Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Calvados : un hôpital vaccinait avec des "fonds de flacon"

"Pour éviter le gaspillage"

L’établissement créait des doses supplémentaires pour vacciner plus de personnes avec les lots disponibles. L’ARS Normandie a demandé l’abandon de cette méthode.

 

C’est la dose de trop. L’hôpital d’Aunay-Bayeux, dans le Calvados, a vacciné soignants et patients en voulant faire quelques économies.

Les autorités de santé autorisent simplement l’utilisation de six doses par flacon de vaccin Pfizer, mais l’hôpital allait plus loin. Comme « il en reste un peu [...] on attend d’avoir plusieurs fonds de flacons pour pouvoir faire une dose supplémentaire », explique à France Bleu Normandie Rodolphe Gosselin, secrétaire FO du comité hygiène et sécurité de l’hôpital. C’est lui qui a donné l’alerte. « On voit que cela multiplie le risque infectieux », déplore-t-il.

Le 15 février, l’Agence Régionale de Santé (ARS) de Normandie a fermement rappelé à l’ordre l’établissement, lui demandant d’arrêter de vacciner selon cette méthode.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Le grand n’importe quoi, voir sur E&R :

 






Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2674229
    Le 24 février à 19:29 par Marion
    Calvados : un hôpital vaccinait avec des "fonds de flacon"

    On leur a dit d’arrêter, hein, bande de petits salopiots... C’est pas bien...
    Et toi, pauvre péquin, si tu files pas droit, BAM !135 euros dans la face.
    Tout ça ne pourra que mal se terminer. Et ça se fera pas avec des bisous.

     

    Répondre à ce message

  • #2674346
    Le 24 février à 22:23 par Mono poly
    Calvados : un hôpital vaccinait avec des "fonds de flacon"

    Notre civilisation est devenue une vaste blague...de l’humour noir pervers...
    Et ça depuis le goût âgé de gueule international du procès Nuremberg !

    Quant aux médecins -assassins, acte de haute trahison, abus de confiance, destination case prison

     

    Répondre à ce message

  • #2674382
    Le 24 février à 23:45 par goy pride
    Calvados : un hôpital vaccinait avec des "fonds de flacon"

    Qui a encore confiance en l’institution médicale et ses membres aujourd’hui ? Déjà qu’avant le Covid je méprisais les médecins. En effet étant asthmatique depuis l’âge de 2 ans (merci la vaccination !) j’ai pu par expérience constater l’imposture de la médecine ! Tu vas chez un "spécialiste", un pneumologue Bac+15, régulièrement pendant des années, et le mec, ou plutôt la bonne femme pour mon cas, fait littéralement semblant d’être utile ! Mon asthme c’est moi qui a du faire le boulot de recherche pour pouvoir le contrôler. Et pour tout c’est pareil ! Eczéma, infections respiratoires à répétition, cystite, arthrite, maladies cardio-vasculaires...les gens sont chroniquement malades et le restent jusqu’à leur mort alors qu’ils passent leur temps dans les cabinets médicaux et hôpitaux ! Il n’y a que la médecine d’urgence, la chirurgie...où des miracles sont réalisés. C’est vrai que les mecs peuvent remettre sur pieds un gars réduit en bouillie après un accident de voiture...ils peuvent réanimer et sauver un patient après un infarctus...peuvent sauver un grand brûlé...mais pour le reste c’est zéro pointé !
    Mais désormais avec ce canular du Covid on prend pleinement conscience de l’extrême médiocrité professionnelle, morale et éthique des membres de l’institution médicale : délivrance de faux certificats de décès pour attribuer frauduleusement la mort d’une personne au covid (faux en écriture et usage de faux !), torture des personnes âgés par privation de lien social en leur refusant la visite de leur proche, en les séquestrant dans les Ehpad, puis ensuite leur assassinat par rivotril une fois malades...imposition du masque aux femmes lors des accouchements (!)...enfin bref au mépris que nous avions pour le système médical c’est ajouté la peur ! Ces gens, comme les flics, nous font peur car avec le covid nous avons pu constater avec horreur qu’ils peuvent obéir à n’importe quels ordres aussi cruels et absurdes soient-ils ! Désormais j’ai la confirmation que si pour je ne sais quelle raison une autorité donne l’ordre de me séquestrer dans un hôpital, de me castrer, de m’amputer des jambes et des bras, de m’arracher les yeux (pour mon bien !) il y aura des gens au sein du personnel médical qui s’exécuteront ! Quant au reste ils fermeront leur gueule afin de garder leur job ! Nous en sommes là aujourd’hui !

     

    Répondre à ce message

    • #2674440
      Le 25 février à 08:14 par Misère
      Calvados : un hôpital vaccinait avec des "fonds de flacon"

      Juste pour une prise conscience :
      Aujourd’hui, en France, il est structurellement et légitimement possible de :
      - déclarer un opposant politique atteint de covid
      - le retenir dans hôpital ( sans visite)
      - le piquer sous couvert de soins médical
      - ne pas être soumis à une autopsie
      - mettre le corps dans une boîte fermée sans visualiser le défunt par les proches
      - mettre l’ensemble au fond d’un trou pour des dizaines d’année

      J’attend le jour où on nous annoncera la possibilité de se nourrir avec du soleil vert.....

       
    • #2674457
      Le 25 février à 08:47 par fredmax
      Calvados : un hôpital vaccinait avec des "fonds de flacon"

      Merci pour votre commentaire sur la tartuferie d’une trop grande partie du corps médicale
      "Un génocide n’a jamais échoué par manque de bras"

       
    • #2674474
      Le 25 février à 09:31 par michel amm
      Calvados : un hôpital vaccinait avec des "fonds de flacon"

      Votre constat est juste.

      Cependant il n’a rien de nouveau, si ce n’est qu’un plus grand nombre de personne s’en aperçoivent aujourd’hui.

      Regardez le film Docteur Knock avec l’acteur Louis Jouvet et vous verrez que tout, vraiment tout y est déjà.

      Docteur Knock : https://odysee.com/@AT:c/Knock-1951:2

       
  • #2674387
    Le 24 février à 23:56 par goy pride
    Calvados : un hôpital vaccinait avec des "fonds de flacon"

    La clochardisation de France n’épargne aucun milieu socio-professionnel ! Il faut vraiment avoir une mentalité de crevard pour s’abaisser à de telles pratiques ! C’est le genre de pratique que l’on observe au sein du lumpen-prolétariat dégénéré, dans les organisations criminelles...mais pas chez les gens éduqués, dignes et attachés à des principes moraux élémentaires.
    Ce qu’il y a d’angoissant et de bizarre c’est de réaliser que de nos jours on peut avoir en face de soi une personne ayant un haut statut socio-professionnel, en apparence éduquée et instruite, propre sur elle...alors qu’en réalité il s’agit d’une merde intégrale ! Une larve crasseuse sans dignité, sans noblesse... ! Des mentalités de maquereaux vicelards prêts à n’importe quelle saloperie si il y a moyen d’en tirer un bénéfice quelconque.

     

    Répondre à ce message

    • #2674448
      Le 25 février à 08:27 par Olivier
      Calvados : un hôpital vaccinait avec des "fonds de flacon"

      C’est exactement cela ! Sale, glauque et perverti à l. Interieur... C’est effrayant, à ce niveau...

       
    • #2674498
      Le 25 février à 10:24 par Jérômeproudhon
      Calvados : un hôpital vaccinait avec des "fonds de flacon"

      Et surtout mathématiquement, cela doit être une affaire de corruption, si vous avez légalement 12 000 doses par exemple, et que vous faites 12 300 vaccins, il y a fraude dans les chiffres, et des rapports de vaccination, pas sur des énormes quantités d’argent, mais de quoi se faire quelques billets .

       
    • #2674698

      Si on croit que le vaccin est efficace, c’est en faire profiter plus de monde plutôt que de le jeter à la poubelle.

      ya quoi de crevard, de crasseux ou autres insultes gratuites à "soigner" un plus grand monde de personnes avec un stock limité ????

      moi j’appelle cela de la bonté. même si ils se plantent totalement et feraient mieux de balancer les 6 autres doses également.

       
    • #2674728
      Le 25 février à 17:24 par VORONINE
      Calvados : un hôpital vaccinait avec des "fonds de flacon"

      Observez le personnel hospitalier , les plus débraillés, négligés , officiant avec leurs vetements de ville , ce sont les toubibs .Un jour ou je poireautais dans un couloir d’un CHU breton , j’avise un quidam qui passe et lui dis -"pardon , docteur ...."-"pourquoi m’appelez vous docteur, parceque j’ai un stétoscope ?....."-" NON, docteur , parceque vous avez les chaussures sales !" il était chaussé des baskets boueuses , qu’il portait à l’extérieur ....Le" petit personnel " portait des sabots propres !

       
  • #2674389

    bienvenue dans le tiers monde

     

    Répondre à ce message

    • #2674571

      Faux... Le "tiers monde" déjà choisi son vaccin, le russe, et pas de fond de flacons. C’est pas le tiers monde, plutôt un nouveau concept je trouve... Pour un "vaccin" sensé être stocké à -70 degrés, tu m’expliqueras comment ils reutilise les fonds de flacons.

       
  • #2674458

    Ah bah on s’demande à quoi ils pouvaient bien servir les super congélos commandés une fortune à l’automne, maintenant...

     

    Répondre à ce message

    • #2674736
      Le 25 février à 17:45 par Grosbill
      Calvados : un hôpital vaccinait avec des "fonds de flacon"

      Ouais...on peut se demander si ces super congélos servaient vraiement à quelque chose. La "chaîne du froid" était sûrement bien respectée pendant qu’on laissait les fonds de flacon se vider jusqu’à la dernière goutte : faut pas gâcher, hein ?

       
  • #2674477
    Le 25 février à 09:33 par michel amm
    Calvados : un hôpital vaccinait avec des "fonds de flacon"

    Avis au personnel médical à qui il reste un peu de conscience :

    Organisez-vous pour vacciner avec de l’eau distillée.

     

    Répondre à ce message

  • #2674561
    Le 25 février à 11:57 par jacques
    Calvados : un hôpital vaccinait avec des "fonds de flacon"

    Calvados : un hôpital vaccinait avec des "fonds de flacon"

    pour le coup j’avais compris :



    Calvados : un hôpital vaccinait avec des "fonds de flacon" de 15 ans de fut



    se faire vacciner avec du 15 ans d’age de bon calva les files d’attentes seraient bien longue surtout en période de fermeture des café

     

    Répondre à ce message

  • #2674694
    Le 25 février à 16:13 par VORONINE
    Calvados : un hôpital vaccinait avec des "fonds de flacon"

    Maupassant le disait déjà , le normand , et surtout la normande , est "économe "

     

    Répondre à ce message

  • #2675240
    Le 26 février à 13:23 par Marteau piqueur
    Calvados : un hôpital vaccinait avec des "fonds de flacon"

    Ils avaient dû auparavant vider les fonds de calva ! Faites confiance aux soignants braves gens ! Et puis fallait bien contenter les vieux râleurs qui exigeaient leur dose !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents