Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Black blocs : des bobos blancs en mal de sensations !

Lors de la manif pacifique des organisations syndicales du 1er-Mai, des échauffourées ont éclaté à Paris, notamment avec la destruction de commerces, dont le fameux Macdo. Les violences n’étaient pas le fait des gros bras de la CGT mais des black blocs, cette organisation nébuleuse qui surgit souvent lorsque le gouvernement doit faire face à une fronde sociale.

 

À cette occasion, malgré les 45 minutes de retard dans l’intervention qui ont pu faire penser à une certaine impunité, les forces de l’ordre se sont emparées de plusieurs casseurs. Sur les six personnes arrêtées, et convoquées au tribunal de grande instance de Paris deux jours plus tard (comparution immédiate), les journalistes de francetvinfo sont tombés de leur chaise en découvrant le profil de trois des prévenus, poursuivis pour « participation à un groupement formé en vue de commettre des violences ou dégradations » : il y avait du bon bourgeois blanc de bonne famille, avec avenir assuré. On était loin de la racaille de banlieue avec pour seul horizon le deal et la zonzon !

« Dans le box, un jeune homme de 29 ans, t-shirt blanc, diplômé de l’École centrale, consultant. Son salaire mensuel s’élève à 4 200 euros. Son casier judiciaire est vierge. [...] Les trois prévenus ont demandé un délai pour préparer leur défense. L’audience a été renvoyée au 30 mai. Le jeune centralien est rentré chez lui sans même un contrôle judiciaire. »

(Petite visite en anglais de Centrale Paris, une école qui donne envie de tout casser !)

 

Et pourquoi les bobos des beaux quartiers à l’avenir assuré n’auraient-ils pas eux aussi droit à la colère, à la casse, à casser du flic (certains des prévenus avaient des ciseaux et des masses dans leurs bagages) ? Le profil social de ces casseurs rappelle celui du petit bourgeois Antonin Bernanos, condamné à cinq ans de prison en octobre 2017. Voici le déroulement de son arrestation, relatée par L’Humanité :

« Il était six heures, hier matin, lorsque Geneviève Bernanos a aperçu à travers l’œilleton de sa porte une quinzaine d’hommes sans insigne devant son appartement du 14e arrondissement parisien. “J’ai cru à une agression de l’extrême droite”, confie cette urbaniste à la mairie de Nanterre. Descendants de l’écrivain Georges Bernanos et militants antifascistes, ses fils Antonin et Angel Bernanos sont régulièrement la cible de la “fachosphère”.
Mais, hier matin, il s’agissait de la brigade d’exécution des décisions de justice (BEDJ) de la police judiciaire parisienne, qui n’a procédé à aucune sommation pour enfoncer la porte de l’appartement familial à coups de bélier. L’objectif ? Interpeller Antonin Bernanos, étudiant en sociologie de 23 ans, condamné le 11 octobre dernier à cinq ans de prison, dont trois ferme, pour l’incendie de la voiture de police brûlée quai de Valmy en mai 2016.
Antonin Bernanos a toujours nié les faits et lors de son procès en octobre dernier, son avocat Arié Alimi avait longuement remis en cause la faiblesse des preuves retenues contre lui. En vain. Son frère Angel, poursuivi pour attroupement en vue de commettre des violences, avait en revanche été relaxé. »

On remarque que la moindre violence pour ces antifas ne peut venir que de « l’extrême droite » ou de la police, qui sont d’ailleurs amalgamées. Or c’est l’extrême droite ou ce qui est appelé comme tel (à tort) qui est aujourd’hui victime de la violence oligarchique et sous toutes les formes possibles : juridique, économique, médiatique... De l’autre côté de la barrière, il faut vraiment attenter à la vie de policiers pour faire un peu de prison et encore, toute la presse gauchiste embraye en hurlant à l’injustice !

« 1 200 militants de l’ultragauche, plusieurs personnes blessées et d’importants dégâts matériels. C’est le bilan parisien du 1er mai, à la suite duquel 283 « black blocs » ont été arrêtés par les forces de l’ordre. Mais au bout du compte, seuls 7 de ces casseurs ont été mis en examen. Et relâchés dans la foulée. » (Valeurs Actuelles)

C’est le sort enviable des antifas, ces martyrs bidon du jour, qui bénéficient de fait d’une impunité d’État et qui se font passer pour des victimes du Grand Capital. Quand on gagne 4 200 euros par mois comme le Centralien qui a voulu casser du flic ou du symbole capitaliste (il aurait pu péter la banque où s’entasse son argent), on bénéficie d’une étonnante mansuétude du Système qu’on est censé combattre. Il y a là un petit os conceptuel que la logique a du mal à avaler. Les puceaux de la souffrance sociale qui se sont fait choper, et qui ne risquent pas grand-chose, auront eu leur frisson d’activistes.

