Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Charlottesville : Trump droit dans ses bottes face à des journalistes hystériques

Interrogé par des journalistes sur les événements de Charlottesville, le président Donald Trump a tenu à rappeler que les manifestants soi-disant antifascistes ont chargé violemment ceux du camp d’en face, qui étaient venus protester contre le retrait de la statue du général Lee :

 

 


 

David Duke remercie Donald Trump

 

Alors que Donald Trump a suscité une vague de critiques mardi en affirmant que la responsabilité des violences qui ont secoué Charlottesville devait être recherchée « des deux côtés », un ex-leader du Ku Klux Klan a remercié le Président américain d’avoir « dit la vérité ».

David Duke, un ancien leader du Ku Klux Klan, a remercié le Président Donald Trump d’avoir dit la vérité sur les violences entre suprémacistes blancs et militants antiracistes survenues le 12 août à Charlottesville.

« Merci Président Trump pour votre honnêteté et votre courage », a-t-il lancé sur Twitter, le remerciant d’avoir « dit la vérité » et dénoncé « les terroristes de BLM/Antifa ».

 

 

Donald Trump a déclaré ce mardi que la responsabilité des violences qui avaient secoué Charlottesville devait être recherchée « des deux côtés ».

Lors d’une conférence de presse depuis la Trump Tower à New York, le Président américain, très remonté, a renvoyé dos-à-dos les membres de la droite suprémaciste qui s’étaient donné rendez-vous dans cette petite ville de Virginie et les manifestants venus les dénoncer.

Ces déclarations du Président ont suscité une vague d’indignations.

Ileana Ros-Lehtinen, élue américaine républicaine de Floride, a exprimé son désaccord profond : « Accuser "les deux côtés" après Charlottesville ?! Non. Le retour au relativisme lorsqu’on parle du KKK, des sympathisants nazis et des suprémacistes blancs ? Clairement non. »

« La haine raciale a toujours existé en Amérique. Nous le savons, mais Donald Trump vient de la remettre à la mode ! », a lancé la superstar du basket LeBron James.

Le samedi 12 août, Charlottesville a été le théâtre d’affrontements entre des suprémacistes blancs et des militants antiracistes. Un véhicule a foncé sur un groupe d’opposants au rassemblement nationaliste, faisant un mort et une trentaine de blessés.

La droite radicale américaine, y compris des néo-nazis et des membres du Ku Klux Klan, ont manifesté leur mécontentement contre le projet de retirer la statue du général Robert Lee, le chef des armées sudistes lors de la guerre de Sécession (1861-1865). Vivant en Virginie, il dirigea plusieurs armées de la Confédération, dont le régime était favorable à l’esclavage. Pourtant, le général Lee lui-même était opposé à l’esclavage.

(Source : fr.sputniknews.com)

La violence des « antifascistes », sur E&R :

 

L’histoire agitée des États-Unis, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bien parlé pour une fois, si l’état (qui nous la met) profond ne l’empêchait pas de gouverner, il pourrait faire de belles choses.

     

    • Quand tout va mal, les vieux contentieux remontent toujours à la surface.
      Parfois on va même les chercher très loin dans le passé.
      Jusqu’à ce qu’on tombe sur ce qui pourrait servir de matières à se différencier... puis se séparer.
      Bref, les Etats-Unis victimes de leur propre stratégie dans le monde.
      Encore un effet boomerang de plus.
      L’avantage c’est que pour les États-Unis y a pas besoin d’aller chercher très loin dans le passé.
      Les étudiants, en Histoire, ne sont pas très débordés.


  • Je pense que les Etats Unis ne feront pas l’économie d’une nouvelle guerre civile, je n’avais jamais pensé que les USA allaient se détruire de l’intérieur.

     

    • Cela fait plus de deux mille ans que la communauté de lumière détruit tous les pays, qui ont commis l’erreur de l’accueillir, de l’intérieur, rien de nouveau sous le soleil...


