Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bilan de 17 morts après la fusillade dans un lycée de Floride

Élus et policiers n’avaient que des prières et aucune explication à offrir mercredi 14 février aux proches des 17 personnes abattues par des rafales de fusil d’assaut tirées par un jeune homme de 19 ans dans un lycée à Parkland (Floride), au sud de Miami.

 

Le suspect, Nikolas Cruz, un ancien élève de 19 ans renvoyé de l’établissement pour des raisons disciplinaires, a été arrêté par les autorités

« C’est juste le mal à l’état pur », a lâché le gouverneur de Floride, Rick Scott, lors d’un point de presse à Parkland, en guise de maigre explication pour ce qui est l’une des pires tueries aux États-Unis depuis un quart de siècle.

Le shérif local a fait aveu d’impuissance. « Si quelqu’un veut vraiment commettre un carnage, il n’y a pas grand chose que l’on puisse ou que les forces de l’ordre puissent faire », a déclaré Scott Israel.

 

 

Nikolas Cruz a choisi la Saint-Valentin, la fête de l’amour, pour se rendre à Marjory Stoneman Douglas, son ancien lycée d’où il avait été expulsé, et ouvrir le feu avec un de ces fusils d’assaut AR-15 semi-automatiques, si répandus aux États-Unis.

Des images filmées à l’intérieur d’une salle de classe pendant l’assaut sanglant probablement par un élève, et diffusées par certains médias américains, donnent une petite idée de la terreur qui s’est emparée de ce complexe scolaire qui compte près de 3 000 élèves.

On y entend des coups de feu à cadence très rapprochée, caractéristiques d’un semi-automatique et on y voit des élèves prostrés sous leur bureau ou allongés en silence, tandis que des hurlements s’élèvent plus loin.

[...]

 

Messages alarmants sur les réseaux sociaux

Selon un lycéen, Nicholas Cokes, Cruz était un « solitaire » qui avait quitté l’établissement il y a quelques mois pour emménager dans le nord de l’État après la mort de sa mère.

Il aurait également fait une préparation militaire, selon des sources au Pentagone qui n’ont pas donné de détails.

Un autre lycéen a souligné que le tireur connaissait parfaitement les lieux et les procédures de sécurité, mises en place dans toutes les écoles aux États-Unis, qui simulent régulièrement une intrusion armée pour préparer leurs élèves.

Nikolas Cruz avait posté sur les réseaux sociaux des messages « très alarmants », a souligné le shérif et des images sur Instagram présentées par plusieurs médias comme le compte du tireur – avant qu’il ne soit désactivé – montraient un homme au visage masqué coiffé d’une casquette ou d’un bonnet de l’armée de terre avec des couteaux ou encore l’image d’un fusil à pompe.

[...]

[...]

Le drame survenu mercredi est le dernier d’une longue série de fusillades ayant ensanglanté l’Amérique ces dernières années. À Las Vegas en octobre 2017, 58 personnes ont péri sous les balles d’un seul tireur et 49 personnes avaient été abattues dans un club gay d’Orlando en 2016.

Et les fusillades sont particulièrement récurrentes dans les écoles américaines : il y en a déjà eu 18 en 2018 en comptant celle du lycée Marjory Stoneman Douglas.

Lire l’article entier sur france24.com

Comprendre la violence américaine avec Kontre Kulture

 

La litanie des fusillades aux États-Unis, sur E&R :

 






Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1901466

    Dommage il a raté sa vocation, il aurait fait un bon soldat US.

     

    Répondre à ce message

  • #1901531

    Si l’on regarde où ont eu lieu les attaques, c’est dans les états les plus riches ! et presque à proportion de leur richesse.
    Réaction des exclus à leur exclusion (et pas seulement d’un établissement scolaire) dans un pays où soit vous gagnez soit vous perdez, et alors définitivement ?

     

    Répondre à ce message

  • #1901697

    C’est à l’image de ce pays de tarés dirigé par des tarés. Ce pays va imploser car trop d’injustices , de racismes et de haines.

     

    Répondre à ce message

  • #1901713
    Le 15 février à 19:52 par culturovore
    Bilan de 17 morts après la fusillade dans un lycée de Floride

    Tous ces dingues de la gâchette ont tous un dénominateur commun : ils sont tous soit d’anciens militaires, soit sont passés par une formation militaire.

    Nous pourrions en ajouter un second : des tireurs isolés.

    Puis un troisième : ils passent sans difficulté les sécurités.

    Puis un quatrième : ils manient tous des armes automatiques avec dextérité et ce n’est pas donné à tout le monde.

    Puis un cinquième : ils ont les moyens de s’offrir les outils de leurs crimes.

    Je pense qu’ils en ont tous un sixième et pas des moindres : lors de ces "formations" ils sont passés par un programme MK Ultra.

    Une société violente certes, mais cette éventualité me semble la plus plausible. La règle de l’état profond est que le chaos qui se veut mondial doit donc aussi régner aux USA.

     

    Répondre à ce message

  • #1901836

    MK Ultra. Lire le bouquin d’Alexandre Lebreton et on comprend mieux.

     

    Répondre à ce message

    • #1901996

      C’est du bidon, ce MK. On ne sait même pas quelle va être notre pensée dans 1mn, que dire alors de contrôler celles des autres.
      C’est le mental qui nous contrôle et non l’inverse (pour 99,9999999%).

       
  • #1901933

    Bah quoi ? Il à rien de spécial cet article, ils parlent juste de la traditionnelle fusillade hebdomadaire des US. Tradition un peu bizarre mais bon...

     

    Répondre à ce message

  • #1902023
    Le 16 février à 09:03 par H. K. Daghlian
    Bilan de 17 morts après la fusillade dans un lycée de Floride

    Plusieurs faits troublants poussent à penser qu’il s’agirait d’un Las Vegas bis ;

    Le premier est que le tueur a été arrêté l’arme à la main, ça ne colle pas vraiment avec la manière de procéder habituelle qui consiste à tirer à vue n’importe quel suspect. Dans ce cas, il a tué plusieurs personnes, il ne vont pas le supplier de se rendre, et même s’il le fait, il a quand même de grandes chances de se faire tuer ou au moins se prendre plusieurs balles pour le neutraliser.
    Le second est qu’il aurait publié des menaces sur internet, sachant que depuis le "patri-ot akt", un pet de travers et les fédéraux débarquent chez toi, je vois mal comment ils "n’avaient pas pu identifier l’auteur du commentaire", c’est juste trop gros.
    Un autre fait est l’âge du suspect "scolarisé", qui ne colle pas du tout avec un cas social éprouvant de la haine pour ses camarades de classe.

    En plus, une fusillade dans une école, ce n’est pas la première fois, et il est étonnant que les médias classiques ne rappellent pas celle ou l’on a laissé entre l’auteur (inconnu à l’école), vu à travers les caméras de surveillance.

    Et pour reprendre le commentaire de JnnT qui lierait l’attentat à la misère et l’injustice, il faut savoir qu’une grande partie de la classe aisée américaine à voté pour Trump, même les américains immigrés ayant récemment obtenu la nationalité américaine ou un permis de long séjour et rentrant dans cette catégorie. Ce serait une façon de leur faire payer cet affront.

    Dans la panique, "ils" commencent à faire n’importe quoi et ça se retournera inéluctablement contre eux, de plus en plus d’américains se réveillent et commencent ouvertement à mettre en avant tout ce que les pourris à la tête leur font ou font en leur nom, tout en discréditant systématiquement les versions des médias. Désarmer le peuple devient une urgence.

     

    Répondre à ce message

  • #1902149
    Le 16 février à 12:49 par Vivre chaque jour comme le dernier
    Bilan de 17 morts après la fusillade dans un lycée de Floride

    Pas d’expication ? pourtant il doit il y en avoir une ou plusieurs, car il est retourné dans un endroit qu’il connaissait déjà et la mort de sa mère ne suffit pas à éclaircir pourquoi sont ancienne établissement scolaire plutôt qu’autre chose

     

    Répondre à ce message

  • #1902378
    Le 16 février à 17:26 par Je suis pas Charlie
    Bilan de 17 morts après la fusillade dans un lycée de Floride

    Malgré l’effroyable carnage prémédité, les médias ne parlent toujours pas d’acte terroriste. Ah oui c’est vrai, il faut accréditer le fait que tous les musulmans ne sont pas des terroristes mais que tous les musulmans sont des terroristes.

     

    Répondre à ce message

  • #1902491
    Le 16 février à 20:32 par Belleville
    Bilan de 17 morts après la fusillade dans un lycée de Floride

    Du coup c’est quelle catégorie pour lui ? Chretienno racaille ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents