Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bilan de 17 morts après la fusillade dans un lycée de Floride

Élus et policiers n’avaient que des prières et aucune explication à offrir mercredi 14 février aux proches des 17 personnes abattues par des rafales de fusil d’assaut tirées par un jeune homme de 19 ans dans un lycée à Parkland (Floride), au sud de Miami.

 

Le suspect, Nikolas Cruz, un ancien élève de 19 ans renvoyé de l’établissement pour des raisons disciplinaires, a été arrêté par les autorités

« C’est juste le mal à l’état pur », a lâché le gouverneur de Floride, Rick Scott, lors d’un point de presse à Parkland, en guise de maigre explication pour ce qui est l’une des pires tueries aux États-Unis depuis un quart de siècle.

Le shérif local a fait aveu d’impuissance. « Si quelqu’un veut vraiment commettre un carnage, il n’y a pas grand chose que l’on puisse ou que les forces de l’ordre puissent faire », a déclaré Scott Israel.

 

 

Nikolas Cruz a choisi la Saint-Valentin, la fête de l’amour, pour se rendre à Marjory Stoneman Douglas, son ancien lycée d’où il avait été expulsé, et ouvrir le feu avec un de ces fusils d’assaut AR-15 semi-automatiques, si répandus aux États-Unis.

Des images filmées à l’intérieur d’une salle de classe pendant l’assaut sanglant probablement par un élève, et diffusées par certains médias américains, donnent une petite idée de la terreur qui s’est emparée de ce complexe scolaire qui compte près de 3 000 élèves.

On y entend des coups de feu à cadence très rapprochée, caractéristiques d’un semi-automatique et on y voit des élèves prostrés sous leur bureau ou allongés en silence, tandis que des hurlements s’élèvent plus loin.

[...]

 

Messages alarmants sur les réseaux sociaux

Selon un lycéen, Nicholas Cokes, Cruz était un « solitaire » qui avait quitté l’établissement il y a quelques mois pour emménager dans le nord de l’État après la mort de sa mère.

Il aurait également fait une préparation militaire, selon des sources au Pentagone qui n’ont pas donné de détails.

Un autre lycéen a souligné que le tireur connaissait parfaitement les lieux et les procédures de sécurité, mises en place dans toutes les écoles aux États-Unis, qui simulent régulièrement une intrusion armée pour préparer leurs élèves.

Nikolas Cruz avait posté sur les réseaux sociaux des messages « très alarmants », a souligné le shérif et des images sur Instagram présentées par plusieurs médias comme le compte du tireur – avant qu’il ne soit désactivé – montraient un homme au visage masqué coiffé d’une casquette ou d’un bonnet de l’armée de terre avec des couteaux ou encore l’image d’un fusil à pompe.

[...]

[...]

Le drame survenu mercredi est le dernier d’une longue série de fusillades ayant ensanglanté l’Amérique ces dernières années. À Las Vegas en octobre 2017, 58 personnes ont péri sous les balles d’un seul tireur et 49 personnes avaient été abattues dans un club gay d’Orlando en 2016.

Et les fusillades sont particulièrement récurrentes dans les écoles américaines : il y en a déjà eu 18 en 2018 en comptant celle du lycée Marjory Stoneman Douglas.

Lire l’article entier sur france24.com

Comprendre la violence américaine avec Kontre Kulture

 

La litanie des fusillades aux États-Unis, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1901173

    Chaque niveau d’explication est légitime : psychologique (l’état émotionnel et mental du jeune), législatif (les ventes d’armes), culturel (violence fondatrice), etc.
    Mais globalement, on assiste au suicide collectif des enfants du monde moderne. Il y a fort à parier que cette mode macabre touchera la France d’ici peu.
    Ce monde s’écroule.


  • Sans vouloir faire un vilain jeu de mot regardez bien le nom du sherif local....

     

  • C’est quand même curieux tous ces tarés aux USA et qui n’existent pas (ou très peu) dans les autres nations... Le "modèle américain" si envié serait-il finalement le pire que l’on puisse imaginer... ?!

     

  • On attend les arguments des pro-armes à feu... La législation française est très équilibrée sur ce sujet.