    • Mise en faillite du pays via la (((FED))), création et/ou réanimation de conflits sociaux et raciaux via les groupes BLM/antifas etc.. sachant que les groupes suprématistes blancs allaient finir ou vont finir par sortir pour affronter/manifester contre ces groupes là.
      Le tout piloter par la communauté humaniste et pacifiste qui a tant souffert.
      Mais bon la Goebbels américaine(Hollywood) à parfaitement réussit à laver le cerveau de la vaste majorité des ricains, Katy Perry, Leonardo di Caprio, Rihanna ou Madona n’ont qu’à donner l’ordre et des dizaines de millions de cons vont sortir dans la rue avec une banderole multi-couleur et des slogans anti-fascistes.


    • Un apartheid informel semble plus logique que la guerre civile.
      Pourquoi se livrer à la guerre civile quand on a de quoi manger et dormir ? (si on prend la pauvreté comme la norme).

      Sinon ce serait animé par des idées politiques, mais dans ce domaine il n’y a rien d’écrit ou d’irréfutable.



    • Pourquoi se livrer à la guerre civile quand on a de quoi manger et dormir ? (si on prend la pauvreté comme la norme).



      Il ne me semble pas que les serbes, les croates et les bosniaques furent affamés au moment où ils ont eu leur guerre civile.


  • Je commence à avoir de plus en plus de mal, pour repousser cette impression à la fois tenace et désagréable, que le président Trump est lui aussi, un "obamesque" pantin, qui mache un peu, à la va comme j’te pousse.

    Qu’est devenu le candidat autoritaire, tranchant et réaliste, qui un court instant avait su faire renaître bien des espoirs ?

     

  • Bravo pour les réponses du president Trum et bravo egalement pour sa contre attaque via à vis des "Fake News" comme il les nomme lui même...

    Ca nous change de la macronite !!!!


  • C’est un film américain : il y a les goodies et les badies.. Les gentils sont certes parfois très méchants mais ils veulent que le bien ; mise à part (point de detail) l’éradication totale de la surface de la terre des méchants qui ne sont pas tous aussi méchants qu’on le dit..

    Dans ce genre de scénario on ne peux nullement renvoyer dos à dos les uns et les autres.. d’ailleurs après « réflexions » (déclarations successives et précisions) le camp Trump a finis par « re-diaboliser » les méchants...

    Comme d’habitude la meilleure des solutions est de se démarquer des crétins drôatards avant de faire la leçon sur les pseudo humanistes gauchistes anti-fa.. Je croyais que les américains avaient la culture du résultat ?...


  • Ne perdons pas de vue le fait que les débiles humanisto-cosmopolites ne sont jamais que les jumeaux inversés des imbéciles racialo-énervés...
    En France, on pourrait dire :’’Besancenot/Conversano, même combat !’’.

     

  • Ceux qui étaient présent parlent d’une trappe préparée pour les faire détruire par les antifa ( anti-blancs)

    https://youtu.be/_zGVQVtjO5k

     

    • Salutation Ngama :
      Merci pour le lien, la vidéo était intéressante.
      Cependant, ce qui s’est passé à Charlottesville reste, comme souvent, une opposition manipulée entre deux communautés, avec les conséquences que l’on connait.
      Le diviser pour mieux régner est une des plus anciennes techniques de guerre.
      Et ce piège fonctionne à chaque fois.
      C’est l’oligarchie qui doit se frotter les mains, en ce moment.
      Le seul espoir est de ne pas tomber dans leur piège.


    • Apparement , c’est exact.

      La police les a dirigés vers les merdeux. Ça ressemble vraiment a une manœuvre de l’état profond.


  • L’affaire de Charlottesville ressemble fortement à l’affaire Clément Méric, où la violence était effectivement présente des deux cotés. Toujours est-il que les propos de Trump ne constituent en rien un revirement, contrairement à ce que racontent les crétins qui nous servent de journalistes, puisqu’il condamne la violence politique quel que soit son origine de manière générale. A aucun moment il n’a dédouané les néo-nazis de leur violence. Les propos tenus par certaines petites starlettes insignifiantes sur les réseaux sociaux puent la malhonnêteté et la diffamation !


  • Je suis très fier d’être dans le même camp que Donald Trump face au politiquement correct mensonger et avilissant.
    Je fais aussi remarquer que s’il était réellement d’extrême-droite il aurait déjà foutu pas mal de journalopes au goulag. C’est pas Vladimir Poutine qui l’en aurait empêché en tout cas, hahaha !


  • Jouissif !
    Je rêve d’avoir un président de la France qui tiendrait le mêmes propos.
    Je crains que cela ne reste qu’un rêve ...


  • Pour comprendre l’affaire Charlottesville, suivez les fils 4chan et reddit sur la voiture folle. Un false flag apparement.
    Trump a demande une enquete du FBI et du Departement de la Justice. Effectivement droit dans ses bottes !.

     

    • Enfin tout le monde voit du false flag partout, mais au final ça ne change rien, vrai/faux, .
      L’impact sur l’opinion reste le même.

      C’est en grande partie une querelle de spécialistes, et pour l’histoire... l impact immédiat (médiatique) des faits restent le même , que les faits soit vrais ou faux, qu ils différent de la réalité médiatique, politique, ca change quoi pour les masses ?

      Le temps de démontrer qu’une attaque à été commise sous faux drapeau, ou de démontrer qu’il s agit d’un montage journaliste...déjà l actualité suivante a balayé ces considérations.


    • #1785878

      Nan, nan, avec internet, nombreux sont ceux qui vont chercher l’info. alternative, et la narrative déployée par les médias officiels ne dure que très très peu de temps. Sauf pour les zombis, mais eux ...enfin, il ne faut pas désespérer, même d’eux.
      .
      Rien qu’avec les vidéos déjà circulantes, et les commentaires associés, on peut apprécier la duplicité des pouvoirs locaux, dans ce qu’il convient d’appeler, un lynchage organisé par les autorités locales, contre une droite unifiée.
      .
      Les pouvoirs locaux, malgré l’autorisation qui fut donnée à cette manifestation, ont empêché les gens de se regrouper ( au nom du Commonwealth !!!), isolant les groupes à divers endroits par des barrages de polices. ( voir cette vidéo et cette autre ). Ils n’ont laissé passer qu’une infime partie d’entre eux, puis ils les ont poussé dans la souricière, où ils étaient en sous-nombre / aux sauvages qui les attendaient, et ils se sont fait lyncher.
      .
      Puis l’info. sur l’état d’urgence décrété par le gouverneur est tombée, rendant de facto la manif. illégale, et ajoutant au chaos précédemment créé.
      .
      Bien sûr, la presse officielle n’a montré que les types avec des boucliers et des batons, les types de droite venus en costards sont cachés ...
      .
      Difficile de dire que tout n’avait pas été murement planifié par les autorités locales. Et peut-être y aura-t-il des suites devant des tribunaux fédéraux, car il y a matière à ... J’espère que Trump ne va pas laisser cela en l’état et que des poursuites vont être engagées contre les autorités locales, au moins pour voir jusqu’où va la forfaiture.
      .
      Cet évènement est à prendre en considération pour notre avenir, ici, en Fronce, car je n’ai aucun doute à ce sujet : ils agiront de la même façon si un jour la droite s’unifie.
      .
      Il y a maintenant des Black Lives Matter à Berlin ... Ils sont venus manifester sur une place à Berlin, en important une black des USA qui a fait le show, en anglais, devant des Berlinois ahuris et lobotomisés !
      .
      La député bonobo, L.Turam, les indigènes de la ripoublique, etc ... font partie de la même base idéologique, avec les mêmes objectifs, les mêmes moyens d’actions violentes. Le camp Merluchon en est gavé de ce genre de haineux congénitaux. Merluchon n’agit pas autrement avec ses diatribes racistes anti-blancs.


    • #1785952

      Infos complémentaires : le gouverneur qui a décrété l’état d’urgence rendant, de facto, la marche contre la destruction de la statue de R.Lee illégale, serait le Governor McAuliffe, qui était un contributeur financier du président Clinton.
      .
      C’est grâce à l’intervention de ce type que la manifestation fut rendue "illégale", et ce, malgré l’autorisation de manifester donnée par un juge fédéral. Un juge fédéral ...
      .
      C’est ainsi que le piège s’est refermé sur la droite américaine unifiée.
      .
      Donc, les rigolos qui pestent contre Trump n’ont, à mon avis, aucune idée de la violence des combats politiques aux USA.
      .
      Les mecs de droite qui sont allés défendre leurs convictions ont une sacré paires de couilles quand on voit ce qu’il y a en face, tant au niveau du pèquenaud de base que des hautes sphères ...
      .
      On aurait dit qu’il y avait aussi des minots de 20 piges tout droit sortis d’une église de mormons, avec leur frocs beiges et leurs chemises blanches. Y a pas moins violents que ces gens-là. Ils sont bigots jusqu’au bout des ongles et hyper-non violents. Avec eux, on est tous frères, le racisme, ils connaissant pas ; c’est pas écrit dans leur bible !


  • Trump a compris la combine qui consiste a empecher les blancs nationaux de d’exprimer coute que coute.
    J’ai une question qui me taraude. Pourquoi le peuple des lumieres deteste-t-il les blancs aussi visceralement ?. Est-ce un probleme religieux ou darwiniste ?.

     

  • Trump vient officiellement de devenir l’ennemi numéro 1 de la gauchiasserie antifas/femen/lgbtiste etc.. etc..
    Le bon vieux khazar György Schwartz doit bouillir de rage, un dirigeant officiel d’un pays occidentaux qui osent critiquer ses chiens publiquement.


  • Wikipedia nous dit que son rapport avec l’escalvage n’ètait pas aussi net que ça. https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Lee " L’héritage de la plantation d’Arlington
    En 1857, Robert Lee devient l’exécuteur testamentaire de son beau-père, George Washington Parke Custis, et l’héritier de sa plantation d’Arlington et de 196 esclaves, tous destinés à être émancipés dans les 5 ans suivant la mort de leur ancien propriétaire selon le testament de celui-ci... Lee doit se résoudre à prendre un congé de deux ans pour diriger la plantation. Il rencontre alors des difficultés avec une demi-douzaine d’esclaves qui pensaient devenir libres immédiatement à la mort de leur ancien maître. Trois d’entre eux fuiront vers le nord en 1859 mais seront capturés et rapatriés en Virginie. Lee fut personnellement attaqué par le New York Tribune pour avoir fait fouetter les trois esclaves à leur retour, ce que Lee démentira. En 1862, à la fin des cinq ans prévus dans le testament de Custis, Lee fit affranchir tous les esclaves de la plantation" ...

     

    • #1785899

      Mais on s’en fout de l’esclavage. Il n’a jamais cessé et tous ou presque y ont droit.
      Pire, le salariat est encore plus malfaisant.
      Donc cet argument de l’esclavage ne tient pas, encore moins quand on contextualise ( tout le monde ou presque était pour à cette époque ) , sauf pour les gauchistes dans l’âme qui pensent avec leur QI d’huitre.


  • #1785660

    Un peu déçu par spoutnik, car le contraire d’un manifestant, c’est un contre-manifestant.
    Par conséquent, on ne peut pas donner du "manifestant" aux antifas sans déformer la réalité, d’autant plus quand on le mot n’a jamais été accordé aux vrais manifestants, toujours désignés comme des trublions (groupuscule ... Etc) et JAMAIS par le mot “manifestants” (pourtant c’était bien eux les VRAIS).
    Inversion de la description, bravo le journalisme !


  • Un vrai homme d’état ce président Trump. Les petites fiantes de pseudo journalistes partisans savent maintenant qui est à quelle place.


  • J’étais pressée de vous lire car après avoir entendu les News sur France Info, je me suis dit qu’il y avait encore désinformation. Je ne me suis pas trompée et Trump a été parfait. Comment la population peut elle encore accepter de se faire balader comme ça ? Purée, balancez vos TV et vos radios ! Moi, c’est en voiture seulement que j’écoute la radio et c’est de + en + orwellien.


  • Qu’on soit d’accord ou pas avec tout ce qu’il fait il reste neanmoins une chose essentielle : c’est un vrai homme d’Etat.

     

  • Il a une sacrée trempe ce Trump ! Si seulement on avait, ne serait-ce que la moitié du quart de ça en France au pouvoir...

     

    • Eh bien non. Il a certes un certain courage, mais il fait le service minimum.
      Il a beaucoup de monde (populo, entreprises, une partie de l’armée) derrière lui, pour le soutenir s’il tape du poing sur la table, et pas contre Kim Jong.
      Pourquoi ne remet-il pas les pendules à l’heure ?
      Les journalistes menteurs ? En taule ! Ils sont en danger public, des fomenteurs de guerre civile. Les sorosiens ? au boulot forcé, pour cracher sur le drapeau et attaquer des citoyens qui manifestent légalement !
      Soros ? Arrêté ! Dés qu’il met un pied sur le territoire US.
      Le Congrès ? Il en fait arrêter tous les membres impliqués dans des affaires louches et des groupes hostiles aux intérêts du peuple américain et irrespectueux de la constitution. Les seuls faits d’avoir sélectionné le drogué menteur Barack Obama pour le faire élire. D’avoir fait assassiner Kennedy, d’avoir comploté le 11 septembre, etc. La liste des crimes est immense !
      Seuls quelques membres du Congrès subsisteraient, ce qui permettrait d’organiser de nouvelles élections, après une période d’urgence de trois ans.
      Trump a été jugé par Poutine comme étant un esprit faible.
      En effet, il en fait bien peu.
      Dans cette affaire charlotte, c’est la sorosaillerie qui est coupable, avec l’autorité commandant à la police, qui devrait être immédiatement destituée ! Et mise au trou.
      L’Alt right n’est coupable de rien d’autre que se défendre !
      La coutume bien établie veut qu’on la provoque puis l’accuse d’agression dés qu’elle se protège. Comme les pays attaqués.
      Faiblard, le Trump. Pas complètement, mais enfin, il a des atouts ! Patton malgré des états de service dévoués a été assassiné par la bande. Puisqu’ils vous tuent pour un oui pour un non, sans la moindre considération, qu’il leur rentre dans le lard avant de casser sa pipe pas naturellement. On lui dira tous merci, enfin, pas trop tôt !


  • Cette annee est le 100eme anniversaire de la revolution (((bolchevique))) russe.


  • A propos de l’abolition de l’esclavage, les choses ne sont en effet pas si simple. Pour une fois, Trump se montre assez subtil par conscience qu’il a de certaines réalités. Il existe encore aux Etats-Unis des esclaves ! Ce sont certains prisonniers d’Etat. Il y a des esclaves d’Etat. Mais blancs et noirs confondus,il est vrai.


  • trump a fait quand même un 180° sur les russes (politique) les chinois (économique) et commence a s attaquer au Venezuela
    c’est un homme d’affaires et négocie avec celui qui donne le plus

     

  • C’est ce qu’on appelle du politiquement incorrect envers le système !! J’aimerai l’entendre parler comme ça sur tous les sujets. Mais je félicite quand même sa prestation.


Commentaires suivants