 

(Bus touristique touché par une roquette de talibans)

 

Cela rappelle les stages organisés par des agences de voyage très spéciales dans ces lieux qui font frissonner les nantis : favelas infestées de dealers armés jusqu’aux dents, banlieues chaudes (un petit tour dans le 9-3 ?), quartiers pourris de tox et putes au crack... Le voyagiste britannique Hinterland Travel proposait ainsi un « extraordinaire voyage post-guerre en Irak en 2003 ».

Pourquoi nos bobo-guerriers du Bien ne se payent-ils pas ce genre de vacances ? Ils en ont largement les moyens. Ça permettrait en outre aux activistes sérieux de s’occuper de la chose sociale, débarrassés de ces véritables ennemis du peuple. Car le peuple n’est pas casseur, il est bâtisseur.

Le contrôle oligarchique suppose moins de sécurité et moins de liberté,
lire sur Kontre Kulture

 

La contestation violente sous contrôle total, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

60 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1958897

    Flûte, j’avais cru lire « Hitlerland Travel ». À force d’en entendre parler, on le voit partout.


  • #1958900

    4200€ par mois pour aller casser du flic ... J’ai 41 ans, deux enfants, je ne les touche pas ces 4200€ par mois ...

    Si la justice ne fonctionnait pas à l’envers, il faudrait que ce centralien soit condamné à réparer financièrement les dégâts et le manque à gagner de la période de fermeture.

     

    • #1959211

      Il n’avait pas touché son variable n’ayant pas viré suffisamment de salariés, son objectif non atteint il s’est mis en colère contre des “fachos” : tout cela fonctionne parfaitement bien pour eux.


  • #1958901

    L’effet de meute.

    Bobos ou pas, blancs ou pas, c’est du pareil au même


  • Vous n’avez rien compris, ces jeunes préparent leur avenir en tant que futur patron ou cadre etc ... En cassant le mouvement social aujourd’hui, ils n’auront pas à se battre contre demain.

     

  • #1958908

    Petite remarque :

    Non mais diplômé de l’école centrale, allô quoi...

    Quelqu’un peut-il me fait un petit topo sur l’intelligence ?
    Comment un type fin d’esprit, assez intelligent pour ingurgiter 3000 pages cumulées de maths, physique, sciences de l’ingénieur et informatique, sans compter le français et l’anglais, et qui a donc réussi le concours d’entrée à Centrale peut-il être aussi bête qu’un vulgaire gauchiste ?
    Comment n’a-t-il pas compris en revanche ce qui saute aux yeux, à savoir la débilité de son combat, la manipulation trotskyste, la manipulation libérale libertaire ?
    Comment ?

    Comment ce genre de type en école d’ingé peut-il (peut-être que ce n’est pas son cas, mais j’en ai vu...) voter Macron par exemple ?
    Comment en étant aussi rigoureux mathématiquement, on peut honnêtement gober les approximations, mensonges et sophismes de la campagne de Macron ?
    Normalement, un type rigoureux, matheux, qui est attentif au raisonnement, à la logique, aux faits, à la précision, aurait naturellement dû se tourner vers des candidats comme Asselineau (avec son style factuel, précis et professoral !!!) Ou à la rigueur, Marine ou Dupont-Aignan !
    Mais pas se vautrer dans les mensonges américanisés et sophistiques du sieur Macron !

    J’ai récemment vu dans un magazine destiné aux classes préparatoires, une publicité pour Centrale Marseille... écrite en écriture inclusive !!!!
    A destination des ’’ingénieur.e.s’’ !!!

    Ça me trouble : comment peut-on être aussi fort en maths, physique, aussi intelligent, et être un bon petit soldat de l’empire, futur young leader américanisé, et agir comme une jeune étudiante féministe non-cis-genre qui vient de redoubler ou tripler sa première année de psycho-socio de merde à la fac et qui est droguée du matin au soir ?

    L’intelligence mathématique n’a rien à voir avec le reste ? Comment expliquer une telle disparité ?
    C’est comme si un type intégre une grande école d’ingénieur et ne sait pas lire ! (Quoique, ne parlons pas trop vite, je l’ai vu de mes yeux...)

    Des explications, des témoignages ? Merci.

     

    • #1958955

      Perso j’ai connu des ingénieurs qui ne savait pas faire des règles de3, qui confondaient la valeur des céréales et de la paille (la vache elle ne s’y serait pas trompé) à l’époque de tonton Chirac en haute Vienne. Maintenant j’en connais qui pour une facture de 3 millions d’€ ancre 80 pieux de béton dans du sable et oui des ingénieurs des mines ou autres spécialité escroquerie cela existe. Apprenez que tout flatteur (escroc) vit au dépens decelui qui l’écoute ....JDLF.


    • @Choqué

      Instruit ne veut pas forcément dire intelligent .La preuve .Je connais des personnes ayant une instruction tout à fait minime , avec aucun diplôme .,mais d’une intelligence remarquable et réussissent des choses extraordinaires, vivant de manière plutôt enviable .Maintenant être diplômé de l’École centrale et venir casser un Macdo, encagoulé et voté macron .Ses gens la sont peut-être diplôme, instruit, mais doté d’une intelligence plus que limité, c’est incontestable .


    • Par les temps qui courrent et vont se terminer dans le néant, il est plus doux et GrâCieux à l’Esprit divin la méditation, la prière, la réflexion métaphysique en l’ÊTRE conduisant au métaPolitique qu’un diplôme d’ingénieur fût-il Bac + 7 !

      Laissez-les croître ensemble .... le bon grain et l’ivraie !

      Lorsque les corps physique, mental, éthérique ne répondent plus, il te reste ton âme laquelle a tout engrammé depuis ta naissance y compris tes intentions ! Seul bagage que l’on emporte avec le Soi divin le Jour d’après !

      Cet énergumènes n’emporteront pas leurs diplômes, ni bagage dit intellectuel au Ciel, ni leur position sociale, ni leur fric ! ça n’a ’aucune valeur. Valeur = vertus = virilités

      Où sont les sauvageons de feu Jean-Pierre Chevènement : dans les cités ou à Centrale ?


    • #1958989

      " Je pense donc je suis " de Descartes est faux mais l’inverse est vrai " Je suis (je vis ) donc je pense "
      Un ingénieur au sens actuel du terme doit utiliser les deux hémisphères cérébraux et non un seul, comme actuellement. L’hémisphère gauche logique domine. Or c’est le mental intuitif qui est le fleuron de l’esprit et non le mental logique !
      Il est possible qu’en réaction l’individu se tourne vers la magie de l’action, la sortie brusque et violente d’un cadre contraignant, d’autant plus qu’il ne peut s’exprimer à travers la spiritualité. La société enfante des idiots matérialistes qui, en dehors de l’éveil, sont tellement plus manipulables par conformisme. " Science sans conscience n’est que ruine de l’âme" disait le subtil François Rabelais.
      Pour ma part je mélange Sciences et Art, Visible et Invisible en conscience. La violence est toujours la marque des faibles, de la force et non du pouvoir. Il faut donc commencer par reprendre le pouvoir sur soi-même. Ainsi il est plus facile de canaliser l’énergie !


    • #1959015

      Je dispose de trois centraliens dans ma famille. Conditions pour réussir "centrale" comme pour l’"X ",d’ailleurs : avoir une mémoire exceptionnelle, une capacité de travail hors pair et manquer d’imagination, être intelligent ? pas nécessaire mais utile quand même.


    • #1959019

      Je dirais qu’au contraire, ça n’as rien d’étonnant.

      Contrairement aux idées reçus, la plupart des études supérieurs ne sont faites que de rabâchages, et ne sont pas la pour permettre de "cultiver" de l’intelligence.

      Et quand on passe sa vie de jeune adulte a rabacher de la formule mathématique, du texte de loi, etc ... il est plutot normal (et confortable) de se rapprocher de la gauche et extreme-gauche, qui ne demande qu’a ses militants de régurgiter du slogan, ou des idées tenant sur un post-it. Bref la meme chose qu’ils font 8 heures par jour le cul posé sur un banc d’amphi.

      Parce que dans le fond, tout Centralien, Normalien, etc ... qu’ils sont, la seul chose qu’ils savent faire depuis leur enfance, c’est d’etre des perroquets savants. Et rare sont ceux qui arrivent a s’extraire de cet état.


    • #1959031

      @Choqué
      C’est simple :
      - 3 ans de lycée à ne faire que des Maths et de la Physique...
      - 2/3 ans de prépa à ne faire que des Maths et de la Physique...
      - 3 ans d’école d’ingé à ne faire que des Maths et de la Physique...
      Culture générale nulle, culture politique nulle, culture historique nulle...
      Perso, je ne m’ennuie jamais autant qu’à un dîner d’ingés !


    • #1959063
      le 05/05/2018 par Alderic-dit-le-microbe
      Black bloc : des bobos blancs en mal de sensations !

      @ Lémovice
      Votre ennui vous a-t-il conduit à des réflexions, des interrogations pour comprendre la source de cet ennui ?

      Quelle différence y a t-il entre une école et un chenil ?

      Dans le chenil, les chiens portent des colliers.

      Dans les deux cas, ils écoutent la voix de leur maitre.

      Les BB de centrale l’illustrent bien.


    • #1959092

      Non mais je vous dis le d’autant plus que je suis en prépa, et que je suis moyen, je galère...
      Or j’ai toujours excellé jusque là.
      Le meilleur de ma classe est un type qui a eu le bac sans mention je crois, en ayant chié les matières littéraires (5 en français, espagnol, philo, histoire géo).
      Mais là, il comprend tout en maths-PC, réussit tout, il est l’idole des profs, qui le vénèrent et nous disent de prendre exemple sur lui, alors que ce type est un adepte du cannabis, des beuveries chaque jeudi, vendredi, samedi, qu’il écrit comme un illettré, et qu’il m’a confié tout fièrement avoir voté Hamon, car son ’’immense’’ projet politique consistait en la légalisation du cannabis. C’est tout. Juste ça, ça lui va. Ok, il y en a des cons, mais réussir à démontrer les polynômes de Lagrange, le théorème de Cayley-Hamilton, et ne pas se rendre compte de l’arnaque de l’extrême-gauche, et ne pas avoir compris à 20 ans ce qu’est un participe passé... et écrire ’’j’ais manger’’, c’est une trop grosse dissymétrie.
      Même niveau qi, si ça a un sens, je lui en ai parlé, il se trouve qu’il a fait un test , moi aussi, résultat : lui 108, moi 142.
      On résume : illettré, alcoolique, drogué, simplet politique, et puis on pourrait se dire ’’oui, mais c’est un génie, fort que en maths, etc’’, ben non, qi tout ce qu’il y a de plus normal... je n’y comprends plus rien...

      Le problème est que les maths sont vénérées et qu’on croit aujourd’hui qu’un fort en maths est un être supérieur qui est forcément omniscient et fort en tout.

      (Et moi même je tombe dans le piège en m’étonnant qu’ils soient politiquement niais : mais il est vrai que Ronaldo est fort au foot, or ce serait une bouse au tennis, par exemple)

      Et quand le fort en maths est nul quelque part, on a du ’’ce sont des matières littéraires, une perte de temps, c’est pour les nuls, moi je suis fort en maths donc je suis supérieur’’.


    • @Jean-Choqué

      Tu crois que c’est des punks à chiens et des rastafariens qui veulent nous transformer en robots et coloniser le système solaire ?? mdr

      Allez, lâche ta cyber-extension 4G, va faire un tour dans la réalité et observe le monde dans lequel tu vis réellement, le béton, les autos, la pollution, la désinformation, la pensée positive de mes 2, la folie mathématique globale.

      Nous sommes la "norme fasciste", tout va bien, c’est "normal". ;-)


    • #1959260

      1) Votre message est partiellement incompréhensible.
      2) Vous allez commencer par mieux me parler immédiatement car justement, la virtualité vous autorise à faire votre petit malin derrière votre écran d’ordi, mais dans la vraie vie face à moi, je ne donne pas cher de vos fesses.

      Ne le postez pas si vous ne voulez pas, mais au moins c’est dit.


    • #1959446

      Je rajouterai à ceux qui parlent de mémoire, que oui en effet, il peut y avoir du bachotage, mais surtout pour les filières comme la médecine et le droit.
      En prépa et au concours, il ne s’agit pas d’appliquer bêtement des choses par coeur, il faut faire des liens, avoir des idées, chaque exercice est différent. Et ces gens les ont les idées. D’ailleurs intelligence vient du latin et signifie faire des liens entre.
      Donc ils savent le faire.
      Mais en politique, actualité, ils semblent incapables de faire les mêmes liens et associations d’idées, je le vois tous les jours.
      Qu’il soit suspect que l’affaire Skripal où la Russie est accusée sorte 2 jours avant l’élection présidentielle et 3 mois avant la coupe du monde ne les ébranle pas. Pour eux, ’’c’est toujours le méchant dictateur Poutine’’ qui est à la manœuvre. Macron-Rothschild non plus, ils ne font pas le lien.


    • #1960793

      J’ai discuté, il y fort récemment, avec une jeune fille de 19 ans, qui se trouve être e seconde année de médecine, à Grenoble. À mon avis, c’est une tronche. (Hé hé)Le truc qui m’a choquée, c’est qu’elle va faire un stage d’un mois au Togo, avec d’autres étudiants, pour livrer des moustiquaires au fin fonds du pays. Je lui ai demandé l’opportunité de la manoeuvre. Elle m’a parlé du moustique tigre, des méfaits de la colonisation, menaces climatiques anthropomorphiques, etc. Je lui ai demandé comment elle conçoit que le président du Toto, ainsi que la diaspora togolaise n’organisent ni ne réalisent la fabrication et la livraison des moustiquaires. Elle est restée muette, car pas de slogan apprit pour la réponse. Et j’ai conclu en disant que faire à la place d’eux, c’est encore de la colonisation. Et que ces tribus sont arrivées jusqu’au XXI e siècle sans moustiquaires.
      À ce propos, je m’interroge : " à quoi sont sulfatées les moustiquaires ? "


  • Ces bobos ne trouvent-il pas étrange l’indulgence de la police à leur égard ? Moi cela me ferait douter de la nature "révolutionnaire" de mon combat.
    C’est la raison pour laquelle je pense que ces milices sont infiltrées par des agitateurs professionnels.


  • Ils ne risquent pas grand-chose et ils le savent. La preuve "on" les a laissés faire.

    A signaler qu’Antonin Bernanos, qui s’était attaqué à une voiture de policier quai de Valmy, est sorti de prison. Il a un bracelet électronique.

     

  • Pour le pouvoir illégitime qui dirige la France ces BB et "antifas" ont une utilité : celle de faire croire au fameux "péril fasciste" incarné par UN % des députés, les 7 du FN ! Il serait plus courageux de s’en prendre à ce pouvoir sioniste illégitime dont sont issus 99% des députés, du fait du trucage des législatives .


  • #1958937

    Six casseurs arrêtés sur mille deux cents. Quelle efficacité ! Aucun ne sera condamné, bien sûr.


  • Me souviens d’un Paris Dernière des années 90 dans lequel un barbouze des RG se vantait de former les Black Bloc à l’organisation d’actions violentes (black op ;) ... évidemment, pas facile à retrouver cette séquence.
    Extrêmes droite et gauche, terrorisme et banditisme, un vrai S.A.C. de noeuds, si j’ose dire .

     

  • #1958953

    Ce sont des troupes de l’armée d’occupation, ici une vague milice bourgeoise, donc sûre de son impunité et grassement rétribuée.


  • J’ai cru à une agression de l’extrême droite”, confie cette urbaniste à la mairie de Nanterre. Descendants de l’écrivain Georges Bernanos et militants antifascistes, ses fils Antonin et Angel Bernanos sont régulièrement la cible de la “fachosphère”.

    Moi j’appelle cela de la paranoïa, ou du conspirationnisme.


  • #1958964

    Cette présentation de centrale en sabir atlantique me dégoûte. L’esclave parle la langue du maître. Tout cela pour dire : regardez comme on est intelligents. Aux yeux d’un honnête homme, cette vidéo déshonore l’école aussi sûrement que cet ancien élève devenu casseur.


  • #1958970

    C’est le syndrome Fight_Club.

     

    • Et Fight Club qui est sorti en 1999 et où on voit 2 tours jumelles s’effondrer en final, c’est Ted Kaczynski jugé en 1998... vite fait, bien fait.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Theod...

      Et les anars féministes chrétiens du Rojava en terre d’islam ?

      Et l’intégration de la Chine à la WTO le 11/12/2001, les guerres qui s’en suivent sur Route du Moyen-Orient ?

      Hasard criminologique ?

      Moi, je ne crois pas ! ;-)


  • #1958971
    le 05/05/2018 par vielle grande école
    Black bloc : des bobos blancs en mal de sensations !

    Il faut se rappeler qu’Antoine le chanteur "peace and love, hippie", très prisé en 68 avait fait l’école centrale.
    Une grande école mène à tout. On peut la faire souvent pour faire plaisir à papa/maman mais après se demander "qu’est-ce que je fous ici". Je connais quelqu’un qui sîtot terminé une école très connue a fait médecine et est allé soigner des gens dans la France profonde.
    A côté de cas lumineux, il y a ceux qui sont très obscur. Rappelez-vous de la centralienne qui avait tué son enfant au fer électrique, il y a quelques années.
    Une personne qui n’a aucune idée de la transcendance peut faire les choses les plus idiotes ou abominables. L’homme est pécheur ; La raison ne le sauve pas aussi intelligent ou instruit soit-il.

     

    • #1959028

      @ vielle grande école

      J’aime bien votre dernier paragraphe, ça me rappelle un petit livre intitulé "Ce qui est caché aux sages et aux intelligents" (de Thierry Salmeron, édition Mols). La claque que j’ai pris le jour où j’ai lu ce livre.


  • #1959001

    "Dans le box, un jeune homme de 29 ans, t-shirt blanc, diplômé de l’École centrale, consultant. Son salaire mensuel s’élève à 4 200 euros"

    Oui, mais avant de hurler au scandale, qui nous dit que cet homme a priori bien sous tout rapport (et innocent jusqu’à preuve du contraire, je le rappelle) faisait vraiment partie du black bloc ? Qui nous dit qu’il n’était pas au mauvais endroit au mauvais moment, et qu’il n’a pas été ramassé par les flics à qui leur hiérarchie met la pression pour faire des arrestations, et ainsi sauver la face ? Je ne délire pas, même Le Monde semble en douter. Ici :

    http://www.lemonde.fr/police-justic...

    M’est avis que les vrais Black bloc ne se font pas choper, et sont toujours dans la nature.

    Après, je ne doute pas une seule seconde que le Black bloc soit effectivement constitué principalement de bobos comme la folle de Tolbiac, mais je trouve que c’est aller un peu vite en besogne que de désigner cet homme un membre du Black bloc...


  • #1959002

    J’ose l’improbable : Et si c’était l’expression d’un début de "retour des burnes" chez les mâles blancs ?

    "Black bloc", "anti-fa", "racailles de banlieues", j’y vois un lien avec la fin du service militaire obligatoire en France (il y a 22 ans sous Chirac)

     

  • #1959016

    Comme disait Montaigne,pas le futur mais l’ancien,vaut mieux une tete bien faite qu’une tete bien pleine.Par ailleurs le noir était aussi la couleur historique du mouvement fasciste mais ces petits messieurs ne sont pas à une contradiction près.Celà fait cinquante ans que çà dure.C’est du réchauffé.


  • #1959036

    avec un salaire de 4200euros par mois c’est sûr que ça fait parti d’une loge maçonnique , pour préparer leurs méfaits contre les revendications prolétaires c’est un bon point de rassemblement .


  • J’ai discuté avec un prof ayant reconnu à la télé des "Black Blocs" qu’il connaissait.
    Pas vraiment le profil du Centralien : plus du punk à chien vivant dans les squats des arrondissements Nord et Est de la Capitale.
    Qu’il y ai des types qui viennent de partout, c’est bien possible... Mais je doute que ce soit le gros des troupes.
    Le gros des troupes, c’est l’électorat NPA : étudiants de FACs "de gôche", fils de profs, fils de professions libérales, fils des professions protégées en fait et autres branleurs.

     

  • #1959085

    les chiens de garde du régime Macaron 1 er,casser démolir et faire porter le chapeau de leurs exactions à d’autres manifestants.
    il ne faut pas être expert de Miami ou Manhattan pour deviner qui se cache derrière ces "sauvageons" comme disait l’autre ministre...


  • « Quand on gagne 4 200 euros par mois comme le Centralien qui a voulu casser du flic ou du symbole capitaliste (il aurait pu péter la banque où s’entasse son argent), on bénéficie d’une étonnante mansuétude du Système »

    Ben oui le gars paye au moins 14 ou 15 000 euros d’impôts sur le revenu par an, c’est pas négligeable pour le système , faut qu’il reste dehors pour continuer à payer la note, au jugement il sera condamné à une très forte amende, genre 15 ou 20 000 euros pour bien lui faire comprendre que c’est pas bien de casser du MacDo et du CRS, en plus de quelques années de sursis pour qu’il ait le temps de prendre le bon chemin du salaria docile et malléable à souhait


  • #1959102

    Donc, en gros, les "black blocs" sont soit des gosses de riches ayant eus les chances sociales de leur côté, mais qui sentent bien, qu’au fond, ce sont des minets juste bons à s....er des b....es, soit des parvenus et des bosseurs du prolétariat, qui sentent bien qu’ils ont perdus quelque chose d’important en vendant leurs fesses au grand capital. Un phénomène de compensation.
    Une belle bande de crevard, en somme. Je frémis de plaisir à l’idée qu’un jour, ils vont se prendre la réalité dans la tronche. Une belle réalité avec des paluches pleines de cales.

     

    • Le problème c’est que des paluches pleines de cales se font rares de nos jours...
      Les miennes sont pas forcément caleuses mais épaisses et un poil déformées, des mains de travailleur manuel quoi !


    • #1959329
      le 06/05/2018 par commediraitl’autre-qu’enchantant...
      Black blocs : des bobos blancs en mal de sensations !

      Tu peux résumer ça lamino, aux patriarches actuels de la France.

      Ce sont des vieux, ils radotent, on veut nous refaire un coup à la 68... les érudits redonnent le pouvoir au peuple, un truc dans l’genre quoi... sauf qu’ils sont encore plus cons que ceux d’avant.

      Nouveau slogan : Interdire l’interdit ! Ça claque bien ça, en plus ça l’mérite de te mettre tout de suite la cible dans l’viseur !


  • #1959136
    le 05/05/2018 par Alderic-dit-le-microbe
    Black blocs : des bobos blancs en mal de sensations !

    Pareils vandales ne pourraient pas voir le jour aux USA où la défense de ses biens et de son intégrité est légitimées par la loi, qui reconnait également aux citoyens la maturité requise pour porter une arme et de droit de l’utiliser pour sa défense.

    Ces saccages sont donc rendus possibles par les lois républicaines fronçaises. CQFD

    On veut nous vendre le fichage des pédophiles, mais pas le meilleur de la législation US ... C’est typiquement gauchiste à la fronçaise d’infantiliser, typiquement F.M. : je fous le feu et j’accuse la victime.

     

    • @ Alderic-dit-le-microbe

      100% exact.
      C’est pour cela que dans le sujet sur les pétitions, j’indiquais qu’il serait bien de "réclamer" l’équivalent de ce fameux 2ème amendement de la constitution Américaine* (histoire de bien faire flipper tout ce petit monde :)

      * (Wikipédia) Le deuxième amendement de la Constitution des États-Unis d’Amérique reconnaît la possibilité pour le peuple américain de constituer une milice (« bien organisée ») pour contribuer « à la sécurité d’un État libre », et il garantit en conséquence à tout citoyen américain le droit de porter des armes.


    • #1959231
      le 05/05/2018 par Alderic-dit-le-microbe
      Black blocs : des bobos blancs en mal de sensations !

      @ jalon

      Ca me parait évident que ce genre de disposition devrait exister dans une constitution digne de ce nom, et qui ne veut pas apparaitre pour ce qu’elle est : une dictature.

      Laisser le monopole du flicage à la racaille d’en haut, ça n’a jamais fonctionné dans le bon sens pour les prolos.

      Les flics qu’on paye, ils servent avant tout à protéger ceux d’en haut, pareil pour la sécu. social et le reste.

      Ils font 5% de leur objectif, histoire de légitimer leur fonction face à madame michu, et le reste du temps, ce sont les premiers dans les coups fourrés.
      Encore dernièrement, j’ai lu que des armes séquestrées étaient portées disparues (du 36 quais des O si j’ai bonne mémoire ) et qu’elles auraient été revendues. Les boeufs carottes seraient sur l’affaire .. lol

      On nage dans un tableau de l’autre taré à fines moustaches ..

      De toutes façons, quand je me suis réveillé, j’ai stoppé tout versement aux impots. lol

      Plus jamais de ma vie j’alimenterais cette mafia avec ma force de travail.
      Macron et sa clique peut bien décider la ponction à la source, si je ne trouve pas la faille, je partirais de France et pis c’est tout.


    • Ils sont hyperactifs aux USA depuis plus de 20ans CQFD


    • @ Alderic-dit-le-microbe

      C’est pas faux :)
      Je vois la vie comme une succession d’embranchement et là, les deux chemins possibles sont :
      - Le hors la loi (républicaine)
      - L’exode hors des frontières (qui n’existent plus)

      Je pense que le système nous pousse à jouer la carte de la "mobilité" (Erasmus, grand remplacement) car si nous prenions tous le chemin de la "guérilla" (2ème amendement de la constitution Américaine) il perdrait le contrôle (et puis je ne sais pas où j’irai).
      La seule chose qui est sûre, c’est que celui qui décide de rester "tanké" à l’embranchement (soumis à leurs lois) lui, il est déjà mort.


    • « Pareils vandales ne pourraient pas voir le jour aux USA où la défense de ses biens et de son intégrité est légitimées par la loi ... »
      C’est ballot car comme le dit @Ed, ils y existent depuis longtemps et y sont particulièrement actifs et efficaces. S’ils se nomment différemment (Anti-Racist Action), ils remplissent exactement le même office. Et ils ont un immense terrain de jeu pour exacerber les communautarismes. On y va tout droit. Il faut se renseigner et ne pas se contenter d’utiliser un ton péremptoire à la Robocop comme si ça pouvait suffire à transformer les erreurs en jugements pertinents.


  • #1959201

    Les petis fils et filles des soixante huitards dégénérés,en 68 c’était pas le laxisme d’aujourd’hui du moins pour les pauvres,les fils filles de ches-ri eux étaient déjà des proust ,poètes né habillé ; ces faux révolutionnaires ,la révolution sexuelle c’était pas pour les enfants d’ouvriers hier comme aujourd’hui ,ces révoltionnaires roses bonbons ne sont que des enfants d’aparatchik parasites travesti en horde sauvage par des journaleux et cinéastes pédophiles !


  • #1959357
    le 06/05/2018 par GAINSBOURG et son GAINSBOUROU
    Black blocs : des bobos blancs en mal de sensations !

    Tout ceci est un vrai brouillon, pour nous polluer le cerveau et ne pas savoir trier le vrai du faux : rappelez vous que les ordres furent donné aux crs d’intervenir (45 mn) apres le debut des casses des commerces et autres mac do de merde.
    Dans ces black bloc, il y a de tout : du connard(connasses) fragile sans conscience politique qui ne fait suivre le troupeau car c’est cool, fun de casser, d’etre révolté:cela passera avec l’age.
    D’autres plus virulent qui veulent le chaos,l’anarchie(des mecs au chomage ou au rsa : qui n’ont rien a perdre) d’autres des bobos qui se disent anarchiste : qui lisent libé,charlie et pensent etre subversif et qui ont un salaire 4000 euros : en gros des salopes qui veulent de l’action(bien planqué) et des qu’ils sont arrété, ils font caca mou et marche le fute baissé aux chevilles en criant "c’est pas moi monsieur,je suis contre la violence"
    bref ! tout ces anti-fa, black bloc,pro migrants, pro féministe, pro gpa et lgbt : nous les mecs et nanas qui sont dans LA NORME, nous en prenons plein la gueule coté valeurs et idéologie................................................ou allons nous ? tout part en sucette :de la France, de sa culture, meme en musique, tout se meurt via notre musique occidentale : mort de lou reed, david bowie,prince, johnny Hallyday,jacques Higelin..............................pour etre remplacer par de la musiquette multiculturelle et beneton : rap,world,r’nb,chanson pro migrant(eurovision de merde),dicté par des merdias aux allures de dictature islamogaucho caché par un sionisme CERTAIN.


  • De toute façon c’est logique de trouver dans des mouvements politisés des gens... qui ont eu le luxe de se politiser, justement, et de prendre une certaine assurance pour passer à l’action. On ne va pas retrouver les gens qui ne se sentent pas très malin, qui ont les parents peu éduqués et qui galèrent, et qui portent un sentiment de honte ou un complexe d’infériorité. Et c’est valable de tout temps.


  • #1959611

    Dans ce pays, la pourriture nous arrive par en haut et ça ça ne sent vraiment pas bon !
    touts ces cols blancs cache de la crasse humaine en dessous !


Commentaires suivants