, c’est le retour des euros les plus sombres.

     

    Répondre à ce message

  • #1870824
    Le 31 décembre 2017 à 13:22 par deux-feux
    Bercy dément avoir une cellule dédiée aux contribuables juifs

    Macron a peut-être compris qu’on ne tond pas un oeuf et s’est mis à chercher l’argent (pour se maintenir, lui et son administration) là où il se trouve.
    La cellule de blanchiment, au lieu de dormir, s’est donc un peu réveillée. Et alors, action, réaction ! Avec toujours en argument, la même recette : racisme, antisémitisme, démenti officiel, sinon !
    Comme beaucoup de dirigeants ou pseudo-dirigeants du tiers-monde, voilà Macron pris entre deux feux cuisants : les besoins pécuniaires du clientélisme et du simple fonctionnement des infrastructures et de l’économie ordinaire ; et les diktats des gavés, trop bien installés dans le fromage.
    Il faut des sous à Macron, alors il slalome. Espérons, qu’entouré d’économistes munis de données réelles, il aille vraiment chercher l’argent où il se trouve (apparemment détourné à l’étranger). Parce que chez les chomedus... et les entrepreneurs, le krach menace.
    Il faut rendre au trésor la valeur des propriétés à l’étranger payées par le blanchiment. France open bar, assez.

     

    Répondre à ce message

  • #1870833
    Le 31 décembre 2017 à 13:33 par Odyle
    Bercy dément avoir une cellule dédiée aux contribuables juifs

    Toute personne résidant en France mais qui a des revenus à l’étranger doit les déclarer. C’est notre cas familial.
    Cela n’a rien à voir avec la communauté d’origine...voir de l’antisémitisme partout devient délirant !! Israël protège davantage ses escrocs et fraudeurs de l’étranger, ce qui est une forme d’exclusion...finalement une forme d’antisémitisme !!

     

    Répondre à ce message

  • #1870982
    Le 31 décembre 2017 à 18:46 par Goy
    Bercy dément avoir une cellule dédiée aux contribuables juifs

    Israhell cette colonie qui protège des assassins racistes et des escrocs internationaux, en autres, mais tous condamnés en France, cette France où tous les politiciens terroristes sionistes déroulent le tapis rouge sang à l’extrême droite haineuse du boucher de gaza, comme des marionnettes !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents