Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Burkina Faso : après 27 ans de pouvoir, Blaise Compaoré annonce son départ

La volonté de se maintenir au pouvoir en changeant la Constitution pour briguer un cinquième mandat aura provoqué sa chute : après plusieurs jours de violentes manifestations dans la capitale Ouagadougou, Blaise Compaoré a finalement décidé de quitter le pouvoir et l’a annoncé via un dernier communiqué :

« Dans le souci de préserver les acquis démocratiques, ainsi que la paix sociale (...), je déclare la vacance du pouvoir en vue de permettre la mise en place d’une transition. Cette transition devra aboutir à des élections libres et transparentes dans un délai maximal de 90 jours. »

Le chef d’état-major des armées, le général de division Traoré, a déclaré prendre acte de la démission du président :

« Conformément aux dispositions constitutionnelles, constatant la vacance du pouvoir ainsi créée, considérant l’urgence de sauvegarder la vie de la nation (...), j’assumerai à compter de ce jour mes responsabilités de chef de l’État. L’engagement est pris de procéder sans délai à des consultations avec toutes les forces vives et les composantes de la nation en vue du processus devant aboutir au retour à une vie constitutionnelle normale. Un appel est lancé à toutes les citoyennes et à tous les citoyens organisés dans les différentes sphères de la vie nationale à répondre aux sollicitations qui leur seront adressées. »

L’annonce du départ du dirigeant du Burkina Faso a provoqué la liesse de la foule qui depuis le début d’après-midi scandait « Blaise dégage ! » sur la place centrale de Ouagadougou. M. Compaoré serait parti dans le sud du pays vers Pô, près de la frontière avec le Ghana.

Le peuple s’attend désormais à ce que la période de transition qui débute amène à la tenue d’élections.

L’Élysée, qui avait soutenu, lors du premier mandat de François Mitterrand, le putsch qui aboutit à la mort de Thomas Sankara et permit à Compaoré de prendre le pouvoir en 1987, s’est fendu d’un communiqué :

« La France salue la démission du Président de la République du Burkina Faso qui permet de trouver une issue à la crise. Le Président de la République marque sa solidarité avec les victimes des violences de ces derniers jours et appelle au calme et à la retenue l’ensemble des acteurs. La France rappelle son attachement à la Constitution et donc à la tenue rapide d’élections démocratiques. »

 

Voir aussi, sur E&R :

Découvrir le burkinabè qui a marqué l’histoire de l’Afrique avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est dommage qu’il n’a pas été démis le 15 octobre, date à laquelle il a assassiné Capitaine Thomas Sankara.


  • Il part, ok...Mais il sera remplacé par qui ?

    Un Compaore soft et toujours aussi occidentalo-compatible qui instaurera pour preuve de son caractère démocratique : le mariage gay, l’obligation pour toute femme du Burkina Faso de donner au moins un bébé à un couple d’occidentaux (gays ou non), le généreux don de toutes les institutions publiques aux gentilles multinationales occidentales ?

    Si le soulèvement anti-Compaore était vraiment sensé aider le peuple du B.F. : les médias occidentaux auraient crié à l’invasion populiste antisémite et auraient demandé séance tenante une pacification démocratique à coup de bombe au phosphore sur ces sales gueux.

    Je peux me tromper mais je pressens que tout ceci n’est qu’une énième entourloupe en vue de tenir les chinois éloigner de cette partie de l’Afrique.

     

    • Comme au Nigéria par exemple ?....http://www.mondialisation.ca/boko-h...

      ps : au Burkina il y a une grosse base militaire ricaine ; donc la CIA gère ce qu’ elle veut la bas....


    • Oui vous posez la bonne question " remplacé par qui" voilà tout le problème ! Je suis plutôt pessimiste ,un printemps africain ,on a le droit de rêver !! L’Empire ne veut pas lâcher les poules aux oeufs d’or africaines ! Si un seul des pays africains réussit à réellement reprendre les rênes du pouvoir ,à faire profiter son peuple des richesses comme au Pérou ou au Vénézuela et bien ce sont tous les pays voisins ( voire plus) qui voudront faire de même ! L’Empire sait cela et fera en sorte que cela n’arrive jamais !


    • Bonjour,

      je me permets de penser qu’il y a anguille sous roche. Cet abandon du pouvoir par Blaise Campaoré est très rapide, les ordres ont surement dû venir d’en haut. Une chose est sûre ils sont pas venu de Russie ou de Syrie...

      Si vous observez bien son parcours, c’est un pion des gouvernements successifs français qui gérait les opérations dans la zone ouest africaine, l’une des dernières est celle de côte d’ivoire. Ce mec doit connaitre pas mal de secrets, le lâcher aussi facilement me parait un peu suspect. Son remplaçant ne pourra de toute façon pas faire grand chose tout seule c’est à dire s’opposer à l’oligarchie. Il lui faut l’aide d’une puissance : Chine, Russie, USA. je ne cite pas la France car je vois mal la France s’opposer aux volontés des USA( l’histoire du mistral russe le confirme).

      Deux choses :

      - je ne crois aucunement à une vague de renouveau en Afrique de noire, les américains et français auraient trop à perdre, sans oublier qu’ils n’ont aucune envie de laisser la place aux chinois sur les ressources du continent. Etant aussi donné que plusieurs autres présidents dictateurs du continent risquent d’être entraînés avec Campaoré...

      - Vu le contexte géopolitique actuel, il m’apparaît que les USA sont juste en train de revenir en force sur ce continent, avec l’aide de la France qui cède ses dernières rênes en se soumettant humblement aux 4 volontés du maître.

      Il faudra donc surveiller de près le nouvel homme fort que les médias occidentaux plesbiciteront et les réactions des autres médias anti US.


  • Bonne retraite à l’assassin de Sankara...


  • si hollande est content cela signifie que c’est bon pour Israël .


  • 27 ans après avoir fait assassiner son alter ego Thomas Sankara, Compaoré se retire (probablement avec la caisse) : le crime politique, ça paye .


  • ali bongo tu es le prochain !!!


  • C’est en faisant assassiner "son frère" Thomas Sankara que cette ordure a pu se gaver 27 ans au Pouvoir ! N’oubliez pas de faire vos prières ce soir avant d’aller faire dodo .


  • Affaire à suivre...


  • " La France rappelle son attachement à la constitution etc..." MDR !!!!

     

    • " La France rappelle son attachement à la constitution etc..."

      Et mon kul sur la lune... rappelle son attachment a la "paix" !

      La francophonie est le repaire des pires criminels d’afrique qui maintiennent leur peuples dans :
      - la pauvrete
      - l’immigration et la fuite de leurs beaux pays
      - la domination occidentale
      - la perte de leurs richesses : uranium, or, petrol...
      etc

      Blaise a soutenu toutes les rebellions de l’Afrique de l’ouest : sierra leone, Liberia, Cote d’ivoire, mali... Le grand peuple Burkinabe s’est libere tout seul !!! Bravo a eux !!!
      Au suivant : deby, bongo, biya...

      Francois se fout des francais, ce n’est pas pour se soucier des Burkinabe...


  • Qu’il dégage ce pourri et traitre à sa nation en ayant collaboré à l’assassina de Sankara.


  • Il y a une chose qui m’étonne dans le discours de Mr B.Compaoré c’est le choix de la cravate. Il y a certes dans cette cravate du blanc comme la chemise et de l’anthracite comme le costard. Mais les carreaux comme motifs de cette cravate sont vraiment moches. Y a t-il un message derrière cette "image désolante" ou est ce un choix involontaire et précipité provoqué par l’urgence de la situation ?


  • Heu , sinon , puisque l’élysée salue cette démission qui permet la sortie de la crise , qu’attend son locataire pour faire la même chose ??


  • Exemple à suivre pour le peuple Fronçais...Hollande dégage !
    Espérons que les Burkinabais ne se seront pas courageusement débarrassés d’un mafieu pour qu’on leur en colle un autre....

     

  • Il a volé combien de milliards aux Burkinabés ? Planqués en Suisse probablement . Et dans lequel de ses chateaux va-t-il se retirer et jouer au "vieux sage" africain ?


  • ah non, il ne faut surtout pas qu’il s’échappe ! Il doit être arrêté et jugé pour crime. C’est quand même bien lui qui a fait assassiner Sankara et d’autres de "ses frères".


Afficher les commentaires suivants