     

    • Le problème ce n’est pas les armes à feu en soit, c’est que les gens sont les uns sur les autres, il y a un problème de surpopulation dans ces villes où beaucoup de gens sont délaissés et déprimes.


    • je tente un argument :
      admettons que les états-unis ne soient pas vraiment un pays démocratique mais plutôt une dictature, mais que la population étant globalement plutôt armée, il soit utile pour cette dictature, d’avoir ce genre de carnages pour justifier ensuite de retirer les armes à la population.


    • #1901422

      En France les gens honnêtes ne sont pas armés ... les délinquants en revanche, oui ! Bilan, combien de zones de non droit où les flics ne s’y risquent plus ?

      De plus, ce que des évènements tragiques nous cachent sur une réalité peu évoquée aux USA c’est le nombre de victimes faites par les armes illégales : combien de dealers tués par d’autres délinquants ? On attend les arguments des anti-armes-à-feu là-dessus. De toute façon, quand une faction est soutenue par les médias mainstream, on sait très bien ce qu’il faut en penser.


    • @serge : Je ne comprend pas votre "argument"... En quoi posséder une arme vous défend contre un pouvoir étatique ?


    • à Ray
      Pour mémoire les armes à feu ont permis aux pionniers américains de défendre leurs parcelles de terre (puis aux Indiens de se défendre à leur tour), aux Américains de mener leur guerre d’indépendance face à Londres, puis ont permis aux Sudistes de se défendre face à New York (guerre économico-civile)... C’est pourquoi la liberté de détenir une arme est sacralisée dans la Constitution aux Etats-Unis. Pour résumer, les Américains estiment que la détention d’armes les protège d’un éventuel régime tyrannique.
      Est-ce qu’il faut vous faire un dessin ?


    • @TeddyTed : Non pas besoin de dessin j’vous rassures !
      "Pour résumer, les Américains estiment que la détention d’armes les protège d’un éventuel régime tyrannique. "
      Sauf qu’on est plus au 18ème siècle et qu’aujourd’hui avoir un colt ne vous protège pas d’un régime tyrannique... Vous allez faire quoi quand Big Brother va vouloir vous arrêter ? Vous enfermez dans votre chambre et les attendre avec votre petit pistolet ? C’est mignon !
      Aujourd’hui si vous voulez défier système, mieux vaut être un hacker qu’un tireur d’élite.
      C’est peut être moins viril mais c’est comme ça !
      Bref, personne ici ne m’a encore donné un argument valable pour légaliser les armes en France... Comme je l’ai dit plus haut, la législation française me semble équilibrée sur le sujet.


    • @Ray :

      Hacker ? Oui-oui. C’est bien. Quand le réseau est "ON"... Ensuite, quand l’écran de ton petit terminal devient tout noir, te peux hacker #AuSecours !



      On attend les arguments des pro-armes à feu... La législation française est très équilibrée sur ce sujet.



      La législation française n’est que le reflet de l’avilissement et la déchéance de l’état d’esprit des français (ce qui traduit parfaitement la disparition de de la souveraineté Nationale)

      Ray, vous vous complaisez dans la culture laïque républicaine.


    • @ Ray
      je milite pour la non-violence depuis plus de 40 ans, j’ai cru longtemps, comme toi, que les armes étaient un problème, favorisaient la violence. De même que j’étais anti-militariste (actif dans un mouvement des années 70) et anti-chasse. Végétarien strict pendant 25 ans. C’est notamment la création d’une petite ferme familiale vivrière, avec petits élevages qui m’a permis de mieux comprendre notre réalité. C’est aussi internet qui m’a permis de m’informer sur de nombreux sujets.
      Les armes tout autant que l’argent, ne deviennent un problème que par l’usage qu’on en fait.
      Il me semble que sur ce site, on a majoritairement conscience de la dictature en place, et du fait que cette dictature trouvera toujours des kapos à armer pour nous contrôler et nous détruire sur commande.
      Aujourd’hui nous avons le choix de nous défendre ou nous laisser amener à l’abattoir. Et je suis d’accord avec toi pour dire que des hackers peuvent être forts utiles dans notre combat, mais ce ne sera pas suffisant, s’ils viennent nous chercher ou nous détruire.Regarde l’histoire de l’humanité.
      Et si la population est armée mais n’a pas compris la réalité, ça ne fera qu’accélérer notre destruction, avec la satisfaction des pouvoirs en place.
      D’où l’intérêt d’E&R et autres sites et personnes qui tentent d’éveiller la population à notre réalité.


    • @serge :
      "Les armes tout autant que l’argent, ne deviennent un problème que par l’usage qu’on en fait."
      Je suis tout à fait d’accord avec cette phrase !
      Le problème, c’est que si demain tout le monde peut avoir une arme, on est pas à l’abri de gros dérapages. Vu la déliquescence et l’américanisation de la société française, j’ai de moins en moins confiance en l’état psychologique de mes concitoyens.
      Et encore une fois, je ne crois pas qu’un peuple armé peut mieux se défendre contre une dictature.
      La preuve, les américains ne vont pas à la maison blanche faire un coup d’état. Ils s’entretuent...


    • @Teddy Red
      "Pour mémoire les armes à feu ont permis aux pionniers américains de défendre leurs parcelles de terre (puis aux Indiens de se défendre à leur tour), aux Américains de mener leur guerre d’indépendance face à Londres, puis ont permis aux Sudistes de se défendre face à New York (guerre économico-civile)..."

      Le problème c’est que les armes de l’époque ne sont plus du tout celles d’aujourd’hui. Avec un mousquet, ou même un fusil de la Première guerre mondiale, vous ne faîtes pas les mêmes dégâts qu’avec un fusil d’assaut en vente libre... Sans devenir aussi rigide que celle de la France, leur législation doit sérieusement être repensée...



  • Élus et policiers n’avaient que des prières et aucune explication



    C’est pourtant simple :
    - Cette société occidentale ne mérite que haine ; elle se couvre de honte chaque jour toujours un peu plus, elle ne produit aucune richesse véritable, ne sachant que piller, tuer, détruire ...
    - Elle est castratrice au plus haut point.


  • La solution c’est de faciliter les procédures pour l’acquisition de toutes sortes d’armes et sans restriction aucune pour les acquéreurs.

    Ne riez pas ! Je ne fais qu’appliquer les principes fondamentaux du raisonnement de la bobosphère, qui considère bien, quant à elle, que plus de racailles il y aura et sans aucun contrôle, cela n’influera aucunement sur l’insécurité générale. Si c’est vrai pour la racaille, c’est aussi bon pour les armes... CQFD !

     

  • Encore un au profil bizarre qui passe au climax. D’ou il sort cette arme ? Ca me fait penser à la stratégie de la tension et à un MK-Ultra. Pas vous ?


  • 18eme fusillade dans une école depuis le début de l’année... on est le 15 février, ça signifie qu’ils tournent à une fusillade tout les 2 jours ! Vive le marché libre des armes à feu ! C’est pas les armes qui tuent, c’est gens qui sont méchants !

     

    • #1901258

      rien à voir avec la marché des armes à feu. Le problème est sociétal. Point ! regardez la TV aux US et vous comprendrez le degrés de violence de cette société de consommateurs dégénérés.


    • 19 ans, une scolarite a priori pas terrible... d’ou sort il le fric pour s’acheter toutes ces armes ? achetees a credit ou ceux sont les armes de son pere ?
      Je relativiserai par rapport a la taille des us : c’est comme si il y avait une fusillade tous les 2 jours ddans toute l’union europeenne...
      Par contre ca pose quand meme question si ca continue a ce rythme...


    • #1901416

      Ce qui m’énerve avec les anti-armes, c’est qu’ils vénèrent un type comme Michael Moore mais qu’ils sont incapables de regarder jusqu’au bout son documentaire, bien plus nuancé que le bonhomme lui-même.

      Le canadien moyen possède autant, sinon plus d’armes, que l’américain moyen et pourtant, il n’y a pas autant de massacres au Canada qu’aux USA, pourquoi donc ? Le documentaire Bowling for Columbine expliquait que c’était dû à la mentalité paranoïaque entretenue constamment par les médias. Je ne sais pas si c’est vrai, mais c’est suffisant pour se rendre compte que la simple interdiction des armes à feu n’empêchera nullement les fusillades et les crimes de masse, pas plus que faire baisser de 10 km/h la vitesse sur les routes en France ne fera baisser le nombre d’accidents. En France, le citoyen moyen n’a pas d’accès aux armes, mais le criminel, lui, oui ; à cause du marché ouvert, de la libre circulation, on a pas idée du nombre d’armes illégales en circulation en France et la criminalité n’a jamais été aussi haute.
      Aux USA, c’est la même chose : pour un massacre dans un lycée, combien de règlement de comptes entre dealers, combien de suicides inclus dans les chiffre des "morts par arme à feu", etc.
      Plus proche de chez nous, les suisses ont un accès aux armes plus libre que ce qu’on a en France, quid de la criminalité violente par arme à feu là-bas ?

      La moraline dispensée par les anti-arme à feu commence vraiment à me courir. Pourquoi n’interdirait-on pas les voitures ou les couteaux de cuisine qui tuent bien plus de gens que flingues ?


  • #1901221

    Il y’a comme la fin de quelque chose dans nos sociétés dites modernes, les gens deviennent tous fous, nous payons nos péchés, ce que nous mangeons est mauvais et nous irritent de l’intérieur, ce que nous respirons est mauvais, l’occident perd les pédales, l’orient est confronté à des guerres c’est la cause de leurs souffrances. Sans guerre pas de souffrances, mais chez nous il y’a comme une forme de maladie de l’esprit qui contamine tous les esprits. C’est devenue presque banal la tuerie aux États-Unis. Accentuation et banalisation de la mort.


  • C’est bizarre ce quadrillage sur ces 17 tueries, comme une prospection progressive tout autour du pays..


  • "Il s’agit de la 291e fusillade en milieu scolaire depuis le début de 2013"

    C’est clair qu’il y a un GROS problème et qu’il serait temps d’arrêter de pouvoir acheter un flingue, des trucs automatiques et autres engins de guerre par le premier venu.

    Détenir une arme est une chose mais aller s’acheter des mitraillettes en veux-tu en voilà chez toi, il y a un fossé là.

     

    • N’importe qui qui veut une arme, même en France, en trouve. Donc ce n’est pas en empêchant les potentielles victimes de se défendre elle-mêmes avec des armes à feu que tu vas solutionner le problème de ces tueries de masse !
      Au contraire, si le personnel des établissements était armé en permanence, les tueurs seraient vite stoppés, et il est probable qu’ils ne se risqueraient même pas à y entrer.

      Les armes à feu sauvent beaucoup plus de vies qu’elles n’en suppriment.


    • "N’importe qui qui veut une arme, même en France, en trouve."
      Avec le Darknet, c’est pas faux. Mais c’est beaucoup plus difficile qu’aux EU et ça reste illégale. Donc ça va en décourager plus d’un et c’est tant mieux !

      "Les armes à feu sauvent beaucoup plus de vies qu’elles n’en suppriment."
      Oui si elles sont réglementées et exclusivement réservées aux forces de l’ordre, militaires, etc... Sinon, c’est un désastre et vous en avez la preuve quasi quotidienne aux EU.

      Personnellement je suis bien content de vivre dans un pays où je sais que mon voisin n’a pas un AK47 dans son garage qui pourrait utiliser parce que ma haie est trop haute !


    • @ Eric
      Je suis d’accord.
      Ne devraient selon moi être autorisés des pistolets de petit calibre et à un coup, suffisants pour dissuader un agresseur.


    • #1901478

      Le taux de possession d’armes à feu par habitant en Suisse est très proche de ce qu’il est aux Etats-Unis. Or, le taux de morts par arme à feu chez nos voisins helvètes est à peine supérieur à celui de la France.
      Cela semble indiquer que le problème vient avant tout de la société américaine, qui produit des désaxés violents à un rythme plus soutenu que le reste des pays occidentaux.


  • Après tout nous avons de tres bons exemples à suivre avec nos dirigeants qui de leur bureau confortable tuent des milliers d’innocents tous les jours, avec des drones, des hélicoptères et des avions de chasses. Pourquoi blâmer ce jeûne homme, il s’entraîne peut-être simplement dans le but d’exercer les plus hautes fonctions aux États-Unis..

     

    • #1901315

      Et cela depuis des années et des années , les Américains ne sont pas tous des fous.Hélas il en ont un maximum , un monde libre n’est pas accessible à tous intellectuellement , le coupable et un enfants adopté ,orphelin des deux parents depuis peu .


  • #1901252

    The American dream...


  • Ce que je trouve étrange, c’est que les suisses sont -proportionnellement parlant- plus armés que les américains et pourtant chez eux il n’y a jamais de problème.

     

  • #1901292

    Les USA, fondés sur le génocide des amérindiens, l’importation massive de cassos : "les migrants", le culte de la violence entretenue par une oligarchie aussi brutale que ses origines, dirigée par un état profond entre loges et ligues ultra communautaires ne peut évoluer que vers plus en plus de violence et de décomposition sociétale juteusement entretenue par la maffia d’Hollywood.

     

  • Il faut re voir "God bless America" afin de comprendre certaines dérives de la société US.

     

  • L’oligarchie est certainement"choquée",non sous le coup de l’émotion et de la tristesse pour les pauvres élèves victimes de la tuerie aveugle,mais
    que le tueur ne soit pas un musulman. Cela aurait constituer une aubaine double aubaine. D’abord pour le monde musulman,il y aurait lynchage psychologique sur tous les plans,notamment médiatique et politique,contre les peuples et la communauté immigrée musulmans. Ensuite,et c’est la deuxième aubaine,la tuerie aurait pu être exploitée à outrance par l’oligarchie pour mettre la faillite économique,morale et matérielle sous le tapis pour de nombreux mois.
    C’est connu,l’oligarchie se singularise par sa monstrueuse sensibilité de pierre....

     

    • Ce qui est viser ici, c’est pas le musulman mais le port d’arme. Il faut monter la population contre l’accès ’facile’ aux armes a feu car c’est la force du peuple Americain. Les ecoles sont les lieux ideaux car ca fait reagir tout le monde. L’américain sait encore se défendre, il a les c....lles pour ça et n’hésite pas a faire sa propre justice si elle n’est pas faite par les forces officiel. Lui enlever ses armes c’est lui enlever sa force de frappe en cas de problème.


    • bon en même le tueur serait "d’extrême droite" c’est déjà ça
      arme à feu == extrême droite == tueur d’enfant
      Il manque juste un lien avec Trump ou Dieudonné mais on est pas loin du carton plein


  • Une photo d’actrices grimaçant pour simuler la crise de larmes, s’étreignant, la bouche béante, les cheveux décolorés, l’une avec la croix de cendres des chrétiens sur le front, pour rappeler le mercredi des cendres (Elle sort de l’église ?! Ou plutôt de pôle-emploi-spectacle ?), un gros cœur moche et bête autour du cou. Un twitteur derrière, téléphone à l’envers. Aussi vraisemblable que le panneau rappelant la Saint-Valentin (même date que le mercredi des cendres) brandi par une autre pleurarde sur une autre photo.
    Le shériff Steve Israel de plus est casher, on se souvient de Sandy Hook, une mise en scène.
    Et j’espère bien que c’en est une et qu’il n’y a pas eu de morts. Mais ce peut être une mise en scène avec de vrais morts, aussi.
    Le but ? désarmement, peut-être, névrose et psychose des concepteurs pour sûr.


  • Je lis les éternels mêmes commentaires après une "fusillade masse" (à partir de 4 morts) : ouin-ouin les armes à feu etc.
    Pour info, il y a deux dénominateurs communs aux "fusillades de masses" dans ce style (lesquelles n’incluent pas les règlements de comptes entre gangs ou les actes terroristes)
    1/ Elles se déroulent toutes dans des pays de religion protestante.
    2/ Elles se déroulent toutes (ou presque) dans des endroits où le port d’arme est interdit (par exemple en Floride il est possible de porter une arme à condition d’avoir un permis et que l’arme soit cachée, mais c’est interdit dans une enceinte scolaire)
    Je vous laisse réfléchir là-dessus !


  • C’est quand même étrange toutes ces coïncidences, chaque fois qu’il y a un attentat ou une tuerie, il y a un entraînement de mise en situation (drill en anglais) le même jour. Attentat de Paris, Boston, Sandy Hook, Londres 2x, 11 septembre, etc...


  • Dommage il a raté sa vocation, il aurait fait un bon soldat US.


  • Si l’on regarde où ont eu lieu les attaques, c’est dans les états les plus riches ! et presque à proportion de leur richesse.
    Réaction des exclus à leur exclusion (et pas seulement d’un établissement scolaire) dans un pays où soit vous gagnez soit vous perdez, et alors définitivement ?


  • C’est à l’image de ce pays de tarés dirigé par des tarés. Ce pays va imploser car trop d’injustices , de racismes et de haines.


  • Tous ces dingues de la gâchette ont tous un dénominateur commun : ils sont tous soit d’anciens militaires, soit sont passés par une formation militaire.

    Nous pourrions en ajouter un second : des tireurs isolés.

    Puis un troisième : ils passent sans difficulté les sécurités.

    Puis un quatrième : ils manient tous des armes automatiques avec dextérité et ce n’est pas donné à tout le monde.

    Puis un cinquième : ils ont les moyens de s’offrir les outils de leurs crimes.

    Je pense qu’ils en ont tous un sixième et pas des moindres : lors de ces "formations" ils sont passés par un programme MK Ultra.

    Une société violente certes, mais cette éventualité me semble la plus plausible. La règle de l’état profond est que le chaos qui se veut mondial doit donc aussi régner aux USA.


  • MK Ultra. Lire le bouquin d’Alexandre Lebreton et on comprend mieux.

     

  • Bah quoi ? Il à rien de spécial cet article, ils parlent juste de la traditionnelle fusillade hebdomadaire des US. Tradition un peu bizarre mais bon...


  • #1902023

    Plusieurs faits troublants poussent à penser qu’il s’agirait d’un Las Vegas bis ;

    Le premier est que le tueur a été arrêté l’arme à la main, ça ne colle pas vraiment avec la manière de procéder habituelle qui consiste à tirer à vue n’importe quel suspect. Dans ce cas, il a tué plusieurs personnes, il ne vont pas le supplier de se rendre, et même s’il le fait, il a quand même de grandes chances de se faire tuer ou au moins se prendre plusieurs balles pour le neutraliser.
    Le second est qu’il aurait publié des menaces sur internet, sachant que depuis le "patri-ot akt", un pet de travers et les fédéraux débarquent chez toi, je vois mal comment ils "n’avaient pas pu identifier l’auteur du commentaire", c’est juste trop gros.
    Un autre fait est l’âge du suspect "scolarisé", qui ne colle pas du tout avec un cas social éprouvant de la haine pour ses camarades de classe.

    En plus, une fusillade dans une école, ce n’est pas la première fois, et il est étonnant que les médias classiques ne rappellent pas celle ou l’on a laissé entre l’auteur (inconnu à l’école), vu à travers les caméras de surveillance.

    Et pour reprendre le commentaire de JnnT qui lierait l’attentat à la misère et l’injustice, il faut savoir qu’une grande partie de la classe aisée américaine à voté pour Trump, même les américains immigrés ayant récemment obtenu la nationalité américaine ou un permis de long séjour et rentrant dans cette catégorie. Ce serait une façon de leur faire payer cet affront.

    Dans la panique, "ils" commencent à faire n’importe quoi et ça se retournera inéluctablement contre eux, de plus en plus d’américains se réveillent et commencent ouvertement à mettre en avant tout ce que les pourris à la tête leur font ou font en leur nom, tout en discréditant systématiquement les versions des médias. Désarmer le peuple devient une urgence.


  • #1902149
    le 16/02/2018 par Vivre chaque jour comme le dernier
    Bilan de 17 morts après la fusillade dans un lycée de Floride

    Pas d’expication ? pourtant il doit il y en avoir une ou plusieurs, car il est retourné dans un endroit qu’il connaissait déjà et la mort de sa mère ne suffit pas à éclaircir pourquoi sont ancienne établissement scolaire plutôt qu’autre chose

     

  • #1902378

    Malgré l’effroyable carnage prémédité, les médias ne parlent toujours pas d’acte terroriste. Ah oui c’est vrai, il faut accréditer le fait que tous les musulmans ne sont pas des terroristes mais que tous les musulmans sont des terroristes.


  • Du coup c’est quelle catégorie pour lui ? Chretienno racaille ?

     

Commentaires suivants