Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Causeur dénonce France Inter qui dénonce CNews

Le discours dominant est en train de changer de camp

Ils possèdent 100% des médias mainstream, 98% des postes d’éditorialistes, c’est-à-dire d’agents de surveillance médiatlque, et il leur faudrait en plus l’assentiment des foules et notre admiration.

 

Sonia Devillers est l’archétype de la collabo du service public audiovisuel : balayée en tous sens par les injonctions de l’idéologie dominante – on les rappelle pour ceux qui ont séché quelques cours sur E&R : féminisme, LGBTisme, sionisme, sociétalisme (ce faux socialisme), maçonnisme, américanisme, antiracisme –, la responsable du mirador médiatique « France Inter », du haut de son totalitarisme inconscient, lance ses accusations de « pluralisme » à qui ne lui ressemble pas et à qui ne marche pas droit. Car le pluralisme des opinions, dans sa bouche, c’est un danger, un truc qui ne devrait pas être.

Ce coup-ci, Sonia s’en prend à Praud, le journaliste foot devenu organisateur de combats de chiens dans l’enceinte L’Heure des Pros, la seule émission regardable de CNews, la chaîne qui a récupéré les morceaux d’i>Télé dans le groupe Canal+. Ce qu’elle reproche à Praud ? D’inviter André Bercoff, ce trumpiste français, très à droite de la droite, et Élisabeth Lévy, la patronne de Causeur. On pourrait reprocher une chose à Praud dans son ouverture idéologique aux « extrêmes », c’est d’ouvrir la porte à la droite nationale sioniste plutôt qu’à la droite nationale antisioniste.

 

 

Le pluralisme authentique voudrait que si l’on invite un bercoffiste, on invite aussi un antibercoffiste (il y en a mais un peu trop gentillets pour ce gaillard rompu à toutes les ficelles). Mais ne demandons pas la lune : le débat 100% ouvert à toutes les tendances n’existe pas en France, du moins dans les médias dominants. Il est complètement interdit sur France Inter, qui distille son poison progressiste chaque jour sur son antenne à travers ses agents collaborateurs ; il est sous contrôle sur CNews, comme on le voit avec l’irruption du nationalisme français pro-sioniste.

Le débat réel se retrouve donc sur le Net, et c’est E&R qui en tient l’agenda. De la même façon que Nicolas Sarkozy avait mis la main sur le débat politique public dans les années 2004-2007, avant de devenir président de la République, E&R lance les thèmes chauds qui font débat. Ce n’est pas faire offense aux autres sites d’information alternative ou de réinformation que de dire ça : on peut juger de l’acuité de nos thèmes et débats en mesurant la violence en retour du Système (DILCRAH, LICRA, CRIF, gouvernement). C’est qu’il est sensible, notre petit Système : il n’a pas l’habitude d’être analysé, décortiqué, étudié en profondeur !

Disons-le tout net : on le fout à poil, on lui baisse son slip en public, et ce que le public voit est moins reluisant que ce que la propagande lui raconte du matin au soir, chez France Inter ou Canal+, via Sonia Devillers et consœurs...

 

JPEG - 95 ko
La dernière couverture de Causeur ou comment lier le nationalisme français au sionisme, car si l’antisémitisme est une idéologie antifrançaise, alors le sionisme est une idéologie française...

 

Voici donc l’article de Causeur qui commence à défoncer la censure de France Inter, et ça en dit long sur le changement qui s’opère dans les médias dominants. D’après nous, la gauche sourde et aveugle à la Devillers devrait à terme laisser la place à une version plus « nationale », plus adaptée aux besoins de la dominance. Celle de Causeur, par exemple. On en a eu un aperçu avec la visite de la grande dame Badinter sur la même antenne, quand elle s’est écriée qu’on avait le droit d’être « islamophobe ». Sur France Inter, ça n’a pas trop moufté. Toujours du côté du manche, les collabos ! Sauf que là, le manche est en train de changer de côté.

Question : Sonia avec son logiciel de gauche retardée restera-t-elle en place quand il s’agira de faire la promo du nationalisme français sioniste à la sauce Zemmour ? On lui pose la question...

- La Rédaction d’E&R -

 


 

On le sait, France Inter a du mal avec le pluralisme. Alors quand l’animateur de CNews, Pascal Praud, ose inviter le journaliste André Bercoff dans son émission, l’occasion est trop belle de dénoncer cet affront fait à la liberté d’expression. Et, en passant, de crier au Bolloré…

 

Du lundi au vendredi de 9h à 10h, Pascal Praud anime – attention jeu de mots – L’heure des pros sur CNews. De Vincent Lagaf’ à Élizabeth Martichoux, toute la profession salue l’excellence de ce titre. Ce n’est toutefois pas assez pour dérider France Inter. En lançant, jeudi dernier, sa chronique « médias », Léa Salamé a précisé que l’émission « marchait bien ». Et visiblement, c’est un problème.

 

« Pascal Praud et CNews permettent tout désormais ! C’est inquiétant. »

Le contenu de L’heure des pros fait débat. S’il prend la forme d’un joyeux pugilat façon village d’Astérix, ce « talk » accepte les opinions les plus diverses. Pour tout vous dire, Pascal Praud a même l’outrecuidance d’inviter régulièrement Élisabeth Lévy, et de la laisser parler avec toute la sérénité qui la caractérise. Vous voyez un peu le genre…

Sonia Devillers, qui lui reproche ces vilaines choses, est la décrypteuse de médias de la station. Comme Jean-Marc Morandini, mais en plus féminin, plus chic, et sur le service public. Consciente qu’elle fait sonner son réveil chaque matin pour remplir le noble devoir d’informer le citoyen, elle dénonce sans ambages les dérives de L’heure des pros : « Pascal Praud et CNews permettent tout désormais ! C’est inquiétant. » Bigre, ça a l’air grave. Tendons l’oreille, ma bonne dame…

 

« Un verrou vient de sauter »

Ce qu’elle reproche à son confrère ? Avoir mis en place un « grand déversoir » de fake news et de théories du complot. Original. En cause, une séquence sur Mamoudou Gassama où le journaliste droitier, André Bercoff, a déversé façon camion poubelle les théories traînant sur le Net au sujet du jeune Malien sauveur d’enfant. Si la rumeur relayée chez Praud par Bercoff est complotiste, elle était à la mesure de l’intense campagne pro-migrants coproduite par l’Élysée et les médias la semaine dernière.

[...]

France Inter, la gauche singulière

En République, il n’y a pas de sujets interdits. Mais il existe une liste noire… Avec des invités qui discutent, au hasard, de l’opportunité de l’immigration en France ou qui qualifient d’ « islamiste » le terrorisme, Praud et son turbulent village gaulois ont franchi la ligne jaune tracée par certains pisse-froid. Panique à bord dans les magistères médiatiques ! Partout, l’idéologie France Inter prend l’eau façon Titanic. Quand l’exaltée Nicole Ferroni reproche à sa station de ne parler que des attentats un lendemain d’attentats, elle se fait remonter les bretelles en direct. Comme disent les jeunes, gênance absolue…

 

 

On peut reconnaitre que l’émission de Praud ne vole pas toujours très haut. Mais elle a le mérite du débat contradictoire spontané, ce qui n’est pas si fréquent. Les centurions de notre Rome médiatique pourraient balayer devant leurs portes et « s’inquiéter » du pluralisme relatif sur leur antenne. Heureusement pour Sonia Devillers, l’émission de Pascal Praud étant programmée en même temps que la sienne, elle ne doit pas se l’infliger si souvent.

[...]

 

Lire l’article entier sur causeur.fr

Sur les collabos du système médiatique,
lire chez Kontre Kulture

 

La propagandiste Sonia Devillers, sur E&R :

 






Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1981491
    Le 8 juin à 13:45 par vaurien
    Causeur dénonce France Inter qui dénonce CNews

    Un discours change quand il correspond à un changement de la réalité. Pour le reste, on essaye de se coller à l’air du temps pour rester accroché à une branche du pouvoir plus solide et plus trompeuse. Même les mots ont complètement perdu leur sens. Il ne désigne presque rien. Ils sont des entités à part entière faisant du monde un monde apparent fait plus de la crasse humaine que de sa noblesse.

     

    Répondre à ce message

  • #1981518
    Le 8 juin à 14:22 par dixi
    Causeur dénonce France Inter qui dénonce CNews

    Tout ceci est une histoire grotesque ,à dormir debout .Je défie à quiconque de descendre de deux étages, même d’un, en se raccrochant à une rambarde, c’est purement physique, par le fait de la vitesse et du poids, pour qu’ensuite , il attende gentiment le sauveur Mamoudou .Si là ce n’est pas une fausse nouvelle et un bide, je ne comprends plus rien à la physique .Et en plus où il faut quand même ne pas prendre les gens pour que des idiots, UN ENFANT DE 3 ANS ET DEMI ! là, le gamin, il ne fait par hésiter à l’inscrire au livre des records et dans un club d’athlétisme .C’est absolument ÉNORME !

     

    Répondre à ce message

    • #1981663
      Le 8 juin à 17:37 par Hannibal
      Causeur dénonce France Inter qui dénonce CNews

      Cet enfant est en effet un miraculé. J’ai lu récemment dans la presse que c’était également un survivant de la chute de la troisième tour WT7 du 11 septembre.
      C’est vraiment un putain de miracle.

       
  • #1981544
    Le 8 juin à 15:15 par slim
    Causeur dénonce France Inter qui dénonce CNews

    Vous n’avez rien compris de l’Histoire ou quoi ?
    Faut-il encore vous le réexpliquer à coups de poursuite judiciaire, de peines d’emprisonnement, de boycott médiatique, d’empêchement de louer des salles de spectacle etc pour que enfin ça rentre dans votre petite tête ?

    ll ne faut pas se demander comment techniquement un enfant de 2 ans s’est retrouvé suspendu au 4eme étage après avoir chuté du 5eme. Il a été possible techniquement puisqu’il a eu lieu.

    Signé : Censeur holistique.

     

    Répondre à ce message

    • #1981641
      Le 8 juin à 17:14 par Gille
      Causeur dénonce France Inter qui dénonce CNews

      Clair net et sans bavures

       
    • #1981680
      Le 8 juin à 17:59 par Antoine
      Causeur dénonce France Inter qui dénonce CNews

      Le parallèle peut être fait bien que dans la situation présente si c’est un complot pourquoi ont ils ajouté ce détail à l’histoire ? pourquoi n’ont ils pas dit qu’il était au 4e ? Cela n’aurait rien retiré à l’héroïsme de Mamoudou.
      Face à la mort nos ressources physiques peuvent dépasser le possible.
      Bien que j’ai moi même du mal à y croire je ne vois pas l’intérêt d’inventer un tel détail qui décrédibilise l’histoire. Ça n’a pas de sens.

       
    • #1981904
      Le 8 juin à 22:50 par ven
      Causeur dénonce France Inter qui dénonce CNews

      "pourquoi n’ont-ils pas dit qu’il venait du 4ème ?"

      Parce que la baie vitrée est fermée, le balcon vide et l’appartement inoccupé.

       
  • #1981655
    Le 8 juin à 17:30 par Antoine
    Causeur dénonce France Inter qui dénonce CNews

    Moi même je ne pense pas que ce soit un complot :

    - l’enfant aurait très bien pu vraiment tomber il ne semble pas attaché.
    - Mamoudou devrait être complice ce qui est peu probable
    - pas grand intérêt pour les puissants : pas de réserve de pétrôle à la clef ou autre chose de ce genre
    - les médias se sont emparés de l’affaire mais ne l’ont pas créée.
    - d’autres auraient pu filmer le voisin avec des caméras de qualité ils ne peuvent pas prendre le risque de mettre une autre personne durant l’interview.
    - pas besoin de ça pour manipuler les masses et les rendre antiracistes

    Mais André Bercoff a le droit de se poser des questions et toute cette polémique nous mène à l’interdiction absolue de douter publiquement de l’honnêteté des médias et du "système".

     

    Répondre à ce message

  • #1981713
    Le 8 juin à 18:22 par pti’lu
    Causeur dénonce France Inter qui dénonce CNews

    Pour ceux qui ont vu le rez de chaussée de l’immeuble, et qui croient à cette histoire, il faudrait qu’ils m’expliquent comment le Mamou a réussi a atteindre le premier étage à part prendre l’ascenseur.

     

    Répondre à ce message

    • #1982102
      Le 9 juin à 06:14 par nono
      Causeur dénonce France Inter qui dénonce CNews

      En grimpant sur une poubelle, puis sur un mur mitoyen peut-être.
      Mais le plus probable, c’est qu’il a pris l’ascenseur et a surgi du premier ou du 2e étage.
      Apparemment le public n’était composé que de migrants. Ceux-ci passent et repassent sur le trottoir devant l’immeuble, qui est proche de lieux de rassemblement de migrants (cafés, métro La Chapelle, foyers, jardin Eole...). Ils trouvent en effet dans ce quartier tout ce dont ils ont besoin : distribution de vivres et d’aides, administrations et associations pour les permis de séjour, bancs publics, une ou deux pelouses, bibliothèques pour se reposer, vague sympathie ou du moins indifférence de bobos et fonctionnaires résidents, proximité culturelle et raciale d’un grand nombre de résidents réguliers, etc.
      Ce type de public (les migrants, les immigrés) est mouvant, instable, ne sait pas s’exprimer en français. Il ne dira rien, ne le voulant d’ailleurs pas. Ce public a assisté à un spectacle amusant, à en croire les cris et les rires sur une vidéo.
      Les faits ont eu lieu à 20h 50 paraît-il. Les gens qui bossent sont alors chez eux.

       
  • #1981773
    Le 8 juin à 19:34 par The Médiavengers Zionist War
    Causeur dénonce France Inter qui dénonce CNews

    Ah oui, ben foutu leur système de poupées Russes. Un sioniste, dans un sioniste, dans un sioniste....Un peu comme l’infiniment grand ou l’infiniment petit. L’embêtant est qu’on sait jamais si ça va s’arrêter un jour.

     

    Répondre à ce message

  • #1981781
    Le 8 juin à 19:47 par Eric
    Causeur dénonce France Inter qui dénonce CNews

    Effectivement, le magasine Causeur s’est trompé, ça peut arriver ! :-) C’est bien le sionisme, mais aussi le communautarisme sous toutes ses formes, qui relève de l’idéologie anti française. N’est-ce pas A.Finkielkraut, le petit camarade de Madame Lévy (encore plus énervé qu’elle, ce qui est une gageure) qui disait : « La France mérite « notre » haine » (il est à l’académie française depuis, comme quoi ça paye l’anti-France) ? Qu’en pense Madame Lévy ? Était-ce une déclaration anti française ou antisémite ? On nous prend vraiment pour des cons. J’ai vu il y a peu qu’elle chaperonnait Marion Maréchal Tout Court (aux côtés de Bercoff et j’en passe). La bonne blague. Ça promet.

     

    Répondre à ce message

  • #1981849
    Le 8 juin à 21:28 par Jacques Vire-les !!
    Causeur dénonce France Inter qui dénonce CNews

    Causeur dénonce France Inter qui dénonce CNews, le déconnex du Monde a validé cette fuck-newz ?

     

    Répondre à ce message

  • #1981946
    Le 8 juin à 23:58 par Je ne suis pas sioniste
    Causeur dénonce France Inter qui dénonce CNews

    praud et elbabache, c’est le vide abyssal au service de la propagande sioniste, une chance certaine pour les valeureux goys à moyen terme...

     

    Répondre à ce message

  • #1981994
    Le 9 juin à 01:01 par Desperados
    Causeur dénonce France Inter qui dénonce CNews

    En faite, s’est le gamin de trois ans qui a escaladé l’immeuble pour sauver Mamoudou . Lors de son interview, à la question : « Comment s’appelle ton papa ? » Il répondit stoïquement : « Jor-EL ». Et s’est d’ailleurs pour cela que lorsque l’ancien ex futur barbu lui demanda d’où venait-il ? Il pointa fièrement du doigt les étoiles .

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents