Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bienfaits de la lecture : les gros lecteurs gagnent 2 ans d’espérance de vie

Le cerveau est l’organe le plus important de l’Univers et la lecture est son pain. Kontre Kulture fournit des gigaoctets de lecture. Que sont 10, 15 ou 20 euros au regard de ce qu’un seul livre nous apporte ? Argument tout trouvé : achetez de la vie en plus !

 

 

 

Pour le Dr Saldmann, la lecture est un « élixir de longévité ».

 

 

Plus de temps à perdre, gagnez temps de vie et intelligence
avec Kontre Kulture

 

Les désormais fameux Conseils de lecture, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Demain je m’abonne à "Elle", "Marie Claire" et "Causette", pour être plus intelligente et ainsi me protéger de la démence sénile .


  • Nothomb, Steinbeck, King, "nous sommes Charlie", petit rigolo ...
    La lecture demande du temps. Ceux qui ont du temps sont moins stressés, ils meurent moins jeunes.


  • Rien de mieux que la lecture pour sur !
    Les mioches qui sont devant leur écran ont souvent des difficultés pour se concentrer,pour parler correctement,et ont des défauts de mémoire ...etc
    Sans compter que nous avons une littérature absolument fantastique en France,d’une richesse extraordinaire, de grands écrivains, et pour lire des écrivains de tous pays,je trouve la nôtre la plus belle,la littérature russe en second,et puis la japonaise n’est pas mal non plus,l’africaine aussi,et les autres aussi,mais bref :vive nous !


  • Il y a toutefois des contre-indications. La lecture des ouvrages de Monsieur Lévy, le romancier melliflu pas le philosophe pâtissier, augmente le stress. Des expériences dont le but étaient de prouver cette assertion, que d’aucun aurait pu trouver un tantinet vous-savez-quoi, ont été menées à l’université de Miskatonic par le professeur H.P. Lovecraft sur des sujets volontaires. Au bout d’un mois de lecture intensive, l’un des sujets, Miss Hermione O’grady, institutrice titulaire de la ville d’Arkham, personne auparavant fort équilibrée, bien qu’Adventiste du septième jour, donna des signes manifestes de régression infantile : elle bavait en chantant des cantiques, se fit des tresses nouées de faveurs roses (elle a 73 ans..), mangea sa soupe avec une fourchette et se mit a écrire des lettres enflammées à son pasteur, Mister Aloïs Devereau Junior lequel, lui-même soumis à l’expérience, déclara sa flamme à son Labrador et déclara à la face du monde - et de la ville d’Arkham, un peu époustouflée...- qu’il allait l’épouser à Las Vegas. Vous voyez...Prenez garde à vos lectures, frères d’E&R !


  • Le livre d’Henry Ford sur l’image n’est plus disponible à cause de la Licra ! Autodafé !


  • Encore faut-il lire de bons livres...

     

  • Pour ne pas mourir précocement idiot, commander chez votre libraire, le charmant Mr Lévy, "Bagatelles pour un massacre" et "L’école des cadavres", il ne demande qu’à vous satisfaire...


  • Cool, ce que je perds en clopes, je le reprends en lecture. Elle est pas belle la vie ?


  • Evidemment la lecture entretient le cerveau mais ne rend pas plus intelligent ni cultivé si on lit des romans cucul la praline. Cela augmente peut-être l’espérance de vie mais tout dépend de quelle vie on mène... si c’est pour pérenniser l’abrutissement et la servilité, pour être un esclave en bonne santé, je ne vois pas l’intérêt...


  • A l’inverse il ne faut pas non plus trop lire car sinon on ne pense plus par soi même et la pensée des auteurs supplante un peu plus à chaque fois notre propre réflexion.

    Y a pas que moi qui le dit y a aussi Schopenhauer.

    En fait il est surtout intéressant de lire régulièrement en lisant des choses intelligentes.

     

  • En revanche une étude montre que lire du Angot à forte dose rend complètement con.

     

  • la lecture est une dynamique exponentielle - il suffit de lire 1 tres bon livre dans sa jeune vie et la soif de lecture n’ira qu’en grandissant en quantite et en qualite...

     

    • Je valide (1). Mais pour cela il faut être bien entouré où bien faire la ou les bonne(s) rencontre(s). Moi j’ai eu du cul mais c’est tout à fait normal parce que je suis béni des Dieux (pluriel bien singulier).

      D’un autre côté j’avais trouvé ça dans une préface de Baudelaire à ses Fleurs du mal :

      Dieu préserve ceux qu’il chérie des lectures inutiles.

      Je valide (2) aussi ça.

      (1) Je sais pas pourquoi j’écris "Je valide". On dirait un gauchiste en plein combat sur Facebook qui clique sur J’aime !
      (2) Un petit dernier "Je valide" pour la route et j’arrête de valider quoique ce soit.


  • Je suis pas sûr que les gens qui ont lu tout Cioran veulent vivre 2 ans de plus.

     

    • Elle est bonne celle-là.
      Bien sûr qu´ils vivent plus, le brave Émil s´en fut à 84 ans, toujours vivant dans sa mansarde du Vème, et ayant des idées pas loin de Céline dans les années 1930, pas très original à l´époque, sauf que lui il les a écrites. Bref à 70 ans, il courrait la gueuse avec difficulté, ayant des admiratrices pour tenter sa chance.

      Pour revenir à la lecture, il faudrait distinguer la bonne et la mauvaise, comme avec les chasseurs. Est-ce que lire la propagande d´état toute sa vie Le Monde, L´Express, les prix Goncourt et Nobel ; est moins profitable que Flaubert, Ryssen ou St Augustin - 3 génies très peu lus ?
      C´est une putain de bonne question qui nécessiterait une étude approfondie. La lecture conne fait quand même fonctionner le cerveau, même si elle rend très con, le vote Macron chez les + de 60 ans doit frôler les 85%.
      Ceci-dit, quand on voit 2 immenses lecteurs, gaillards de 89 ans que sont Robert et Jean-Marie, ca donne espoir.

      La lecture virile va, doit aller de pair avec une attitude physique virile.
      Voilà le sens de Mens sana in corpore sanum.


  • " lire rallonge la vie".....oh la la le raccourci primaire...et si on rapportait çà à la liaison lecteur/CSP ’ (elle en parle d’ailleurs) ? Aussi simple que çà.
    Interview à ras les pâquerettes.

     

  • Complément d’information en forme d’avertissement, voire de contre-indication : l’abus de lecture de fictions shoatiques peut provoquer l’effet inverse. Soyez prudents ! :-)


  • Étienne Klein (le gars du CNRS qui fait de la philosophie des sciences) nous dit qu’il faut revenir à la séquentialité du livre. Avec un livre, lorsqu’il y a un obstacle il nous faut le franchir. Avec l’hyper-texte (HTML) n’importe quelle page du Web nous propose tout plein de trucs rigolos et tentant pour nous sortir d’un effort à aire. Il a raison.

    D’un autre côté je me souviens avoir été assis en tailleur sur mon tapis avec autour de moi quatre ou cinq volumes de l’Universalis plus les deux Thésaurus. Donc vive l’HTML quand même !

    On dit que les personnes qui parlent (vraiment) deux, trois ou tout plein de langues sont moins sujette à l’Alzheimer. Quelqu’un sait des trucs à ce sujet ?

    Bon, lire des livres c’est bien. Et on peut comprendre que E&R veuille booster le PIB de KK. Mais en écrire c’est mieux !

    Aux chiottes les lecteurs ! Vivent les écriveurs !

     

    • " Aux chiottes les lecteurs ! Vivent les écriveurs ! "
      Vous en connaissez beaucoup qui écrivent pour ne pas être lus ? Question subsidiaire : Dans le même registre, vous connaissez beaucoup d’écrivains qui ne sont pas avant tout des lecteurs ? Franchement !!!


    • Intéressant l’info sur le type du CNRS, je vais creuser...
      Il y a quelques années, je m’étais rendue compte que j’avais une sorte de brouillard mental, comme on dit. Je suis persuadée que cela s’était installé peu à peu depuis que je lisais internet régulièrement.
      Mon avis : si on ne fait pas attention, la lecture sur internet peut être très décousue, le fil de l’attention constamment coupé par des liens, des pubs. J’avais du mal à lire un texte ou article en entier sur internet, d’un trait, car je me posais la question : "Est-ce que je clique sur le lien que l’auteur a mis dans le texte, juste pour voir, ou est-ce que j’attends d’avoir fini l’article ?". La lecture s’en trouvais donc perturbée. Quand je cliquais sur le lien, j’en arrivais à oublier l’article initial, et tombais sur d’autres liens encore.......
      La lecture sur internet, bien qu’elle m’ait permis d’avoir accès à des informations que l’on avait pas avant, m’a désappris à lire, a contribué à "désordonner" ma tête. Cela m’a aussi rendue très impatiente. Aujourd’hui, j’ai beaucoup de mal à lire un livre jusqu’au bout, je me laisse happée par plein d’autres choses. Avant, je savais prendre le temps....

      Par contre, je n’ai plus de brouillard mental depuis que je me suis mise à l’apprentissage d’une langue. Donc personnellement, je suis convaincue que d’apprendre une langue est très enrichissant pour le cerveau entre autre !


    • @Eric

      J’ai travaillé pour Le Magasine de la Nouvelle (Jean-Michel Bonni. Je confirme qu’il y a en France plus d’écriveurs (wannabe) que de liseurs. Des gens qui "écrivent" sans jamais rien lire.


    • Ouh la ! Je pensais à des écrivains. Autant pour moi, Je ne suis pas familier des écriveurs :-) Il faudrait plutôt dire alors : aux chiottes les écriveurs et vivent les écrivains ! (espèce en voie de disparition contrairement aux premiers, catégorie de plus en plus pléthorique).


    • @ Eric

      Mec ! Depuis la French Theory toutes les maisons d’édition ne publient que du Christine Angot.
      Les écrivains, comme tu les appelles par opposition au "écriveurs" se sont tous réfugié dans la Bande Dessiné (Voir le procès sans fin entre Antoine Gallimard et sa sœur (Non pas Agnès. ça c’est celle du Taulier) Isabelle (parce que c’était le nom de la sœur d’Arthur Rein Beau ).
      Les vrais écrivains de nos jours ont pris le maquis en tant que scénaristes de BD.

      Ma grande copine la poétesse Lydie Dattas m’a appris trois choses : à lire, à écrire et à baiser. J’avais 16 ans et elle 19 (comme Jeanne d’Arc et Mary Shelley). Toi tu es là sur le site du Taulier avec ton vieux logiciel de gauchiste pratiquant.

      Fuck you man ! Up with les "Écriveurs" and down with les "Écrivains.

      Ça c’est moi, le jeune mec "Meilleur ami de son petit frère" sur la photo.

      Et quelque part, je t’emmerde ! (Merci Dieudo)

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Lydie...

      Je ne suis pas le meilleur adhérent d’Égalité & Réconciliation. Je suis pour la qualité CONTRE la quantité (Merci Francis Cousin).


  • "Les femmes qui lisent sont dangereuses".

    Guess what ?

    J’en connais qui ÉCRIVENT !!!!

    A la cuisine toutes !


  • En ZEP dans le 93 si tu aimais lire, t’étais " un cassoc, un françisé, un pd, ... "


  • Lire , mais ce n ’ est pas tout : la vie est trop courte pour lire de mauvais livres écrivait Voltaire . Ne pas perdre ses lectures : lire les classiques !

     

  • Evidemment cela choque les hommes que les femmes aillent aux putes de sexe opposé comme eux ; mais soyons honnêtes c est très injuste aux hommes .

     

    • mais soyons honnêtes c est très injuste aux hommes .

      Si vous vouliez dire "soyons honnêtes, c’est très injustes LES hommes", il faut surtout reconnaitre que cela dépend lesquels : j’ai lu quelque part que les hommes virils étaient épris de justice.
      Encore heureux pour les femmes, juste femmes :).


  • La lecture stimule le cerveau, c’est vrai mais au niveau de l’effort cérébral la comparer avec le jeu d’échecs, c’est comme comparer la marche avec le sprint !


  • C’est bizarre mais quand je lis une page (maximum envisageable) de d’Ormesson j’ai l’impression que mes parties génitales sont en train de fondre, pas vous ?

     

  • Les livres qui furent les plus importants dans notre vie furent ceux que nous avons le plus relu . Un livre que l’on n’a lu qu’une fois ne compte pas .


  • Quand l’homme ne vit plus il lit.


  • Ils n’ont pas compris ce qui fait du bien dans la lecture : c’est la concentration.

    Toute concentration soutenue est bénéfique, et le summum est la méditation, qui apporte en outre beaucoup d’autres avantages...


  • Et si vous lisez, étudiez et méditez la Bible .. vous gagnez l’éternité !


  • Pour rigoler pendant l’été : relire les San-Antonio
    Quelle zone du cerveau déclenche la lecture ? M.Jovanovic parlait du lob droit, qui serait la partie active lors des extractions de corps et l’antenne qui nous relierait à notre mémoire stockée en dehors de notre cerveau. Le lob droit servirait d’interrupteur wifi pour se connecter. On y croit ou pas mais le point commun avec la lecture et aussi avec certains états mentaux sportifs est la concentration ou vibration des ondes. Le lecteur est ailleurs pour lui-même mais il est aussi perçu comme absent par les autres : d’où ces petites phrases pleines de sens : "t’étais loin ? tu pensais à quoi ?"
    La concentration d’un lecteur le place dans une bulle de pensée, où il traite un nombre fini et choisi d’informations mais avec un grand nombre de combinaisons possibles : de la création ou au moins de l’agencement, de la construction. Rien à voir avec les stimuli modernes livrés en tsunami dans notre gueule qui ont pour but de nous faire suivre le courant de pensée (mainstream) et pour destinée de finir non traités comme la pile des courriers en retard de Gaston Lagaffe. Vive la lecture et les saumons.

    lien de l’émission avec M.Jovanovic :
    https://www.youtube.com/watch?v=ITk...


  • C’est très bien de lire. Mais, là aussi il faut avoir appris à bien le faire.

    Au delà du contenu, des lecteurs lisent 200 pages à l’heure et retiennent très bien le message, sont capable d’en faire un résumé très précis (non ce n’est pas de la lecture en diagonale).
    Là c’est sur il y a du plaisir dans la lecture.

    La grand majorité parcoure les pages très lentement et retiennent peu.
    A l’école il n’ont pas appris la bonne technique et d’ailleurs pour le reste c’est pareil.

    Je fait rapprochement avec une activité physique simple, essayez de courir pied nu sur les talons.

     

  • La p’tite madame ne répond pas aux questions... il est évident que les facteurs socio-économiques sont l’élément LE plus déterminant. La lecture est seulement l’émanation d’une position hiérarchique sociale élevée... avec ce raisonnement, on pourrait affirmer que la grosseur de la salle de bain accroît la longévité (ce qui pourrait être démontré aussi par une "étude" universitarde) MDR.

    La lecture est surtout la clé de compréhension du monde.


  • Elle identifie les grands lecteurs comme principalement "des femmes de milieux aisés", ce qui nous permet de déduire que les bourgeois vivent plus longtemps que les ouvriers et que les femmes de bourgeois vivent plus longtemps que leur mari. Pour cette dernière constatation, je ne la limiterai pas à une catégorie sociale.


  • Chouette, avec KK je vais vivre facilement 50 berges de plus.


Commentaires suivants