Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bienvenue dans l’ère de l’Idiotie qui fait la leçon à la Sagesse et de la Lâcheté qui insulte le Courage

« Penser est difficile, c’est pourquoi la plupart se font juges » (Jung)

Ce samedi 29 avril 2017 est historique à double titre : il a vu deux barrages céder. D’abord le barrage de « sécurité » que le Système a mis 30 ans à bâtir contre le FN, une sorte de prison idéologique dont le parti de Jean-Marie Le Pen a eu toutes les peines du monde à s’extraire, et un autre barrage, celui de la « retenue » des agents et valets de ce même Système.

La violence avec laquelle ces derniers se sont exprimés sur l’union de circonstance – on le rappelle – entre MLP et NDA donne un aperçu de leur niveau de panique. On aurait dit qu’ils réagissaient à un acte terroriste ! Si jamais Marine passait le 7 mai au soir, c’en serait fini de leurs carrières de traîtres à la Nation. Car il faut le dire, ce sont véritablement des traîtres au peuple de France. Comment expliquer autrement ce déchaînement d’agressivité, d’intolérance, de bêtise crasse ?

 

 

Le pauvre Mathieu Kassovitz, dont les films antifrançais ne marchent plus, n’est peut-être pas le plus sérieux des opposants à une France réconciliée, mais il a fait sa part de travail négatif pour le Système. Pendant 25 ans, à travers ses films adolescents, il a cassé du sucre sur le dos de notre pays en séparant bien les communautés, immigrés contre Blancs, « gentilles » racailles contre « méchants » Français, sur le mode bien connu de SOS Racisme.

Dans cette ambiance de fin du monde démocratique, des personnalités ont littéralement perdu pied ce samedi noir, lâchant des tweets qu’elles ont regrettés par la suite, parfois trop tard. C’est le cas de l’acteur Gilles Lellouche, désormais rebaptisé Gilles Grosse Merde Lellouche par l’Internet insolent, suite à son incroyable « espèce de grosse merde » en réaction à la déclaration de NDA. Un suicide médiatique de premier ordre.
Benjamin Biolay, le sous-Gainsbourg chouchou de Télérama, a carrément parlé de « petite teupu », c’est-à-dire de « petite putain ». Dire que la presse culturelle l’a hissé au rang de premier auteur-compositeur français, s’extasiant à chaque chanson pénible du paresseux ! Les Brel et autres Brassens doivent se retourner dans leur tombe.

Il y a un revenant, ce chanteur des MJC qui nous fait pleurer avec les pauvres jeunes victimes du fascisme policier (alors que les paysans se pendent dans nos campagnes), c’est l’ineffable Grand Corps Malade. Tout le monde connaît cet élève de CM2 qui « écrit » des rimes contre la méchanceté et le racisme. Aujourd’hui, du haut de sa chaire de Penseur profond, il a morigéné le pas assez antifasciste Mélenchon :

 

 

Fidèle à lui-même, Lilian Thuram, celui qui voulait séparer les Noirs et les Blancs dans les vestiaires après la victoire en Coupe du Monde 1998, a consenti à lâcher quelques phrases du haut de son magistère moral de symbole de l’antiracisme qui a « réussi » :

 

 

Un joueur qui a dû arrêter sa carrière à cause d’un cœur dangereusement gonflé par le dopage et qui demandait 20 000 euros à un Conseil régional pour venir faire la promotion du vivre-ensemble black-blanc-beur, se permet de donner des leçons aux Français. On a vu plus légitime.

Cependant, les agents du milieu culturo-mondain n’étant pas des modèles de luminosité intellectuelle et de tenue morale, nous passons à des symboles politiquement plus lourds. De la part de professionnels de la parole, les dérapages sont plus graves. Chez ceux-là, le fin vernis de la tolérance a explosé.

Bernard Pivot, qui fut un temps considéré comme un grand amoureux du Livre, et qui a offert à des centaines d’écrivains l’occasion de rencontrer un public, a semble-t-il sombré dans un lesheureslesplussombrisme des plus inquiétants :

 

 

Du grand n’importe quoi.
À droite, les leaders en perdition se déchaînent. Tous promettent au peuple français malvotant une France ruinée en cas de victoire de leur ennemie jurée Marine Le Pen. Comme si ces escrocs n’avaient pas laissé la France dans un état déplorable ! Ollier, monsieur MAM à la ville, et Copé, monsieur 0,3% à la primaire de droite, infligent à grands cris une leçon de gaullisme au leader de Debout la France qui fait justement acte d’indépendance et de résistance à l’Occupant, ce qui est la définition du gaullisme originel. Un Occupant qui montre son malaise par la voix de ses nombreux larbins...
À gauche, l’ex-maire de Paris qui a laissé une ardoise de 400 millions sort de sa retraite dorée et ose sur RTL le parallèle entre le FN en 2017 et la victoire d’Hitler en 1933 :

« Dans les années 30 en Allemagne, l’extrême gauche n’a pas voulu choisir entre les sociaux démocrates et les nazis. Hitler a été élu par le suffrage universel »

 

S’il fallait encore pulvériser le seuil du mensonge politico-historique et de la bêtise culturo-mondaine...

Pour la réconciliation nationale « gauche du travail droite des valeurs »
contre l’oligarchie mondialiste,
lire sur Kontre Kulture

 

L’appel à l’union du peuple contre l’oligarchie, sur E&R :

 






Alerter

53 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Chers patrioteys, je pense qu’il serait réellement temps de citer du Guy Debord par exemple plus tôt que du Jung... La mouvance de la psychiatrie et psychanalyse n’est rien d’autre que le produit du Capital pour le servir et asservir l’âme humaine.
    Egalité et Réconciliation svp donner plus de visibilité aux analyses géopolitiques de Francis Cousin qui rejoigne aussi celle d’Alain Soral. Même si il y a des divergences de fond, elles concordes sur certains aspects et sont très didactiques et pertinentes par rapport aux heures que nous vivons.

    Dans tous les cas un grands merci pour votre travail immense à la rédaction !

     

    Répondre à ce message

    • Cousin et ses messages emberlificotés de fin du monde, selon le Talmud marxiste. A quoi bon de se battre et de se créer une conscience politique si, de toute manière, la Vérolution va tout emporter, nous libérer, nous assainir, etc. ?

      En plus il prend comme exemple précurseur la Catalogne hispanique de 1938, où il s’est passé des choses, certes, mais pas celles qu’il imagine. A part quelques expériences anarchistes dans l’arrière pays des montagnes, le reste n’était qu’enfumage gauchiste, guerres de factions, lutte à mort entre les trotzkards et les staliniens de la chéka, dont le principal des troupes était des juifs ashkénazes envoyés par Staline et sa IIIe Internationale (voir Gilad Atzmon). Bref : du foutage de gueule, pendant que l’armée de Franco (un juif) avançait pour faire table rase.
      Donc sa "fin de l’histoire" ne fait que se répéter, en attendant les temps messianiques ou la fin du monde pour de vrai, sous les bombes de Tsahal...

       
  • Tous ceux vivants de la préférence (culturelle) nationale payée avec nos sous sont de sortie ou quoi ?

     

    Répondre à ce message

  • En fait à chaque fois que le peuple à une aspiration à faire quelque chose, à se prendre en main, ( qu’importe le spectre politique).
    Tous les pseudo intellectuels et artistes lui tombe dessus pour lui dire combien il se trompe, comment il est égaré,dans la confusion.

    Et puis une fois la "révolution" tuée dans l’oeuf, les mêmes déclareront que c’est un peuple amorphe,défaitiste, vieillissant....rechignant à toutes réformes.
    Ca va durer combien de temps ce cirque ?

    Ça devient évident qui sont les acteurs de l’ immobilisme, du pourrissement de la situation...les réactionnaires...ceux qui étouffent les forces vives du pays par leurs discours démoralisateurs incessants.

     

    Répondre à ce message

  • Appel à tous les lecteurs de ce site résidant en France. S’il vous plaît, soyez témoins des dépouillements de bulletins au soir du 7 mai. Voyez s’il y a des bulletins en trop. Tentez de noter tous les chiffres, etc. Consignez-les dans un carnet. Dans les grandes villes, faites le tour des bureaux de vote pour noter les résultats de votre quartier, s’ils sont affichés. C’est au moment des compilations de résultats que la triche se fait.
    Plus il y aura d’anomalies remarquées, plus la triche sera visible.
    Le système fera n’importe quoi pour se maintenir. En Serbie, après les bombes, il était allé jusqu’à brûler les bulletins de vote physiques, suite à un incendie provoqué.
    Nous devrions demander à des ressortissants respectés de Russie et d’Australie (deux grands pays non UE) de venir surveiller le processus électoral en France jusqu’aux opérations ultimes au ministère de l’Intérieur, sous la bannière de l’ONU, avec un comité de Français tirés au sort parmi les personnes suffisamment lettrées et sans passé judiciaire.
    La triche (d’autres diront les irrégularités) au premier tour a été suffisamment éloquente pour qu’on prenne des précautions.
    Dans mon bureau de vote, il n’y avait pratiquement que des "personnes issues de l’immigration" ancienne ou nouvelle, envoyées par la mairie socialiste, comme contrôleurs, assesseurs, etc.
    La France hollandouille, c’est la république banana, il faut y prendre les mesures qui s’imposent.

     

    Répondre à ce message

  • Pauvre Pivot, on se demande qui lui a "dictée" son commentaire pitoyable. Sur ce coup là, il est loin de faire un "sans faute".........

