Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bioéthique : l’Assemblée rejette de justesse la PMA post-mortem

Après plus de trois heures de débats divisant largement la majorité, l’Assemblée nationale s’est opposée de justesse jeudi à la PMA post-mortem, lors de l’examen en première lecture du projet de loi bioéthique.

 

Interdite en France, la procréation médicalement assistée post-mortem consiste à réaliser une PMA après le décès du conjoint, sous forme d’insémination de sperme ou d’implantation d’un embryon conçu avec les gamètes du couple, puis congelé avant le décès de l’homme.

Le gouvernement était contre cette mesure, qui ne figure pas dans le projet de loi mais était défendue par des députés de la majorité comme de l’opposition, sous condition.

Après un débat empreint de gravité sur ces situations rarissimes mais « douloureuses, cruelles », les parlementaires ont rejeté les amendements concernés, le score le plus serré étant de 60 voix contre 51 pour un amendement LREM.

(...)

« On ne permettra pas à une veuve d’avoir une PMA avec l’homme qu’elle a aimé, mais on lui permettra d’avoir une PMA avec un tiers donneur, je ne comprends pas », a résumé Florence Granjus (LREM).

Lire l’article entier sur 20minutes.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pourquoi "prendre le risque" que des gens normaux, ou pire des héros, morts prématurément puissent quand même avoir une descendance.
    Alors qu’on a des cargaisons entières d’éprouvettes d’Epstein à utiliser....

    Allez Florence .... "réfléchissement"....
    (apparemment ça bugue... pourtant c’est facile...)

    PS : on parie combien que bientôt les détenus auront la possibilité d’être "donneurs"...pour rendre service à la société (des lumières...)

     

    • @ KIPIK

      Maintenant, il faut s’attendre à tout .De toute façon le fait d’avoir donné droit au mariage pour tous ont ouvert des barrières pour entrer dans l’infini de la procréation .Autrement dit pour rester dans la mouvance .Un sexe d’homme sert à boucher les trous, et en sortira ce qu’il pourra .
      La prochaine étape : attention à vous, veaux, vaches, cochons .
      Si on pouvait partir sur une autre planète, j’y serais déjà .


    • Lors du vote à mains levées ce faux jeton de Ferrand a déclaré l’amendement "adopté" alors que la majorité des présents avait voté contre ! Du jamais vu ! Source : FDS, où la vidéo montre bien que les votes "pour" étaient clairsemés, nettement moins nombreux que les votes "contre" .


    • La photo montre un hémicycle presque plein alors que lors du vote il était aux 3/4 vide : on voyait d’autant mieux que les votes à main levée "contre" la PMA était beaucoup plus nombreux que les votes "pour" . L’escroc Ferrand est passé en force . La FORFAITURE est évidente sur la vidéo produite par FDS .


    • Dans l’avant dernier "Canard" un article révèle que l’affaire Ferrand ne sera jugée que dans 4 ans minimum, le truand est protégé .


  • “la PMA post-mortem” une nouvelle pizza vendue chez Comet Ping Pong ? Préparée par Master Chief Alefantis miam !
    Aaaah c’est’l’progrès culinaire !


  • Un père mort, pas bien. Un père effacé, bien.
    Comprenne qui pourra.

     

    • reçu 5/5
      la pma ce n’est pas de pouvoir avoir un enfant c’est pouvoir avoir un enfant sans pere


    • Oui mais c’est hypocrite, on sait parfaitement bien que de nos jours, la veuve a déjà oublié son défunt mari dans les bras (et les draps) d’un autre assez rapidement.... et quelque soit son âge et le temps passé avec son mari.

      J’ai l’exemple dans ma famille, une tante de 70 ans, en couple 2 ans après être devenue veuve, avec un veuf (depuis moins d’1 an)... Elle était mariée depuis ses 18 ans, soit 50 ans de vie commune !

      Bref, imaginez une veuve de 35 ans ! Elle aura le temps (et la motivation) de trouver un géniteur avant sa ménopause.

      C’est affreux de dire à son enfant qu’il est né d’une relation (in vitro certes) post-mortem, ça s’apparente à de la nécrophilie... ou comment tirer la vie d’un mort, même si ses gamètes sont prélevés de son vivant.

      L’amour, qui est votre argument, est également celui des lgbt+ dans toutes leurs demandes frivoles, des zoophiles et même des pédophiles. L’amour et la raison ne doivent pas être utilisés l’un sans l’autre...


  • Messieurs, votre graine est précieuse, même après votre mort.


  • Et le trafic d’organes (Simone - Article ERFM F&D 5 où Soral l’évoque) lequel est déjà existant et bioéthiquement « confirmable », avec le don d’organes pour tous, personne n’en parle ?


  • #2286051

    Le nombre de femmes qui vont espérer avoir la semence de ce branleur de BHL...


  • « On ne permettra pas à une veuve d’avoir une PMA avec l’homme qu’elle a aimé, mais on lui permettra d’avoir une PMA avec un tiers donneur, je ne comprends pas ».
    Ces méthodes (PMA, In vitro, ...) ne sont faites que pour détruire l’être humain et non pour l’assister. Une grande partie des enfants naît « artificiellement » porte plainte contre l’état pour dissimulation de leur origine (solution au problème identitaire que traverse nos sociétés ?). Alors que les hôpitaux manquent de médecins, nos chères parlementaires devraient voter une loi pour interdire ces professions d’illuminés.


  • Déjà que je trouve irresponsable de donner son sperme, alors en plus le donner comme un prélèvement d’organe auquel je me suis opposé, après la mort !

    Assemblée MALade mentale  !

    National, vient de « natif » !

    Cette assemblée de dingues n’échappera pas au sort qui l’attend car la transgression à un prix !

    Ils sont dans une logique de mort, celle que Jean-Paul II dénonçait !


  • Florence Granjus,

    Ca s’invente pas...

     

  • Pour l instant , on y échappe de justesse mais pour combien de temps ? au final dans un futur proche, et pour les besoins de nos dirigeants, on remettra le dossier sur la table et ca passera comme tous le reste.

     

  • Les juges aux affaires familiales ont évincé depuis des décennies les pères d’enfant divorcé (les chiffres du ministere de la justice sont implacables) , mais on veut le sperme d’hommes morts !. J’ai parcouru le projet de loi bioéthique et c’est clairement une marchandisation du sperme et une volonté évidente de releguer les hommes à vache à sperme. A une époque ou des antispecistes et vegans crient à l’abomination de l’exploitation des abeilles pour leur miel et aux vaches pour leur lait, on glorifie et on legalise tranquillement une culture et une exploitation de sperme humain.
    Cette société est vraiment malade et l’avenir fait peur.


  • la PMA post mortem c’est la filiation naturelle, donc nazi . La PMA par tiers donneur permet le métissage, c’est "le goût de l’autre ", donc anti nazie.

     

  • Cette assemblée ne nous représente évidemment en rien. Si la chose était soumise à référendum, je suis certain qu’il y aurait moins bien moins de gens qui se prononceraient favorablement pour ce genre de projet. La majorité qui s’exprimerait contre le ferait donc à une majorité écrasante. Outre le fait que cette assemblée ne représente en rien sociologiquement la France, s’ajoute à ça à mon avis un autre paramètre, à savoir qu’il est tout à fait probable que des voix soient achetées, sachant les enjeux financiers qu’il y a derrière tout ça.

     

  • « On ne permettra pas à une veuve d’avoir une PMA avec l’homme qu’elle a aimé, mais on lui permettra d’avoir une PMA avec un tiers donneur, je ne comprends pas »

    C’est pourtant simple à comprendre.
    A situation non constante, pas de PMA constante.
    Ici et en l’espèce, la notion de vie ou de mort du donneur prime sur tout le reste.
    Personnellement, mon raisonnement transcende le pour ou contre la PMA.
    La technique permet de pallier un problème de fertilité, soit.

    C’est déjà une entorse aux lois naturelles dites de sélection.

    Permettre une PMA post mortem n’est plus une entorse, mais bien une fracture, puisqu’elle implique un paradoxe digne d’une violation des lois de la physique.
    Dans un scenario temporel dit rétrograde, le fils se projette dans le passé et tue son père avant même que ce dernier ait pu le mettre au monde.

    De ce fait, le fils n’a donc jamais pu venir au monde, or le paradoxe est qu’il existe.

    Avec la PMA post mortem, c’est ce voyage dans le temps qui est simulé via l’insémination post mortem, car avec un père décédé avant sa naissance, le fils n’aurait donc jamais dû venir au monde.

    A mon sens, nous sommes ici au delà de l’eugénisme et de la réduction infamante de la paternité à une pipette et nous touchons du doigt à quelque chose de beaucoup plus inquiétant, que nous ne maitrisons pas et dont les conséquences nous sont totalement inconnues.

    A force de jouer aux apprentis sorciers, Dieu punira les vaniteux.


  • Creer un probleme dans le probleme, vieille technique pour noyer le poisson dans la civilisation du poisson rouge, le souci c’est la pma tout court , ainsi avec cette méthode on attenue la resistance face a la pma pour la reporter sur la pma post mortem rt aindi faire accepeter la oma

     

    • Tout a fait d’’accord avec vous. C’est la méthode habituelle.Comme le ferait un prestidigitateur.
      Ils orientent l’attention du public sur un détail quasiment sans importance, ils rejettent ce détail et tout le reste passe comme une lettre à la poste. Le public n’a rien vu !!!


    • Matarella, l’actualité semble vous donner raison, puisque la PMA pour tous a été adoptée à l’assemblée nationale.
      Néanmoins, il existe une différence de nature et non de degré entre la PMA et la PMA post mortem.
      Les enjeux sont différents à réduction de paternité à pipette équivalente.
      Le diable se niche toujours dans les détails.
      La post mortem ouvre un champ dans l’inconnu autrement plus vaste que la PMA classique.


  • Ca renforce ma conviction que Paris est un hôpital psychiatrique à ciel ouvert....

     

  • Nos chers députés semblent être en quasi-majorité des corrompus ! Pourquoi l’hémicycle s’est-il vidé pour laisser la place à un vote à main levé sur un sujet aussi important ? Donnant ainsi la possibilité au Président de "se tromper" en comptant mal les votes "contre" des seuls députés incorruptibles !

    Les mises en examen du Président sont conconmittantes à ce vote, hasard ou coïncidence ? On peut penser à un chantage. Si ce vote passe malgré la contestation légitime, il est fort à parier que Ferrand soit relaxé.... Le prix de sa forfaiture !

    Comme on le constate, TOUTE la chorégraphie est sous haut-contrôle. Les billets et/ou les videos et/ou les menaces, semblent être très probablement les ressorts utilisés par l’oligarchie transnationale pour faire vider l’hémicycle et pour nous, d’identifier les suspects.

    Qui a la liste afin de les suivre à la loupe ?


Commentaires suivants