     

    Répondre à ce message

  • Dans le même temps quand tu as BernarD PivoT qui se joue des consonnes terminales pour faire le beau sans même s’occuper de son patronyme...
    Quant aux autres politiques qui se permettent le flot de paroles guidés par l’arche Delanoë, tu sais que la fameuse paire utile à aller de l’avant et dont se font ces causeurs, est faussée, de même que le peuple devrait savoir où s’emmanche le gouvernail lorsque les premiers ne réfléchissent qu’au séant : le leur.

     

    Répondre à ce message

  • Le maire qui a transformé Paris en Boboland rose se donne en exemple de la lutte contre la peste brune en s’appuyant sur les résultats électoraux du premier tour. Il s’attribue ainsi tout le mérite de ce résultat qui ne traduit que la gentrification progressive des quartiers les plus populaires de la capitale et la déportation des populations en dehors des murs de cette ville désormais plus paillettes et bling bling que Lumières. Il tapine encore à son âge sous prétexte de conseiller les jeunes. Il a peut-être sa chance avec Emmanuel Macron qui semble avoir un faible pour les vieilles. Un double de Jack en quelque sorte. Il espère certainement une récompense juteuse comme le cadeau de François à Jack, son modèle. Au fait qu’est-ce qui pourrait bien lui convenir à lui le grand Bertrand ? Peste brune a-t-il dit et répété ; cela semble l’obséder comme un vieux désir inavoué. Peste brune...Peste brune...Est-ce que j’ai une tête de peste brune ! Bon dieu mais c’est bien sûr ! Peau brune évidemment ! L’institut du Monde arabe n’est pas disponible et je ne pense pas que Jack ait envie de lui céder la place à laquelle il prétend si bien réussir ; et puis ce n’est pas dans le genre de Delanoix de faire du tort à ses amis. Pourquoi ne pas songer à la création d’un vaste machin sur-mesure financé par l’Union Européenne, les Etats Arabes et même Pierre Berger, la Présidence d’un Etablissement national de transport et d’accueil des migrants ?...Livraison à domicile de tous ces jeunes gens mondialisés, esseulés, arrachés à leur terre natale et reconnaissant à leur bienfaiteur, Saint Bertrand. Cette suggestion devrait être immédiatement intégrée dans le programme d’Emmanuel Macron sous le thème un Espoir pour les Migrants soit EM. Ça c’est consistant ; c’est même excitant dira Bertrand.

     

    Répondre à ce message

  • Il y a quelques temps, je disais à une amie en parlant de diverses forums qu’il est tellement plus facile de critiquer ou cracher sur la gueule de quelqu’un quand on se cache derrière un écran ou un smartphone. Par contre, quand il s’agit de faire "vraiment" quelque chose, il n’y a plus personne. C’est comme mon frère qui habite dans la banlieue lilloise en colocation qui me dit qu’il est prêt à accueillir des migrants. C’est marrant, c’est que je ne le crois absolument pas. Contrairement à certains et pour reprendre Dieudo, je n’ai pas besoin de me racheter une conscience en votant JLM, j’assume qui je suis réellement ! D’ailleurs, c’est tellement plus facile de blâmer le vote FN quand on habite dans une tour d’Ivoire ! Qui fassent gaffe ses "artistes", intellectuels à penser qu’ils connaissent tout alors qu’ils sont souvent loin des préoccupations des personnes qui se "disent" défendre ! Quand on a du courage, on n’a pas besoin de tweeter ! D’ailleurs, j’ai quitté les réseaux sociaux quand je voyais l’effet pervers que ça peut avoir si on ne suit pas la pensée unique. Je n’ai pas peur des mots mais j’accuse JLM directement d’avoir gardé trop longtemps le monopole sur Youtube et autres réseaux sociaux. La preuve, les défenseurs du FN et de l’UPR n’a pas pu résister face à la déferlante JLM. Enfin, je le re-dis, on ne défend pas des ouvriers avec un hologramme. La politique, c’est sérieux et les présidentielles, ce ne sont pas un jeu !

     

    Répondre à ce message

  • Les articles de la Rédaction d’E&R sont souvent de très bonne facture.
    Celui-ci est magistral.
    Peut-être parce qu’il traduit exactement ce que je pense ...

     

    Répondre à ce message

  • Les artistes pouvant avoir une influence directe sur le choix des électeurs devraient être interdits de s’exprimer de la sorte pendant une campagne ! Mais on peut rêver ! Et puis franchement ce qu’ils pensent ces gens, on s’en tape, tout ce qui leur importe c’est de continuer à gagner du blé à rien foutre ou presque, peu importe que le navire France prenne une route qui n’est pas la sienne. Y a bon la galtouze même si pour cela il faut s’aplatir comme une merde.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents